Archive pour france achète drones

La France en voie de totalitarisme suivant la grille du pays du goulag levant (ex-USA)

Posted in actualité, économie, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique française, résistance politique, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , on 30 juin 2013 by Résistance 71

Ah çà pour les coupes budgétaires et l’allongement du temps de vie active et toutes les foutaises de la politique de l’austérité façon FMI allons-y gaiement, mais en revanche pour aller dépenser plus d’un milliard d’Euros pour acheter 16 drones aux yankees, là y a pas de problèmes, le pognon il est bien là !

En lisant des trucs pareils, on se dit aussi que ces drones armés, sur qui tireront-ils ? Les barbus au fin fond du Mali ? çà c’est la poudre aux yeux, les drones font partie de l’arsenal de la grille de contrôle du Nouvel Ordre Mondial fasciste qui vérouille sa grille pas à pas. Ces drones en fin de compte, serviront contre nous, le peuple, sans que cela fasse sourciller un bidasse d’état-major.

Attention danger ! La prochaine étape sera des mercenaires pour remplacer trouffions et flicards comme cela se fait déjà en Grèce… Cela fait un moment que nous le disons. En pays satellite de l’empire la France doit être à la botte des ses maîtres.

— Résistance 71 —

 

La France achètera au moins 16 drones américains pour 1,1 milliards d’Euros

 

Journal du Siècle

 

28 Juin 2013

 

url de l’article:

http://lejournaldusiecle.com/2013/06/28/la-france-achetera-au-moins-16-drones-americains-pour-11-milliard-de/

 

Ce sera donc au moins 16 drones MQ9 Reaper, la version armable du Predator, que la France va acheter aux Etats-Unis, et non pas 12 comme l’avait annoncé le ministre de la défense français, Jean-Yves Le Drian, le 11 juin dernier.

Selon le communiqué de l’Agence de coopération de sécurité et de défense américaine (DSCA), publié jeudi 27 juin, le  Congrès a été saisi de la demande française d’un achat d’au moins 16 drones américain de moyenne altitude et de longue endurance (MALE) pour 1,5 milliard de dollars (soit 1,1 milliard d’euros).

La DSCA justifie la vente par le fait que « la France est l’une des puissances politiques et économiques majeures en Europe et dans l’OTAN et un allié des Etats-Unis « . Ainsi, selon le communiqué, « il est vital pour l’intérêt national américain d’aider la France à développer et maintenir une capacité de défense forte et réactive ». De plus, se satisfait l’agence, cela permettra « d’accroître l’interopérabilité entre les forces américaines et françaises ».

Le contrat se fait sous la procédure des Foreign military sales (FMS), les ventes d’Etat à Etat, qui doivent être validées par le Congrès. Les montants sont le plus souvent surestimés, notamment afin d’éviter plusieurs passages devant le Congrès.

Il faudra ensuite conclure la vente avec General Atomics Aeronautical Systems, selon les conditions souhaitées par la France, c’est-à-dire en disposant d’un accès aux « codes sources », codes informatiques de ce matériel militaire soumis à de strictes règles d’exportation.