Archive pour environnement OGM

OGM et Nouvel Ordre Mondial: La Commission Européenne va autoriser un maïs transgénique malgré l’opposition de 19 nations membres…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 13 février 2014 by Résistance 71

La farce européenne continue. Le but étant la contamination des terres agricoles par pollinisation des OGM sur les cultures traditionnelles comme cela a été fait au pays du goulag levant et ses satellites du Canada et du Mexique. Le procédé est simple: cultiver des OGM et… laisser faire la nature. Vent, abeilles, divers insectes se chargent de la pollinisation et de l’hybridation des cultures environnantes, contaminant de manière irréversible les cultures saines tout en donnant une fenêtre légale à Monsanto, Syngenta, Dow Chemical, DuPont and co de mener des procédures légales contre les fermiers opposants pour avoir « enfreint » les « droits » de patente, les menant ainsi à la ruine et souvent au suicide.

Autoriser ces saloperies, même partiellement et c’est le suicide collectif. Les politiciens s’en foutent: ils passent à la caisse des lobbies et mangent bio.

Les OGM c’est la mort lente des populations. C’est l’utilisation d’une arme de destruction et de stérilisation massive contre les populations. La génétique ne l’oublions jamais n’est que le recyclage post-seconde guerre mondiale de l’eugénisme si cher aux dégénérés aux commandes du bateau ivre…

— Résistance 71 —

 

L’Union Européenne va autoriser une nouvelle culture de maïs génétiquement modifiée, ignorant la majorité de ses membres qui s’y oppose.

 

RT

 

12 février 2014

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/eu-approve-gm-crop-608/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La Commission Européenne est en train d’autoriser la culture d’un maïs transgénique sur le sol européen et ce malgré que 19 états membres aient voté contre, mettant ainsi plus en relief les règles “absurdes” des votes dans l’UE.

Dans un débat mardi, 19 membres de l’UE ont indiqué qu’ils voteraient contre l’autorisation de culture d’un maïs génétiquement modifié à cause de préoccupation à la fois pour la santé et pour l’environnement et de l’opposition au parlement européen. Mais à cause de cette soi-disante règle de comitologie de l’UE, leurs votes seront insuffisant pour renverser la décision des plus gros états membres qui soutiennent l’introduction de ce maïs résistant aux insectes “Pioneer 1507”. La GB et l’Espagne sont tous deux en faveur des cultures OGM, tandis que l’Allemagne s’est abstenue et la France est absolument contre l’introduction de la culture.

Le commissaire européen pour la santé Tonio Borg a dit mardi que la commission est maintenant liée pour approuver la culture. Borg a insisté que des recherches extensives depuis 2001 ont montré que la culture était saine. La GB a argumenté que sans les cultures OGM, l’Europe risque de devenir “le musée de monde de l’agriculture” et qu’il y a un avantage scientifique pour l’agriculture GM, tandis que l’Espagne a dit que ses paysans avaient besoin d’être capables de concurrencer les agriculteurs hors-UE qui peuvent eux faire pousser des cultures GM. DuPont, qui a conjointement développé la maïs Pioneer 1507 avec Dow Chemical, a dit dans une déclaration officielle que l’UE a “une obligation légale envers elle-même, envers ses agriculteurs et ses scientifiques ainsi que ses partenaires commerciaux” afin de soutenir l’avance pour une nouvelle agriculture. Néanmoins, la France a prévenu que si la Commission Européenne autorisait la culture de ce maïs GM, que ceci risquait d’alimenter encore plus d’euro-scepticisme en donnant l’autorisation à l’encontre d’une opposition décidée à son interdiction.

“Nous avons la majorité contre, alors je ne vois vraiment pas comment on peut approuver cela. Encore moins avant des élections européennes, ceci est très dangereux pour l’image des institutions européennes, cela va renforcer l’idée que l’Europe ne fonctione pas ou fonctionne très mal”, a dit Thierry Repentin, ministre des affaires étrangères de l’UE. Tandis que le collègue italien de Repentin appelait le résultat “d’indigeste” et son homologue hongrois une démonstration de “l’absurdité européenne”. Le groupe des Verts de l’assemblée européenne a dit qu’il n’y avait maintenant aucun mandat démocratique pour donner le feu vert à ce maïs transgénique.

Les groupes de Greenpeace et de Friends of the Earth ont dit que ce maïs Pioneer 1507 est nuisible aux papillons et est fait pour être résistant à un herbicide qui est en train d’être mis hors du marché à cause de ses effets néfastes. “Une autorisation de la commission serait irresponsable à cause des risques élevés pour l’environnement, intenable à cause de l’opposition politique et populaire à cette inroduction et compromise de manière légale parce que la CE l’a forcé sans une consultation obligatoire”, a dit Marco Contiero, directeur de la politique agricole  chez Greenpeace. Mais il est plus que problable que la CE cherche un compromis. Borg a dit qu’il ramènerait une proposition séparée qui permettrait les membres individuels de banir la culture tandis que d’autres pourraient l’accepter. Il est aussi apparu moins chaud quant à faire approuver le projet mercredi. “Ce dossier a mis 13 ans pour arriver à ses fins, je suis très prudent en ce qui concerne tout délai”, a t’il dit. Les cultures GM sont en général très impopulaires en Europe où le public est en grande majorité contre elles et les environnementalistes continuent de soulever des préoccupations au sujet de leur impact sur la santé humaine et la biodiversité. Ces cultures sont pour autant très largement cultivées aux Etats-Unis (au Canada) et en Asie et ce malgré une très forte opposition des mouvements environnementalistes et des fermiers locaux.

Nouvel Ordre Mondial et génocide alimentaire… Monsanto encore et toujours…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, OGM et nécro-agriculure, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , on 24 octobre 2013 by Résistance 71

Monsanto nie que ses pesticides soient à l’origine des problèmes de santé en Argentine

 

RT

 

23 Octobre 2013

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/monsanto-glyphosate-safe-argentina-597/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Monsanto a réfuté que les problèmes de santé apparaissant en Argentine soient liés à ses pesticides et insiste que ses produits sont sains. L’entreprise rejette un rapport d’Associated Press que Monsanto est à blâmer pour une augmentation du taux de cancers et de malformations de naissance.

Réagissant à un rapport d’AP ayant enquêté sur les effets des produits de Monsanto en Argentine, l’entreprise a appelé pour plus de contrôle gouvernemental et a attaqué la crédibilité de la recherche.

Si les pesticides sont mal utilisés en Argentine, alors c’est dans le meilleur intérêt de tout le monde, le public, le gouvernement, les fermiers, l’industrie et Monsanto, que le mauvais emploi de ces agents chimiques soit arrêté”, a dit l’entreprise de St Louis dans le Missouri.

Monsanto a aussi rappelé que le glyphosate, un produit chimique utilisé dans son pesticide RoundUp, a été prouvé être un produit sécure. Le porte-parole de l’entreprise a réfuté la corrélation entre l’utilisation de pesticides et l’augmentation des maladies comment manquant de validité.

“L’absence de données sûres rend très difficile l’établissement d’une relation entre l’incidence de maladies et c’est encore plus difficle d’en établir la causalité. A notre connaissance, il n’y a aucune relation de cause à effet” a dit Helscher.

AP a conduit une série d’entretiens à travers l’Argentine avec des médecins et des gens qui ont soufferts des effets pervers des pesticides de Monsanto.  Il apparaît que dans bien des endroits, les règlementations sont ignorées par les agriculteurs et que des pesticides soient régulièrement utilisés à 30m de zones d’habitation, alors que la distance de sécurité minimum est de 500m.

Plus troublant, l’étude a trouvé que la province argentine productrice de soja, Santa Fe, dans le nord de l’Argentine, a vu son taux de cancer augmenter de 2 à 4 fois par rapport à la moyenne nationale. De plus, les chercheurs ont aussi trouvé plus de désordres de la glande thyroïde et de maladies respiratoires chroniques.

L’Argentine est le troisième producteur mondial de soja et la quasi totalité de ses cultures proviennent d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Malgré les affirmation de Monsanto concernant la sécurité de son glyphosate, l’étude a prouvé que celui-ci pouvait être dangereux.

Le biologiste moléculaire le Dr. Andres Carrasco de l’université de Buenos Aires a injecté de petits échantillons du produit chimique dans des embryons, ce qui causa un changement de niveau dans l’acide rétinoïque, une substance barrière fondamentale au cancer.

Les chercheurs ont observé que les mêmes changements se produisaient chez les grenouilles et le bétail avec des défauts vertébraux habitant les zones où ces produits chimiques sont utilisés. “S’il est possible de reproduire cela en laboratoire, c’est sûrement ce qui se produit sur le terrain en pire, comme nous suspectons que ce soit le cas, ce que nous devons faire est de mettre cette étude sous la loupe.”

L’Argentine a adopté les méthodes de production de Monsanto il y a 17 ans, achetant dans le marché OGM pour aider à relancer une économie moribonde. Judy Hatcher, présidente de Pesticide Action Network International a dit à AP que considérant l’augmentation des cas de maladies et de graves problèmes de santé dans les zones où les produits sont utilisés et le manque de réglementations, Monsanto devrait offrir plus d’aide.

“Comme nous l’avons appris des Etats-Unis, les cultures génétiquement modifiées résistantes à l’herbicide mène à une augmentation de l’utilisation de ce produits et alors que les mauvaises herbes développent une résistance naturelle à ces herbicides, l’industrie produit de plus en plus de produits dangereux pour combattre ces super-mauvaises herbes et les agriculteurs tombent dans le cycle infernal de la spirale aux pesticides.”

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: Loi de Protection de Monsanto… suite mais pas fin…

Posted in actualité, écologie & climat, militantisme alternatif, N.O.M, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, résistance politique, santé, sciences et technologies with tags , , , , , , , , , , , , , on 20 mai 2013 by Résistance 71

Suite de l’affaire sur la « Loi de protection de Monsanto » que nous avions relayée le 28 Mars dernier… L’activisme paie, l’exposition de cette supercherie génère finalement un contre-mouvement législatif à son encontre, sera-ce suffisant ? Peut-être sur ce coup-ci, mais Monsanto ne s’arrêtera pas en si bon chemin et doit être stoppé net.

Monsanto doit être stoppé coûte que coûte. Il en va de notre survie génétique planétaire, c’est aussi simple que cela. Les apprentis sorciers doivent être stoppés avant qu’ils ne fassent plus de dégâts IRREVERSIBLES à la planète. Pour nous tous, il s’agit d’une mesure de salubrité publique que Monsanto et sa clique de clones ferment leurs portes à tout jamais !

*  *  *

Manifestations citoyennes mondiales contre Monsanto le 25 Mai 2013: Manifs citoyennes prévues à Paris, Marseille et Strasbourg. Allons-y nombreux !

*  *  *

— Résistance 71 —

 

La loi de protection de Monsanto va peut-être bientôt être révoquée, grâce à l’activisme à son encontre…

 

Anthony Gucciardi

 

19 Mai 2013

 

url de l’article original:

http://naturalsociety.com/monsanto-protection-act-soon-repealed-activism/

 

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La soi-disante loi de protection de Monsanto signée plus tôt dans l’année, a provoqué une telle levée de boucliers que les gens à travers le monde planifient de protester contre l’entreprise de biotechnologie ce mois-ci. Maintenant, un sénateur des Etats-Unis va essayer de faire révoquer cette loi après que la pression soit montée de plusieurs crans.

La “loi de protection de Monsanto”, amendement inclus dans un projet de dépense qui n’a rien à voir, va peut-être bientôt être révoquée suite à un énorme activisme ainsi que la fureur qu’elle a générée à son encontre. Ceci a mené à une action législative de révocation. Ceci se passe sous les auspices du sénateur Jeff Merkley de l’état d’Oregon, qui a annoncé un amendement qui annihilerait la section 375 (la loi de protection de Monsanto telle qu’ele apparaît dans le texte légilsatif promulgué) de la loi de dépense 2013 nommément la Consolidated and Further Continuing Appropriations Act of 2013 du sénat.

La section incluse, qui est presque passée incognito mais qui a fait sonner le système d’alarme des médias alternatifs, donne au géant de la biotechnologie Monsanto une immunité totale contre les cours fédérales de justice dans le cas où un organisme génétiquement modifié (OGM) cause des dommages à la santé ou à l’environnement. Essentiellement, la loi donne pré-séance de pouvoir à Monsanto sur l’État et son gouvernement fédéral. Fort heureusement, j’ai pu m’intéresser au sujet grâce à de nouvelles informations et ai pu couvrir cette loi dans son projet et sa réalisation jusqu’à sa signature en loi par Obama.

Ultimement, alors que la loi de protection de Monsanto devenait un sujet de plus en plus épineux et chaud, nous avons obtenu un grand renfort d’exposition pour l’exposer, mais le vote du sénat est intervenu trop rapidement pour y mettre un arrêt définitif. Mais après que la loi fut passée des réseaux d’information tels que Russia Today, InfoWars, Natural News et moi-même ici à NaturalSociety, avons continué à sonner l’alarme intensivement et continuellement. Et ce de manière si suffisante que cela mena à des excuses publiques du top sénateur qui finit par approuver le projet contenant la section sur Monsanto.

La sénatrice Barbara Mikulski du Maryland a fait publier une déclaration d’excuses publiques pour avoir laisser passer la loi de protection de Monsanto enfouie dans le projet de dépenses et elle a déclaré dans ses excuses vouloir lutter contre Monsanto et les OGM. Ultimement, plusieurs sénateurs sont entrés en mode de contrôle de dégâts après que l’affaire fut exposée au grand jour. Ceci à l’encontre du sénateur Roy Blunt du Missouri, qui lui a travaillé pour Monsanto (les laissant écrire la section et recevant des fonds pour ce faire…) sur cette section de loi de protection de Monsanto. Section qu’il dit être parfaitement raisonnable . Après tout, pourquoi ne pas donner à Monsanto une immunité totale contre le système juridique auquel nous devons tous nous soumettre ?

Même Obama  a été interpellé sur sa page Facebook après qu’il eut signé cette loi de protection de Monsanto, avec la majorité des commentaires sur sa page critiquant sa signature de la loi qui contenait cette section sur Monsanto.

Grâce à cet activisme, il semble maintenant que cette loi de protection de Monsanto va bientôt être révoquée après que ce nouveau projet de loi arrive à Washington. Cette fois-ci, nous aurons bien plus de temps pour faire savoir aux sénateurs qu’ils votent contre les intérêts du public qu’ils représentent, s’ils décident de rester du côté de Monsanto. Avec un tel agenda spécifique pour cette loi, je la vois très bien se comporter au sénat.

Nouvel Orde Mondial et contrôle de la nourriture: Obama l’homme de Monsanto à Washington…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, politique et social, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , , on 1 mai 2013 by Résistance 71

Comment Barack Obama est-il devenu l’homme de Monsanto à Washington ?

 

Jon Rappoport


29 Avril 2013

url de l’article original:

http://www.infowars.com/how-did-barack-obama-become-monsantos-man-in-washington/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Quand les groupes activistes anti-OGM vont-ils arrêter d’être “choqués et déçus” par le président ?

Choqués et déçus sont trop polis et c’est une réaction de politiquement correct. Foutaise !

N’avez-vous pas encore compris ? Obama n’a jamais été de votre côté, jamais. Il n’a jamais mérité votre confiance.

Être déçu implique qu’il ait été votre pote et qu’il ait changé de camp.

L’homme est un politicien, donc un menteur professionnel. Les politiciens ont des façons différentes de mentir. Certains prétendent qu’ils sont vos amis avant de vous baiser et vous laisser dans la poussière.

J’ai publié précédemment l’historique d’Obama comme étant le soutien politique #1 de Monsanto en Amérique.

Rencontrez le tout premier lobbyiste de Monsanto, Barack Obama:

Après sa victoire aux élections de 2008, Obama a submergé les postes clef avec des gens de chez Monsanto, dans les agences fédérales qui ont un gros pouvoir sur les affaires alimentaires comme le ministère de l’agriculture (USDA) et la FDA (Food and Drugs Administration) :

Au ministère de l’agriculture, il .mit Roger Beachy un ancien directeur du Centre Danforth de Monsanto à la tête du National Institute of Food and Agriculture.

Comme commissaire-adjoint à la FDA, nouveau tsar pour la sécurité alimentaire, le tristement célèbre Michael Taylor, ancien vice-président de la politique publique de Monsanto, Taylor a été instrumental pour obtenir l’accord pour l’hormone de croissance bovine OGM de Monsanto.

Comme commissaire au ministère USDA, le gouverneur de l’Iowa, Tom Vilsack. Vilsack avait créé un groupe national, le Governor’s Biotechnology Partnership et avait reçu une récompense du meilleur gouverneur de l’année par l’organisation de l’industrie biotech, dont un des membres est Monsanto.

Comme nouveau représentant du commerce agricole, qui pousserait pour les exportations d’OGM , Islam Siddiqui, un ancien lobbyiste de Monsanto.

Comme nouveau conseiller au ministère, Ramona Romero, qui a été conseillère d’un autre géant de la biotechnologie, DuPont.

A la tête de l’USAID, Rajiv Shah, qui travailla précédemment dans des postes clef pour la fondation Bill & Melinda Gates, un très gros financier de la recherche sur l’agriclture OGM.

Nous devons aussi nous rappeler que la ministre des affaires étrangères d’Obama, Hillary Cliinton, a travaillé auparavant pour la firme légale Rose. Cette firme est une conseillère légale de Monsanto.

Obama nomma Elena Kagan à la cour suprème des Etats-Unis. Kagan, une ancienne vice-ministre de la justice en charge des rapports à la cour suprême, avait déjà pris la défense de Monsanto dans l’affaire Monsanto contre les semences Geerston devant la cour suprême.

Les dés étaient pipés. Obama n’avait pas simplement fait d’honnêtes erreurs, Obama n’avait pas juste échoué dans l’exercice d’une bonne supervision de nominés. Il empiétait sur des plates-bandes délicates au profit de Monsanto et d’autres entreprises géantes dans le domaine.

Maintenant, jetons un œil sur ce que ces officiels appointés ont enveloppé dans du papier doré pour leurs véritables patrons. Voyons un peu quelles cultures OGM sont passées par les portes grandes ouvertes de la présidence d’Obama:

  • La luzerne OGM Monsanto.
  • La betterave sucrière OGM Monsanto.
  • Le soja Bt OGM Monsanto.

Et bientôt:

  • Le maïs doux OGM Monsanto.
  • Le maïs OGM Syngenta pour l’éthanol.
  • Le maïs entassé OGM Syngenta.
  • Le soja OGM Pioneer.
  • Le coton Bt OGM Syngenta.
  • Le coton OGM Bayer.
  • L’ATryn, un agent anti-coagulant pour le lait des chèvres transgéniques
  • Une variété de papaye OGM
  • Et bientôt des saumons et des pommes GM

Ceci est un incroyable défilé de monstres de cirque.

Obama est et a été tout au long, un agent secret agissant pour les intérêts de Monsanto, de la biotechnologie, des OGM et des entreprises qui contrôlent le futur de l’agriculture.

Il n’a pas nommé autant de personnes politiques clef, ni permis autant de cultures OGM de passer au travers les contrôles et d’entrer dans la chaîne alimentaire par un manque de bon jugement.

Ce n’est pas non plus une coïncidence si deux des plus gros soutiens d’Obama, Bill Gates et George Soros, ont respectivement acheté 900 000 et 500 000 actions de Monsanto en 2010.

Les archives ne montrent pas Monsanto ou d’autres géants de la biotechnologie, inonder visiblement de fric la campagne d’Obama en comparaison avec d’autres donneurs.

Goldman Sachs fut le premier donateur de la campagne d’Obama et Goldman Sachs commerce des contrats de commodité OGM, Goldman Sachs a ses mains dans tous les tas de frics importants de Nome à Tierra del Fuego.

“L’énigme Obama” est aussi évidente que le nez au milieu de la figure du mondialisme, l’agenda de Monsanto, celui de monopoliser le stock alimentaire mondial, est essentiel au plan des mondialistes. Ce plan, ultimement vise à la redistribution de la nourriture au monde au moyen d’une planification centrale.

En tant que président, Obama a juré de servir la mondialisation. Son serment serait de protéger la constitution ? Vous voulez rire ?

Tous les présidents récents ont eu une loyauté sans faille au mondialisme.

Obama signant la loi de protection de Monsanto, faisant de cette entreprise une puissance majeure dans le système judiciaire américain, ne fut pas un accident. Ceci fut fait en toute connaissance de cause de ses fonctions et devoirs de globaliste.

Vous ne verrez bien sûr rien de tout cela dans le journal d’info du soir…

Voici un président, qui, comme Bush, n’a absolument aucun plan pour un monde meilleur. La notion de “meilleur” pour Obama est directement liée à l’agenda mondialiste :

Une bureaucratie gérée et contrôles par une “élite”, faisant la promotion de l’égalité et de la justice, réduisant toutes les populations à leur plus simple expression, écrasant la liberté et la prospérité.

Les supporteurs d’Obama ne verront jamais la vérité, parce qu’ils sont aveuglés par la lumière qu’il projette sur la personne du président.

Obama est parfaitement au courant de l’escroquerie, puisqu’il l’a initié et il s’en sert de levier.

Tout est en forme de clin d’œil. “oui, bien sûr, on va vous aider, et vous et vous et vous aussi, bien sûr que nous le ferons.”

Il se peut qu’il vous aide si vous faites une déclaration de dépendance. Si vous vous sacrifiez sur l’autel du désespoir, alors vous aurez peut-être gagné le droit d’être nourri.

Lorsqu’Obama était en campagne en 2008, il promettait la transparence dans son gouvernement, il proclamait que chaque personne a le droit de savoir ce qui est dans sa nourriture (étiquetage des OGM). Mais bien évidememnt, tout cela n’était que bluff et poudre aux yeux. Il mentait comme un arracheur de dents et il le savait. Il avait été programmé pour la présidence et il savait que le boulot voulait qu’il rejoigne Monsanto et le plus vaste agenda mondialiste comme son représentant, sa devanture.

Il n’a pas changé ces quatre dernières années. Il a été un agent secret de la cause depuis le départ.

Imposteur, charlatan, ces mots vont comme un gant à Obama. Il a fait semblant, comme Clinton, de se préoccuper, mais il s’en fout. Cela n’a aucune importance pour lui que la nourriture OGM envahit le pays et le monde. Il veut que cela se passe. Il a toujours voulu que cela se passe.

Le président en exercice des Etats-Unis, de Monsanto, de DuPont et de Dow, parmi bien d’autres, est prêt à faire quoi que ce soit de nécessaire pour que la nourriture OGM domine en Amérique.

Ils ont l’intention, au travers de la dissémination des gènes Monsanto parmi des millions de plantes dans les champs, au travers d’une augmentation incessante des cultures OGM et par l’introduction de toujours plus de cultures OGM, d’envelopper les Etats-Unis dans la nourriture génétiquement modifiée.

Obama est a bord de ce navire, il a toujours été à bord.

Il est le président des OGM.

Si demain, les Rockefeller globalistes de ce monde décidaient que toute nourriture cultivée aux Etats-Unis devait être injectée au Prozac, Obama trouverait une façon d’aider cet agenda.

Arrêter de donner des excuses à ce mec. Il n’est pas la victime de forces du mal entourant sa présidence. Il a signé pour cette turpitude les yeux grands ouverts.

Sources:
http://redgreenandblue.org/2012/02/02/monsanto-employees-in-the-halls-of-government-part-2/

http://redgreenandblue.org/2011/02/09/monsanto-employees-in-the-halls-of-government/

http://www.motherjones.com/tom-philpott/2011/10/fda-labeling-gmo-genetically-modified-foods

http://fooddemocracynow.org/blog/2011/feb/15/update-obama-goes-rogue-gmos-tell-him-say-no-monsa/

http://www.foodandwaterwatch.org/food/genetically-engineered-foods/

http://news.yahoo.com/not-altruistic-truth-behind-obamas-global-food-security-174700462.html

Jon Rappoport
The author of two explosive collections, THE MATRIX REVEALED and EXIT FROM THE MATRIX, Jon was a candidate for a US Congressional seat in the 29th District of California. Nominated for a Pulitzer Prize, he has worked as an investigative reporter for 30 years, writing articles on politics, medicine, and health for CBS Healthwatch, LA Weekly, Spin Magazine, Stern, and other newspapers and magazines in the US and Europe. Jon has delivered lectures and seminars on global politics, health, logic, and creative power to audiences around the world.
www.nomorefakenews.com 

Eugénisme et nécro-agriculture: Monsanto fait passer une loi qui le protège au congrès du pays du goulag levant (ex-USA)…

Posted in actualité, écologie & climat, économie, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, résistance politique, santé, sciences et technologies with tags , , , , , , , , , , , on 26 mars 2013 by Résistance 71

Le sénat passe la loi de protection de Monsanto donnant à Monsanto plus de pouvoir que le gouvernement des Etats-Unis

 

Anthony Gucciardi


25 Mars 2013

url de l’article original:

http://www.infowars.com/senate-passes-monsanto-protection-act-granting-monsanto-power-over-us-govt/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Dans le plus pur style de la fourberie des actions légales de Monsanto, le géant de la biotechnologie est maintenant virtuellement garanti de pouvoir planter sans encombre ses cultures OGM sans avoir plus à s’occupper du gouvernement américain et de ses cours de justice. Le Monsanto Protection Act, profondément enfoui dans la résolution sur le budget, a passé le sénat et maintenant il n’y a plus qu’un veto présidentiel pour l’empêcher d’être mis en application.

Si vous n’êtes pas familier avec ceci, La loi de protection de Monsanto est le nom donné à cette pièce législative qui fut insérée dans la loi budgétaire du Senate Continuing Resolution. Utilisant la dénomination trompeuse de “Farmer Assurance Provision”, la section 735 de cette loi donne en fait à Monsanto une immunité contre les cours fédérales de justice concernant toute révision de quelque culture génétiquement modifiée que ce soit étant pensée être dangereuse. Sous cette section, les cours de justice ne pourront plus arrêter Monsanto de continuer à planter des OGM qui sont pensés être, même par le gouvernement, dangereux pour la santé ou l’environnement.

Le sénat passe la loi de protection de Monsanto malgré la protestation

C’est cette nuisance créée par le lobby, groupe de pression de Monsanto, qui a été déboutée dans des projets de loi précédents et ce grâce à la contestation à la fois de groupes de citoyens mais aussi d’organisations majeures. La dernière fois nous avions vu le Centre pour la Sécurité de l’Alimentation, la Coalition Nationale des Fermes Familiales, le syndicat américain des libertés civiles (ACLU), le Sierra Club et le syndicat des scientifiques concernés, qui tous s’étaient levés contre le projet de loi de protection de Monsanto inclus dans la loi du budget agricole de 2012.

Cette fois, il y a eu une bonne et rapide résistance et je pensais que cela aurait été suffisant, mais malheureusement, le sénat a agit si rapidement sur ce sujet et a pratiquement complètement ignoré le problème, qu’il a maintenant passé sous forme de loi malgré des milliers de personnes signant une pétition que je lie à mes articles précédents sur le sujet. La vieille pétition de Food and Democracy Now détaillait les effets priatiques de cette loi:

“Si cette loi est approuvée, le Monsanto Protection Act forcerait le ministère de l’agriculture des Etats-Unis d’autoriser la plantation continue de toute culture OGM actuellement sous révision légale par des cours de justice fédérales, donnant un accord tacite par des portes arrières à toute nouvelle culture OGM qui pourrait être dangereuse pour la santé humaine ou l’environnement”.

Ceci dit, il existe maintenant une nouvelle pétition disant à Obama d’aposer son veto sur cette loi. La réalité est que cette loi est déjà vue comme positive par la plupart des politiciens et ce fut là que les lobbyistes de Monsanto furent les plus trompeurs et les plus vils en incorporant leur additif (l’actuel Monsanto Protection Act de la loi). Ceci rend en effet le texte très peu encln à être soumis à un veto, mais nous devons rappeler à Obama qu’il avait promis de faire étiqueter les OGM en 2007 lorsqu’il faisait campagne pour sa 1ère élection. (NdT: voir la vidéo dans l’article original à ce sujet…)

La voie vers une nouvelle ère d’activisme

Le simple fait est que cette loi ne sera probablement pas mise sous veto par Obama et que Monsanto va avoir ce qu’il veut. Ceci dit, ceci nous mène vers une ère d’activisme  totalement nouvelle . Monsanto a décidé de pousser l’enveloppe d’une manière qui n’a aucun précédent jusqu’ici, luttant contre les cours de justice fédérales. Je m’attendais à voir une action légale presque simultanée qui ferait la une des journaux, menant encore plus de gens à être avertis de ce qu’il se passe vraiment avec cette entreprise et donc de ce qui attérit dans leurs assiettes.

Quelque fois, afin d’avoir une véritable révolution intellectuelle sur un sujet, les gens doivent voir exactement ce à quoi ils font face. Avec cette loi de Protection de Monsanto si évidemment arrogante, ceci est plus clair que jamais.

Cet article a été publié en premier lieu sur: NaturalSociety.com.

 

Nécro-agriculture et OGM: L’énorme prise de conscience populaire au sujet des OGM poisons fait reculer Monsanto…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, militantisme alternatif, OGM et nécro-agriculure, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , on 17 octobre 2012 by Résistance 71

En continuité de notre article de Pierre Rabhi reproduit hier sur l’anti-thèse des OGM, voici ce qu’il se passe en ce moment même au pays du goulag levant…

Hasta la victoria siempre !

— Résistance 71 —

 

Ne nous réjouissons pas trop vite, mais une victoire des peuples sur le mensonge OGM est maintenant inévitable

 

Mike Adams 
Natural News

 

Le 16 Octobre 2012

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La bataille contre les organismes génétiquement modifiés qui sont secrètement additionnés dans nos aliments n’a maintenant plus qu’une seule issue possible: La victoire pour les peuples… et la défaite pour les charlatans scientifiques à la solde de l’agro-business et l’incroyablement sinistre et malhonnête industrie de la biotechnologie qui nous ont gavés d’OGM depuis une décennie ou plus.

En termes de victoire, je ne parle pas seulement de la Proposition 37 en Californie (referendum) qui pourait bien être un point de non retour qui accélérerait la victoire des consommateurs; mais même si la proposition 37 ne passait pas, la fin de partie pour les OGM cachés dans notre alimentation arrive à grands pas. Le lapin est sorti du chapeau, les gens sont de plus en plus informés. Il n’y a pas de retour en arrière possible dans l’ère de “l’ignorance sur les OGM” et la vérité sur les OGM causant cancers, infertilité et maladies des organes vitaux et d’autres problèmes de santé mortels, se propage partout.

Même l’entreprise Whole Foods enseigne maintenant à ses employés plus de détails sur les OGM afin qu’ils puissent mieux renseigner les clients qui posent des questions sur ceux-ci.

Les lois d’étiquetage des OGM sont en cours de préparation dans un certain nombre d’états à travers la nation et le député républicain Dennis Kicinich a déjà introduit un projet de loi sur l’étiquetage national des OGM, loi qui s’appelle “Genetically Engineered Food Safety Act” ou H.R. 6635.

Monsanto se sauve et se protège des activistes. Des médecins et des scientifiques honnêtes, partout, se réveillent et prennent la parole contre les OGM. Les distributeurs et vendeurs de détail comme Green PolkaDot Box ont déjà abandonné les OGM et gèrent maintenant des magazins en ligne qui sont virtuellement indépendants de tous produits génétiquement modifiés.

Et ce qui est vraiment fascinant est qu’à la fois les progressistes adorant l’alimentation bio et les conservateurs aimant la liberté parlent de concert contre les OGM pour les mêmes raisons !

Progressistes, conservateurs, libertaires… tout le monde veut arrêter nos aliments d’être secrètement transformés avec des OGM mortels.

Pensez un peu: Quel autre sujet a un soutien des églises, des écolos, des experts en santé, des gourous de la nutrition, des agriculteurs et des consommateurs avides de santé naturelle ? Un seul sujet réunit tout le monde contre lui: les OGM.

Notre victoire contre la malédiction des OGM est maintenant inévitable. Nous avons déjà passé le point de non-retour de la conscience des consommateurs que Jeffrey Smith a soutenu pendant si longtemps.

La campagne du “Non à la proposition 37” ne peut plus maintenant que générer des mensonges. Ils ne peuvent plus débattre sur les faits des OGM. Leurs publicités malhonnêtes en Californie n’osent même plus mentionner le terme “d’ingénierie génétique” ! Ils se sont maintenant pathétiquement tournés vers une campagne de déni et de confusion parce qu’ils n’ont simplement pas de défense contre le bon sens commun d’une loi pour l’étiquetage des OGM.

Les OGM doivent être étiquettés, tout comme les graisses, les sucres, les protéines, les calories et les ingrédients. C’est du bon sens commun et tout le monde le sait.

Les ventes massives d’OGM ne sont basées que sur l’ignorance

Les OGM sont une industrie fondée sur l’ignorance. Les OGM sont les seuls produits dont le succès à la vente repose entièrement sur le fait que les consommateurs n’ont aucune idée qu’ils les achètent de fait.

Les OGM sont les seuls produits que les gens achètent PAR ACCIDENT !

Pensez à ceci:

• Personne ne va volontairement au supermarché ou dans un magazin et recherche des aliments contenant spécifiquement des OGM.

• Aucune entreprise alimentaire ne déclare: “Fait maintenant avec des OGM !” sur l’étiquette de quelque produit que ce soit qu’elle fabrique.

• Aucune épicerie ne fait la pub: “Nous vendons des OGM dans notre magazin !”

Les OGM ne sont achetés qu’accidentellement par les consommateurs. Personne ne les achète volontairement. Ils sont achetés par ignorance et lorsque cette ignorance se transforme en connaissance, plus personne ne veut en acheter ni en manger !

Spécialement pas quand ces produits tuent les rats et leur donnent des tumeurs cancéreuses massives comme celles des photos (NdT: voir l’article original, cliquez sur le lien en début d’article)

Ah oui ! les dix entreprises qui financent le plus la campagne pour le “Non à la proposition 37” en Californie, la loi d’étiquetage des OGM, sont les manufacturiers de pesticides ! (voir la liste ici: Click here to see the list for yourself.)

La prise de conscience est la solution, la résistance est la victoire

Parce que les OGM n’ont de succès que par l’ignorance des consommateurs, l’éducation est la meilleure des solutions pour arrêter les OGM. Dès que les gens se rendent compte de la vérité à propos des ingrédients génétiquement modifiés, la supercherie est terminée. Le mensonge se termine brutalement. L’ère de manger du poison dans vos céréales matinales s’effondre.

Voilà pourquoi la chose la plus importante que vous pouvez faire dès maintenant pour aider à battre Monsanto et l’industrie de la biotechnologie OGM est de parler le plus possible des OGM autour de vous. Parlez-en à tous ceux que vous connaissez et continuez à leur rappeler jusquà ce qu’ils comprennent vraiment de quoi il retourne.

Les OGM sont du poison ! C’est pourquoi ils tuent les rats et provoquent des tumeurs cancéreuses horribles, l’infertilité et des dommages irréparables aux organes ainsi que la mort prématurée. Ceci n’est que constat scientifique et non pas opinions ou réactions émotionnelles. Ceci est réellement en train de se passer. Il y a vraiment du poison dans la nourriture.

Résistance écologique et politique: L’anti-thèse OGM

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, néo-libéralisme et paupérisation, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , on 17 octobre 2012 by Résistance 71

J’ai un énorme contentieux avec la modernité

Pierre Rabhi

Url de l’article original:

http://www.pierrerabhi.org/blog/index.php?post/2011/01/14/Jai-un-enorme-contentieux-avec-la-modernite

 

Je ne partage pas l’idée selon laquelle l’économie de marché a sorti le monde de la précarité. Je suis témoin du contraire. Dans cette oasis du Sud algérien où j’ai grandi, j’ai vu une petite société pastorale bouleversée par l’arrivée de l’industrie houillère. Mon père, qui faisait chanter l’enclume pour entretenir les outils des cultivateurs, a dû fermer son atelier pour s’abîmer dans les entrailles de la terre. Au Nord comme au Sud, des hommes ont été consignés pour faire grossir un capital financier dont ils n’avaient que des miettes. Ils y ont perdu leur liberté, leur dignité, leurs savoir-faire. J’avais 20 ans quand j’ai réalisé que la modernité n’était qu’une vaste imposture.

Je n’ai cessé, depuis, de rechercher les moyens d’échapper au salariat, que je considère, à tort ou à raison, comme facteur d’aliénation. C’est ainsi que je suis devenu « paysan agroécologiste sans frontières ». Depuis trente ans, j’enseigne en Afrique des techniques que j’ai débord expérimentées sur notre ferme ardéchoise. Je rencontre des agriculteurs pris dans le traquenard de la mondialisation. Des hommes à qui l’on a dit : « Le gouvernement compte sur vous pour produire des devises avec des denrées exportables. Vous devez cultiver plus d’arachide, de coton, de café. Il vous faut pour cela des engrais, des semences, des pesticides. » Dans un premier temps, on leur distribue gratuitement. Cadeau empoisonné. Car, à l’évidence, la terre est dopée et la récolte est plus abondante. Impressionné, le paysan retourne à la coopérative. Cette fois, les produits miracles sont en vente, à prix indexé sur celui du pétrole qui a servi à produire des engrais. « Tu n’as pas d’argent ? On va te les avancer et on déduira de la vente de ta récolte. »

Le paysan sahélien qui cultivait un lopin familial se retrouve alors propulsé par la loi du marché dans la même arène que le gros producteur de plaines américaines ; endetté, puis insolvable. On a ainsi provoqué une misère de masse, bien au-delà de la pauvreté. Le travail que nous faisons au Burkina Faso, au Maroc, au Mali et, depuis peu, au Bénin et en Romanie, consiste à affranchir les agriculteurs en leur transmettant des savoir-faire écologiques et en réhabilitant leurs pratiques traditionnelles.

Pendant des siècles, on a su travailler la terre sans intrants et sans la crise qui affecte aujourd’hui même les pays dits prospères. Je réfléchis à la création d’un modèle qui s’appellerait « un hectare, une famille, un habitat ». Demain, on ne pourra plus assurer les retraites, les indemnités de chômage. Il faudra réapprendre à vivre avec un potager, un verger, un clapier, un poulailler, une ruche et des petits ruminants. Retrouver une performance qui ne se fonde pas sur une croissance illusoire mais sur la capacité à satisfaire ses besoins avec les moyens les plus simples.

Pierre Rabhi

 

Science et Nouvel Ordre Mondial: une étude française démontre l’herbicide Roundup de Monsanto comme étant un facteur inhibiteur de la reproduction… La malbouffe comme vecteur de contrôle des populations ??…

Posted in actualité, écologie & climat, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , on 4 mars 2012 by Résistance 71

L’herbicide Roundup de Monsanto détruit la testostérone et la fécondité masculine

 

Ethan A. Huff
Natural News

 

Le 3 Mars 2012

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

(

NaturalNews) Une étude récente publiée dans le Journal of Toxicology in vitro a démontré que, même à taux très bas, la formule herbicide de Monsanto Roundup détruit la testostérone et à terme mène à la stérilisation du mâle. Ces conclusions s’ajoutent à plus de 25 autres maladies connues pour être en relation avec le Roundup, incluant des dommages subits par l’ADN, des défauts de naissance, des disfonctions du foie et le cancer.

Pour leur étude, Emilie Clair et ses collègues de l’université de Caen en Basse-Normandie, France et son Institut de Biologie, ont testé les effets du glyphosate, un composant actif du Roundup, sur les cellules des testicules de rats. L’étude a été menée sur des dissolutions allant une part par million (ppm) à 10 000 ppm, ce qui compte pour des expositions variées au produit correspondants à la vie courante, chaque test révélant une toxicité cellulaire indéniable causée par le Roundup.

De manière significative, les recherches ont révélé que même à seulement 1 ppm, le Roundup était la cause de mauvais fonctionnements endocriniens (hormonaux)  suffisamment graves pour causer un manque de production de testostérone de l’ordre de 35%. Une exposition à 1 ppm est considéré comme étant une exposition très basse au produit et bien plus basse qu’une exposition des individus dans des situations environnementales réelles.

A de plus grands dosages, le Roundup a été démontré comme un inducteur de mort de cellules testiculaires après un temps d’exposition d’une heure et typiquement après moins de 48 heures suivant une exposition au produit. Ceci ne correspond qu’à une toxicité aigüe, l’étude n’a pas analysé les effets à long terme d’une exposition continue et répétée au Roundup, produit qui a déjà été collecté dans les rivières et les nappes phréatiques des zones où il est utilisé.

Une étude similaire publiée dams le journal “Reproductive toxicology” en 2007 avait trouvé des résultats similaires. Des tests in vivo avec le Roundup ont révélé que des canards exposés au Roundup montraient des “altérations de la structure des testicules et de la région de l’épididyme (partie du sytème reproducteur du mâle) ainsi qu’une diminution du niveau sérique de la testostérone et de l’estradiol avec des changements dans l’expression des récepteurs androgéniques restreints aux testicules”.

Ainsi, contrairement à ce que dit Monsanto, il n’y a vraiment pas de niveau d’exposition au roundup qui soit en sécurité. Une exposition typique au produit, détruit les cellules humaines et provoque de sérieuses malfonction reproductrices, comme cela a été déjà prouvé. Une exposition à des traces du produit a démontré un sérieux disfonctionnement des fonctions hormonales et a aboutit à un niveau de testostérone moindre chez les hommes.

“Parce que c’est un pesticide systémique et qu’il est pulvérisé à hautes doses, les cultures, fruits et noix prennent souvent le poison dans leurs parties comestibles”, écrit Leah zerbe dans un article récent de Rodale sur le Roundup. “Trois façons faciles de minimiser votre exposition au produit ? Mangez bio, adoptez une façon bio de traiter votre pelouse à la maison et commencez un jardin bio afin de réduire votre exposition aux agents chimiques vraiment pathogènes.”

Sources for this article include:

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0887233311003341

http://www.activistpost.com

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0890623806002711

http://www.greenmedinfo.com/toxic-ingredient/roundup-herbicide

http://www.rodale.com/roundup-dangers?page=0,0

Note de Résistance 71: Nous avons trouvé l’article scientifique d’Emilie Claire et al. qui est en anglais mais émanant de l’Institut de biologie de l’université de Caen.

Le voici:

http://www.gmls.eu/beitraege/GMLS2_Mesnage.pdf