Archive pour iroquois mohawk démocratie participative directe

Résistance politique: la société traditionnelle Mohawk met en demeure l’état canadien et ses larbins injuns…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 29 mars 2015 by Résistance 71

J’entends le train venir

 

Mohawk Nation News

 

26 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/26/i-hear-the-train-acomin/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ceci est ma réponse à la lettre qui est postée à la fin de ce billet (voir la copie, en anglais, sur l’article original, elle même une réponse aux accusations envers le CMK du 12 mars en français ici), reçue du chef du Conseil Mohawk Kahnawake Inc. (CMK Inc.) Mike Delisle en date du 23 mars courant. La réunion qui avait été prévue pour ce soir a été annulée. Aucune n’a été reprogrammée. Bien que Mike dise que “Nous ne sommes pas supervisés par le Conseil Privé (Privy Council de la reine)”, nous avons appris que Sophie Picard, une avocate au barreau du temple, est une des personnes en charge pour le Privy Council. Tout conseil de quoi que ce soit au Canada est supervisé, dirigé, par le Privy Council.

Dans une réunion précédente vous nous avez dit que Christine Deorn est la liaison avec le Privy Council, qui gère l’entreprise au nom de ses actionnaires. Nous, Ongwe’hon:weh (peuple natif), voulons une réunion avec le Privy Council. Ils ont brisé l’accord scellé avec Teio’ha:teh/Wampum Deux Rangées (NdT: aussi appelé Guswentah). Nous nous devons de renégocier ceci pour nos nations.

Le 25 Octobre 1924. les conseils de bandes nous furent imposés (par l’Indian Act ou loi sur les Indiens) à travers le Canada. La Gendarmerie Royale de Canada (GRC) a abattu nos chefs d’une balle dans la tête dans la longue maison. Le système de conseils de bande (étatique) est archaïque et illégal. Vous, en tant que représentant de ce système, êtes complices de génocide.

Le CMK est une entreprise ou vous ne pourriez pas avoir un compte en banque. En fait, vous êtes un acteur pour vos maîtres. Vous ne pouvez pas agir sur nous. Vos réunions secrètes pour vendre notre terre indique que vous n’agissez que pour l’entreprise Canada. Vous dites “Les négociations sont fondées sur les seuls intérêts de la Seigneurie (du Sault St Louis) et non pas sur les droits ou le titre (de propriété)”. “Il y a un intérêt sous-jacent sur ces terres.” En tant qu’INDIEN agissant pour le CMK Inc, vous affirmez totalement que la COURONNE (NdT: La City de Londres et la Banque d’Angleterre et son cartel d’affiliés..) possède l’autorité ultime sur notre terre (NdT: cf Wampum 73 de Kaianerekowah: les peuples natifs indigènes sont les propriétaires de la terre par naissance et ne peuvent jamais en être dépossédés…). Vous avez renié votre droit de naissance !

En 1979, la communauté a procédé à un referendum pour un retour à la Grande Loi de la Paix, Kaianere’ko:wah. Vous violez la volonté du peuple. Les conseils de bande sont une entité étrangère archaïque qui agissent contre la loi internationale et la véritable loi de cette terre. Votre tentative de vendre notre droit de naissance est punissable de la mort, d’après kaianere’ko:wah. Wahatisokwariteh. Mike, il est grand temps d’apprendre au sujet de la Grande Loi de la Paix. Le conseil de bande est un furoncle purulent. La médecine tirée du plantain fournit par la terre-mère va tirer de vous tout le pus étranger et va cicatriser la blessure, tout comme Kaiane’reko:wah le fait.

Dire que “nous ne vivons plus en ces temps là” veut dire qu’il n’y a plus Kaiane’reko:wah dans votre esprit. Kahnawake est la Grande Loi. Parce que vous êtes assimilé, vous dites que nous sommes en plein développement en tant qu’INDIENS (NdT: les majuscules indiquent le fait d’être une entité entrepreneuriale) et que nous ne suivons plus notre loi. Vous parlez pour vous-même et les quelques 300 de vos suiveurs qui ont votés pour vous dans ces élections illégales. Le gouvernement canadien dit que nous, les non-votants, abstentionnistes politques, avons acquiescé. Nous ne pouvons pas légalement voter dans ce système. Si nous le faisons, nous renonçons à notre droit de naissance, comme vous.

Vous ne connaissez pas Kaiane’reko:wah ou vous n’essaieriez pas de nous donner des ordres. Votre structure de prise de décision pyramidale est archaïque. S’assoir autour d’une table pour négocier le droit de naissance de vos enfants c’est être comme l’homme qui aurait violé votre fille. Maintenant il veut s’assoir avec vous et négocier combien de fois il pourra encore la violer. Dites leur simplement que notre terre n’est pas à vendre et qu’il n’y aura aucun oléoduc qui la traversera. Mike, votre esprit a été sérieusement embrumé du brouillard colonialiste.”

 

Russia under attack.

London owns everything?

World news.

Corporatocratie

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, philosophie, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 mars 2015 by Résistance 71

Mohawk Nation News

 

25 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/25/corporatocracy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les pères fondateurs des Etats-Unis allèrent à Albany en 1754 afin d’y apprendre plus à notre contact au sujet de la Confédération et de l’union des 6 nations iroquoises. Ceci devint connu comme “le plan d’unification d’Alnany”. Les seigneurs britanniques le court-circuitèrent à cause du pouvoir du conseil des femmes et du conseil des hommes. Les Britanniques possédaient leurs femmes et ils ne voulaient pas que celles-ci en apprennent trop à ce sujet (NdT: l’éternel conflit matriarcat-patriarcat, la société étatique étant la société patriarcale par excellence…).

La révolution américaine fut initiée pour diviser et conquérir la Confédération Iroquoise, pour couper l’arbre de la paix qui se tenait depuis plus de 3000 ans à Onondaga, le plus gros arbre d’Onowaregeh (Île de la Grande Tortue). En 1779, 13 800 colons furent envoyés pour l’abattre.

Une prétendue démocratie fut créée basée sur la structure de la Grande Paix (Kaiane’reko:wa). Le sénat prit alors la place du conseil des femmes. La chambre basse (parlement) celle du conseil des hommes. Le président, un seigneur hiérarchique, fut placé au dessus de tout ce processus pour le rendre incertain et sujet à dispute.

Puis fut mis en place le système majoritaire à 51%, qui est totalement à l’opposé du processus de prise de décision consensuel de la Grande Paix. (NdT: débats populaire publics, décisions prises à l’unanimité, représentéee ensuite par les chefs de clans et de nations qui se réunissent en conseil et qui ne sont que des portes-parole sous surveillance et n’ont aucun pouvoir décisionnel hors du consensus de l’unanimité au préalable atteint par le peuple suivant Kaiane’reko:wa). Puis les banquiers furent mis en place pour contrôler toutes les transactions. Ils commencèrent à vendre la fantaisie saugrenue que les gens pouvaient “posséder” la terre d’Ongwe’hon:weh. Le problème de l’installation coloniale commença, nous y faisons toujours face aujourd’hui.

Toute prise de décision avec Kaianere’ko:wa est faite au travers du système des clans. Dans la version entrepreneuriale américaine, le système de clan a été remplacé par le système des partis politiques, un système de “clans” tout à fait artificiel. Nous, Ongwe’honweh, recevons nos clans de nos mères (matrilinéarité) et ne pouvons pas nous reproduire au sein du même clan. Le système artificiel de parti peut-être changé à volonté.
L’empire britannique est le tout dernier empire demeurant sur cette planète. Il existe au Canada, aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Israël. Il est temps pour cet empire de s’effondrer. La démocratie monarchique que le Canada prétend suivre est comme le système américain avec sa présidence hiérarchique. Tout cela n’est qu’un cirque.

Le véritable pouvoir de prise de décision dans l’entreprise Canada se situe avec son comité directeur du Privy Council, le conseil privé (de la reine). Ces gens supervisent les opérations quotidiennes des fonctionnaires de la corporation: le premier ministre, le chef de l’opposition, le ministre des finances etc…

Dekanawida (NdT: Le faiseur de paix qui apporta Kaianere’ko:wa à la confédération iroquoise au XIIème siècle) décrivit le va t’en guerre comme “l’homme qui mange les humains”. Ils adorent le désordre et détestent la paix. Leurs esprits sont tordus au point de susctiter la peur chez tous. Dans la parodie de démocratie adoptée, les souhaits du peuple n’ont aucune importance. Les comités d’entreprise et d’actionnaires prennent les décisions pour les gouvernements et leurs entités. Le vote est un geste symbolique complètement contrôlé par les oligarques.

Dekanawida a aussi dit que tous les gens s’aimeront les uns les autres et vivront en paix par la vertu, la rectitude, la santé et le pouvoir (du peuple). La rectitude est la justice pratiquée entre personnes et nations. La Santé est la force et la justesse de l’esprit et du corps de façon à ce que la paix arrive lorsque les esprits et les corps sont sains. Le pouvoir veut dire l’autorité de la loi (naturelle et de la terre) et de la coutume soutenues par une force suffisante jugée nécessaire par le peuple.

La Grande Paix renvoie les oligarques devant le miroir pour constater leur malfaisance. Dekanawida a dit qu’ils devront rectifier toute la souffrance qu’ils ont causée. Il conseilla de ne jamais aller contre les forces de la Nature, ce qui est le fondement même de la Grande Paix/ Kaiane’roko:wa.

Steve Winwood capture le sentiment de notre dilemne actuel: “Come down off your throne and leave your body alone. Somebody must change. You are the reason I’ve been waiting all these years. Somebody holds the key. I’m near the end, and just ain’t got the time. And I’m wasted and I can’t find my way home”. [Can’t find my way back home].

Kaianere’ko:wa, Grande Loi de la Paix ou Constitution e la Confédération Iroquoise, en français, fichier .pdf ici

 

1754 Albany Plan.

 

Read. Decolonize Ono’ware:geh.

Résistance politique: Avertissement Mohawk… la dé-nazification et la décolonisation du Canada est en marche…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 7 mars 2015 by Résistance 71

Il n’y a pas de solutions au sein du système… L’État et la soumission/division qui le rend possible doivent disparaître (et disparaîtront) car non compatibles avec l’égalité, la solidarité fraternelle et donc la liberté que l’humanité recherche pour son bien-être et son véritable développement.

— Résistance 71 —

 

Harper de Sade

 

Mohawk Nation News

 

6 mars 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/06/harper-de-sade/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le premier ministre Harper a une relation sado-masochiste avec le peuple canadien. Que va t’il se passer lorsque le plan nazi de Harper va échouer ? Nous, Ongwe’hon:weh (NdT: peuples natifs de l’Île de la Grande Tortue), allons redresser les torts du génocide, du vol et de la profanation de nos terres ! En 1940, une déclaration franco-anglo-polonaise fut écrite pour éveiller la conscience du monde sur les crimes contre l’humanité. Nous, Ongwe’hon:weh, déclarerons la même chose au sujet des colons et de leur maîtres corporatistes. La corporation du Canada est en train de s’effondrer. Les proprios n’aurons nulle part où aller dans le monde.

Après la seconde guerre mondiale, tous les alliés se sont mis d’accord pour que les Allemands paient pour leurs crimes. Nous jugerons les criminels de guerre ici, sous la loi de la terre, Kaia’nere:kowah/Grande Loi de la Paix. La quantité de destruction et de veulerie commise sur Ono’ware:geh/Île de la Grande Tortue par les envahisseurs est bien connue. Si les gens ne nous aident pas, c’est parce qu’ils ont acquiescé ou ont permis que cela se produise.

Le Canada sera dé-nazéifié. Le fascisme et toute autres formes de hiérarchies pyramidales vont à l’encontre de la Grande Loi de la Paix. Les juges seront les personnes naturelles de la terre qui ont survécu le plus grand holocauste que l’humanité ait connu. La Grande Loi décidera de leur sort.

Beaucoup de rats ont déjà quitté le navire. Harper et ses co-conspirateurs se dirigeront bientôt vers leurs bunkers de fin de route, espérant disparaître dans le soleil couchant et qu’on les oublie, eux et leur butin volé. Ceux qui resteront devront vivre suivant les lois de la Grande Paix ou devront partir.

Harper avait dit en 2009: “Vous ne reconnaîtrez plus le Canada quand j’en aurai fini”. Qu’allez-vous faire ? Allez-vous acquiescer comme les Allemands l’ont fait en 1933 ou allez-vous en finir avec tout ceci maintenant ?

Les Canadiens peuvent-ils surmonter leur relation de sado-harpérisme ? Ongwe’hon:weh en tant que peuples naturels de la terre est capable de résister à tant de dépravation.

Read: Hitler escape.

Read: Nurenberg executions.

 

 

Résistance politique: La démocratie participative directe dans la confédération iroquoise… Une réalité et un exemple adaptables à notre société

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, résistance politique, société libertaire with tags , , , , , , , , , on 26 mai 2014 by Résistance 71

Mots de préambule

 

Mohawk Nation News

 

23 mai 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/05/23/words-that-come-before/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Rotiyaner enhatinotonko ne katstenhowanen”. Lorsque le peuple s’assemble en réunion pour discuter d’affaires regardant la communauté, le Rotiyaner (chef) en fait l’ouverture. Gratitude et remerciements sont offerts à nos cousins hommes d’état et à tout le monde. Des remerciements sont offerts à notre terre-mère, à l’eau, lacs et rivières, au maïs, au fruits, aux herbes et plantes médicinales, aux arbres, aux forêts pour leur utilité et aux animaux qui nous servent de nourriture, nous donnent leur fourrure en guise de vêtements, aux grands et petits vents, au tonnerre, au soleil, ce puissant guerrier, à la lune, aux messagers de la création qui révèlent leurs souhaits et donnent tant de choses utiles aux Hommes, sources de la vie et de la santé sur Terre.
Wampum 7.

Les enfants et la terre sur laquelle ils sont nés sont la responsabilité du Conseil des Femmes. Les conseils des hommes s’assurent que l’interaction entre les communautés se fasse en accord avec Kaianerehkow:wa, la Grande Loi de la Paix.

Par exemple dans le processus de prise de décision chez les Mohawks, il y a trois clans (NdT: Un clan est une communauté de familles). Toute affaire, qu’elle soit amenée par un individu ou un conseil ou le chef de guerre, est discutée dans un processus à trois clans. La mère du Clan de la Tortue se saisit du sujet et en discute en premier lieu avec son clan. Chaque personne a un devoir de discuter de ce sujet. S’ils deviennent un esprit sur ce sujet (unanimes), ils passent le sujet à la Mère du clan du Loup qui va discuter du pourquoi et comment cela est devenu un sujet de discussion, comment le clan de la Tortue voit l’affaire et comment ils vont le voir collectivement. S’ils deviennent un esprit avec le clan de la Tortue (unanimité), ils passent le sujet à la Mère du clan de l’Ours, qui présente le pourquoi et le comment de l’affaire et comment les deux autres clans la perçoivent. Puis le clan de l’Ours délibère et confirme ou rejette la décision. Si le clan de l’Ours n’est pas d’accord, le sujet retourne au début du processus pour une autre journée (NdT: le désaccord étant bien expliqué aux autres clans). S’ils ne tombent toujours pas d’accord (unanimité), cela passe dans le domaine des sujets en attente.

La constitution des Etats-Unis est supposée être fondée sur ce puissant système consensuel de prise de décision (NdT: à l’unanimité et non pas à la majorité, qui est une procédure dictatoriale et coercitive par essence puisque en pratique, 49% d’un segment d’une communauté dont les arguments en partie ou en totalité peuvent–être parfaitement valides, est mis en minorité et doit se plier à la décision des 51% “gagnant”, divisant de fait à coup sûr la communauté sur au moins un sujet particulier, souvent bien plus…). Le Conseil National des Femmes est devenu un sénat masculin (NdT: à l’origine et jusqu’à récemment). Le conseil national des hommes est devenu la maison du congrès. La fonction exécutive du président est l’autocratie qui s’est placée elle-même au dessus du peuple. Leur système de partis est la version occidentale du système de clans, qui est vouée à l’échec. Ils n’ont pas de Mère de Clan ni de Conseils des Femmes. Tous les clans viennent des mères. Vous ne pouvez pas appartenir au clan de votre père.

51% de votes pour un des candidats sélectionnés par les oligarques est du corporatisme déguisé en démocratie. Au lieu de rester autour du feu (symbolique) jusqu’à ce que tout le monde devienne un esprit, ils quittent le feu (lieu de négociations) lorsqu’un consensus de 51% de majorité est atteint. La division est alors créée au sein du peuple et le conflit voire la guerre, deviennent certains.

Cat Stevens chante “les mots”: “Morning has broken, like the first morning/Blackbird has spoken, like the first bird/Praise for the singing, praise for the morning/Praise for the springing fresh from the world”. https://www.youtube.com/watch?v=e0TInLOJuUM

MNN Mohawk Nation News kahentinetha2@yahoo.com For more news, books, workshops, to donate and sign up for MNN newsletters, go to www.mohawknationnews.com  More stories at MNN Archives.  Address:  Box 991, Kahnawake [Quebec, Canada] J0L thahoketoteh@hotmail.comfor original Mohawk music visit thahoketoteh.ws

Watch “Gayanerekowa, the Great Law of Peace” Great Law Video. Great Law Video. Read: Great Law Book [MNN home page].

Also “The Confusion between the Great Law and the Handsome Lake Code”.  http://www.mohawknationnews.com/index_htm_files/Confusion_Great_Law_Handsome_Lake_Code_OPT.pdf