Archive pour diplomatie russe syrie

Guerre impérialiste en Syrie: La Russie joue le béton…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , on 13 février 2016 by Résistance 71

D’après un think Tank américain la Russie bloque, empêche toute intervention étrangère en Syrie

 

Press TV

 

13 Février 2016

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/Detail/2016/02/13/450014/Russia-Syria-Turkey-Saudi-Arabia-US-Bashar-alAssad-Stratfor-Global-Intelligence

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Un think tank américain dit que la Russie a renforcé sa présence militaire en Syrie afin de bloquer et de repousser toute intervention militaire possible par d’autres pays contre le gouvernement central de Damas.

L’entreprise de renseignement texane Stratfor Global Intelligence, alias la CIA de l’ombre, a récemment publié une brève analyse au sujet de la présence militaire russe dans ce pays arabe déchiré par la guerre, affirmant que l’abattage du bombardier russe Su-24 en Syrie par les chasseurs turcs en Novembre dernier n’avait pas fait que rendre plus amères les relations entre Moscou et Ankara, verrouillant les deux protagonistes en une guerre des mots continuelles, mais que cela donna aussi une raison à la Russie de “construire ses capacités de défense anti-aérienne en Syrie.”

La Russie a noté les rapports d’une possible intervention militaire directe en Syrie de la Turquie et de l’Arabie Saoudite flanqués des Emirats Arabes Unis, elle a donc “renforcé son système de défense anti-aérienne afin d’empêcher d’autres pays d’entrer dans le conflit syrien” et elle a “commencé a utilisé à la mi-janvier des avions A-50 de contrôle et d’alerte, qui donnent une meilleure vision des choses et renforce l’efficacité aérienne sur tout le pays.”

Le think tank a ajouté qu’Ankara et Ryad pensent depuis longtemps à expulser le président syrien Bachar al-Assad “mais que toute tentative de soutenir unilatéralement les rebelles avec leurs propres moyens serait affrontée par des systèmes de défenses anti-aériennes russes sophistiquées et très efficaces.” L’analyse qui est accompagnée de quelques images satellites d’un renforcement de la puissance aérienne sur la base aérienne russe de Bassel al-Assad dans la province syrienne du nord-ouest de Lataquié, affirme également qu’après l’incident qui vit la disparition du bombardier russe SU-24, des super-jets chasseurs multifonctions Su-34 ont été vu transportant des missiles air-air R-27.

De plus, des systèmes avancés de missiles sol-air, incluant des Buk et des S-400, 4 super chasseurs Su-35 et un nouvellement construit système combiné de défense anti-aérienne missiles/canons Pantsyr-S2, ont aussi été ajoutés à l’arsenal russe en Syrie.

L’analyse conclut que la Russie serait capable d”obstruer les efforts de guerre de ceux s’opposant à Assad”, et même les Etats-Unis et leurs alliés ont du mal à cibler les “forces loyalistes avançant vers les positions rebelles” car leurs opérations seraient sérieusement “tempérées” par le soutien aérien actif russe.

Sur une requête officielle du gouvernement syrien, la Russie a commencé à conduire des raids aériens contre les groupes terroristes takfiristes de l’EIIL/Daesh et leurs positions ainsi que contre d’autres groupes terroristes en Syrie, ce depuis le 30 Septembre 2015. Depuis lors, les opérations ont tué des centaines de terroristes de Daesh et de militaints soutenus par l’occident et leur infligeant de sérieux dommages matériels.

Les militants sponsorisés par l’étranger (NdT: USA, Turquie, Arabie Saoudite, Qatar, Jordanie, Israël, France, Grande-Bretagne) ont commencé les troubles en Syrie en Mars 2011. Ces troubles ont clâmé les vies de plus de 260 000 personnes et ont déplacé près de la moitié de la population du pays.

Syrie et 3ème guerre mondiale: La Russie tient l’avantage moral sur toute la ligne…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, France et colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 2 septembre 2013 by Résistance 71

Les preuves de l’utilisation d’armes chimiques en Syrie ne doivent pas être tenues secrètes (Sergeï Lavrov)

 

RT

 

2 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/lavrov-chemicals-syria-secret-295/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le ministre russe des AE Sergeï Lavrov a dit que “le régime du secret de l’occident” est inacceptable en regard de la Syrie et la preuve de l’utilisation d’armes chimiques là-bas. Le partage de l’information est un devoir.

Le ministre a parlé au cours d’une adresse aux élèves de l’université des relations internationales de Moscou:

 “S’il y a vraiment des informations top-secret disponibles, le voile du secret devrait être levé. Ceci est une question pure et simple de guerre ou de paix. Continuer ce petit jeu du secret est proprement inacceptable.”

Des échantillons collectés par des personnels de premier secours après l’attaque chimique du 21 Août ont testé positifs au gaz neurotoxique sarin, a dit le ministre américain des AE John Kerry aux médias US alors qu’il essayait de bâtir un soutien pour des attaques militaires contre la Syrie. Rien concernant qui en était l’auteur n’est connu.

Dans une apparition ultérieure sur CNN, Kerry a dit que la preuve, qui fut collectée indépendemment des échantillons de l’ONU, renforçait l’appel d’Obama pour une action militaire contre la Syrie et le régime du président Al-Assad que les Etats-Unis accusent d’être le responsable de cette attaque chimique. “Chaque jour qui passe et ce cas devient de plus en plus fort” a dit Kerry, qualifiant le cas d’ “indiscutable”.

Le ministre Lavrov a qualifié quant à lui l’information donnée à la Russie par les Etats-Unis d’“inconclusive”.

“On nous a montré des croquis, mais rien de concret, pas de coordonnées géographiqies, pas de détails, et aucune preuve que le test a été effectué par des profressionnels.. Il n’y a eu aucun commentaire nulle part sur le doute des experts au sujet de la vidéo circulant sur internet”, a dit Lavrov.

Il a ajouté que “ce que nos partenaires américains, britanniques et français nous ont montré auparavant, ainsi que maintenant, ne nous convaint absolument pas. Il n’y a aucun fait soutenant la thèse, il n’y a que des discours répétitifs de la mouture du ‘nous en sommes sûrs’ et quand nous demandons pour des clarifications plus avancées, on nous fait la réponse suivante: ‘vous savez que cette information est classifiée, donc nous ne pouvons pas vous la montrer’. Il n’y a toujours aucun fait corroborant.”

Peu de temps avant que la séance de questions / réponses avec le ministre Lavrov ne se tiennent, les Etats-Unis ont ordonné au porte-avions USS Nimitz ainsi que quatre destroyers et un croiseur de bouger vers l’Ouest de la Mer d’Arabie vers la Mer Rouge en préparation pour des frappes éventuelles d’après les mots des officiels américains à l’agence Reuters.

Plus tard ce lundi, dans une autre conférence de presse avec sa contre-partie sud-africaine, le ministre Lavrov a continué dans sa ligne de raisonnement en disant que les pourparlers de paix à venir sont en grand danger d’être complètement mis hors des rails si des attaques américaines ont lieu. Nous pouvons déjà entendre, a dit Lavrov, ceux qui sont partisans d’attaques “non pas chirurgicales, mais plus vastes et plus profondes sur le pays.”

Le ministre a expliqué que tous les efforts étaient mis en œuvre pour faire venir les rebelles à la table des négociations et que le cadre d’une réunion à Genève était en place. Mais il apparaissait que les partenaires de la Russie sur ce sujet, spécifiquement ceux qui appuient les rebelles, étaient bien moins intéressés dans la conférence de paix que de créer leur propre “chaos contrôlé” a expliqué Lavrov.

Finalement, il a averti que des attaques sur la Syrie mèneraient à une croissance de l’extrémisme et auraient l’effet inverse de ce qui est escompté.

La conférence de Genève II, comme elle est connue, a été proposée par l’ONU et doit se tenir en Suisse à la fin de l’année 2013, comme tentative de mettre fin à la guerre en Syrie. Elle fut initialement proposée de se tenir à la fin Mai et devait inclure le gouvernement de Bachar Al-Assad, la coalition nationale syrienne, la Russie et les Etats-Unis. Quoi qu’il en soit, les partenaires internationaux ne furent pas capables d’amener l’opposition syrienne à la table des négociations. En juin, les Etats-Unis ont fini par reporter les pourparlers.

 

Ingérence impérialiste en Syrie: La Russie musèle « l’opposition » syrienne…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique with tags , , , , , , , , , , on 29 mars 2013 by Résistance 71

La Russie s’opposera à une présence de l’opposition syrienne aux Nations-Unies

 

Press TV

 

28 Mars 2013

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2013/03/28/295576/russia-to-confront-syria-opp-at-un/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’ambassadeur russe aux Nations-Unies Vitaly Chourkine dit que son pays s’opposera avec fermeté à toute tentative de donner un siège aux forces d’opposition syrienne.

“Nous nous y opposerons très fermement, mais… je ne pense pas que cela se passera”, a dit Jeudi Mr Chourkine.

“Les états membres de l’ONU valorisent cette institution, ils comprennent que si une telle chose devait se produire, cela dévaloriserait vraiment la réputation de l’ONU,” a t’il ajouté.

Ceci après que le chef de l’opposition syrienne Ahmed Moaz al-Khatib ait dit plus tôt: “Nous demandons… le siège de la Syrie aux Nations-Unies et dans les autres organisations internationales.”

Chourkine a aussi dénoncé une tentative de la Ligue Arabe d’offrir le siège de la Syrie aux forces d’opposition syriennes, disant que la Ligue Arabe joue maintenant un “rôle négatif dans le conflit syrien.”

L’ambassadeur russe a ajouté que la décision de la Ligue Arabe a endommagé son image et diminué les efforts de l’envoyé de l’ONU et de la Ligue Arabe Lakhdar Brahimi.

Mardi, le bloc de l’oppostion syrienne, connu sous le nom de coalition nationale, a pris le siège de la Syrie au sommet annuel de la Ligue Arabe se tenant dans la capitale du Qatar, Doha.

La Ligue a aussi autorisé ses membres d’envoyer tous les moyens jugés bons pour la self-défense des militants se battant contre le gouvernement syrien du président Bachar Al-Assad, et ce incluant des armes.

Mercredi, le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a aussi critiqué la décision de la Ligue, disant que “en termes de loi internationale, la décision de la Ligue Arabe concernant la Syrie est illégale et indéfendable.”

La Syrie fait l’expérience de troubles sérieux depuis Mars 2011. Beaucoup de personnes, incluant un grand nombre de personnels de l’armée et des forces de sécurité, ont été tuées dans les violences.

Le gouvernement syrien a dit que le chaos est orchestré depuis l’extérieur du pays et qu’un grand nombre de militants opérant dans le pays sont des citoyens étrangers.

Plusieurs organisations internationales des droits de l’Homme ont accusé les militants soutenus par l’étranger d’avoir commis des crimes de guerre.