Archive pour macron pion et larron

Réflexion critique avant pause estivale : Macron, pion et larron pour une (r)évolution (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 30 juillet 2021 by Résistance 71

macron-joker
le larbin au turbin…

Macron, pion et larron*

ou quand il est malvenu de se tromper d’ennemi

Résistance 71

30 juillet 2021

(*) larron (n.m), voleur de grand chemin, brigand, pillard (Source : CNRTL / CNRS)

Piqure de rappel : Notre communiqué du 14 juillet 2021

“Macron démission !” entendons-nous souvent dans les manifestations de colère et de mécontentement publics, celles du mouvement des Gilets Jaunes (2018-2020) à celles très récentes du mouvement contre le “pass sanitaire” . Cela peut sembler à première vue légitime : un élu d’un système politique de représentation et de délégation ne remplit plus ses fonctions, agit contre le peuple et l’intérêt général, le peuple électeur demande son départ. Implacable logique n’est-il pas ?

Mais pour le remplacer par qui ? Une autre de ces créatures que le système de gouvernance étatico-capitaliste nous pond treize à la douzaine depuis l’avènement de l’illusion démocratique qu’est la “république française” ou tout système étatique dans le monde ? Vraiment ? La vox populi veut virer le clown Kiri pour le remplacer par un clown Bozo, ce par le truchement de la grande mascarade électorale usuelle prévue à cet effet ? On n’a pas mieux en stock ?… Pas encore compris les gars ?…

En parlant d’effet… Macron lui-même n’est qu’un effet, une conséquence contemporaine et (in)signifiante, logique et avérée de la dégénérescence politique enclenchée de très longue date, depuis en fait la sortie et le maintien du pouvoir, de la capacité décisionnaire, hors du corps social il y a quelques 5000 ans sur les 1,8 millions d’années de l’existence humaine sur cette planète (cf les textes en annexe). Macron est un pion de ce système qui l’a créé et qu’il entretient en retour dans une symbiose logique et malgré tout “naturelle” dans les faits de cet  environnement factice, illusoire et synthétique n’ayant jamais fonctionner qu’à sens unique. Il est un pion doublé d’un de ces larrons, voleurs, menteurs, brigand de la pire espèce psychopathe que le système façonne et sélectionne pour être les prêtres de la grand-messe de l’illusion démocratique étatico-capitaliste depuis sa création.

Ainsi donc ne nous trompons pas de cible. Mettre Macron et son gouvernement de criminels fantoches à bas ne résoudra certaines choses brûlantes que très temporairement. On ne guérit pas d’une maladie en attaquant ses symptômes, mais sa racine profonde. Nous sommes entrés de pleins pieds dans la logique finale d’auto-destruction du système qui est incapable de reproduire son modèle et de le perpétuer dans l’espace et dans le temps, il est au bout de son rouleau et il ira jusqu’au bout de sa logique criminelle et mortifère qui est de se métamorphoser une énième fois, cette fois-ci en une entité technotronique transnationale qui n’a plus besoin de la masse des gens comme pourvoyeurs de ressources et de richesse exploitées, et qu’il va sacrifier, à l’aune d’une crise sanitaire fabriquée par exemple. 

La crise COVID19 que nous vivons est une crise synthétique à tout point de vue, menée au nom de la survie du plus petit nombre aspirant à l’extase transhumaniste en devenir : la fusion de l’humain avec la machine pour un petit nombre de prétendants à la quasi-immortalité et la mise en esclavage du relica ayant survécu au génocide de masse planétaire planifié et en marche. Macron a été mis en place pour accélérer le processus de désintégration de l’État et du capital moribonds et la mise en place de la grille de contrôle technotronique qui permettra la dépopulation massive et la mise en esclavage des quelques ceux demeurant sélectivement pour faire tourner les rouages de ce qui restera du système et de son résultat métamorphique en un Nouvel Ordre Mondial ou peu importe le nom qui lui soit donné. Macron a reçu la mission de martyriser le peuple français et de briser ce Gaulois Réfractaire doublé de Communard irréductible, rebelle et meneur historique dans  la tradition ancestrale d’empêcher les choses oligarchiques de tourner en rond…

Ainsi, le véritable ennemi n’est pas Macron ni tous les sbires combinés du système mis en place pour faire avancer le projet de contrôle planétaire de la masse survivante au génocide qui s’engage et du nirvana transhumaniste pour les “élus” auto-sélectionnés, mais bel et bien le système lui-même, ses fonctions, ses institutions, sa fallacie marchande, tout ce qu’il représente et qui ne peut être que négatif, néfaste, coercitif et réducteur pour la réalisation de notre humanité. 

Nous ne sortirons de ce cauchemar dystopique orwellien qu’en comprenant enfin qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir. Le salut de l’humanité passe par cette compréhension individuelle et collective de l’ineptie criminelle de ce qui nous gouverne de manière inéluctable dans sa logique profonde, forcée et illusoire, de comprendre que le pouvoir coercitif doit cesser d’exister et être remplacé par cet amour de soi et des autres embrassant la complémentarité de notre diversité naturelle. Comprendre que nous ne réaliserons enfin notre humanité pleine et épanouie qu’en dehors de tout système coercitif étatique et marchand ; que nous devons nous libérer à tout jamais de la contrainte et de la peur, de la peur de vivre, de la peur de l’inconnu et de la peur de l’autre. Contraintes et peurs savamment distillées et entretenues par le système en place qui ne peut survivre et n’a survécu que par ce subterfuge.

Macron est un pion. Macron est un larron. Lui et tous les sbires du système entretenant la coercition et le mensonge à tous les étages politiques, économiques et sociaux, ne méritent aucun intérêt et doivent être, tout comme le système qu’ils représentent, ignorés et boycottés. La solution à notre marasme et notre misère n’est ni scientifique, ni médicale, ni économique, mais elle est politique, c’est à dire de cette capacité de gestion et de décision de notre société que nous devons impérativement reprendre contre toutes les impostures et mascarades de l’illusion démocratique nous leurrant vers notre annihilation certaine, si toutefois nous continuons à y acquiescer, car tel est le paradoxe, ils ont besoin de notre acquiescement pour nous détruire, parce c’est accepter son sort, se laisser persuader que non seulement “résister est futile”, mais que tout cela est fait pour notre bien, le bien de l’humanité. C’est ce qu’ils s’évertuent à faire depuis des lustres en façonnant la société du spectacle marchand et de l’assujettissement volontaire. Réfléchissez 5 secondes… Pensez-vous que Big Pharma, que le système politico-économique, tous corrompus et vérolés, aient le bien public, notre santé et notre bien-être à cœur ? Allons, allons… Un peu de simple bon sens SVP ! Notre bien-être serait la fin immédiate de leur système qui ne fleurit que sur la misère et l’oppression / exploitation d’autrui. Ces mêmes personnes qui adhèrent et promeuvent la théorie néo-malthusienne erronée de la surpopulation voudraient nous sauver d’une maladie ne tuant que 0,03% des gens infectés en nous “vaccinant” ? Sérieusement, vous y croyez vraiment ?…

Le visage futur de l’humanité devra se décider entre celui d’un visage écrasé par une botte à clous à tout jamais ou celui du visage rayonnant et épanoui de l’être ayant triomphé de l’avoir, de l’Homme ayant enfin franchit les ponts du surhumain, affirmé dans son humanité réalisée. Tout dépendra de qui fera le choix : l’oligarchie pour son système ou nous pour l’humanité ? Faites vos jeux, rien ne va plus !!

Pour ce faire et réaliser ce grand saut qualitatif tant attendu, nous devons nous départir de l’État, de la marchandise, de l’argent et du salariat, bref de toutes les conditions artificielles de notre mise en esclavage perpétuel, de notre exploitation et de notre oppression systémiques.

Pour mieux comprendre et y voir plus clair, quelques textes contemporains ci-dessous, vitaux à lire et à diffuser sans aucune modération.

Solidarité, Union, Persévérance, Réflexion, Action, devenons S.U.P.R.A résistants !

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

Dans l’esprit de Cheval Fou…

Tous les articles de Résistance 71 depuis le début en juin 2010. Les articles sont listés du plus récent au plus ancien, donc plus vous descendez… plus c’est vintage…

Notre page « Anthropologie politique »

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

desobeissance-civile

GJ_vive_la_commune
Pour la Commune des communes dans…
la société des sociétés