Archive pour Mohawk résistance colonialisme

La prophétie Mohawk de la 7ème génération

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 13 octobre 2015 by Résistance 71

Skennenrahawi, Dekanawida, “Grand Pacificateur” 

(XIIème siècle)

 

~ Traduction Résistance 71 ~

 

Sept générations après le premier contact avec les Européens, Ongwe’hon:weh (peuples natifs de l’Île de la Grande Tortue/Amérique du Nord) verra le jour où les ormeaux mourront.

D’étranges animaux naîtront, déformés et sans membres bien formés.

Des monstres de pierre énormes déchireront la face de la Terre.

Les rivières brûleront.

L’air brûlera les yeux des humains.

Les oiseaux tomberont du ciel.

Les poissons mourront dans l’eau.

Et l’Homme deviendra honteux de la façon dont il a traité sa Mère et sa nourrice la Terre.

Après Sept Générations de vie en contact étroit avec les Européens, Ongwe’hon:weh se soulèvera et demandera ses droits et que la voie naturelle sur la Terre soit respectée et restaurée.

D’après la sagesse de cette prophétie, les hommes et les femmes se tourneront un jour vers Ongwe’hon:weh pour la connaissance et la direction. Il en revient à la jeune génération actuelle de la nation Kanien:ke’haka (NdT: Mohawk, mais dont la traduction du nom signifie en fait “Le peuple du silex”) de fournir le leadership et l’exemple pour tous ceux qui ont échoué. Les enfants du peuple Kanien:ke’haka sont la septième génération.

 

Déclaration de la Confédération Iroquoise (Mars 2015)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 2 avril 2015 by Résistance 71

Mohawk Nation News

 

31 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/31/iroquois-confederacy-statement/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le 29 Mars, l’Haudenosaunee (Confédération Iroquoise) s’est rassemblée à Akwesasne pour discuter des problèmes de terre et territoires. Les clans ont passé une résolution concernant le territoire Kanion’ke:haka/Mohawk connu sous le nom de Seigneurie du Sault St Louis (SSSL). Il y fut aussi discuté des affaires de Kanehsatake, d’Akwesasne d’Owego et de Kanekotah.

Le Conseil Mohawk de Kahnawake Inc. (CMK Inc.), une entité du gouvernement canadien est entré dans le processus de vendre (d’accepter de l‘argent) illégalement pour environ 2 000 hectares de terre et éventuellement de nous expulser et de nous forcer sur des terres d’autres nations Ongwe’hon:weh. La date butoir est Juin 2015. Ceci n’est rien d’autre qu’un nettoyage ethnique et vendre ce qui ne vous appartient pas s’appelle du vol en terme légal quelque soit la loi.

Ia tihotiianaion veut dire qu’ils n’ont aucune piste sur cette terre. Nos relations avec eux est plus une relation navale que terrestre. Les INDIENS entrepreneuriaux sont sortis de la voie de nos ancêtres et ont suivi le chemin de ranenrakon.

La violation fatale de Kaia’nereh:kowa, la Grande Loi de la Paix, la loi de la terre, est de mettre une valeur marchande sur notre terre-mère et de priver ion’kwanion:sioni, les générations présentes et futures, de notre droit de naissance.

Toute question de terre dans cette région est une affaire des peuples iroquois (NdT: qui sont aujourd’hui répartis entre le Canada Inc. et le pays du goulag levant). Tewa’tha:tawi, nous nous occupons de nous-mêmes et de nos liens avec la terre. Ceci ne peut JAMAIS être perturbé par des entités étrangères et leurs agents pour nous restreindre et semer la division au sein de nos peuples. Ia te ion ki wenna hawi, ils ne sont pas nos porte-paroles.

Notre union fournit une force qui repousse la peur. “Nous nous soudons ensemble”, a dit Dekanawida, “en nous tenant fermement par les bras, teionkwatenentsawakon, si fermement en formant un cercle si fort, que si un arbre s’en venait à tomber dessus, cela ne pourrait pas ébranler le cercle ni le briser. Notre peuple et nos petits-enfants devront demeurer en sécurité dans le cercle, avec paix et bonheur.”

Vous avez eu la capacité vous, ceux du CMK Inc. et vos suiveurs, de faire un choix. Vous avez décidé de suivre les ranenrakon sur leur navire et vous essayez de diriger notre canoë (NdT: allusion au symbole du Wampum Deux Rangées). Notre droit de naissance n’est pas à vendre à l’encontre de celui de l’homme blanc. Toutes les négociations qui mettent nos titres territoriaux en danger doivent cesser. Vous vous êtes aliénés vous-mêmes du cercle de l’union. Vous avez sciemment rompu les liens avec votre mère, onensahotonkoton.

Entreprise/corporation de Canada… Les carottes sont cuites.

 

Haudenosaunee position on band councils.

KKK Canada outlaw state.

WWI through Arab Eyes http://www.aljazeera.com/programmes/specialseries/2014/11/world-war-one-through-arab-eyes-20141114133936678600.html

Résistance politique: la société traditionnelle Mohawk met en demeure l’état canadien et ses larbins injuns…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 29 mars 2015 by Résistance 71

J’entends le train venir

 

Mohawk Nation News

 

26 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/26/i-hear-the-train-acomin/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ceci est ma réponse à la lettre qui est postée à la fin de ce billet (voir la copie, en anglais, sur l’article original, elle même une réponse aux accusations envers le CMK du 12 mars en français ici), reçue du chef du Conseil Mohawk Kahnawake Inc. (CMK Inc.) Mike Delisle en date du 23 mars courant. La réunion qui avait été prévue pour ce soir a été annulée. Aucune n’a été reprogrammée. Bien que Mike dise que “Nous ne sommes pas supervisés par le Conseil Privé (Privy Council de la reine)”, nous avons appris que Sophie Picard, une avocate au barreau du temple, est une des personnes en charge pour le Privy Council. Tout conseil de quoi que ce soit au Canada est supervisé, dirigé, par le Privy Council.

Dans une réunion précédente vous nous avez dit que Christine Deorn est la liaison avec le Privy Council, qui gère l’entreprise au nom de ses actionnaires. Nous, Ongwe’hon:weh (peuple natif), voulons une réunion avec le Privy Council. Ils ont brisé l’accord scellé avec Teio’ha:teh/Wampum Deux Rangées (NdT: aussi appelé Guswentah). Nous nous devons de renégocier ceci pour nos nations.

Le 25 Octobre 1924. les conseils de bandes nous furent imposés (par l’Indian Act ou loi sur les Indiens) à travers le Canada. La Gendarmerie Royale de Canada (GRC) a abattu nos chefs d’une balle dans la tête dans la longue maison. Le système de conseils de bande (étatique) est archaïque et illégal. Vous, en tant que représentant de ce système, êtes complices de génocide.

Le CMK est une entreprise ou vous ne pourriez pas avoir un compte en banque. En fait, vous êtes un acteur pour vos maîtres. Vous ne pouvez pas agir sur nous. Vos réunions secrètes pour vendre notre terre indique que vous n’agissez que pour l’entreprise Canada. Vous dites “Les négociations sont fondées sur les seuls intérêts de la Seigneurie (du Sault St Louis) et non pas sur les droits ou le titre (de propriété)”. “Il y a un intérêt sous-jacent sur ces terres.” En tant qu’INDIEN agissant pour le CMK Inc, vous affirmez totalement que la COURONNE (NdT: La City de Londres et la Banque d’Angleterre et son cartel d’affiliés..) possède l’autorité ultime sur notre terre (NdT: cf Wampum 73 de Kaianerekowah: les peuples natifs indigènes sont les propriétaires de la terre par naissance et ne peuvent jamais en être dépossédés…). Vous avez renié votre droit de naissance !

En 1979, la communauté a procédé à un referendum pour un retour à la Grande Loi de la Paix, Kaianere’ko:wah. Vous violez la volonté du peuple. Les conseils de bande sont une entité étrangère archaïque qui agissent contre la loi internationale et la véritable loi de cette terre. Votre tentative de vendre notre droit de naissance est punissable de la mort, d’après kaianere’ko:wah. Wahatisokwariteh. Mike, il est grand temps d’apprendre au sujet de la Grande Loi de la Paix. Le conseil de bande est un furoncle purulent. La médecine tirée du plantain fournit par la terre-mère va tirer de vous tout le pus étranger et va cicatriser la blessure, tout comme Kaiane’reko:wah le fait.

Dire que “nous ne vivons plus en ces temps là” veut dire qu’il n’y a plus Kaiane’reko:wah dans votre esprit. Kahnawake est la Grande Loi. Parce que vous êtes assimilé, vous dites que nous sommes en plein développement en tant qu’INDIENS (NdT: les majuscules indiquent le fait d’être une entité entrepreneuriale) et que nous ne suivons plus notre loi. Vous parlez pour vous-même et les quelques 300 de vos suiveurs qui ont votés pour vous dans ces élections illégales. Le gouvernement canadien dit que nous, les non-votants, abstentionnistes politques, avons acquiescé. Nous ne pouvons pas légalement voter dans ce système. Si nous le faisons, nous renonçons à notre droit de naissance, comme vous.

Vous ne connaissez pas Kaiane’reko:wah ou vous n’essaieriez pas de nous donner des ordres. Votre structure de prise de décision pyramidale est archaïque. S’assoir autour d’une table pour négocier le droit de naissance de vos enfants c’est être comme l’homme qui aurait violé votre fille. Maintenant il veut s’assoir avec vous et négocier combien de fois il pourra encore la violer. Dites leur simplement que notre terre n’est pas à vendre et qu’il n’y aura aucun oléoduc qui la traversera. Mike, votre esprit a été sérieusement embrumé du brouillard colonialiste.”

 

Russia under attack.

London owns everything?

World news.

Résistance politique: Vers la fin du colonialisme… Le chemin n’est peut-être pas si long qu’on le croit…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 26 mars 2015 by Résistance 71

Gueule de bois coloniale

 

Mohawk Nation News

 

24 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/24/colonial-hangover/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Que se passe t’il pour les ploutocrates et leurs suiveurs quand le colonialisme s’arrête ? Une énorme gueule de bois. Après des siècles d’oppression, ces parasites souffrent atrocement de déshydratation, de maux de tête, de vertiges, de fatigue, d’hyper-excitation et d’angoisse. Ils ne peuvent pas vivre sans nous harceler, sans nous pomper le sang et nos vies. Leur fausse matrice s’effondre et ne peut plus les soutenir. Ils ont besoin d’esclaves pacifiés et apeurés pour pouvoir fonctionner. La bête de guerre est hystérique et mène ses guerres coloniales de la dernière chance afin d’essayer de perpétuer leur illusion meurtrière.

L’occident souffre de la gueule de bois du jour d’après. Il ne peut pas vivre sans le colonialisme. Ils n’ont rien sans voler et sans faire trimer les autres pour eux. Ils feront tout pour rester dans l’ancienne donne. La France, l’Angleterre, l’Espagne, la Hollande, le Portugal et l’Allemagne sont les plus gros prédateurs de l’histoire. Ils ont attaqué, pillé, violé Ongwe’hon:weh (peuples naturels et originels). Ils ont tout obtenu au travers de la propagation de la guerre et du chaos dans leur soif perpétuelle de sang. Maintenant la colonie américaine est en train de coloniser l’Europe. La Russie une fois de plus, se trouve au centre de leurs aspirations fascistes. Les oligarques peuvent compter sur un nombre toujours décroissant d’esclaves, qui sont de moins en moins obéissants… Les victimes se rendent compte qu’elles peuvent se protéger en disparaissant, en n’allant plus au travail, en faisant la grève du zèle, en réduisant la productivité, en diminunant sciemment les performances et en dépensant moins.

Quelques complications de ces gueules de bois coloniales proviennent de l’amnésie collective au sujet de leurs tactiques brutales de colonisation. Leurs mécanismes de contrôle disparaissent parce que leurs sous-traitants qui font tout le boulot deviennent inutiles. Les banquiers qui connaissent tous les rouages intérieurs de la matrix disparaissent. Les scientifiques qui développent toutes les armes génocidaires sont éliminés.

La Chine et la Russie ont le vent en poupe, mettant des bâtons dans les roue des plans de l’Occident. Elles ne suivent pas la structure de pouvoir pyramidale de l’occident contrôlé par la Vatican. La Russie se prépare à la guerre nucléaire parce qu’elle a vu le pire des oligarques occientaux au cours de deux guerre mondiales. Nous, les Kanion’ke:haka/Mohawks, remercions le peuple russe pour avoir mis fin aux deux premières guerres mondiales créées par les banquiers. Nia:wenkowa !

Jigosaseh, la mère des nations, avait averti Dekanawida (le faiseur de paix) au sujet de l’homme dangereux qui mange les autres humains et fait obstacle à la paix. Dekanawida a dit que c’était le devoir de tous de mettre fin à tant de malfaisance de façon à ce que les gens puissent se déplacer d’un endroit à un autre sans peur et sans crainte.

 

-[]-[]-<I>-[]-[]-

 

Solution économique évidente

 

Mohawk Nation News

 

23 mars 2015

 

Source:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/23/obvious-economic-solution/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

N’importe quel enfant peut voir la solution. Dekanawida nous avait mis en garde contre le serpent noir cherchant la guerre avec un pays après l’autre. Nous, Ongwe’hon:weh, regardons ce qu’il se passe tandis que nous soignons et cicatrisons nos plaies dans les collines. Les nouvelles d’une attaque nucléaire planifiée des Etats-Unis sur la Russie sont étoufées dans les médias de masse (merdias). Tout le monde en a plus qu’assez des banquiers et de leur bras armé de Washington D.C. Quand les Etats-Unis et leurs alliés criminels de l’OTAN largueront la première bombe, ils peuvent s’attendre à être vaporisés de leurs patries. Les Européens sont de nouveau en accord avec ce qu’il se passe et autorisent que ceci se passe sur leur terre. Ils obéissent aux dirigeants Rothschild de la City de Londres.

La Banque du Canada a perdu son affaire légale pour conspiration avec le FMI, FSB et la BRI pour voler la souveraineté financière et monnétaire du Canada.

Le premier ministre Harper espère faire transiter du pétrole brut dans des oléoducs en provenance de l’Ouest, par voies de chemin de fer et par bateaux. Les raffineries pourraient très bien être construites là où provient le pétrole pour le transformer sur place. Il serait même bien mieux qu’ils laissent ce pétrole dans le sous-sol et développe de vraies sources d’énergie alternatives aux hydrocarbures. Qui se tient vraiment derrière le vol de la propriété des Lubicon Cree ?

L’oléoduc transcanada d’Irving Oil ne pasera pas par Kahnawake ou quelque territoire Kanion’ke:haka (Mohawk) que ce soit. Ils n’extraieront pas cette saloperie de bitumes des sables pour le transférer dans des raffineries à des milliers de kilomètres à travers nos terres, détruisant au passage Ono’ware:geh / Île de la Grande Tortue (Amérique du Nord). Cette ressource naturelle apartient à nos peuples qui s’en occupent pour les générations futures. Le peuple norvégien suit la Grande Loi de la Paix (Kaiane’re:kowa). Leur pétrole appartient à leurs enfants non encore nés. Norway oil fund.

Aucun politicien n’a jamais mentionné pourquoi le pétrole n’est-il pas gardé sur place et la valeur ajoutée sur place. Au lieu de cela, les grandes entreprises énergétiques veulent que le brut soit transporté vers eux, transformé en carburant dans leurs raffineries et ensuite retourné au gens à des prix exhorbitants. Des raffineries peuvent être construites avec des emprunts sans intérêt de la Banque du Canada. Il n’y a plus jamais besoin d’importer du pétrole ou du carburant au Canada, plus jamais.

Dekanawida a dit qu’il y aura un accès commun à toute matière première pour notre peuple. “Nous aurons un plat commun dans lequel nous placerons une queue de castor, nous en auront un droit co-égalitaire. Il n’y aura ni couteau ni objet tranchant près du plat, car cela pourrait provoquer une effusion de sang en coupant quelqu’un.

Résistance au colonialisme au Canada: Halte au vol de la terre !

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 17 mars 2015 by Résistance 71

Anatomie d’un vol de terre

 

Mohwak Nation News

 

15 Mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/15/anatomy-of-land-grab/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nous avons jeté un œil derrrière le rideau et nous avons regardé dans le vestiaire du conseil de bande (Conseil Mohawk Kahnawake Inc.). C’est la même vieille stratégie commerciale génocidaire du vol de nos terres pour se débarrasser de nous une bonne fois pour toute. On ne peut plus être massacré sans qu’ils ne soient accusés de génocide ; alors nos terres ancestrales non cédées vont être passées à la COURONNE, on va nous virer pour une poignée de dollars, pour que ces terres puissent ensuite être vendues aux banksters. Rappelez-vous que le territoire de la Seigneurie du Sault St Louis sur Kahnawake est un territoire Haudenosaunee jamais cédé et qui ne peut pas être illégalement vendu. Les occupants québecois nous doivent des loyers qui devraient être payés depuis longtemps. Les contrôleurs gouvernementaux au CMK Inc. du gouvernement canadien sont en charge du plan commercial :

1.Museler la couverture médiatique de l’évènement.

2.Restreindre l’agenda à seulement une question d’argent et de déplacement des personnes.

3.Convoquer une petite “consultation” par des réunions avec une poignée de personnes. Moins y en aura mieux ce sera ! Ceux qui ne viennent pas sont considérés avoir acquiescé.

4. Faire des réunions avec des groupes d’études corporatistes, pas des Mohawks.

5.Ne pas faire figurer les commentaires négatifs ou critiques dans le rapport principal de compte-rendu.

6.Mettre des dates butoir rapides de façon à ce que le chef puisse avoir sa prime virée sur son compte off-shore dans un paradis fiscal ! Le chef Mike Delisle veut que ce problème de territoire vieux de 335 ans, soit résolu à la date du mois de Juin 2015…

7-Inventer les chiffres pour qu’ils paraissent avoir les 51% requis.

8.Dire que ce vol de terre est “interne à la communauté locale” et n’affecte en rien les autres Kanion’ke:haka/Mohawks.

9.Lorsque la discussion s’envenime et devient chaude, déstabiliser la réunion avec du verbiage creux, une dispute hors sujet et une bagarre, puis ajourner la réunion.

10.Lorsque cela devient trop dur et insoutenanble pour le conseil, le chef tapotent ses doigts sur la table et les acteurs de crise se lèvent, commencent à parler de sujets personnels n’ayant aucun rapport.

11.Ne donner en aucun cas les noms et adresses des contrôleurs du Conseil Privé (conseil privé de la reine) de la COURONNE pour qu’ils ne puissent pas être questionnés par le peuple.

Nous sommes en train de voir le pire du Canada en action ainsi que de ses marionnettes des conseils de bandes INDIENS corporatistes. Rappelez-vous que ces INDIENS sont nos fils, filles, nièces, neveux, mères, pères, cousins, grand-mères et grand-pères, qui sont tous en train de nous préparer la cigüe à boire.

 

Résistance politique: Avertissement Mohawk… la dé-nazification et la décolonisation du Canada est en marche…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 7 mars 2015 by Résistance 71

Il n’y a pas de solutions au sein du système… L’État et la soumission/division qui le rend possible doivent disparaître (et disparaîtront) car non compatibles avec l’égalité, la solidarité fraternelle et donc la liberté que l’humanité recherche pour son bien-être et son véritable développement.

— Résistance 71 —

 

Harper de Sade

 

Mohawk Nation News

 

6 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/06/harper-de-sade/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le premier ministre Harper a une relation sado-masochiste avec le peuple canadien. Que va t’il se passer lorsque le plan nazi de Harper va échouer ? Nous, Ongwe’hon:weh (NdT: peuples natifs de l’Île de la Grande Tortue), allons redresser les torts du génocide, du vol et de la profanation de nos terres ! En 1940, une déclaration franco-anglo-polonaise fut écrite pour éveiller la conscience du monde sur les crimes contre l’humanité. Nous, Ongwe’hon:weh, déclarerons la même chose au sujet des colons et de leur maîtres corporatistes. La corporation du Canada est en train de s’effondrer. Les proprios n’aurons nulle part où aller dans le monde.

Après la seconde guerre mondiale, tous les alliés se sont mis d’accord pour que les Allemands paient pour leurs crimes. Nous jugerons les criminels de guerre ici, sous la loi de la terre, Kaia’nere:kowah/Grande Loi de la Paix. La quantité de destruction et de veulerie commise sur Ono’ware:geh/Île de la Grande Tortue par les envahisseurs est bien connue. Si les gens ne nous aident pas, c’est parce qu’ils ont acquiescé ou ont permis que cela se produise.

Le Canada sera dé-nazéifié. Le fascisme et toute autres formes de hiérarchies pyramidales vont à l’encontre de la Grande Loi de la Paix. Les juges seront les personnes naturelles de la terre qui ont survécu le plus grand holocauste que l’humanité ait connu. La Grande Loi décidera de leur sort.

Beaucoup de rats ont déjà quitté le navire. Harper et ses co-conspirateurs se dirigeront bientôt vers leurs bunkers de fin de route, espérant disparaître dans le soleil couchant et qu’on les oublie, eux et leur butin volé. Ceux qui resteront devront vivre suivant les lois de la Grande Paix ou devront partir.

Harper avait dit en 2009: “Vous ne reconnaîtrez plus le Canada quand j’en aurai fini”. Qu’allez-vous faire ? Allez-vous acquiescer comme les Allemands l’ont fait en 1933 ou allez-vous en finir avec tout ceci maintenant ?

Les Canadiens peuvent-ils surmonter leur relation de sado-harpérisme ? Ongwe’hon:weh en tant que peuples naturels de la terre est capable de résister à tant de dépravation.

Read: Hitler escape.

Read: Nurenberg executions.

 

 

Résistance politique au colonialisme: Lettre Mohawk aux dirigeants colonialistes et aux communautés résidentes québecoises…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 14 décembre 2014 by Résistance 71

Un grand mouvement est en train de naître, celui qui mènera à la fin du colonialisme, plus grand fléau passé et présent de l’humanité, fléau inhérent au dogme du capitalisme criminel et hégémonique.

Ce combat est le combat de tous les peuples, certes celui des peuples toujours sous le joug colonial, mais aussi le notre, occidentaux, car nous sommes tous des colonisés !

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie coloniale, se tenant debout, main dans la main avec les peuples indigènes oppressés du monde. Pour briser l’empire, brisons la fiction de sa légitimité territoriale dans le « nouveau monde ».

Merci de lire et de diffuser cette lettre sans aucune modération. Un exemplaire de l’original sera reçue par la présidence de la république française sous peu.

— Résistance 71 —

 

Apprendre à vous connaître

 

Mohawk Nation News

 

13 Décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/13/getting-to-know-you/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Cette lettre a été envoyée à quelques villes de la région de Kahnawake appelée “Seigneurie” (NdT: pour “Seigneurie du Sault St Louis ou SSSL)

Copies à : Governor General of Canada, US President Barack Obama, Prime Minister Stephen Harper, Premier, Province of Quebec, City of Montreal, President of France, Progressive Conservative Party, New Democratic Party, Parti Quebecois, UN High Commission for Human Rights, Governor of New York State, Mohawk communities: St. Regis Mohawk Tribe Inc., Mohawk Council of Akwesasne Inc., Kanio’ke:haka Kaianereh’kowa Kanon’ses:neh, Mohawk Council of Kahnawake Inc., Mohawk Trail Longhouse, 207 Longhouse, Up-the-Hill Longhouse, Ganiengeh Mohawk Territory, Tyendinaga Mohawks, Kanekota Mohawks, Wahta Mohawks, Kanatsiohareke, Minister, Department of Indian Affairs, Bureau of Indian Affairs in Washington DC.

 

“Le 13 Décembre 2014,

Aux : villes de Chateauguay, St-Constant, St-Isidore, LaPrairie, Candiac, St-Remi, St. Catherine, LaSalle and Lachine.

She:kon: / Salutations

La Grande Loi Kaianere’ko:wa nous dirige vers le maintien et l’extension de la Grande Paix, la loi de l’Île de la Grande Tortue. Ces accords récents illégaux entre les INDIENS du CONSEIL MOHAWK DE KAHNAWAKE INC. et la COURONNE sont une attaque directe contre la paix. Le Wampum 44 de notre constitution instruit Kohtihon’tia:kwenio (le conseil des femmes) de protéger notre terre. Montreal est situé au cœur de Ganiengeh, notre territoire non cédé. Nous, Kanion’ke:haka (Nation Mohawk), sommes les “gardiens de la porte orientale” au cœur même d’Onowaregeh.

Le Canada est en train de demander au CMK, Inc. de nous retirer illégalement, nous et nos intérêts, de la terre connue sous le nom de Seigneurie du Sault St Louis, sur laquelle votre communauté est sise. Nos communautés Mohawk sont en terre Rotinoshonni, confédération iroquoise, Kahnawake, St. Regis, Akwesasne, Ganiengeh, Tyendinaga, Oswego, Wahta, Kanehsatake, Kanatsioharekeh and Kanekota. Toute incursion quelle qu’elle soit doit être discutée avec nous tous.

Les INDIENS du CMK ont volontairement quitté le canoë et ont mis leurs deux pieds dans le vaisseau étranger de la COURONNE. Ils ont prêté serment à des forces étrangères. Ils ont violé le Guswentha (Wampum Deux Rangées) et la Grande Paix de Montréal de 1701 établie entre nos peuples. Ceci affecte tout le monde sur ce territoire en tant que bafouement de la paix de 1701 entre nous et de la loi internationale.

Les Québecois peuvent être fiers d’avoir pris part à la première conférence internationale de la paix en 1701 à Montréal. Ils ont accepté la paix avant la Grande-Bretagne et qui que ce soit d’autre. Toutes les nations de l’Île de la Grande Tortue furent représentées à la Grande Paix de Montréal par les 49 nations qui y participèrent au travers des alliances, des traités et des ceintures (wampum) d’amitié. Puis en 1710, nous avons envoyé 5 de nos chefs à la cour de la reine Anne d’Angleterre à Londres afin d’y expliquer la Grande Loi de la Paix aux 13 familles de sang d’Europe. Ce fut la première conférence internationale de la paix au monde.

Bientôt le monde connaîtra la paix. Québecois, vous devez vous réimpliquer dans la Grande Paix, qui vous a été enseignée lorsque vos ancêtres l’ont accepté. Vous avez été d’accord pour la disséminer. Maintenant nous vous demandons de le faire. Les Français sont les premiers Européens à avoir accepter la Grande Loi de nous. Ses principes furent ramenés en France et ont créé le premier gouvernement républicain d’Europe. Ré-immergeons nous dans l’accord qui fut fait il y a si longtemps. Tout le monde suivra alors les racines et répandra la paix sur la planète. Commençons une force inarrêtable ici du Québec, d’où tout a commencé.

Skennen, Gasastensera, Kariwiio / Paix, Pouvoir, Rectitude.

Les véritables Kanion’ke:haka (Mohawks) voudraient étendre une invitation à votre municipalité pour discuter de votre situation. Nous avons une variété de choix que nous voudrions vous présenter. Nous voudrions entendre vos points de vue au sujet de résider en paix sur notre terre.

L’ensemble Ongwehonwe de l’hémisphère occidental se tiendra à nos côtés dans le cas de toute menace sur nous ou notre terre. Kohtihon’tia:kwenio, les conseils des femmes sont en train de contacter les femmes de vos communautés pour discuter de leurs véritables sentiments au sujet de leurs enfants présents et futurs. Nous sommes prêts à participer à des réunions pour expliquer Kaianere’ko:wa. Rassemblons nos esprits et voyons ce que nous pouvons faire dans l’intérêt de nos enfants non-nés. Envoyez s’il vous plaît cette lettre à tous vos constituents car ceci les affecte toutes et tous. Nous voudrions connaître leur opinion. Cette lettre est postée à destination du monde entier sur mohawknationnews.com

Neil Young demande qui va se dresser et sauver le monde.

Cela pourrait bien être les Mohawks avec les Québecois.

Kahentinetha, Clan de l’Ours, Kohtihon’tia:kwenio kahentinetha2@yahoo.com; Thahoketoteh@hotmail.com

Note: S’il vous plaît, postez cette notice vers toutes les nations Ongwehonwe à travers le continent des Amériques et vers tous nos alliés dans le monde. Merci de nous envoyer vos commentaires ainsi qu’au CMK: communications@mck.ca

Ce combat n’est pas seulement le nôtre, il appartient à tous !

 

Résistance politique: Retirer notre consentement à l’oligarchie… Quand La Boétie et les Amérindiens se rejoignent…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 13 décembre 2014 by Résistance 71

Nous le disons depuis un bon moment: Là réside la solution !…

— Résistance 71 —

 

Le soleil se couche sur l’empire britannique

 

Mohawk Nation News

 

12 décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/12/sun-setting-on-british-empire/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~        

 

Note de Résistance 71: Les noms indiqués en majuscules d’imprimerie le sont également dans le texte original. Comme nous l’avons précédemment dit, ceci sert à notifier du caractère entrepreneurial de l’entité citée. Ainsi la COURONNE représente la city de Londres et sa Banque d’Angleterre, qui sont la véritable “couronne”, de même les INDIENS représentent les conseils de bande ou les individus travaillant pour l’entité coloniale et ne rendant de compte qu’à la COURONNE via les institutions coloniales canadiennes.

Lorsque chaque conseil de bande entrepreneurial refusera de prêter serment à la reine d’Angleterre, ce sera le commencemet de la fin pour l’empire britannique en Amérique du Nord.

Pour travailler aux affaires indiennes à Ottawa, j’ai dû jurer “que je serai fidèle et accorder ma totale allégeance à sa majesté la reine Elisabeth II”. J’ai inscrit “sous contrainte” et ai signé mon nom. Notre peuple a presqu’été exterminé, notre propriété et ressources volées et nous vivons dans des camps de prisonniers. Je n’avais pas le choix afin d’obtenir un emploi et un salaire.

Le serment envers un monarque étranger affirme que le Canada est une colonie de le Grande-Bretagne. La reine est un suzerain féodal. Le serment des soldats est un code d’obligation morale à la reine, qui est le chef militaire de l’armée et de la franc-maçonnerie mondiale. (NdT: L’armée britannique et des colonies du Commonwealth dont le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande font partie, jurent allégeance à la reine/roi d’Angleterre qui est le chef des armées. L’armée britannique et ses vassales ont pour mission de protéger les deux têtes de la couronne: la plus importante qui est la City de Londres et la Banque d’Angleterre et ses possessions mondiales avec celles du Vatican, gérées par la famille Rothschild et l’autre, qui est la famille royale et sa descendance… Le/les peuples n’ont absolument rien à voir dans l’équation). Ils prêtent serment de protéger la reine, ses héritiers et ses ancêtres, la ligne de sang. (NdT: La “dynastie” actuelle des Windsor vient d’Allemagne… Le mari de la reine Victoria était un Saxe-Cobourg-Gotha, le mari d’Elizaeth II, Philip, est un Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glucksburg, et fervent sympathisant nazi…)

Prêter serment est obligatoire pour tout travail dans une position de la COURONNE et pour tout salaire. Ceci représente l’acquiescence à un autocrate étranger et son système de gouvernement par l’amirauté. Si vous ne prêtez pas serment, vous n’aurez ni travail ni argent. Ainsi, les INDIENS sont forcés de se soumettre.

Le serment volontaire vous fait sujet de la COURONNE et de toutes ses institutions au sein du système de gouvernement de l’amirauté, des tribunaux, de la police, des législateurs. Il donne au Privy Council, conseil privé de la reine au Canada, le droit de diriger le Canada. Si chaque INDIEN refusait de prêter serment à la reine, la colonisation serait finie !

L’Assemblée des Premières Nations (APN ou AFN de son acronyme anglais) est une entreprise/corporation volontaire des INDIENS mis sous pression par le conseil privé de la reine, probablement de la pièce état-major du 14ème étage du bâtiment des Affaires Indiennes à Ottawa. Leur serment public au peuple est une façade théâtrale. Le serment à la reine peut-être forcé. Les anciens chefs de l’APN, Shawn Atleo, Ovid Mercredi et Phil Fontaine, sont montés dans l’échelle sociale corporatrice de la même manière que tout sujet colonisé et ce par le mensonge et la furtivité vis à vis de leur propre peuple. Ils ont pris l’argent des assassins économiques à plumes et se sont enrichis au gré de comptes en banque off-shore dans des paradis fiscaux. “Pensez à vous et à votre famille, ne vous occupez pas des gens”.

Le dernier “hiver froid” met plus de pression sur les INDIENS de corporation pour “finir le boulot” d’aider la COURONNE de prendre le contrôle des 100% de notre terre non cédée et de nos possessions. Ils n’ont jamais voulu partager quoi que ce soit avec nous. Ils n’ont jamais rien voulu d’autre que de tout nous voler, tout ainsi que nos enfants. C’est ce pour quoi ils paieront !

Nous, Ongwehonwe (NdT: habitants originels de l’île de la Grande Tortue/Amérique du Nord), refusons d’être contrôlés par les conseils corporatistes (de bande) et par le conseil privé de la reine d’Angleterre. Nous avons la Grande Loi de la Paix (Kaianerekowa), le meilleur système sur Terre, pour gérer ce pays.

L’empire britannique ne va pas continuer à voler nos ressources et notre terre. Les chefs et conseillers ont juré allégeance à la reine Elisabeth pour ensuite essayer de nous évincer. Le CONSEIL MOHAWK DE KANAWAKE, INC. créé sous la loi illégale et génocidaire sur les Indiens (Indian Act, 1867 & 1923), est fini, terminé. Nous allons abattre les barrières militaires qui entourent les camps de prisonniers de guerre appelés “réserves”. Nous allons mettre fin au meurtre de nos enfants.

Mick Jagger chante au sujet de la reinette pour Ongwehonwe: “I don’t want to read about you when you’re gone. I don’t want to hear about the things you’ve done. I put a filter in my brain, I want to cut out all the pain. I don’t want to hear about you when you’re gone.”

A voir et lire: La nouvelle maire de Victoria (vile principale de l’île de Vancouver en Colombie Britannique), Liza Helps, refuse de prêter allégeance à la reine d’Angleterre…

Vancouver Mayor refuses oath to Queen.

Le serment d’allégeance:

Oath of allegiance.

Le nouveau chef de l’Assemblée des Premières Nations:

New chief of AFN.

Eisenhower camps de la mort allemands

Vidéo (1h30)

http://www.youtube.com/watch?v=hbp61fOVFaE

Canada et colonialisme: Le pillage des terres continue… Pour le passage d’oléoducs, le gouvernement colonial canadien veut se refrotter aux Mohawks (suite)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 6 décembre 2014 by Résistance 71

Suite de l’affaire de la volonté de l’expulsion des Mohawks de leur territoire de Kahnawake pour y faire passer l’oléoduc.

1ère partie

 

Une autre piste des larmes (Trail of Tears)*

 

Mohawk Nation News

 

3 décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/03/another-trail-of-tears/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

(*) La piste des larmes est un évènement tristement célèbre de l’histoire coloniale nord-américaine, qui vit l’expulsion et la relocation en 1838 de 17 000 Cherokees de l’état de Georgie vers l’état d’Oklahoma après une suite de traités et de décisions de justice biaisés. Lors de la marche forcée des Cherokees encadrée par l’armée américaine, 4000 personnes, adultes et enfants moururent en chemin.

Un bref historique de l’évènement ici (en anglais):

http://www.cherokee.org/AboutTheNation/History/TrailofTears/ABriefHistoryoftheTrailofTears.aspx

 

Comme l’a dit Don Corleone dans le film “Le Parrain”: “On va leur faire une proposition qu’ils ne peuvent pas refuser”. Les INDIENS (NdT: L’auteure emploie ici des noms en majuscules dans le texte afin de bien faire comprendre qu’il s’agit d’entité commerciale/entrepreneuriale et non pas de personnes souveraines…) connus sous le vocable de Conseil Mohawk de Khanawake (CMK) ont bien entendu été formés à l’école des coups tordus. J’ai vu ces malfaisances en action lorsque je travaillais (il y a longtemps) aux affaires indiennes. Ils ont essayé d’y donner suite à la réunion du 2 décembre au Golden Agers pour y discuter du problème de la Seigneurie Sault St Louis (SSSL).
Le Canada a besoin que les Ongwehonwe (NdT: peuples indigènes des premières nations) aquiescent au passage des oléoducs et aux extractions des ressources à travers le Canada. Ils veulent virer les Mohawk de la région de Montréal de la même manière que les Américains voulaient déloger les Cherokee de l’état de Géorgie (NdT: ce qu’ils firent en 1838…). Les colons blancs veulent peupler le territoire Mohawk de Kahnawake.

La SSSL est en territoire Kanionkehaka (“peuple du silex” ou Mohawk). Tout arrangement entre le Canada et lui-même au travers de leurs conseils Indiens corporatifs n’est qu’un accord entre eux. Les INDIENS corporatistes ne sont pas Ongwehonwe.

Du devant de la scène et imitant leurs maîtres, les INDIENS dictèrent l’agenda de la COURONNE (NdT: La City de Londres/Banque d’Angleterre/Vatican). On nous a dit de garder ceci secret. La Grande Loi de la Paix prévoit que toutes les rénions soient ouvertes à toutes et tous. Chaque esprit et pensée sont importants pour la totalité du groupe.

Les INDIENS veulent nous placer sous la fiction légale appelée “territoire de la COURONNE”. Les INDIENS essaient de nous mettre d’accord sur un prix comme le demandent les banquiers pour soutenir leur économie frauduleuse faite fondamentalement du vol des terres. On nous offre 26 000 ha de notre propre terre près de la frontière, 9800 ha vers Ottawa ou un grand bout de terre près du Mont Tremblant, qui est en territoire Algonquin. La Seigneurie avec 10 villes bâties dessus va devenir territoire de la COURONNE. Ils nous veulent hors de la Seigneurie où nous n’avons pas d’intérêt Ongwehonwe.

Nous voulons tout ce qui fut accordé aux Britanniques en accord avec le traité Wampum Deux Rangée (Guswenta) de 1701 qu’ils ont accepté. Ceci inclut tout l’Ontario et tout ce qu’il y a à l’Ouest dans ce qui est maintenant le Canada. Il est plus que temps pour la Grande-Bretagne de revenir à la table des négociations avec Ongwehonwe afin de créer une nouvelle ceinture Wampum, celle de la réconciliation avec nous. Les traîtres parmi nous sont prêts à faire affaire. Ils sont le cancer au sein de notre communauté. Ils ont quitté notre canoë et se sont rendus sur le navire de l’homme blanc. Te ho na ton ko ton. Ils ont quitté le cercle Ongwehonwe et se sont totalement immergés dans le mode de vie des colonisateurs. Ils ne sont plus Ongwehonwe. Ils ont abandonné leur mère et leur famille.

Quand la réunion devient trop chaude, un interférant, connu dans la blogosphère sous le vocable de “troll”, se lève pour changer la conversation. Leur avocat m’a approché et m’a dit: “Nous comptions sur le fait que vous ne soyez pas là à cause de votre âge avancé”. (NdT: L’auteure, âgée de 75 ans, est membre du conseil des femmes et des anciens de la nation Mohawk)

Kahnawake sera toujours sous les auspices de Kaianerekowa (Grande Loi de la Paix) et non pas une partie du Canada. Aucune saloperie d’oléoduc ne traversera ce territoire. Nous sommes Kahnawake ! Kahnawake est nous ! Nous ne partirons jamais ! Nous le défendons toujours. Comme Tom Jones nous le rappelle: “Yes, they’ll all come to see me in the shade of that old oak tree, as they lay me ‘neath the green green grass of home”.

 

Canada et colonialisme: Le pillage des terres continue… Pour le passage d’oléoducs, le gouvernement colonial canadien veut se refrotter aux Mohawks…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 décembre 2014 by Résistance 71

et c’est bien connu: Qui s’y frotte s’y pique ! Alors, le territoire de Kahnawake un Oka puissance 10 ? La folie coloniale n’a plus de limites. Il faut y mettre un terme, une bonne fois pour toute !

— Résistance 71 —

 

Remue-méninges

 

Mohawk Nation News

 

2 décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/01/stir-the-mind/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

2ème partie

 

Le Conseil Mohawk de Kahnawake (CMK, qui est l’entité élue coloniale “représentant” la communauté au sein du sytème de l’Indian Act) appelle à une journée de consultation sur la supposée perte de propriété de la Seigneurie de Sault de St Louis (SSSL) par les Mohawks de Kahnawake. Elle n’a jamais été perdue. Nous avons toujours su où elle se trouvait ! Nous ne somme pas les intrus. On nous demande si nous voulons demeurer sur notre patrie, notre terre ancestrale. Poser cette question implique qu’ils savent que cette terre est nôtre. Le débat est restreint à l’acceptation de la perte de nos terres, si c’est possible de les rendre et si nous serons retirés, déplacés de l’endroit.
Ces remarques sont celles d’anciens qui se ressemblent spirituellement, fondées sur nos enseignements d’avant la venue des colonisateurs.

Le conseil de bande a cadré la question de telle façon de faire accepter la perte de notre terre. Ele ne peut pas nous être rendue puisque c’est à nous. Nous ne pouvons pas abandonner quelque chose qui appartient à nos enfants et aux générations futures. Il est de notre devoir et responsabilité de protéger le droit de naissance de nos enfants pour l’utilisation libre et le droit à notre patrie, terres ancestrales.

Ce problème international doit inclure tousl les Rotinoshonni (Iroquois). La SSSL fait partie de Kanienkehaka, “le peuple du silex”, ou nation Mohawk, qui fait partie de Rotinoshonni / Confédération Iroquoise (NdT: depuis environ 800 ans !… Plus vieille confédération au monde), les 49 familles de la confédération et nos amis et alliés. La région entière est kanienkeh (Mohawk). Tous nos frères et sœurs devraient se rappeler que notre terre n’est pas à vendre. Nous continuons à adhérer à ces enseignements.

Le problème est l’occupation illégitime par des communautés non-Ongwehonwe (NdT: peuples originels) sur plus de 18000 Ha, petite portion de notre terre. Le gouvernement canadien est responsable pour les siècles d’utilisation de notre terre et de nos ressources, perturbant ainsi notre mode de vie et créant les problèmes que nous avons eu à endurer. Comment les non-Ongwehonwe pourraient-ils réparer les dégâts faits ? Est-ce que ceux qui désirent rester vont coopérer avec nous ? Les occupants veulent-ils rester ou partir ? Veulent-ils vivre sous les auspices d’un conseil de notre peuple ?

Veulent-ils suivre notre loi et vivre en paix avec Ongwehonwe ou pas ? Ces colons qui veulent rester devront vivre selon Kaianerekowa (La Grande Loi de la Paix). Ceux qui ne veulent pas doivent débarrasser le plancher et aller résider avec leurs semblables. Le CMK, un bras armé du Québec et du Canada, peut nous rejoindre ou partir avec ceux qui ne veulent pas adhérer à Kaianerekowa.

La “fiction légale” est la suivante: En 1680, le roi de France Louis XIV a donné notre terre aux jésuites. En 1762, le général Gage de l’armée britannique les a dépossédé et a affirmé le fait que la terre appartient aux Iroquois, leurs amis et alliés.

Le 25 octobre 1924, la colonie du Canada a illégalement transformé Kahnawake en un camp de prisonniers de guerre. Maintenant ils veulent nous déplacer et nous relocaliser quelque part d’autre. Nous resterons ! Les colons vivant sur la Seigneurie vont nous compenser comme ils l’ont fait avant l’évènement génocidaire de 1924.

L’économie entière du Canada et des Etats-Unis est fondée sur ces gens continuant le mensonge de ce que notre terre peut-être monnétarisée. Dès que nous acquiesçons à cette fraude, les banquiers gagnent. Cette réunion (du CMK) est faite pour mettre une étiquette de prix sur notre terre. Nous refusons de participer à cette escroquerie totalement illégale.

Nous sommes ici pour vous remuer les méninges. Comme le dit si bien Charles Pride: “Oh, the snakes crawl at night. That’s what they say. When the sun goes down, then the snakes will play”.