Archive pour guerres impérialistes canada USA

Résistance politique: Le parlement canadien vote pour les bombardements de la Syrie… Un point de vue indigène (Mohawk Nation News)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 avril 2015 by Résistance 71

Tout au vainqueur

 

Mohawk Nation News

 

30 mars 2015

 

url de l’article original:
http://mohawknationnews.com/blog/2015/03/30/winner-take-all/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le premier ministre Harper veut remplacer la loi indienne (Indian Act) génocidaire par des règles corporatrices plus dures pour assassiner le peuple naturel de cette terre. Ces lois coloniales génocidaires ne s’appliquent pas légalement à nous, mais seulement aux membres corporatistes qui votent dans votre système

Le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et Israël veulent légaliser le génocide ainsi le Vatican ne pourra pas être puni pour avoir perpétré le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité. Ces serpents sont au Vatican, à la City de Londres et à Washington D.C, faisant la guerre à tout le monde. La vile rhétorique du ministre de l’immigration au sujet d’attaquer la Russie représente la façon dont l’assassinat de notre peuple fut discuté et planifié au parlement. Lundi soir, le gouvernement de Harper a voté (NdT: 142 voix contre 129) pour une extension illimitée de la mission militaire en Irak et pour bombarder la Syrie. Le Royaume-Uni et l’Union Européenne ont voté non. Le Canada bombarde la Syrie avec les Etats-Unis.

Le Canada est une entreprise commerciale, une corporation, une colonie de l’empire britannique, ce n’est pas un pays légal. Ia-te-ho-ne-se-ra-ien veut dire qu’ils n’ont aucune trace (ancestrale) sur l’Île de la Grande Tortue. Leur navire ne peut faire que peu de remous. Ils ne peuvent pas mener d’assaut final contre nous avec ces nouvelles règles.

Nous, peuple naturel, Ongwe’hon:weh de ce continent, allons écrire les règles après l’effondrement du Canada. Sans loi indienne la Grande Loi de la Paix s’appliquera à chaque partie de l’Île de la Grande Tortue. Nous allons négocier avec tous les colons installés pour qu’ils deviennent un en esprit avec nous, comme ce fut le cas en 1701 (NdT: traité de la Grande Paix de Montréal du 25 Juin 1701). Nous sommes la terre. Ils doivent suivre notre voie ou partir.

Le Canada doit mettre en application la déclaration de l’ONU de 1960 sur l’Autorisation d’indépendance donnée au peuple colonial. La loi sur la décolonisation ou .Decolonization Act. Une fois la loi indienne (Indian Act) caduque, tout doit nous être rendu. Plus de 900 000 milliards de dollars de nos fonds volés (depuis le XVIème siècle) nous seront rendus par les banquiers. Tous les impôts et loyers nous seront reversés.

Quand nous avons dit à un de nos hommes qui a le même âge que Harper au sujet de son plan de solution finale pour régler le “problème indien”, il a dit: “Je défie le chef guerrier Harper dans un combat à mains nues jusqu’à la mort, au parlement, devant tout le monde comme témoins. Le vainqueur prend tout !…”

La Confédération Iroquoise pense que ceux qui essaieraient de nous détruire ne peuvent pas le faire sans mener à la chute de la planète entière. Le rêve est celui de l’union mondiale à l’ombre de la loi universelle. A moins que le Canada ne vienne s’assoir paisiblement sous l’Arbre de la Paix avec nous, il va se détruire lui-même.

Stephen Harper, Motorhead chante directement pour toi: “If you like to gamble, I tell you I’m your man/ Si tu aimes parier, je peux te dire que je suis ton homme. You win some, lose some, all the same to me/Tu gagnes un peu, tu perds un peu, c’est la même chose pour moi. The pleasure is to play/le plaisir est dans le jeu. Makes no difference what your say/ce que tu dis ne fait aucune différence. I don’t share your greed/je ne partage pas ta veulerie. The only card I need is the Ace of Spades/la seule carte dont j’ai besoin est l’as de pique”.

 

No. 1: 100 million Ongwe’hon:weh. 15 pires genocides de l’histoire.

http://aptn.ca/news/2012/10/18/harper-government-unveils-path-to-repeal-indian-act/

http://nationalunitygovernment.org/content/australian-government-chooses-jail-and-punish-first-nations-people-rather-protect

Canada & US going it alone.

Putin preparing for WW III.

 

Résistance politique: L’histoire colonialiste de l’Amérique du Nord vu du côté autochtone…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 19 janvier 2014 by Résistance 71

L’histoire, comme l’a si bien dit Howard Zinn, est écrite par les vainqueurs des guerres déclenchées au profit du même petit nombre, par les industriels,  banquiers, hommes politiques verreux à leurs soldes, les généraux et autres sbires du système étatico-religieux.

Il est plus que temps pour nous, de prendre le recul suffisant pour comprendre et renier l’idéologie imposée au monde, en provenance d’occident, créée pour le détruire…

Les Amérindiens résistent au terrorisme occidental depuis 1492 !!

— Résistance 71 —

 

1ère opération fausse-bannière

 

Mohawk Nation News

 

16 janvier 2014

 

url de l’article:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/01/16/1st-false-flag/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

La guerre révolutionnaire américaine fut vendue aux colons ayant colonisé l’Île de la Grande Tortue (NdT: Le nom donné à l’Amérique du Nord par les Indiens) comme un effort d’émancipation de l’Angleterre afin qu’ils deviennent libres de l’esclavage de la dette.

Cornwall et Washington se rencontraient tous les Jeudis soir dans la loge maçonnique pour pré-arranger toutes les batailles “combattues” en 1776, 1777 et 1778. Tous deux étaient des francs-maçons au 32ème degré. Tout n’était qu’arrangement théâtral pour savoir qui allait gagner ou perdre. Washington commencerait par une volée de mousquets, les Anglais retourneraient le feu, 10 Américains et 2 ou 3 Anglais seraient blessés, ensuite les Américains s’enfuiraient et les Anglais ne pourraient jamais les rattrapper. Les combattants en lambeaux auraient leurs chemises enroulées autour de leurs pieds en guise de bottes, jusqu’à ce qu’ils obtiennent de l’argent du congrès !

Jusqu’en décembre 1778, la plus grosse armée que Washington ait pu rassembler fut de 1000 hommes.. Sa première victoire eut lieu le 17 décembre 1778 contre les mercenaires hessiens envoyés par le roi George pour perdre face aux Américains.

En Janvier 1779, le général Sullivan amassa une troupe de 13000 hommes. En février 1779, il les mit en marche avec chevaux et canons. Ils nous ont attaqué avec tout ce qu’ils avaient au travers des territoires Seneca, pour attaquer la capitale de la confédération iroquoise sur le territoire Onondaga. Pendant ce temps là, la marine britannique mit ses navires à l’ancre dans la Ville de Québec et prit une année sabatique. Ils laissèrent les Américains finir le sale boulot sur les Iroquois que Champlain avait commencé en 1609.

La véritable raison pour la guerre révolutionnaire américaine était d’attaquer les Iroquois (NdT: véritable force et alliance indigène qui entravait la bonne marche des opérations coloniales…) et de diviser pour mieux conquérir les Indiens en mettant une frontière entrepreneuriale (une fiction totale) au travers du centre de notre territoire. Nous avons de suite remarqué que les mêmes familles géraient tout des deux côtés de la frontière.

La constitution de la paix fut transformée en constitution de la guerre (NdT: La constitution de la loi de la Grande Paix de la confédération iroquois a servi de modèle à la constitution des Etats-Unis). Le conseil des femmes fut remplacé par le sénat (que des hommes) et le processus de consensus fut changé de l’unité de l’esprit (décision prise à l’unanimité) à la dictature des 51%. Le peuple ne pourrait plus jamais redevenir un esprit sur quelque problème que ce soit. Ainsi, chaque guerre pourrait continuer à l’infini.

Le rêve maçonique était de transformer l’Amérique en le nouveau Babylone. Les dessins originaux des rues et des bâtiments de Washington DC montrent ceci (NdT: voir dans l’article original)

La fraude corporatrice jouée sur les colons est le fait que les Américains doivent jurer allégence à une constitution de guerre. Le langage légal assure que la version du système hiérarchique de la famille américaine dominante reste au pouvoir à tout jamais. La hiérarchie américaine est la propriété des banquiers de la City de Londres.

Chaque guerre depuis a été une opération fausse-bannière. Si les colons ne se rangent pas du côté des Indiens maintenant, alors chaque Américain et Canadien est complice de cette fraude et torpillent le futur de leurs propres enfants. Une autre guerre approche à l’horizon, dans un voisinage près de chez vous et par le moyen du faux-drapeau.

Comme le chantaient les Beatles: “You say you want a revolution. Well, you know we all want to change the world. You tell me that it’s evolution. … You say you got a real solution. Well, you know we’d all love to see the plan…”

The Beatles. “Revolution”.

Social Studies for Kids. “US History”.