Archive pour mcgill saisie conseil mohawk

Affirmation de souveraineté contre le colonialisme occidental… Les Mohawks mettent en demeure l’université McGill de Montréal !

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 24 novembre 2015 by Résistance 71

« La ligne de descendance des personnes appartenant aux Cinq Nations se fera par la ligne féminine. Les femmes seront considérées comme les progénitrices de la nation. Elles devront posséder le territoire et la terre. Hommes et femmes devront suivre le statut de la mère. »
~ Kaiane’reko:wa, wampum 44 ~

 

Discours à l’université McGill de Montréal

 

Mohawk Nation News

 

19 Novembre 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/11/19/speech-at-mcgill/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ceci est le discours fait à la conférence “démilitarisons l’université McGill” donné par Kahentinetha, kanien’ke:haka Bear Clan, le 19 Novembre 2015 à l’université McGill de Montréal.  

McGill est une université frauduleuse construite sur notre terre et avec notre argent. (Note de R71: L’université de McGill à Montréal est une des universités les plus connues du Canada. Elle a servi entre autre à des recherches secrètes de la CIA sur la psychologie profonde humaine et des recherches impliquant des patients humains et des expériences de tortures psychologiques et physiques par électrochocs ont été conduites à McGill dans les années 1960-70 avec un financement de la CIA. Naomi Klein relate ce scandaleux épisode dans son livre “La thérapie du choc”). Nous (le peuple Mohawk) sommes propriétaires de McGill et en tant que ses directeurs légaux nous allons en faire une université de la paix et pour la paix. Le comité des gouverneurs de l’université représente ceux qui ont orchestré le vol de notre terre et de nos fonds. Les lois étrangères qui ont été utilisées pour nous voler ne s’appliquent pas au vivant, aux êtres naturels de chair et de sang comme nous-mêmes, qui furent placés sur Ono’waregeh (Île de la Grande Tortue) par le monde naturel.

En 1827, James McGill a obtenu une charte en Grande-Bretagne pour établir un collège sur tsionni’tsotiaken. La seule véritable loi régissant la terre est kaiane’reko:wa, la Grande Loi de la Paix. Le collège allait à la banqueroute. Alors notre “fond fiduciaire” des Six nations (iroquoises) fut “emprunté”. Sans aucune intention de rembourser l’argent, pour construire cette université.

Le 12 septembre courant, sous les auspices du Wampum 44 de Kaia’nere:kowa, l’université McGill a reçu une notification de saisie du conseil des mères de la nation. James McGill, John Molson et leurs acolytes pour la Family Compact du haut Canada et du Chateau Clique du bas Canada, ont établi des entités commerciales, entrepreneuriales sur notre terre sans notre consentement et en essayant de circonscrire notre souveraineté. Ils sont une version artificielle des 13 familles de sang qui composent la COURONNE.

Nous demandons que l’université McGill cesse et se désiste immédiatement de l’invasion, de l’infraction et de l’exploitation de notre territoire ; qu’elle respecte le teio’ha:teh (NdT: ou guswen:ta le Wampum Deux Rangées accepté au traité de Montréal en 1701) comme base de notre relation et nous paie notre dû, incluant 185 ans d’intérêts composés. La terre et tout ce qui est dessus nous appartiennent. Nous avons demandé de rencontrer des membres du comité des gouverneurs pour discuter de tout ceci de manière pacifique. Il apparait aujourd’hui que les gouverneurs ne désirent pas procéder de manière pacifique.

Nous avons fait des traités d’alliance pacifiques avec les nouveaux venus et ce en accord avec la Grande Paix de Montréal du 15 Août 1701, basés sur à la fois kaia’nere:kowa et sur teio’ha:teh.

En 1710, nous les Rotino’shonni:onwe (Iroquois) avons initié la toute première conférence internationale pour la paix mondiale à Londres ; vous ne le savez probablemet pas, mais des ceintures wampum ont été données aux 13 familles. Pierre le Grand de Russie était en attendance et les ceintures de paix avec le peuple russe sont en lieu sûr au musée d’archéologie Pierre le Grand. Nous espérons avoir une réunion à St Petersbourg pour discuter des ceintures wampum. Le peuple russe se souvient. Les Grands-Meres expliquent à leurs petits-enfants au sujet des “Indiens” d’Amérique du Nord qui ont une loi de la paix.

Quand nos chefs sont revenus de Londres, ils nous ont dit: “Ils ne se fient qu’aux mots écrits et c’est ainisi qu’ils seront jugés.” Nous nous fions aux ceintures wampum, qui sont montrées et ré-examinées régulièrement.

Vous, aussi intelligents que vous soyez, vous savez que vous avez brisé chaque traité, contrat sur Ono’ware:keh, l’Île de la Grande Tortue. A chaque fois vous avez failli à votre parole. Kaia’nereko:wa continue d’avoir la jurisdiction sur Kanien’keh (iroquoia, territoires iroquois), qui couvre la terre occupée par les 49 familles. 26,5 millions d’acres de terre aux Etats-Unis et 20 millions au Canada. Npus n’avons jamais rien perdu suite à des défaites militaires, ni n’avons jamais laissé ni terres ni eaux à l’abandon, jamais. Nous avions des alliances avec nos peuples autochtones du cercle polaire arctique jusqu’à la pointe de l’Amérique du Sud, ce que les Européens ont essayé de détruire. Les anciens étudiants et professeurs de McGill devraient être derrière rotino’shonni:onwe (les peuples iroquois) à ce sujet. Leur crédibilité et leur réputation est engagée jusqu’à ce qu’ils parviennent à la vérité.

Les gouvernements sont des corporations qui opèrent sous des lois commerciales et lois contractuelles, réglementations. Family Compact et Chateau Clique, gérés par ces familles jusqu’à aujourd’hui ont obtenu leurs chartes pour établir leurs affaires commerciales sur ce coin de terre grâce à leurs connexions maçonniques. Nous savons très bien qu’ils ne rendent pas ce qu’ils ont volé à moins d’y être forcés.
La COURONNE (NdT: City de Londres et sa Banque d’Anleterre/Vatican) est l’actionnaire privée de l’entreprise “Canada” et de toutes ses sous-entreprises, comme l’université McGill. Tous vos tribunaux et vos banques sont des entreprises, des corporations qui sont la propriété des mêmes actionnaires. Toutes vos identifications pour le gouvernement sont écrites en lettres capitales d’imprimerie, ce qui veut dire que vous êtes aussi une entreprise, une entité fictive, propriété de la COURONNE. Ceci veut dire qu’une corporation/fond fiduciaire est établie à votre nom dès votre naissance. Les preuves accumulées par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR), prouvent que ces actionnaires sont coupables de génocide. Ils ne veulent bien sûr pas se juger eux-mêmes dans leurs propres tribunaux privés.

La COURONNE n’a jamais été le roi ou la reine d’Angleterre depuis l’établissement du corps entrepreneurial et financier de la “City de Londres”. La reine n’est qu’une figure de proue de la COURONNE et a autorité sur les premiers ministres au travers d’une chevalerie vaticane appelée “l’ordre de la jarretière”. Quand la reine doit entrer dans la City pour affaires, elle rencontre le maire de la City au portail du temple du barreau (NdT: et cérémonieusement pénètre dans la City à pied en marchant DERRIERE la maire de la City qui mène la marche et conduit le monarque…). Toutes les municipalités sont la propriété de cette même COURONNE. La City de Londres est le bras financier. Washington DC est leur capitale militaire et le Vatican, la capitale (NdT: des trois cités états, les seules au monde…). La COURONNE possède les trois cités, elle est en fait “l’empire de la cité”.

Étudiants, vous payez cinquante mille dollars pour obtenir un bout de paiper de cette institution qui est construite sur une gigantesque fraude, sur le vol et le mensonge, la falsification. Votre argent sert à louer les services de contracteurs privés pour faire de la recherche et développer des armes et systèmes d’armement exotiques pour le complexe militaro-industriel et pour continuer le génocide d’Ongwe’hon:weh les peuples naturels de la planète. Nous voyons que dans le monde entier, les gouvernements attaquent leur propre peuple et conduisent des opérations terroristes faux-drapeau pour le compte d’un ennemi prétendu, afin de créer un climat de guerre perpétuelle et ce en violation totale de Kaiane’reko:wa.

La Family Compact et le Chateau Clique ont commencé l’escroquerie corporatrice ici. Ils ont espéré qu’un peuple libre avec un esprit sain mourrait. Nous n’avons jamais été informé que nous allions être dépouillés de nos fonds sans aucune intention de recouvrer l’argent. L’empire a déclaré qu’il était propriétaire de manière privée du monde entier. McGill et Molson allèrent à la City de Londres pour s’y enregistrer eux-mêmes. Ils ont incorporés la ville de Montréal en 1832 avec une charte municipale en provenance de la City de Londres. Montréal est une entité entrepreneuriale artificielle, propriété de la COURONNE. Toutes les corporations obtiennent leur numéro ISO (International Standard Organization) de la COURONNE, ce qui les rend succursales de la COURONNE. Tous ceux d’entre-vous avec des identifications canadiennes écrites en lettres capitales d’imprimerie, vous êtes toutes et tous des entités corporatrices et êtes la propriété de la COURONNE.

En parlant de Montréal, quelqu’un a t’il senti cette putride violation de notre fleuve kanianarowano:onwe (St Laurent) par la corporation de Montréal ? Le fleuve fait partie de notre communauté. Quelques uns d’entre vous qui m’écoutez maintenant, ont quelques solutions en tête. Partagez-les. C’est cela le pouvoir d’un esprit uni, la plus grande puissance sur Terre.

Le 7 Octobre courant, une notification d’objection fut envoyée au maire de Montréal Denis Coderre afin qu’il ne fasse pas larguer 8 miliards de litres d’o’tah (merde) et autres polluants médicaux, pharameutiques, industriels et chimiques dans notre fleuve kaniatarowanen:onwe. Teio’ha:teh (Wampum deux rangées) est la base légale sur laquelle vous vivez sur cette colonie connue sous le nom de Montréal.

D’après le Wampum 44 de Kaiake’reko:wa, les kahtihon’tia:kwenio (femmes) sont les “progénitrices du sol”. Les rotikonso’tatie, nouvelles générations, possèdent le titre légal de toute la terre de kan’ien:keh. (Iroquoia) La COURONNE n’a absolument aucune autorité sur notre terre ou sur nous. Sa seule autorité réside sur ceux qui votent dans son système. Le maire de Montréal, en tant qu’agent de la COURONNE du Canada et du Québec a violé ses obligations en regard de la loi de la terre.
Notre loi a pour mission d’´éablir la paix mondiale en protégeant notre mère. Kanien’keh a été violée par le larguage criminel de poisons qui vont tuer la vie et défigurer ce qui survit. L’eau, le liquide sacré de la vie, a été changée en arme de destruction massive.” Les ressources naturelles doivent être immédiatement alouées afin de corriger ce désastre environnemental.

McGill nous doit presque 100 milliards de dollars en intérêt pour la somme qu’ellle nous a volée dans le fond fiduciaire des Six Nations Iroquoises. Que se passe t’il dans votre matrice de l’amirauté lorsqu’un créditeur n’a pas été payé ? Nous vous mettons maintenant en demeure et nous voulons que cette dette soit soldée immédiatement. Nous mettons un terme à ce système de propriété privée mis en place par la Family Compact et le Chateau Clique qui ne possèdent de fait absolument rien. S’il ne corrige pas leurs fautes, nous utilserons tous les moyens à notre disposition pour récupérer ce qui nous appartient de droit. Si le conseil des gouverneurs de l’université continue d’opérer sans notre supervision et retarde toujours plus la réunion que nous avons demandée, nous, les véritables propriétaires de cet établissement, alors au plus ils mettent leur garanti de travail en péril. Nous voulons que le complexe militaro-industriel soit immédiatement viré de tsioni’tiotiaken. Kaiane’reko:wa prévoit que vous n’aurez jamais la paix si vous persitez à la guerre. McGill va devenir la toute première université au monde qui va enseigner Kaiane’reko:wa, le conseil de la Grande Paix, en tant que cours acrédité dans son programme universitaire.

Une communauté parvient à la paix lorsque tout le monde refuse quiconque dans leur communauté qui a quoi que ce soit à voir avec la guerre, incluant les violations et les abus de la terre, de l’air et de l’eau ainsi que tout ce qui a trait au monde naturel, incluant les gens.

Nous avons la responsabilité de suivre la direction indiquée par Kaiane’reko:wa et cette direction est celle que vous devriez également suivre (sur ce territoire) La loi de la terre est la loi de la création, elle n’est pas une loi humaine et elle s’applique à tous.

Résistance politique à l’empire: Le conseil des femmes Mohawk saisit l’université McGill de Montréal !…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 14 septembre 2015 by Résistance 71

Le type même d’info de résistance à l’empire qui passe complètement sous le radar médiatique y compris au Canada ; tout comme les évènements se préparant pour la venue du pape au pays du goulag levant et impliquant les mouvements amérindiens du nord… Le Vatican a été mis sous pression et le criminel Bergoglio va raser les murs…

— Résistance 71 —

 

L’université McGill de Montréal saisie par Kohti’ontia:kwenio le conseil des femmes iroquoises

 

Mohawk Nation News

 

12 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/09/12/mcgill-university-seized-by-kohtihontiakwenio/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Notice officielle de saisie de L’université McGill par le conseil Koh’tihontia:kwenio

 

On nous dit en permanence “d’aller de l’avant” en ce qui concerne le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité, l’assassinat de plus de 100 millions d’Ongwe’hon:weh sur le continent des Amériques, Les conditions sont créés dans d’autres pays de façon à ce que toujours plus de réfugiés échouent sur nos côtes. Qui fait cela ? L’”élite” et ses agents qui travaillent parmi nous pour créer les plans et les armes pour nous annihiler et voler nos ressources naturelles, beaucoup d’entre eux sont des universitaires.

En voici un excellent exemple. Notre fond fiduciare Mohawk a été “emprunté” pour aider à construire l’universite McGill de Montréal en territoire Kanion’ke:haka/Mohawk. Dans les années 1850, McGill était en quasi banqueroute financière et emprunta de la Province du Canada, argent qui fut retiré de nos fonds fiduciaires. En 1989, Les Six Nations iroquoises alertèrent à la fois McGill et le gouvernement fédéral de la dette à payer, dette qui se chiffre maintenant en milliards de dollars. En 2006, McGill a admis qu’elle devait environ 1,7 milliards de dollars aux Six Nations plus intérêts jusqu’à cette date. La vice-principale de la communication à McGill, Jennifer Robinson, dit alors que la dette fut payée en 1873, puis déclara qu’il n’était pas sûr que les fonds venaient des fonds fiduciaires iroquois, mis en dépôt et contrôlés par le gouvernement et que de ce fait, l’université ne devait rien rembourser !

Cete dette doit être remboursée. Nous, Kanion’ke;haka (Mohawks), demandons un arrêt immédiat de cette violation de la Grande Loi de Paix, Kaiane’reko:wa, la loi de la terre d’Ono’ware:geh, Île de la Grande Tortue. L’université de McGill collabore dans des contrats militaires pour de l’armement, des technologies de surveillance à des fins militaires. Son laboratoire CFD “Network Dynamics” (Derek Ruths) se spécialise dans le développement de méthodes pointues d’utilisation de la force militaire, en particulier les attaques de drones. Ils recherchent et développent des matériaux militaires pour CAE Inc,. Bell Helicopter, Bombardier Inc., Lockheed Martin, Textron, General Atomics et autres entités…

Les étudiants de McGill accusent l’université de coopérer avec l’armée, la police et les agences de renseignement pour développer des outils pour que la surveillance des médias sociaux puisse échapper à toute scrutinité. (NdT: lire les chapitres du livre de Naomi Klein “La stratégie du choc” sur la coopération de McGill dans un programme de torture psychologique financé par la CIA dans les années 1960-70, programme intégrant des programmes MK Ultra de la CIA toujours en vigueur aujourd’hui…). La Sécurité Publique du Canada, qui est affiliée avec la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) et le CSIS (Services de renseignement canadiens) finance les recherches.

Une femme du conseil des femmes Kohtihon’tia:kwenio, gardienne de la terre de la communauté mohawk voisine de Kahnawakeh, qui détient le titre de la terre sur laquelle se situe l’université McGill (wampum 44) va accomplir son devoir sous la loi de la paix et saisir l’université McGill pour le vol d’argent des fonds fiduciaires des Six nations iroquoises et se tenir illégalement sur notre terre ainsi que pour avoir violer la Grande Loi de la Paix. Comme nous l’avons déjà essayé en 1710 à Londres, puis en 1924 à La Haye jusqu’à aujourd’hui, il est grand temps de mettre un terme à la guerre.

MNN. Demilitarize McGill.

McGill withholding information on military ties.http://warisacrime.org/

Germany needs migrants as slaves.

CROWN hails Hitler & Nazis.

Sputniknews. ISIL recruits Nazis.

https://consortiumnews.com/

Jim Marrs. End of American Dream.