Archive pour COVID19 symptoms variants delta

Qu’en est-il du variant « indien / delta » pondu par Bébert Corona ? Apocalypse virale ou sale rhume hypertrophié ?

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 9 juillet 2021 by Résistance 71

aujourdhui_demain

COVID variant “indien” / “delta” : une promesse d’Armaguedon viral qui fait pschiiitt ?

Résistance 71

9 juillet 2021

Depuis un moment on nous rabat les oreilles avec le nouveau variant, mutant du COVID19 le “variant indien” rebaptisé variant “delta”. Les guignols habituels des médias et les sbires de labos Big Pharma nous promettent bien entendu un nouvel Armaguedon viral et poussent plus que jamais les quidams du troupeau à se faire injecter avec la merde transgénique ARNm en circulation.

Mais qu’en est-il exactement de cette énième mutation de Bébert Corona ? Tout le monde en parle mais bien peu mentionne quels en sont même les symptômes… Nous réparons cette lacune ci-dessous.

conditionnement

D’après les données accumulées du Royaume-Uni depuis mai 2021 ( par entre autres le Professeur Tim Spector du King’s College of London, source Huffington Post), le variant “delta” touche plus les jeunes, est plus contagieux mais moins virulent que le SRAS-CoV-2 original, ce qui lui fait suivre l’évolution classique naturelle d’un virus, à savoir que les souches mutantes tendent à se propager plus pour assurer leur survie mais sont moins virulentes, tuant donc moins leurs hôtes que l’original avant mutation ; ceci dit gardons à l’esprit que le SRAS-CoV-2 original donnant la COVID19 a un taux de mortalité de 0,03% des gens qu’il infecte pathologiquement, ce qui veut dire que 99,97% des malades récupèrent et que la moyenne d’âge des personnes décédant est de 80 ans + et 90% de ces gens avaient au moins deux facteurs de co-mortalité et donc était en état de carence immunitaire importante. Ceci présente donc une logique naturelle d’évolution virale. D’après les données collectées, plus de 50% des contaminés au variant “delta” sont les gens déjà injectés avec les substances ARNm diverses.

Quels sont les symptômes du variant “delta” ?

  • Mal de tête
  • Mal de gorge
  • Nez qui coule
  • Fièvre
  • Toux (potentiellement mais pas si fréquemment, alors que la première souche attaquait le système respiratoire)
  • Note importante : Les sens du goût et de l’odorat ne sont plus altérés par la pathologie

Symptômes ressemblant beaucoup à ceux d’un simple rhume qui lui aussi ne l’oublions pas, est provoqué par un… coronavirus ou virus à couronne.

Nous mettons ci-dessous en sus, la dernière intervention vidéo en date (19 minutes) du Professeur Raoult, qui nous explique en résumé que :

  • L’INSERM ne fait plus son boulot depuis un bon moment déjà et ne soutient plus la véritable recherche
  • Le problème du vaccin est devenu un problème “religieux”
  • Il y a une guerre mondiale “vaccinale”
  • Nous (les scientifiques intègres de terrain) jouons contre des forces financières inouïes comme Gilead et Pfizer…
  • Il y a une véritable dictature pour étouffer et faire rétracter les articles scientifiques publiés qui parlent des traitements pour la COVID19
  • Les passions l’emportent sur la science et altèrent le climat de l’affaire
  • La science est devenue religion
  • Je [le Pr. Raoult] ne me laisse pas diriger par la propagande
  • L’autoritarisme est devenu banal, mais la vérité finit toujours par émerger
  • 50% des cas du “variant indien / delta” à Marseille sont chez des gens vaccinés
  • Les études ont démontré qu’il n’y a pas de risque cardiaque concernant l’hydroxychloroquine, ce qui n’est pas le cas du vaccin Pfizer pour lequel on détecte un bon nombre de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) chez les plus jeunes injectés
  • Ce qui demeure primordial et essentiel sont le dépistage et le traitement précoces des malades avec des médicaments qui marchent et la surveillance du taux d’oxygène
  • Le vaccin ARNm est moins immunisant que les vaccins contre les maladies comme la rougeole
  • Le virus est instable ce qui rend la vaccination des plus aléatoires  
  • Il faut faire de la médecine de base, retourner aux fondamentaux et soigner les malades avec ce qui fonctionne
  • Si on envisage le vaccin, ne le faire que sur les personnes à risque (âgées, ayant de multiples facteurs de co-morbidité)

Voir le détail des dires de la bouche même du Professeur Raoult dans la vidéo / entretien :

Voir notre page : « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

obsede-du-virus