Archive pour COVID ARNm nanpoparticules et système nerveux central

COVID et injections ARNm mortifères… Les nanoparticules passent-elles dans le cerveau ? (Dr Vernon Coleman)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 8 octobre 2022 by Résistance 71

Creutzfeldt-Jakob-Disease-covid-vaccine

Pour simplifier l’article ci-dessous, l’auteur, médecin, se demande si les injections toxiques à ARNm ne serait pas en fait une injection de masse à la population mondiale de la maladie d’Alzheimer ou pathologie assimilée, une bombe à retardement neurologique placée sur l’humanité… Connaissant les psychos aux manettes, cela ne nous étonnerait en rien.
~ Résistance 71 ~

Je pense que les injections ARNm anti-COVID ont fait baisser le QI d’au moins 20 points…

Dr Vernon Coleman

6 octobre 2022

Source: 

https://expose-news.com/2022/10/06/covid-jab-has-lowered-the-average-iq-by-20-points/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Il ne fait aucun doute que les gens deviennent de plus en plus stupides…

Hier, j’ai vu la photo d’une jeune-fille portant une pancarte disant “Croyez en la science”, tristement et comiquement à la fois, elle portait un masque.

Tout comme la famille royale dont le motto est : “Tout le monde doit arrêter de prendre l’avion sauf nous !”, elle ne croyait visiblement pas mettre en pratique ce qu’elle prêchait.

Partout où vous regardez, il y a les signes évidents qu’une belle portion de la population mondiale a perdu une bonne partie de ses neurones et est devenue stupide, aussi stupide de fait que la toute dernière série télévisée britannique “Truss and Kwarteng” (“chaos et incertitude comme spécialité et fêtes pour enfants à moitié prix”)

Une grande proportion de jeunes affirme être dérangée parce qu’ils ne savent pas, ne comprennent pas ce qu’il se passe. Ils sont terrifiés du COVID, le COVID long et aussi le court. Ils adorent leurs apps et leurs cartes de crédit et détestent l’argent liquide.

Leur problème est qu’ils sont trop idiots pour comprendre ce qu’il se passe, pour réaliser que rien n’arrive par accident et que nous sommes au bord de ce “Great Reset”. (NdT : rappelons ici de manière utile qu’on ne naît pas idiot… on le devient, L’imbécilité comme tant de choses, est une construction sociale, sauf tare pathologique avérée et comme toute construction sociale, elle est fabriquée, produite et mise en place par un système de contrôle social, ce depuis des décennies… Il suffit de comparer une classe de terminale des années 70-80 à une classe de terminale aujourd’hui pour comprendre la destruction entreprise et ses implications profondes allant de paire avec le “progrès technologique” abrutissant les masses et surtout la jeunesse, dans une soupe cybernétique illimitée. Effectivement, rien n’arrive par hasard sur le plan social et politique… Tout est voulu et planifié en conséquence)

J’estimerais que les injections à ARNm “anti-COVID” on fait baisser le QI moyen d’au moins 20 points.

A la mi-décembre 2021 (quasiment un an donc), j’ai fait quelques vidéos avertissant que les naïfs gobant les mouches qui acceptaient de se faire injecter avec ces substancess COVID19 (injections dont ils n’avaient nullement besoin, qui n’allaient en aucun cas prévenir la maladie et qui pourraient bien les tuer ou les handicaper à vie) pourraient, en résultat direct des injections, souffrir de sérieux dégâts cérébraux et perdre les quelques neurones qu’ils avaient encore.

Cette peur là était bien réelle.

grippe-a

Après tout, il a été déjà dit 2020 qu’il y avait beaucoup qu’on ne savait pas au sujet de ces injections COVID19. La volonté sans faille des agences de régulation de la santé britannique de valider un produit pour lequel il apparaît un manque d’information évident sans que ceci n’est jamais été expliqué, est réel. Comme je l’ai révélé la MHRA a reçu une grosse somme d’argent de la fondation Bill & Melinda Gates, qui a des liens financiers directs avec les producteurs des injections tels Pfizer.

Quoi qu’il en soit, aussi loin que les effets des injections sur le cerveau soient concernés, la grosse question était : est-ce que les nanoparticule lipidiques qui transportent l’information ARNm [de fabrication de la protéine spike par les cellules] peuvent passer du sang au système nerveux ? (NdT : la fameuse barrière sang/cerveau…)

Cette barrière est une barrière semi-perméable de cellules qui empêchent quelques substances contenues dans le sang de traverser et de se retrouver dans le liquide protecteur qui se situe autour du système nerveux central (le cerveau).

Il est vital de savoir si cela se produit parce que si cela est, alors tout est permis de penser à ce qu’il pourrait se produire dans le cerveau.

Après tout, des nanoparticules liquides sont déjà utilisées pour délivrer d’autres médicaments à travers cette barrière.

Si les NPL transportent l’ARNm des injections dans le cerveau alors les neurones, les cellules du cerveau, peuvent être marqués comme étrangers par le système immunitaire du corps. Et comme de plus en plus de rappels sont injectés, le problème peut et va empirer.

L’inquiétude provient de ce que les cellules du cerveau puissent être ciblées et tuées par les cellules T immunitaires cytotoxiques.

Malheureusement, l’ARNm a été trouvée dans presque tous les tissus du corps humain. Elle a été trouvée dans le cœur, les poumons, le foie, les testicules et une étude japonaise a montré que l’ARNm injectée se retrouve dans le cerveau.

Ce qui est aussi préoccupant est le fait que les chercheurs ont appelé pour des recherches sur la relation entre les injections COVID19 et la démyélinisation aigüe du Système Nerveux Central (SNC)

Combien de temps cela prendra t’il encore avant que des dégâts cérébraux soient clairement identifiés ?

Je n’en ai pas la moindre idée.

Personne n’en a en fait.

Dans une expérience normale avec un nouveau médicament,, les médecins cherchent et testent tous les problèmes possibles avant d ‘introduire la substance pour une utilisation plus large. Voilà pourquoi cela prend en général une quinzaine d’années pour tester un médicament avant de le lancer sur le grand public.

Mais ces injections COVID19 ont été injectées à des millions de personnes sans que l’on ait la moindre idée de ce qui allait se passer.

Si vous avez été injecté, la première certitude semble être que l’ARNm va entrer dans votre cerveau.

La seconde certitude est que plus vous vous faites injecter, et au plus dangereux ce sera.

Combien de vos cellules nerveuses vont-elles mourir ? Seul le temps le dira. Et les enfants bien entendu seront plus vulnérables, parce qu’ils sont en développement et sont plus vulnérables et parce qu’ils ont une plus grande chance de vivre plus longtemps.

Certains experts, conseillers et régulateurs vont vous dire que le risque est minime. Mais qu’est-ce qu’ils en savent vraiment ? Et qu’est-ce que minime ? Ils nous ont déjà dit que le problème des caillots sanguins était un “petit problème”…

De mon point de vue, se faire injecter avec ces substances, c’est comme prendre une dose massive de LSD et de voir ce qui va se passer, en espérant ne pas terminer comme Peter Green. (NdT : référence ici au guitariste du groupe Fleetwood Mac, décédé en 2020 et ayant souffert toute sa vie adulte de schizophrénie sans doute provoquée par les doses massives de LSD ingurgitées dans les années 60-70 et les dommages irréparables occasionnés à ses neurones…)

Et rappelez-vous : les injections COVID19 ne vous empêcheront pas d’attraper la maladie et ne vous empêcheront pas de la transmettre. D’après la littérature officielle vous pouvez toujours transmettre la COVID19 après 3 injections ARNm

Ceux qui permettent de se faire injecter avec cette substance toxique et qui lisent ceci doivent se sentir un peu mal à l’aise maintenant.

Je veux dire s’ils ont toujours suffisamment de neurones opérationnels pour lire et comprendre ceci.

Rappelez-vous toujours notre slogan : aucune confiance en le gouvernement, évitez les médias de masse et combattez les mensonges.

= = =

Lire notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

Lire notre traduction (PDF) du livre de Robert F. Kennedy Jr :
« Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique »

montagnier_vaxcovid_vih

Montagnier_nonvax_gardienshumanite