Archive pour DARPA Google transhumanisme

Technocratie et Nouvel Ordre Mondial: Comment le transhumanisme est amené à être « à la mode »…

Posted in actualité, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 8 janvier 2014 by Résistance 71

« Un corps scientifique auquel on aurait confié le gouvernement de la société, finirait bientôt par ne plus s’occuper du tout de science, mais d’une toute autre affaire et cette affaire, l’affaire de tous les pouvoirs établis, serait de s’éterniser en rendant la société confiée à ses soins, toujours plus stupide et par conséquent plus nécessiteuse de son gouvernement et de sa direction. »
~ Michel Bakounine ~

L’ancienne patronne du DARPA veut que vous avaliez des micro-puces électroniques de contrôle d’identité

L’exécutif de Google pousse également pour le tatouage électronique qui lit les pensées.

 

Paul Joseph Watson

 

7 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/ex-darpa-head-wants-you-to-swallow-id-microchips/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’ancienne directrice du DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency, l’agence de développement hightech du Pentagone) et maintenant directrice exécutif Regina Dugan pousse pour une “micro-puce d’identification” ingérable ainsi qu’un tatouage électronique qui permettrait de lire votre pensée. Non, ceci n’est pas le script d’un nouveau film sur une dictature de science-fiction ; c’est dans le vent et très “in”.

Dugan, qui est la patronne d’Advanced Technology à Motorola (propriété de Google), a dit devant une audience de la conférence All Things D11 que l’entreprise travaillait sur une micro-puce qui serait intégrée dans une pilule que les utilisateurs pourraient avaler quotidiennement afin de pouvoir obtenir le “super-pouvoir” d’avoir leur corps entier agissant comme un système d’authentification biologique pur leurs téléphones cellulaires, leurs voitures, leurs portes de maison et autres ustensiles.

“Cette pilule a une toute petite puce intégrée avec un interrupteur”, a dit Dugan. “Elle contient aussi ce qui s’apparente à une “pile pomme-de-terre” retournée. Lorsque vous l’avalez, l’acide de votre estomac sert d’électrolyte et cela l’allume et l’interrupteur s’allume et s’éteint pour créer un signal ECG de 18 bit dans votre corps, ainsi votre corps entier devient en fait un faisceau d’identification.”

Dugan a ajouté que la puce a déjà été approuvée par la FDA (Food and Drugs Administration) et peut-être prise environ 30 fois par jour durant la vie de quelqu’un sans affecter la santé de la personne, ce qui paraît franchement douteux.

Est-ce que vous avaleriez une micro-puce de Google tous les jours pour avoir accès à votre téléphone ?

Les avocats de la vie privée bondiront à l’idée, spécifiquement considérant le rôle de Dugan au DARPA, cette agence du pentagone que beaucoup voient comme le sommet de la pyramide lorsqu’il s’agit de la pyramide du Grand-Frère technocrate.

En fait, lorsque l’hôte de la conférence Walt Mossberg a demandé à Dugan “Est-ce que Google sait maintenant tout de ce que je fais et où je vais parce qu’il faut bien le dire… Vous êtes de Google.” Elle répondit en riant et en disant que Mossberg devrait juste avaler la pilule.

En plus de cette micro-puce mangeable, Motorola travaille aussi sur un tatouage électronique ou e-tattoo qui pourrait lire la pensée de l’utilisateur en détectant les mots non vocalisés dans leur gorge.

“Il est connu depuis des décennies que lorsque vous vous parlez à vous-même avec votre voix intérieure, votre cerveau envoie des impulsions nerveuses à votre appareil vocal, de la même manière que lorsque vous parlez à haute voix”, explique John Hewitt d’Extreme Tech, notant que l’appareil pourrait permettre une activation de la voix et tout aussi bien être utilisé pour détecter le stress et l’émotion (parce que Grand-Frère se préoccupe de vos sentiments bien entendus…)

Pendant la conférence D11, Dugan a prédit que si le e-tattoo était fait de manière artistique pour être facilement porté, les jeunes voudraient sûrement l’avoir fusionné dans leur peau, peut-être même “pour emmerder leurs parents”.

La micro-puce mangeable et le tatouage électronique sont des exemples principaux du comment le transhumanisme est en train d’être “popularisé” de manière “mode” dans un effort de convaincre la prochaine génération de complètement sacrifier le peu de vie privée qu’il leur restera au nom d’une fausse rebellion (qui est en fait un véritable conformisme culturel) et de la practicalité.