Archive pour nouvel ordre mondial dictature scientifique

Nouvel Ordre Mondial: Le chaos planifié a commencé…

Posted in actualité, économie, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 juin 2014 by Résistance 71

“La vérité passe par trois étapes fondamentales, d’abord elle est moquée, puis elle est combattue et finalement acceptée comme évidence.”
~ Arthur Schopenhauer ~

 

L’effondrement global a commencé

 

La destruction planifiée économico-sociale de nos sociétés pointe à l’horizon

 

InfoWars

 

29 Juin 2014

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/the-global-meltdown-has-begun/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Il est maintenant bien apparent que “l’élite” gouvernante est en train de nous mener vers une dépression économique mondiale. Les signes avant-coureurs sont partout, comme le note Alex Jones dans cette vidéo prémonitoire (NdT: vidéo dans l’article original).

De la militarisation de la science sociale à celle des agences et institutions gouvernementales (NdT: comparez l’équipemet policier et militaire aujourd’hui et celui d’il y a encore 5 ans. La marche totalitaire s’accélère, Robocops et drones sont omni-présents au pays du goulag levant pour réprimer la population et le seront très bientôt ailleurs…), annonçant le plan de l’implantation cérébrale de micro-puces, les signes avant-coureurs d’un horrible future dystopique sont maintenant à l’horizon.

Dans la vidéo, Jones cite d’importants mondialistes (Kissinger, Petraeus) qui ont prédit un futur autoritaire lorsque la constitution et ce qu’elle représente seront finalement et irrévocablement détruits et des généraux (NdT: Notamment le traître Petraeus) qui ont pavané au sujet de l’émergence de la North American Union (NdT: modelé sur le totalitarisme de l’Union Européenne et qui voit l’élimination des frontières entre le Mexique, la pays du goulag levant et le Canada, ses deux satellites, dans une extension sous stéroïde du NAFTA existant: North America Free Trade Agreement ou Traité de Libre Échance Nord-Américain. En ce moment même, des dizaines de milliers d’immigrants sont importés par le pays du goulag levant depuis l’Amérique Centrale et le Mexique, créant un stress majeur sur l’économie interne déjà moribonde. Ceci servira de prétexte à l’instauration de la loi martiale et de la suspension de la constitution très bientôt lorsque le cahos social deviendra incontrôlable et que les citoyens américains commenceront à prendre les choses en main pour leur survie…), qui prendra la forme d’un gouvernement continental ayant une classe politique non-élue (NdT: comme l’UE…), une armée et une police unifiée hyper-répressive ayant la superstructure pour mettre en application la volonté d’une clique entrepreneuriale corporatiste héréditaire dont la mission auto-déclarée est d’épurer l’humanité (NdT: au moyen d’une société post-industrielle néoféodale, qui est déjà bien plus qu’embryonnaire aujourd’hui.)

Le point de repère sans équivoque du cauchemar qui nous attend est cette économie anémique et totalement disfonctionnelle. Renforcée par l’austérité et des crises continuelles politico-sociales, des guerres, des attaques terroristes totalement fabriquées et la destruction délibérée du moteur de la prospérité économique, les Etats-Unis (NdT: sur un plan capitaliste), la soi-disant élite, véritablement prédatrice, va réaliser son rêve pervers et mortifère de domination totale. Si nous ne les arrêtons pas maintenant.

Il en revient à InfoWars et à tous les médias alternatifs d’exposer au grand jour, de dénoncer la ruse des oligarques, allant de la poussée de l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique à la confiscation de toujours plus de richesse afin de permettre aux banksters de socialiser leurs pertes sur les citoyens américains (et autres). La presse d’enquête, sous l’opération Mockingbied de la CIA, est morte depuis longtemps dans les médias de masse, la tâche nous en incombe donc.

Note de Résistance 71:

Aujourd’hui, avec la poussée sans précédent de l’information alternative sur internet, plus personne ne peut dire “Oh, je ne savais pas, je n’étais pas au courant… Si j’avais su j’aurai agi…” Nous somme prévenus, les oligarques ne se sont jamais cachés de ce qu’ils allaient faire. Tout comme Hitler avait écrit dans son bouquin ce qu’il allait faire, les oligarques ont disséminé leurs vues et désirs dans les médias qui leur appartiennent depuis des décennies. Tout ce qu’ils ont dit publiquement ou en privé (réunions du Bilderberg, de la commission trilatérale, des think tanks néoconservateurs etc…) a été divulgué, fuité, publié. Ils ont fait écrire des bouquins par des scientifiques et historiens à la botte pour expliquer leurs visions et modus operandi. Leurs portes-paroles (Kissinger, Attali etc…) n’ont jamais manqué une occasion de promouvoir leur agenda.
Aujourd’hui le débat n’est plus de savoir si nous nous dirigeons vers une dictature mondiale (Nouvel Ordre Mondial) mais de savoir si elle sera à l’image de la société imaginée par Aldous Huxley dans “Le meilleur des mondes” (Huxley a déclaré dans un entretien qu’il n’avait pas eu à beaucoup imaginer sa société du futur, car il n’eut qu’à transposer les idées émises par son frère Julian Huxley dans ses discussion avec ses collègues et amis. Julian Huxley est l’eugéniste, fondateur de l’UNESCO, qui préconisait les soins de santé sélectifs, ignorant les couches sociales défavorisées…) ou de celle du “1984” de George Orwell.

Nous avons été prévenus. Question: Qu’allons-nous faire contre ?

Ci-dessous nous postons deux vidéos essentielles pour bien comprendre les tenants et aboutissements de ce qui se passe (VOSTF):

“EndGame” d’Alex Jones (2006)

“Entretien avec Aaron Russo” (2007)

Sciences, eugénisme et Nouvel Ordre Mondial: Bill Gates, Rockefeller & Co planifient le génocide planétaire…

Posted in actualité, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, politique et social, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 28 janvier 2014 by Résistance 71

Nous l’avions dit il y a plusieurs années déjà: l’escroquerie au réchauffement climatique anthropique dévoilée (surtout depuis le ClimateGate de 2009 et la révélation des données de la stagnation des température depuis maintenant 17 ans…) sera remplacée par une poussée du bon vieux Malthus et ses fadaises sur la « surpopulation » de la planète, le tout mâtiné d’imbécilités à la sauce darwiniste-sociale classique… Nous y sommes… On peut lire dans la fange oligarchique (presque) comme dans un livre ouvert…

Grand temps de mettre un coup d’arrêt et de balais dans toute cette fange pseudo-scientifique et véritablement criminelle !

— Résistance 71 —

 

Eugénisme et contrôle de la population: Comment les 85 personnes les plus riches du monde voient les 3,5 milliards les plus pauvres

 

Aaron Dykes & Melissa Melton

 

26 janvier 2014

 

url de l’article:

http://truthstreammedia.com/eugenics-and-population-control-how-the-85-richest-see-the-3-5-billion-poorest/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistsance 71 ~

 

Avec un timing imparable, Bill et Melinda Gates ont publié une lettre dans le Wall Street Journal au sujet des trois mythes sur les pauvres du monde, coïncidant avec un rapport annonçant que les 85 personnes les plus riches du monde (une liste dont ils font solidement partie…) ont plus d’argent que les 3,5 milliards plus pauvres de la planète, concrètement la moitié de la population terrestre.

Vidéo: Bill Gates applaudit le suicide démographique des populations:

http://www.youtube.com/watch?v=PMCAVORRl4c

Ceci représente un fossé complètement fou. Ces gens et leurs multi-mega-milliards règnent essentiellement sur le monde.
Dans le troisième mythe de leur réponse, les Gates félicitent la Thaïlande comme bon exemple de planification familiale parce que les femmes thaïlandaises sont passées de 6 enfants en moyenne par femme il y a encore quelques décennies, à juste 1,6 enfant par femme aujourd’hui.

Il y a simplement un problème. Le taux de remplacement de la population, qui est le nombre d’enfants nécessaires pour maintenir une population stable ; ce taux est de 2,1 enfants par femme (mais il est plus haut pour les pays ayant une plus grande mortalité). Ce qui veut dire qu’aujourd’hui la Thaïlande est en dessous du taux de remplacement de sa population, une réalité qui torpille les fondations socio-économiques du pays. C’est si terrible en Thaïlande (NdT: et que dire du Japon où le taux est récemment tombé à 1,2…), que des articles ont décrit en détail la “crise du vieillissement de la population” auquelle doit maintenant faire face le pays à cause de son taux de fécondité très bas. En fait, toutes la nations asiatiques font maintenant face à ce problème et la vaste majorité des pays développés est aussi sous le taux de remplacement de leur population.

Comptez sur Bill Gates, milliardaire eugéniste extraordinaire, pour applaudir les pays qui commettent un suicide démographique.

Pour plus d’info sur la “bonne conscience” et le complexe de l’industrie de la charité, voir:http://www.nytimes.com/2013/07/27/opinion/the-charitable-industrial-complex.html?_r=0

Population Control: A Centuries Old Agenda Driven by Philanthropic Dollars

Depuis un peu plus d’un siècle, depuis sa formation en 1913, la Fondation Rockefeller et d’autres organisations créées par la dynastie des Rockefeller ont mené les attitudes vers le contrôle des naissances, des populations et l’eugénisme.

L’argent de l’élite de la côte Est des Etats-Unis s’est joint à celui de la foule scientifique d’inclinaison aristocratique de la Grande-Bretagne pour créer une tentative organisée pour établir l’eugénisme comme mode de pensée qui permettrait un contrôle de l’élite et donnerait une raison pour intervenir dans la procréation de ceux qui seraient jugées impropres à la reproduction. Les magnats industriels ont jeté leur richesse derrière les champs du travail social, de la génétique, de la médecine, des agences de santé publique et de politiques pour établir de nouveaux bureaux, de nouvelles organisations et de nouvelles lois pour renforcer la mise en application de l’eugénisme, déclarant les “tarés” n’ayant plus droit à la reproduction, tout en glorifiant la reproduction des meilleurs comme ceux faisant progresser la race de l’état du monde.

Les Rockefeller furent des leaders dans ce domaine, utilisant leur fondation pour poursuivre des recherches sur l’eugénisme dans les universités et tentant de créer un “nouvel homme” en contrôlant la science de la vie et en établissant une tyrannie sur le cycle de reproduction. De manière privée, la famille Rockefeller finança Margaret Sanger, fondatrice d’une organisation qui devint Planned Parenthood et qui fut à la pointe de controverse dans un témoignage devant le congrès pour avoir effreint la loi en promouvant la contraception (et la stérilisation). Elle finança également des eugénistes extrêmes comme Paul Popenoe aux Etats-Unis et le Kaiser Wilhem Institute en Allemagne nazie, qui fut mis en place spécialement pour étudier l’eugénisme sous la responsabilité d’individu comme le tristement célèbre Dr Joseph Mengele.

Après la seconde guerre mondiale et la marque infâmante laissée par les nazis, les Rockefeller aidèrent l’eugénisme à muer de ses associations macabres et le fit renommer sous une étiquette comme celle de “Family Planning & Worldwide Planned Parenthood” au travers d’organisations comme celle notablement de John D. Rockefeller III et son Population Council ou Conseil sur la Population. L’argent des Rockefeller paya pour une vaste propagande et institua une campagne de programmes de stérilisation involontaire à Porto-Rico, au Brésil et en Californie même, parmi quelques endroits où ils furent effectués. Les ministères de plannification familiale nationale en Inde, en Chine au Pérou et ailleurs ont alors mis en place des campagnes de stérilisation obligatoire et/ou des limites de naissance comprenant des méthodes dictatoriales et génocidaires de contrôle des populations. Les programmes de planification familale furent poussés dans presque tous les pays en voie de développement du monde, avec une instance toute particulière sur les pays ayant un fort taux de croissance démographique, ce qui fut exprimé en écho dans la célèbre National Security Memorandum 200 d’Henry Kissinger en 1974, qui identifiait la population comme la menace majeure à la sécurité nationale et recommandait l’utilisation de “la nourriture comme arme” afin de faire chuter la croissance démographique.

Dans les années qui suivirent, la Fondation Rockefeller finança le développement de plantes génétiquement modifiées contenant des contraceptifs, comme au travers des travaux de Charles Arntzen. La Fondation Rockefeller finança aussi en catimini un vaccin stérilisant à l’HcG qui fut utilisé dans le vaccin du tétanos pour déclancher des avortment chimiquement induit chez des femmes enceintes et la stérilité chez de jeunes femmes vaccinées. Des études scientifiques ont démontré l’utilisation de ces vaccins trafiqués à des fins de stérilisation en Thaïlande et aux Philippines.

Tout ceci fut fait alors que les dollars des Rockefeller finançaient également lourdement l’industrie médicale et pharmaceutique et poussaient pour l’utilisation des vaccins dans le monde. Plus récemment, la Fondation Bill & Melinda Gates est devenue le plus grand philanthrope et a formé des alliances multiples avec la Fondation Rockefeller, étant d’accord pour utiliser leurs fortunes pour remplir leurs buts. Ceci peut-être vu dans l’alliance GAVI de la vaccination, AGRA (Alliance for a Green Revolution in Africa, NdT: à grand renfort d’OGM bien entendu !…) et CGIAR (Consultative Group on International Agriculture Research), parmi d’autres, qui poussent pour toujours plus de vaccins et de cultures OGM dans les pays en voies de développement tout comme développés.

Depuis cette époque, Gates et Rockefeller ont poussé le bouchon encore plus loin, organisant une réunion secrète entre milliardaires “philanthropes” du style de celle du Bilderberg pour coordonner l’agenda des efforts du contrôle de la population et autres sujets dominants. Cette réunion fut couverte par les médias avec tout l’apparat nécessaire, faisant le portrait de ces milliardaires barjots de contrôle comme celui de super-héros et de “sauveurs de la planète”.

Aaron Dykes a couvert précédemment comment les fonds aloués par la Fondation Gates paient de manière inadvertente pour une bonne publicité Voici juste quelques exemples de couverture dégoulinante dans un article de London Guardian en 2009, de ce soi-disant “Good Club” (NdT: Lien vers cet article dans l’article original en anglais)

  • “Peu doutent des bonnes intentions de Gates et Winfrey et de leur espèce. Ils ont déjà amélioré les conditions de vie de millions de personnes dans les pays en voie de développement. Mais les personnes les plus riches du monde peuvent-elles sauver la planète ?
  • “Des sources disent que Gates fut le plus brilant orateur, tandis que Turner fut le plus locace”.
  • “Il y a peu de doute que les membres du ‘Good Club’ ont fait un super boulot”.
    • “ [Editor’s Note: Soros’s actions here are less philanthropy
      “La Fondation Soros a fait un très bon travail en créant des institutions démocratiques et des médfias indépendants à travers les pays de l’ex-bloc de l’Est” et même sans conteste est prône à couvrir des changements de régimes politiques en tandem avec les objectifs des Etats-Unis…

Ce type de propagande se lit partout, elle est faite sur mesure pour brosser la manche de ces milliardaires comme Gates et Rockefeller, les mettant sur un piedestal qui protège leur importance et leur donne du crédit pour s’être appointés eux-mêmes à la barre du bateau mondial et ce de manières décidément non démocratiques.

Le Guardian a néanmoins émit quelques critiques de ce “Good Club”, Paul Harris écrit:

L’existence de ce Good Club fait penser à beaucouo que cela est une épée à double tranchant. D’un côté ils représentent un nouvel âge d’or de la philanthropie, rappelant les débuts du XXème siècle quand les gens comme Rockefeller, Vanderblit et Carnegie devinrent célèbres pour leur travail caritatif. Pourtant la portée et le pouvoir de ce Good Club sont vraiment nouveaux. Ses membres contrôlent une énorme richesse et avec cette richesse vient un énorme pouvoir qui pourrait remodeler les nations en accord avec leur volonté.
[…]
Il y a aussi le problème de la responsabilité, même le plus répressif des gouvernements est quand mème tenu par son peuple ou a la capacité de changer et réformer sous la pression populaire. Mais qui vote pour le Good Club ? Personne. C’est tout le problème. Ceci est une toute petite classe de gens qui se sont nommés eux-mêmes pour règler les problèmes du monde, à leur façon.

La même disparité de richesse qui a créée les 85 plus riches personnes du monde comme plus riches que la moitié de la population mondiale, leur a donné un melon sufisamment gros pour qu’ils puissent décider eux-mêmes de ce qui est bon. Qui les arrêtera ? Qui montrera du doigt même le mal fait, plutôt que de juste assumer qu’ils sont des saints et les remercier leurs actions unilatérales?

Le Nouvel Ordre Mondial par la dictature « scientifique »…

Posted in actualité, écologie & climat, N.O.M, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , on 9 mai 2012 by Résistance 71

“Un corps scientifique auquel on aurait confié le gouvernement de la société, finirait bientôt par ne plus s’occuper du tout de science, mais d’une toute autre affaire ; et cette affaire, l’affaire de tous les pouvoirs établis, serait de s’éterniser en rendant la société confiée à ses soins toujours plus stupide et par conséquent, toujours plus nécessiteuse de son gouvernement et de sa direction…

Nous reconnaissons l’autorité absolue de la science, mais nous repoussons l’infaillibilité et l’universalité des représentants de la science.”

— Michel Bakounine –

 

“Avant de prendre une décision, nous devons nous demander quelles seront les conséquences de nos actes sur les 7 prochaines générations.”

– Proverbe Iroquois —

 

*  *  *

 

La race humaine est en train d’être éliminée par un “suicide scientifique”

 

 

Mike Adams

 

Le 7 Mai 2012,

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/human-race-being-terminated-by-scientific-suicide/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Ceci est sans aucun doute, l’article le plus important qu’il m’ait été donné d’écrire, parce qu’il aborde le fait que l’espèce humaine est en train d’être détruite au nom de la science.

Arrêter ces “scientifiques” qui détruisent notre monde et notre civilisation doit devenir notre toute première priotité si nous voulons espérer survivre.

La totalité de l’hémisphère nord est maintenant directement menacé par la fuite massive de radiation meurtrière à l’échelle globale depuis le réacteur détruit no4 de la centrale nucléaire de Fukushima.

(http://www.naturalnews.com/035789_Fukushima_Cesium-137_Plume-Gate.htm…). Notre monde est maintenant juste éloigné d’une apocalypse radiologique nucléaire d’autre tremblement de terre et nous avons été mis dans cette position par des scientifiques qui nous ont promis que l’énergie nucléaire serait sécure, saine et bon marché.

Alors même que nous vivons dans la menace immédiate d’une extinction de masse par les effets du Cesium-137, un autre groupe de scientifiques généticiens menace le futur de la planète avec une pollution génétique auto-répliquante. Ces scientifiques travaillent pour Monsanto, DuPont et d’autres industries de la biotechnologie, qui ont compromis le futur de la vie sur Terre et ce à des fins de quêtes pour d’égoïstes profits. Bill Gates et tous ceux qui ont faits la promotion des OGM et ont permis que ceux-ci soient làchés dans notre monde sont tous coupables de rien de moins que de crimes contre l’humanité et la Nature. Ils sont une menace à la continuation de la vie sur Terre et doivent être arrêtés dans leur élan.

Dans le domaine de la biologie humaine, notre existence même est maintenant directement menacée par des vaccins toxiques ; toujours promus au nom de la “science”, ces vaccins pourtant causent  des dégâts neurologiques importants et rendent les humains stériles de manière globale, ainsi compremettant la capacité des membres de l’espèce humaine de se reproduire.

En termes de notre source d’alimentation, l’effondrement s’accélérant de la population des abeilles est maintenant solidement lié à l’utilisation intensive de pesticides produits par les industries pharmaceutiques (http://www.naturalnews.com/034678_honey_bees_colony_collapse_pesticid…). Ces pesticides bien sûr sont toujours promus au nom de la “science” ! Il est mieux de vivre par la chimie vous savez ?

En fait, si vous regardez attentivement et honnêtement ce qui menace notre civilisation et notre planète aujourd’hui, c’est toujours quelque chose qui est fait au nom de la science !

La mort scientifique

• Les pesticides qui détruisent les sols et les rivières ? “Science!”

• Les médicaments chimiques prescrits qui tuent les humains et polluent l’eau ? “Scientifique!”

• L’empoisonnement de masse de la population par la combinaison de produits chimiques détritus de l’industrie comme le ‘fluor” ? Fait au nom de la “science” !

• Les bombes nucléaires qui ont déjà dévastées des populations civiles ? “Science!”

• Les mammographies et autres outils médicaux d’imagerie qui causent des cancers ? “Scientifiques!”

• Les poisons de la chimiothérapie, les mamectomies “préventives”, les traitements radiologiques des cancers ? Tout est “scientifique” bien sûr!

• L’empoisonnement de masse des enfants au mercure par le biais des amalgames dentaires ? Ils appellent cela “la dentisterie scientifique” !

Ce qui est clair provenant de tout cela est que l’espèce humaine est assassinée au nom de la science.

Mais il y a une réalité profonde sous-jacente: la grande majorité de cette soi-disant “science” n’est en fait qu’une science frauduleuse qui est détournée, déformée et pervertie par des industries exclusivement motivées par le méga-profit.

La véritable science est la quête pour une meilleure compréhension, pas la quête pour toujours plus de profit

La véritable science est bienfaitrice, car elle est fondée sur la quête de la connaissance. Aujourd’hui, il y a très peu de cette véritable science dans notre monde. La vaste majorité de ce qui se passe dans le domaine scientifique est motivée par les industries pour le seul but de gagner plus de pouvoir et d’argent.

En médecine par exemple, la recherche pour de nouveaux médicaments ne se fait pas au nom d’aider l’humanité, c’est au sujet des profits dégagés tous les trois mois. Mais vous saviez déjà cela. Seuls les individus les plus naïfs continuent de penser auourd’hui que l’industrie pharmaceutique se préoccuppe de la santé des humains.

Dans le domaine des OGM, ce n’est pas à propos de “nourrir l’humanité” comme cela est souvent clâmé de manière ridicule par ses promoteurs corrompus et criminels ; non, c’est en fait c’est au sujet de “contrôler, de posséder le monde” et d’utiliser la nourriture comme d’une arme contre les peuples de la Terre entière. Celui qui contrôle la nourriture, contrôle tout. Monsanto a pour but de contrôler le monde, pas de le nourrir.

Les vaccins, de leur côté, ne sont pas faits pour prévenir les maladies et améliorer la santé publique. La prévention des maladies infectieuses peut parfaitement être effectuée au moyen d’améliorations sanitaires et d’une supplémentation à moindre coût en Vitamine D. En fait les vaccins servent vraiment à deux choses:

1)   Le contrôle de la population

2)   Une rente pour l’industrie pharmaceutique dûe aux dégâts occasionnés par les inoculations (les vaccins endommageant le foie, les reins, le cerveau, les intestins, parmi d’autres organes)

La “science” pratiquée aujourd’hui est une science de domination et de contrôle. Elle n’est pour ainsi dire jamais à propos de buts humanitaires au bénéfice de l’humanité. Même le système de “propriété” et de patentes, propriété intellectuelle et de droits commerciaux n’est fait que pour placer et garantir les monopoles industriels au dessus de l’innovation. Les lois sur la propriété intellectuelle ont été détournées et exploitées par des géants industriels pour détourner le processus d’innovation et ils l’utilisent pour écraser la concurrence. Toutes les industries désirent au bout du compte un monopole total sur leurs secteurs particuliers de l’industrie.

Les universités, qui autrefois utilisaient la recherche pour le bénéfice de l’humanité, utilisent maintenant l’argent public pour développer des produits chimiques sujets à patentes, qui sont ensuite achetés et enregistrés par les industries pharmaceutiques (ou les industries des pesticides) en échange de droits d’auteurs et de royalties qui enrichissent l’université.

Il résulte de tout cela, que la “science” est devenue un moyen de corruption, de malhonnêteté, de veulerie et de mort. Les “scientifiques”, ces personnes qui pratiquent une telle “science”, sont des ingénieurs de mort dont les inventions peuvent donner des bénéfices importants sur le court-terme, mais qui mènent généralement à la destruction et la mort sur le long-terme. L’herbicide Roundup (Monsanto) par exemple, détruit les sols de cultures et encourage le développement de super mauvaises herbes ultra-résistantes aux produitx. Sur le terrain de la biologie humaine, on peut voir les mêmes ramification de destruction et de mort par exemple avec l’abus généralisé d’antibiotiques et le développement alarmant de “super-bactéries” néfastes résistantes.

De telles innovations “scientifiques” furent bien sûr développées par des gens bien-pensants qui ne pensaient pas à terme, générer des échecs massifs dans l’agriculture et des infections de staphyllocoques hyper-résistants aux antibiotiques, mais en procédant de la sorte ils ne sont devenus que des experts à mettre les pavés des bonnes intentions sur le chemin de l’enfer. La science nous tue. En  tant qu’espèce vivante, nous sommes en train de nous suicider en permettant à la science de dominer la médecine, l’agriculture, et les industries militaires. Au degré ultime où nous autorisons les scientifiques à déclancher leurs expériences dangereuses dans le monde, sans avoir testé véritablement au préalable ; et non, les vaccins anti-grippes ne sont jamais scientifiquement testés pour la sécurité et la santé publique sur de longues périodes ; nous ne faisons en fait qu’accélerer le processus de creuser nos tombes. Si nous n’apprenons pas à réfreiner les ambitions de scientifiques arrogants qui sont trop facilement tentés de rouler les dés du hasard dans leur jeu de “jouons à dieu”, alors la poursuite aveugle de la science sans raison ni sagesse ne nous mènera qu’à notre destruction.

Parce que bientôt à venir nous pouvons compter sur la montée des drones robots au nom de la science, une nouvelle race de machines Terminator (drones d’IA sans humain à bord) avec la capacité de lâcher des bombes et des obus sans réfléchir sur des populations civiles. De tels drones seront développés au nom de la “science” bien sûr, avec en filigrane tous les fantasmes égoïstiques de leurs inventeurs géniaux, qui malgré tout leur intellect soi-disant supérieur, n’ont toujours pas étudié l’histoire humaine.

Et si les drones ne nous ont pas, la nanotechnologie pourrait bien signifier notre perte. Les scientifiques sont déjà en train de faire de dangereuses expériences avec la naotechnologie et si juste une de ces expériences résulte dans un blob nanotech auto-répliquant, notre monde pourrait bien être dévoré par des machines microscopiques qui se répliquent elles-mêmes ; celles-ci feront passer les OGM pour de la franche rigolade en comparaison.

(http://en.wikipedia.org/wiki/Grey_goo)

Si nous devons survivre, nous devons forcer la science à être limitée par le principe de précaution

Si nous devons survivre à la veulerie sans fin, à l’arrogance et à l’ambition des scientifiques modernes, dont les actions ressemblent plus de jour en jour à celles d’enfants jouant avec des lances-flammes que celles d’adultes matures, nous nous devons de forcer la science à suivre et à se plier au principe de précaution.

Celui-ci veut dire que quand nous expérimentons avec la nature, nous nous forçons à demeurer du côté de la prudence, pas celui du profit. En termes pratiques, cela veut dire que nous ne devrions jamais lâcher dans la nature des programmes génétiques qui se reproduisent eux-mêmes (OGM) et laisser les semences expériementales être colportées par tous les vents à travers les continents.

Nous ne devrions jamais construire des centrales nucléaires à haut potentiel radioactif qui demande de l’énergie pour faire fonctionner des pompes afin d’éviter une fusion nucléaire. Ce genre d’endroits devraient être construits dans un format d’auto-fermeture qui devient standard lors d’un cas critique où l’humain ne peut plus intervenir.

Nous ne devrions jamais larguer des produits chimiques synthétiques sur les cultures du monde entier et leurs sols pour tuer des insectes, sans savoir les ramifications à long terme que de telles neurotoxiques produisent sur l’environnement lorsqu’ils sont introduits dans l’écosystème.

Le principe de précaution reconnaît que la civilisation humaine est fragile, et que des expériences qui paraissent scientifiques peuvent échapper au contrôle de manières qui ne peuvent simplement pas être anticipées et ce même par les esprits les plus brillants et les mieux intentionnés.

La technologie sans la sagesse n’est que suicide

Au nom de la science, l’humanité a développé des technologies extraordinaires. Mais en tant qu’espèce, l’humanité opère comme des jeunes enfants en matière de sagesse et de maturité. Nous sommes pire que des enfants armés de lance-flammes, nous sommes des enfants avec des armes nucléaires !

Un scientifique typique de haut niveau travaillant pour une industrie ou un gouvernement est moralement et éthiquement sous-développé, manquant de sagesse et de perspective. Il peut être un génie dans son domaine absurdement limité d’expertise technique, mais il n’a aucune compréhension de l’importance de restreindre l’application de la recherche scientifique dans le monde réel. Même maintenant, les scientifiques qui travaillent avec l’accélérateur de particules Hadron au CERN près de Genève sont en train de jouer à dieu avec l’univers, tentant de découvrir ce qu’ils appellent de “nouvelles particules” alors mêmes que ces particules n’en sont pas en première instance.

(http://www.naturalnews.com/025486_article_science_WHO.html)

Dans leur quête de ce qu’ils appellent la connaissance scientifique, ils jouent à un jeu très dangereux avec notre monde, risquant l’infime chance mais qui serait pourtant fatale de créer un trou noir consummant la planète. Cela ressemble à de la science-fiction ? La plupart des scientifiques conventionnels réfutent de telles idées comme étant un non-sens total. Mais leurs collègues nous ont déjà dit que l’énergie nucléaire n’était pas dangereuse, que les OGM étaient ok, que les vaccins étaient sains etc, etc… S’il y a une chose que nous pouvons établir comme scientifiquement correct aujourd’hui dans notre monde, c’est que les scientifiques surestiment grandement et naïvement la sécurité de leurs expériences, souvent d’une façon qui cause de grands dégâts ou la destruction de gens innocents autour d’eux.

Les scientifiques sont un danger pour le monde en d’autres termes et ils doivent être immédiatement empêcher de nuire avant qu’ils ne détruisent les conditions naturelles qui rendent la vie possible sur Terre.

L’histoire nous a enseigné que les scientifiques ont une très petite capacité à anticiper les effets à longs termes de leurs actions présentes. La nature de l’univers est bien plus complexe que le plus brillant des scientifiques puissent imaginer et quand ils essaient de jouer à dieu avec le monde naturel, des choses très inattendues peuvent se produire. Murphy était un optimiste, comme le montre le dicton. Non seulement les choses vont foirer si elles peuvent foirer, mais elles foireront d’une manière catastrophique qui ne peut pas être anticipée.

La sixième extinction de masse de la planète pourrait être causée par la science elle-même

Il y a eu cinq extinctions de masse sur Terre, la dernière en date ayant été celle du Crétacé-Paléogène. (http://en.wikipedia.org/wiki/Cretaceous%E2%80%93Paleogene_extinction_…)

Le sixième de ces évènements pourraient-être causés par la science elle-même, soit par une émission radiologique massive à l’échelle mondiale, une pollution génétique planétaire, un désastre nanotechnologique, la prise de pouvoir par l’Intelligence Artificielle, ou quelque chose de bien plus sinistre que nous ne pouvons même pas imaginer. Nous sommes déjà au bord de l’inondation radioactive depuis Fukushima, une situation des plus précaires, sur laquelle repose maintenant la destinée du monde. Quelles autres grandes menaces à notre survie ont-elles été commises au nom de la science ?

Tant que l’approche “on y va à fond” style Far-West telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui n’est pas muselée par un sens d’auto-préservation, l’espèce humaine sera soumise au risque d’être la victime inadvertente d’une science bien intentionnée qui a sérieusement foirée.

Prenons maintenant les mesures pour mettre fin à la science qui met en danger la vie sur Terre, qui nous met tous à risque et sortons de cette logique du suicide scientifique.

Les dix projets “scientifiques” qui mettent en danger l’existence de l’espèce humaine dès maintenant

#1) L’énergie nucléaire (en particulier Fukushima)

#2) les OGM (la pollution génétique auto-répliquante)

#3) La nanotechnologie (la machinerie microscopique auto-répliquante)

#4) Les armes biologiques (armes microscopiques auto-répliquantes)

#5) Les expériences atmosphériques (HAARP et la pulvérisation en haute altitude – chemtrails-)

#6) L’Intelligence Artificielle (IA, quand elle est couplée avec des drones assassins)

#7) Les expériences physique de l’accélération des particules (Large Hadron Collider)

#8) Les produits chimiques qui détruisent les pollinisateurs (les pesticides et insecticides synthétiques qui détruisent les essaims d’abeilles)

#9) L’armement nucléaire

#10) Les vaccins comme arme de destruction (des matériaux viraux vivant produits du croisement sur plusieurs espèces et injectés sur des cibles humaines)