Archive pour escroquerie rechauffement climatique anthropique

Escroquerie climatique et religion écologique ou le passage du vert au brun…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 27 septembre 2022 by Résistance 71

Suffit de regarder la nature… A l’automne, l’essentiel du vert devient brun, c’est la logique des choses… Quand l’écologie marchande devient croyance, dogme et religion, elle se fascise. Le vert brunit, autre logique.
Pas plus d’anthropisme climatique que de beurre en branche. Tout cela n’est qu’une vaste escroquerie forcée pour mettre en place un agenda eugéniste connu et bien analysé succinctement ci-dessous par Peter Kœnig.
~ Résistance 71 ~

RCA_escroquerie1

Quand le vert devient brun et que personne ne le remarque

Peter Kœnig

26 septembre 2022

Source :
https://www.mondialisation.ca/quand-le-vert-devient-brun-et-que-personne-ne-le-remarque/5671513

Figurez-vous qu’il existe un mouvement vert, censé être respectueux de l’environnement et des personnes. Il a une histoire relativement courte, de 20 à 30 ans, peut-être ?

Qui n’aimerait pas ça ? Le Vert est beau. Il prétend protéger la Terre Mère et l’humanité. Au fil des ans, il devient de plus en plus populaire et se transforme en un parti politique. « Les Verts ». De plus en plus fort dans le monde occidental.

Ils parlent et prédisent contre le style de vie gaspilleur des hommes. Ils font la promotion de l’alimentation biologique et luttent contre les aliments génétiquement modifiés ou OGM.

Ils font des incursions dans les parlements des pays occidentaux et deviennent des décideurs importants.

Ils transforment le « réchauffement de la planète », vieux de deux décennies, en « changement climatique » dans leur programme.

Le changement climatique devient bientôt la force motrice des Verts. Le changement climatique d’origine humaine – c’est-à-dire les niveaux de dioxyde de carbone (CO2) causés par les combustibles fossiles – culminera en 2022 à près de 420 parties par million (PPM). C’est ce qu’indique la station météorologique de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) située à Mauna Loa, sur l’île d’Hawaï. Le budget de la NOAA pour 2022 est estimé à 6,9 milliards de dollars.

S’agit-il d’un niveau dangereux ? On nous fait croire qu’il l’est.

L’agence NOAA alimente en informations importantes l’agenda des Verts – dans le monde entier.

Peu importe que les océans à l’échelle mondiale absorbent quelque 67 milliards de tonnes de dioxyde de carbone depuis la création de la NOAA en 27 ans, de 1992 à 2018. Mais un système complexe de « flux positifs et négatifs » créant un équilibre, les océans émettent également du dioxyde de carbone dans l’air, à savoir lorsque la concentration de CO2 dans l’eau est plus élevée que dans l’air. Le CO2 des océans aide à nourrir les plantes sur terre, lorsqu’elles ne trouvent pas assez de CO2 dans l’air. Les plantes vivent du dioxyde de carbone et rejettent de l’oxygène dans l’atmosphère. Sans CO2, pas de plantes. Pas d’oxygène. Pas de vie.

Voir ceci.

Ce petit détail est ignorée comme par hasard par les obsédés du climat, par les Verts. Il ne correspond pas à leur programme.

Que l’explication ci-dessus des flux positifs et négatifs ne soit qu’une illustration inspirant une réflexion sur la réalité qui est totalement ignorée par les obsédés du climat et surtout par les Verts. Ils se sont emparés d’un mouvement politique lucratif, financé par des philanthropes comme Soros et Bill Gates. Ils font également pression sur les mangeurs de viande, dans l’espoir de les convertir en mangeurs d’insectes.

L’agenda vert est en train de restreindre les libertés des gens par une manipulation mentale et absurde. En d’autres termes, on fait croire à l’humanité pour vrai ce qui est faux.

On peut se demander à qui appartient ce programme ?

Et pourquoi les Verts de tous les pays du Nord sont-ils si désireux de contribuer à sa promotion ?

Peut-être parce que cela fait partie d’un programme plus vaste d’oppression, de contrôle total et de transfert des biens du bas et du milieu vers le haut.

arnaque_verte

Les Verts savent exactement ce qu’ils font. Il suffit de regarder ce qu’ils font à l’Allemagne. Ils contribuent à ruiner l’économie allemande, et par association l’économie de l’UE. C’est un processus bien engagé. Les Verts occupent cinq ministères en Allemagne, dont les deux plus puissants, la ministre des affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre de l’économie Robert Habeck.

Ils sont chargés de promouvoir sans relâche le programme de sanctions contre la Russie – manifestement dicté par les États-Unis – plongeant l’Allemagne et par association l’Europe, potentiellement dans la pire récession que l’Europe ait jamais connue, coupant l’approvisionnement en gaz de la Russie dont l’économie de l’Allemagne dépend à 50% et le reste de l’Europe dans une proportion légèrement moindre.

Mme Baerbock et M. Habeck, ainsi que leur chancelier, M. Scholz, sont au moins coresponsables de l’acceptation du programme de sanctions russes dicté par Washington, qui a conduit au suicide de l’Europe. D’autres, comme le Français Macron, le Néerlandais Mark Rutte et d’autres soi-disant dirigeants européens, rejoignent allègrement le club. C’est un suicide insensé, car ils savent tous ce qu’ils font et pourquoi ils le font.

Ils ne travaillent pas pour le bénéfice du peuple européen, de leurs compatriotes, mais pour le bénéfice de l’empire défaillant et de ceux qui tirent les ficelles même à Washington, comme les géants financiers, BlackRock, Vanguard, StateStreet et Cie. Ces soi-disant dirigeants du monde trahissent leur peuple avec des mensonges misérables et une machine médiatique d’endoctrinement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour leur propre bénéfice et celui des géants financiers qui sont prêts à prendre le contrôle du monde.

Donc, ce que nous vivons n’est pas vraiment le diktat de Washington.

Il y a peut-être quelque chose de bien plus grand derrière les Verts et leur programme ?

Peut-être le Forum économique mondial (FEM) – qui est à son tour l’instrument visible du secteur financier dominant, dirigé par BlackRock and Co. et quelques autres « poissons » plus petits mais suffisamment gros, comme City Bank, Chase et d’autres. Tous ceux qui sont élégamment étiquetés « trop gros pour échouer et trop gros pour être emprisonnés ».

Les PDG et les directeurs de ces géants financiers ont peut-être reçu une sorte de « compensation » pour jouer le jeu. Il est certain qu’ils savent ce qu’ils font – ruiner la vie de la population et de l’économie de leur pays. Cela vaut certainement une récompense importante, peut-être une récompense « salvatrice ».

Dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Europe, les Verts sont encore présentés comme les sauveurs de l’environnement et de l’humanité, personne ou presque n’a remarqué la métamorphose des Verts aux Bruns, de leur programme environnemental et social en fascisme pur et simple. Et oui, ils sont généreusement financés par des « philanthropes » tels que la Fondation Gates, le Fonds Soros, les Rockefeller et les Rothschild.

arnaque_transition_energetique1

Établir des liens

Quelqu’un de très crédible pourrait faire le lien entre la crise climatique, la destruction des récoltes (géo-ingénierie) (famine et mort), la pénurie d’énergie pendant les hivers froids de l’Ouest, l’absence de chauffage, la poussée des personnes avec une faible immunité vers des maladies de type grippal, pour lesquelles les remèdes efficaces sont refusés, de sorte qu’elles tombent malades et que beaucoup peuvent ainsi mourir.

Les hivers froids seront l’occasion d’administrer aux population des « vaccins » contre la grippe (même substances que les vaccins Covid), tuant des millions de personnes, car les gens font encore confiance aux vaccins contre la grippe et les reçoivent par centaines de milliers. Comme leur système immunitaire est déjà compromis par les divers vaccins Covid et ses diverses doses de rappel, de nombreuses personnes, peut-être des centaines de milliers, peuvent mourir. En effet, cela sous l’effet des vaccins contre la grippe. Cause officielle de la mort : Covid.

C’est un bon prétexte de donner plus de vaccins Covid, alors la série de dommages à la santé continue. Les gens vont-ils se réveiller, avant qu’il ne soit trop tard ?

Ensuite, il y a la destruction massive des infrastructures – le Pakistan en est un bon exemple – par la géo-ingénierie météorologique (voir ceci), conduisant les pays « en banqueroute » à se plier aux mesures d’austérité du FMI et de la Banque mondiale.

La destruction des infrastructures causée par le changement climatique contribue à réduire davantage la consommation d’énergie, la réduction du chauffage, la production d’engrais à base de pétrole fossile, ce qui entraîne des pénuries alimentaires et une mortalité causée par la famine ou par des maladies liées à la famine.

*

Schwab_et_papa
Schwab père et fils, pour le bien de l’humanité
Sieg !…

Le plan [agenda] est parfait. Tout s’inscrit dans les scénarios de réduction de la population de l’Agenda 2030 du Great Reset (Grande réinitialisation) de l’ONU, laissant à la fin de la décennie du « vaccin Covid », comme l’OMS l’appelle les années 2020, beaucoup moins de personnes sur la planète. L’élite – les hégémonies financières – s’attend à profiter allègrement de la faillite des petites et moyennes entreprises dont les actifs ont été absorbés par le sommet du paradis des milliardaires.

Les criminels de toujours, les géants de la finance, mènent le bal contre les survivants les plus ordinaires – peut-être vous et moi – ou de la prochaine génération.

Si nous ne nous levons pas, si nous ne nous élevons pas au niveau supérieur de l’humanité, en devenant, à partir d’êtres purement matériels, des entités spirituelles, vibrant sur une corde supérieure, nous pourrions être pucés. L’idée d’être manipulable électroniquement, par des algorithmes ou des robots, pour leur bénéfice de l’élite, bien sûr, bien sûr, peut être acceptée volontairement, parce que c’est tellement « cool » d’être un transhumain pucé, 5G-heureux, tout en ne possédant rien.

Ce serait l’étape finale. Largement facilitée par les légendaires Verts devenus Bruns.

Cela n’arrivera pas. Nous sommes nombreux, ils sont peu nombreux, et nous résisterons pacifiquement, avec un tout nouveau mode de vie non matériel qui va évoluer dynamiquement.

Peter Koenig est un analyste géopolitique et un ancien économiste principal à la Banque mondiale et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), où il a travaillé pendant plus de 30 ans sur l’eau et l’environnement dans le monde. Il donne des conférences dans des universités aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud. Il écrit régulièrement pour des revues en ligne et est l’auteur de Implosion – An Economic Thriller about War, Environmental Destruction and Corporate Greed ; et co-auteur du livre de Cynthia McKinney « When China Sneezes : From the Coronavirus Lockdown to the Global Politico-Economic Crisis » (Clarity Press – 1er novembre 2020).

= = =

Lire notre page “Escroquerie réchauffement climatique anthropique”

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

FEM_religion
… il n’y a pas si longtemps encore appelé « Nouvel Ordre Mondial »
Via la religion écolo-climatologique…

yin-yang-zenon

Révolte des paysans hollandais, éveil mondial et rébellion pour un mouvement Gilets Jaunes 2.0 universel contre la dictature technotronique planétaire (avec James Corbett)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 17 juillet 2022 by Résistance 71

 

but_NOM
Dictature technotronique en marche…

Une chose à dire ici avant de laisser la place au toujours excellent James Corbett : le fond de l’affaire hollandaise est intéressant, parce que cela implique une réalité de terrain, contrairement à toutes les fadaises climato-anthropiques, celle du surplus polluant des produits nitrés et ammoniaqués en provenance des fermes animales. Le même problème existe en Bretagne par exemple, avec l’excès de nitrate dans l’environnement dû aux fermes porcines, provoquant un grand déséquilibre dans la nature et une prolifération de végétation indésirable (les marées d’algues), la prolifération accrue de mauvaises herbes nécessitant toujours plus de chimique. Le problème polluant est réel, les solutions apportées par les gouvernements globalistes à la solde de la tyrannie étatico-marchande sont bien entendu, totalement inappropriées et ne font que suivre un agenda de mesures bien précises énoncées et analysées ci-dessous et avec précision par Corbett. Ce qui est pernicieux dans cette crise hollandaise, c’est qu’elle est fondée sur un véritable problème, généré à la base par des politiques de production totalement inappropriées si ce n’est à une logique marchande inique et criminelle, que les paysans ont dû suivre, parce que tout ce système est géré par une clique de technocrates incompétents, pire, criminels, car inféodés aux implacables rouages de la marchandise en mouvement.
Le problème vient de l’irresponsabilité criminelle d’un système hors de contrôle entretenant et pataugeant dans sa propre fange, un système au bout de son rouleau, cherchant à se métamorphoser une énième fois pour perdurer.  La seule solution viable, qui devra être et sera atteinte par les peuples unis au delà des frontières et de l’illusion étatico-marchande, est celle qui nous verra mettre en place une société sans État, sans marchandise (sans rapport marchand), sans argent et sans salariat pour que se réalise enfin notre humanité vraie. L’avenir de l’humanité est là, passe par là et non pas par la manipulation du génome humain et le trans humanisme en cours, dernier avatar pseudo-scientifique d’une soi-disant élite dégénérée hors-sol et dont les intérêts sont à l’opposé total des 99,999% des humains et des mondes animal et végétal de cette planète.
Rappelons-nous aussi ce que nous disait déjà Gustav Landauer en 1911 : “La question sociale est une question agraire.” Certains commencent vraiment à la poser dans les bons termes… Agissons donc en conséquence. Tout le pouvoir aux ronds-points ! Devenons des Gilets Jaunes Solidaires Unis Persévérants Réfléchis Agissants… des S.U.P.R.A Gilets Jaunes !
Dans l’esprit de Cheval Fou
~ Résistance 71 ~

“Dès que l’État n’est plus à même d’imposer l’union forcée, l’union surgit d’elle-même, selon les besoins naturels. Renversez l’État, la société fédérée surgira de ses ruines, vraiment une, vraiment indivisible, mais libre et grandissant en solidarité par sa liberté même.”
~ Pierre Kropotkine ~

« La machine de l’État est oppressive par sa nature même, ses rouages ne peuvent fonctionner sans broyer les citoyens, aucune bonne volonté ne peut en faire un instrument du bien public ; on ne peut l’empêcher d’opprimer qu’en le brisant. »
~ Simone Weil ~

formatage
A bas le formatage !

Maintenant, nous sommes tous des paysans hollandais

Par James Corbett

corbettreport.com

17 juillet 2022

Article original : https://corbettreport.substack.com/p/were-all-dutch-farmers-now

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

NdT : le texte original contient une foule d’hyperliens vers les sur ces de tout ce qui est avancé dans l’analyse.

Depuis des semaines maintenant, les paysans hollandais se sont engagés dans des manifestations des plus chaudes contre le plan de leur gouvernement de diminuer de moitié les émissions d’azote et d’ammoniaque agricoles de la Hollande d’ici à 2030. Il est estimé qu’avec ce plan, qui demandera des réduction d’émission jusqu’à 95% dans certains endroits, demandera aussi une réduction de 30% du cheptel et mènera bon nombre de paysans du pays à la banqueroute.

Les manifestations ont été particulièrement chaudes alors que des dizaines de milliers de personnes descendaient dans les rues pour bloquer les routes du pays, brûler des ballots de paille et arroser les maisons des politiciens de purin. Dans un incident récent, la police hollandaise a même tiré à balles réelles sur un des manifestants (de 16 ans) qui tentait de passer un cordon de police avec son tracteur.

Oui, les scènes en provenance de la campagne hollandaise habituellement si paisible sont choquantes. Mais elles ne devraient pas l’être. Elles ne sont juste que le début d’une grande bataille mondiale qui est en train de prendre forme entre les peuples libres du monde et les technocrates qui ont commencé leur répression sur eux au nom du néo-esclavagisme du développement durable de l’agenda 2030.

Ne vous y trompez pas : Qui que vous soyez, où que vous viviez, quoi que vous fassiez, ces élitistes affamés de pouvoir vont attaquer votre vie juste après. Nous sommes tous des paysans hollandais maintenant.

Ceci est l’histoire du comment on en est arrivé là, où nous allons et ce que cela veut dire.

gilets-jaunes-pouvoir_au_peuple

La bataille a commencé

Vous rappelez-vos du mouvement des Gilets Jaunes en France ? Ce mouvement populiste qui s’est levé en 2018. Ces gens endossant le gilet jaune comme signe de ralliement, ce gilet obligatoire dans tous les véhicules pour des raisons de sécurité routière ? Vous rappelez-vous comment ils occupèrent les rues de France semaine après semaine après semaine après semaine, dans une série de manifestations allant crescendo qui menacèrent à un moment de renverser le gouvernement Macron ? Bien sûr vous vous en rappelez.

Maintenant, vous rappelez-vous pourquoi ce mouvement a débuté ? Probablement pas, parce que la réponse ne s’intègre pas facilement dans le narratif propagandiste des merdias de masse. La taxe carbone (NdT : sur le gasoil). Les manifestations initiales étaient à la taxe carbone.

Spécifiquement, le ministère français de la transition écologique (si, si, ça existe apparemment donc…) avait décidé dans sa grande sagesse, que la “taxe écologique” sur le carburant et spécifiquement le gasoil (qui existe notons-le), était trop faible, alors ils l’ont augmenté. Ceci a déclenché la fureur du public, qui souffrait déjà d’augmentation des prix du carburant. Et là, juste comme ça, un nouveau mouvement de protestation national (puis international) est né.

Slog1

Bien sûr, la plus grande partie des manifestants ne questionnaient pas la grande escroquerie du réchauffement climatique anthropique per se. Ils ne connectaient pas les points entre l’escroquerie du changement climatique (anthropique) et l’agenda eugéniste du carbone et les plans de dépopulations néo-malthusiens, pondus par l’élites mondialistes hors-sol. Ils ne se souciaient que de leur porte-feuille et pouvoir d’achat. (NdT : pas tout le monde, nous le savons, certains groupes Gilets Jaunes allèrent au-delà, bien au delà, rendons ici hommage au mouvement des assemblées populaire, de l’Assemblée des Assemblées démarré à Commercy, des maisons du peuple, initiatives qui doivent être continuées… Corbett ne connaît pas tous les détails du mouvement des GJ et nous l’en excusons, pas facile à suivre depuis le Japon, sans comprendre le français…)

Mais peut-être est-ce le point crucial. Alors que le masque tombe sur cet agenda “vert” et que les gens commencent à y voir clair et comprendre ce que c’est vraiment, une attaque délibérée sur les vies des citoyens de base, des travailleurs salariés du quotidien, de plus en plus de gens sont attirés dans le combat, qu’ils comprennent ou non la véritable nature de toute l’affaire.

Comme je l’ai documenté auparavant, cette grande lutte entre les sans-dents et leurs soi-disants saigneurs néo-féodaux, a commencé à se produire fin 2019… mais la grande confrontation fut retardée par la plandémie. Soudainement, des millions de personnes qui seraient descendues dans les rues pour protester les dernières taxes carbone et autres mesures vertes déjantées, se retrouvèrent bloquées chez elles par leurs gouvernements respectifs, pour beaucoup d’entre elles de manière volontaire, terreur aidant. Mais, maintenant que la télé ne dit plus aux gens de rester enfermés chez eux par la terreur fondamentale organisée par la coterie covidiste (sauf si vous vivez en Chine), le cessez-le-feu temporaire est venu à terme. Les derniers coups en date sont donc délivrés par les paysans hollandais.

Mais la bataille ne fait pas rage qu’en Hollande bien entendu. En 2020, le Canada a fait le même topo sur les réductions azotées, promettant de diminuer les émissions de dérivés nitrés des engrais de 30% d’ici 2030. Et nous savons déjà comment la gouvernement canadien réagira aux inévitables manifestations des paysans canadiens. Regardez simplement ce qu’ils ont fait aux routiers du “convoi de la liberté” bloquant Ottawa.

Et comme le fait remarquer Kit Knightly d’Off-Guardian, “Le Danemark, la Belgique et l’Allemagne considèrent déjà des politiques de réduction de produits nitrés” et la GB et les Etats-Unis ont déjà mis en place des plans pour payer les paysans… à ne plus produire.

Kit Knightly conclut :

De fait, dans un monde voué à une pénurie d’engrais à cause de sanctions contre la Russie et la Biélorussie, cela paraît complètement fou de se plaindre d’un surplus de purin et d’engrais naturel, encore plus de vouloir le réduire. Nous sommes bien au delà du point ou tout ceci pourrait être considéré comme accidentel, n’est-ce pas ? Disons le en ces termes : Si les gouvernements occidentaux essayaient d’appauvrir et d’affamer leurs citoyens, que ferait-il différemment en fait ?…

Il n’y a plus aucun doute à ce stade : avec leurs taxes carbone et leurs restrictions sur la production agricole, les apprentis contrôleurs sont en train de délibérément effondre l’économie mondiale. Les flammes de la protestation ne sont que les résultat parfaitement prévisible de cette démolition contrôlée en règle.

Et aussi loin que cela paraisse être bien mauvais, nous n’avons encore rien vu…

Lion_eveil

Où allons-nous ?

Il y a un truc bizarre au sujet de cette guerre qui couve entre les élitistes et la classe travailleuse (NdT : celle qui produit vraiment la richesse et le bien-être commun) : Ces escrocs psychopathes ne cachent même pas le fait qu’ils sont radieux à l’idée du projet de réduction du travailleur de base à un servage abject.

Prenez l’assertion récente du candidat libéral de l’Ontario Granville Anderson disant qu’augmenter les prix du carburant a en fait un effet bénéfique : moins de mignons pourront se permettre de conduire, ce qui les forcera à trouver d’autres modes de transport (en d’autres termes : laissez les bouffer de la voiture électrique)

Ou voyez le FEM/Davos (ainsi que bien d’autres) déclarer que les confinements ont en fait “amélioré les villes” en freinant les gens de s’engager dans leurs vies quotidiennes ; alors que la raison évidente pour le travailleur moyen fut que les confinements furent conçus comme arme dirigée contre lui, l’empêchant de gagner sa vie, contribuant ainsi à l’augmentation, pandémique elle, de la pauvreté, de l’isolation sociale, de la dépression nerveuse, menant beaucoup à la consommation et à l’abus de substances (alcool, drogues, anti-dépresseur / anxiolytiques…) ou, dans certains cas même, au suicide.

Une fois de plus, il est important de se rappeler que ni ces attaques sur la classe travailleuse appauvrie ni la réponse colérique qu’elles déclenchent sont le résultat d’une incompétence ou d’un manque d’attention et de connaissance de la part de ces faiseurs d’agenda. Absolument pas, tout ceci fait partie intégrante du plan.

Vous vous rappelez du “zéro absolu” ? Titre d’un rapport de l’UK FIRES, “une collaboration entre les universités d’Oxford, Cambridge, Nottingham, Bath et l’Imperial College of London”, qui “a pour but de révéler et de stimuler la croissance industrielle en Grande-Bretagne, de manière compatible avec une transition rapide vers le zéro émissions.” Comme vous pouvez vous en rappeler de mon rapport sur le sujet, leur plan prévoit l’élimination du voyage aérien, de l’envoi de cargo et de parcels, de la construction et en fait de toute autre activité productrice humaine d’ici à 2050, ce au nom de cet “agenda vert” absolument anti-humain, anti-humanité.

Nous devenons ici clarifier quelque chose : ceci n’est en rien une menace voilée. Si les eugénistes qui tirent les ficelles des affaires globales réussissent dans leur entreprise, ils lâcheront leurs chiens d’attaque, les mignons vendus au système de la bureaucratie ONUesque et du FEM/Davos ainsi que les “leaders” politiques de chaque pays, afin de remplir et satisfaire cet agenda.

Cet agenda implique la fermeture de l’économie productrice (au nom de sauver la planète Terre bien sûr) et de réduire la population mondiale dans ce processus. Que la population finisse par riposter à cet assaut assassin n’est en rien surprenant ; ainsi donc va la création de tous ces départements de sécurité de la patrie et de la bio-sécurité étatique, qui se sont mis en place ces dernières décennies. Nous sommes maintenant arrivés au point où toute manifestation peut être étiquetée comme “insurrection” menée par des “terroristes intérieurs” pouvant justifier toute sorte de punitions, incluant le verrouillage externe de la personne hors du système financier, ne la laissant plus avoir accès à rien.

La pression monte. Le chalut a été mis en place. La bataille va commencer bientôt… Qu’est-ce qui va suivre ?

cauchemar-non

Ce que cela veut dire

Qu’on le sache ou pas, nous sommes en guerre. Et que nous le sachions ou pas, cette guerre est une bataille entre une majorité massive de la population humaine et les quelques ceux au sommet de la pyramide qui cherchent toujours plus de contrôle sur la population pour finalement pouvoir la réduire dramatiquement. Les lignes de bataille ne sont peut-être pas encore très claires, il y a encore pas mal de dupes inconscients qui agissent pour faire échouer les systèmes de contrôle technocrates sans savoir ce qu’ils font. Et il y a ceux qui croient toujours dans ces mensonges institutionnalisés des élitistes mondialistes, comme par exemple, cette vaste escroquerie au réchauffement climatique anthropique et qui donc jouent le jeu, sans le savoir, de cet agenda 2030.

Mais alors que le système financier global perd de plus en plus ses boulons et que le train de la croissance économique déraille toujours plus avant, de plus en plus de gens s’éveillent à la vérité fondamentale : ceci est une guerre pour notre vie même. Ceci est une guerre pour le droit de vivre comme nous l’entendons, libres de toute interférence avec ces dirigeants auto-proclamés qui oseraient nous dire ce que nous pouvons manger ou pas, si oui ou non nous pouvons voyager et même si nous pouvons ou pas travailler la terre et nous nourrir. Ceci est une guerre d’indépendance de ces parasites élitistes qui tentent de fermer notre économie et nous précipiter dans une ère néo-féodale.

Etant donné que nous sommes engagés dans cette guerre d’indépendance, le célèbre discours de Patrick Henry lors de la seconde convention de Virginie semble devenir de plus en plus important.

Il est vain, monsieur, d’exténuer l’affaire. Les braves gens peuvent bien crier Paix, Paix, mais il n’y en a point. La guerre a en fait débuté ! La prochaine bourrasque qui va balayer en provenance du Nord amènera à nos oreilles le choc et la fureur des armes ! Nos frères sont déjà sur le champ de bataille ! Pourquoi demeurons-nous ici si passifs ? Que désirent les gentlemen ? Qu’auraient-ils ? La vie est-elle si chère ou la paix si suave, que cela suffise à être acheté au prix des chaînes de l’esclavage ? Ne le permettons pas ! Par dieu tout puissant ! Je ne sais pas ce que feront les autres, mais pour moi, donnez moi la liberté ou la mort !

Tout aussi important à notre lutte d’aujourd’hui que cela l’était pour ceux combattant dans le révolution américaine, est cette observation d’un tel conflit : “Nous devons nous tenir les coudes, nous devons être suspendus les uns aux autres, ou alors nous serons (sus)pendus séparément.

C’est une vérité auto-évidente que de réaliser que la classe dirigeante a investi une grande partie de son temps et a dévoué beaucoup de ses considérables ressources à atomiser la société, à la rendre dysfonctionnelle. La classe dirigeante et ses dupes de service ont focalisé leur attention sur toute les lignes de fracture possibles : classe, race, sexe, genre, religion, allégeances politiques et toute chose nous séparant que vous pouvez imaginer, ceci comme stratégie consciente de maintenir les masses en antagonisme permanent pour qu’elles se combattent, les empêchant ainsi de s’unir contre leur véritable ennemi : les mondialistes et leur système. Nous ne pouvons pas contester le fait que ces contrôleurs en herbe ont été incroyablement satisfaisant dans leur stratégie du diviser pour mieux régner. Leur succès au fil des siècles est indéniable.

vax_tagueule

L’implication évidente est que ce dont les mondialistes ont le plus peur c’est qu’une grande masse de gens s’unissent en opposition à leur non-sense profondément impopulaire. Ces pourquoi toute la fine équipe de lèche-bottes de l’establishment et des merdias de masse ainsi que les pitres du monde universitaire, passent maintenant le plus clair de leur temps à décrier et vouer aux gémonies le “populisme” de l’époque actuelle. Au cas où vous ne vous en seriez pas encore rendus compte jusqu’à présent, toute les platitudes que les politiciens ont déblatéré au sujet de la “liberté” et de la “démocratie” n’ont été juste que ça : des platitudes pour mener les gens à acquiescer autour d’eux et approuver les agendas politiques à la demande pour finalement les rejeter et diaboliser comme “populisme crasse” quand les gens rejettent et désavouent ce que les dirigeants dictent et affirment.

Oui, il est grand temps de balancer cette division bidon et illusoire du paradigme politique “gauche / droite” et autres coins enfoncés, qui nous ont maintenu divisés et asservis depuis si longtemps. L’idée que des groupes qui ne se voient physiquement pas peuvent s’unir contre une menace existentielle à laquelle ils font face, n’est pas un délire de midinette ahurie. En France, les forces populiste de “gauche” et de “droite” se sont unifiées pour mettre en échec le passeport sanitaire COVID mis en place par le pays.

Cela peut être fait. Cela doit être fait. Il n’y a pas d’alternative. Nous devons commencer à bâtir le mouvement de masse contre l’agenda 2030 avant que le nœud coulant ne se resserre autour de nos cous et que nous nous retrouvions dans les griffes du système de contrôle technocratique (NdT : ce que nous appelons ici la grille de contrôle technotronique, alliant les paSS sanitaires à la technologie / bureaucratie de la 5G, smart cities etc etc…). Que ceci nous affecte ou pas encore, nous devons comprendre que cela va nous rattraper suffisamment tôt si nous ne nous soulevons pas en masse dès maintenant !

Et c’est exactement ce qui se passe…

A travers l’Europe, des gens se soulèvent en solidarité avec les paysans hollandais. Les paysans allemands aident les paysans hollandais à verrouiller la frontière germano-hollandaise. Les paysans italiens sont dans les rues aux cris de “Nous ne sommes pas des esclaves, nous sommes des paysans !” Les paysans polonais se soulèvent à Varsovie. Même les Canadiens se mettent en mouvement portant des banderoles “Je soutiens les paysans hollandais” dans ;leurs propres manif’ pour la liberté.

Et cette semaine, une nouvelle video a émergé appelant pour des manifestations mondiales en soutien des paysans hollandais. Soutenant la ligne du “Le monde est hollandais”, la vidéo fait un parallèle entre le mouvement de résistance actuel avec les mouvements de résistance non-violent du XXème siècle et appelle les gens du monde entier de soutenir et être solidaires des paysans hollandais, ce dans une manifestation mondiale qui se tiendra le 23 juillet.

Un Grand Éveil est en train de se produire. Les barrières entre les peuples sont en train de tomber alors que de plus en plus de monde comprend l’agenda mondial et les injustices qui sont infligées et que celles-ci arrivent toujours tôt ou tard là où on est, Beaucoup comprennent maintenant qu’une ligne a été tracée dans le sable et que le moment de se tenir debout et de cesser de reculer est venu.

Maintenant… Nous sommes TOUS des paysans hollandais !

manifGJ
Gilets Jaunes 2.0 !…

= = =

“La question sociale est une question agraire…” (Gustav Landauer, 1911)

“Obéir, non ! Et gouverner ? Jamais !”
~ F. Nietzsche (Le gai savoir #33) ~

“Celui qui est contre la guerre est par ce seul fait dans l’illégalité. L’état capitaliste considère la vie humaine comme la matière véritablement première de la production du capital. Il conserve cette matière tant qu’il est utile pour lui de la conserver. Il l’entretient car elle est une matière et elle a besoin d’entretien et aussi pour la rendre plus malléable il accepte qu’elle vive.
[…] L’état capitaliste se sert de la vie. La guerre n’est pas une catastrophe, c’est un moyen de gouvernement. L’état capitaliste ne connaît pas les hommes qui cherchent ce que nous appelons le bonheur, les hommes dont le propre est d’être ce qu’ils sont, les hommes en chair et en os ; il ne connaît qu’une matière première pour produire du capital. Pour en produire, il a besoin à un certain moment de la guerre, comme un menuisier a besoin d’un rabot, il se sert de la guerre. […] L’état capitaliste a besoin de la guerre, c’est un de ses outils. On ne peut tuer la guerre sans tuer l’état capitaliste. Je parle objectivement. Voilà un être organisé qui fonctionne… Dans cet être organisé, si j’enlève la guerre, je le désorganise si violemment que je le rend impropre à la vie, à sa vie, comme si j’enlevas le cœur au chien, comme si je sectionnais le 27ème centre moteur de la chenille. […]
Je préfère vivre. Je préfère vivre et tuer la guerre et tuer l’état capitaliste. Je préfère m’occuper de mon propre bonheur. Je ne veux pas me sacrifier ; je n’ai besoin de sacrifier qui que ce soit. Je ne veux me sacrifier qu’à mon bonheur et au bonheur des autres. Je refuse les conseils des gouvernements de l’état capitaliste, des professeurs de l’état capitaliste, des poètes, des philosophes de l’état capitaliste. […] Il n’y a qu’un seul remède: notre force. Il n’y a qu’un seul moyen à utiliser: la révolte, puisqu’on n’a pas entendu notre voix. Puisqu’on ne nous a jamais répondu quand on a gémi.”
~ Jean Giono, “Refus d’obéissance”, 1937 ~

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

R71 ON NE SE SOUMETTRA PAS

L’imposture de la « transition énergétique »

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 5 juin 2022 by Résistance 71

arnaque_transition_energetique1

Pas convaincus comme l’auteur que les avions qui épandent les chemtrails tournent à « l’énergie libre », mais les sujets abordés ont le mérite de faire partie des questions et préoccupations que tout le monde devrait se poser avant même de considérer se déplacer pour aller (re)mettre un papelard dans la boîte à suggestions des esclaves (urne). Si nous voulons sortir de ce cauchemar technotronique et dystopique qui s’amplifie à vue d’œil, il est plus que grand temps de se poser les bonnes questions et surtout, surtout… d’agir, ensemble, en conséquence. Une fois compris qu’on se fout de vous à Mach 12… Que comptez-vous faire ? Tout est là.
~ Résistance 71 ~

Panneau solaire et éolienne, les 2 arnaques du NOM qui causent des incendies et autres, pendant que le NMO a des brevets d’énergie libre!

Anonyme

4 juin 2022

les panneaux solaires peuvent causer des incendies car leurs composants sont inflammables

et en plus ils sont installés en même temps que le compteur linky, qui peut causer des incendies aussi

https://www.ouest-france.fr/europe/france/panneaux-solaires-attention-aux-risques-dincendie-362591

ainsi que les éoliennes qui possèdent dans leur construction , un espace fermé de fluide inflammable pour l’électronique à côté de l’électronique

https://www.forema.fr/protection-oliennes

https://www.lardennais.fr/id363279/article/2022-04-20/une-eolienne-en-feu-saint-germainmont

et surtout les éoliennes émettent des infrasons qui peuvent causer des acouphènes, tachycardies sur plusieurs kilomètres ainsi que des bruits audibles qui causent des insomnies, stress, maux de tête, donc fièvre car le stress cause la fièvre

Il est ironique de voir le gouvernement implanter des radars anti bruits 74dB (coupés avec des caméras de reconnaissance faciale pour en faire des radars méduses) dans les villes soit disant pour lutter contre le bruit urbain pour motif sanitaire et infliger des amendes aux voitures bruyantes, alors que les éoliennes qu’ils veulent mettre partout dans les villes,  dépassent largement le seuil des radars anti bruits avec leur 120dB émise sur 300 kilomètres !

https://gkpressbook.wordpress.com/2011/08/03/tachycardie-nausee-le-bruit-des-eoliennes-nocif-pour-la-sante/

avec les éoliennes, on deviendra sourd, pas de possibilité de communiquer donc

ils semblent que nos 5 sens soient un danger pour le NWO puisque en plus des vaccins qui rendent aveugles, sourds, muets, ils nous implantent des éoliennes qui rendent sourds et cardiaques et provoquent des saignements de nez, affectant l’odorat et autres trucs!

https://www.uneoreilleavertie.com/quoi-de-neuf/eolienne-acouphenes-et-troubles-auditifs

voir plus en détail sur l’affaire belge où ils ont mené une attaque judiciaire sur 6 ans sur une éolienne planté à 700 mètres de chez eux qui a détruit leur santé.

On rappelle qu’en France, ils implantent des éoliennes à 500 mètres de distance uniquement !

Et ils sont allumés avec des signaux lumineux jour et nuit,  ce qui veut dire qu’ils sont aussi une pollution visuelle

ATE

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/les-eoliennes-peuvent-etre-nocives-pour-la-sante-un-exploitant-condamne-dans-le-tarn-1636103746

le but de leurs radars anti bruits qu’ils plantent partout cette année, c’est d’avoir une excuse pour à la fois filmer les gens, les voitures, faire de la reconnaissance faciale partout, tout en enregistrant leurs voix biométriques et faire du fichage biométrique pour le blockchain

https://resistance71.wordpress.com/2022/04/15/dictature-technotronique-la-blockchain-comme-outil-de-la-tyrannie-a-venir/

rien ne vaut l’énergie libre qui existe puisqu’elle a été brevetée en secret par plusieurs gouvernements

tapez WO patent free energy (pour les brevets internationaux)

ex : https://patents.google.com/patent/WO2012017261A1/en

ou tapez US patent free energy

Ex 1 générateur d’énergie libre américain ici en 2 liens :https://appft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO1&Sect2=HITOFF&p=1&u=/netahtml/PTO/srchnum.html&r=1&f=G&l=50&d=PG01&s1=20110108362.PGNR.

https://pdfaiw.uspto.gov/.aiw?Docid=20110108362&homeurl=http%3A%2F%2Fappft.uspto.gov%2Fnetacgi%2Fnph-Parser%3FSect1%3DPTO1%2526Sect2%3DHITOFF%2526p%3D1%2526u%3D%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsrchnum.html%2526r%3D1%2526f%3DG%2526l%3D50%2526d%3DPG01%2526s1%3D20110108362.PGNR.%2526OS%3D%2526RS%3D&PageNum=&Rtype=&SectionNum=&idkey=020873B2A413

Ex autres générateurs d’énergie libre : https://www.apparentlyapparel.com/news/us-patent-office-has-two-free-energy-devices-on-file-decades-of-suppression

Ou tapez CN patent free energy

Ex 1 générateur d’énergie libre chinois en 2 liens : https://worldwide.espacenet.com/patent/search/family/050252653/publication/CN103647476A?q=pn%3DCN103647476A 

https://globaldossier.uspto.gov/#/result/publication/CN/103647476/

Comme vous pouvez le voir, les USA, la Chine (et les autres gouvernements bien sûr) ont tous en secret des brevets d’énergie libre, alors qu’ils imposent des crises énergétiques ou de fausses alternatives énergétiques comme l’éolienne et les panneaux solaires peu rentables et dangereux 

S’il y a des  bricoleurs qui me lisent, vous pouvez cliquez sur ces liens de patents, allez sur les PDF et les plans et voir si vous pouvez les fabriquer en masse pour l’humanité pour faire bénéficier l’énergie libre en masse pour l’humanité

maintenant vous comprenez pourquoi malgré « la crise énergétique « , vous continuerez à voir des avions  dans chaque ville du monde déverser leurs chemtrails, (pour ma part, je ne peux jamais me lever le matin sans voir chaque jour une bonne dizaine d’avions faire des tracés dans le ciel dès 6 heures du matin et je sais que cela ne finira jamais même avec leur « crise énergétique »…)

https://www.7sky.life/fr/le-giec-avertit-de-ne-pas-arreter-les-chemtrails-autrement-dit-la-gestion-du-rayonnement-solaire/

un des avantages de la crise énergétique, c’est qu’elle prouve l’existence de l’énergie libre avec la présence des avions de chemtrails qu’il suffit de voir en levant la tête dans le ciel tous les jours, d’où le fait qu’ils veulent imposer le confinement, pour empêcher les gens de regarder le ciel et voir l’arnaque qu’ils nous imposent!

parce que les avions de chemtrails pour la géoingénierie volant  tous les jours en groupes de dizaines dans chaque ville du monde pendant notre monde de « crise énergétique » fonctionnent  avec l’énergie libre qu’ils cachent au public!

Lire notre page « Escroquerie du réchauffement climatique anthropique » (avec les deux tomes du « Manuel du climatologies-sceptique » en PDF)

arnaque_verte
Arnaque de la « révolution verte »…

Escroquerie climatique pour dictature mondiale

Posted in actualité, crise mondiale, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 10 novembre 2021 by Résistance 71

venom2
Al Gore + Greta Thunberg… S’ils font des jeunes vous m’en gardez un S.V.P !…

Al Gore actionnaire à la fois de Big Brother  et de Big Pharma et le faux changement climatique pour mettre en place dictature technotronique sanitaire et climatique 

Anonyme

10 November 2021

Big Brother (traçage, antennes 5G,  infra rouges, bluethooth, caméras reconnaissane faciale biométrique, base de données biométriques de tous les habitants de la planète, compteurs intelligents, smart cities etc…)

Ainsi, Al Gore veut mettre en prison ceux qui s’opposent aux compteurs intelligents qui consomment de l’énergie et qui sont connectés à des stations de base https://www.securityweek.com/smart-meters-pose-security-risks-consumers-utilities-researcher et à des concentrateurs https://www.smartdcc.co.uk/our-smart-network/network-products-services/communications-hub/ qui consomment de l’énergie, parce que leurs mensonges sont que les compteurs intelligents sont écologiques.

ils vont mettre en prison ceux qui achètent des produits biologiques, parce qu’ils prétendent que les OGM sont plus écologiques.

https://kansaslivingmagazine.com/articles/2017/10/02/the-environmental-benefits-of-genetically-modified-crops

ils mettront en prison ceux qui s’opposent à la 5G, alors que nous savons que la 5G utilisée pour toutes les caméras de surveillance et les robots et les drones et les compteurs intelligents, les smartphones, les bracelets de localisation, est très énergivore en électricité en plus d’être cancérigène

https://www.fiercewireless.com/tech/5g-base-stations-use-a-lot-more-energy-than-4g-base-stations-says-mtn

https://resistance71.wordpress.com/2020/09/29/dictature-technotronique-le-passage-4g-5g-sera-extremement-energivore-et-plombera-les-budgets-en-plus-de-detruire-notre-peu-de-liberte-et-de-sante-restant/

Citation de la source :

M. Gore a été vice-président sous la présidence de Bill Clinton.

Al Gore propose une surveillance de masse pour trouver les coupables du faux « changement climatique » afin de les enfermer en prison et de les emprisonner de force avec du poison Pfizer.

« Nous obtenons des données de manière constante à partir de 300 satellites existants, de plus de 11 000 capteurs terrestres, aériens et maritimes, de multiples flux de données Internet et en utilisant l’intelligence artificielle », a déclaré Gore. « Toutes ces informations sont combinées, la lumière visible, l’infrarouge, toutes les autres informations qui sont apportées, et nous pouvons maintenant déterminer avec précision d’où proviennent les émissions de gaz à effet de serre. »

https://leblogalupus.com/2021/11/07/al-gore-propose-une-surveillance-de-masse-pour-trouver-les-coupables-du-changement-climatique/#comments

Al Gore est un membre et actionnaire des entreprises de Apple et Google qui sont eux mêmes actionnaires de la piqouze

https://www.apple.com/newsroom/2003/03/19Former-Vice-President-Al-Gore-Joins-Apples-Board-of-Directors/

https://en.wikipedia.org/wiki/Al_Gore

https://financialpost.com/news/how-al-gore-amassed-a-200-million-fortune-after-presidential-defeat

https://www.foxnews.com/story/connecting-the-dots-between-gore-google-and-moveon

https://www.msn.com/en-us/money/markets/apple-asks-workers-for-vaccine-status-pfizer-pill-virus-update/ar-AANYsn2

Al Gore possède des usines polluantes

https://financialpost.com/news/how-al-gore-amassed-a-200-million-fortune-after-presidential-defeat

Al Gore est propriétaire de Kleiner Perkins l’une des plus riches entreprises de Silicon Valley donc elle est basé aux USA mais également avec une troisième base en Chine (Shanghai) en même temps.

Son entreprise Kleiner Perkins a des actions dans America Online, AmazonTandem Computers, Compaq, Electronic Arts,[4] JD.com, Square,[7] Genentech,[6] Google, Netscape, Sun Microsystems, Nest, Palo Alto Networks, Synack, Snap, AppDynamics, et Twitter

https://en.wikipedia.org/wiki/Kleiner_Perkins

Al Gore exerce sa censure sur la librairie nationale de médecine pour faire la pub de la piqouze et aider à la falsification des études pour faire accepter les poisons de Big Pharma

https://circulatingnow.nlm.nih.gov/2020/07/02/al-gore-the-internet-and-the-national-library-of-medicine/

Al Gore va mettre en prison les personnes anti-OGM, anti-compteurs intelligents et anti-5G et leur imposer le vaccin.

C’est l’agenda malthusien, la dépopulation forcée par le poison de Big Pharma sous le prétexte du réchauffement climatique qui est faux.

les médecins français disent dans leur site officiel qu’ils pensent que la terre est surpeuplée.

https://www.lequotidiendumedecin.fr/courriers-des-lecteurs/rechauffement-climatique-trop-de-monde-sur-la-planete

ils peuvent aussi s’acheter des actions sur Pfizer https://www.optimizedportfolio.com/invest-in-pfizer/

maintenant nous savons pourquoi ils veulent imposer le vaccin Pfizer aux français !

https://resistance71.wordpress.com/2021/10/06/escroquerie-covid-crime-contre-lhumanite-et-dictature-technotronique-prospective-2022/

https://resistance71.wordpress.com/2021/11/05/nouvel-ordre-mondial-et-detournement-de-la-science-le-cas-de-la-supercherie-du-rechauffement-climatique-anthropique-resistance-71/

= = =

A lire notre page : « Escroquerie Réchauffement Climatique Anthropique »

death-and-life
Cycle naturel…

EscCOVID + EscRCA = N.O.M*

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, néo-libéralisme et paupérisation, pédagogie libération, politique et social, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, santé et vaccins, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 16 juillet 2021 by Résistance 71

arnaque_RCA1

(*) cette formule : Escroquerie COVID + Escroquerie Réchauffement Climatique Anthropique = Nouvel Ordre Mondial ou donc : EscCOVID + EscRCA = N.O.M est en fait une dérivée de la célèbre formule du professeur Shadoko :
Zo + Meu = Ga.Zo.Bu dont l’application chimique par sa formule expresse 100HO7 + LHO + L100 a permis la dérivation de la Polymerase Chain Reaction (PCR) en test absolument infaillible de virus chimérique à géométrie variable et (accessoirement) aux yeux bleus.
Et surtout… N’oubliez jamais : la science est grande et Bill Gates est son prophète !
Amen
~ Résistance 71 ~

L’escroquerie plandémique est si 2020… Voici ce qui se prépare

James Corbett

12 juillet 2021

Source:
https://www.minds.com/CorbettReport/blog/the-scamdemic-was-so-last-year-here-s-what-s-coming-next-1261152339732381696

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

C’est invisible mais mortel. Cela affecte l’air que nous respirons. Nous sommes tous part de ce problème.

Le SRAS-CoV-2 ? Allons, allons… Tout ça est si 2020. Je parle du prochain croquemitaine invisible à venir, celui qui mènera à terme les transformations commencées sous la plandémie COVID par leur conclusion totalement (il)logique de contrôle complet des mouvements, interactions et activité économique de chaque individu sur la planète. Et oui, au cas où vous auriez loupé le mémo, on est déjà en train de se bouger pour balayer sous le tapis tous ces excès de cette peur pornographique de l’ère plandémie, avec l’aide bien entendu de ces bons vieux dinosaures des merdias, qui rapportent à l’unisson (NdT: du moins dans le monde anglo-saxon, le reste suivra) que “Le narratif COVID entre dans une nouvelle ère” (“Covid Counting Enters New Era”) et que les états sont en train de “minimiser” leur rapport COVID19.

Bien sûr, cela n’est en rien la fin du paradigme bio-sécuritaire. Les “nouvelles frousses” de ce croquemitaine invisible demeureront pour un moment et, alors que Mr Bill “escroquerie à la pandémie” Gates soi-même a annoncé, avant qu’il ne soit si vilement balancé sous le bus par ses congénères globalistes, que la “Pandémie II, le retour” est juste au coin du bois. Non, non, le paradigme construit de la bio-sécurité va, je le crains bien, rester un bon moment avec nous.

Ceci dit, il y a un autre lutin malfaisant qui va bientôt éclipser ce si dangereux monstre COVID dans l’imaginaire de la populace. Un lutin qui est présent depuis des décennies, attendant sa chance de terrifier le public en une Grande Réinitialisation alors que nous plongeons tête la première dans le Nouvel Ordre Mondial et ce monstres est… est…

. . . le dioxyde de carbone ou CO2.

Bouh ! Pas encore terrifiés ?

Et oui, ce bon vieux conte de fée du changement climatique  ou réchauffement climatique anthropique (RCA) va faire son retour animé d’une vengeance tenace en ces années 2020. Comme je l’avais déjà dit en septembre dernier, la pandémie est un test, un échauffement pour les systèmes de contrôle qui vont terrifier le public pour qu’il obéisse à toutes sortes de limitations draconiennes de ses activités au nom de sauver la planète du changement climatique.

La connexion entre les deux a été rendue explicite dans un article très important publié l’an dernier : “Avoiding A Climate Lockdown” de Mariana Mazzucato. Dans cet article, elle argumente que la pandémie COVID ne fut en fait qu’une conséquence de “la dégradation environnementale”, probablement parce que la théorie de l’origine du SRAS-CoV-2 émanant d’une soupe de chauve-souris était alors toujours à la mode et que les mêmes types de contrôle ms en place pour gérer une des némésis invisible seraient toujours bons pour gérer l’autre. Spécifiquement :

Sous un “confinement climatique”, les gouvernements limiteraient l’utilisation des véhicules privés, banniraient la consommation de viande rouge et imposeraient des mesures de conservation d’énergie, tandis que les compagnies pétrolières devraient arrêter de forer. Pour éviter un tel scénario, nous devons changer nos structures économiques et pratiquer le capitalisme de manière différente.

Si seulement tout ça n’était que le délire d’une arriviste style Greta dans une obscure publication sans relation aucune avec le pouvoir. Malheureusement, ces délires furent publiés par Project Syndicate, financé par (attendez ça arrive…)… Les fondations Open Society de George Soros, Bill & Melinda Gates et la Google News Initiative, entre autres.

Si on avait besoin d’une preuve supplémentaire que ceux qui ont déjà aidé à mener l’économie en surplace d’un coup de baguette magique planifie d’activer ceci pour nous préserver du méchant CO2 dans un futur proche, nous pourrions noter :

  • L’intense focalisation du FEM de Davos sur “la course à l’émission zéro net” pendant le Davos Agenda en ligne plus tôt cette année et ses séries consécutives de “Dialogues climatiques”.
  • La tentative de Bill Gates avant sa chute en disgrâce, de faire pivoter la conversation sur la menace du climat avec son nouveau livre et campagne de publicité avenante pour faire peur aux gens afin qu’ils acceptent un nouvel ordre économique mondial fondé sur les restrictions carbone
  • L’appel de l’Assemblée Citoyenne du Royaume-Uni pour “utiliser le stimulus économique du coronavirus pour reconstruire une économie net carbone zéro”

suivis de la cacophonie de milliers d’appels des clones habituels globalistes et leurs idiots utiles des think tanks et institutions de recherche et tous leurs sbires corrompus grassement payés de la faune merdiatique pressetituée à la botte.

Jusqu’ici, la campagne porn de la peur semble avoir ses effets attendus. Une étude récente suggère que “pour la première fois les citoyens européens considèrent le changement climatique comme un problème sérieux pour le monde, malgré la pandémie COVID19”. Alors bien sûr, comme tout sondage, tout ça est à prendre avec de sérieuses pincettes, mais le fait que les braves gens de l’EUrocrassie veulent que vous le croyez en dit suffisamment long. Ceci fait clairement partie d’un agenda de transition pour nous amener gentiment de la peur COVID à la peur climatique augmentée, sous stéroïdes.

Une fois de plus, peut-être que la manière la plus claire de comprendre où va cette nouvelle grand peur climatique, c’est de suivre le fric. Ne vous y trompez pas, ce n’est pas le fric qui manque pour être tracé dans cette histoire. Lorsque vous entendez l’expression “Nouvelle donne verte”, vous devez automatiquement penser “vert comme le dollar”. Les vieux de la vieilles du Corbett Report connaissent la musique et savent déjà :

  • Que les entreprises Enron et Goldman Sachs furent les pionniers des fraudes sur les échanges carbone (et que ceci surprise, surprise est une fraude et une escroquerie totale et complète de A à Z)
  • Que General Electric, DuPont, Johnson & Johnson, Pepsi Cola, Siemens, AIG et une floppée d’autres entreprises côtées au Fortune 500 / CFR (Conseil en Relations Etrangères) rejoignirent BP, ConocoPhilips, General Motors (GM) et autres entreprises financées par l’oligarchie en tant que membres fondateurs du Partenariat pour l’Action Climatique des Etats-Unis dont le mémoire “Blueprint for Legislative Action” est devenu la colonne vertébrale de la loi de 2009 Waxman-Markey bill of 2009; soutenue par Wall Street.
  • Que l’ex-gouverneur de la Banque d’Angleterre et actuellement United Nations Special Envoy on Climate Action and Finance et chien de garde mondialiste, le très canadien Mark Carney, a fait un discours en 2019 déclarant qu’un entièrement nouveau système financier (bien entendu complètement numérique) allait être nécessaire pour aider à faire la transition du monde vers un zéro net carbone
  • Que les Rothschild et leur cohorte de banksters ont en catimini mis en place la base financière pour la création d’un système bancaire climatique complet pour faciliter leurs échanges de dette-pour-nature et autres tentatives de monopoliser le monde au nom du “développement durable”.

et toute une myriade d’autres aspects de cette gigantesque escroquerie climatique pesant quelques 100 000 milliards de dollars en échange carbone, qui est maintenant visible à l’œil nu.

Mais les confinements climatiques sont là où tout cela a été fait pour, et les altérations fondamentales de l’économie seront basées sur l’histoire de cette histoire d’épouvante climatique.

Maintenant, ajoutons à cette histoire quelques-uns des derniers mouvements financiers le long de cette voie vers un contrôle technocratique total de la planète, de ses habitants et de ses ressources. Ces mouvements ont peut-être échappé à votre radar car ils se sont largement produits sous le couvert de cette escroquerie pandémique.

D’abord, il y a cette pression croissante placée sur les régulateurs financiers dans le monde afin  d’adresser cette affaire de climat comme une risque systémique. Ces appels ont déjà eu pour effet de :

  • La création par l’ONU de la position sus-mentionnée “d’envoyé spécial sur le financement de l’Action Climatique”
  • La patronne de la Banque Centrale Européenne (BCE) , et criminelle condamnée, Christine Lagarde et sa promesse (menace ?) de “peindre la BCE en vert” en faisant des affaires climatiques une des priorités de la banque.
  • La patronne de la Réserve Fédérale, Janet Yellen (NdT: marrant de voir comme les harpies du système sont aux positions clefs des banques centrales…) et sa promesse d’évaluer le risque posé par le changement climatique
  • Et des annonces similaires par les régulateurs bancaires du monde.

Ne vous laisser pas berner par la rhétorique et ce faux sens de sécurité. Ceci n’est pas une vague menace de prendre quelque action dans un temps lointain. La tentative de mettre l’économie mondiale sous le joug définitif de la mafia bancaire est déjà bien avancée.

Comment cela ? Mark Carney, de ses propres mots décrivant les solutions climatiques zéro net carbone qui sont “la plus grosse opportunité commerciale de notre temps”.

Les entreprises et ceux qui investissent dedans et leur prêtent du fric et qui font partie de cette “solution”, seront récompensées. Ceux qui sont en retard et font toujours partie du problème seront punis.

Comment seront-ils punis ? En étant coupés de leur accès à la finance privée bien sur ! (et si la finance “privée” ne joue pas non plus la nouvelle règle du jeu, elle sera éteinte également !…)

La finance privée juge quelles entreprises font partie de la solution, mais cette même finance privée est aussi de plus en plus jugée. Les banques, les fonds de pension, et les gérants de portefeuilles doivent aussi montrer où ils en sont dans cette transition zéro net carbone.

C’est l’offre qu’on ne peut refuser directement des Don de la mafia mondialiste de la banque et du climat. Qui pourrait dire non ?

Ah oui, le meilleur, afin de s’assurer de la mise en place de ce nouveau fascisme climatique mondial, les petites entreprises vont maintenant être contraintes de rapporter fastidieusement non seulement leurs propres pêchés climatiques, mais aussi ceux de leurs sous-contractants et fournisseurs et même des utilisateurs de leurs produits.

Si je suis en charge d’une entreprise focalisée sur le zéro net carbone, qu’est-ce que cela veut dire ? Ce n’est pas juste divulguer et gérer les émissions de carbone de la production de mon produit. C’est aussi les émissions impliquées dans l’énergie que j’utilise et les ´´missions en amont de ma chaîne de valeur, en d’autres termes, les émissions de mes fournisseurs, dont la plupart sont de petites entreprises, ainsi que les émissions des gens qui utilisent mon produit fini. Cette entreprise devient responsable de divulguer tous ceux qui participent et a intérêt à gérer ces derniers à la baisse. Dont il y a un intérêt à travailler avec de petites entreprises ou de choisir celles qui œuvrent à diminuer leurs émissions.

Là encore, tout cela n’est pas menace creuse. Ces choses se passent déjà. Je n’étudie pas particulièrement ce sujet, mais il y a eu déjà pas mal d’histoires de la sorte sorties ici au Japon, montrant exactement comment ce type de pression est déjà mise en place pour tenter de faire obéir les petites entreprises aux diktats de la mafia mondialiste du climat. Observez juste ces titres de ces dernières semaines :

Japanese insurers struggle to pinpoint climate change cost estimates

MUFJ board beats back climate resolution as activists falter in Japan

BOJ to launch new scheme for fighting climate change

Je n’ai aucun doute que si vous recherchiez ce genre d’histoire dans votre lieu de résidence pour en trouveriez un bon paquet.

Mais peut-être que la plus grosse miette laissée sur ce chemin est le “Net zero: a fiduciary approach” de notre bon vieux copain qu’est Blackrock. Vous connaissez Blackrock ? Le plus gros gérant de biens du monde au portfolio sous contrôle de 9000 milliards de dollars ! L’entreprise “privée” vers laquelle la Fed s’est tournée pour ses bonds du trésor de l’escroquerie pandémique. La même firme d’investissement qui rachète les maisons aux Etats-Unis très rapidement (parce que vous n’aurez bientôt plus besoin d’être propriétaire de votre maison !). Oui, ce Blackrock là !

Et bien, il se trouve qu’ils sont 100% avec l’agenda du changement climatique, quelle surprise hein ?

Oui, leur nouveau rapport nous informe que “la transition climatique crée une opportunité d’investissement historique”. Comme les réflexions de Carney ci-dessus mentionnées, le rapport de Blackrock insiste également sur l’importance de “la mesure et de la transparence” dans l’objectif d’atteindre une économie du zéro net carbone, faisant la promotion “d’un alignement des températures” et d’une mesure pour que “la mesure du changement de température soit consistant avec la gestion d’un portfolio”. Ils admettent que le standard pour se faire est en train d’être développé en conjonction avec le très nébuleux “Comité de stabilité financière” ( the shadowy Financial Stability Board‘s) et son groupe spécial sur les divulgations financières liées au climat, qui apparemment est un truc qui existe.

Hum, ça pue la magouille à plein nez tout ça. Un plan qui prévoit chaque parcelle d’énergie qui va dans la production d’un produit, qui est comptabilisée et enregistrée en temps réel et pour laquelle cette dépense énergétique devient la base d’un système économique ? Où ai-je déjà entendu ça ?

Ah oui ! c’est la définition littérale de la technocratie et d’un système technocratique du Technocratic Study Course, qui pose comme postulat qu’un système technocratique de distribution demande que le gouvernement continental technocrate du futur : “Enregistre sur une période continue de 24 heures la conversion totale nette d’énergie, ce qui déterminera a) la disponibilité de l’énergie pour la construction et la maintenance continentale, b) la quantité de richesse physique disponible sour la forme de bien de consommation et de services pour la consommation par la population totale pendant la période d’équilibrage.”

Et :

“Fournir un inventaire continu sur 24 heures de toute production et toute consommation.” Et oui, ils veulent une connaissance et un contrôle total sur toute activité humaine, et pourquoi cela ? afin d’avoir une emprise sur absolument tout bien entendu. Il ne s’en cache même pas. Le cours d’étude technocratique nous dit d’emblée dans sa section “L’animal humain” que :

Comme nous devons maintenant gérer les êtres humains et leurs habitudes, il est bien qu’avant d’aller plus avant nous nous renseignons plus  sur la nature de cet animal humain.

Avant de conclure que :

Les habitudes sociales et institutions humaines tendent à demeurer stables ou à changer de manière très lente, sauf en cas de changement rapide de l’environnement naturel externe lorsque ce dernier affecte directement les nécessité biologiques de base. Quand les humains sont nourris, habillés et logés d’une manière compatible avec une bonne santé, qu’ils ne sont pas obligés de travailler beaucoup dans des taches astreignantes et peuvent intervenir normalement avec leurs semblables, les habitudes sociales et les coutumes ont tendance à se cristalliser  sur ce mode particulier de procédure. Si des changements dans l’environnement se produisent de manière à ce que les nécessités de base ne peuvent plus être remplies par des activités en relation avec les vieilles habitudes, alors ces dernières seront vite abandonnées.

Rien de tout cela ne sera surprenant pour ceux qui ont étudié la formule Problème – Réaction – Solution par laquelle les ingénieurs sociaux utilisent des évènements faux-drapeau ou autres manilpulations pour choquer le public à changer d’attitude selon un chemin pré-déterminé. Merde, cela devrait même être familier à tous ces “gens normaux” qui font encore confiance à Naomi “Conspiracy Smoothie” Klein pour leur dire les dures vérités au sujet de la doctrine de la thérapie du choc.

C’est là où on commence à entrevoir ce qu’est l’agenda. Ceci n’a rien à voir avec le fait de “sauver la planète”, ça n’a jamais au grand jamais été le cas. Les types qui sont en train de construire de véritable cauchemar de confinement total climatique pour la société future se foutent ouvertement de votre gueule depuis les jets privés exemptés de taxe carbone (carbon tax-exempted private jets.)

Ils sont là pour vous contrôler à 100%. Pour décider pour vous où et quand vous pourrez quitter votre habitation et quel mode de transport vous serez autorisé à utiliser lorsque vous pourrez le faire. Décider ce que vous pourrez acheter ou pas. Comment vous pourrez passer votre temps, où vous vivrez et avec qui vous pourrez vous reproduire… ou pas, ou si on vous permettra même de vous reproduire. La meilleure façon pour eux de le faire est de créer des hommes ours-cochons avec lesquels ils pourront soumettre le public.

Commencez-vous à voir l’image se dessiner devant vous ou pas ?…

Le paradigme de la bio-sécurité est toujours là, mais il n’est qu’un amuse-gueule de la grille de contrôle qui va être mise en place et activée.

COVID ? Disponibilité de lits d’hôpital ? Masques ? Ivermectin ? Pfff, tout ça est tellement 2020… L’oligarchie est déjà passée à autre chose. La question est : Êtes-vous prêts pour ce qui arrive et pointe le museau ?…

= = =

Voir notre page : “Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique”

BRVG
Le bateau ivre du N.O.M

Le_Pens-Complotiste

Du coronavirus au réchauffement climatique anthropique, d’une arnaque à une autre avec Bill « La piquouze » Gates, tsar eugéniste de la pseudo-science… (F. William Engdahl)

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , on 17 avril 2021 by Résistance 71

 

 

BG_scamRCA
Arnaques et fausses solutions…

 

La Suède met un terme à la folie du projet de Bill Gates concernant le réchauffement climatique

 

F. William Engdahl

 

12 avril 2021

 

url de l’article original:
http://www.williamengdahl.com/englishNEO12Apr2021.php

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Depuis plus d’une décennie, Bill Gates a dirigé des millions de dollars dans une aventure scientifique folle soi-disant pour étudier la possibilité d’un “refroidissement mondial anthropique” pour freiner le “réchauffement”. Le projet, mené par des physiciens de Harvard, propose d’envoyer des satellites dans l’atmosphère afin de larguer des tonnes de produits chimiques dans une tentative de bloquer le rayonnement solaire. Maintenant une très forte résistance à ce projet en provenance de Suède a forcé Bill Gates and Co. d’abandonner le projet de lancement de satellites depuis ce pays. Cette dernière aventure en géo-ingénierie par Gates montre à quel point cette mascarade de réchauffement climatique anthropique est une vaste fumisterie. Comme sans nul doute Gates le sait, la planète a en fait déjà commencé à se refroidir alors que nous entrons dans ce que les astrophysiciens pensent être une longue période de refroidissement, causée par une période de minimum solaire dans laquelle nous sommes entrés depuis 2020.

Le 2 avril, l’Agence Spatiale Suédoise a annoncé que le programme, le Stratospheric Controlled Perturbation Experiment (SCoPEx), financé par Bill Gates, a “divisé la communauté scientifique” et ne sera donc pas mis en place. SCoPEx était un plan financé sur plusieurs années sur des fonds personnels de Gates pour tester la possibilité de réduire l’exposition au rayonnement solaire par voie de géo-ingénierie humaine.

Le plan est de larguer de la poussière de sulphate aerosol ou du carbonate de calcium dans l’atmosphère depuis une très haute altitude par des ballons dans un projet délirant d’essayer de bloquer le rayonnement solaire et donc d’empêcher le réchauffement climatique. L’agence spatiale suédoise a décidé d’arrêter le projet à cause d’une opposition non seulement de la communauté scientifique et environnementaliste, mais aussi des peuples indigènes natifs de la région suédoise comme les Saame ou les Lapons qui sont des éleveurs de rênes et qui craignent que des retombées puissent polluer et nuire à leurs troupeaux. De manière notoire, le conseil Saami a prévenu que l’expérience de Gates “essaie essentiellement de reproduire des effets d’éruptions volcaniques en semant constamment le ciel de particules atténuant et filtrant le rayonnement solaire.

arnaque_RCA1

Depuis au moins 2020, Bill Gates appelle pour que l’humain atténue le rayonnement solaire. Il a donné 4,6 millions de dollars au physicien de Harvard David Keith pour faire avancer le projet. Keith a été un conseiller de Gates depuis 2005. Avec l’entreprise pétrolière Chevron (NdT: de Chevron-Texaco), Bill Gates est un des financiers de l’entreprise de Keith, Carbon Engineering, une entreprise Direct Air Capture basée au Canada. Direct Air Capture est un autre de ces projets baltringues, un processus de capturer le CO2 directement de l’air en utilisant de gigantesques ventilateurs qui aspirent l’air vers un filtre où il est traité avec un solvant caustique pour en extraire le CO2. Cela demande une énorme quantité d’eau et d’énergie pour réaliser le processus et une surface au sol de l’ordre de la taille de l’Inde selon des estimations. Capturer le CO2 de l’air pour atteindre le zéro carbone de sources d’énergie hydrocarbonées coûterait de l’ordre de 5000 milliards de dollars par an, si on pense que c’était possible sur une échelle planétaire. Keith semble parfaitement heureux de jongler avec ce type de projet sur l’ardoise d’un milliardaire pseudo-scientifique: Bill Gates.

Dans une conférence TED en 2010, Gates avait répondu à une question sur le blocage solaire, il avait alors dit “devons-nous commencer à prendre des mesures d’urgence pour maintenir la température de la terre stable ?… Il y a une ligne de recherche appelée la géo-ingénierie représentant des techniques variées qui retarderaient le réchauffement et qui nous fournirait 20 ou 30 ans pour que nous puissions agir.”

Keith a dit que malgré la déception suédoise, le groupe allait œuvrer pour le soutien de l’administration Biden afin de faire les tests aux Etats-Unis. La USA National Academies of Sciences, Engineering and Medicine a récemment publié un rapport appelant pour un investissement de 100 à 200 millions de dollars sur la “géo-ingénierie solairesur les prochaines cinq années.

La géo-ingénierie est bien réelle

Jusqu’à récemment, le gouvernement américain a nié être impliqué avec la géo-ingénierie et a étiqueté toute discussion sur de tels projets comme les chemtrails, qui vaporisent le ciel comme de la “théorie de la conspiration” (NdT: rappelons que ce terme fut inventé par la CIA pour discréditer quiconque doutait à l’époque, de la version officielle de l’assassinat de JFK…). Il semble maintenant plus ouvert à la discussion sur ce qui ont été des projets de géo-ingénierie secrets. En novembre 2017, la chambre des représentants américaine dominée par les républicains a tenu les premières auditions sur le thème “Géo-ingénierie : Innovation, recherche et technologie”. Le panel a discuté du besoin de plus amples recherches sur le géo-ingénierie contre le rayonnement solaire connu sous le vocal d’injection aérosol stratosphérique.

Une substance qui est considérée pour le projet de Gates et d’autres qui projettent de bloquer le rayonnement solaire est appelée “poudre de cendres de charbon”, le résidu de ce qui est brûlé par les centrales électriques thermiques. Cette substance qui est stockée et éliminée en sécurité par les centrales, pourrait amener des pluies acides sur terre si répandue dans l’atmosphère.

D’après l’association Physiciens pour une Responsabilité Sociale : “Selon où le charbon a été extrait, les cendres de charbon contiennent des métaux lourds incluant l’arsenic, le plomb, le mercure, le caldmium, le chromium et le selenium ainsi que de l’aluminium, de l’antimonie, du barium, du berrylium, du boron, du chlore, du cobalt, du manganèse, du nickel, du thallium, du vanadium et du zinc.” Le groupe note que l’Agence pour la Protection de l’Environnement (APE ou EPA de son acronyme anglais) a trouvé que “Si mangés, bus ou inhalés, ces agents toxiques peuvent causer des cancers et avoir un impact sur le système nerveux comme par exemple créer des déficiences cognitives, des retards de développement et des problèmes / troubles comportementaux.

Ils peuvent aussi provoquer des troubles cardiaques, maladies pulmonaires, détresses respiratoires, déficiences rénales, troubles de la reproduction, maladies gastro-intestinales, malformations de naissance et une déficience de a croissance osseuse chez les enfants.” Ceci n’est certes pas bénin.

covid19-on-se-fout-de-notre-gueule

Le Grand Minimum Solaire

Voilà ce qu’on peut dire contre le projet de Gates-Harvard. La déclaration du conseil du peuple Saami disant que l’entreprise de blocage du rayonnement solaire par le duo Gates-Keith est une tentative de “copier les éruptions volcaniques en vaporisant continuellement le ciel de particles bloquant le rayonnement solaire”, est des plus justes et pour des raisons qui ne sont pas suffisamment discutées.

Ce que le GIEC de l’ONU refuse de discuter est la relation entre le soleil et les changements climatiques terrestres. Le soleil est ses cycles d’éruptions et de calmes solaires sont de loin les plus grands facteurs influant sur le climat de notre planète.

Le point fondamental au sujet du changement actuel dans le climat est que la Terre est dans la phase initiale non pas d’un réchauffement global, mais d’une période de refroidissement global, appelée par les astrophysiciens le Grand Minimum Solaire.

Si ceci est correct, cela laisse présager d’un changement climatique des plus dramatiques et bien plus dangereux qu’on ne puisse imaginer. D’après la NASA, notre planète est entrée dans ce qui est estimé être le minimum solaire le plus important de ces quelques 200 dernières années.

Ce que des gens comme Al Gore essaient de cacher est le fait que la planète Terre ne se réchauffe plus depuis environ l’an 2000 (NdT: les climatologues sérieux non inféodés disent qu’il n’y a plus de réchauffement, qu’il y a une “pause” depuis 1998…) et est entrée depuis l’été 2020 dans une grande période de refroidissement qui durera jusqu’à environ 2055. Les périodes historiques de Grand Minimum Solaire se déroulant tous les 200 ans environ, créent une grande instabilité météorologique, des périodes prolongées d’inondations, de grands échecs de cultures agricoles et une très grande amplitude thermique, ainsi que des perturbations dans le jet stream (NdT: ces énormes courants d’air d’altitude), créant des vagues de chaleurs et de vastes incendies de forêts entre autres évènements extrêmes. Ces effets ont été constatés et répertoriés dans des périodes au moins un siècle avant l’invention du moteur à explosion.

Ce qu’aucun modèle climatique informatique n’est capable de faire est d’incorporer les effets de notre soleil sur le climat terrestre et ce malgré la preuve scientifique bien documentée que les cycles solaires sont le plus grand facteur de changement du climat. En fait, ces modèles n’essaient même pas d’incorporer ce type de données.

Les éruptions solaires connues du public sous le terme de “taches solaires” augmentent et diminuent selon des cycles de 11 et 22 ans en gros. En plus de ces cycles, il y a des grands cycles solaires de 100 et 200 ans. Depuis juin 2020 nous sommes entrés dans un Grand Minimum Solaire, un de ceux qui peut voit l’activité des taches solaires diminuer jusqu’à zéro durant plusieurs décennies.

Les volcans et le soleil

Une recherche scientifique plus poussée trouve qu’alors que la mécanique de tout ça n’est pas entièrement claire, des périodes de minimum solaire et spécifiquement de Grand Minima Solaires, sont aussi associées avec une augmentation des tremblements de terre et de l’activité volcanique.

Un groupe de scientifiques japonais mené par le Pr. Toshizaku Ebisuzaki a examiné le timing de 11 évènements éruptifs volcaniques qui ont produit un magma riche en silice de quatre volcans japonais. Ils ont trouvé que “ 9 des 11 évènements se sont produits durant des phases inactives du soleil et de son activité magnétique (minimum solaire), qui est très bien indexé avec le nombre affilié au groupe de taches solaires. Cette forte association entre le timing des éruptions et un minimum solaire est statistiquement significatif à un niveau de confiance de 96,7”.

Ceci possède une très haute co-relation.

Il y a quelques 200 ans, nous avons eu la dernière période de Grand Minimum Solaire en date, connue par les scientifique sous le nom de minimum de Dalton, au début du XIXème siècle. En 1816, la couverture de nuages sur la planète était si importante, que cette année là est resté dans les annales comme étant “l’année sans été”. Le minimum de Dalton dura des alentours de 1790 à vers 1829. En 1815, l’énorme éruption volcanique du Mont Tambora en Indonésie, la plus grosse éruption de l’histoire archivée de l’humanité, cracha tellement de cendres et de débris dans l’atmosphère qu’en 1816, le président des Etats-Unis Thomas Jefferson nota dans son journal météo de l’état de Virginie une absence de soleil en été. Cela déclencha une vague de conditions météorologiques extrêmes et d’énormes problèmes de récoltes agricoles dans bien des endroits du monde. Des chutes de neige et de grosses gelées au mois de juin 1816 dans toute l’Amérique du Nord ont détruit presque toutes les récoltes.

Dans le monde, ce fut la pire des famines du XIXème siècle. L’énorme volume de cendres volcaniques du Tombora disséminé dans l’atmosphère durant pendant plus d’un an a réfléchi une quantité considérable du rayonnement solaire, causant des étés particulièrement frais qui contribuèrent à la pénurie de nourriture.

La preuve que nous sommes dans la même situation et dans les étapes préliminaires d’un nouveau Grand Minimum Solaire similaire à celui du XIXème siècle ou pire, est particulièrement évidente. Le 2 mars, le volcan Sinabung de Sumatra, volcan incroyablement actif, a explosé de façon spectaculaire, envoyant des cendres volcaniques à plus de 12 km d’altitude. Les particules éjectées à des altitudes au dessus de 10km et dans la stratosphère ont un effet refroidisseur direct de la planète.

L’Islande, l’île des Caraïbes de St Vincent et d’autres régions du monde, ont vu des éruptions récentes ces dernières semaines, ce qui suggèrent que nous sommes probablement en route pour un choc climatique plus important que le tsar du climat auto-proclamé Bill Gates ne veuille bien le dire. Gates, le FEM de Davos et toute une floppée de “scientifiques du climat” gourmands des financements, refusent de considérer la réalité solaire, poursuivant au lieu de cela des projets barjots comme le filtrage chimique du rayonnement solaire. Les milliers de milliards de dollars qui sont supposés être dépensés sur l’énergie éolienne et photovoltaïque inefficace, indiquent que leur agenda n’a absolument rien à voir avec la santé de la planète, ni la notre. Nous pouvons être tout à fait certains que ces “scientifiques” qui conseillent Bill Gates sont parfaitement au courant des cycles solaires. Cependant, créditons les d’un point majeur : ce sont tous des maîtres du mensonge et de la supercherie.

= = =

Notre page « Escroquerie réchauffement climatique anthropique »

 

arnaque_RCA
sans conditionnel…

Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique: La part de foi dans les prédictions des modèles… (Dr Roy Spencer)

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 10 septembre 2019 by Résistance 71

 

Le composant de foi dans les prédictions du réchauffement climatique anthropique

 

Dr. Roy Spencer

 

8 septembre 2019

 

url de l’article original:

http://www.drroyspencer.com/2019/09/the-faith-component-of-global-warming-predictions/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Il y a déjà 10 ans que j’ai abordé ce problème dans un billet de blog spécifique (NdT: voir le lien sous l’article), j’ai donc pensé que cela en valait la peine de le revisiter. Je le mentionne de temps en temps, mais ce qu’il dit est si important, qu’il faut toujours le répéter, encore et toujours.

Je continue d’appliquer simplement ces concepts, nouvelle tentative donc.

Ce qui suit est le plus concis que je puisse faire.

  1. Le changement de température en tout, y compris le système climatique, est le résultat d’un déséquilibre entre le taux de gain et de perte en énergie. Ce raisonnement provient de la 1ère loi de la thermodynamique. Un truc de base.
  2. 2 Le réchauffement global est supposé être dû à un petit déséquilibre (de l’ordre de 1%) entre la lumière solaire absorbée et l’énergie infrarouge perdue dans l’espace, ce en moyenne sur la Terre, causé par une augmentation du CO2 atmosphérique résultant de la combustion de sources d’énergie, de carburant fossile.
  3. 3 Mais nous ne savons pas si le système climatique, sans l’influence humaine, est dans un état de déséquilibre naturel quoi qu’il en soit. Nous ne connaissons pas la quantité moyenne de lumière solaire absorbée ni l’énergie infrarouge émise au travers de la planète, que ce soit par observation ou par des principes physiques premiers, nous ne le savons pas de manière si précise afin de blâmer le plus récent réchauffement sur les humains plutôt que sur la nature elle-même. Les meilleures estimations actuelles, fondées sur une variété de données, est d’environ 239-240 Watts par m2 pour ce flot d’énergie. Mais nous n’en savons en fait vraiment rien.

Lorsque les premiers modèles climatiques informatiques sont construits, ce flot d’énergie globale moyenne entrant et sortant du système climatique ne s’équilibre pas. Donc, les modeleurs ajustent tout chiffre des processus incertains dans les modèles (par exemple, la paramétisation des nuages) jusqu’à équilibre. Ils déroulent le modèle pour disons, 100 ans et s’assurent qu’il n’y a pas ou peu de variation de température sur la longue durée pour vérifier qu’il y a équilibre.

Puis, ils ajoutent l’effet de radiation des infrarouges de l’augmentation du CO2, qui crée un déséquilibre énergétique. Le réchauffement se produit. Puis ils disent quelque chose comme: “Vous voyez ? Le modèle prouve que le CO2 est responsable du réchauffement que nous avons depuis les années 1950.

Mais ils n’ont fait que démontrer ce qu’ils assument depuis le départ. C’est un raisonnement circulaire. Une tautologie. La preuve est abondante que la nature crée également un déséquilibre dans l’énergie totale, par exemple le grand réchauffement avant les années 1940 ; le petit âge de glace ; la période chaude médiévale. C’est pourquoi beaucoup de climatologues essaient de purger ces évènements des archives historiques, pour faire croire que seuls les humains causent un changement climatique.

Je ne dit pas que l’augmentation du CO2 ne provoque pas de réchauffement, je dis que nous n’avons aucune idée de la quantité de réchauffement qu’il provoque parce que nous n’avons aucune idée des déséquilibres énergétiques naturels existant dans le système climatique pour disons, les derniers 50 ans. On assume simplement que ces déséquilibres n’existent pas.

(et non, il n’y a aucune empreinte humaine sur le réchauffement. Tout réchauffement global, qu’il soit naturel ou causé par l’Homme, se ressemble. Si un déclin naturel des nuages marins était responsable, ou un déclin de renversement océanique, tous deux possibles dans un système chaotique, le réchauffement serait toujours plus grand au dessus de la terre qu’au dessus des océans, plus important dans les couches d’eau moins profondes que dans les couches d’eau profondes et plus important dans les grandes latitudes nord et moindre dans les grandes latitudes sud).

Ainsi, les projections faites concernant le réchauffement climatique comportent un grand élément de croyance, de foi programmée en elles.

Article mentionné par Spencer dans le 1er paragraphe:

http://www.drroyspencer.com/2010/01/a-demonstration-that-global-warming-predictions-are-based-more-on-faith-than-on-science/ 

Lectures complémentaires:

Manuel_du_sceptique_climatique_No1

Manuel du Sceptique II-V4

 

Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique: Vatican, réchauffement, terre plate et imbécilité ensoutanée…

Posted in actualité, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 25 août 2017 by Résistance 71

Pour un archevêque du Vatican tout le monde devrait accepter que le réchauffement global est un fait

 

Lisa Bourne

 

19 juillet 2017

 

Source: https://wattsupwiththat.com/2017/07/22/vatican-archbishop-all-should-accept-that-global-warming-is-a-fact/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le grand ponte de l’académie des sciences pontificale du Vatican a encore interféré en disant que le déni du réchauffement climatique anthropique correspond à la mentalité de dire que “la terre est plate” (NdT: ce que soutenait l’église en son temps du reste et qui mena le physicien Bruno au bûcher pour  avoir refuser le dogme, et forçant la rétractation de Galilée…): “d’un point de vue scientifique, la phrase disant que la Terre est réchauffée par l’activité humaine est aussi vraie que la phrase: la Terre est ronde !” a dit l’archevêque Marcelo Sanchez Sorondo.

L’archevêque a été un promoteur zèlé et très constant de la théorie du réchauffement climatique anthropique comme étant une vue de l’église non-négociable, malgré le statut de protection de l’environnement soit une affaire de business et de gros sous.

L’idéologie du changement climatique [anthropique] continue à être contestée comme étant un plan perpétré avec des données manipulées par la gauche pour faire passer des législations environnementalistes et de nouveaux impôts.

L’archevêque Sorondo a désavoué les “négationnistes climatiques” dans un entretien récent avec Radio Vatican, comme étant “un infime minorité”.

L’entretien qui se tint en allemand contenait cette manchette: “Vatican: le changement climatique est un fait”, et se concentra sur la réception de l7encyclique du pape François “Laudato Si”, deux ans après sa diffusion.

L’archevêque Sorondo expliqua dans l’entretien pour dire que le changement climatique provoqué par l’Homme était considéré comme scientifique. Il ajouta que le pape avait non seulement le droit mais aussi le devoir de se reposer sur la cience en plus de la doctrine et philosophie en recherchant la vérité.

Si le pape s’exprimait sur un tel sujet, alors cela n’était pas arbitraire, a t’il dit, car la parole du pape n’est pas restreeinte au domaine de “la doctrine de la foi et de la morale”.

Le pape utilise les vérités de la science et de la philosophie non seulement pour expliquer aux hommes comment parvenir au paradis, a dit l’archevêque, mais aussi ce qu’il doit faire sur terre.

Toutes les activités humaines ont un rapport avec l’éthique. a dit l’archevêque argentin, elles sont donc déjà dans la juridiction du pape. Sorondo est un proche conseiller du pape François 1er et le chancelier à la fois de l’académie des sciences pontificale et l’académie pontificale des sciences sociales. Il a accueilli à plusieurs reprises des avocats pro-avortement et du contrôle de la population (NdT: idéologies pourtant diamétralement opposées et antimomiques du dogme catholique) au Vatican pour des conférences sous le prétexte de l’affaire climatique.

Le mois dernier, juste avant que le président Trump ait annoncé que les Etats-Unis se retireraient du controversé accord de Paris, l’archevêque a assimilé les sceptiques de l’idéologie climatique a des “croyants de la terre plate”. Un retrait de l’accord de Paris “ serait non seulement un désastre mais complètement anti-scientifique,” a t’il dit.

“Dire que nous devons nous reposer sur le charbon et le pétrole c’est  dire que la terre n’est pas ronde”, a déclaré Sorondo. “C’est une absurdité dictée par le besoin de faire de l’argent.”

Il a aussi répétitivement déclaré que ceux qui ne souscrivent pas au changement climatique anthropique sont soudoyé par l’industrie du pétrole. Il l’a réaffirmé dans un entretien avec Radio Vatican.

“Bien sûr, certains secteurs qui dépendent du lobby pétrolier, incluant quelques institutions catholiques ! – ne sont pas d’accord avec Laudato si”, a déclaré l’archevêque. “Avec cela ils génèrent des dégâts sérieux parce que le climat se détériore et même les opposants du changement climatique seront parmi les victimes à court ou long terme.”

Eugénisme et réchauffement climatique anthropique… E = MC2

Posted in actualité, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 8 avril 2015 by Résistance 71

Einstein l’avait bien dit:

E=Mc2 où E est l’Eugénisme, M le malthusianisme et c2 est le changement climatique (anthropique bien sûr) (cc ou c au carré)

Ce qui nous donne:

Eugénisme = Malthusianisme x changement climatique (anthr.)

CQFD

~ Académie des sciences de Résistance 71 ~

 

Une haute fonctionnaire de l’ONU déclare qu’ “on devrait faire tous les efforts possibles pour dépeupler la planète”

 

Steve Watson

 

6 Avril 2015

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/video-un-climate-change-official-says-we-should-make-every-effort-to-depopulate-the-planet/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les hauts fonctionaires de l’ONU sont en train de pousser la notion que la population humaine devrait être réduite afin de combattre effectivement le changement climatique.

Cette notion de longue date a été continuellement avancée par Christiana Figueres, la secrétaire exécutrice de la convention des nations-unies sur le changement climatique (UNFCC). En 2013, figueres a eu une conversation avec le fondateur de Climate One Greg Dalton en ce qui concerne le “taux de fécondité dans la population” comme étant un contributeur du changement climatique.

Les commentaires sont faits à la minute 4.20 dans la vidéo ci-dessous:

http://www.youtube.com/watch?v=xFGksEgSwk8

“Un problème lié est le taux de fertilité de la population” opina Dalton. “Beaucoup de gens dans les cercles de l’énergie et de l’environnement ne veulent pas approcher cela parce que c’est politiquement dangereux. Ce n’est pas leur problème.” A t’il ajouté.

“Mais n’est-il pas vrai que stopper l’augmentation de la population serait un des plus gros leviers pour contrôler la montée des gaz à effet de serre ?” a demandé Dalton.

“De manière évidente, moins de personnes exerceraient de pression sur les ressources naturelles”, a répondu Figueres, notant aussi que des estimations suggèrent que la population mondiale sera de 9 milliards d’individus en 2050.

Dalton a ensuite questionné le fait de savoir si ce chiffre pourrait être enrayé ou ralenti de quelque manière que ce soit.

“Donc est-ce que 9 milliards est la conclusion définitive ? C’est inscrit, un fait quasiment accompli, n’y a t’il pas un moyen de changer cela ?” a t’il demandé à Figueres.

“Il y a une certaine pression dans le système pour aller vers cela ; on peut définitivement changer cela non ? Nous pouvons sûrement changer ce chiffre”, a répondu Figueres.

“Nous devrions vraiment faire tous les efforts possibles pour changer ce chiffre parce que nous sommes déjà aujourd’hui en excédent de ce que la planète peut soutenir”, a t’elle aussi clâmé.

“Alors oui,, nous devrons faire tout ce qui est possible, mais nous ne pouvons pas tomber dans le raisonnement simpliste de dire qu’en limitant la croissance démographique nous aurons résolu le problème. Ce n’est pas une question de si/ou mais de et/aussi.” A dit la fonctionnaire de l’ONU.

Climate One se décrit lui-même comme un forum pour les affaires publiques qui se fait le défenseur d’action extrême pour combattre le changement climatique. C’est une branche du Commonwealth Club of California basé à San Francisco, essentiellement un moulin à parole visité régulièrement par des chefs de gouvernements et des entrepreneurs.

Figueres n’est pas étrangère aux déclarations controversives lorsque cela a trait au changement climatique. La fonctionnaire de l’ONU avait précédemment décrit le but de l’UNFCC comme “une transformation complète de la structure économique du monde.”

Elle a aussi déclaré répétitivement qu’une dicature communiste de style chinois est bien plus efficace que le système constitutionnel à l’américaine pour combattre “le réchauffement climatique anthropique global”.

Figueres a dit à Bloomberg News l’an dernier que le gouvernement chinois (qui continue à mettre en application les avortements légaux, l’infanticide et la stérilisation obligatoire) fait “bien les choses” quand il s’agit du changement climatique, même si la Chine est et de loin le plus gros émetteur de gaz à effets de serre de la planete.

Figueres a noté qu’une division partisane au sein du Congrès américain existe “au détriment” du passage des législations sur le changement climatique, tandis que le parti communiste chinois lui, applique ses politiques par décrets-lois. Le président Obama acquiesce à cela puisqu’il contourne le congrès en permanence pour ordonner ses décrets sur le changement climatique.

Comme Infowars l’a continuellement fait remarquer, il y a une erreur fondamentale à associer le changement climatique avec la surpopulation.

Les populations des pays développés sont en décroissance et seulement dans les pays du tiers monde voit-on le taux de croissance démographique augmenter dramatiquement. L’industrialisation par elle-même équilibre la croissance démographique et même ces modèles de croissance de population mondiale montrent de manière routinière que la population mondiale va se stabiliser à environ 9 milliards d’individus vers 2050 et commencera à décliner doucement après cela. “La population des pays les plus développés restera viruellement inchangée à 1,2 milliards d’individus jusqu’à 2050”, explique un rapport de l’ONU. Le soutien de l’ONU à une politique de dépopulation est en contraction directe avec ses propres résultats de recherches démographiques.

Une fois qu’un pays s’industrialise, le taux de fécondité passe à la moyenne de 1,6 enfant par famille, ainsi la population occidentale est en déclin dans le monde (NdT: le taux de maintien du statu quo démographique étant de 2,1 enfants par famille). Cette tendance s’est aussi matérialisée dans des pays comme le Japon et la Corée du Sud. L’ONU a dit que la population mondiale allait se maximiser vers 9 milliards puis allait décliner.

De plus, comme mis en évidence par la revue The Economist, le taux de fertilité est en chute libre.

Comme les écologistes radicaux poussent à la désindustrialisation du monde devant la soi-disant menace du carbone, ceci va renverser la tendance qui baisse naturellement le nombre d’enfants que nous avons. Si les fanatiques religieux que sont les réchauffistes sont autorisés à mettre en pratique leur politique, la population mondiale va continuer a croître jusqu’à effectivement potentiellement devenir un problème, ceci n’est qu’un autre exemple du comment les hystériques du réchauffement climatique sont en train de causer en fait plus de mal que de bien pour le long terme de l’environnement en empêchant les pays sous-développés de s’industrialiser et ainsi de réduire leur taux de naissance de manière naturelle.

Même si vous vous faites l’avocat du diable et acceptez que les humains causent de fait une réchauffement catastrophique et que nous sommes trop nombreux et si vous pouvez passer outre les conotations eugénistes des politiques de contrôle de populations et de la politique de dépopulation, ces méthodes ne sont fonfamentalement pas une solution valide à la menace perçue émanant du changement climatique.

La véritable solution serait d’aider à l’augmentation des standards de vie des nations désespérément pauvres du tiers et quart monde, permettant à ces pays de s’industrialiser et de voir leur chiffre de population se réduire en conséquence et ce de manière naturelle.

Au lieu de cela, le tiers monde a vu les prix alimentaires doubler à cause des politiques liées au “changement climatique” comme par exemple transformer d’énormes zones agricoles dédiés à l’alimentation en zone de cultures pour le biofuel.

De plus, la législation sur le climat continuellement poussée par le monde développé fait que ces nations prennent moins en charge demandant plus aux pays les plus pauvres et ce malgré le fait que la réduction plus avant de leurs émissions de CO2 handicappera toujours plus leur déjà fragile économie ainsi que leurs peuples vivant sous le seuil de pauvreté (NdT: sauf bien sûr leurs leaders mis en place par l’occident, qui pille les ressources de ces nations dans le même temps…)

Des législations précédentes, tel que l’accord de Copenhague, a permis aux peuples des pays développés d’émettre deux fois plus de carbone par tête de pipe (NdT: sans mauvais jeu de mot…) que ceux des pays pauvres, qui n’ont pas causé de hausse dans l’émission des gaz dits menaçant notre existence sur cette planète. Les révélations en ce domaine ont mené certains leaders du tiers monde à accuser le monde développé de “colonialisme climatique”.

Connecter la politique environnementale aux agendas de dépopulation ouvre la porte à l’eugénisme et il n’est donc pas surprenant que par cette porte se sont engouffrées les hordes de la pourriture élitiste qui ne demande qu’à être en première ligne de la politique d’extermination.

Un exemple est le groupe d’utilité publique du Royaume-Uni Optimum Population Trust (OPT), qui a lancé précédemment des initiatives appelant les membres riches et puissants des pays riches de participer à la réduction du carbone en finançant des programmes de réduction de la population des nations en voie de développement. (NdT: comme par exemple le financement des programmes de vaccination de l’ONU par la fondation eugéniste Bill & Melinda Gates qui des dires même de “Bill la main froide”, “pourrait aider à réduire la population mondiale de 10 à 15% si on fait bien le boulot…” Brrrr… et c’est en marche.)

En 2007, le groupe a aussi publié un rapport annonçant que les enfants sont “mauvais pour la planète” et “qu’avoir de grande famille devrait-être villipendé et dénoncé comme mauvaise conduite environnementale de la même façon que de prendre l’avion souvent, de conduire de grosses voitures et de ne pas réutiliser les sachets en plastique.”

Les mêmes dires ont été réitérés encore et encore par les groupes et les écologistes ainsi que par les scientifiques les plus influents du gouvernement américain.

Bien que vous puissez penser que les idées de stérilisation et de dépopulation ne pourraient pas être acceptées par le public, ces concepts sont maintenant soutenus et popularisés comme étant la façon de propulser l’humanité vers l’avant.

La direction du panel sur le changement climatique de l’ONU fournit une plateforme et pousse dans certains cas pour une politique appliquée par une dictature qui traque les mères enceintes de leur second enfant, les font enlever dans la rue, les emmènent dans des hôpitaux contrôlés par le gouvernement où elles sont droguées et leur enfant tué, le tout au nom de sauver la planète.

Escroquerie du réchauffement climatique anthropique: Journalisme de caniveau pour fadaises pseudo-scientifiques…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, désinformation, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 17 février 2015 by Résistance 71

Comment appeler un journaliste du New York Times sur le changement climatique ?

 

Dr. Roy Spencer

 

13 février 2015

 

url de l’article original:

http://www.drroyspencer.com/2015/02/what-to-call-a-nyt-reporter-of-climate-science/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le titre de l’article récent de Justin Gillis du New York Times est un excellent indicateur du marasme dans lequel est tombé le journalisme sur l’environnement:

What to Call a Doubter of Climate Change?

Bon, en tant que scientifique climatologue sceptique possédant un doctorat en la matière, ayant travaillé et publié dans le domaine de la climatologie depuis plus d’un quart de siècle, je peux vous assurer que je ne connaît aucun autre sceptique qui mette en “doute le changement climatique”.

L’existence même du changement climatique ne dit rien au sujet de sa cause. Le système climatique est toujours en changement et changera toujours. La grande partie des sceptiques pensent que l’humain a au moins un petit rôle dans ce changement, mais tendent à croire que cela serait ben plus naturel que de la faute de nos SUV.

Ainsi donc le titre de l’article du NYT trahit immédiatement un biais dans la façon de rapporter la chose, ce qui est devenu un grand classique. “Celui qui cadre la question gagne le débat”, a t’on pour habitude de dire.
Ce qui nous rend sceptiques, est que la science ait démontré avec un certain niveau de certitude:

  1. Combien du réchauffement récent a été de source humaine par rapport à une source naturelle ou
  2. Si le changement observé dans les tempêtes, sécheresses, inondations est en dehors de règne de la variabilité naturelle, c’est à dire, si cela peut également être blâmé sur les activités humaines.

Mais les journalistes essaient de manière routinière à recadrer le débat, nous disant à nous, les sceptiques, ce en quoi nous croyons. En fait, rapporter de manière incorrecte ce que nous croyons vraiment ne leur est pas du tout utile. Donc (par exemple), Mr Gillis n’a pas utilisé quelques citations que ce soit du Dr. John Christy dans son article mentionné ci-dessus, alors même que celui-ci était interviewé !…

Au lieu de cela, Mr Gillis semble avoir l’intention de faire une histoire au sujet de savoir si les scientifiques sceptiques au sujet du climat devraient même avoir la dignité d’être appelés “sceptiques”, alors que le juste vocable nous qualifiant serait celui de “négationnistes”.

Vous savez, aussi malfaisant que ceux qui nient l’holocauste (oui, on saisit bien l’implication…)

Il poursuit en diabolisant le caractère scientifique du Dr. Richard Lindzen (un juif qui n’est pas très content de la comparaison avec l’holocauste..), parce que la majorité de l’opinion scientifique est contraire à celle du Dr. Lindzen, qui est aussi un membre de la prestigieuse Académie Nationale des Sciences.

Dois-je rappeler à Mr Gillis que les causes du changement climatiques sont bien plus difficiles à établir que, disons, la cause de l’ulcère à l’estomac. Il n’y a qu’un seul système climatique (patient) à étudier, mais des millions de personnes souffrant d’un ulcère.

Et pourtant la communauté de la recherche médicale a été presque unanime dans sa condamnation pendant des années de deux chercheurs australiens Marshall et Warren, qui reçurent finalement le prix Nobel de médecine en 2005 pour avoir établi la cause de l’ulcère peptique à une bactérie déclenchant une des maladies les plus communes au monde.

Est-ce que Mr Gillis désire vraiment être un journaliste ou juste impressionner ses copains de New York ?

L’idée que les causes du changement climatique est maintenant bien établie comme celles de la gravité ou la non-platitude de la Terre (ou de dire que les ulcères sont causés par trop de stress ou d’aliments épicés aussi ?..) est si ridicule que seuls de très jeunes écoliers pourraient être endoctrinés avec une telle fantaisie (NdT: c’est ce qui se passe du reste, la propagande éducative sur le “changement climatique (anthropique étant maintenant toujours sous-entendu…)” se fait dans les écoles…)

J’ai bien peur du reste que c’est justement ce qui est en train de se passer…