Archive pour gazprom production gaz

Résistance à l’empire ou empire en mutation ?… La gaz russe arrive bientôt en Chine

Posted in actualité, altermondialisme, économie, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique with tags , , , , , , , on 28 février 2019 by Résistance 71

Le genre de traité commercial à deux faces:

D’un côté la Chine hyper-dépendante en énergie devient inféodée à la Russie pour ses importations de gaz, de l’autre côté, la Russie qui a besoin de débouchés commerciaux de grande envergure est inféodée à la Chine, dans ses exportations de gaz. Chine, qui ne l’oublions pas est la “coquille” du nouveau Bernard l’ermite impérialiste mutant, la fusion de l’empire existant anglo-américain avec la puissance montante chinoise, le tout programmé depuis la City de Londres avec la création à Shanghaï de la Banque Asiatique d’Investissements et d’Infrastructure, la BAII…

A première vue, cette nouvelle peut paraître bonne, mais l’est-elle bien au bout du compte ?

~ Résistance 71 ~

 

 

Le gaz russe arrivera bientôt en Chine

 

Press TV

 

27 février 2019

 

url de l’article en français:

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/02/27/589737/Le-tsunami-gazier-sinorusse-

 

La construction du gazoduc reliant la Russie à la Chine est achevée à 99%, a annoncé le géant russe de l’énergie Gazprom.

Selon certaines informations, la société envisage de commencer à fournir du gaz à la Chine via la ligne Force de Sibérie dès décembre 2019.

Gazprom a révélé qu’en 2019, la société prévoyait d’investir environ 2,24 milliards de dollars dans le projet. Le gazoduc devrait fournir 38 milliards de mètres cubes de gaz naturel russe à la Chine chaque année.

Gazprom et la China National Petroleum Corporation (CNPC) ont conclu un accord de 30 ans pour la fourniture de gaz via le gazoduc Force de Sibérie en 2014.

En septembre 2018, Gazprom a annoncé que la partie russe du gazoduc reliant les centres de production de gaz de Yakoutie à la frontière chinoise était presque terminée. La construction du gazoduc sur le territoire chinois est également presque terminée.

 

Publicités

Entrefilet sur la guerre du gaz… Gazprom augmente sa production au premier semestre 2018 (RT)

Posted in actualité, écologie & climat, économie, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 juillet 2018 by Résistance 71

Petit entrefilet d’information sur RT qui, mine de rien, a son importance mais passe sous le radar de l’info occidentale . La guerre du gaz fait rage depuis des années, la destruction de la Syrie et celle à venir de l’Iran par l’empire (du moins est-ce le projet…) est directement liée au contrôle de la production et de l’acheminement du gaz vers l’Europe pour torpiller les intérêts russes (et iraniens) ainsi que de contrôler parmi les plus grosses réserves mondiales. 

Nous rappelons qu’en 2009, Bachar al-Assad a refusé le passage d’un gazoduc devant passer du Qatar à la Turquie via l’Irak et la Syrie. Moins de 2 ans plus tard, la guerre (du gaz) par procuration commençait en Syrie. Le Qatar est la “propriété” d’Exxon-Mobil (Rockefeller) qui possède aussi environ 30% de parts d’ARAMCO en Arabie Saoudite, la Royal-Dutch Shell (Rothschild) en étant un autre gros actionnaire. L’ex-PDG d’Exxon-Mobil fut choisi par Trump comme ministre des affaires étrangères… Coïncidence ?

Le gaz naturel, qui comme le pétrole, est d’origine abiotique et non pas “fossile”/biotique, et donc quasiment inépuisable à l’échelle humaine, est le gros enjeu de contrôle spéculatif et géopolitique dans cette région du monde.

Pour en revenir à Gazprom, il est aussi prévu que Poutine y aille “pantouffler” en tant que CEO après sa carrière politique, surtout pour assurer que l’entreprise reste bien dans le giron russe et ne parte pas en sucette pompée par l’empire…

Les vieux gaziers sont sur le pont… tandis que l’enfumage des opinions publiques continue.

~ Résistance 71 ~

 

 

Gazprom augmente sa production de gaz pour assurer sa position de leader en Europe

 

RT

 

3 juillet 2018

 

url de l’article:

https://www.rt.com/business/431579-gazprom-natural-gas-exports-europe/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le plus gros producteur de gaz naturel russe Gazprom est en train de pousser sa production afin d’augmenter ses exportations vers l’étranger et de continuer à être incontestablement le plus gros fournisseur en gaz de l’Europe.

Gazprom a augmenté sa production de 8,7% dans la première moitié de 2018, en comparaison de la même période en 2017, pour une production de 253 milliards de m3. L’exportation vers l’Europe a augmenté de 5,8% à 101 milliards m3, ce qui représente un record pour l’entreprise.

Jusqu’à juin de cette année, les exportations de Gazprom vers l’Allemagne ont augmenté de 12,4% et de 50% vers l’Autriche et près de 70% vers les Pays-Bas. Pour la France 13% d’augmentation et 50% vers la Croatie. Les exportations vers la Pologne ont augmenté de 6,9%.

Plus tôt, le patron de Gazprom Alexseï Miller a dit que les exportations vers l’Europe pourraient atteindre un record à 200 milliards m3 cette année. D’après lui, le facteur le plus important de la croissance est la reprise de l’activité économique en Europe et à long terme, le déclin de la production européenne de gaz naturel.

Miller a aussi noté que les stocks de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) en provenance des Etats-Unis ne pourront jamais se subtsituer au gaz russe pour l’Europe. “Les Etats-Unis ne pourront jamais rattrapper leur retard de production et dépasser la Russie dans la perspective de fournir le marché européen de GNL. La raison de cela est double: le prix et l’instabilité de production américains, qui sont des facteurs cruciaux pour les consommateurs/clients et Gazprom est un leader en ces deux domaines”, a t’il dit.

La part de marché russe sur le marché du gaz européen a augmenté de 34% l’an dernier d’après Gazprom. L’Europe a aussi importé 24% de son gaz de Norvège dont 13% en GNL et 11% de l’Algérie.