Archive pour mensonges affaire skripal

Guerre impérialiste, mensonge et propagande: Le poison de l’affaire Skripal en provenance des pays de l’OTAN…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 15 avril 2018 by Résistance 71

Et les mensonges s’accumulent… C’en est devenu une routine, qui peut encore s’en étonner. La harpie du système Teresa May avait besoin de cette attaque en Syrie pour faire diversion de l’affaire Skripal, Donnie « mains d’enfants » de l’affaire Mueller et du FBI et MacRo pour faire oublier son incompétence crasse… Sera-ce suffisant ?…
Le pire est que comme rien n’est jamais fait après que les mensonges de l’empire soient révélés,  tout continue, tranquille et tout est devenu une routine dont tout le monde se fout… sauf ceux bien sûr qui se retrouvent sous les bombes et les missiles de l’humanisme sans borne occidental.
~ Résistance 71 ~

 

Les experts suisses identifient le poison de l’affaire Skripal

 

Réseau Voltaire

 

14 avril 2018

 

Source: http://www.voltairenet.org/article200678.html

 

Selon l’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques (Schweizerisches Institut für ABC-Schutz), le poison prélevé à Salisbury par les enquêteurs de l’OIAC, dans l’« affaire Skripal », est du « BZ ».

L’appellation « Novichok » désigne un programme de recherche soviétique et non pas une substance issue de ce programme.

Le « BZ » est un innervant de l’Otan, agissant dans les 30 à 60 minutes et pour une durée de 2 à 4 jours. L’URSS, puis la Russie, n’ont jamais travaillé sur ce type de substance.

L’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques est une référence mondiale en la matière. Il a procédé à cette analyse à la demande de l’OIAC.