Archive pour marins américains prisonniers de l’iran

Guerre impérialiste: Des navires et 10 marins yankees interpelés dans les eaux territoriales iraniennes… puis relâchés après des excuses de Washington

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, résistance politique with tags , , , , on 14 janvier 2016 by Résistance 71

Épisode intéressant. Les Yanks savaient où ils étaient puisque les GPS analysés par les Iraniens montrent que les vedettes de l’US Navy étaient 2km dans les eaux territoriales iraniennes alors…

  • Erreur de navigation ? très peu probable
  • Test pour voir la capacité de réponse des Iraniens ? Ils ont vu
  • Arrogance totale (quasi habituelle), les Yanks se sentant invulnérables et autorisés à faire ce qu’ils veulent ? Retour à la réalité…
  • Il y aurait une 4ème option, celle qui a notre faveur: Une opération de pub, une « psyop », montée entre l’empire et l’Iran.

On s’explique: Il y a une nouvelle donne au Moyen-Orient, l’attitude yankee a changé vis à vis de l’Iran, qui devient le nouveau « gendarme » alors que l’empire lâche la maison des Saoud, mais ne pouvant pas changer du tout au tout sans justificatif, il faut montrer l’Iran sous un bon jour au public bobo et gogo. Donc on provoque une « erreur » en mettant l’Iran au courant. L’interpellation se passe en douceur, on montre la bidasserie yankee à genoux puis nourrie (et pas du macdo hein, de la vraie bonne bouffe iranienne…) et bien traitée par les « barbares islamistes » Pasdarans, puis relâchée après des excuses discrètes mais mises en scène entre Washington et Téhéran. L’empire est le méchant (mais pas trop…) et le « méchant » iranien devient gentil, compréhensif et civilisé. Tout çà pour faire changer d’attitude sur le nouveau partenaire de l’empire, qu’il trahira à terme comme tous les autres… C’est notre vision de la chose, cette info bien entendu, passe sous le radar de l’info merdia pour l’heure… Si l’Iran fait confiance à l’empire, qui lui fait miroiter la levée des sanctions et un retour de la manne économique… L’Iran est perdu à terme.

— Résistance 71 —

 

Dix marins américains et leurs navires arrêtés en Iran et relâchés après des excuses de Washington

 

Al Manar

 

13 janvier 2016

 

url de l’article: Avec vidéo de l’agence FARS

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=278694&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1

 

Les dix marins américains arrêtés mardi soir dans les eaux territoriales iraniennes ont été libérés ce mercredi, ont affirmé mercredi les Gardiens de la révolution dans un communiqué lu à la télévision d’Etat.

« Après examen, il s’est avéré que leur entrée dans les eaux territoriales du pays n’était pas intentionnelle. Après avoir présenté des excuses, ils ont été libérés dans les eaux internationales », indique le communiqué.

Selon le texte, « les Etats-Unis se sont engagés à ne plus répéter de telles erreurs ».

L’Iran a arrêté les 10 marins américains après avoir pénétré illégalement dans les eaux territoriales iraniennes, avait auparavant affirmé l’agence iranienne Fars.

Intervenant en direct à la télévision d’Etat, l’amiral Ali Fadavi, commandant des forces navales des Gardiens de la révolution, a affirmé que le secrétaire d’Etat américain John Kerry avait contacté le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif « pour demander la libération des marins ».

« M. Zarif a eu une positon très ferme en précisant que les marins se trouvaient dans les eaux territoriales de l’Iran et qu’il fallait que les Etats-Unis présentent des excuses. Ce processus a eu lieu et cela ne prendra pas beaucoup de temps. Les forces navales des Gardiens de la révolution attendent les ordres pour les appliquer », a déclaré M. Fadavi.

Dans la nuit, les Gardiens de la révolution, avaient confirmé l’interception des deux bateaux américains.

« Les deux bateaux de guerre américains avec 10 marins armés sont entrés dans les eaux territoriales iraniennes mardi à 16H30 (13H00 GMT) dans les environs de l’île Farsi et ils ont été interceptés par des unités de guerre des forces navales des Gardiens de la révolution et emmenés sur l’île », avait affirmé le communiqué, ajoutant que les marins sont « en bonne santé ».

Le communiqué précisait que « les dix marins, neuf hommes et une femme, ont été emmenés dans un lieu sûr » et qu’au moment de leur interception le porte-avion américain Trumann et le porte-avion français Charles de Gaulle se trouvaient dans la zone mais « dans les eaux internationales ».

Selon l’agence Fars, considérée comme proche des Gardiens de la révolution, les deux bateaux de guerre américains étaient entrés de « deux kilomètres à l’intérieur des eaux territoriales iraniennes et leurs appareils GPS le confirment ».

Vidéo diffusée par les Gardiens de la Révolution

Les Gardiens de la Révolution ont diffusé une vidéo montrant le moment de l’arrestation des 10 marines US.

Version US

Un responsable américain a indiqué que les Etats-Unis sont en contact avec l’Iran sur le sort de deux navires américains dans le Golfe avec 10 personnes à bord, Téhéran ayant donné des assurances selon lesquelles les marins pourraient « rapidement » poursuivre leur voyage.

« Plus tôt dans la journée, nous avons perdu le contact avec deux petits navires militaires qui naviguaient entre le Koweït et Bahreïn. Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes qui nous ont informés que notre personnel était en sécurité », a indiqué à l’AFP ce responsable sous couvert d’anonymat, sans dire ce qui était arrivé précisément à ces deux navires.

« Nous avons reçu des assurances selon lesquelles les marins seraient rapidement autorisés à poursuivre leur voyage », a-t-on poursuivi de même source.

Selon un autre responsable américain, le secrétaire d’Etat John Kerry a été en contact téléphonique avec son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.