Archive pour guerre contre le terrorisme

Guerre impérialiste en Syrie: le vent tournerait-il ? Des aveux sur France Inter du terrorisme d’état perpétré en Libye et en Syrie…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, France et colonialisme, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique française, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 1 décembre 2015 by Résistance 71

Résistance 71

1er décembre 2015

Entendu sur France Inter, si cela sent le dédouanement et la tentative de porte de sortie honorable, ne boudons quand même pas notre plaisir d’entendre ce genre de propos de a part de journalistes (certes aux ordres) sur un « grand média » français.

Les interviews audios en section commentaire.

En substance on nous dit:

Oui, la France a armé l’ASL (la nébuleuse Daesh), oui le Qatar et l’Arabie Saoudite nos « grands alliés » ont financé L’EI/Daesh mais ne le ferait plus officiellement quoi que toujours en sous-main. Oui les Américains ont soutenu Daesh, mais tout çà c’est la faute à la grande confusion, personne ne sait qui fait quoi… Mais un interviewé reconnaît que tout le monde est parfaitement au courant de qui fait quoi…

Bref, oui l’occident et les roitelets du Golfe (bien sûr grand silence total sur Israël, pas un mot, comme si il n’existait pas…) ont créé et aidé Daesh et on essaie tous de stopper le monstre qui est hors de contrôle… Alors que bien évidemment il est toujours bien en contrôle et agit toujours au doigt et à l’œil.

Marrant de voir les journaleux se dépétrer et essayer de construire un narratif excusant l’occident de ses « erreurs de jugement ». Tout ce petit monde politico-militaro-journalistique est passé en mode « contrôle des dégâts ». Tout le monde va essayer de couvrir le cul de tout le monde et on prépare le public à lui faire avaler une grosse pilule en essayant de minimiser les dégâts électoraux.

Les mecs sont dans la panade, le boomerang est en phase de trajectoire de retour après avoir manqué sa cible… Ouch !

Gare au gorille !

Les dessous du financement du terrorisme: La Fondation Aga Khan

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, France et colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 23 novembre 2015 by Résistance 71

Cette analyse de Dean Henderson est intéressante parce qu’elle se situe en fait au plus haut niveau de la pyramide oligarchique transnationale. Ceci n’est pas antinomique avec ce que nous avons avancé par ailleurs récemment concernant la guerre du gaz au Moyen-Orient et l’implication de transnationales comme Exxon-Mobil, identifiée du reste par Henderson comme un des quatre cavaliers pétroliers.
En fait, toute cette cabale financière et industrielle trouve son origne dans la City de Londres. C’est de là que tout part et où tout revient. A l’origine de la fortune Rockefeller se trouve la famille Rothschild, qui avait besoin d’un représentant à Yankland, ne pouvant plus y figurer frontalement. Wall Street est une succursale de la City de Londres, l’a toujours été. Wall Street a pris de l’essors pas son indépendance… Tout projet politico-économique impérialiste part de la City de Londres, de la Couronne (City et sa banque d’Angleterre/Vatican). Toutes les parties de l’empire: Royaume-Uni, Etats-Unis, Israël, Commonwealth, sont au service de la “Couronne” à savoir a City de Londres. La Banque des Règlements Internationaux de Bâle, la BRI, répond à la City… La City sous-traite les projets avec ses succursales. La Grande-Bretagne et ses forces armées, la famille royale, les services de renseignement, dépendent directement de la City, la véritable “Couronne” ; la seconde succursale est Wall Street, les USA et leurs bras armés de la CIA et du Pentagone. Israël et tout le projet sioniste n’existerait pas sans la City, la “Couronne”. Bien plus que tout autre entité, Israël est redevable à 100% à la City pour sa simple existence. De fait, Israël est le drone de la City au Moyen-Orient depuis les premières colonies installées en Palestine dans les années 1920.

~ Résistance 71 ~

 

Vague de fausses attaques terroristes islamistes commanditées par la couronne britannique ou City de Londres

 

Dean Henderson

 

20 Novembre 2015

 

url de l’article original:

http://hendersonlefthook.wordpress.com/2015/11/20/all-islamic-terrorism-funded-by-british-crown/#more-1228

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La crise de la prise d’otages de l’hôtel Radisson à Bamako au Mali qui a tué 27 personnes est juste la toute dernière en date d’une série de fausses attaques islamistes qui sont orchestrées depuis la City de Londres.

La Russie a pris la direction des opérations de sévèrement botter le cul de l’EI et de ses positions en Syrie. Ce faisant, elle est en train de décapiter les mercenaires inventés par la MI6 britannique, qui servent de pions aux banquiers néo-cons pour refaçonner la piscine de pétrole du Moyen-Orient.

En résultat de cela, les faux islamistes de l’empire britannique maintenant réduits au silence, ont descendu un avion russe au dessus du Sinaï tout en lançant des attaques terroristes au Liban, en France, au Nigéria et maintenant au Mali.

Diviser pour mieux régner a toujours été le modus operandi de l’élite globaliste depuis des siècles. En 1947, les Britanniques ont découpé le Pakistan et le Bengladesh (alors le Pakistan oriental) de l’Inde avec l’intention de diviser pour toujours les Hindous et les Musulmans d’Asie du Sud. Ghandi fut jetté en prison lorsqu’il “interféra avec les revenus”, lorsqu’il critiqua la Compagnie des Indes Orientales pour son habitude à trafiquer l’opium. La couronne britannique (la City de Londres) a établi la Fondation de l’Aga Khan au Pakistan pour financer ses opérations secrètes dans la région. Le prince Shah Karim Al Hussaini Aga Khan IV clâme une descendance directe de la lignée du prophète Mahomet, tout comme les banquiers illuminati clâment une descendance directe avec Jesus Christ.

D’après le magazine Forbes, il est un des 10 plus riches membres de familles royales au monde avec une fortune personnelle de plus de 800 millions de dollars. Né en Suisse et citoyen britannique, il réside maintenant en France où il élève des chevaux de race. Il possède une île aux Bahamas, un yacht club exclusif en Sardaigne où il parque son yacht personnel de 150 millions de dollars, il a deux avions à réaction de marque (canadienne) Bombardier et plusieurs propriétés dans le monde.

En 2008, le président français Sarkozy a exonéré l’Aga Khan de tout impôt sur le territoire, faisant ainsi économiser au Britannique quelques milliards de dollars. Fin 2014, il est devenu le tout premier leader de foi qui s’est adressé à une session jointe du parlement contrôlé par les sionistes au Canada.

Le but principal de la Fondation Aga Khan est d’aider l’oligarchie mondialiste dont il fait partie. Elle se spécialise dans l’éclosion de différentes entités islamistes des moudjahidines à Al Qaïda, des wahabites aux takfiristes en passant par le front Al Nosra.

Tous représentent une forme d ‘idéologie d’extrême droite médiévaliste, connus sous le vocable d’islam politique. Ils sont déployés pour attaquer les nationalistes (pan-arabes, pan-africains) et les gouvernement de gauche qui refusent de se laisser faire par les banquiers Rothschild et leurs tentacules financiers. Un composant majeur de cette stratégie est que les groupes extrémistes créent une haine générale pour les musulmans d’occident.

Diviser pour mieux régner.

La Fondation Aga Khan est une succursale de la Corporation de la Couronne, le parapluie sous lequel bien des avoirs de la couronne britannique sont protégés. C’est la même corporation de la couronne (City de Londres) qui possède Securacom, l’entreprise privée présidée par Marvin Bush qui détenait le contrat de sécurité sur les tours du WTC en Septembre 2001.

Vous commencez à y voir clair ?

Chaque organisation terroriste islamiste sans aucune exception est créée par ce réseau de renseignement de l’Aga Khan-confrérie mulsulmane-franc-maçonnerie-MI6, qui met en pratique l’agenda de l’oligarchie de sang.

Elles furent déployées pour renverser le gouvernement de Sukarno en Indonésie en 1964, pour battre la parti de gauche Tudeh en Iran en 1978, pour renverser le premier ministre de gauche Nour Mohammed Taraki en Afghanistan en 1979, pour attaquer l’état progressiste libyen de Kadhafi depuis le Tchad contrôlé par Exxon-Mobil et pour harceler la Syrie nationaliste de la famille Assad ces trois dernières décennies. Les incarnations les plus récentes terroristes contrôlés par la Couronne (City de Londres) incluent l’EIIL-Daech et Boko Haram.

Paris 13 Novembre 2013… L’envers du miroir: commentaires dans la presse moyen-orientale…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 novembre 2015 by Résistance 71

“Le hasard a fait que le matin [du 13 Novembre], au SAMU de Paris, avait été organisé un exercice sur des attentats multi-sites, donc on était préparé..”

(déclaration de Patrick Peilloux, médecin urgentiste sur France Info)

Flashback: Le matin du 11 Septembre 2001, de vastes exercices du NORAD se tenaient impliquant… le scenarion d’une attaque terroriste de grande envergure.

Le jour de l’attentat de Londres le 7 Juillet 2005, se tenait simulanément aux attentats, des exercices couvrant le même scenario des attaques en cours.

Lors de “l’attentat” du marathon de Boston le 15 Avril 2013, un exercice de sécurité impliquant des chiens détecteurs d’explosif se tenait sur la ligne d’arrivée peu avant les explosions.

Des exercices de sécurité de grande envergure se tenant le jour même des attentats sont devenus une sorte de “signature” des attentats faux-drapeau depuis 2001. Peut-on en déduire la même chose pour Paris en ce 13 Novembre 2015 ? Sans doute pas à l’heure actuelle, mais cette information émergente est pour le moins “troublante”… Que dire de plus du passeport retrouvé sur un des terroristes après qu’il se soit fait exploser ?…

~ Résistance 71 ~

« Carnage de Paris… Bienvenus sur Gladio 2.0 »

 

Commentaires au gré des flots des médias moyen-orientaux

 

15 Novembre 2015

 

Traduction Résistance 71

 

“Des occidentaux blancs ont été assassinés alors le monde occidental est outragé, mais les bombardements dans des mariages irakiens ne sont même pas mentionnés dans le monde occidental, les attaques terroristes en Iran et aucun média occidental ne le rapporte, Israël exécute des Palestiniens et les brûle dans leurs maisons, vole leurs terres… aucune couverture de cela dans les médias occidentaux.”

“Ce qu’il s’est passé à Paris est horrible, mais la même chose se passe partout dans le monde mais ce n’est pas de l’information ou de si peu d’importance, jusqu’à ce que des occidentaux blancs se fassent tuer dans un pays occidental.”

“Ce qu’il y a à propos de l’EIIL ou Daesh n’est pas que quelqu’un les a laissé venir en existence mais que la CIA, le Mossad ont intentionnellement créé l’organisation et son nom et ont entrainé ses membres pour tuer des chiites, des alaouites, des chrétiens, des parisiens… tout le monde sauf des hébreus !”

“En premier lieu, toutes mes condoléances aux familles des victimes d’une telle horrible attaque, mais je voudrais aussi bien savoir ou du moins que tout le monde recherche combien le gouvernement français a t’il contribué à la création de l’EI ou de ces soi-disants “terroristes modérés’ !”

“Où sont les condoléances pour toutes les familles libyennes assassinées par l’armée de l’air française ?”

“Quelle logique simiesque utilisent-ils pour de telles déclarations ? Ils trouvent toujours des passeports de terroristes sur les scènes de crime, sûrement au cas où la police les arrête avec leurs explosifs, au moins ils auront leurs papiers sur eux !…”

“Les mêmes personnes qui ont armé les terroristes “modérés” au Moyen-Orient ont armé les attaquants de Paris, mais je doute que la vérité ne fasse surface car les médias sont contrôlés par les mêmes sionistes qui contrôlent l’EI/Daesh.”

“Les récentes attaques terroristes sur Paris sont définitivement des attaques sous faux-drapeau quelque soit les perpétrateurs, l’EIIL ou non. On doit d’abord se rappeler qui est derrière l’EI pour éviter toute confusion ici. L’EU a récemment décidé d’étiqueter les produits en provenance d’Israël fait en Cisjordanie et dans les territoires occupées et ceci pourrait bien être relié à Israël pour se venger et justifier son agression contre les pays du Moyen-Orient.”

“Ouais, ils ont créé Daesh pour détruire les musulmans et renforcer Israël sans aucun doute, comme ils ont créé les Talibans pour détruire l’URSS et le wahabisme pour détruire l’Islam.”

“Un attentat faux-drapeau pour tuer encore plus de Syriens innocents.”

Source: Journaux en ligne du Liban, Iran, Syrie, Algérie

= = =

 

Torpillage des mensonges de l’empire: Comment la Russie expose la collusion EIIL-USA et au-delà le terrorisme synthétique culmimant avec l’attaque d’Israël sur les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 !…

Posted in 11 septembre, actualité, CIA et traffic de drogue, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 8 octobre 2015 by Résistance 71

Note de R71: Cet artice fait suite à celui du même auteur que nous avons récemment traduit: “Échec et mat !” où James expliquait comment Poutine a piégé les Etats-Unis et leur jeu du mensonge organisé pour le compte de la Mafia Khazare Rothschild (MKR).

 

Le cœur de l’affaire Etats-Unis/EIIL exposé au grand jour

 

Preston James

 

7 Octobre 2015

 

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2015/10/07/exposed/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Bien tristement, dans le monde secret du renseignement, les gouvernements utilisent souvent des opérations de couverture pour faire leur sale boulot, qui n’est pas seulement illégal et dégueulasse au delà des mots, mais qui en fait constitue des actes de guerres et des crimes contre l’humanité.

Oui, ces opérations secrètes sont habituellement des crimes abjects contre l’humanité et impliquent très souvent des attaques faux-drapeau du style de celles utilisées par le réseau Gladio en Europe (durant les années de plomb), incluant le meurtre de masse et des actes de destruction contre des innocents et leur propriété.

Ces opérations secrètes, souvent appelées dans le jargon “black ops” ou “opérations en eaux troubles” par les gens du renseignement parce qu’elles sont pratiquées dans le plus grand secret en utilisant des personnels malfaisant du monde du crime et du terrorisme, du véritable côté le plus sombre de l’humanité.

Les gens qui créent et déploient une telle malfaisance, des actes anti-humains de terreur fausse-banière de style Gladio possèdent deux visages au-delà de toute imagination (NdT: le mythe de Janus) et ne montrent aucune évidence qu’ils soient humains en quelque façon que ce soit. Ils sont les mange-merde de la société et ont vendu leurs âmes pour le pouvoir, la richesse et la célébrité. Ils ne SONT PAS le genre de personnes que vous voudriez avoir à dîner à la maison ou avoir quoi que ce soit à faire avec eux, si vous pouviez dicerner et voir leur véritable nature intérieure et ce qu’ils ont fait pour arriver à leurs hautes positions de pouvoir.

Lorsqu’on questionne ces individus au sujet de leurs motivations pour faire ces choses, la réponse typique est de dire que nous vivons dans un monde désespéré et que “les objectifs que nous avons pour protéger notre sécurité nationale demandent et justifient les moyens nécessaires qui sont et doivent être utilisés.” Les gens du renseignement qui questionnent ceci de manière privée avec leurs supérieurs hiérarchiques reçoivent généralement ce type de discours ringard supposément motivationnel: “vous êtes un grand garçon (une grande fille) maintenant et ceci est juste la manière dont les choses sont faites et ont été faites depuis bien des années. Nous ne pouvons pas changer le système, nous devons travailler avec.

Toute cette fange secrète arrive maintenant à sa fin et ceci en soi crée une énorme exposition des saloperies de terrorisme secret opéré par le gouvernement des Etats-Unis et des black ops utilisées pour fabriquer et justifier des guerres impérialistes d’agression illégales et anticonstitutionnelles.

Parce que ces immondes créatures sans âme invoquent toujours la soi-disante “sécurité nationale” pour maintenir dans un secret abject toutes les opérations tordues pour fomenter un terrorisme synthétique, ont-il toujours historiquement été protégés de toute exposition publique. Jusque maintenant…

Bien sûr, toutes ces opérations secrètes sont faites pour accroître le pouvoir et la portée du gouvernement des Etats-Unis et de ceux qui l’ont détourné. Elles sont perpétrées pour servir d’excuses pour toujours plus d’impôts à soutirer du contribuable, toujours plus de dépenses pour le secteur de l’industrie de la défense et tous les sbires qui touchent leurs commissions et pots-de-vin sur des comptes en banque offshore des paradis fiscaux, ainsi que servir de justification pour des manœuvres géopolitiques et la fabrication de guerres d’agression mises en scène qui font engranger de vastes profits à bien des entités impliquées.

Mais, comme bien des analystes politiques le comprennent, ces préparations et provocations qui “justifient” toutes ces guerres impérialistes illégales, sont toutes anticonstitutionnelles, non-provoquées, non déclarées et ingagnables afin de pouvoir générer d’énormes bénéfices. Elles mènent aussi à plus de pouvoir pour les gouvernements centralisés comme les Etats-Unis, Israël, la GB, la France et l’Arabie Saoudite, qui financent ces entreprises et participent à la création et à l’entraînement des groupes terroristes. Ces groupes terroristes sont connus pour leur brutalité contre les civils et quiconque se trouve sur leur chemin.

La fabrication et l’utilisation secrètes d’un terrorisme synthétique a permis à la Mafia Khazare Rothschild (MKR)* et ses hommes de paille du gouvernement des Etats-Unis, de créer et de mettre en scène des guerres qui rapportent des bénéfices juteux pour les banksters de la MKR et permettent l’acquisition à très bon marché des ressources naturelles pour ces grandes entreprises transnationales qui contrôlent le gouvernement des Etats-Unis (GEU), les gens pour qui ils créent ces guerres de toutes pièces.

Cette réalité intégrale est bien sûr un des secrets les plus profonds gardé par le GEU et les entités qui l’ont détournée en 1913 (NdT: avec la loi de création du cartel banquier privé de la banque de la réserve fédérale américaine): la City de Londres de la MKR et son cartel de faussaires privés que sont les banksters. En prenant en main la production et la distribution de la masse monétaire des Etats-Unis sans être redevable à quiconque et encore moins au peuple, les banksters de la MKR ont pu nous dépouiller, nous, le peuple et nous entraîner dans leurs guerres illégales et anticonstitutionnelles depuis 1917, utilisant la masse du peuple américian sous contrôle psychologique comme chair à canon.

Oui, les Etats-Uniens ont été profondément psychologiquememt contrôlés par le cartel des médias de masse ou CMM, qui est en la possession de six nababs des médias qui répondent à une grande entreprise d’investissement ayant des liens à l’étranger.

Le CMM a fonctionné comme un monopole illégal sur l’information, un véritable cartel de l’info. Celui-ci est capable d’étouffer la vérité et de maintenir un flot continue de gros mensonges en provenance du GEU, des faux narratifs et une propagande du GEU dispensée à tout va aux masses américaines. Ce cartel a fait un incroyable boulot pour maintenir la vérité hors de portée des masses états-uniennes et même du monde dans les grandes largeurs.

La plus grande victoire du CMM jusqu’ici a été de créer la justification dans les esprits des familles américaines que cela est une grande et noble chose pour elles “d’offrir” leurs fils et leurs filles pour “servir” dans l’armée des Etats-Unis. Bien tristement, cela a souvent pour résultat de voir leurs enfants mourir de morts atroces et violentes, d’être sérieusement blessés et estropiés dans ces guerres impérialistes illégales et anticonstitutionnelles perpétrés pour les banksters de la MKR et leurs hommes de paille afin qu’ils en dégagent toujours plus de profit et toujours plus de pouvoir.

Aucun gouvernement utilisant des agences de couverture, des hommes de paille ou des mercenaires ne veut que tout ceci ne soit exposé au grand jour à la face du monde. Donc la réfutation est toujours une des priorités les plus importantes pour tout gouvrnement lorsqu’ils utilisent ces actions criminelles à leur profit.

Mais maintenant, en résultat direct de la plus brillante manœuvre géopolitique de l’histoire, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a créé une situtation d’échec et mat complet en Syrie. Cet échec et mat a complètement mis au grand jour les Etats-Unis, la CIA, Israël, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour avoir créé, entraîné, financé et soutenu l’EIIL/ISIS/EI/Daesh/Al Qaïda et le reste de ces groupes terroristes du Moyen-Orient.

Non seulement tout ceci est remarquablement embarrassant, mais cette exposition totale de l’affaire a été suivie par des admissions faites par le GEU disant que l’EIIL et consorts était une création du GEU et que cela avait pour conséquence d’avoir retourné la vaste majorité du monde contre le GEU et de faire voir les Etats-Unis comme un agresseur qui utilise et fomente le terrorisme mondial.

Non seulement est l’utilisation du terrorisme une grave infraction à la loi états-unienne, à la constitution des Etats-Unis et aux lois internationales ainsi que la Convention de Genève, mais ceci est un anathème à tout ce que les Etats-Unis sont supposés représenter et défendre (en théorie du moins).

Mais il y a pire. Non seulement le GEU utilise des factions criminelles dans le renseignement et l’armée pour fomenter le terrorisme mondial, spécifiquement au Moyen-Orient et à New York et DC le 11 Septembre 2001, mais il a travaillé d’arrache-pied en utilisant son Cartel de Contrôle des Médias de Masse (CCMM) à projeter la responsabilité sur deux nations moyen-orientales.

Le GEU voulait attaquer ces deux nations l’Afghanistan et l’Irak pour les banksters de la MKR et a utilisé le CCMM et ses faux-narratifs inventés, ces gros mensonges du GEU et la propagande afin de justifier une invasion illégale et complèteement anticonstitutionnelle menant à la destruction de ces deux pays: l’Afghanistan et l’Irak.

L’armée américaine et les services de renseignement ne permettent aucune contestation publique en travaillant avec ces entités. Nous savons qu’il y a eu pour sûr pas mal de contestation dès lors que des personnes comme Alan Sabrovsky et Steve Pieczenik, tous deux Ph.Ds rendirent public le fait qu’une faction criminelle gérait le GEU. Ils en informèrent également pas mal de monde au sein de l’Etat-Major des Armées des Etats-Unis, dénonçant ces factions de l’armée et du renseignement pour avoir utilisé Israël pour attaquer les Etats-Unis le 11 Septembre 2001.

En fait, il n’y a jamais eu autant de contestation et de mécontentement au sein du haut commandement militaire et du renseignement de l’histoire des Etats-Unis que maintenant et ce au sujet de ces opérations secrètes découvertes et admises par les Etats-Unis, opérations qui ne sont pas seulement parties en sucette, mais devienne de plus en plus exposées au grand public.

Les gens au sein du haut commandement militaire et du renseignement ne peuvent pas vraiment contester ouvertement, le système est bien trop étroitement ficelé pour cela. Au lieu de cela, certaines personnes ont fuité des informations et de plus en plus, informations qui n’ont pas seulement été diffusées et publiés sur les médias alternatifs de la toile, mais aussi ont commencé à trouver droit de cité dans les médias de masse, ceci est une première. Aussi, de plus en plus d’espions en retraite commencent à parler ouvertement contre ces crimes du GEU et du renseignement, ce qui suggère qu’il y a vraisemblablement un très gros virage amorcé au sein même du haut commandement militaire et du renseignement des Etats-Unis.

Une preuve de cela est le fait que jusqu’ici les Etats-Unis n’ont pas déployé de forces aériennes ni terrestres majeures contre la Syrie, l’Iran, comme le veulent désespérément La MKR et Israël. Au lieu de cela, les éléments criminels variés dans la CIA et l’armée états-unienne ont continué d’utiliser les mercenaires psychologiquement contrôlés et des facilités aériennes de la CIA pour commettre leurs actes de guerre et leurs crimes contre l’humanité.

L’armée américaine garde la production d’opium afghane et de fait piquer.

Grâce à ce “rebelle dans l’âme” qu’est Geraldo Rivera, qui fut capable de faire passer une bribe d’information essentielle au travers des fissures de censure du CMM, info qui étalait au grand jour le fait que l’armée des Etats-Unis protégeait en fait les plantations d’opium afghan. C’est une certitude aujourd’hui que de dire que l’armée américaine a récolté et traffiqué cet opium (et son produit dérivé l’héroïne) aux Etats-Unis même utilisant des appareils radio-guidées (remote controlled global hawks) et a utilisé ce fric sale pour financer ses black ops au Moyen-Orient. (NdT: ceci n’est pas nouveau. La CIA a traffiqué l’opium et l’héroïne depuis le Laos durant la guerre du Vietnam au travers de son réseau aérien de la CIA “Air America”, ce réseau a été depuis recyclé en Colombie… En fait la CIA au Laos n’a fait que reprendre les réseaux créés 20 ans auparavant par le 2ème Bureau français, grand-père de la DGSE, qui traffiquait déjà opium et héroïne… Lire les ouvrages de recherche du canadien Peter Dale Scott à ce sujet…)

Ce ne furent jamais les Talibans qui exécutaient des gens pour cultiver de l’opium, car ce furent toujours la CIA et leurs sbires de l’armée qui gardaient les champs, récoltaient et traffiquaient opium et héroïne pour générer toujours plus de grosses sommes pour financer les black ops. Et il y a encore des gens qui se demandent pourquoi l’offre en héroïne aux Etats-Unis et autres pays n’a jamais été si abondante et aussi bon marché.
Lorsqu’Israël a attaqué les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 pour obtenir une mise en application de leur plan pour un “Grand Israël du Nil à l’Euphrate”, ils y allaient à fond, créant un “nouveau Pearl Harbor”, mais ils ne pensèrent jamais que tout ceci soit exposé au grand jour. Mais un grand merci aux docteurs Alan Sabrovsky et Steve Pieczenik qui ont exposé le 11 Septembre, ceci fut la fissure qui brisa leur digue protectrice de réfutation et de mensonges concernant les attentats du 11 Septembre 2001.

La vérité au sujet de qui a perpétré les attentats du 11 Septembre 2001 et pourquoi cela s’étend maintenant à d’autres nations étrangères

En fait, il y a maintenant un commencement de narratifs dans la presse étrangère au sujet du 11 Septembre et comment ces attentats furent perpétrés par les Israéliens et leurs complices du PNAC (think-tank Project for a New American Century) et les top néo-conservateurs au sein des institutions américaines. Ceci est le signe qu’une telle connaissance va maintenant commencer à être divulguée au commun des Américians, à nous le peuple.

Il est de plus en plus généralement reconnu que le CMM perd chaque jour qui passe toujours plus de lecteurs et d’audience, tandis que les médias alternatifs et l’internet sont en croissance exponentielle. L’internet est simplement devenu l’équivalent de la presse de Gütemberg, il est la presse de Gütemberg du monde et ceci est véritablement révolutionnaire.

Restez parfaitement assurés que la nouvelle et forte faction des nouveaux promus dans le haut commandement militaire et du renseignement des Etats-Unis, sait parfaitement qu’Israëll et des traîtres au sein de l’État et leurs hommes de paille ont perpétré les attaques du 11 Septembre 2001 et qu’ils ont été la force sinistre qui a manipulé le GEU pour soutenir le terrorisme afin de créer une provocation fabriquée, synthétique pour attaquer et détruire l’Afghanistan et l’Irak.

Conclusion:

Une forme synthétique de terrorisme créée secrètement dans un style Gladio, (NdT: armée secrète de l’OTAN, selon l’expression de l’excellent historien suisse Daniele Ganser) a été la raison de vivre des banksters de la MKR et de leurs hommes de paille ; ils ont détourné des gouvernements comme celui des Etats-Unis. Ils sont maintenant exposés au grand jour et cette information se propage à travers les Etats-Unis et le monde toujours plus de jour en jour.

Pendant des années, le GEU a travaillé avec d’autres gouvernements en partenariat criminel pour créer, soutenir, entraîner, financer le terrorisme mondial, spécifiquement au Moyen-Orient. Commencer des guerres majeures est un boulot difficile, demande des années de préparation et coûte des milliards de dollars.

Et maintenant, grâce aux efforts du président Vladimir Poutine, homme d’état extraordinaire, la machine terroriste criminelle de la MKR qui utilise le GEU et le renseignement américain pour perpétrer son sale boulot, a été totalement mise en échec et mat et a été exposée au grand jour en Syrie. Restez à l’écoute, parce que cette exposition ne peut plus être étouffée, elle ne peut plus que s’amplifier. La Russie a même demandé à la coalition des Etats-Unis qui est supposée combattre l’EIIL (mais n’a eu absolument aucun succès bien sûr…), si elle voulait partager ses cibles de l’EIIL et prendre part à leur destruction, il n’y a eu aucune response jusqu’ici…

La MKR et ses sbires, serfs et hommes de paille au sein du GEU est-elle suffisamment désespérée pour faire tout ce qu’elle peut pour déclancher la 3ème guerre mondiale nucléaire ou se limitent-ils à torpiller l’économie mondiale et les systèmes financiers, choses auxquelles la Russie et la Chine se sont préparées depuis un bon moment déjà ? Nous verrons bien alors que se déroule la situation qui a enregistré un mouvement majeur.

(*) MKR est donc une abréviation représentant la Mafia Khazare Rothschild, un terme qui fut inventé par l’éditeur de la section financière de Veterans Today (VT) Mike Harris après avoir mené une recherche exensive sur la véritable histoire cachée de la nation khazare et sa connexion avec le sionisme mondialiste Rothschild maintenant centralisé à la City de Londres (NdT: la famille Rothschild contrôle entre autre la Banque d’Angleterre et est la gérante de la fortune incommensurable du Vatican). La MKR opère depuis la City de Londres (NdT: le km2 le plus riche de la planète, là où François Hollande est allé se prosterner avant son élection…), une nation séparée du Royaume-Uni, qui possède sa propre police, ses propres diplomates, et qui ne paie absolument aucun impôt sur quoi que ce soit à qui que ce soit, tout comme le Vatican. La MKR a profondément infiltré les Etats-Unis et le gouvernement et administration du pays et les a détourné pour mener des guerres à son profit. L’état moderne d’Israël est une création de la MKR comme havre de paix des agents sionistes globalistes et qui sert d’entité de paille, tous comme les Etats-Unis et la plupart des nations européennes, dont la majorité essaie maintenant de se dépétrer de l’emprise de cette mafia et de sa toile gluante de dette et de mensonges. La banque de la réserve fédérale américaine est une succursale , une franchise de la City de Londres et de ses banksters de la MKR et est leur principale source d’argent frais, utilisant le pétrodollar comme monnaie de réserve mondiale. Une grande partie du monde est maintenant en train de se réorganiser pour créer un système de pare-feu pour protéger une coalition contre l’hégémonie du pétrodollar et est en chemin pour réussir à l’éliminer de la face du monde. Dès maintenant, le président Poutine a pris la tête d’une coalition qui vise à mettre définitivement en échec l’hégémonie mondiale de cette Mafia Khazare Rothschild.

Horreur des horreurs, ils sont maintenant complètement exposés au grand jour, en terrain découvert et ce à cause de leur propre malfaisance, de leur j’en foutisme et leur extrême arrogance tout à la fois à cause de la capacité des médias alternatifs et de l’information circulant sur la toile de communiquer ces informations très rapidement et jusqu’aux confins du monde. Le mal que cette MKR incarne est si extrême qu’il est difficile de se l’imaginer. Ceci dit et malgré la difficulté pour l’Américain moyen de comprendre que cette figure parentale que représente le GEU, est leur cauchemard, l’idée que le GEU a travaillé dur pour leur voler leurs revenus durement gagnés et qu’il les utilise eux et leurs enfants comme chair à canon pour les guerres d’Israël, commence à poindre à l’horizon.

L’inexorable déclin de l’empire finira t’il en 3ème guerre mondiale ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 3 octobre 2015 by Résistance 71

Les Etats-Unis dépassés à la tribune de l’assemblée générale des Nations-Unies Qui est à blâmer ?

 

Tony Cartalucci

 

2 octobre 2015

 

url de l’article original:

http://landdestroyer.blogspot.fr/2015/10/us-upstaged-at-un-general-assembly-whos.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’Assemblée Générale de l’ONU fêtait cette année son 70ème anniversaire, c’est pourquoi bien plus de leaders du monde s’y rendirent qu’à l’accoutumée. Bien que les discours y furent pour la plupart ennuyeux et sans relevance particulière pour les personnes étant déjà bien informées au sujet des affaires du monde, il y a eu néanmoins un point particulier qui fit de cette réunion quelque chose d’intéressant.

Ce ne fut pas un point qui aurait pu être décelé simplement en écoutant les discours se succédant à la tribune de l’AG, mais plutôt se révéla dans la réaction à ces discours par les faiseurs de politique américains sur la toile.

Alors que de manière tout a fait prévisible ils ont raillé le discours fait par le président Vladimir Poutine, ils ont aussi attaqué le président Obama pour avoir été dépassé, étouffé par sa contre-partie russe. Mais ce ne fut pas les approximations d’Obama ni même celles de ceux qui écrivent ses discours qui menèrent à cette apparente humiliation. Ce fut la politique américaine elle-même, politique qui n’est que ce que ces faiseurs de politiques arrogants et dérisoires façonnent.

Contrairement à la croyance populaire, la politique américaine n’est pas créée par les politiciens du bureau ovale de la Maison Blanche ou du Congrès des Etats-Unis. Non, au lieu de cela, la doctrine politique, les plans de guerre, la politique économique intérieure et extérieure, la politique étrangère et les plans stratégiques géopolitiques sont pensés et pondus pour les années à venir, par des think-tanks financés par le milieu industrio-financier, par des universitaires et académiques de l’armée, des leaders de l’industrie, et autres lobbyistes des intérêts spéciaux qui les emploient. Ces think-tanks ou “réservoirs de pensée” et les faiseurs de politique qui travaillent pour eux sont des entités non élues, n’étant redevable à personne du public, transcendant les lignes de partis et des administrations politiques.

Le fait qu’un président américain démocrate ait étendu les guerres de son prédécesseur républicain et provoqué les guerres que ses opposants républicains échouèrent de déclancher durant leurs termes, illustre parfaitement la continuité de l’agenda prévalent dans la politique occidentale. Tout comme les Etats-Unis qui accusent souvent leurs concurrents dans le monde, les US eux-mêmes sont dirigés par une oligarchie d’Intérêts spéciaux qui tout simplement déguise son agenda politique singulier en politique partisane pour maintenir l’illusion d’une gouvernance représentative.

Leurs guerres qui en fait ne servent que le seul intérêt et objectif de maintenir une hégémonie géopolitique et socio-économique globale sont déguisées en guerre “de défense de la patrie” sous les républicains et en “interventions humanitaires” sous les démocrates. C’est en suivant la richesse et l’influence quasi sans limite perpétrées par ces guerres, que l’on peut clairement voir pour quel but elles ont été déclenchées.

Ainsi, la critique en provenance des cercles de la politique étrangère américaine dans le sillage de cette dernière AG de l’ONU, révèle précisément où résident les problèmes des Etats-Unis. Ce fut leur politique que le président Obama tenta de présenter au monde à l’AG de l’ONU. Obama ne fut pas dépassé parce qu’il est un piètre orateur ni parce qu’il dépend de baltringues qui écrivent ses discours, mais parce que rien de ce que font réellement les Etats-Uns dans le monde ne pouvait être présenté honnêtement au public, ne laissant en cela que la seule option de la même vieille rhétorique et cette hypocrisie sans bornes que même les moins observateurs d’entre nous on sérieusemet commencé à remarquer.

Ceci peut-être le mieux illustré en Syrie, où les Etats-Unis affirment leur implication à vaincre le terrorisme, tout en soutenant de manière transparente des militants terroristes avec pour but ultime de renverser le président Bachar Al-Assad et son gouvernement de Damas. Donc, les points de discours du président Obama durant son intervention à l’AG de l’ONU résonnèrent particulièrement creux. Au contraire, lorsque la Russie a déclaré qu’elle planifiait de vaincre le terrorisme en Syrie, le monde pouvait déjà voir clairement que ce fut la Russie qui soutint la seule force au sein des frontières syriennes confrontant le terrorisme: le gouvernement de Damas.

Les faiseurs de politique américains ne semblent pas comprendre ou du moins refusent d’accepter le fait que ce sont eux et les intérêts spéciaux qu’ils servent, qui sont responsables du déclin des Etats-Unis, de son impopularité et de la montée des concurrents capables de dominer les EU devant l’AG de l’ONU et sur la scène géopolitique mondiale.

Ces faiseurs de politique responsables du cours des évènements pour les Etats-Unis n’admettront jamais qu’ils ne sont pas aussi intelligents qu’ils veulent le laisser paraître ou que leur mauvais jugement, leurs ambitions mesquines, leurs égos et une incompétence crasse ont mené à ce déclin irréparable de la légitimité et de l’influence américaine.

Et c’est parce qu’ils ne l’admettront jamais qu’ils ne peuvent rien faire pour changer quoi que ce soit. Mais peut-être est-ce bien mieux ainsi.

Note de Résistance 71: Excellente analyse bien sûr de Cartalucci, mais qui semble laisser (à dessein ?) une option hors de l’équation: et si ces faiseurs de poltiques ne faisaient que ce qu’on leur dit de faire, à savoir que le déclin, la perte de l’empire américain est programmé par les banksters payeurs afin de déclencher un chaos mondial qu’ils veulent mettre à profit pour établir leur dictature mondiale planétaire sous l’égide structurelle de départ de l’ONU, projet qui est habituellement appelé le Nouvel Ordre Mondial fasciste supranational, puisqu’il verrait la fusion d’une état mondial avec la finance et l’industrie corporatrices transnationales, répondant ainsi parfaitement à la définition mussolinienne du fascisme.

Échec et mat à l’empire ?… Poutine leader d’une coalition anti-Mafia Khazare Rothschild (Veterans Today)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 octobre 2015 by Résistance 71

Echec et mat !

 

Preston James

 

29 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2015/09/29/checkmate/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Poutine montre au monde le bluff des Etats-Unis concernant l’EIIL

Dans un des actes diplomatique et dextérité étatique les plus subtils de l’histoire, Vladimir Poutine a démontré le bluff des Etats-Unis au sujet de l’EIIL maintenant appelé État Islamique ou EI.

Dans ce processus, le président Poutine a créé une situation complète d’échec et mat contre l’armée secrète mercenaire de l’EIIL qui attaque la Syrie et les Kurdes pour des factions des services secrets des Etats-Unis, d’Israël, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie.

Poutine a fait tout cela en annonçant la formation d’une large coalition internationale pour combattre l’EIIL en Syrie et en Irak et en prenant l’initiative d’envoyer une aide militaire signifiante à Assad et ses forces armées en Syrie.

Pendant sa visite aux Etats-Unis la semaine dernière, il a juste demandé au président Obama d’amener les Etats-Unis au sein de cette coalition internationale. Jusqu’ici, Obama a négligé de promettre que l’armée américaine rejoindrait cette coalition et a au lieu de cela, a continué à appeler Assad un tyran qui largue des bombes sur son propre peuple, ce qui a été prouvé être un énorme mensonge du gouvernement des Etats-Unis.

Dans le même temps, Poutine a envoyé des armements de haute technologie en Syrie incluant des avions MiG 31 afin d’aider le président Assad dans sa bataille pour vaincre l’EIIL et se rendre certain qu’il ne soit pas viré du pouvoir par l’EIIL pour Israël.

Poutine pense que le peuple syrien a élu démocratiquement le président Assad au cours d’élections libres et veut qu’il demeure au pouvoir en tant que le leader légitime de la Syrie.

Les Chinois viennent aussi apparemment de dire qu’ils envoient de l’aide militaire à Assad pour combattre l’EIIL et nous avons au moins un rapport précisant que les forces aériennes françaises ont attaqué l’EIIL avec succès au moins une fois.

Jusque maintenant, les seuls à combattre l’EIIL ont été l’armée syrienne et les Kurdes. Bien que les Américains ont affirmé avoir largué des vivres et des munitions aux forces anti-EIIL, il est maintenant apparent que la vaste majorité de ces équipements fut larguée pour les mercenaires de la CIA que constituent les forces de l’EIIL. Tout ceci bien sûr par pur accident soyons-en certains.

Plus d’une fois, Israël a attaqué les forces syriennes au lieu de celles de l’EIIL comme on penserait qu’il le ferait vu qu’il clâme haut et fort que l’EI est son ennemi juré. Ceci est aussi suspicieux qu’on pourrait même bien croire que l’EIIL travaille pour Israël. Bien sûr, ce que désirent les leaders d’Israël c’est de manipuler les Etats-Unis pour qu’ils se battent dans une guerre supplémentaire pour Israël, tout cela faisant partie intégrante de son plan majeur d’expansion pour le “Grand Israël” (du Nil à l’Euphrate).

Le gouvernemnt des Etats-Unis et les officiels israéliens chantent depuis des mois sur tous les toits qu’une action forte et décisive doit-être prise pour arrêter l’EIIL et pourtant nous savons pour sûr que l’EIIL a été créé et mis en place par les services de renseignement américain et israélien, avec l’aide des Saoudiens et des Turcs au sein d’une sorte de coalition factionnelle secrète.

Nous savons également que l’EIIL a été logistiquement équipé par l’armée américaine en munitions et en armement et équipement militaires laissés de manière très utile et à dessein en Irak afin que ces groupe mercenaires puissent s’en emparer.

Oui, l’EIIL alias EI, alias Daesh alias Al Nosra etc… tout comme Al Qaïda ou plutôt Al CIAda, est en fait un groupe de mercenaires assemblé, entraîné, payé et suppléé par une coalition secrète des services de renseignement américain, israélien, saoudien et turc.

Le général Wesley Clark a révélé que le ministère de la défense des Etats-Unis avait un agenda secret pour faire tomber 7 nations moyen-orientales. L’EIIL fait partie intégrante de cet agenda, qui n’est en fait qu’une extension de l’agenda globaliste sioniste de la Mafia Khazare Rothschild (MKR) ~ voir la note de l’auteur sous l’article ~ qui a malheureusement infiltré et détourné la plus grande partie du Pentagone, du congrès des Etats-Unis et de l’administration gouvernementale.

Fort heureusement, il y a encore quelques nouveaux venus dans le haut commandement militaire américain ainsi que dans ses services de renseignement qui refusent de continuer de permettre que les Etats-Unis soient utilisés par la machine de guerre israélienne et ces gens s’assurent que des informations incriminantes soient fuitées et utilisées pour mettre un terme définitif à cette utiisation illégale, anticonstitutionnelle et traîtresse de l’armée américaine pour qu’elle combatte toujours plus de guerres pour Israël et les sionistes globaliste de la MKR.

L’influence secrète mais puissante de ce nouveau groupe de héros américains sur le gouvernement des Etats-Unis et son administration est maintenant évidente pour tous au vu du refus du président Obama de déployer les forces militaires américaines dans une guerre totale contre l’EIIL.

Si le président Obama avait jamais autorisé les sbires de la MKR au Pentagone d’aller de l’avant avec leur guerre intentionnelle aérienne et au sol en Irak, en Syrie et en Iran, ceci aurait en fait été la fausse couverture utilisée pour en fait virer Assad du pouvoir en Syrie, d’éliminer la Syrie, les Kurdes puis l’Iran, comme la MKR et les likoudistes l’ont poussé à faire depuis un bon moment.

Des personnes de l’intérieur du renseignement américain ont affirmé que l’EIIL a été profondément aidé par le sénateur John McCain et au moins trois généraux en retraite et pointe vers des photos de quelques uns de ces individus discutant avec des commandants de l’EIIL. Si cela est vrai, ceci est un crime très grave et une très sérieuse menace à la sécurité nationale des Etats-Unis. Beaucoup appeleraient cela de la trahison pure et simple, un crime punit de la peine capitale.

En réalité, l’EIIL/EI est une invention, création des sionistes globalistes de la MKR et des likoudistes israéliens dont la stratégie a été de créer un besoin urgent pour l’Amérique et l’Europe d’une intervention militaire contre l’EIIL, mais avec le but de manipuler les Etats-Unis de faire cette guerre contre l’EIIL comme une couverture en fait de virer Assad du pouvoir et de détruire la Syrie, les Kurdes puis l’Iran.

Cette immigration massive de réfugiés en Europe, de ces civils déplacés des zones de guerre impliquant l’EIIL a été orchestrée et financée par les mêmes entités qui sont sous le contrôle de la MKR et leur objectif est de forcer l’Europe à contempler la cause, leur manque de volonté avéré d’arrêter l’EIIL.

Certaines personnes de l’intérieur pensent que cette immigration de masse vers l’Europe a été déclanchée comme punition envers les nations européennes qui participent dans la campagne BDS du Boycott, désinvestissement et sanctions envers Israël contre son régime d’apartheid, de blocus, d’emprisonnement, de tortures et de génocide contre les Palestiniens. Les nombreux clips et reportages que l’on peut visionner sur internet montrant des tireurs embusqués israéliens tirant sur des enfants palestiniens sans défense, ont été un facteur majeur du développement de ce mouvement BDS européen qui se propage maintenant au Canada, aux Etats-Unis et dans le monde entier, tout comme le fut l’assassinat de sang froid de l’activiste Rachel Corrie par un conducteur de bulldozer israélien.

Après, ce furent les contrôleurs de la MKR qui ont ordonné à l’EIIL de pénétrer dans ces zones pour massacrer et opprimer des civils innocents. Ce furent ces mêmes contrôleurs qui s’assurèrent que les immigrants avaient de l’argent pour voyager et pour entreprendre ce périlleux périple vers l’Europe.

Conclusion:

Quand le président Poutine réfère au rassemblement d’une coalition internationale pour combattre et vaincre l’EIIL, ce que cela signifie vraiment est un nouvel effort international mené par la Fédération de Russie et la puissance de la Chine pour parfaire un échec et mat contre le pouvoir sioniste globaliste de la MKR.

Le super homme d’état Poutine a maintenant clairement piégé Obama, la CIA, Israël, l’Arabie Saoudite et la Turquie dans leurs propres monstrueux mensonges au sujet de l’EIIL Si le président Obama pense vraiment ce qu’il dit au sujet de l’EIIL/EI, il devrait sauter sur l’occasion de participer à cette nouvelle coalition internationale rassemblée contre l’EIIL.

Ce que ce superbe échec et mat veut dire en réalité est la fin certaine à ternes de la City de Londres, de la MKR et de l’hégémonie des sionistes globalistes, incluant leurs mignons likoudistes, saoudiens et la cabale du crime Bush (alias la CIA, note du traducteur: La CIA est le bras armé de Wall Street, qui est une branche de la City de Londres… Il suffit d’analyser dans le temps le passage par les portes tourniquets entre Wall Street et la CIA et les directeurs de cette dernière… Hallucinant !…), ainsi que le Departement de la Sécurité de la Patrie ou DHS (NdT: la Staatsicherheit ou Stasi du pays du goulag levant..)

Avec cet échec et mat attendez-vous de voir la fin du pétrodollar US comme monnaie de réserve mondiale et la fin du pouvoir de la réserve fédérale, cartel bancaire privé, la source de fric essentielle du système sionisrte globaliste de la MKR.

Oui, il est désormais évident que le maître homme d’état Poutine a complètement exposé Israël, les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour leurs énormes mensonges au sujet de l’EIIL et du terrorisme en général. Bientôt, le monde entier va savoir que tout le terrorisme est en fait créé de manière synthétique par cette MKR et ses mignons (Israël, USA, Arabie Saoudite et Turquie) afin de mener le monde dans des guerres, le chaos et le meurtre de masse, le tout pour générer d’énormes bénéfices à cette MKR et ses associés sans âmes.

L’EIIL, EI, Daesh, Al Nosra, Al Qaïda etc… ne sont que des créations faux-drapeaux d’Israël, des Etats-Unis de l’Arabie Saoudite et autres factions des services de renseignement et sont créés pour servir de provocations afin de justifier des guerres illégales non provoquées pour le pur profit et l’accès aux ressources naturelles d’autres nations.

De manière évidente, le phénomène entier de l’EIIL, EI, Daesh, Al Nosra, Al Qaïda n’est rien d’autre que du terrorisme faux-drapeau, mais cette fois-ci les perpétrateurs se sont faits gauler et leurs mensonges ont été exposés par un fin renard d’homme d’état en la personne de Vladimir Poutine.

Ceci représente la vieille tactique des états de créer de toute pièce des attaques faux-drapeau contre leur propre nation ou une nation étrangère, en blâmant leur ennemi et en utilisant cette excuse pour entrer dans une guerre complètement illégale, injustifiée contre cet ennemi “piégé”.

C’est ce que fut l’attaque du 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis, une attaque faux-drapeau perpétrée par Israël et les traîtres au sein de l’USAF, du JCS (Etat-Malor des Armées), NORAD et de la FAA ainsi que ceux au sein du gouvernement et du Pentagone, attaque qui fut blâmée sur Oussama Ben Laden alias Colonel Tim Osman pour la CIA et l’Afghanistan, Saddam Hussein et l’Irak. Les véritables perpétrateurs ont jusqu’ici réussi à échapper au radar, mais de plus en plus de personnels du haut commandement militaire américain apprennent ce qu’il s’est passé au fil du temps. La presse étrangère commence à bouger et à couvrir cette histoire de manière plus véridique.

Jamais auparavant dans l’histoire récente des Etats-Unis une telle hypocrisie des leaders américains et de la CIA a été exposée aux yeux de tous, y compris le peuple américain. On peut maintenant dire que le président Poutine a fait un grand chelem. Celui-ci ira dans les livres d’histoire comme un des plus grands actes accomplis par un homme d’état tout autant politique que diplomatique.

Peut-on s’attendre à moins d’un grand joueur d’échec et d’une ceinture noire de judo ? Peut-être est-il temps pour les leaders des Etats-Unis de devenir sérieux à propos de se séparer de cette cabale de la MKR et d’Israël et d’arrêter de les laisser utiliser le pays comme leur paillasson et leur larbin.

Ceci veut bien sûr dire que plus aucun membre du congrès des Etats-Unis ne doit faire serment d’allégence à l’AIPAC et Israël et refuser d’honorer ceux qui ont été faits auparavant.

(*) MKR est donc une abréviation représentant la Mafia Khazare Rothschild, un terme qui fut inventé par l’éditeur de la section financière de Veterans Today (VT) Mike Harris après avoir mené une recherche exensive sur la véritable histoire cachée de la nation khazare et sa connexion avec le sionisme mondialiste Rothschild maintenant centralisé à la City de Londres (NdT: la famille Rothschild contrôle entre autre la Banque d’Angleterre et est la gérante de la fortune incommensurable du Vatican). La MKR opère depuis la City de Londres (NdT: le km2 le plus riche de la planète, là où François Hollande est allé se prosterner avant son élection…), une nation séparée du Royaume-Uni, qui possède sa propre police, ses propres diplomates, et qui ne paie absolument aucun impôt sur quoi que ce soit à qui que ce soit, tout comme le Vatican. La MKR a profondément infiltré les Etats-Unis et le gouvernement et administration du pays et les a détourné pour mener des guerres à son profit. L’état moderne d’Israël est une création de la MKR comme havre de paix des agents sionistes globalistes et qui sert d’entité de paille, tous comme les Etats-Unis et la plupart des nations européennes, dont la majorité essaie maintenant de se dépétrer de l’emprise de cette mafia et de sa toile gluante de dette et de mensonges. La banque de la réserve fédérale américaine est une succursale , une franchise de la City de Londres et de ses banksters de la MKR et est leur principale source d’argent frais, utilisant le pétrodollar comme monnaie de réserve mondiale. Une grande partie du monde est maintenant en train de se réorganiser pour créer un système de pare-feu pour protéger une coalition contre l’hégémonie du pétrodollar et est en chemin pour réussir à l’éliminer de la face du monde. Dès maintenant, le président Poutine a pris la tête d’une coalition qui vise à mettre définitivement en échec l’hégémonie mondiale de cette Mafia Khazare Rothschild.

Guerre impérialiste en Syrie et en Irak: EIIL = Gladio 2.0

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, France et colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 25 septembre 2015 by Résistance 71

Daesh la nouvelle armée secrète de l’OTAN

 

Kendal Mans

 

24 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://www.michelcollon.info/Daesh-la-nouvelle-armee-secrete-de.html?lang=fr

 

Quelles relations entretiennent les Etats-Unis avec Daesh ? Un rappel historique des méthodes ambiguës de l’OTAN et la mise en perspective de la guerre contre le terrorisme soulèvent bon nombre de questions. Sans verser dans la théorie du complot simpliste, cet article nous rappelle que les grandes puissances n’ont pas de principes, seulement des intérêts. A compléter par l’analyse des causes profondes qui, tant en Occident qu’au Moyen-Orient, ont rendu possible l’accomplissement de cette stratégie du chaos. (IGA)

À l’aube du XXIème siècle, les attentats du 11 septembre à New York commis par le mouvement Al-Qaïda ont marqué un tournant historique irréversible bouleversant profondément les relations internationales. Plus récemment, les attentats qui ont frappé la France les 7 et 9 janvier 2015 ont remis à jour une des questions politiques les plus épineuses à laquelle sont confrontées les État-nations et les populations civiles qui en sont les premières victimes : le terrorisme islamiste, officiellement ennemi numéro un de l’Occident après la chute du bloc soviétique. 

Depuis 2001, des organisations similaires ou proches d’Al-Qaïda ont éclos partout à travers le monde, mettant des régions entières à feu et à sang. D’Afrique—Al-Qaïda au Maghreb islamique, Boko Haram, Al-Shabab—jusqu’au Moyen-Orient—l’Etat Islamique en Irak et au Levant, Al-Nousra—, les forces militaires, les techniques de propagande, les réseaux de recrutement ainsi que les ressources financières de ces mouvements transnationaux affichent une progression inexorable contre laquelle les États sembleraient avoir du mal à résister. 

Depuis les attentats du World Trade Center, le « monde libre » serait face à une menace d’envergure diffuse et imprévisible. Le président américain Bush parlait d’un « axe du mal » (1) contre lequel il fallait à tout prix lutter, tandis que la théorie du choc des civilisations (2) était érigée en grille de lecture légitime des relations internationales par les dirigeants politiques et les médias. Nous serions dans une guerre opposant la civilisation, incarnée par l’Occident, à la barbarie et l’obscurantisme de l’Orient musulman.

Cette vision du monde réductrice marquée par un orientalisme contemporain (3) permet l’éclosion de représentations schématiques qui influencent bon nombre d’individus. 

L’inconscient collectif est marqué par l’idée d’une incompatibilité quasi naturelle entre l’Islam et l’Occident et de la crainte d’une menace terroriste de « barbus » qui veulent imposer partout la charia. En témoigne la progression des partis d’extrême-droite islamophobes en Europe. 

Quelles sont les raisons de la montée en puissance fulgurante de ces organisations qui ont comme mode d’action la violence politique ? À l’heure où le terrorisme est une préoccupation mondiale, comprendre les mouvements armées islamistes suppose une analyse de leur genèse, c’est-à-dire une étude des premières organisations de ce type dans l’histoire moderne afin de découvrir les conditions de leur apparition, leur soutien et leur objectif. 

Le secret politico-militaire le mieux gardé du XXème siècle a été révélé pour la première fois en 1990 lorsque le premier ministre italien dévoila l’existence d’une unité paramilitaire secrète liée à l’OTAN, nommée « Gladio ». Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Washington et Londres ont formé par le biais de leur services secrets un ensemble d’armées non conventionnelles et souterraines destinées à lutter contre les forces politiques de gauche.

L’ancien général nazi Reinhard Gehlen a été chargé de mettre sur pied un réseau composé d’éléments d’extrême-droite dans le but de combattre par les moyens illégaux l’avancée idéologique et potentiellement militaire des Soviétiques. Il est l’instigateur des cellules terroristes secrètes Stay-Behind (4). Exerçant dans chacun des seize pays de l’OTAN ainsi que dans quatre pays neutres (Suède, Finlande, Autriche, Suisse), ces armées anticommunistes, qui agissaient à l’insu des parlements et des populations civiles, recrutaient entre autres leurs membres parmi les collaborateurs de Vichy et les monarchistes en France, les fascistes et les mafieux en Italie, les nazis en Allemagne (5) , ainsi que les ultra-nationalistes et islamistes en Turquie. 

Toute doctrine et idéologie pouvant détourner les peuples de la lutte des classes et les nations des velléités souverainistes étaient soutenues et promues. Parmi elles, le nationalisme agressif (6) en Europe de l’Ouest ainsi que le fondamentalisme religieux au Moyen-Orient étaient des armes redoutables.

Durant la guerre froide, l’islamisme a été érigé par la Maison Blanche en alternative à la gauche et au nationalisme arabe qui revêtait un caractère socialiste et souverainiste (7) . Le terrorisme islamiste a été promu par les États-Unis en Turquie en 1978 lors du massacre anti-communiste de Maras, et à plus grande échelle deux ans plus tard en Afghanistan dans la guerre contre l’Union Soviétique. Avec le fiasco au Vietnam, l’occupation au sol d’un pays étranger était devenue trop impopulaire pour la Maison-Blanche qui a alors changé de stratégie. Plutôt que d’envoyer leurs propres soldats et voir leur image s’écorner au niveau national et international, jouer subtilement la carte de l’ingérence en s’appuyant sur des entités locales par le biais d’opérations spéciales clandestines se révélait être une option privilégiée pour les dirigeants américains. Ainsi, le premier mouvement djihadiste moderne transnational a vu le jour sous l’impulsion des Etats-Unis, par le biais de leurs alliés comme l’Arabie saoudite (8) , dictature intégriste à leur solde, qui mobilisa via ses réseaux de mosquées plus de 35 000 moudjahidines venus des quatre coins du monde, et particulièrement d’Europe. À leur tête un certain Ben Laden, proche collaborateur de la CIA. Ceci n’est plus un secret pour personne diront certains, à juste titre, sachant qu’Hillary Clinton reconnaît elle même que ce sont les USA qui ont créé Al-Qaïda (9). 

Sous la houlette de l’OTAN, au mépris des droits de l’Homme et de la démocratie, des organisations armées secrètes ont été formées, mais qu’est-ce qui nous prouve qu’il n’en existe plus aujourd’hui ?

Quand est-il de Daesh ? Pour savoir qui est derrière cette organisation, il suffit de voir les intérêts de qui elle sert et qui la soutient. 

L’Iran, qui est le plus grand ennemi du couple Israël-Arabie saoudite au Moyen-Orient, voit ses deux principaux alliés de la région, à savoir l’Irak et la Syrie, se faire littéralement envahir par l’organisation djihadiste. Daesh combat tous les ennemis de l’Occident : le gouvernement syrien, le Hezbollah libanais, le Hamas palestinien (10) , ainsi que la branche syrienne du PKK (YPG-YPJ), grand ennemi de la Turquie. 

Il faut également avoir à l’esprit que les parrains du terrorisme islamiste – l’Arabie saoudite et le Qatar – sont de fidèles alliés de l’Occident. Au regard du rapport des pouvoirs, les États-Unis, première puissance économique (11) et militaire au monde, ont incontestablement les moyens de faire pression sur ces nations-amies afin qu’elles arrêtent de financer le terrorisme. Mais force est de constater qu’aucune politique concrète de fond n’est menée dans ce sens. 

La Turquie, qui est membre de l’OTAN et qui par conséquent ne peut conduire une politique étrangère allant à l’encontre des intérêts des pays de l’alliance, est aujourd’hui le point de passage principal des djihadistes vers la Syrie, et soutient massivement les « rebelles » de l’ASL ou les terroristes d’Al-Nosra et de Daesh (12) en leur fournissant une aide logistique et militaire (13) , notamment des armes, des camps d’entrainement à Gaziantep et Hatay, et des soins dans les hôpitaux (14). 

Fait qui peut paraître « paradoxal » ou totalement incroyable, Israël soigne des djihadistes du Front Al-Nosra sur son territoire (15) et empêche toute progression de l’armée syrienne en bombardant les positions de celle-ci. Dans un article publié sur Le Figaro, Roland Hureaux met au jour la duplicité de la politique étrangère française : « Inutile de dire que nos armes et notre appui logistique sont allés exclusivement aux djihadistes, en particulier au Front al-Nosra, nouveau nom d’al-Qaida, dont les différences avec Daesh sont bien minces. Les mêmes qui enlèvent ou massacrent les chrétiens – et d’autres. La soi-disant Armée syrienne libre qui, disait-on , était l’objet de notre sollicitude demeure un fantôme – et un alibi pour aider les islamistes » (16) .

En septembre 2014, on a appris de la bouche de l’ambassadrice de l’Union européenne en Irak, Mme Jana Hyboskova, que « plusieurs membres de l’UE ont acheté du pétrole non-raffiné à l’EIIL » (17). 

Il semblerait que l’Occident réutilise la méthode afghane des années 1980 de guerre par procuration, c’est-à-dire de guerre par intermédiaire. Alors comment expliquer les bombardements de la « coalition anti-Daesh » ? A-t-elle une crédibilité ? En réalité, les Etats-Unis jouent subtilement sur deux tableaux à la fois, voulant à tout prix alimenter le complexe industrialo-militaire (18) qui pèse beaucoup dans leur économie (19) et préserver leur « identité de rôle » (20) aux yeux de l’opinion publique internationale, celle de défenseur de la liberté et de la démocratie. Ne frappant pas le coeur de l’organisation (Raqqa) et ayant une portée très limitée, ces frappes sporadiques ont comme seule finalité de feindre la guerre contre l’EI, ce qui sert dans le même temps celle-ci dans sa rhétorique de propagande anti-occidentale, permettant le recrutement de militants (21) . 

Il y a récemment des informations inédites qui ont vu le jour dans des médias de masse qu’on peut difficilement accuser de conspirationnistes.

Dans un reportage sur France 2 (22) se basant sur les dires de Mike German, agent spécial pendant 25 ans ayant démissionné, on apprend que le FBI a poussé des musulmans à commettre des attentats terroristes : « L’agence attirerait des musulmans dans ses filets à l’aide d’agents infiltrés qui vont les pousser à faire l’apologie d’actes de terrorisme. Dans ces cellules identifiées par l’agence, ni armes, ni ressources, ni complot avant l’arrivée de ces informateurs (agents secrets), prêts à souffler mot pour mot à leurs contacts les délits pour lesquels ils seront condamnés. L’ancien agent explique à la journaliste Virginie Vilar la méthode mise en place par le FBI, prêt à fournir des armes, de l’argent ainsi que le plan de l’attaque. Pour lui, « c’est de la fabrication d’affaires« . C’est aussi la conclusion d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch publié le 21 juillet 2014 » . (23) 

Il semblerait que cette tactique soit aussi employée en France.

Le journal Le Point, qu’on peut encore moins qualifier d’adepte de la théorie du complot, titre le 7 juin 2012 : « Mohamed Merah travaillait pour les RG » (24). On apprend dans cette affaire que Merah a été envoyé au Pakistan, en Afghanistan et en Syrie par un « ami » qui se révèle être en fait un agent des services français, qui l’a poussé à la radicalisation. On peut alors avoir des interrogations légitimes sur les attentats de Charlie Hebdo et le rôle des services secrets français. 

Hier la CIA créait de « faux mouvements de gauche qui se livraient à des exactions et des actes condamnables uniquement pour faire croire à la population, que ces actes terroristes étaient l’oeuvre de la gauche » (25) .

Aujourd’hui, les services occidentaux le feraient-ils avec les islamistes, pour stigmatiser les musulmans vivant sur leur territoire ? L’organisation État Islamique serait-elle la nouvelle armée secrète de l’OTAN ayant pour but d’affaiblir à terme l’Iran ? Le terrorisme djihadiste aurait-il pu être aussi puissant sans le soutien des alliés de l’Occident ? Al-Qaïda et les organisations de ce type constitueraient-ils des prétextes pour envahir des pays (Irak, Afghanistan), des instruments pour mener des guerres par procuration (Lybie, Syrie, Yémen), au niveau domestique des justifications aux lois liberticides, des moyens de stigmatisation et d’exclusion permettant de se débarrasser de la « racaille » partant servir de chaire à canon, et de détourner l’attention du public des vrais problèmes sociaux (chômage, crise économique) en désignant des bouc-émissaires ? Tous les éléments entre nos mains tendent à répondre à ces question par l’affirmative. 

Si par hasard, certains ne sont toujours pas convaincus, résumons : les Etats-Unis ont créé dans le passé des « organisations de l’ombre » pratiquant le terrorisme, ils ont formé le premier mouvement armé islamiste transnational, leurs alliés-clients, la Turquie, l’Arabie-Saoudite, le Qatar financent les djihadistes, Israël les soigne, la France les arme, des pays de l’Union Européenne leur achète du pétrole, et des attentats terroristes sont commis en territoire occidental par des individus radicalisés et armés par ces mêmes services secrets. Pour ceux qui crient à la thèse « complotiste », rappelons que les complots font partie du répertoire d’action des services de renseignement. C’est leur métier. 

« Comment la prétendue coalition contre les égorgeurs serait-elle crédible, alors que, pour des raisons différentes, beaucoup de ses membres ont partagé avec eux (et partagent encore pour certains), des intérêts stratégiques, politiques, économiques ? » (Charb, directeur de Charlie Hebdo) 

Kendal Manis est l’auteur du mémoire de recherche « Maras 78’ : terrorisme américano-islamiste en Turquie ».

Pour plus d’information : https://www.youtube.com/watch?v=bSl…

Source : Investig’Action

Notes : 

1. RIGAL-CELLARD Bernadette, « Le président Bush et la rhétorique de l’axe du mal », Études 9/2003 (Tome 399) , p. 153-162

  1. HUNTINGTON Samuel, Le Choc des Civilisations, Paris, Odile Jacob, 1997, 402 pages.
  2. SAID Edward, L’orientalisme. L’orient créé par l’occident, Paris, Seuil, 2005, « Introduction », 456 pages

Voir aussi Edward Said on Orientalism, [Consulté le 12/12/2014], disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=fVC…

  1. TUNC Aziz, Maras Kiyimi Tarihsel Arka Plani ve Anatomisi, Istanbul, Belge Yayinlari, 2011, p.119
  2. Le responsable de la Gestapo Klaus Barbie a été recruté par la CIA. GANSER Daniele, Les armées secrètes de l’OTAN, Plogastel, Demi-Lune, 2005, p.262
  3. Il faut faire une distinction entre le nationalisme agressif, qui a un caractère raciste, et le nationalisme défensif, qu’on peut qualifier de « patriotique ».
  4. COLLON Michel, LALIEU Grégoire, La Stratégie du Chaos, Impérialisme et Islam, Investig’action, 2014, p.275
  5. LALIEU Grégoire, Entretiens avec Mohammed Hassan, Jihad Made In USA, Bruxelles, Investig’Action, p.222
  6. Hillary Clinton : ’We Created al-Qaeda’ [Consulté le 27/03/2015], disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=WnL…
  7. rfi, Syrie : le groupe EI envahit le camp de Yarmouk, proche de Damas [en ligne], 1er avril 2015,[Consulté le 18/04/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.rfi.fr/moyen-orient/2015…
  8. En PIB par habitant.
  9. La frontière entre ces différents mouvements est poreuse. En septembre 2013, plus de 40 000 hommes membres de l’ASL font défection pour intégrer le Front Al-Nosra. Georges Mabrunot, Le Figaro, Syrie : des rebelles modérés rejoignent le camp des islamistes radicaux [en ligne], 26 septembre 2013, [Consulté le 29/03/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.lefigaro.fr/internationa…
  10. Hélène Sallon, Le Monde, L’étrange soutien de la Turquie aux réseaux djihadistes de Syrie [en ligne], 24 janvier 2014, [Consulté le 18/04/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.lemonde.fr/europe/articl…
  11. Une vidéo de la chaîne de télévision turque IMC montrent la connivence entre les militants de DAESH et les soldats de l’armée turque à la frontière turquo-syrienne. Les soldats laissent passer les jihadistes vers la Syrie. IŞİD’in sınırın sıfır noktasından geçişi İMC TV kameralarında (1), [Consulté le 23/01/2015], disponible à l’adresse : http://www.dailymotion.com/video/x2… Voir aussi : Nouvelle preuve de collaboration d’Erdogan avec Daesh, [Consulté le 23/01/2015], disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=oIf…
  12. i24 News, Israël soigne des djihadistes d’Al-Qaïda blessés en Syrie (Wall Street Journal) [en ligne],14 mars 2015. [Consulté le 12/04/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.i24news.tv/fr/actu/inter…
  13. Roland Hureaux, Syrie : l’incompréhensible politique étrangère de la France, [en ligne], 18 août 2015, [Consulté le 26/08/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.lefigaro.fr/vox/monde/20…
  14. L’Humanité, Des pays de l’Union européenne achètent du pétrole aux barbares, [en ligne], 25 septembre 2014, [Consulté le 26/08/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.humanite.fr/blogs/des-pa…
  15. Si on adopte une analyse de la politique étrangère des États-Unis par les processus organisationnels, théorisé par Graham Allison. BRAILLARD Philippe, Théories des Relations Internationales, Paris, PUF, 1977, « Modèles concep-tuels et la crise des missiles de Cuba », pp.172-196.
  16. « Dans les mois qui ont suivis l’annonce d’Obama sur le bombardement des positions de l’État islamique, les cours de l’action Lockheed ont grimpé de 9,3%, ceux de General Dynamic de 4,3% et ceux de Rayteon et de Northrup Grumman de 3,8% ». LALIEU, Entretiens avec Mohammed Hassan, Jihad Made In USA, p.229
  17. WENDT Alexender, « Anarchy is what States Make of it : The Social Construction of Power Politics », International Organiszation, n°46 (2), 1992, pp 391-425
  18. JULES Alain, ETAT ISLAMIQUE. Bachar al-Assad : l’Etat islamique s’est renforcé grâce aux raids US [en ligne], 30 mars 2015. [Consulté le 12/04/2015]. Disponible à l’adresse : http://allainjules.com/2015/03/30/e…
  19. Virginie Vilar, France 2, VIDEO. Le FBI accusé de fabriquer de faux complots terroristes [Publié le 13/02/2015], disponible à l’adresse : http://www.francetvinfo.fr/replay-m…
  20. L’express, Le FBI a poussé des musulmans à commettre des attentats selon Human Rights Watch, [en ligne], 21 juillet 2014, [Consulté le 03/02/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.lexpress.fr/actualite/mo…
  21. Armel Méhari et Aziz Zemouri, Le Point, Mohamed Merah travaillait pour les RG [en ligne], 7 juin 2012, [Consulté le 01/03/2015]. Disponible à l’adresse : http://www.lepoint.fr/societe/merah… Voir aussi : Mohamed MERAH était un agent des services français selon l’avocate de sa famille… [Consulté le 24/04/2015], disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=Ej4…
  22. GANSER Daniele, Op. Cit., p.226

Entretien avec l’historien suisse Daniele Ganser sur les armées secrètes de l’OTAN et le terrorisme manipulé…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 28 août 2015 by Résistance 71

Résistance 71

28 Août 2015

Nous mettons ci-dessous en commentaire la vidéo d’un entretien (en français) avec l’excellent et sympathique historien suisse Daniele Ganser, spécialiste de l’OTAN et de ses armées secrètes, sujet sur lequel il a fait sa thèse de doctorat en histoire contemporaine. Nous avons déjà publié certains de ses écrits, son livre sur les armées secrètes de l’OTAN (en fait la publication de sa thèse formatée pour la publication) a été publié chapitre par chapitre il y a quelques années sur le Réseau Voltaire.

Un entretien réalisé par UsfProd à voir et à diffuser sans modération. La vidéo est en 13 parties variant de 3 à 8 minutes pour une durée d’environ une heure. Éteignez la télé et visionnez cet entretien, vous apprendrez bien des choses !

Source: ArrêtsurInfo.ch
http://arretsurinfo.ch/video-interview-de-daniele-ganser-guerres-manipulees-et-terrorisme-detat/

Note: Lorsque vous visionnez la première partie, les autres parties vont s’enchaîner automatiquement vous n’avez rien à faire, cliquez « play » sur le 1er épisode de 1min30 minutes, calez-vous et… restez assis, çà décoiffe !…

Avertissement à notre jeunesse: L’armée vous apprend à assassiner mais pas à mourir !…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 février 2015 by Résistance 71

Pouvez-vous m’enseigner comment mourir ?

 

Mohawk Nation News

 

26 février 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/02/26/can-you-teach-me-how-to-die/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Un recruteur de l’armée alla dans un lycée pour inciter les enfants à s’enrôler dans l’armée et ainsi devenir des tueurs. Il décrivit comment les soldats alliés de la seconde guerre mondiale avaient appris comment casser des mâchoires tout en crevant les yeux, à écraser les larynx et à briser les cous ; généralement appliquant une force létale vers les parties les plus vulnérables du corps humain pour tuer ou estropier. L’ennemi peut-être un bébé, un enfant, une femme, un jeune, un homme ou un ancien. Les flics sont devenus experts à ces méthodes. En 2008, des gardes frontières m’ont menotté (NdT: l’auteure de ces lignes avait alors 69 ans…) à Akwesasne de telle manière que cela puisse provoquer une attaque cardiaque et donc me tuer. L’armée apprend à tuer mais pas à mourir. Les enfants d’aujourd’hui apprennent à combattre dans les sports, les films et la télé. Ils ne sont pas au courant de la dure réalité de la question de vie ou de mort en combat réel. Mis à part cet enfant qui demanda alors au sergent recruteur: “Pouvez-vous m’apprendre à mourir ?” Le militaire ne répondit pas.

Harper veut que des jeunes gens portant un équipement pesant plus de 30 kg tuent des civils, violent et profanent leurs corps. Ils sont mis de force dans des situations où ils auront à tuer, à assassiner pour survivre. Que feront-ils lorsqu’ils seront frappés en travers de la gorge, qu’on les aveuglera ou qu’ils seront touchés en pleine poitrine, faisant ainsi face à la mort ?

Des jeunes gens de 19 ans sont utilisés comme chair à canons pour continuer le jeu politique d’Ottawa. Notre route économique est délibérément mise sur un chemin qui mènera nos jeunes vers trois voies obligées: bidasse, flic ou maton. S’ils n’aiment rien de tout cela, ils seront emprisonnés. Dans l’armée, ils seront en premières lignes.

Dans la formation de base, on leur apprend les bases du meurtre, mais pas comment mourir. Ils seront envoyés en Irak, en Ukraine, en Russie et au Moyen-Orient pour se battre au profit de la machine de guerre corporatiste et entrepreneuriale, et dans des endroits où nous n’avons strictement rien à faire ; là ils feront face à des gens qui n’abandonneront jamais. Pour la première fois d’aussi loin que je me souvienne, des sergents recruteurs sont envoyés dans des écoles (canadiennes) pour nous voler nos enfants, pour les enlever à leurs mères afin qu’ils assassinent et soient tués.

Les appâts sont: plus d’éducation (NdT: l’armée paie les études post-service de ceux qui s’enrôlent, idem au pays du goulag levant et sa “GI Bill”…), des voyages, de l’argent, des bonus etc… Malheureusement, lorsqu’ils terminent, leurs bénéfices sont bien maigres, tardifs ou non-existants. Beaucoup se suicident. (NdT: le nombre d’anciens combattants modernes se suicidant de retour a la vie civile et même lorsqu’ils sont toujours d’active a quintuplé depuis la guerre du Vietnam…)

A toutes les mères: NE LAISSER PAS L’ARMEE ENTRER DANS LES ECOLES ET Y VOLER VOS ENFANTS !
Listen to the Beatles, “Your Mother Should Know’: “Lift up your hearts and sing me a song. That was a hit before your mother was born. So she was born a long, long time ago. Your mother should know. Your mother should know. Your mother should know”.

Entraînement de base pour tuer:

Read: War, words, terrorists, Nazis & concocted threats.

Rideau sur Charlie Hebdo

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 12 janvier 2015 by Résistance 71

“Al Nosra (la branche syrienne d’Al Qaïda) fait du bon boulot.”

 

~ Déclaration de Laurent Fabius, ministre des affaires étangères à Marrakech 12 Décembre 2012, reprise par le journal “Le Monde” du 14 /12/12 ~

 

Résistance 71

 

12 Janvier 2015

 

Bien sûr que nous condamnons l’attaque dont les membres de Charlie Hebdo ont été les victimes, mais il a été transparent très rapidement que le fond de l’affaire allait bien au-delà des faits et narratifs divers proposés au gré de la très courte cavale des supposés terroristes.

L’immense niveau d’hypocrisie déployé par les instances de l’état, les partis politiques, les médias, a atteint en cette occasion des sommets probablement jamais égalés. Pour les instances oligarchiques, fixer le débat sur la “liberté d’expression” est impératif pour éviter le trop plein de questions brûlant les lèvres de beaucoup et désamorcer ce que les régimes politiques occidentaux qualifient de “théories du complot”.

Nous l’avons dit ici, avons traduit et publié un grand nombre d’articles démontrant l’implication directe de l’occident colonialiste et de ses services de renseignement et barbouzards dans la création, la formation, le soutien logistique et le financement (avec les roitelets du Golfe principalement ceux de l’Arabie Saoudite et du Qatar) des groupes “terroristes” islamistes takfiristes, prônant le sectarisme religieux wahabbite (secte religieuse islamique essentiellement suivie dans les pays de Golfe, jugeant le reste de l’Islam hérétique et essayant d’imposer leur dogme à l’Oumma). Depuis la guerre de libération de l’Afghanistan de l’occupation soviétique dans les années 1980, le “djihadisme” moderne à la sauce yankee fut créé de toute pièce par des gens comme Zbigniew Brzezinski, Robert Gates et continué par toutes les administrations de la CIA, du MI6, Mossad, ISI, DGSE et autres depuis lors…

Dans cette vidéo ci-dessous, Hillary Clinton admet devant une commission sénatoriale du congrès du pays du goulag levant, que ce pays a créé le djihadisme moderne: http://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY

Tout ce que nous avançons ici a été prouvé encore et encore depuis des lustres. Oussama Bin Laden alias colonel Tim Osman pour la CIA, était un agent de l’agence américaine de renseignement jusqu’à sa mort documentée des suites d’une maladie virale rénale en décembre 2001. Il fut visité à l’hôpital américain de Dubaï par le chef d’antenne de la CIA alors qu’il y était en traitement en Juillet 2001, alors qu’il était déjà l’homme le plus recherché de la planète.

Depuis 2011 et l’attaque de la Libye par l’OTAN et ses mercenaires de la “légion islamiste”, le pays a sombré dans le chaos des guerres tribales et du nettoyage ethnique, la Libye a servi de base pour les camps d’entrainement “djihadistes” et de source en approvisionnement en armes et munitions (depuis Bengazi) dans les premiers temps de la nouvelle guerre par procuration de l’OTAN en Syrie (constituant le 3ème volet de l’élimination des leaders nationalistes pan-arabes comme Moubarak, Khadafi et Al-Assad), à tous les groupes “djihadistes” mercenaires contrôlés en haut de leur pyramide interne de commandement, par les mêmes services de renseignement et barbouzards de l’OTAN.

Personne de la classe politique et des merdias collaborateurs du fascisme oligarchique ne trouve quoi que ce soit à redire des crimes perpétrés par ces mercenaires de bas étages contre les populations civiles de Libye, de Syrie et maintenant de la région du Sahel. “Ils font du bon boulot”, clâment nos marionnettes politiques.

Alors que 17 personnes étaient assassinées à Paris déclenchant un émoi d’un autre monde, plus de 2000 personnes étaient massacrés dans l’indifférence quasi générale par le même type de mercenaires soutenus, équipés et financés par l’occident et ses sbires décadents du golfe, les collègues des mercenaires Kouachi, ceux-là se nommant Boko Haram et sévissant entre le Nigéria et le Cameroun. Personne ne trouva rien à dire du cannibalisme avéré du membre d’un groupe takfiriste ami de l‘occident, lorsqu’un de ces barbares mangea devant les caméras le cœur ou le foie d’un soldat syrien abattu.

Hollande ne qualifie pas de “crime abominable” les atrocités commises par les escadrons de la mort islamistes financés et entraînés par l’occident, dont la France, en Libye, en Syrie, au Soudan, au Sahel.

Les merdias à la botte ne s’offusquent pas des camarades de combat des frères Kouachi s’entraînant dans des camps en Jordanie et en Turquie (un pays membre de l’OTAN et contrôlé par la secte des frères musulmans), financés par des pays arriérés et sanguinaires comme l’Arabie Saoudite et le Qatar, qui soutiennent par la même occasion le régime wahabbite du petite état féodal du Bahreïn au prise avec une véritable révolution populaire celle-là et non pas un “printemps arabe” aux couleurs de la NED/CIA ; du reste, même les supporteurs de football, pourtant généralement pas reconnus pour leur intelligence collective dans les stades, ne s’y trompent plus au vu des banderoles affichées récemment dans un stade de Bastiat qui lisaient: “Le Qatar finance le PSG et le terrorisme” !! Bien vu !

Pas de cris d’orfraie non plus de la part de nos “élites” auto-proclamées lorsqu’on apprend que les avions yankees font des parachutages d’armes et de munitions aux barjots de l’EI en Irak. Oups nous disent-ils, erreur de pilotage… Elle est bien bonne !

Vous avez dit deux poids deux mesures ? On pourrait faire les mêmes remarques du deux poids deux mesures sur le concept à géométrie variable de l’état français au sujet de la “liberté d’expression”… Restons-en au politique, même si bien sûr, cela est lié.

La marche pour “Charlie” du 11 Janvier nous a montré une sacrée brochette de criminels de guerre invités par l’état français, une autre de fieffés hypocrites et des centaines de milliers de pauvres citoyens manipulés et apparement très heureux de l’être. En cela cet évènement fut très instructif.

Mais une chose est certaine, quelque soit ce que l’on pense de cette affaire: qu’elle soit le fait d’une cellule terroriste indépendante de retour de Syrie vengeant un blasphème (la version officielle), qu’elle soit le fait d’une cellule terroriste suivie par les services de renseignement français qui auraient ignoré le danger (dans ce cas faute professionnelle, on attend que des têtes administratives tombent…) ou aient laissé sciemment perpétré l’attentat (complicité) ou aient récupéré la crise à des fins politiques selon le vieil adage de “ne jamais laisser se perdre une bonne crise” ou qu’ils aient carrément facilité et provoqué cet attentat (haute trahison), les répercussions politiques et sociales seront dramatiques dans un avenir proche.

Il est quasiment certain qu’il y a en préparation un texte législatif de promotion d’un “Patriot Act” à la sauce liberticide française. Ceci a déjà été mentionné du reste par des “crânes d’œuf” gouvernementaux, qui nous disent déjà que “la tentation est grande”, ce qui nous fait penser que ce texte est peut-être déjà prêt et n’attend qu’à sortir du tiroir pour être validé à chaud, tant que le gogo de base est toujours maléable à souhait.

Attendons nous dans les semaines et mois à venir à un déchaînement liberticide, à contempler une classe politique de tous bords, complice et “réconciliée” pour voir et faire appliquer un paquet de lois liberticides, muselant la (vraie) liberté d’expression plus avant, muselant la dissidence à la pensée unique oligarchique, muselant (ou essayant de) donc impérativement l’internet qui est devenu l’arme ultime pour pourfendre les mensonges perpétuels d’une classe politique corrompue et prête à tout pour rester en haut de la pyramide et profiter des miettes laissées par leurs maîtres de la haute finance et de la grosse industrie transnationales, cette synarchie toujours vivante et plus que jamais active et criminelle.

Attendons nous à plus de répression au nom de la liberté, de la démocratie et de la “liberté d’expression”, qui n’existe que dans le cadre précis servant les intérêts de l’oligarchie. Le totalitarisme n’est qu’une question de degré, le bouton du thermostat étant aux mains de l’oligarchie…

Bientôt le concept du deux poids deux mesures sera officialisé sous forme de lois éviscératrices et liberticides, n’en doutons pas, en tout cas ils essaieront de le faire si le peuple ne s’interpose pas.

Lutter contre ce qui se prépare, la main mise de l’état totalitaire sur nos libertés, est fondamental. C’est le devoir réel de tout citoyen qui se respecte.

Benjamin Franklin avait dit en substance que les gens qui sont prêts à sacrifier toujours plus de liberté pour plus de sécurité non seulement n’auront ni l’un ni l’autre, mais ne les méritent pas non plus… Quelques centaines de milliers de moutons hier dans les rues de Paris et de province ont pavé ce chemin pour la France. Cela devrait appaître triste et affligeant pour tout à chacun.

Ce double attentat a également servi à diviser la société plus avant, à diviser les musulmans entre eux, cela va les forcer à toujours plus se justifier et gageons comme nous l’avons dit il y a peu, que toute cette affaire représente la face émergée d’une plus vaste opération de l’OTAN: Gladio 2.0, ou le retour de la stratégie de la tension inventée en Europe durant les années de plomb entre 1970 et la fin des années 1990 au moyen des attentats perpétrés par les armées secrètes de l’OTAN et de son réseau “Stay Behind” reconverti en cellules terroristes sous contrôle de la CIA (cf les recherches très appronfondies des historiens Webster Griffin Tarpley et Daniele Ganser sur le sujet). Des “menaces” ont déjà été proférées par le réseau mercenaire takfiriste de la CIA, les locaux d’un journal allemand ayant publié des caricatures “offensant l’Islam” ont été victimes hier d’un incendie et plus dans les semaines et les mois qui viennent soyons-en certains…

La stratégie de la tension est de retour, cette fois pour amener l’UE dans le giron totalitaire de l’empire anglo-américain et l’intégrer totalement dans la grille de surveillance planétaire sous contrôle militaro-sécuritaire américano-israélien.

En fait, à y regarder de plus près, il y a une guerre qui a été déclarée le 11 septembre 2001. Elle ne le fut pas seulement contre le monde arabo-musulman, mais aussi et surtout contre nous, les peuples du monde. Le temps ne joue plus pour l’empire, qui agit en terrain découvert depuis plusieurs années, exposé qu’il est de toutes parts ; la vérité est exposée jour après jour, semaine après semaine, année après année par des médias alternatifs qui sont devenus à terme, une bonne partie du contre-pouvoir naissant et nécessaire aux turpitudes de l’oligarchie et au système pyramidal archaïque, rétrograde et répressif que sont les états et leurs gouvernements quels qu’ils soient. L’ampleur de la contestation ne fait que croître et les oligarques savent que leur temps est compté, de fait, ils sont passés en surmultipliée et tente d’imposer coûte que coûte et au plus vite leur Nouvel Ordre Mondial totalitaire planétaire. En France, le retour de Sarkozy en “politique” ne servira qu’à cela.

Si nous les laissons faire, dans moins de dix ans le monde ne sera plus qu’un vaste goulag, parsemé de “zone verte” pour les oligarques et leur petite cour de privilégiés.

La question aujourd’hui n’est pas de savoir si “on est Charlie” ou pas, mais de savoir ce que nous voulons en toute connaissance de cause. Chacun est libre de ses choix à la condition que ce choix soit le résultat d’une réflexion ayant impliqué tous les éléments possibles afin de faire un choix éclairé et en toute connaissance de cause… Ce n’est en aucun cas le but de tout état et de toute oligarchie, pour qui l’intérêt particulier de quelques privilégiés compte, ne fournissant aux citoyens que mensonges et information tronquée via un système propagandiste bien rôdé et surtout bien financé. Tout est tellement si facile lorsqu’on contrôle le fric en société esclavagiste capitaliste.

En l’occurence, notre seule mission est d’assayer de contribuer à la possibilité pour le plus de gens possible d’accéder à une information supplémentaire qui entrera à un moment ou un autre dans la balance du choix de chacun. Nous ne sommes qu’une goutte dans l’océan, mais sans gouttes d’eau… pas d’océans…

La vérité n’est pas dans l’intérêt de l’État et ne le sera jamais. Les instances ont inventé toute une rhétorique à ce sujet que les bureaucrates obsolètes et vaniteux ont nommé la “raison d’état” ou la “sécurité nationale” derrière lesquelles elles peuvent se réfugier en tote impunité. Nous, les peuples, ne devons en aucun cas avoir accès à la vérité sur l’attentat de Charlie Hebdo, tout comme nous ne le pouvons pour les attentats de Madrid (2007), de Londres (2005), de Bali (2003) et bien sûr du 11 septembre 2001 pour ne citer que les plus récents sans toujours avoir à remonter aux assassinats de JFK et de Martin Luther King Jr.

Il y a des questions que toute la presse devrait normalement poser:

Pourquoi les pays occidentaux aident, forment, financent et recyclent-ils les “djihadistes” du Moyen-Orient ? Pourquoi ces “terroristes”/mercenaires de l’OTAN sont-ils renvoyés dans leurs pays d’origine ? (l’Espagne vient récemment de dire que plus de 600 takfiristes européens sont rentrés au bercail de Syrie et d’Irak… Comment les officiels peuvent-ils le savoir s’ils ne contrôlent pas les entrées et sorties de leurs mercenaires ?) Quel est le rôle précis des services de renseignement ? Quel était le degré d’implication de la DGSE et de la DCRI avec des (leurs ?) mercenaires comme Merah, les frères Kouachi et Koulibaly? Il va s’en dire que des réponses comme “parce que…”, “raison d’état”, ou “sécurité nationale”, ne seront pas jugées recevables…

En ce qui nous concerne, l’affaire est “close”, comme elle l’est pour l’état français qui n’aura donc pas à s’emmêler les pinceaux dans le judiciaire, puisque les perpétrateurs sont bien sûrs, comme toujours, morts en “martyrs”, selon leur volonté comme ne manque jamais de le souligner les merdias nationaux.

Nous ne relaierons plus que des faits alternatifs importants s’il s’avère que des choses transpirent, mais il y a toujours bien d’autres choses plus importantes à s’occuper dans le monde aujourd’hui.

Rideau donc sur Charlie.