Archive pour L'œuf du serpent ingmar bergman monologue du docteur

Eugénisme d’hier à aujourd’hui… Des expériences nazies à Noah Harari et Davos, le travail de contrôle et le projet d’extermination de masse continue (avec Ingmar Bergman et « L’Œuf du serpent »)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , on 13 septembre 2022 by Résistance 71

Œuf_du_serpent

Dans le sillage de la dictature technotronique se mettant en place pas à pas pour verrouiller le monde dans une grille de contrôle qui donnera carte blanche à toutes les ignominies eugénistes de l’idéologie élitiste de la fange transhumaniste de cette caste pour l’heure dominante et complètement dégénérée, représentée publiquement par le lot de psychopathes émanant des entités d’oppression que sont les États et les cénacles marchands de la doxa bien pensante, tels les Henry Kissinger, Klaus Schwab, Bill Gates, Anthony Fauci, Emmanuel Macron, Jacques Attali et autre Yuval Noah Harari, bras droit et conseiller du CEO du FEM/Davos, professeur d’histoire à l’université de Jérusalem, qui demandait récemment à un journaliste qui l’interviewait “qu’est-ce que nous allons faire de tous ces inutiles ?”, à propos de la masse de gens dans le monde se retrouvant sur la touche. Quand nous écoutons ce taré parler et élaborer sur ce qu’il pense être l’évolution de l’Homme, cela nous rappelle immanquablement le monologue du Dr eugéniste à la fin du film d’Ingmar Bergman (loin d’être son meilleur, mais son seul film hollywoodien, ceci expliquant sans doute cela…) “L’œuf du serpent” (1977).
Nous avons traduit ce monologue en français er le reproduisons ci-dessous. Regardez ce qu’il se passe autour de nous, écoutez les propos des porte-parole de la caste du haut de la pyramide et la haine incessante déversée à l’encontre de l’humanité vue comme une perversion de la nature, qui doit être corrigée par ces apprentis-sorciers ; lisez ce monologue. Y voyez-vous des similitudes ? Pour nous, c’est transparent… Avec l’adoption du darwinisme-social comme idéologie du contrôle humain, l’Europe et les Etats-Unis de la fin du XIXème siècle jusqu’à après la seconde guerre mondiale, ont vu fleurir ces “sociétés eugénistes” pour l’amélioration du “stock humain”. Les atrocités nazies en son nom, dûment inspirées et financée par leur contre-partie anglo-saxonne ont fait que le mot “eugénisme” tombe en désuétude pour être remplacé par le mot … “génétique” ou “génie génétique”.  Les sociétés eugénistes ayant auparavant pignon sur rue furent remplacées par des organismes comme Planned Parenthood, dont le père de Bill Gates fut un dirigeant. Comme le dit le psy psycho dans son monologue ci-dessous, le boulot continue et si nous les laissons faire, ils mettront leur plan à exécution jusqu’au bout.
~ Résistance 71 ~

“Qu’allons nous faire de tous ces gens inutiles ?”
~ Yuval Noah Harari, entretien avec Alexandra Bruce, 17 mai 2022 ~

“Nous n’avons simplement pas besoin de la vaste majorité de la population mondiale. Les gens ne font plus partie de l’histoire du futur.”
~ Yuval Noah Harari, entretien Chris Anderson pour TED, août 2022~

Plus on en connaît de ces psychopathes idéologues dégénérés et plus le proverbe Lakota “Quand l’Homme s’écarte de la nature, son cœur durcit.” s’avère exact.

the_serpents_egg_10_ans

Le monologue du Dr eugéniste à la fin de “L’œuf du serpent”, I. Bergman, 1977

Note du traducteur : sans raconter le film pour ceux qui ne l’ont pas vu, il convient néanmoins de situer cette scène de la toute fin du film. L’action se passe dans l’Allemagne de 1923. Abel Rosenberg (David Carradine) est un juif américain, artiste de cirque, au chômage et coincé en Allemagne. Après le suicide de son frère Max, partenaire de cirque, il sombre dans l’alcoolisme et la débauche. De fil en aiguille, il est le témoin de choses de plus en plus bizarres. La scène du monologue du médecin nazi intervient dans la confrontation finale dans une clinique psychiatrique entre ce dernier et Abel. Le psy lui a montré des scènes d’expériences psychologiques faites sur des humains, après le visionnage, le Dr eugéniste dit ceci : (la scène se passe en 1923 ne l’oublions pas)

Dr eugéniste* : […] Nos ressources économiques sont limitées, nous sommes entièrement financés par des intérêts privés. Je ne suis pas un monstre Abel. Ce que vous venez de voir ne sont que les trois ou quatre premiers pas d’un développement logique et nécessaire. […] Dans quelques instants, je vais croquer cette capsule de cyanure. J’ai considéré brûler les archives et détruire les résultats de notre travail (NdT : le psy sait que la police est en route pour l’arrêter), mais ceci m’a semblé être un peu mélodramatique. La loi confisquera nos résultats d’expériences et va les archiver. Dans quelques années, la science demandera ces documents et nous continuerons nos expériences, mais cette fois-ci sur une échelle gigantesque. Nous sommes en avance sur notre temps Abel, nous devons être sacrifiés, tout ceci n’est que très logique. Dans quelques jours, il y aura une tentative de coup d’état dans le sud de l’Allemagne menée par un homme du nom d’Adolf Hitler. Herr Hitler n’a pas la capacité intellectuelle, ni la méthodologie. Il ne comprend pas ce que ses forces vont mettre en place. […] Abel, regardez ces photos (NdT : il montre des photos de gens dans la foule de rue), regardez tous ces gens, ils sont incapables de faire une révolution, ils sont trop humiliés, trop apeurés, trop diminués, mais dans 10 ans, les gamins de 10 ans en auront 20, ceux de 15 ans, 25. A la haine héritée de leurs parents, ils y ajouteront leur propre idéalisme et leur impatience. Quelqu’un va se mettre en avant et exprimer leurs sentiments avec des mots.
Certains promettront un futur, d’autres feront des requêtes. Quelqu’un parlera de grandeur et de sacrifice. Les jeunes et inexpérimentés donneront leur courage et leur foi aux fatigués et aux indécis et alors… il y aura une révolution et nos chemins connaîtront le sang et le feu. Dans 10 ans, pas plus, ces gens vont créer une nouvelle société et une histoire également inversée. La vieille société Abel, fut construite sur des idées extrêmement romantiques reposant sur la bonté intrinsèque de l’Homme, c’était très compliqué, car les idées ne ressemblaient en rien à la réalité. La nouvelle société sera basée sur une liste d’évaluation des potentiels de l’Homme et ses limites.
L’humain est une malformation, une perversité de la nature, c’est là qu’interviennent nos expériences. Nous gérons la construction de base et la réorganisation, nous lui donnons une nouvelle forme. Nous libérons les forces de production et contrôlons les forces destructrices ; nous exterminons ce qui est inférieur et améliorons ce qui est utile. […] Un jour, vous pourrez raconter tout ceci à qui vous voudrez et personne ne vous croira. N’importe qui faisant un minimum d’effort peut distinguer et comprendre ce qui nous attend dans le futur. C’est comme l’œuf du serpent. Au travers des fines membranes, vous pouvez déjà discerner le reptile parfaitement formé…

[la police frappe à la porte verrouillée et commence à la défoncer, le Dr nazi croque alors sa pilule de cyanure assis face à un miroir et se regarde mourir…]

(*) NdT : Originellement nous avions étiqueté le protagoniste comme « Dr nazi » mais il devient évident par la date (1923) et les propos du Dr qu’il n’est pas « nazi », il balaie Hitler d’un revers de pensée le disant incapable de comprendre. Il n’est qu’un représentant de cette caste eugéniste qui existe toujours aujourd’hui ! C’est ce qui fait la modernité du monologue et le génie et la capacité visionnaire de Bergman, qui aurait pu faire du personnage un simple nazi. Ce n’est pas le cas. Le nazisme n’a pas inventé l’eugénisme, il l’a mené à son pinacle de l’horreur moderne… jusqu’à aujourd’hui et cette affaire COVID dont les répercussions seront dramatiques pour l’humanité dans les années à venir. L’œuf va bientôt éclore si nous ne faisons rien…

“Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même. Quand votre regard pénètre longtemps au fond de l’abîme, celui-ci aussi, pénètre en vous.”
~ Nietzsche ~

“C’est la loi de la vie, son véritable sens. Nous ne pouvons pas imposer aux autres notre propre expérience ou les forcer à ressentir des émotions suggérées. Nous ne comprenons la vie qu’au travers de nos propres expériences.”
~ Andreï Tarkovski ~

IngmarBergman1
Ingmar Bergman et son chef opérateur Sven Nykvist, qui travailla avec Tarkovski
sur son dernier film « Le sacrifice » en 1986…

cauchemar-non