Archive pour coronavirus manipulation génétique

Dictature technotronique en marche : Vaccin COVID ARNm, hydrogel, enzyme luciférase, cocktail modificateur génétique ?

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 octobre 2020 by Résistance 71


Big Pharma et ses marionnettes aux commandes


Le vaccin biopuce COVID19 de Moderna (OGM, ARNm + technologie Hydrogel + enzyme luciferase) modificateur génétique


Anonyme


7 octobre 2020


Cet article fait suite à notre publication:
“Vaccin COVID19, nocivité et contrôle de la population mondiale… Petits précis sur le vaccin COVID19”

Le comble c’est que les victimes des vaccins qui auront les symptômes du covid à cause du vaccin et non à cause du covid ne seront jamais indemnisés mais enfermés dans les camps de concentration sous prétexte de covid car même si les gens se vaccinent, ils seront toujours soumis aux masques, aux tests, à l’isolement forcé dans les camps de concentration, car le vaccin est inutile et ne sert qu’à affaiblir votre système immunitaire et vous modifier génétiquement

https://fort-russ.com/2020/07/report-us-virus-experts-claim-even-with-vaccine-we-will-be-dealing-with-this-forever/

Covid-19 : Les Suisses se laisseront-ils imposer le vaccin Moderna à modification génétique ?

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/09/29/covid-19-les-suisses-se-laisseront-ils-imposer-le-vaccin-moderna-a-modification-genetique/

« Sachez que dans la phase 2 de Moderna, lls n’utilisent que 30 ou 45 humains , dans l’étude test de Moderna, il y avait 45 humains, avec le groupe de vaccins à forte dose, 100% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et pour le vaccin à faible dose, 80% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme du vaccin , il nous faudra plus de temps, peut être des années. Mais nous savons d’après des études sur des animaux que si vous utilisez cette technologie, vous allez constater une augmentation du taux de cancer , des mutations génétiques, de la mutagénèse et des réactions auto-immunes .

Par exemple, dans certaines études sur les furets qui ont été vaccinés par Moderna , on a constaté qu’en contact avec le virus dont on essayait de les protéger par les vaccins, la réponse immunitaire était exagérée. Les furets souffraient.

Ils avaient plus d’inflammation pulmonaire , de liquide pulmonaire, des problèmes hépatiques.

Le vaccin leur a fait du mal, la réponse immunitaire était moins bonne : ce sont des effets secondaires à plus long terme et ça pourrait être observé avec ce vaccin dont nous ne connaissons pas encore les données et qui n’est pas sans risque. »

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

https://fort-russ.com/2020/04/the-gates-of-hell-proven-coronavirus-vaccines-caused-lung-inflammation-and-death/

Même Fauci le pantin de Bill Gates a avoué que le vaccin covid pourra causer une maladie auto immune

https://youtu.be/a7el_zNfq4A

Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid

https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

Alliance Canada (scientifique canadien) +USA ( DARPA financé par le gouvernement des USA, Pentagone) pour créer un vaccin OGM transhumaniste (biopuce par la technologie Hydrogel) connecté à la 5G créant des effets secondaires qui ne seront jamais compensés par les labos, qui contient la technologie Hydrogel de DARPA, Hydrogel sera connecté à la 5G, donc le vaccin contenant l’hydrogel sera connecté à la 5G, l’Hydrogel permettra de modifier la biologie de votre corps à distance, donc aggraver les effets secondaires des vaccins, et permettra également de tout savoir sur l’état de votre corps, dès que qu’ils utiliseront la 5G pour activer l’hydrogel du vaccin dans votre corps et que vous vous sentirez mal, les infos de votre mal être iront dans leur serveur connecté à la 5G, vous aurez alors la brigade qui vous raflera dans les camps d’extermination nazi en disant qu’ils ont reçu la notice que vous avez eu le covid (ils feront croire que les effets causés par le vaccin ne viennent jamais du vaccin mais du covid, c’est un moyen pour eux d’enfermer toutes les victimes des vaccins dans les camps nazis sans avoir à subir une révolution massive des peuples contre eux, créer des victimes et ensuite les enfermer dans les camps nazis voilà pourquoi un article canadien https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a  a avoué que les vaccins ne stopperont pas le covd, et que les vaccinés contineront à subir les isolements dans les camps d’extermination nazis)

Facebook soutient le vaccin Moderna et critique de désinformateurs ceux qui critiquent le vaccin Moderna

https://www.facebook.com/nonauvaccin/videos/2347279492234587/

La luciférase dans le patch quantique de Bill Gates

On a parlé le mois dernier, du  nouvel implant invisible appelé « tatouage à points quantiques» (un patch de micro-aiguilles) conçu par Microsoft pour suivre qui sera vacciné contre le coronavirus et qui ne le sera pas, sous le numéro du brevet WO/2020/060606.

Quand on commence à lire des informations à ce sujet on se croirait en plein « fake », en pleine contrefaçon complotiste, et pourtant qui peut invalider celle-ci ? Ce dispositif breveté qui se présente comme un « passeport immunitaire » (immunity passport) repose sur l’introduction sous votre peau d’une enzyme, la luciférase, qui est nécessaire pour qu’une machine puisse lire l’information inscrite dans votre tatouage. C’est une enzyme dont la bioluminescence est proche de l’infrarouge.

Le nom, qui renvoie à Lucifer, si l’on se penche sur l’inventeur des mots « luciférine » et « luciférase », on découvre qu’il s’agit d’un certain Dr Raphaël Dubois. Dubois, professeur de physiologie générale et comparée à l’Université de Lyon, spécialiste des photobactéries, 

Bill Gates  aurait au sein d’une société secrète planifié d’introduire une enzyme au nom satanique dans son patch quantique. De quoi encore renforcer la méfiance.

Au fait : a-t-on la moindre idée des effets secondaires de la présence de cette enzyme dans un organisme humain ?

http://delorca.over-blog.com/2020/05/la-luciferase-dans-le-patch-quantique-de-bill-gates.html

les vaccins covid de Canada créent de l’hépatite et détruisent le foie

https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2004/12/sars-vaccine-linked-liver-damage-ferret-study

un homme en très bonne santé s’est présenté comme cobaye chez Moderna qui ne prend que des sujets en très bonne santé (parce que s’il prenait des gens malades, lls créveraient tout de suite, et cela ferait 100% de morts directs, et ironiquement les vaccins moderna ne seront adressés en priorité qu’aux malades)  a testé le vaccin Moderna 2 doses: résultat 103.2 degrés de fièvres, nausées, douleurs musculaires, s’est évanoui, il a été envoyé aux urgences, il a survécu puis on lui a donné un gros pot de vin d’argent pour l’obliger à dire qu’il ne ressent plus rien et soutenir le vaccin Moderna

https://www.statnews.com/2020/05/26/moderna-vaccine-candidate-trial-participant-severe-reaction/

.https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-modernas-corona-vacc-test-subject-ian-haydon-suffers-major-illness/

: 20% des sujets humains testés (qui étaient avant le vaccin en très bonne santé)  sont gravement blessés par le vaccin contre le coronavirus de Moderna soutenu par Gates-Fauci

https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-20-of-human-test-subjects-severely-injured-from-gates-fauci-coronavirus-vaccine-by-moderna/

Voilà ce qu’il se passe pour des gens en très bonne santé , hors les vaccins vont être donnés en priorité aux plus fragiles, à ceux qui ont des dossiers médicaux, alors imaginez l’hétacombe des morts causés par les vaccins covid dans une population déjà affaibli par les masqueshttp://stoplinky28.blogg.org/alerte-au-toluene-et-au-formaldehyde-a202482682 

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/04/38516126.html, le confinement rempli d’ondes cancérigènes 5G https://resistance71.wordpress.com/2020/10/03/grille-de-controle-totalitaire-planetaire-stoppons-les-delires-technotroniques-pdf/ qui sera imposé par Bill Gates de décembre 2020 jusqu’à l’annonce du vaccin de Bill Gates de mai 2020http://stoplinky28.blogg.org/info-importante-a-relayer-a202359170!

https://www.globalresearch.ca/5g-danger-13-reasons-5g-wireless-technology-will-be-a-catastrophe-for-humanity/5680503

http://stoplinky28.blogg.org/fake-news-des-lasers-pour-traquer-les-gens-non-masques-a202244456

https://resistance71.wordpress.com/2020/04/23/5g-sante-carence-en-oxygene-une-piste-a-suivre/

http://stoplinky28.blogg.org/linky-l-oxygene-et-le-masque-a201768338

c’est un scientifique canadien  Derrick Rossi qui a fondé Moderna

https://en.wikipedia.org/wiki/Derrick_Rossi qui a fait un contrat avec l’UE et la France

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6086466/coronavirus-lue-reserve-des-vaccins-aupres-du-laboratoire-moderna.html donc pour nous imposer un vaccin ogm pour modifier notre ADN

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/ : « La percée révolutionnaire est arrivée à un scientifique canadien nommé Derek Rossi en 2010 par pur hasard. Ce professeur de Harvard, aujourd’hui à la retraite, a affirmé dans une interview au National Post qu’il avait trouvé un moyen de « reprogrammer » les molécules qui portent les instructions génétiques pour le développement des cellules dans le corps humain, sans parler de toutes les formes de vie biologiques.

Ces molécules sont appelées « acide ribonucléique messager » ou ARNm et la nouvelle capacité à réécrire ces instructions pour produire n’importe quel type de cellule dans un organisme biologique a radicalement changé le cours de la médecine et de la science occidentales, même si personne ne l’a encore vraiment remarqué.

Comme Rossi le dit lui-même : « La découverte la plus importante était que vous pouviez maintenant utiliser l’ARNm, et si vous l’introduisiez dans les cellules, alors vous pouviez faire en sorte que l’ARNm exprime n’importe quelle protéine dans les cellules, et c’était ça le plus important ».

https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

un docteur parle du vaccin ‘ARNm, OGM de Rossie qui peut modifier l’ADN humain https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

Voici ce que la technologie Hydrogel peut faire (Rossie utisera la technologie Hydrogel pour introduire le vaccin ARN m modifié, l’ARN m modifié ne peut qu’être introduit par Hydrogel, elle est contenue dans l’hydrogel, et l’hydrogel est connecté à la 5G) la moitié de l’article https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna ci-dessous prouve que le vaccin sera connecté à la 5G avec la technologie hydrogel

Cette nouvelle technologie équivaut au contrôle à distance des processus biologiques. Diego continue : Dès 2006, la DARPA cherchait déjà à identifier les agents pathogènes viraux des voies respiratoires supérieures dans le cadre de son programme Predicting Health and Disease (PHD), qui a conduit à la création du Bureau des technologies biologiques (BTO) de l’agence, comme l’a rapporté Whitney Webb dans un article de mai pour The Last American Vagabond (donc en 2006, la Darpa créait et brevetait déjà les virus pour les mettre dans le vaccin).

En 2014, le BTO du DARPA a lancé son programme « In Vivo Nanoplatforms » (IVN), qui recherche les nanotechnologies implantables, conduisant au développement de l' »hydrogel ».

L’hydrogel est une nanotechnologie dont l’inventeur s’est très tôt vanté que « si cela fonctionne, avec l’approbation de la FDA, les consommateurs pourraient alors se faire implanter des capteurs dans leur cœur pour mesurer leurs niveaux de glucose, d’oxygène et de lactate ».

Ce matériau semblable à une lentille de contact nécessite l’introduction d’un injecteur spécial sous la peau où il peut transmettre des signaux numériques lumineux par un réseau sans fil comme la 5G.

Une fois fermement implantées dans l’organisme, les cellules humaines sont à la merci de tout programme d’ARNm délivré par ce substrat, ce qui ouvre un cauchemar de possibilités.

C’est peut-être la première véritable étape vers une transhumanisation totale. (Source) Patrick Tucker, de Defense One, explique plus en détail le fonctionnement de la biopuce.

Il la décrit comme suit : Le capteur est composé de deux parties. L’une est un cordon d’hydrogel de 3 mm, un matériau dont le réseau de chaînes de polymères est utilisé dans certaines lentilles de contact et autres implants.

Insérée sous la peau à l’aide d’une seringue, la ficelle comprend une molécule spécialement conçue qui envoie un signal fluorescent à l’extérieur du corps lorsque celui-ci commence à combattre une infection.

L’autre partie est un composant électronique fixé à la peau. Il envoie de la lumière à travers la peau, détecte le signal fluorescent et génère un autre signal que le porteur peut envoyer à un médecin, un site web, etc.

C’est comme un laboratoire de sang sur la peau qui peut capter la réaction du corps à la maladie avant la présence d’autres symptômes, comme la toux.

( donc le vaccin n’est pas là pour lutter contre le covid, il est là pour vous modifier génétiquement et envoyer des infos de votre corps au smartphone ou ordinateur du médecin qui aussitôt ordonnera votre quarantaine dans les camps de concentration nazi dès que vous serez victimes des effets secondaires des vaccins.

Les labos n’ont pas peur que les victimes des vaccins les attaquent en justice, car les labos les enfermeront dans les camps de concentration nazi, dès que la biopuce dans le vaccin signalera que la personne subit les effets secondaires des vaccins au médecin collabo des labos ou aux hôpitaux collabos des labos, ou aux labos eux mêmes , les labos ordonneront de se débarrasser de la victime des effets secondaires des vaccins et diront qu’elle est victime du covid au lieu du vaccin

c’est la raison pour laquelle ils ont admis dans ces articles

https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a

https://thetyee.ca/Analysis/2020/06/03/Vaccine-Will-Not-Erase-Pandemic/ 

que les vaccinés continueront à subir les tests et les quarantaines et les masques, car le but du vaccin n’a jamas été de lutter contre le covid, mais de rendre malade les gens exprès et de donner ainsi un prétexte à plus de mises en isolements dans les camps d’exterminations nazis)

Vous ne serez pas surpris de savoir qui soutient cette initiative. Il est clair que ce projet est soutenu dans les couloirs du monde des affaires et par le gouvernement américain.

La société privée Moderna créée pour commercialiser cette technologie Hydrogel, qui permet de contrôler à distance les processus biologiques et ouvre la porte à la manipulation potentielle de nos réponses biologiques et, en fin de compte, de notre existence tout entière, s’appelle Profusa Inc et ses opérations sont financées à hauteur de millions par le NIH et la DARPA.

( donc non seulement les vaccins Moderna peuvent rendre malades avec les effets secondaires, mais ils peuvent également empirer vos effets secondaires à distance en ordonnant la destruction d’un de vos organes qu’ils ont choisi en se connectant à l’hydrogel du vaccin contenu dans votre corps et qui sera connecté à la 5G via l’hydrogel contenant l’ARNm modifié pouvant remodifier le génome à tout moment après l’avoir déjà modifié préalablement donnant les premiers effets secondaires lors de la première injecton des 2 doseshttp://www.cielvoile.fr/2020/10/les-participants-a-l-essai-de-la-phase-3-du-vaccin-covid-19-font-etat-de-migraines-et-de-fievre-d-une-journee.html, car oui, Bill Gates veut 2 doses pour donner plus d’effets secondaires pour chaque vaccin https://www.futura-sciences.com/sante/breves/coronavirus-selon-bill-gates-il-faudra-moins-deux-doses-vaccin-personne-coronavirus-2950/et il veut que tout le monde prenne un nouveau vaccin covid de 2 doses chacune chaque année

https://www.vox.com/2020/6/3/21258841/coronavirus-vaccine-covid-19-testing-usa-china-moderna https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/vaccins-methode_du_cataplasme.pdf

Bill Gates patron de l’OMS https://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2019/04/09/organisation-mondiale-de-la-sante-la-fondation-gates-est-maintenant-le-deuxieme-plus-grand-bailleur-de-fonds-apres-le-gouvernement-americain/veut avoir ses 500 millions d’habitants le plus vite possible )

En mars, la société s’est discrètement insérée dans le bazar bondé de COVID-19 en mars 2020, lorsqu’elle a annoncé une biopuce injectable pour la détection des maladies respiratoires virales, dont COVID-19.

(Source) Diego écrit, Le seul obstacle est un système d’administration, qui, bien que Moderna affirme le développer séparément, n’obtiendra probablement pas l’approbation de la FDA avant que la technologie d’hydrogel développée par le gouvernement fédéral lui-même, en tandem avec la technologie de capteurs de lumière de Profusa financée par la DARPA, ne reçoive une autorisation rapide de la Food and Drug Administration d’ici le début de 2021 et, plus que probablement, ne soit utilisée pour déployer un vaccin contre les coronavirus ayant la capacité de changer littéralement notre ADN.

En outre, le ministère de la santé et des services sociaux (HHS), enquête actuellement sur les dépôts de brevet de Moderna, affirmant qu’il a omis de divulguer le « soutien du gouvernement fédéral » dans ses demandes de brevet pour le vaccin COVID, comme l’exige la loi. ( Moderna a déjà signé le contrat avec l’UE, cela montre que le vaccin Moderna contenant la technologie Hydrogel de DARPA a déjà été approuvé, ils font semblant de dire qu’ils sont encore en train de vérifier qu’ils n’ont pas encore accepté, pour faire croire qu’ils sont sérieux et démocratiques, hypocrites )

Cette technicalité pourrait faire en sorte que le gouvernement fédéral détienne une participation de 100 % dans l’ARNm-1273. (Source)( donc ils ont ralenti, juste parce que les USA veulent avoir leur part dans le pognon des vaccins de Moderna, combien de pourcentage les USA vont gagner sur chaque vaccin Moderna modifiant génétiquement chaque génome d’humain sur terre, et altérant la santé de chaque humain sur Terre? Et envoyant chaque humain sur terre dans les camps de concentration en altérant leur santé à distance va la 5G connecté à l’hydrogel de DARPA des USA dans le vaccin de Moderna?)

Prenez une micropuce ou faites face aux conséquences. Les militants et les citoyens concernés doivent cesser de parler de la « future micropuce » et de la façon dont ils refuseront d’être pucés le moment venu.

Ce moment est venu. Bientôt, les gens du monde entier auront une décision très difficile à prendre : prendre une micropuce ou faire face aux conséquences judiciaires.

À en juger par le nombre de personnes qui se promènent avec un masque lors de mes voyages au supermarché, je dirais que les chances ne sont pas en faveur de l’humanité libre.

La plupart des gens feront la queue de leur plein gré.

Note : Écoutez le chercheur Alan Watt de CuttingThroughTheMatrix.com parler de la biopuce et de bien d’autres choses encore dans un contexte historique et analytique ici

https://youtu.be/yJ29q05WJRw

https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

voilà donc pourquoi ils se sont dépêchés d’installer la 5G durant le confinement, en étape préalable avant le vaccin hydrogel connecté à la 5G et contenant l’ARN m pour modifier le génome humain

ils osent dire qu’ils compenseront généreusement les victimes des vaccins avec l’argent public en haussant les impôts des français, alors que les labos, eux qui sont les créateurs de ces vaccins tueurs ne débourseront pas un centime? Ils se fichent de la gueule du monde ou quoi, ces gouvernements lobbyfiés aux labos, protégeant à 100% l’intérêt des labos

n’oublions pas que ce sont les mêmes labos qui font les tests et les vaccins
donc ils veulent mettre le plus de tests positifs possibles pour imposer leurs vaccins toxiques non assurés à plus de monde possible

Les labos ont des kits de faux positifs en stock
http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-aux-etats-unis.
html
http://www.cielvoile.fr/2020/04/des-kits-de-test-destines-au-royaume-uni-contamines-au-covid-19.html http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-au-canada.html,
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1696091/test-depistage-ecouvillons-covid-19-contamines-chine-quebec
http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

le labo institut pasteur a des kits neufs de tests déjà positifs avant usage
http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

le français Sanofi Pasteur et le britannique Astranezeca et d’autres labos ont demandé à l’UE d’être exonérés de toute responsabilité en cas d’effets secondaires du vaccin covid, ce qui prouve que leur vaccin covid sera toxique
https://www.insurancejournal.com/news/international/2020/09/22/583555.htm

Donc les labos donneront de faux tests positifs à ceux qu’ils veulent éliminer pour leur imposer leur vaccin toxique non assuré

Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid
https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

Aucun labo veut prendre responsabilité sur les effets secondaires des vaccins
donc tous les vaccins sont toxiques par définition, vu qu’aucun labo ne veut prendre la responsabilité des effets secondaires,
donc même si les vaccins entrainent un décès, les labos ne seront pas responsables donc les labos ont le permis légal de tuer tout individu sur Terre sans aller en prison (montre que notre société enferme les bonnes gens mais laisse les criminels diriger le monde)
https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

Tedros Adhanom Ghebreyesus directeur de l’OMS  a été membre du bureau politique Tigray People’s Liberation Front (TPFL), une organisation inscrite dans la liste des organisations terroristes du US Homeland Security.https://lesobservateurs.ch/2020/04/25/bill-gates-a-installe-un-terroriste-genocidaire-a-la-tete-de-loms/

L’OMS DECLINE (…) TOUTE RESPONSABILITE OU RESPONSABILITE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT EN CAS DE DECES, D’INVALIDITE, DE BLESSURE, DE SOUFFRANCE, DE PERTE, DE DOMMAGE OU DE TOUT AUTRE PREJUDICE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT POUVANT RESULTER DE OU EN RELATION AVEC L’ACHAT, LA DISTRIBUTION OU L’UTILISATION DE TOUT PRODUIT INCLUS DANS L’UN DES CES DOCUMENTS DE VACCIN CONTRE LE COVID

https://www.who.int/publications/m/item/draft-landscape-of-covid-19-candidate-vaccines

voici des infos qui montrent que les nanorobots dans le vaccin dont elle parle https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/et qui transmettra des infos sur votre corps à votre smartphone est fort possible, vu qu’en 2017, ils avaient déjà créé les médicaments intelligents qui envoient des infos de votre corps au smartphone une fois avalée dans l’estomac

En 2017, Les industries pharmaceutiques ont commencé à implanter des micro-puces RFID (dispositif d’identification par radiofréquence) dans les médicaments brevetée par Proteus Biomedical à Redwood City, Californie. Une fois activée par l’acide de l’estomac, la micro-puce ingérée commence à détecter son environnement et à émettre des données à un récepteur utilisé par le patient. Ce récepteur est également un émetteur qui peut envoyer les données par Internet à un médecin.

L’idée derrière tout cela est de créer des ″pilules intelligentes″ qui peuvent détecter ce qu’il se passe dans le corps et délivrer cette information au médecin du patient. Novartis a commencé à micro-pucer ses médicaments anti rejet de transplantation d’organe et applique aujourd’hui ce procédé à d’autres produits de sa gamme pharmaceutique, dont notamment le Diovan, utilisé pour réguler la pression artérielle. Cette même technologie se retrouve également dans des pilules fabriquées par d’autres sociétés pharmaceutiques.

http://www.brujitafr.fr/2017/03/les-medicaments-intelligents-qui-vous-surveillent.html


Bill « la piquouze » engrange le flouze

Médicament intelligent : bientôt des batteries comestibles

On peut imaginer que ces appareils pourront alors surveiller l’évolution d’une blessure et/ou d’une maladie (remarque la malade ou la blessure est causé par les batteries elles mêmes, causer eux même les maladies avec leurs inventions) et libérer des médicaments (donc peuvent empoisonner le corps à distance en déclenchant les batteries à distance) . Ces batteries pourraient aussi faciliter la pose de détecteurs et de stimulateurs cardiaques (donc peuvent causer une crise cardiaque à distance), poursuit le MIT technology review. (MIT= Bill Gates) https://www.topsante.com/medecine/medicaments/grandes-familles-de-medicaments/medicamentintelligent-bientot-des-batteries-comestibles-52069

2017, Le premier médicament intelligent qui vous surveille

L’agence sanitaire américaine vient de donner son feu vert à l’utilisation d’un médicament « intelligent » qui permet de vérifier le suivi d’un traitement par les patients

Une pilule intelligente, la première de ce type, contenant un capteur qui envoie un signal radio au patch porté par le patient. Le capteur, de la taille d’un grain de sel, est libéré une fois la pilule dissoute dans l’estomac, explique Sciences et avenir. https://www.ledauphine.com/france-monde/2017/11/16/le-premier-medicament-intelligent-qui-vous-surveille

http://www.brujitafr.fr/2017/03/les-medicaments-intelligents-qui-vous-surveillent.html

Moderna et l’institut pasteur ont signé un accord pour créer des vaccins avec de l’ARN modifié synthétique

https://www.pasteur.fr/fr/moderna-institut-pasteur-signent-accord-recherche-collaborative-strategique-0

L’institut Pasteur collabore aussi avec Bill Gates

https://www.pasteur.fr/en/press-area/press-documents/bill-melinda-gates-medical-research-institute-and-institut-pasteur-develop-novel-vaccine-against

Astranezeca a 7,7% d’actions sur Moderna

https://www.marketwatch.com/story/astrazeneca-made-a-bet-on-moderna-back-in-2013-heres-what-its-worth-now-2020-05-20

https://www.thetimes.co.uk/article/astrazeneca-investment-in-moderna-hits-2bn-as-vaccine-hopes-soar-pjt3x3lpl

La France et l’UE a promis à Astranezeca que l’entreprise ne paiera aucun dommage en cas d’effets secondaires de son vaccin

https://www.reuters.com/article/us-astrazeneca-results-vaccine-liability-idUSKCN24V2EN

https://www.commondreams.org/news/2020/08/27/astrazeneca-signs-deal-eu-critics-warn-big-pharma-push-covid-vaccine-liability

Astranezeca est financée par Bill Gates

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

Le Dr Slaoui est un ancien directeur du labo de vaccin GlaxoSmithKline et il vient d’être nommé par Trump être chef de l’opération « Warp Speed » pour créer des vaccins à grande échelle

https://en.wikipedia.org/wiki/Moncef_Slaoui

Le Dr Slaoui était aussi un ancien membre du conseil d’administration de Moderna, Inc. comme on le voit ici :

Si Moderna n’est pas une société pharmaceutique « du bout de la langue », Washington la connaît en fait très bien.  Voici une annonce de Moderna datée du 16 avril 2020 :

Grâce aux contribuables américains, la société a bénéficié d’un « don » de 483 millions de dollars de la Biomedical Advanced Research and Development Authority ou BARDA, qui fait partie du ministère de la santé et des services sociaux, comme le montre cette photo :

Non seulement Moderna a bénéficié de la générosité des contribuables américains, mais elle a aussi bénéficié de celle de la Fondation Bill & Melinda Gates, comme le montre cette photo.

Comme si ces liens ne suffisaient pas, le Dr Slaoui est également lié à la Fondation Gates par sa position au sein du conseil d’administration de l’Initiative internationale pour un vaccin contre le sida (IAVI), comme le montre cette photo.

Je parie que vous ne pouvez pas deviner qui finance l’IAVI ?  C’est exact, la Fondation Bill & Melinda Gates, comme vous pouvez le voir ici.

Le calendrier de Moderna pour le développement de son vaccin à ARNm-1273 toxique tueur (le labo refuse d’être responsable en cas des effets secondaires, il créé le vaccin tueur en utilisant les fonds publics américains, et les effets secondaires seront également payés sur les fonds publics des citoyens du monde)

https://fort-russ.com/2020/05/exposed-bill-gates-funding-partnerships-and-moderna-americas-tangled-vaccine-web/

Pour le Docteur Thomas Borody, le covid est plus facile à traiter que la grippe Sur la base des recherches existantes et selon sa propre analyse des résultats thérapeutiques utilisant l’Ivermectine en combinaison avec 2 autres molécules largement disponibles – la Doxycycline et le zinc -, il affirme que le COVID-19 est désormais soignable et encore plus facile à traiter que la grippe. http://resistance-verte.over-blog.com/2020/08/une-tritherapie-pour-guerir-a-100-du-covid.html

Une chinoise de 98 ans de Wuhan guérit du coronavirus, cela montre que les traitements marchent même pour les vieux de près de 100 ans

https://nypost.com/2020/03/02/98-year-old-chinese-woman-cured-of-coronavirus-in-wuhan/

Mais ils font croire que les traitements n’existent pas, pour imposer leurs faux vaccins tueurs dont les labos refusent d’être responsables en cas d’effets secondaires https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

Les milliardaires ont plus d’argent que 60% de la population de la planète, selon Oxfam

https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-milliardaires-ont-plus-dargent-que-60-de-la-population-de-la-planete-selon-oxfam-1360077

le Canada, le Royaume-Uni, l’UE soutiennent l’ONU dans son accaparemment des 30% de la planète au profit des millardaires qui contrôlent Canada, Royaume-uni, union européenne en donnant les fonds publics de leurs citoyens respectifs à l’ONU pour qu’il chasse les indigènes et donne les 30% de la planète aux milliardaires de l’ONU à la place

https://www.fr24news.com/fr/a/2020/09/le-canada-la-grande-bretagne-et-lue-sengagent-a-proteger-30-des-terres-et-des-mers-dici-2030-pour-mettre-fin-a-la-perte-de-biodiversite-catastrophique.html

l’ONU veut s’accaparer 30% de la planète pour son agenda 2030 qui sera décidé en mai 2021 (au même moment que les vaccins tueurs car un vaccin non assuré et dont les labos ont même demandé à être exonérés de toutes responsabilités, cela revient à avouer qu’ils ne croient pas que leurs vaccins soient sûrs, et si les vaccins ne sont pas sûrs, cela veut dire qu’ils peuvent tout faire comme effets secondaires, y compris tuer) lors de la COP15, en Chine à Kenming

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/14/38533480.html

et parmi les membres de l’ONU, il y a Sanofi Pasteur, qui possède le global Compact de l’ONU et également Astranezeca , Pfizer (dont l’ancien directeur a reconnu que Pfizer faisait aussi des faux positifshttps://reseauinternational.net/lancien-directeur-scientifique-de-pfizer-declare-que-la-deuxieme-vague-a-ete-truquee-lors-de-tests-covid-faussement-positifs/)

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/8189-Sanofi

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/10494

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/7375-Pfizer-Inc-

Astranezeca est financée par Bill Gates

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

L’institut Pasteur collabore aussi avec Bill Gates

https://www.pasteur.fr/en/press-area/press-documents/bill-melinda-gates-medical-research-institute-and-institut-pasteur-develop-novel-vaccine-against

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/#comments

Pfizer financé par Bill Gates

https://thenextweb.com/hardfork/2020/07/20/bill-gates-coronavirus-vaccine-pfizer-biontech-stock-first-secure-agreement-uk/

Pfizer et Bill Gates collaborent pour stériliser les femmes

https://www.reuters.com/article/us-pfizer-gates-contraception-idUSKCN0IX1WF20141113

Suffit de taper le nom d’un labo de vaccin avec global compact ONU dans le moteur de recherche, vous verrez que tous les labos de vaccins sont officiellement des membres de l’ONU, donc tout ce que l’ONU s’accapare sur Terre, ils en récolteront une partie, voilà pourquoi ils sont pour la dépopulation mondiale

plus il y a de tests positifs, plus il y aura de vaccinés, pas étonnant que les labos qui créent à la fois les tests et les vaccins, en profitent pour faire un maximum de faux positifs, c’est pour pouvoir vendre leurs vaccins toxiques

aucun labo ne peut être tenu pour responsable de quoi que ce soit des effets secondaires des vaccins, y compris pour les décès…

Elle est pas belle la vie côté oligarchie ?… Peuvent faire tout et n’importe quoi en toute impunité !

Posons la n-ième fois la question : combien de temps allons-nous encore les laisser faire ?

Lutter contre la 5G, car ils ont besoin d’installer la 5G avant les vaccins

Voici 6 moyens de lutte contre la 5G dans cet article

https://resistance71.wordpress.com/2020/09/29/dictature-technotronique-le-passage-4g-5g-sera-extremement-energivore-et-plombera-les-budgets-en-plus-de-detruire-notre-peu-de-liberte-et-de-sante-restant/

= = =

Lectures complémentaires :

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Affaire CoV19 OGM

Masque_Non-au-muselage-sanitaire

Bill-la-piquouze-Gates-et-son-empire-mondial-de-la-sante

Illegalite_Amendes_non-port_masque

COVID 19_version finale 2020_08_25

stoppons-les-delires-technotroniques-sept20

HistoriqueCartelPharmaceutique

SARS-CoV_UCN

Reprise 10 : Coronavirus : Une analyse sur l’organisation minutieuse d’un massacre…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 10 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Coronavirus : Une organisation minutieuse du massacre ?

 

Jean-Yves Jézéquel

 

30 août 2020

 

url de l’article original :

https://www.mondialisation.ca/coronavirus-une-organisation-minutieuse-du-massacre/5648789

 

On peut tourner dans tous les sens la question de savoir, à qui peut donc profiter cette hystérie collective d’un COVID-19 menaçant nos vies alors que tous les indicateurs commentés par des épidémiologistes de renom nous disent que rien ne justifie ces « mesures » délirantes prises par les « gouvernants » !

A première vue, dans ce jeu stupide que le monde entier est en train de jouer, tout le monde est perdant ! Si tout le monde est perdant, qui donc peut être gagnant, puisque l’hystérie est entretenue à dessein et les « autorités » persistent et signent ! C’est quoi l’objectif au-delà des apparences selon lesquelles tout le monde serait perdant ?

Reprenons un à un les éléments de cette hystérie collective.

1 – La « distanciation sociale » !

Le sens de la « distanciation » dite « sociale », n’est explicable que si l’on comprend l’importance pour les prédateurs de l’aristocratie stato-financière – à l’origine de ces mesures qu’ils se permettaient ouvertement de ne pas respecter eux-mêmes sachant parfaitement que cette opération de grande envergure n’avait rien à voir avec un souci sanitaire – de creuser davantage le fossé entre les classes « favorisées » et la masse du peuple des « défavorisés ». Cette « distanciation » toujours en vigueur a pour effet immédiat et efficace, la division, l’opposition, la confrontation et l’ensauvagement qui s’en suit. 

« L’autre » se transforme alors en porteur sain mais coupable a priori. « L’autre », c’est celui-là qui ne respecte pas les règles. « L’autre », c’est celui-là qui n’est pas patriote et qui se permet donc de remettre en cause la version officielle de la vérité, puisque le pouvoir est obligatoirement « innocent ». « L’autre » c’est celui qui est moins propre que « moi », le discipliné, le bon citoyen, le « responsable ». « L’autre » c’est celui qui est dans la dissidence, dans la révolte, dans la contestation, dans la rébellion ou la délinquance et qui est incapable de se montrer respectueux des règles, adulte discipliné. « L’autre » c’est celui qui est irresponsable. « L’autre » ne se soucie guère de la bonne santé de tous, c’est un « égocentrique ». « L’autre » est donc un ennemi qu’il faudra dénoncer, chasser, harceler, poursuivre, persécuter et abattre. 

« La distanciation sociale » crée un comportement qui oblige chacun à considérer « l’autre » comme son ennemi ! Chacun peut donc devenir le tueur de l’autre. Chacun est placé d’office dans cette posture d’abord « inconsciente », mais qui ne peut que se transformer en folie furieuse dès que le coup de sifflet du maître chanteur aura été donné…

2 – Le masque par précaution sanitaire !

Chacun de nous peut se demander, pourquoi dois-je porter un masque quasi en permanence dans la vie réelle de tous les jours, alors que je ne suis pas malade !?

Réponse officielle : parce que, étant discipliné et responsable je me soucie de la santé des autres, tout en me protégeant moi-même.

Mais si chacun se sait non malade, comment peut-il contaminer l’autre sans être d’abord malade et comment tous les autres qui ne sont pas plus malades que moi pourraient-ils me contaminer sans être eux-mêmes malades au préalable ? Je suis donc invité à penser que tous ces gens qui portent le masque sont forcément malades et donc menaçants !

Le masque est clairement une absurdité sur le plan sanitaire, car de plus, il n’est plus à démontrer que le masque, porté dans les conditions quotidiennes qui sont les nôtres, ne protège ni soi-même ni les autres de quoi que ce soit : le motif sanitaire est parfaitement bidon.

Non seulement le masque est inutile sur le plan sanitaire, mais il est même tout le contraire : il est nuisible, il constitue en soi une menace sanitaire pour celui qui le porte.

Puisque les « autorités » l’ont elles-mêmes répété à foison « que le masque ne servait à rien, qu’il était inutile d’en porter, puis qu’il était interdit d’en porter », jusqu’à infliger des amendes et de la prison à ceux qui en portaient, à l’époque où commençait cette hystérie nommée par une étude du ministère de l’Intérieur allemand, « une fausse alerte de pandémie », il faut donc bien comprendre que le but du port du masque obligatoire n’est pas du tout une mesure sanitaire, mais une mesure politique destinée à placer chacun dans la position d’être l’ennemi de l’autre : tout est prêt pour s’entretuer… J’ai moi-même déjà été insulté et menacé dans la rue par des gens ordinaires, « non assermentés » et faisant pourtant le travail de la police, parce que je ne portais pas le masque. La délation est déjà en route et cette mentalité détestable est toujours vivante chez un nombre incroyable de demeurés.

3 –  Le « confinement » dit sanitaire !

On se souvient, je l’espère, de l’insurrection des Gilets Jaunes et de tous les autres mouvements sociaux engagés partout dans le monde face à une oligarchie aux abois, se sentant menacée par la montée de la rébellion des peuples.

Face à une telle détermination des populations les plus défavorisées, il allait de soi que la répression violente des Etats, (les violences policières et judiciaires, toutes les horreurs des injustices administratives, la perte de toutes les libertés publiques, cet ensemble de violences gratuites que nous avons dénoncées depuis 2018), ne pourrait pas éviter à un moment donné, l’escalade de cette violence, encouragée d’ailleurs par des privilégiés du « camp » des préfet Lallement, des Cohn Bendit, des Luc Ferry, des BHL et d’un certain nombre de journalistes Kapos, jusqu’à la nécessité d’une organisation d’un massacre, parfaitement logique et inévitable pour un pouvoir contesté et menacé à ce point.

Ce moment crucial du « massacre » était venu : il fallait faire quelque chose pour briser cette révolte coûte que coûte.

Les maîtres du monde avaient vu venir ce moment et déjà depuis l’expérience du H1N1, ils en avaient tiré les leçons, sachant désormais ce qu’il fallait faire et ce qu’il ne fallait pas faire. 

Dans cette organisation du dressage, l’idée d’une pandémie bien préparée était géniale, machiavélique, car elle pouvait légitimer une « assignation à résidence » appelée « confinement », imposée d’office à toutes les populations du globe. En un quart de tour, toutes les révoltes, manifestations, insurrections ont été bâillonnées ; nous avons tous été considérés comme des criminels placés sous les verrous (cela s’est fortement ressenti davantage pour les citadins sans jardin ni terrasse, comme cela a été le cas de beaucoup d’Espagnols en particulier, l’Espagne ayant été le pays qui a expérimenté le confinement le plus radical) en nous persuadant de nous enfermer nous-mêmes et en culpabilisant tout « irresponsable » qui ne se plierait pas à cette consigne, elle aussi absolument absurde, puisque l’on sait scientifiquement aujourd’hui que ce sont ceux qui ont le moins « confiné » qui ont été les moins affectés par ce délire hystérique sur le coronavirus orchestré par les prédateurs au pouvoir… (Cf.,  Intervention de la Généticienne Alexandra Henrion-Caude, chercheur à l’INSERM, sur TVL du 31 juillet 2020 ; Cf., l’intervention radiodiffusée (SUD-RADIO) du professeur de médecine J-F Toussaint de l’Université de Paris, qui ose dénoncer l’activité louche de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il a pointé précisément la manipulation occulte des grandes puissances économiques dans l’affaire de l’hystérie populiste pandémique et il y qualifie le confinement « d’arme de destruction massive ».

Le Professeur Jean-François Toussaint récidivait sur le plateau de CNEWS le 18 août 2020 en disant que « Nous sommes actuellement dans l’instrumentalisation, l’utilisation des indicateurs qui vont influencer les membres du Conseil Scientifique en charge d’adapter les comportements de la société, mais plus en relation avec la réalité, avec le risque réel de pandémie, mais en relation avec une volonté explicite d’imposer aux gens d’autres schémas de pensée ».

Il faut également dire et redire, répéter en insistant sur les chiffres qui sont aujourd’hui à notre disposition, que la courbe de la pandémie a été exactement la même dans les pays qui n’ont pas confiné que dans les pays qui ont confiné. Le confinement a été une arme de destruction massive un point c’est tout, et tous ceux qui persistent à dire que le confinement a limité le nombre de morts, sont parfaitement malhonnêtes ou idiots, puisque nous pouvons consulter les chiffres aujourd’hui à notre disposition, disait encore le Professeur J-F Toussaint qui renvoyait les auditeurs aux publications à travers le site de la Santé Publique Française.

On se demande qui sont ces gens qui mettent si longtemps à ouvrir les yeux et quels sont leurs problèmes personnels pour qu’ils puissent encore croire aveuglément à l’innocence du pouvoir et se fier à sa parole sans aucun esprit critique ! Je pensais ces temps révolus, mais ce n’est pas le cas. Des millions de personnes à travers le monde attendent comme le « messie » le vaccin salvateur qui va les délivrer de ce cauchemar ! Même des docteurs en médecine, universitaires, sont capables d’un tel comportement en étant « sincèrement » persuadés que le système ne peut ni se tromper ni les tromper ! Un troupeau de moutons peut marcher silencieusement vers l’abattoir sans chercher à s’échapper !

La seule explication que je trouve à ce mystère de la défaillance de l’intelligence, c’est la question de la croyance. Lorsque la croyance est en cause, la raison n’a plus rien à dire, même si les gens qui affirment sincèrement leur « croyance » restent persuadés d’être dans une pensée rationnelle ! Toucher à une croyance entraîne aussitôt une intolérance, un jugement, une condamnation prononcée contre l’incroyant et son exécution est aussitôt organisée considérant que la fin justifie tous les moyens : le discrédit, la raillerie, le lynchage, les accusations arbitraires de « délire », de « complotisme » ou de « populisme », le discours moralisateur, donneur de leçons, les menaces de répression, bref, des accusations traditionnelles de l’inquisition qui permettent de ne rien remettre en cause sur sa croyance. La croyance maintient toujours le croyant dans une forme ou l’autre de l’arriération mentale puisque toute croyance exclut d’emblée la place essentielle de la raison critique : c’est la raison pour laquelle on l’appelle « croyance ».


Avec Bill « la piquouze »
Big Pharma engrange le flouze

 4 – La vaccination but final de la « libération » des peuples maltraités !

Concernant la vaccination, c’est la cerise sur le gâteau !

Le Pr Toubiana chercheur à l’INSERM expliquait sur BFMTV le 26 août 2020 qu’il n’y avait pas d’épidémie infectieuse, à sa connaissance il n’avait observé qu’une épidémie d’angoisse généralisée à travers le monde, alimentée et entretenue par l’OMS. Il expliquait qu’une épidémie sans malades ne peut pas exister. Qu’il y ait eu confinement ou pas confinement la courbe épidémique était exactement la même concernant la période qui a vu venir cette nouvelle forme de grippe. La courbe de la Suède qui n’a pas confiné est exactement la même que celle de l’Espagne, de l’Italie ou de la France qui ont confiné.

Il rappelait également que aucun test actuellement existant n’est fiable en ajoutant que le SARS-COV-2, n’a jamais été identifié par aucun test. De plus les morts soi-disant « par coronavirus » n’ont jamais été autopsiés car l’autopsie a été interdite ! Par qui a-t-elle été interdite et pourquoi a-t-elle été réellement interdite ? Les spécialistes comme le Pr Toubiana, le Pr Perronne, le Pr Raoult, le Pr J-F Toussaint, en France ; le Pr Yoram Lass en Israël ; le Dr Luis de Benito de l’Hôpital El Escorial de Madrid dénonce à la télévision la manipulation honteuse qui est faite sur les chiffres des morts par « coronavirus » ; le Dr Nicole Delépine, en France ; le Dr Carrie Madej , aux Etats-Unis ; Le Dr Larry Palevsky à la Commission Européenne lors d’une audition publique, le 19 février 2020, expliquait déjà que le système immunitaire ne faisait plus la différence entre ce qu’il devait éliminer et ce qui lui appartenait, il était donc question d’une immunodéficience; le Dr Roberto Patrella, en Italie ; le physicien David Mendels dans une interview sur Le Média du 9 juin 2020… disent les uns et les autres dans les écrits ou commentaires, interviews sur les télévisions ou sur Youtube, que 90% des personnes testées seront forcément positives puisque c’est la normalité : nous sommes tous porteurs sains de plusieurs formes de coronavirus. Quelqu’un déclaré positif n’est pas automatiquement un malade, dans le cas contraire, nous serions au moins 90% de malades.

Le COVID-19 n’est pas le nom du virus c’est le nom du plan international de contrôle et de réduction des populations. L’objectif est un dépeuplement massif de 80% de la population mondiale. 


Avec Henry et Bill
le génocide facile…

Henry Kissinger dans une conférence sur l’eugénisme à l’OMS, le 25 février 2009 disait : « Une fois que le troupeau a accepté la vaccination obligatoire, la partie est gagnée ! Ils vont alors accepter n’importe quoi, ‘pour le plus grand bien’. On pourra modifier génétiquement les enfants ou les stériliser – ‘pour le plus grand bien’. Contrôler le mental du mouton et vous contrôlez le troupeau. Les fabricants de vaccins peuvent s’attendre à faire des milliards, et plusieurs d’entre vous, êtes dans cette salle des inventeurs. C’est un énorme jeu gagnant-gagnant ! On diminue le troupeau et le troupeau nous paie pour leur fournir des services d’extermination. » 

NdR71 : Cette citation de Kissinger est hautement controversée et serait une « légende urbaine ». Kissinger a dit un tas de saloperies, mais ça en public, est sans doute un peu poussé. De plus, il n’y a pas de « conférence sur l’eugénisme » à l’OMS, rappelons que depuis la seconde guerre mondiale, ce terme a été remplacé, le plus souvent par « génétique »… Il n’y a pas d’archive de cette déclaration, ceci dit, l’avait-il fait en privé, rien d’étonnant, mais improuvable. Ceci dit Kissinger et Bill Gates sont comme cul et chemise, donc…

Le 25 août 2020, sur fr.sott.net, le Dr Carrie Madej explique dans le détail le danger de la nanotechnologie utilisée dans le vaccin COVID-19. Chacun peut aller voir cette vidéo instructive, s’il a envie de savoir !

Pour finir, nous allons regarder ce que contiennent ces fameux vaccins qu’on nous prépare et qu’on voudrait rendre obligatoires !

Le Pr J.B. Fourtillan, le Dr Serge Rader, le Dr C. Tal Schaller se sont penchés sur la question. Dans une vidéo qui est diffusée sur www.verite-covid19.fr, on peut trouver les références de tout ce qui est détaillé dans cette analyse.

On découvre tout d’abord le Brevet W0 2020.060606A1 du 26 mars 2020 déposé par Microsoft dans quasi tous les pays du monde. Ce brevet concerne la « cryptocurrence ».

Ce sont des nanoparticules qui sont ajoutées dans le flacon des vaccins. Les nanoparticules sont donc injectées avec le vaccin et il est impossible de s’en débarrasser : elles habiteront le corps du vacciné jusqu’à sa mort.

N’importe quel téléphone portable pourra communiquer avec ces nanoparticules et chaque vacciné sera sous surveillance permanente grâce à son téléphone ou à n’importe quel téléphone passant à proximité.

On trouve donc dans ce vaccin : 4 fragments du VIH1 : ceux-ci entraînent une immunodéficience et ses conséquences…

On y trouve également des séquences d’ADN du germe de la Malaria ; 157 séquences ADN et des protéines sous le brevet US8,243,718B2 : ni leur présence ni leur rôle ne sont expliqués dans ce vaccin… Enfin, on y trouve donc des nanoparticules qui permettront comme on l’a dit une surveillance permanente des individus. 

Un autre vaccin : le ChAdOx1 n-CoV-19 contient lui le covid-19 porté par le vecteur du virus ChAdOx1.

Les nanoparticules décrites dans le brevet Microsoft PCT/US2019/038084, sont présentes dans ce vaccin à partir duquel un contrôle sera possible et permanent grâce à la technologie 5G.

On y trouve également des désinfectants : le Thimerosol ou Formaldehyde et des antibiotiques. La création forcée d’une immunodéficience entrainera l’impossibilité de se défendre naturellement contre toute maladie virale.

5 –  Les morts « par coronavirus »

Tous les chiffres sur les morts « par coronavirus » sont faux, partout dans le monde. Une falsification volontaire est réalisée partout dans le monde : un médecin généraliste de Lille, en France, Bruno Vermesse, écrivait au ministère de la santé et au responsable de la santé en demandant l’autorisation de faire les contrôles qui s’imposaient pour en avoir le cœur net sur le soi-disant virus mortel. On lui répondait que les procédures auxquelles il voulait avoir accès étaient interdites ! Pourquoi étaient-elles interdites ? Pas d’explication du ministère de la santé…

« Je demandais de pouvoir faire une sérologie chez tous patients avec PCR positif pour détecter les faux positifs… Pas le droit !!! En clair… les PCR positifs ne sont jamais symptomatiques et les symptomatiques n’ont jamais de PCR positif… Si on teste massivement, évidemment qu’on va trouver des PCR positifs chez les gens guéris…

Rappelons que, en revanche, avec tout cela ce sont des avalanches de dépressions, des suicides en masse et des prises en charge catastrophiquement retardées pour des maladies graves…

Cette épidémie a été dix fois moins grave que celle de la grippe de 2017/2018… »

Si une falsification explicite n’est pas faite délibérément, elle est réalisée en faisant une confusion volontaire entre « mort avec le covid-19 » et « mort à cause du covid-19 »… 

Le ministre de la santé en Grande-Bretagne a demandé aux services de santé de revoir intégralement leur manière de compter les morts par covid-19, car « de toute évidence, les calculs étaient largement inexacts », disait-il récemment.

Des milliers de kits de test ont été découverts déjà pré-contaminés au covid-19. (Cf., Dr Carrie Madej, sur Youtube du 27 juillet 2020)

Je recommande encore la lecture du dossier « coronavirus » publié par www.mondialisation.ca, car il est très fouillé, très complet et très documenté. Les meilleurs spécialistes s’y expriment et chacun peut se faire une idée précise sur une campagne dans laquelle la confusion a volontairement régné à tout moment pour maintenir les gens dans la pétrification de la peur, ennemi numéro un de la raison.


C’est notre projeeeeeeeet !…

CONCLUSION

La seule réponse possible à la question « à qui profite cette hystérie collective du covid-19 », c’est un programme de contrôle et de réduction des populations. Les gens de la classe stato-financière, les « élites » du monde qui font la pluie et le beau temps sur la planète vont-elles se faire vacciner avec ces vaccins ? Elles ont déjà déclaré ouvertement qu’il n’en était pas question. C’est le peuple des plus modestes et des plus défavorisés, ceux qui protestent, qui contestent, qui se révoltent, qui ne sont plus « utiles » pour le monde des profiteurs d’en haut. Ce sont eux qu’il faut « éliminer » ou contrôler. C’est pourquoi, cette campagne criminelle du massacre coronavirus est intolérable et il serait bien possible qu’elle puisse entraîner la fin de la vie humaine sur Terre. Nous allons au-devant de grandes violences…

= = =

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Dire NON ! à la dictature technotronique

Bill « La piquouze » Gates et som empire mondial de la santé

Masque : non au muselage sanitaire !

Le cas SRAS-CoV-2 comme OGM

 

Reprise 3 : Coronavirus et complotisme… Qui est qui dans cette affaire ? (Dr Pascal Sacré)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

COVID-19 Qui est complotiste ?

 

Dr Pascal Sacré

 

13 août 2020

 

url de l’article original:

https://www.mondialisation.ca/covid-19-qui-est-complotiste/5648303

 

Afin de nous trouver sur la même longueur d’ondes, il me faut définir ce mot.

Complotiste : défenseur d’une théorie du complot. 

C’est comme de dire, raciste : défenseur d’une théorie du racisme.

Nous n’allons pas loin, avec ça.

Un synonyme est conspirationniste.

Qu’est-ce qu’une théorie du complot ou de la conspiration ?

Ce qui est sûr, c’est que ces mots sont péjoratifs, mauvais. 

Personne n’aime cette étiquette : « complotiste », « théoricien de la conspiration ».

Depuis le 11 septembre 2001, ce mot déjà ancien [1] est utilisé pour disqualifier toute personne qui tient des propos contraires aux versions officielles. 

Analysons cette phrase car chaque mot est important.

Par officielles, beaucoup veulent dire : gouvernementales. 

Ce n’est pas tout à fait ça.

Si vous dites que Donald Trump, pourtant président officiel et chef élu du gouvernement des USA, raconte des conneries, a utilisé les Russes pour être élu [2] ou veut annuler les prochaines élections américaines [3], toutes théories du complot contre lui, contre Trump, tous les journalistes occidentaux vous applaudiront. Ils ne vous traiteront pas de conspirationniste même si, selon la définition, c’est ce que vous êtes en diffamant ainsi.

Dans le cas du COVID-19 de 2020, si vous dites que tous les docteurs (et il n’y en a pas deux, dix ou cent, mais des milliers à travers le monde) qui disent que l’hydroxychloroquine soigne le COVID-19 sont des fous échappés d’un asile d’aliénés [4], une fois encore, les journalistes vous féliciteront. En tout cas, même sans preuve de ce que vous avancez, personne ne vous traitera de théoricien du complot.

Pourtant, c’est une théorie et c’est dirigé contre des docteurs diplômés, officiels. 

En faisant cela, vous accusez des médecins [5] dont certains travaillent à l’Université ou dans des

hôpitaux reconnus, depuis des dizaines d’années, tels que le professeur d’épidémiologie Harvey Risch [6] de la Yale School of Public Health, le professeur Didier Raoult,  directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée infection à Marseille, le docteur Christian Perronne [7], professeur des universités-praticien hospitalier français, spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes et ancien président de la commission spécialisée « Maladies transmissibles » du Haut Conseil de la santé publique, en plus de nombreux médecins moins connus mais tout aussi fiables et sérieux, médecins de famille, de terrain, généralistes ou spécialistes [8 à 13].

Vous êtes un fameux « théoricien conspirationniste » si vous pensez que tous ces docteurs diplômés mentent ou veulent vous manipuler, Dieu saurait pourquoi.

Pourtant, personne ne vous traitera de ça.

La vérité, c’est que vous serez étiqueté « complotiste » si et seulement si vous tenez des propos contraires aux versions officielles des personnes, institutions, gouvernements adoubés, reconnus.

Adoubés, reconnus par qui ?

  1. Par les institutions internationales (Organisation Mondiale du Commerce, Organisation Mondiale de la Santé, Fond Monétaire International, Forum économique mondial, Organisation des Nations-Unies, Commission Européenne, Agence européenne du Médicament…). 
  2. Par des relais nationaux qui rendent compte à ces institutions internationales et ce, dans tous les domaines importants, sanitaires, médicaux, éducatifs, médiatiques, économiques… [14]

Tout cela forme un système cohérent, transnational, supranational, animé de buts communs et utilisant un langage précis et étudié.

Il faut bien saisir que ce système est indépendant des hommes politiques et survit aux changements électoraux. Il se perpétue, quoi qu’il arrive, non pas au travers d’un président, d’une personne en particulier, mais au travers de ces institutions qui traversent tous les scandales [15 à 18] et toutes les attaques sans prendre une égratignure.

Qui dirige ce système ? 

Je ne vous répondrai pas ici d’abord parce que c’est un autre travail qui mériterait un article à part entière et ensuite, parce que de nombreux chercheurs ont déjà brillamment cerné ce sujet [19 à 22].

Donc, être président, chef de gouvernement, médecin diplômé et représenter une autorité valable et sérieuse ne suffisent pas pour vous protéger de toute contestation en arguant que le contestataire serait un complotiste.

Non.

Pour cela, pour bénéficier de cette protection, il faut appartenir à ce système, parler son langage et poursuive ses buts.

Ainsi, Anthony Fauci aux propos pourtant critiquables et contradictoires [23] ne sera jamais traité de complotiste. 

Le professeur Harvey Risch, oui.

Ainsi, les journaux qui affirment que le Remdesivir est efficace dans le COVID-19, contrairement à l’hydroxychloroquine, ne seront jamais qualifiés de complotistes.

Ceux qui disent le contraire, études et médecins à l’appui, oui. 

Le problème, c’est que Trump a dit qu’il était pour l’hydroxychloroquine aussi, et cela, c’est le discrédit à tous les coups.

On dit que le Remdesivir a prouvé son efficacité face au Covid-19, dans un journal belge du 11 août 2020 [24]. 

Les mots sont importants. 

Le mot « prouvé », en l’occurrence, est faux. 

Mais qui s’en apercevra, si vous n’êtes ni docteur, ni au fait des études en question ?

En attendant, un mensonge passe comme une évidence, une vérité.

Un seul traitement par le Remdesivir rapportera 2500 $ par patient à la firme Gilead [25].

L’hydroxychloroquine, rien ou quasi.

Les termes « complotisme » ou « théorie de la conspiration » n’ont rien à voir avec la vérité ou avec la crédibilité, cela a à voir avec le conformisme aux idées dominantes, dictées par le système qui poursuit implacablement ses buts.

Un autre mot important est le mot « théorie ». Théories de la conspiration. 

Cela sous-entend des divagations sans fondements, sans preuves.

Pourtant, de nombreuses affirmations étiquetées « théories de la conspiration » n’ont rien de théorique.

Il est rare d’avoir une preuve formelle au moment de son affirmation. Celle-ci peut découler de recherches, de réflexions, de présomptions.

En médecine légale ou en sciences criminelles, vous n’aurez pas toujours de preuves irréfutables mais un faisceau de présomptions solides (mobile, faits indirects et cohérents) qui suffit à condamner un accusé, selon la loi.

Prenons la « théorie conspirationniste » selon laquelle l’industrie pharmaceutique ferait pression pour discréditer l’hydroxychloroquine et privilégier ses produits coûteux, les antiviraux comme le Remdesivir ou les vaccins.

Ce serait bien d’avoir une preuve irréfutable de cela mais je vois mal un dirigeant de cette industrie écrire un tel aveu puis le laisser traîner afin qu’il tombe entre les mains d’un journaliste honnête. Ce serait vraiment suicidaire, vous ne trouvez pas ? Et de toute façon, on discréditerait ce dirigeant, ou ce journaliste, jusqu’à ce que leur parole soit sans valeur.

Par contre, comme on le ferait dans n’importe quelle enquête policière, y a-t-il un faisceau de présomptions solides ?

1) Cette industrie a-t-elle un mobile ?

Oui.

Cette industrie a un fameux mobile pour faire cela : l’argent.

Il ne s’agit pas de milliers ou de centaines de milliers d’euros qui pousseraient pas mal de gens à commettre des meurtres, mais de milliards d’euros [26-27].

2) Cette industrie a-t-elle les moyens de faire cela ?

Oui.

On le sait grâce au témoignage de personnes de l’intérieur, comme John Virapen ex-PDG d’Eli Lilly & Company en Suède [28], ou d’anciens rédacteurs en chef de grandes revues médicales comme Marcia Angell [29] (New England Journal of Medicine) ou Richard Horton [30] (Lancet).

3) Celle industrie l’a-t-elle déjà fait ?

Oui.

Il y a des cas avérés, prouvés qui illustrent la corruption de médecins par l’industrie pharmaceutique, comme celui de l’anesthésiste Scott Reuben ayant falsifié des données concernant l’efficacité de l’antidépresseur Effexor (venlafaxine), produit par la firme Wyeth (fusionnée avec Pfizer) dans les douleurs neuropathiques et postopératoires [31].

Et ce n’est qu’un exemple [32]. Plus récemment, vous avez le Lancet-Gate: « Mensonges scientifiques sur le coronavirus » et corruption des grandes sociétés pharmaceutiques.

Même lorsque les preuves sont là, avez-vous déjà vu un journaliste qui avait accusé quelqu’un de « théoricien du complot » faire son mea culpa, s’excuser de sa méprise et rétablir la réputation du « théoricien » en question ? Et surtout, rétablir la vérité ?

Pour seul exemple, je vais prendre l’histoire des bébés koweïtis arrachés à leur couveuse et jetés à terre par les soldats irakiens pour justifier l’intervention américaine en Irak en 1990. Le président Georges Bush senior s’en est servi à plusieurs reprises, dans plusieurs discours enflammés. 

C’était un mensonge [33]. 

Nous le savons. 

Pourtant, quiconque qui l’aurait su ou compris, et l’aurait dit à ce moment aurait été traité de « théoricien du complot » de connivence avec Saddam Hussein.

Pour la petite histoire et vous démontrer que ces techniques n’ont pas cessé en 1991 ou après la preuve de ce mensonge, la firme malhonnête derrière ce mythe est la même firme qui a aidé en 2020 l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à faire croire à la pandémie COVID-19 et à faire respecter ses diktats : la firme Hill & Knowlton [34].

Alors, qu’est-ce que ça veut dire, complotiste, et qui l’est vraiment ?

On le voit, ça ne veut rien dire.

C’est une étiquette péjorative, mauvaise, qui ne vous sera pas donnée si vous mentez, ou si vous critiquez une personne ou un gouvernement qui justement dérange le système.

Elle vous sera donnée si ce que vous dites, même si c’est vrai, plausible, prouvé, va à l’encontre du discours autorisé du système.

Vérifiez par vous-même.

Critiquez les docteurs qui défendent l’usage de l’hydroxychloroquine dans le COVID-19, et vous ne serez pas accusés de complotisme. 

Vous serez écoutés, approuvés.

Critiquez Anthony Fauci ou les conseils de sécurité nationaux contre le COVID-19, alors oui, vous serez accusés de complotisme, et même de tous les maux.

Très souvent, cela n’a rien à voir avec des théories.

Les faits avancés sont parfois prouvés, très souvent étayés de nombreux arguments solides et plausibles.

Les mots sont très importants. Ne sous-estimez pas leur importance. Ce sont eux qui dirigent nos pensées.

Je le sais en tant que docteur, mais également en tant que passionné de communication à visée thérapeutique.

Comme les tous premiers médecins de l’Antiquité, je sais que les mots peuvent guérir.

Ils peuvent aussi rendre dociles ou malades.

« Complotiste », « conspirationniste », « théoricien du complot » ne servent qu’à couper court à tout débat.

Qu’à faire rejeter la personne que le système dominant veut discréditer, pour que cette personne ne soit plus écoutée.

C’est cela qui est dangereux ; pas les « théories du complot ».

Ce qui est vraiment dangereux est de ne même pas vouloir débattre et d’exclure des idées, des personnes et des opinions sous prétexte qu’elles dérangent.

C’est cela qui sème les graines d’une société totalitaire ; pas les théories du complot.

C’est en refusant tout débat, toute discussion et en brandissant ce genre d’expression disqualifiante, que le pire vient.

Notes :

[1] Théorie du complot, Wikipédia

[2] Ingérence : comment la Russie a biaisé la campagne de 2016 au profit de Trump

[3] Comment Trump pourrait saboter l’élection pour la remporter

[4] Hydroxychloroquine: Goliath contre David, acte I : les détracteurs

[5] Covid-19 – Hydroxychloroquine, David contre Goliath, acte II : les supporteurs

[6] L’hydroxychloroquine agit chez les patients à haut risque, et dire le contraire est dangereux, Harvey Risch M.D., Ph.D., professeur d’épidémiologie à la Yale School of Public Health.

[7] Christian Perronne : “À Garches, nous avons de bons résultats avec l’hydroxychloroquine”, 15 avril 2020, Fervent défenseur du traitement à l’hydroxychloroquine et à l’azithromycine, pour le Pr Christian Perronne la question de son efficacité ne se pose plus. Chef du service infectiologie de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, il le constate tous les jours depuis le début de l’épidémie : le traitement du Pr Raoult soigne et réduit considérablement les passages en réanimation.

[8] Riposte à la covid-19 : la saine colère du Dr BELLATON, Source : page Facebook de Silviane Le Menn, 20 avril 2020.

[9] Coronavirus : le bilan très positif d’un praticien lorrain qui prescrit l’hydroxychloroquine, le Républicain Lorrain, Philippe Marque, 6 avril 2020. Le bilan est plus que positif : « J’ai utilisé ce protocole sur une dizaine de patients hospitalisés, qui ont donc un Covid-19 déjà relativement inquiétant, et je n’ai eu ni décès ni aucune évolution vers un stade grave nécessitant une réanimation. »

[10] Un médecin mosellan constate l’efficacité d’un protocole à base d’azithromycine, le Républicain Lorrain, Thierry Fedrigo, 11 avril 2020. Deux médecins mosellans et l’une de leurs consœurs belges semblent avoir mis au point une combinaison médicamenteuse efficace contre le coronavirus. Tablant sur l’azithromycine sans recourir à l’hydroxychloroquine prônée par l’infectiologue Didier Raoult, ils ont constaté une chute nette des hospitalisations de leurs patients traités.

[11] Un médecin néerlandais soigne les patients atteints de coronavirus, mais le gouvernement néerlandais n’est pas content, Amari Roos, 10 avril 2020

[12] Des médecins algériens attestent de l’«efficacité quasi totale» de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, 27 avril 2020. Les chefs de services de maladies infectieuses d’un hôpital à Blida et d’un autre à Alger affirment que le protocole à base d’hydroxychloroquine, suivi dans le traitement des patients atteints du coronavirus, donne un résultat positif « quasi-total »

[13] Après l’Algérie, le Maroc encense l’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, 1 mai 2020. Le protocole thérapeutique à base d’hydroxychloroquine et d’azithromycine utilisé contre le Covid-19 « a donné des résultats positifs » au Maroc, a déclaré le ministre de la Santé, précisant que les « effets secondaires sont minimes ».

[14] Ordres nationaux tels que l’Ordre des Médecins, l’Ordre des Pharmaciens, Hautes Autorités de Santé, Sciensano en Belgique…

[15] Agence européenne du médicament : des experts sous influence ?, 12 décembre 2017.

[16] Covid-19: les conseillers du pouvoir face aux conflits d’intérêts, paru le 31mars 2020, écrit par Rozenn Le Saint et Annton Rouget.

[17] Coronavirus : des liens troubles entre labos et conseils scientifiques, Valeurs actuelles, 3 avril 2020.

[18] L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe va enquêter sur l’OMS et le scandale « pandémique », Mondialisation.ca,  F. William Engdahl, 6 janvier 2010

[19] Anthony C Sutton : économiste, historien et écrivain britannique. Sutton fut chercheur à Stanford au sein de la fondation Hoover de 1968 à 1973. Il enseigna l’économie à l’UCLA. Il étudia à Londres, Göttingen et UCLA et fut titulaire d’un doctorat en sciences de l’Université de Southampton, en Angleterre. En 1972, au sein de la Hoover Institution à Stanford : Wall Street et l’ascension de Hitler , Wall Street et la révolution bolchévique

[20] Carroll Quigley : historien américain et professeur d’histoire à l’Université de Georgetown de 1941 à 1976. Quigley est né à Boston où il étudie par la suite et où il décroche deux diplômes et un doctorat d’histoire de la proche et très réputée université Harvard. À l’Université de Georgetown  : Tragedy and Hope: A History of the World in Our Time

[21] Pierre Hillard :  essayiste français, docteur en science politique : La marche irrésistible du nouvel ordre mondial , Chroniques du mondialisme

[22] Michael Parenti, historien, politologue et critique culturel américain. Il a enseigné dans des universités américaines et étrangères. À lire absolument : L’Horreur impériale

[23] Lancet-Gate: « Mensonges scientifiques sur le coronavirus » et corruption des grandes sociétés pharmaceutiques., Mondialisation.ca, Prof Michel Chossudovsky, 15 juillet 2020. Le Dr Anthony Fauci, conseiller de Donald Trump, présenté comme « le meilleur expert américain en maladies infectieuses », a joué un rôle clé dans le salissage du remède HCQ qui avait été approuvé des années plus tôt par le CDC, ainsi que dans la légitimation du Remdesivir de Gilead.

[24] Le remdesivir, médicament qui a prouvé son efficacité face au Covid-19, 11 août 2020.

[25] Le traitement au remdesivir coûtera 2.340 dollars, selon Gilead, 29 juin 2020

[26] COVID-19 : au plus près de la vérité. Vaccins., Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 2 août 2020

[27] COVID-19: au plus près de la vérité – Hydroxychloroquine (HCQ), Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 29 juillet 2020

[28] Médicaments effets secondaires : la mort, les laboratoires nous trompent. John Virapen, le cherche midi éditions, 2014

[29] La vérité sur les compagnies pharmaceutiques, comment elles nous trompent, comment les contrecarrer, Marcia Angell, MD, ancienne rédactrice en chef du New England Journal of Medicine, traduction en français, les éditions le mieux-être, 2005.

[30] COVID-19 : le côté obscur de la science révélé, Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 26 mai 2020

[31] Top Pain Scientist Fabricated Data in Studies, Hospital Says, 11 Mars 2009

[32] Du Nujol au Tamiflu : la guerre menée par l’industrie pharmaceutique contre nos santés, Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 16 juin 2010

[33] l’affaire des Couveuses de la Mort et le début de la Guerre du Golfe

[34] COVID 19 – Contrat de l’OMS avec la société de relations publiques Hill & Knowlton

= = =

Notre page « Coronavirus : guerre biologique contre l’humanité »

 


Dictature sanitaire outil du N.O.M

Pandémie, dictature et répression… L’avertissement du discours de V (James McTeigue et Alan Moore)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, gilets jaunes, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 mai 2020 by Résistance 71

 

 

Résistance 71

 

31 mai 2020

 

« Derrière ce masque, il y a plus que de la chair, il y a une idée et les idées sont à l’épreuve des balles… »
~ V ~

 

Le monde occidental s’enferme pas à pas dans la dictature et la répression absolue. Le monde dystopique d’aujourd’hui qui s’avance fait certes de plus en plus penser au récit signal d’alarme de George Orwell « 1984 » (publié en 1948), à tel point que cela en devient tristement un cliché, mais il fait aussi penser à un autre récit futuriste, celui d’Alan Moore et de David Lloyd publié en GB en 1982 et 1983 sous forme de bande dessinée (roman graphique), reprise en 1988 par DC Comics aux Etats-Unis : « V for Vendetta ».
L’histoire fut portée à l’écran en 2005 par James McTeigue et est devenue depuis un de ces films « cultes ». Une des scènes les plus marquantes du film et qui fait référence et celle du piratage de la station de télévision par V le résistant et la diffusion de son allocution aux habitants de la ville de Londres et du Royaume-Uni, devenu une abominable dictature. Dans ce discours diffusé par piratage de la chaîne, V secoue les consciences et incite à la révolte.

Le discours de V mis à l’écran en 2005 a été adapté de l’original d’Alan Moore datant de 1982 sur toile de fond de GB thatchérienne et le rendant plus « moderne ». Ci-dessous la vidéo du discours de V dans le film de McTeigue et sous la vidéo les deux textes traduits par nos soins, le premier, transcription du discours filmé, le second du discours du livre.

Écoutez et lisez ce que dit V, où est la fiction et où est la réalité ? Il est aussi à rappeler que l’avènement, dans le récit, du haut chancelier Adam Sutler, a fait suite à une.. épidémie provoquée par la contamination volontaire au moyen d’un virus mortel, de la population de Londres et de la Grande-Bretagne, épidémie répandue et ayant fait plus de 100 000 morts…
Où va t’on ?…

A voir, lire et diffuser sans aucune modération.

 

Le discours de V * « V for Vendetta » (2005)

 

 

Transcription / traduction des discours du film et du livre:

 

Intervention télévisée de V

 

Traduit de l’anglais par Résistance 71

 

Juin 2020

 

Transcription du discours du film (2005) :

“Bonsoir Londres. Permettez-moi d’abord de présenter des excuses pour cette interruption. J’apprécie comme vous tous, les petits conforts de la vie routinière quotidienne, la sécurité du familier, la tranquillité de la répétition. Croyez-moi, je l’aime comme tout à chacun. Mais dans l’esprit de la commémoration, où ces évènements importants du passé habituellement associés avec la mort de quelqu’un ou la fin de quelque lutte horrible et sanguinaire, sont célébrés avec un bon jour férié. J’ai pensé que nous pouvions marquer ce 5 novembre, jour qui ne fait plus malheureusement partie du souvenir, en prenant un peu congé de nos vies quotidiennes afin de nous assoir ensemble et d’avoir une petite conversation. Il y a bien sûr ceux qui ne veulent pas que nous parlions. Je suspecte même que maintenant, des ordres ont été donnés, hurlés dans le téléphone et des hommes en armes seront bientôt en route. Pourquoi ?

Parce que bien la trique puisse être utilisée au lieu de la conversation, les mots vont toujours retenir un certain pouvoir, une certaine puissance. Les mots offrent les moyens de la signification et pour ceux qui écoutent, l’annonce de la vérité. Et la vérité est qu’il y a quelque chose de terriblement dérangé dans ce pays n’est-il pas ? Cruauté et injustice, intolérance et oppression ; et là où vous aviez la liberté de ne pas être d’accord, de penser et d’exprimer ce que vous pensiez, vous avez maintenant des censeurs et des systèmes de surveillance qui vous imposent une conformité et sollicite votre soumission. Comment cela s’est-il produit ? Qui est responsable ? Et bien certes, il y en a qui sont plus responsables que d’autres et ils seront mis devant leur responsabilité, mais une fois de plus, pour dire vrai, si vous voulez vraiment rechercher les coupables, vous n’avez qu’à regarder dans un miroir. Je sais pourquoi vous l’avez fait. Je sais que vous aviez peur. Qui n’aurait pas peur ? Guerre, terreur, maladie.

Il y a eu une myriade de problèmes qui ont conspiré pour corrompre votre raison et vous voler de votre bon sens commun. La peur a triomphé de vous et dans votre panique, vous vous êtes tournés vers le Haut Chancelier, Adam Sutler. Il vous a promis l’ordre, la paix et tout ce qu’il vous demandait en retour était votre silence, votre consentement asservi. La nuit dernière j’ai voulu mettre fin à ce silence. La nuit dernière j’ai détruit Old Bailey pour rappeler à ce pays ce qui est oublié. Il y a plus de 400 ans, un grand citoyen [Guy Fawkes] a voulu incruster à tout jamais le 5 novembre dans nos mémoires. Son espoir était de rappeler au monde que l’équité, la justice et la liberté sont au delà des mots, qu’elles sont des perspectives. Alors si vous n’avez rien vu, si les crimes de ce gouvernement vous demeurent inconnus, alors je vous suggère de laisser passer ce 5 novembre comme si de rien n’était. Mais si vous voyez ce que je vois, si vous ressentez ce que je ressens et si vous recherchez ce que je recherche, alors je vous demande de vous dresser à mes côtés dans un an  soirée pour soirée, juste devant le parlement et ensemble nous leur donnerons un 5 novembre qui jamais au grand jamais ne sera oublié.”

Du livre DC Comics USA (1990) première publication Vertigo GB (1982-83) :

Cette traduction provient de l’édition Vertigo (GB) dans une réédition datant de l’année du film en 2005, p.112-118 (traduction, Résistance 71 )

“Bonsoir Londres. J’ai pensé que nous devions avoir une petite discussion. Êtes-vous assis confortablement ? Très bien, je vais donc commencer… Je suppose que vous vous demandez pourquoi je vous ai convoqué ce soir. Et bien voyez-vous, je ne suis pas entièrement satisfait de votre performance récemment… et j’ai bien peur que nous ayons pensé à vous virer.

Oh, je sais, je sais, vous êtes avec l’entreprise depuis très très longtemps maintenant, presque… Attendez voir, oui, presque 10 000 ans ! Nom de nom que le temps passe !… Cela me semble être hier. Je me souviens quand vous avez commencé le boulot à l’entreprise, descendant de votre arbre, tout fringant et nerveux, un os agrippé dans votre poing velu… “Où est-ce que je commence monsieur ?” avez-vous demandé d’une voix lancinante. Je me rappelle de mes mots exacts de réponse : “Il y a une pile d’œufs de dinosaures là-bas gamin” dis-je en souriant paternellement… “Commencez à sucer”. Il y a un moment depuis ce temps n’est-ce pas ? et oui, oui, vous avez raison, de tout ce temps vous n’avez pas manqué une seule journée. Excellent, bon et fidèle serviteur.

Aussi s’il vous plaît, ne pensez pas que j’ai oublié les super choses que vous avez entreprises ou toutes ces inestimables contributions que vous avez faites à l’entreprise comme le feu, la roue, l’agriculture, liste impressionnante vieille branche, une superbe liste impressionnante, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, mais… bon, pour être parfaitement franc, nous avons eu nos problèmes également, impossible d’en sortir sans le mentionner. Savez-vous d’où je pense que tout cela provient ? Je vais vous le dire… C’est votre mauvaise volonté fondamentale de vous entendre au sein de l’entreprise, vous ne semblez pas vouloir prendre quelque vraie responsabilité que ce soit ou d’être votre propre patron. Pourtant, vous avez eu beaucoup d’opportunités. Nous vous avons offert une promotion encore et encore et à chaque fois vous l’avez refusée. “Je n’ai pas pu faire le boulot, gouverneur, je sais où est ma place..” avez-vous pathétiquement dit. Franchement, vous n’essayez même pas n’est-ce pas ?… Voyez-vous, vous êtes demeurés sur place bien trop longtemps, vous stagnez, et ça commence à vraiment se voir dans votre performance et ajouterai-je, dans votre attitude générale. Le pinaillage incessant dans l’usine ne m’a pas échappé, le désordre récent à la cantine du personnel et puis bien sûr il y a… je ne voulais vraiment pas aborder ce sujet, mais j’ai aussi entendu des rumeurs assez perturbantes sur votre vie personnelle. Non, non, pas de nom, je ne vous dirai pas qui m’a dit… Je comprends que vous êtes incapables de vous entendre avec votre époux(se), on me dit que vous vous disputez sans cesse, que vous hurlez votre violence. Je suis informé de manière fiable sur le fait que vous blessez toujours ceux que vous aimez, de fait, ceux à qui vous ne devriez jamais faire aucun mal… Et les enfants ? Ce sont toujours eux qui souffrent comme vous le savez sans nul doute. Pauvres chérubins, que vont ils faire et devenir ? Que vont-ils devenir après vos abus, votre désespoir, votre couardise et toutes vos bigoteries bien manigancées. Ce n’est pas assez n’est-ce pas ? Et rien ne sert non plus de blâmer la baisse des standards de travail sur la gérance non plus… Bien que, soyons persuadés que la gestion de l’affaire est particulièrement mauvaise. De fait, ne mâchons pas nos mots… La gestion est pathétique ! Nous avons eu toute une série de charlatans, de fraudeurs, de menteurs et de barjots psychos qui ont pris toute une série de décisions particulièrement catastrophiques, ceci est un fait établi et bien réel, mais qui les a élus ? qui les a amenés au pouvoir ? Vous ! C’est vous qui avez mis ces personnes au pouvoir, vous qui leur avez donné le pouvoir de prendre toute décision pour vous ! Alors, je veux bien admettre que tout le monde puisse faire une erreur une fois, mais continuer à répéter cette même erreur létale siècle après siècle, cela me semble en fait être quelque chose de parfaitement délibéré. Vous avez encouragé ces incompétents malfaisants qui ont réduit vos vies de tous les jours à la misère et au pathétisme actuel ; vous avez accepté sans questions leurs ordres insensés. Vous les avez autorisés à remplir votre espace de vie et de travail  de machines dangereuses et sans fondement réel. Vous auriez pu les arrêter. Tout ce que vous aviez à faire était de dire NON ! Vous  n’avez pas de couilles, pas de fierté, vous n’êtes plus un membre de valeur de cette entreprise. Mais je serais néanmoins généreux. Vous aurez deux ans pour me montrer une amélioration dans votre travail. Si à la fin de cette période vous n’êtes toujours pas capables ou vous ne voulez toujours pas allez de l’avant, vous serez virés. Ce sera tout, vous pouvez retourner à vos travaux. Le service régulier reprendra dès que possible…”

 

CoV19 verrouillage mondial de l’information et dictature technotronique…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, désinformation, gilets jaunes, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 mai 2020 by Résistance 71

 


Temps pour un nCoV-GJ-20…

 

Les faits versus le fake… Un verrouillage mondial sur tout

 

Peter Koenig

 

27 mai 2020

 

source de l’article en français:

https://www.mondialisation.ca/les-faits-versus-le-fake-un-verrouillage-mondial-de-tout/5645909

 

Savez-vous qui a inventé la malédiction, la « théorie de la conspiration » ou l’accusation, « vous êtes un théoricien de la conspiration ! » ? Ce n’était rien de moins que la CIA dans les années 1950, pour faire taire ceux qui comprenaient le mensonge de la guerre froide contre l’Union soviétique. C’était un mensonge absolu des stratèges de guerre étasuniens, pour installer la peur dans la population en général et chez les Européens en particulier et ce pour renforcer le complexe militaro-industriel étasunien – et tout en présentant une menace constante à l’Union soviétique communiste.

Une expression similaire est apparue ces dernières années. Celle de « fausses nouvelles ». Les personnes qui disent des vérités bien fondées sont accusées de répandre de « fausses nouvelles » – et ce par les médias qui diffusent les vraies fausses nouvelles et les mensonges en tout premier lieu. C’est effectivement un monde dystopique, mais la majorité des gens ne le comprenne pas.

« Populiste » est un autre terme dénigrant qui a récemment fait son entrée dans le vocabulaire mainstream. Il fait référence à des personnes ou des idées de gauche, de centre ou de droite – du moment qu’elles ne s’en tiennent pas au discours en place. Selon la définition du dictionnaire Webster, un populiste est quelqu’un qui représente les points de vue du peuple, une opinion majoritaire, en fait, c’est un terme très démocratique, parce qu’un vrai leader devrait représenter les idées du peuple. Mais la manipulation des médias a fait du « populisme » quelque chose de « moins intellectuel » – et, bien sûr, personne ne veut être « moins intellectuel », c’est pourquoi ce terme est devenu péjoratif. C’est ainsi que les médias et la propagande, la guerre psychologique, peuvent modifier ce que les gens appellent « mon bon sens ».

Le facteur peur est toujours un élément crucial pour diviser les gens, et pour les rassembler dans des « chambres de peur » à l’abri des soi-disants dangers- qui permet à quoi que ce soit d’extérieur de se produire comme développer l’industrie d’armements, de simuler une course aux armements. On invente ainsi des  menaces. L’Union soviétique est sortie de la Seconde Guerre mondiale – où elle a perdu entre 25 et 30 millions de personnes pour sauver l’Europe et le monde du fascisme.

Mais les livres d’histoire occidentaux disent que ce sont les États-Unis et leurs alliés européens qui ont vaincu Hitler en premier lieu. Cette fausse nouvelle est continuellement propagée, la dernière fois lors de la récente célébration de la victoire de la Seconde Guerre mondiale le 9 mai 2020 – sans aucune considération du rôle clé de l’Union soviétique – la Russie d’aujourd’hui – dans la défaite des nazis d’Hitler.

Après cet énorme sacrifice, l’Union soviétique n’avait ni l’intention ni les moyens de constituer une armée pour vaincre l’Occident – comme le propageaient les États-Unis, puis l’Europe, justifiant ainsi 40 ans de guerre froide fondée sur la peur. La guerre froide a détruit la relation naturelle (commerciale, diplomatique, culturelle) entre l’Europe et la Russie actuelle.

Aujourd’hui, cependant, quiconque ose rappeler aux médias, aux politiciens et aux amis occidentaux le véritable conquérant d’Hitler, à savoir l’Union soviétique, est un « théoricien du complot » ou quelqu’un qui répand de « fausses nouvelles ».

La crise du coronavirus

Le dernier exemple récent de conspiration à grande échelle est la crise du coronavirus. Ce qui se joue sous nos yeux, un verrouillage mondial de tout, suivi par presque tous les gouvernements de ce monde avec une sévérité similaire, une quarantaine, un confinement chez soi pour presque tout le monde sous le « prétexte » de vous protéger – vous les gens – d’un ennemi invisible – le coronavirus. Et chaque gouvernement SAIT que c’est un désastre pour l’économie nationale et mondiale – c’est un suicide social. Et pourtant, ils suivent les ordres de qui ?

Comme la plupart d’entre nous qui recherchons nos propres sources d’information, en dehors du mainstream (courant dominant ), le gouvernement a dicté ou soutenu des mensonges, la collecte de données et les statistiques sur les infections dues au COVID-19, ainsi que les taux de mortalité, sont largement gonflées et volontairement falsifiées, pour augmenter le facteur de peur et prolonger le verrouillage tout à fait destructeur. Voir ici. Cette horrible tricherie n’est pas seulement pratiquée aux États-Unis, mais aussi en Europe. L’Italie en est un exemple, voyez ceci.

Un autre exemple est la Suisse. L’Office fédéral suisse des statistiques (BAS, pour « Bundesamt für Statistik » en allemand) tient un registre de tous les décès survenus dans le pays chaque semaine. Au cours des 18 premières semaines de 2020 (se terminant le 3 mai 2020), le nombre de décès a en fait diminué par rapport aux 18 premières semaines de 2015 – 25 400 (2020) contre 26 596 (2015). Comment cela est-il possible si le nombre officiel de décès par coronavirus en Suisse est de 1 642, au 24 mai 2020. En d’autres termes, le nombre de personnes qui meurent chaque année avec ou sans coronavirus est à peu près le même. Voyez ceci.

La Suisse ayant le 8e taux de mortalité dû au coronavirus le plus élevé d’Europe, il est fort probable que des chiffres similaires de décès totaux soient enregistrés dans d’autres pays européens et aux États-Unis, c’est-à-dire pratiquement inchangés au cours des 18 premières semaines de 2019 et 2020.

À moins que des preuves solides ne soient présentées, comme par le député italien et un certain nombre de médecins, virologistes et microbiologistes d’Italie et d’autres pays européens, ainsi que des États-Unis, quiconque fait référence à la fausseté et au manque de fiabilité de la statistique est appelé un théoricien du complot – un menteur. Et dans certains pays, les personnes qui disent la vérité sont même passibles d’amendes et de poursuites judiciaires. Ces menaces et ces accusations de conspiration devraient nous faire taire. Mais elles ne le font pas et ne le feront pas. Nous voulons que la vérité éclate et soit connue du monde entier.

La crise économique mondiale

Nous nous rendons déjà compte que les des dégâts sont d’une ampleur inouïe. Au cours des quatre premiers mois de cette pandémie dite « de l’OMS », nous assistons à une catastrophe mondiale dont les proportions dépassent de loin celles de 1929-1933 et de 2008-2009. Jamais dans l’histoire de l’humanité on n’a créé autant de misère.

Les faillites abondent, la bourse a plongé jusqu’à présent de plus de 30 % (avec quelques hauts et bas – appelés « prise de profit rapide » par les riches et les puissants sur le dos des petits investisseurs). Cependant, les milliardaires étasuniens ont augmenté leur richesse au cours des 4 premiers mois de 2020 de 406 milliards de dollars, selon la CNBC du 1er mai 2020.

Le verrouillage universel de Covid-19 a également provoqué un effondrement des actifs productifs, qui deviennent désormais des proies faciles pour les grandes entreprises – le chômage atteignant des sommets jamais vus auparavant par l’humanité moderne, avec actuellement 40 millions d’Étasuniens sans emploi. Cela ne tient pas compte de ceux qui ont renoncé à chercher un emploi ou à demander l’indemnisation du chômage.

Selon Fox Business News, jusqu’à 40 % des personnes concernées pourraient ne jamais retrouver d’emploi. La FED prévoit que le chômage pourrait atteindre 50% d’ici la fin de l’année (dans la pire période de récession de 1929, le chômage a atteint 25%). Ce ne sont que des statistiques étasuniennes. La situation en Europe, plus chaotique, pourrait être encore pire.

Le Bureau international du travail (BIT) a annoncé que d’ici quelques mois, le chômage mondial pourrait toucher 1,6 milliard de personnes, soit la moitié de la population active mondiale. Nombre de ces personnes, en particulier dans les pays du Sud, ont déjà été au seuil de la pauvreté ou sous le seuil de pauvreté, vivant au jour le jour, sans aucune épargne. Elles sont maintenant condamnées à mendier – et beaucoup, peut-être des centaines de millions, à mourir de famine, selon le Programme alimentaire mondial (PAM). Nombre d’entre eux, si ce n’est la majorité, n’ont pas accès aux services de santé, ni à un abri, ni à aucune autre forme de filet de sécurité sociale, car l’effondrement économique causé par le COVID-19 a anéanti les structures de sécurité sociale, même les plus fragiles, que les pays pauvres avaient pu mettre en place.

La misère n’a pas de fin. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg. Le pire est encore à venir – quand, dans quelques semaines ou mois, on aura une idée plus précise des industries qui vivront ou mourront – et que davantage de personnes seront reléguées dans la pauvreté économique.

La véritable conspiration

Si l’on prend un peu de recul, il est clair que ce n’est pas un hasard si le monde entier est frappé par le même virus et pratiquement en même temps. Cela n’arrive pas naturellement – mais peut arriver, comme cela s’est produit, lorsque le virus est implanté artificiellement dans chaque pays – et cela en même temps. Il y a donc un plan diabolique derrière cette soi-disant crise du coronavirus qui ne doit même pas être une crise, si nous regardons les taux réels de maladie et de mortalité – et non pas les taux gonflés et provoquant la peur (voir ci-dessus, les cas de l’Italie et de la Suisse).

Pour aller plus loin : Bill Gates et le programme de dépeuplement. Robert F. Kennedy Junior demande une enquête


Fondations Rockefeller + Gates = Apocalypse eugéniste

Alors, qui est derrière tout cela ? – Eh bien, sans citer de noms et sans vous laisser aller à des suppositions, il existe plusieurs rapports et événements qui ont « prédit » une telle pandémie. L’un des plus importants est le rapport Rockefeller de 2010, qui décrit de manière étonnamment détaillée ce qui se passe actuellement et l’appelle le scénario « Lock Step ». Selon ce rapport, la situation devrait s’aggraver et la pandémie actuelle pourrait être suivie d’une vague plus forte plus tard dans l’année ou en 2021. Curieusement, les projections économiques du FMI pour une « économie post-Covid » prévoient 3 scénarios, dont deux envisagent une autre épidémie au cours du second semestre de 2020, ou en 2021.

L’événement 201 du 18 octobre 2019 à New York, qui simule entre autres des atrocités dont une pandémie de coronavirus qui ferait 65 millions de morts en 18 mois (voir ceci). Il s’agissait de la dernière attaque avant l’épidémie prévue. Disons simplement que les cerveaux maléfiques derrière cette crise monstrueuse sont quelques psychopathes très riches et assoiffés de pouvoir, ainsi que leurs familles et leurs amis. Ils planifient un gouvernement mondial unique, également appelé le Nouvel ordre mondial, ou l’Ordre mondial unique – qui est en préparation depuis la fin du siècle dernier. Il exige un contrôle total de la population et une réduction importante de celle-ci.

C’est là que l’eugénisme entre en jeu. De nombreux membres du Rockefeller club, de la « Bilderberg Society », préconisent la réduction de la population depuis des décennies, dont Bill Gates. Il s’en est même vanté lors d’un discours du TED en Californie du Sud en 2010, « Innover pour atteindre le zéro », il a déclaré : « quand nous faisons un vrai travail d’orfèvre en matière de vaccination, nous pouvons réduire la population mondiale de 10 à 15 % ». (voir ceci). Il veut éliminer la pauvreté, littéralement.

Cependant, en parler, et relier les points de ce que nous vivons aujourd’hui – est qualifié de théorie de la conspiration.


Confiance… Avec Bill la piquouze
Big Pharma engrange le flouze…

Pourquoi les nouveaux vaccins anti-coronavirus de Bill Gates pourraient être mortels ? – Voici comment cela fonctionne. La Fondation Gates a d’abord créé la société pharmaceutique « Moderna » à Seattle, dans l’État de Washington, non loin de son empire Microsoft, essentiellement pour produire des vaccins sur mesure pour la Fondation Gates. Ensuite, la fondation a donné 20 millions de dollars à Moderna pour le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Il y a quelques jours, Moncef Slaoas a démissionné du conseil d’administration de Moderna pour devenir directeur à la Maison Blanche de l’opération « Warp Speed », un plan visant à accélérer la mise au point d’un vaccin anti-COVID. Personne ne semble se soucier du conflit d’intérêts flagrant – sans parler du risque sanitaire qui en découle. Voir Robert F. Kennedy Jr. sur le sujet.

Mais il y a encore mieux. La Defense Advanced Research Project Agency (DARPA) du Pentagone, une agence peu connue qui ne fait guère parler d’elle, avait, selon Whitney Webb (Last American Vagabond), connaissance de l’apparition de la pandémie au moins depuis novembre dernier, peut-être même avant.

Cela signifie que le président Trump était au courant, mais qu’il n’a rien fait, il a plutôt laissé faire. Le fait qu’il blâme aujourd’hui la Chine pour sa mauvaise gestion de la crise du coronavirus est un pur mensonge et un bluff de propagande pour dénigrer la réputation de la Chine, son économie en pleine croissance et sa monnaie solide, le yuan – qui pourrait bientôt prendre le relais du dollar comme monnaie clé de réserve mondiale.

La DARPA est également soutenue financièrement par la Fondation Bill Gates. Ils travaillent sur de nouvelles technologies de vaccins depuis plusieurs années. L’épidémie de la COVID-19 a mis en évidence ces travaux de recherche. LA DARPA collabore étroitement avec Bill Gates pour appliquer cette nouvelle technologie au vaccin que Bill Gates veut développer et imposer à la population mondiale.

Selon Whitney Webb, lA DARPA et ses agences partenaires prévoient de

« produire des vaccins à ADN et à ARN, des classes de vaccins qui n’ont jamais été approuvés pour l’usage humain aux États-Unis et impliquent l’injection de matériel génétique étranger dans le corps humain. C’est notamment cette même classe de vaccins, actuellement produite par des sociétés partenaires du DARPA, qui, selon le milliardaire et « philanthrope » de la santé mondiale Bill Gates, est « la plus enthousiaste », par rapport aux autres candidats vaccins Covid-19″.

Ce n’est pas une théorie de conspiration ; c’est une véritable conspiration. Cela ressemble plus aux essais médicaux du Troisième Reich. Les auteurs ont été condamnés à Nuremberg. Dans notre monde dystopique, personne ne sera puni, même si des milliers ou peut-être des centaines de milliers de personnes seront touchées par la ruée vers un vaccin non testé soutenue par l’OMS. Mais cela correspondrait à l’agenda de l’eugénisme.

Le vaccin COVID-19 est « la plus grande escroquerie jamais perpétrée sur la race humaine« . Il s’agit d’un mensonge multigénérationnel qui est devenu une « fausse norme », déclare le Dr Sherry Tenpenny, fondatrice du Tenpenny Integrative Medical Center. Elle a 20 ans d’expérience dans la recherche sur les vaccins et ses articles sont traduits en 12 langues. Elle apparaît aussi fréquemment à la radio et à la télévision pour informer les parents.

« En introduisant des vaccins dans notre corps, nous introduisons des matières étrangères, des toxines, dans nos cellules, comme le mercure et l’aluminium ». En termes juridiques, les vaccins sont « inévitablement dangereux ». Grâce au lobbying des pharmaciens, le Congrès a adopté en 1986 la loi nationale sur les vaccins pour les enfants, une loi qui interdit aux entreprises pharmaceutiques d’être poursuivies pour tout dommage causé par leurs vaccins, y compris la mort. La Cour suprême des États-Unis se prononce en faveur de la protection des fabricants de vaccins contre les poursuites judiciaires des États (5 mai 2020).

Les vaccins ont d’énormes effets secondaires, en particulier chez les jeunes enfants, provoquant diverses maladies durables, comme les allergies aux arachides, l’asthme, l’eczéma et – oui – l’autisme.

Les vaccins particulièrement nocifs sont le ROR (rougeole), la polio et le DTC (diphtérie, tétanos et coqueluche) fabriqués en Occident. Les vaccins de fabrication russe ont des compositions différentes et ont contribué à prévenir des millions de cas de polio et d’autres maladies débilitantes, invalidantes ou mortelles. Depuis 2002, lorsque les revenus des vaccins pour les sociétés pharmaceutiques étasuniennes se sont élevés à environ 8 milliards de dollars, les recettes et les profits ont grimpé en flèche pour atteindre plus de 60 milliards par an d’ici 2020. Chaque nouveau vaccin vaut environ un milliard de dollars. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quiconque s’oppose à la vaccination, quelles que soient les preuves fournies, est qualifié de théoricien du complot par les médias, et souvent par la société médicale cooptée par les pharmaciens.

Les gens commencent à comprendre que c’est Bill Gates et sa Fondation Bill et Melinda Gates (FBMG) qui décident de la santé publique dans le monde entier, en particulier de la vaccination – et maintenant de la vaccination contre le virus COVID-19. Les sinistres nouveaux vaccins qui seront développés par Bill Gates en tandem avec le Dr Anthony Fauci, directeur du NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Diseases), l’une des 27 agences du National Institute of Health (NIH), et soutenus par les CDC et l’OMS – et en coopération avec la DARPA – sont décrits ci-dessus. Tous les vaccins promus par Gates sont fabriqués par des sociétés pharmaceutiques occidentales.

Vous devez savoir que la Fondation Bill Gates finance aussi généreusement le NIAID, le NIH et le CDC. Le CDC et les NIH possèdent tous deux plusieurs centaines, voire milliers, de brevets de vaccins. Ils ont donc tout intérêt à promouvoir la vaccination, quel que soit le préjudice qu’elle cause à la population.

Mais cela ne peut être remis en question, et encore moins critiqué – sinon vous serez dénigré comme un théoricien du complot. En fait, les gouvernements occidentaux engagent des psychologues, des sociologues et des médecins pour donner des interviews et parler aux médias des théories du complot, dans un ultime effort pour dissuader les gens de penser et de croire la vérité, si elle est présentée par des médias non traditionnels, ou simplement si elle ne correspond pas au discours politique en cours. Et beaucoup tombent encore dans le mensonge, mais de plus en plus de personnes deviennent méfiantes et s’en tiennent à leurs propres informations, et manifestent et protestent, souvent en désobéissant civilement, contre les mesures sévères prises par le gouvernement à l’encontre de la police et, souvent, de l’armée.

Ils s’insurgent contre Bill Gates et l’OMS, une organisation corrompue qui reçoit entre la moitié et les trois quarts de son budget annuel de donateurs privés, principalement de l’industrie pharmaceutique, de Bill Gates, mais aussi des industries des télécoms (c’est pourquoi l’OMS est restée silencieuse sur les effets potentiellement néfastes de la 5G). Bill Gates est le plus grand donateur de l’OMS. Les conflits d’intérêts ne sont jamais abordés dans les médias. Ceux qui connaissent la vérité et qui n’hésitent pas à la dénoncer sont réduits au silence en étant traités de conspirateurs, de menteurs par les médias et – bien sûr – par une grande partie de la communauté médicale. En fait, Bill Gates prend littéralement les rênes sur des questions de santé publique qui touchent le monde entier.

Soyez tous conscients !

Le Dr Judy Mikovits, micro-biologiste de longue date du NIAID, s’est également prononcée contre les vaccins et les virus produits en laboratoire dont sont finalement dérivés les vaccins. Elle a été sévèrement punie par le Dr Fauci pour avoir défendu les résultats de ses recherches que ce dernier voulait cacher. Son livre, « Plague of Corruption », est actuellement le best-seller numéro un d’Amazon. Cela raconte en soi l’histoire de l’éveil de l’opinion publique.

En faisant référence au Dr Judy Mikovits et à ses nombreuses entrevues, à des articles scientifiques évalués par des pairs et à son livre, on parle de conspiration, et même son propre franc-parler est qualifié de conspiration – tout cela dans le but de faire taire les critiques du système actuel, de la « nouvelle-normale » actuelle qui nécessitera bientôt la vaccination universelle (Bill Gates, avec un sourire sournois, veut vacciner 7 milliards de personnes dans les dix prochaines années). Sera-t-elle obligatoire ? Contre la plupart des pays Droits constitutionnels et démocratiques ? Nous ne le savons pas. Sept milliards est une légère exagération, car la Russie et la Chine ne vaccineront certainement pas leur population avec des vaccins produits sous le financement et la supervision de Bill Gates.

Mais même si ce n’est pas obligatoire, il se peut qu’il y ait tellement d’obstacles « légaux » mis en place par les gouvernements occidentaux que la plupart des gens finiront par se retourner et accepter le vaccin potentiellement mortel que Bill Gates et son association de produits pharmaceutiques (GAVI), soutenue par l’OMS, imposeront à l’humanité.

Par exemple, vous pourriez ne pas pouvoir recevoir ou renouveler votre permis de conduire, aller à des concerts, au cinéma, à des manifestations sportives, prendre l’avion, etc. Tout cela a été évoqué et fait partie du scénario « Lock Step » du rapport Rockefeller de 2010, dans lequel nous naviguons actuellement de façon désespérée – sous le coup d’un confinement et avec une « mise à distance sociale » – afin que personne ne puisse se réunir et éventuellement organiser un complot contre ces mesures inhumaines draconiennes.

Robert F. Kennedy Jr, neveu de JFK, fondateur de « Children’s Health Defense », une organisation de défense des ONG, a déclaré ceci:

« Bill Gates est le plus grand producteur de vaccins au monde et le plus grand donateur de l’OMS et de la Fondation CDC. Ces agences commercialisent maintenant des armes pour son empire du vaccin. »


Bill 2020 « Permis de tuer »…

En janvier 2019, M. Gates a fait déclarer par l’OMS que « l’hésitation en matière de vaccins » était la principale « menace mondiale pour la santé » (avec le virus Ebola, le cancer, la guerre et les agents pathogènes résistants aux médicaments), signalant ainsi une ruée vers l’or de l’industrie pharmaceutique mondiale pour rendre les vaccins obligatoires pour tous.

Le comité d’action politique (PAC) du président du comité de renseignement Adam Schiff a agi au nom de Big Pharma et de la Fondation Gates. En février 2019, Schiff a écrit à Facebook, Google, Amazon et Pinterest, leur demandant de censurer la « désinformation sur les vaccins », terme qui signifie tout scepticisme à l’égard des déclarations des gouvernements et de l’industrie sur la sécurité ou l’efficacité des vaccins, qu’elles soient vraies ou non. – « Les vaccins sont à la fois efficaces et sûrs », a écrit M. Schiff.

« Il n’y a pas de preuve que les vaccins provoquent des maladies mortelles ou invalidantes ».

C’était de la désinformation. Un an plus tôt, Schiff avait poussé un projet de loi visant à augmenter le budget de l’administration de la Vaccine Court à 11 200 000 dollars afin de réduire le nombre de blessures dues aux vaccins. La Cour avait déjà versé 4 milliards de dollars pour les décès et les handicaps liés aux vaccins.

Facebook et Pinterest ont déclaré qu’ils s’en remettront à l’OMS et au CDC de Gates pour déterminer quelles déclarations en ligne sont « de la désinformation ou des canulars ». Facebook et Google ont engagé « FactChecker » (Politifact) pour censurer la désinformation sur les vaccins. La Fondation Gates est le principal bailleur de fonds de « FactChecker ». Dans son article « Fact Checker, un dispositif de propagande », le journaliste d’investigation Jeremy Hammond conclut que « Facebook est coupable de désinformer ses utilisateurs sur la sécurité des vaccins…

« Ils n’ont aucun problème avec les mensonges sur la sécurité et l’efficacité des vaccins, tant qu’ils visent à persuader les parents de vacciner leurs enfants ».

Le 4 mai 2017, le FactChecker a déclaré comme fausse la déclaration de Del Bigtree :

« Les vaccins contiennent de l’aluminium et du mercure, qui sont des neurotoxines, et les vaccins provoquent l’encéphalopathie ».

Le FactChecker a expliqué : « Les données actuelles montrent que les vaccins sont sûrs et ne causent pas de toxicité ou d’encéphalopathie. » Cependant, les notices des fabricants révèlent que de nombreux vaccins contiennent de l’aluminium et du mercure et provoquent des encéphalopathies. – Enfin, les dons massifs à NPR & PBS achètent à Gates une couverture vaccinale biaisée.

Cette déclaration provient de l’agence de presse publique Highwire.

« Je ne suis pas (Robert Kennedy) anti-vaccins. Je suis contre les vaccins dangereux, mal testés, à responsabilité zéro et contenant des ingrédients toxiques. Si quelqu’un proposait un vaccin testé à fond, totalement sûr et efficace, qui fonctionne comme promis, qui rend les gens plus sains plutôt que malades, je serais pour. – En effet, seul un idiot s’y opposerait.

Mais en aucun cas, je ne serais favorable à la vaccination obligatoire. Le gouvernement n’a pas le droit de forcer les citoyens à prendre des médicaments non désirés ou à se soumettre à des interventions médicales involontaires ».

Et il ajoute :

« Google est une entreprise de vaccins. Il a un partenariat de 760 millions de dollars avec Glaxo, le plus grand fabricant de vaccins au monde, et des accords similaires avec Sanofi et Merck pour exploiter vos informations médicales. La société mère de Google, Alphabet, a 4 développeurs de vaccins qui travaillent sur des vaccins contre la grippe et d’autres maladies ».

Google et Youtube suppriment les vidéos de médecins, épidémiologistes, biologistes et virologistes très expérimentés – la censure est également la nouvelle norme – mais ils font la promotion d’un développeur de logiciels milliardaire et d’un « expert » du changement climatique de 16 ans sur les virus et les vaccins – qu’est-ce que cela signifie pour les médias, pour les gouvernements qui soutiennent et financent les médias.

La stratégie derrière les cris de conspiration – Théoricien du complot

Il y a beaucoup de psychologie derrière cette stratégie – amener les gens à un état de dissonance cognitive, à croire qu’un récit qu’ils savent être une fiction, c’est-à-dire, vous savez qu’il y a quelque chose qui ne va pas tout à fait, mais vous n’osez pas le remettre en question. Pourquoi ? Parce qu’on vous traite de théoricien du complot. Et pourquoi est-ce important ? Parce que c’est un terme dégradant, qui prive l’accusé de sa crédibilité (bien pensée par la CIA dans les années 1950). Quelqu’un estampillé comme un théoricien du complot, qui croit aux théories du complot – aux fausses nouvelles, fait de vous une personne moins importante aux yeux de vos amis. Ainsi, ils peuvent vous éviter – et si vous vous en tenez à votre opinion, vous risquez de vous isoler progressivement. Être isolé, sans amis, est une source de peur. Alors, mieux vaut croire le récit officiel.

La lueur d’espoir qui entoure ce nuage sombre est de plus en plus visible et de plus en plus claire.

Soyez sûr de vous. Ne cédez pas

Tenez-vous en à vos propres recherches, à votre opinion fondée sur les faits, même si vous êtes insulté en tant que théoricien du complot. Défendez ce que vous croyez – et faites-le avec passion. D’autres personnes ont également des doutes, et lorsqu’elles voient des gens défendre leurs convictions avec passion, elles peuvent se joindre à vous. Et ainsi, une masse critique se développe. Et la stratégie de la théorie du complot perd rapidement de son efficacité et s’estompe. L’effacement est déjà visible dans les villes européennes et étasunienne, où des dizaines de milliers de personnes descendent dans la rue pour défendre leurs droits civils, humains et constitutionnels.

Ce sont là des signes encourageants. L’espoir ne s’efface jamais – jusqu’à ce que « nous vainquions ».

Peter Koenig est économiste et analyste géopolitique. Il est également spécialiste des ressources en eau et de l’environnement. Il a travaillé pendant plus de 30 ans à la Banque mondiale et à l’Organisation mondiale de la santé dans le monde entier dans les domaines de l’environnement et de l’eau. Il donne des conférences dans des universités aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud. Il écrit régulièrement pour Global Research, ICH, New Eastern Outlook (NEO), RT, Countercurrents, Sputnik, PressTV, The 21st Century, Greanville Post, Defend Democracy Press, The Saker Blog, et d’autres sites Internet. Il est l’auteur de Implosion – Un thriller économique sur la guerre, la destruction de l’environnement et la cupidité des entreprises – une fiction basée sur des faits et sur 30 ans d’expérience de la Banque mondiale dans le monde entier. Il est également co-auteur de The World Order and Revolution ! – Essais de la Résistance.  Il est associé de recherche au Centre de recherche sur la mondialisation.


Google/Alphabet et dictature technotronique

= = =

Lectures complémentaires:

Affaire CoV19 OGM

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Gary_Allen_Le-dossier-Rockefeller

Stop_Linky_gazpar_5G_etCie

HistoriqueCartelPharmaceutique

SARS-CoV_UCN

Nombre de deces quotidiens par departement | Insee

Italy_Report-COVID-2019_24_marzo_eng

L’essentiel de Résistance 71 de 2010 à 2020

La_solution_a_10%

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

 

« Un homme vivant seul répond à une frappe à sa porte. Devant lui se tient Tyrannie, armée et toute puissante qui lui demande: ‘Te soumettras-tu ?’ L’homme ne répond pas et la laisse entrer. L’homme la sert durant des années, puis Tyrannie devient malade par empoisonnement de sa nourriture. Elle finit par mourir. L’homme ouvre alors sa porte, se débarrasse du corps encore chaud, retourne dans sa maison, ferme la porte derrière lui et dit: ‘Non ! »

— Bertold Brecht —

 

Affaire CoV19 : Le SRAS-COV-2 organisme génétiquement modifié avec séquences du génome VIH (Veterans Todays) 2/2

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, ingérence et etats-unis, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 19 mai 2020 by Résistance 71

 


Légende:

Analyse fonctionnelle et constructrice de pseudo-virus dérivée de différentes constructions de protéine CS. (A) présentation schématique de la construction de protéine S dans le SRAS-COV humain (BJ01-S), SL-CoV S de la chauve-souris (Rp3-S) et différentes protéines CS. Les chiffres dans les légendes indiquent les localisations d’acides aminés des séquences BJ01-S utilisées pour remplacer la zone correspondante du Rp3-S. L’ouverture indique la localisation du RBM…

 

Le virus SRAS-COV-2 est génétiquement fabriqué avec des séquences VIH, une étude révélatrice d’un ex-conférencier de l’OTAN

Un biologiste français détruit la thèse du virus naturel

 

Fabio Giuseppe Carlo Carisio

 

14 mai 2020

 

Source:

https://www.veteranstoday.com/2020/05/14/wuhangate-8-sars-2-virus-gmo-built-with-hiv-breaking-study-by-bio-engineer-ex-nato-lecturer/

 

Note de Résistance 71: l’article est truffé d’hyperliens qui renvoient à des sources en anglais ou en italien à voir sur l’article original…

 

1ère partie

2ème partie

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les 2 parties réunies en un PDF (Jo) :

Affaire CoV19 OGM

 

4 – Les traces sans équivoques du virus du SIDA

Mais la rareté des mutations ne les justifierait pas d’après le chercheur… “En gros, ces inserts, préservés dans tous les premiers génomes analysés, ne représentent que moins de 1% de chaque génome. Ceci est bien moins que que la divergence génétique à laquelle on est en droit de s’attendre avec chaque coronavirus dont les séquences sont connues. I y a une étonnante similarité entre les endroits de coupe par les protéases : les mêmes sites sont présents dans ces protéines à la fois dans le coronavirus et le VIH (et aussi quelques virus de la grippe).

Ces sites sont différents de ceux des coronavirus conventionnels ; soit dans les réservoirs sauvages soit dans les vecteurs, sauvages ou domestiques ou même dans chaque coronavirus humanisé connu. Comment un changement naturel d’une telle amplitude, par mutations viables et spécifiques, n’ont affectés que les sites de coupe, qui ne représentent que moins de 3% de la séquence de la protéine ?

L’ingénieur biochimique explique ensuite dans les détails la découverte de ses collègues indiens et y ajoute ses résultats : “Le coronavirus de Wuhan a t’il été génétiquement modifié pour ressembler au VIH ? Les changements observés dans ses séquences protéiniques (3 inserts venant du gp120 VIH et 1 insert du VIH gag) augmentent tous la densité de la charge positive à la surface de ces molécules. Un tel changement non-aléatoire implique l’utilisation d’un logiciel outil de fabrication de protéine pour filtrer les modifications génétiques avant de les faire. Les inserts génomiques 1 et 2 dans la glycoprotéine S (chacun des 18 nucléides, chacun codant 6 acides aminés) sont complètements identiques aux séquences correspondantes du VIH Les inserts génomiques 3 (36 nucléides correspondant à 12 acides aminés) et 4 (24 nucléides correspondant à 8 acides aminés) ressemblent aussi de très près aux séquences VIH correspondantes.

Et finalement, voici reproduite ici la phrase qui tue : Aucun de ces 4 inserts ne peuvent être le résultat d’une mutation par simple point aléatoire. Ce type de mutation généralement affecte seulement 1 acide aminé et non pas toute un schéma défini de protéine (une série de changements spécifiques d’acides aminés). Une mutation par point peut aussi causer un changement dans le cadre de lecture, mais ceci résulte habituellement en une protéine non fonctionnelle. Pourtant, 2 des ces inserts présentent une suppression (Su et al., 2020), une interruption, une cassure partielle dans leur séquence, qui non seulement garde toute fonctionnalité, mais aussi augmente spécifiquement la densité de la charge positive localisée à la surface de la molécule active. Une suppression est généralement létale et résulte en une protéine non fonctionnelle.

Même pour un biochimiste novice comme moi qui passe des heures à lire de la recherche scientifique depuis seulement la fin janvier afin de trouver un indice ou une évidence utile pour confirmer la théorie que le CoV19 est une arme biologique (ou même pour le nier, si j’avais au moins trouvé une étude robuste en ce sens), la combinaison de “charge positive” semble bouleversante et fait immédiatement penser à une arme biologique…

5 – La mortalité “calibrée” par l’intensité virale du VIH et du SRAS-2 ?

Jusqu’ici nous avons délibérément rapporté des détails excessivement scientifiques utiles pour résumer la crédibilité analytique du généticien moléculaire en opposition avec la nature générique des contre-déductions avec laquelle la recherche de ces scientifiques (chinois mais aussi britanniques) ont cherché à démanteler les résultats de la recherche indienne.

Comme nous l’avons dit dans nos précédents rapports, ils ont jugé les séquences VIH-1 ayant “une faible identité et rareté” comme devant être considérées comme aléatoires comme affirmé par leurs autres collègues qui contestent la longueur de ces segments.

Mais ceci a déclenché la prompte réponse du professeur Montagnier, ancien professeur du prestigieux Institut Pasteur de Paris et aujourd’hui directeur de faculté à l’université Jiao Tong de Shanghaï, dans une longue interview avec CNEWS TV.

A ceux qui disent que c’est une coïncidence, il n’en est rien. Il y a une énorme pression pour que tout ce qui est à l’origine de ce virus soit caché.” a déclaré le prix Nobel de médecine.

Au lieu de cela, Bricage lui, attaque péremptoirement le déni de ses collègues concernant la théorie d’un virus génétiquement modifié : “Subséquemment, une équipe de chercheurs chinoise (Zhang et al., 2020) a disqualifié le rôle de ces insertions au travers un modèle 3D de l’interaction entre la protéine S et sa cible réceptrice ACE2 (Ge et al., 2013). Les inserts sont localisés hors du site de reconnaissance qui s’attache aux récepteurs, ils n’auraient donc pas d’effet fonctionnel.”

“Ecrire cela n’est-il pas ignorer le fait que les propriétés fonctionnelles d’une protéine émergent des interactions indépendantes entre ses différents modules peptidiques, les différentes parties qui constituent une protéine, qui la rendent entière ?” Nous n’avons pas la capacité technique d’évaluer cette question rhétorique mais les arguments présentés sont certainement plus détaillés que ceux des autres scientifiques qui ont contesté l’étude de Kuzuma.

Le bio-ingénieur français expose ensuite un élément supplémentaire de contradiction : “Les virus ARN, comme les coronavirus, ont habituellement un très haut ratio de mutation : 10 fois celui celui des virus ADN simples, 10 000 fois celui des autres virus et 100 000 fois celui de leurs cellules hôtes eukaryotiques. Ce ratio très important implique une accumulation aléatoire d’erreurs dans le génome, ce qui en général est au détriment de la survie du virus. L’existence de points chauds, où les mutations sont le plus fréquent, est bien connu dans chaque génome.

Au lieu de cela d’après le chercheur “dans le nouveau coronavirus, l’exact opposé est observé dans la tournure de son évolution” en référence à l’enveloppe protéinique.

Mais il y a un facteur aussi important qu’il est dérangeant dans les conclusions de la recherche de Bricage : “L’analyse de l’évolution des populations virales humanisées a montré l’existence d’au moins deux sous-populations du SRAS-COV-2. Le type le plus fréquent, le type L, est le plus récent et le plus agressif. Le plus ancien et moins fréquent est aussi le moins agressif. Ceci est à l’opposé total de l’évolution génétique naturelle des virus “sauvages”.

Cette circonstance toute particulière a été mise en lumière avec un très grand étonnement par un autre groupe de chercheurs d’un grand centre de recherche chinois (voir notre rapport Coronavirus Bioweapon 4) en février, avant que le gouvernement de Pékin n’interdise la publication de toute étude non épurée et autorisée.

L’expression variable du phénotype du SRAS-COV-2 n’est-elle pas la conséquence de l’expression variable de propriétés relatives à la fois d’un faible phénotype de VIH, aussi fort et intermédiaire et / ou les propriétés relatives d’un faible, fort ou intermédiaire phénotype du SRAS-COV-2 ? Cela n’explique t’il pas la variétés de symptômes dont les malades ont fait l’expérience et observés durant le développement de la maladie ?” se demande l’expert en génétique moléculaire, créditant une énorme hypothèse bien connue et exposée dans de précédentes enquêtes de Gospa News (previous Gospa News investigations)

C’est la probabilité, rendue techniquement possible par les dangereuses recherches conduites par les 25 mystérieux laboratoires des agences du ministère des affaires étrangères américain dans différents pays étrangers, que des pathogènes ayant une virulence différente selon le calibrage de leur empreinte bio-génétique aient été fabriqués en relation avec le ciblage de différents groupes ethniques… Comme nous l’avons montré dans notre rapport du WuhanGate 35 sur le Lugar Center de Géorgie où 79 cobayes humains sont morts provoquant une indignation internationale de la Russie alors que le rapport sur le coronavirus comme arme biologique #7, nous rappelions la mort de soldats ukrainiens près du labo de recherche américain de Kharkov. Il est aussi clair que les pays les plus contaminés par une contagion létale sont les plus nationalistes (Chine, Etats-Unis, GB et Iran) ou avec des partis politiques souverainistes en expansion (Italie, Espagne)

L’hypothèse que le CoV19 ne soit pas seulement un virus artificiel, pas seulement une arme biologique, mais aussi un système de calibrage ethno-génétique n’est pas dénuée de sens si nous nous rappelons l’existence de l’État profond, récemment même confirmé par un ancien directeur de la CIA pendant une conférence publique dans une université américaine, qui parfois complote contre sa propre nation comme vu au cours des assassinats des présidents Lincoln, JFK aux Etats-Unis d’Aldo Moro et du juge Paolo Borsellino en Italie. Crimes rendus plus troubles par le brouillage des pistes sur les vrais instigateurs des assassinats.

6 – Un super virus chimérique (OGM) SRAS pour une double fonction : vaccin et arme biologique

Les arguments de l’ancien professeur de l’université de Pau ne s’arrêtent pas là mais analysent également les thérapies contre le CoV19, tout comme Gospa News le fit avec son rapport sur le WuhanGate #2 sur la recherche indienne et lui aussi met en évidence un fait surprenant.

Dès le 3 février 2020, Les cas les plus sévères de Wuhan furent traités avec des combinaisons médicamenteuses communément utilisées contre la grippe (comme le Favipiravir, un analogue de la guanine qui est un inhibiteur de la polymérase ARN des ribovirus) et du SIDA (comme Kaletra, acyclovir, ritonavir) et même avec des inhibiteurs de la transcriptase de renversement du VIH (remdesivir), qui est absente des coronavirus” souligne avec une précision habituelle, référant aussi au remdesivir, le médicament qui enrichit Big Pharma Gilead, sous-traitant de l’agence du Pentagone DTRA qui opérait au Centre Lugar où furent enregistrées les morts des cobayes humains. (NdT: Gilead avait à une époque comme directeur Donald Rumsfeld, qui fut ministre de la défense de Bush fils et était en poste au moment de 9/11…)

Ceci s’est produit durant un plan qui prévoyait d’éradiquer l’hépatite C en Georgie, projet mis en place par UNITAID, une initiative de santé globale hébergée par le QG de l’OMS à Genève et qui travaille avec différent partenaires pour prévenir, diagnostiquer et traiter les principales maladies dans les pays à bas et moyens revenus en s’attachant particulièrement à la tuberculose, le paludisme et le VIH / SIDA.

Comme souligné dans notre enquête précédente sur le WuhanGate#5 sur l’entreprise Gilead, les soutiens d’UNITAID incluent la Clinton Health Access Initiative et la Bill & Melinda Gates Foundation.  Parmi les partenaires se trouve aussi l’USAID, lien entre la recherche dans le domaine épidémiologique et la CIA qui a toujours été un instrument financier utilisé aussi pour ce qu’on appelle les “changements de régime” politiques.

Nous fermons cette parenthèse indispensable pour revenir sur les considérations de Bricage sur les thérapies : “Pourquoi un tel choix ? La maladie répondait de manière effective au traitement avec ces médicaments habituels contre le VIH/SIDA. Pourquoi ? Lucidité thérapeutique ou panique sociale ? Est-ce parce que la topologie de la protéase du coronavirus a été modifiée pour ressembler à celle du VIH ?

Le professeur français fait l’hypothèse que c’est “un coronavirus biomimétique du VIH” qu’il a lui-même mentionné comme mot clef de sa recherche ainsi que le sigle d’OGM pour Organisme Génétiquement Modifié. Ainsi se pose la question qui tue :

N’est-il pas possible de fabriquer un coronavirus qui serait un bio-mimétisme du VIH ? N’est-il pas technologiquement possible de modifier un ancêtre SRAS-COV-2 pour produire un coronavirus bio-mimétique du VIH comme pour développer un vaccin potentiel pour le VIH (Du et al., 2009)?” Sa réponse est évidente et bien détaillée.

Le SRAS-COV-1 de 2003 et le MERS de 2013 furent l’objets de recherches extensives. La fabrication génétique et moléculaire des coronavirus a été le sujet de nombreux livres (Canavagh, 2008) et de publications avec des protocoles de laboratoires détaillés (Becker et al., 2008). Beaucoup de travaux sur la construction de chimères génétiques ont été publiés et de nouvelles patentes enregistrées (Baric et al., 2018). Pendant plus de 20 ans, les chercheurs nord-américains, mais pas seulement (Amer et al., 2012) ont travaillé sur des coronavirus d’animaux domestiques comme le bétail et animaux familiers.

Chapeau Bricage ! Nous seulement est-il un chercheur confirmé et méticuleux, mais il est aussi un excellent journaliste d’enquête ! Ce fut une véritable torture de ne pas intégrer tant d’éléments de ses documents car nous devions condenser deux études différentes d’environ 10 pages chacune, soutenues par 27 citations de recherches précédentes.

Par coïncidence, il y a aussi 27 virus chimériques de type SRAS construit dans le laboratoire et rapportés dans une recherche conduite par le Wuhan Institute of Virology qui fut financée avec 3,7 millions de $ par le projet PREDICT 2 de l’USAID, grâce aux contributions de l’Eco Health Alliance de New York mais aussi du NIAID, l’’institut américain des maladies infectieuses dirigé par le très controversé et controversif Dr. Anthony Fauci, et aussi par l’OMS.

L’ex-consultant pour la Maison Blanche Francis Boyle (notre rapport #1 sur les armes biologiques) a déjà publiquement accusé l’OMS d’être parfaitement au courant de ce qui s’est passé à Wuhan, alors que le professeur Luc Montagnier déclarait devant les caméras de CNEWS que la pandémie  est “un accord entre la Chine et les Etats-Unis”. Nos enquêtes ont révélé quelques intrigues bizarres et déconcertantes entre des gens et certaines entités qui confirmeraient cette affirmation…

Précisément pour cette raison. dans le dernier reportage WuhanGate #7, nous avons divulgué grâce à un document de l’UNODA (United Nations Office of Disarmament Affairs), les mystérieux et dangereux laboratoires du Pentagone aux Etats-Unis, référant aussi à quelques recherches sur la manipulation génétique de coronavirus pour la construction de pathogènes “recombinant” ou obtenus en greffant un virus sur un autre : comme cela se serait passé pour le SRAS-COV-2 avec le VIH selon Bricage.

Dans le prochain reportage du WuhanGate#9, nous verrons toutes les recherches sur le génétiquement modifié et infecté avec les souches VIH SRAS dans le monde et spécifiquement en Chine. Même avec le soutien financier d’une institution occidentale qui jusqu’à encore hier, je pensais être extérieure à cette intrigue internationale résidant derrière cette pandémie.

Chaque jour qui passe montre toujours plus de cette hécatombe apocalyptique qui apparaît comme une conspiration des plus démoniaques venant de l’état profond international pour la mise en place d’un Nouvel Ordre Mondial, comme désiré par l’ancien directeur adjoint de la CIA, par le moyen de scénarios géopolitiques et d’un plan de vaccination mondiale  comme composants d’une ingénierie sociale et anthropologique, projet encore bien plus terrible que celui biologique et moléculaire en cours.

= = =

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

 

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

I I

I I

I I

Apocalypse sanitaire

Coronavirus… « Décrétons l’auto-défense sanitaire » contre la dictature technotronique en marche (Raoul Vaneigem)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 19 mai 2020 by Résistance 71

Chaque peuple sous le joug de la machine étatico-capitaliste est en état de légitime défense perpétuel, ces deux entités étant par essence dictatoriales… Il en va de même donc pour la situation sanitaire bien évidemment. La solution à la dictature technotronique qui se met en place depuis des décennies et s’accélère depuis les attentats nucléaires faux-drapeau du 11 septembre 2001, est la confédération des associations libres unies en communes libres, librement coopérant entre elles.
Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

~ Résistance 71 ~

 

 

Décrétons l’auto-défense sanitaire

 

Raoul Vaneigem

 

19 mai 2020

 

Source: https://www.lavoiedujaguar.net/Decretons-l-autodefense-sanitaire

 

La menace que le coronavirus a fait planer sur la santé des populations du monde entier a démontré que le véritable danger venait d’une dégradation des services médicaux. Cette dégradation, il n’est pas douteux que les impératifs de profit, partout prédominants, ne cesseront de l’accélérer.

Gérer les hôpitaux comme des entreprises à rentabiliser implique de sous-payer et de surexploiter le personnel, de diminuer le nombre de lits et de moyens techniques. Les grandes firmes pharmaceutiques paralysent la vraie recherche, jettent le discrédit sur les scientifiques qu’elles stipendient, interdisent des médicaments à bas prix qui ont fait leurs preuves pour vendre des vaccins douteux dont la seule efficacité garantie est l’intérêt financier qu’ils produiront.

Il va de soi que les États n’hésiteront pas à réitérer le coup des libertés restreintes, qui leur a si bien réussi. Tout en laissant se répandre les virus issus de la fonte du permafrost, ils se serviront sans scrupule du même prétexte épidémique pour confiner préventivement celles et ceux qui s’insurgent contre leur politique criminelle. Il faut dès maintenant déjouer cette manœuvre.

Il y va de notre vie et de celle de nos enfants : décrétons l’autodéfense sanitaire. Dans les rues, les villes, les campagnes, endossons la blouse blanche du personnel hospitalier. Tous aides-soignants, tous promoteurs de santé !

La morbidité de l’État et des institutions supranationales est permanente. À son encontre imposons, par la permanence et l’intransigeance de nos luttes, le droit imprescriptible à la vie.

Gilets jaunes, noirs, rouges, multicolores ne sont que les habits d’une révolution qui engage l’avenir de l’humanité. La blouse blanche est, plus qu’un symbole, une pratique. Si elle envahit les rues, comment l’État policier en viendra-t-il à bout ?

C’est aux peuples, principales victimes des mesures coercitives et des malversations budgétaires, de créer des conditions capables d’assurer à tous et à toutes la garantie d’éradiquer la maladie dont le capitalisme est le virus le plus implacable. Désobéissance civile, résistance à l’oppression, solidarité festive, y a-t-il meilleurs gages de santé ?

Nous sommes tous des aides-soignants. Le combat est partout où le pouvoir des Communes interdit les pesticides et les nuisances, réinvente l’école, les transports, les structures hospitalières, l’existence quotidienne. C’est un adage médical bien connu, que la plupart des maux se guérissent d’eux-mêmes si on leur donne suffisamment de temps. Nous sommes ce temps-là.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

Dossier spécial CoV19 : Ingénierie sociale et dictature technotronique (JBL1960)

Posted in actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 28 avril 2020 by Résistance 71

 

 

Résistance 71

 

28 avril 2020

 

Nous relayons ci-dessous le gros travail compilateur de mise en PDF de Jo sur le dossier coronavirus CoV19. A lire et diffuser sans aucune modération.

Dossier_special_CoV19_ingenierie_sociale_et_dictature_technotronique

 

Coronavirus crise et manipulation… Prédictions sur la suite des évènements pré-fabriqués (James Corbett)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, documentaire, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 avril 2020 by Résistance 71

 


Coronacontrôle et dictature technotronique

 

Une fois de plus analyse décapante et des plus pertinentes de James Corbett sur cette “crise pandémique du CoV19”, à laquelle nous adhérons totalement. Nous avions également mentionné (le 27 mars) que tout ceci était en fait une guerre biologique menée contre l’humanité, les pistes mènent de plus en plus vers cette thèse quelle que soit l’origine du CoV19.
Nous attirons particulièrement l’attention de nos lecteurs sur le second point de Corbett où il énonce que « les médias alternatifs reçoivent la corde qui va les pendre », point de vue intéressant qui ne peut que renforcer ce que nous disons depuis bien longtemps et que nous reformulerons différemment ici : Il ne sert à rien d’y voir clair si c’est pour ne pas agir. L’humanité est mûre pour une (r)évolution radicale, nous ramenant à nos sources et donc sur le chemin de notre réalisation humaine. Nous n’avons été que trop fourvoyés sur des voies de garages ne profitant qu’au plus petit nombre. La réflexion critique sans l’action n’est que masturbation intellectuelle. De fait, réflexion, pensée critique, compréhension critique de notre réalité et action pour la transformer doivent être étroitement imbriquées ; il ne doit pas y avoir entre elles l’épaisseur d’un cheveu. Nous sommes loin du compte, mais à un moment donné faudra bouger son cul dans le bon sens ou faire face à notre mise en esclavage perpétuelle. Ne donnons pas raison à cette vision de G. Orwell nous disant « Vous voulez savoir ce que sera le futur ? Imaginez une botte écrasant un visage… pour toujours. »

Ne soyons pas dupes, analysons, gardons notre sens et pensées critiques et… agissons en conséquence.

~ Résistance 71 ~

 

Prédictions : Ce qui arrivera ensuite dans la crise du Coronavirus

 

James Corbett

 

25 avril 2020

 

url de l’article original:

https://steemit.com/news/@corbettreport/predictions-what-will-happen-next-in-the-corona-crisis

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Parfois il n’est pas difficile de prédire le futur. Tout ce que vous avez à faire c’est d’écouter ce que les ingénieurs sociaux vous disent qu’ils vont faire. Par exemple, quand des néo-conservateurs vous disent que nous avons besoin “d’un nouveau Pearl Harbor” pour justifier la transformation de l’armée américaine, vous pouvez être certains que ce nouveau Pearl Harbor va se produire bientôt, dès qu’ils arriveront au pouvoir. (NdT: Corbett réfère ici à la célèbre phrase du document du think-tank PNAC un an avant les attentats de 11 septembre 2001…) Et maintenant, après avoir entendu pendant des années Bill Gates nous prévenir qu’une pandémie allait nous frapper et allait de ce fait transformer le monde tel que nous le connaissons, nous y sommes et il a même été aussi loin que de “simuler” l’exact scénario  de ce que nous vivons depuis quelques mois, juste un peu avant que cela ne se produise (NdT: comme il y avait des exercices en cours du NORAD le 11/9/01 simulant des détournements d’avions, durant les évènements de ce même jour et comme il y avait aussi en cours un scénario identique d’attaque du métro et des bus à Londres lors des attentats du 7/7/05… mais on nous explique que tout ça n’est que coïncidence bien entendu…).

Donc, vous voyez où je veux en venir. Parfois, entrevoir ce qui va se produire ensuite n’est juste qu’une question d’écouter ce que les planificateurs nous disent. Ceci à l’esprit, regardons 4 prédictions sur ce que la crise du coronavirus va bien pouvoir produire à partir de maintenant.

1. La “seconde vague” de pandémie sera blâmée sur les contestataires du confinement

Il y a une seconde vague du CoV19 qui va déferler dans quelques mois. Nous n’avons pas à spéculer là-dessus. Non seulement l’avons nous entendu de toutes les façons possibles par les politiciens et les “autorités” sanitaires ces derniers mois, mais c’est aussi une partie intégrale du maintenant célèbre article de la revue du MIT « We’re not going back to normal » (“Nous ne retournerons pas à la normale”), qui a révélé comment les vagues successives de confinement et de déconfinement allaient restructurer nos vies et nous conditionner dans l’Ordre Mondial du Corona (Corona World Order. )

Il n’y a aucun doute que ceci fasse partie du narratif de la pandémie alors que Bill Gates vient juste de le réaffirmer dans ses dernières notes sur la “première pandémie moderne” (« The first modern pandemic.”).

En fait, les planificateurs de la pandémie ont averti le public d’une seconde (puis troisième, quatrième…) vague de cette crise tellement de fois que nous pouvons affirmer sans crainte qu’une seconde vague va se produire.. Une telle vague pourrait se produire seulement si, comme le note le Dr. Dan Erickson dans son récent briefing sur le CoV19, si les gens donc émergent de leur confinement avec un système immunitaire affaibli et seraient donc plus susceptibles aux pathogènes de toute sorte.

Mais cette redoutée “seconde vague” ne doit même pas se produire dans la réalité, on peut toujours compter sur le bidouillage statistique des fraudeurs pour donner l’impression d’un nouveau round d’infections dans l’esprit public. Merde, si le gouvernement japonais peut magiquement affirmer une augmentation dramatique des infections au CoV-SARS-2 le même jour où les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont été officiellement reportés (comme je l’avais prédis du reste…), alors vous pouvez croire que les gouvernements dans le monde entier vont pouvoir délivrer leur narratif de “seconde vague” du virus sans se soucier du nombre de personnes malades ou pas.

Voici l’astuce : Quoi qu’il arrive, les planificateurs de la pandémie qui poussent un agenda bien précis (NdT :de contrôle) vont blâmer cette seconde vague sur ces satanés réfractaires au confinement qui se plaignent sans cesse d’être assignés à résidence. Vous savez, ces horribles tueurs de grand-maman qui osent s’opposer aux ordres de fermer les affaires qu’ils ont passé une vie de labeur à mettre en place et tous ces haïssables répandeurs de maladie qui refusent abruptement leur chômage forcé.

Vous pouvez déjà constater les grandes lignes de ce narratif être plantées dans la couverture médiatique entourant ce mouvement anti-confinement qui croît globalement. Ce sont ces ignorants imbéciles qui protestent qui mettent la vie de ces vaillants personnels médicaux en danger et qui osent exercer leur droit de se rassembler pacifiquement et demandent un remède à leurs griefs !

Donc vous verrez que lorsque le confinement va se terminer juste un petit peu, alors déferlera avec force la “seconde vague”.. du moins dans les médias. Et chaque mort supplémentaire sera blâmée sur ces inconscients qui contestent leur emprisonnement à la maison et sont forcés au chômage.

2. Les médias alternatifs reçoivent la corde pour se pendre eux-mêmes

Cette prédiction est fondée sur les observations :

  1. Il y a environ un an, YouTube a mis en place un nouveau système qui rend public les comptes des abonnés, ceci a eu pour résultat une chute des abonnements pour beaucoup de chaînes altmedias, incluant la mienne.
  2. A peu près à la même époque, ils ont commencé à mettre en place des changements dans la recommandation d’algorithme assurant que des “contenus dangereux” (lire : les médias alternatifs), ne seraient plus si souvent recommandés aux visionneurs.
  3. Vers le moment où la crise du coronavirus a vraiment commencé à se faire sentir, il y a environ 6 semaines, ces restrictions semblent avoir été levées, les abonnés de mon compte soudainement augmentant et mon travail étant d’un seul coup recommandé de nouveau par l’algorithme de YT

Bon, je n’ai aucune info de l’intérieur sur le pourquoi de ces changements. Je ne peux ici que travailler en observant et je peux confirmer (ainsi que d’autres personnes des altmedias avec qui je suis en contact) ceci de ma propre expérience. Mais il n’y a aucun doute dans mon esprit que certains filtres qui mettaient mon travail sous le boisseau ainsi que celui des medias alternatifs de manière générale, ont été retirés.

Hourra ! Un point pour les medias alternatifs et la vérité non ?

On peut rêver. Non, je pense que ce que nous voyons actuellement est une poussée voulue et une large promotion d’une certaine pensée questionnant la version officielle du CoV19 de façon à ce qu’ils aient précisément une excuse pour avancer vers leur agenda de purge de l’internet, sûrement durant la seconde (et troisème, quatrième) vague de la crise. Ma théorie est qu’on nous met en scène pour “une seconde vague mortelle” non seulement dans le narratif “pandémique viral”, mais aussi dans la “mortelle infodémie” son narratif et ce soudain “bourgeonnement” de conspiration en ligne théorisant sur le sujet, va être utilisé comme une excuse pour purger toute information qui ne suit pas le narratif officiel des gouvernements sur la pandémie.

Pensez à une opération faux-drapeau de guerre de l’info : poussez toute sorte de contenu “conspirationniste”, du bien pensé au plus délirant de façon que ce soit une présence bien visible que les gens ont en ligne de cette crise. Puis, alors que les choses s’aggravent et partent en sucette, les théoriciens du complot peuvent être blâmés (comme les réfractaires au confinement) d’avoir troublé les eaux de l’info avec de la “désinformation”.

Nous voyons déjà le tout début de ce narratif qui se joue. Les géants des réseaux sociaux  se sont déjà impliqués pour combattre “la fraude et la désinformation” en ce qui concerne le CoV19 et la CEO de YT, Susan Wojciki vient juste de confirmer ce qu’ils voulaient exactement dire par “fraude et désinformation”, à savoir : tout ce qui défie les dires et annonces de l’OMS (NdT: dont le premier investisseur est Bill Gates maintenant que les Yankees ne la financent plus… pour l’instant…).

Personnellement, je vais tirer avantage de cette courte fenêtre d’opportunité pour atteindre le plus possible de personnes, mais je ne me fais aucune illusion que la promotion  d’une information fondée sur la vérité trouvera sa juste place pour très longtemps encore sur les grosses plateformes high tech des réseaux sociaux. Comme je l’avais prédit dans mon New World Next Year 2020, il est plus que possible que cette année restera comme la dernière pour l’internet que nous connaissons toutes et tous.

3. La Chine sera blâmée

N’est-il pas marrant de constater qu’il y a encore juste quelques semaines, c’était un crime de la pensée streng verboten que de suggérer que ce nouveau coronavirus ait pu provenir d’un laboratoire classé P4 dans l’échelle du biohazard sis à Wuhan et que maintenant cette théorie est devenue une thèse des merdias de masse et fait les manchettes. Pourquoi donc ? Je vais vous le dire : c’est parce que nous sommes en 3ème guerre mondiale.

Si tout ceci paraît familier, c’est parce que j’ai exactement écrit cela le mois dernier. Je sais que vous me l’avez déjà entendu dire, mais cela vaut de le répéter : les historiens du futur prendront peut-être la crise du CoV19 de 2020 comme le marqueur du début de la 3ème guerre mondiale ; et j’ai aussi dit auparavant que ces historiens auront tort, en assumant du moins qu’ils ne se réfèrent qu’au jeu d’échecs à 2 dimensions de surface que semblent jouer les Etats-Unis et la Chine dans cette version de la 3ème GM. Mais comme je l’ai déjà dit le mois dernier (NdT: nous aussi sur R71 de manière indépendante…), la 3ème guerre mondiale a déjà commencé et elle oppose l’humanité libre contre les oligarques qui cherchent à nous réduire en esclavage.

Mais on peut être certain que si et quand les oligarques décideront de vraiment plonger le monde dans le chaos et de lâcher les chiens de guerre, les escrocs du pouvoir utiliseront le narratif du “coronavirus fait dans un laboratoire” (chinois) pour justifier cette guerre. La guerre des mots fait déjà rage. Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères Zhao Lijian a déjà levé la possibilité que l’armée américaine a amené le virus à Wuhan durant les derniers jeux militaires qui s’y sont déroulés en octobre dernier. En retour, le sénateur américain Tom Cotton suggère que le virus a fuité et est une arme biologique chinoise, une affirmation qui est maintenant suivie de manière bien cavalière par certaines parties de la presse américaine sous influence “Mockingbird” (NdT : du nom de code de l’opération de contrôle de la CIA sur les médias..)

Il y a maintenant un bon nombre de plaintes en justice déposées sur la théorie que ceci fut en fait une arme biologique chinoise et que le gouvernement chinois doit être tenu pour responsable de tous les dégâts causés par le CoV19 ainsi que la fermeture de l’économie mondiale qui s’en suit (il y a une plainte enregistrée pour une somme en dommage et intérêt de 20 000 milliards de dollars !!…). Bien entendu personne ne pense ou ne compte sur Pékin déboursant cette somme sur le jugement éventuel d’un juge américain, mais si une telle condamnation survenait, il y a fort à parier que cela ajouterait grandement au cas des faucons chinois pataugeant dans le marécage Trump.

Pour la millionnième fois, laissez-moi rajouter que toute guerre sino-américaine qui se trame est en fait un conflit forcé et totalement manipulé, tout comme le conflit qui opposa au XXème siècle les Etats-Unis et l’URSS (guerre froide) ; mais les pertes en vie humaine dans le premier cas seront bel et bien réelles.

Ne vous y trompez pas, vous n’avez pas encore tout entendu au sujet de la disputaille entre Pékin et Washington sur qui est à blâmer pour le présent bordel que nous vivons toutes et tous.

4. Les vraies armes biologiques attendent sous le coude

En parlant d’arme biologique, ne mettons pas de côté la possibilité que nous soyons en fait en train de gérer une telle situation. En fait, il y a de très fortes raisons de penser que c’est en fait le cas et que le déni patenté de l’idée par la clique habituelle est en fait facilement démontable comme bidouillage non-scientifique.

Un autre indice des plus intéressants le long de ce jeu de piste aux miettes de biscuit émerge avec le travail de Li Lanjuan de l’université de Zhejiang, qui rapporte maintenant la découverte de quelques 30 espèces différentes de ce SRAS-CoV-2. Quelques unes de ces espèces, incluant celle prévalente en certaines parties de l’Europe et à New York, sont capables de reproduire jusqu’à 270 fois la charge virale des espèces plus faibles. La recherche a aussi découvert un développement des plus inhabituels chez un des patients étudiés :

Les chercheurs ont aussi trouvé trois changements consécutifs, connus sous le terme de mutations tri-nucleotidiques, chez un patient de 60 ans, ce qui est un évènement rare. D’habitude, les gènes mutaient sur un site à la fois. Ce patient a passé plus de 50 jours à l’hôpital, bien plus longtemps que les autres patients du CoV19 et même ses matières fécales étaient contaminantes avec des espèces virales actives et vivantes.

Prenez cette recherche avec tout ce qu’on entend sur ce virus avec un bon grain de sel certes ; mais si tout cela est vrai, cela pourrait certainement ajouter toujours d’eau au moulin de la théorie que nous n’avons pas à faire à un virus naturel.

Quoi qu’il en soit, nous savons tous que toutes les puissances militaires ont dépensé des sommes considérables d’argent dans le développement d’armes biologiques très variées. Officiellement, ces programmes de recherche et de développement d’armes biologiques sont toujours faits sous le prétexte qu’elles ne serviraient que de moyen de “défense”. Après tout, si nous ne développons pas ces armes comment pourrons-nous apprendre à nous en défendre.. vous savez, si l’ennemi en développe ? (n’y pensez-pas trop fort ni trop longtemps quand même hein ?…)

Bien sûr, ceux qui sont à l’écoute et lisent le Corbett Report sont plus au courant. La vérité est que les programmes d’armes biologiques sont mis en place à des fins offensives. Le fait que l’anthrax par exemple, qui a terrorisé les Etats-Unis à la fin 2001 provenait du labo de Fort Detrick n’est qu’une toute petite indication que ces programmes existent. Le PNAC avait même mis des armes biologiques créées spécifiquement contre certaines races sur sa liste de vœux à la page 60 de leur document sur la reconstruction de la défense américaine « Rebuilding America’s Defenses .

La triste vérité est que la possibilité que des armes biologiques soient lâchées et inévitablement, utilisées dans des attentats terroristes faux-drapeau afin de blâmer la chose sur l’ennemi du moment, a toujours existé. Mais maintenant que nous opérons la transition de l’âge de la terreur à l’âge de la bio-terreur, cette possibilité a considérablement augmenté.


Bill « la piquouze » nous attend…

Donc, sur cette note, je vous laisse avec cette observation à glacer le sang : Rappelez-vous les dernières “Gates Notes” en date que je mentionnais dans la prédiction #1 plus haut ? Vous savez cette fameuse “première pandémie moderne” ? Et bien voici comment Bill “planificateur de pandémie” Gates parle de cette crise courante du coronavirus dans sa conclusion :

“Melinda et moi-même avons grandi en apprenant que la seconde guerre mondiale fut le moment qui a défini la génération de nos parents. De manière similaire, la pandémie du CoV19, la première pandémie moderne, va définir cette ère. Personne survivant à cette pandémie #1 ne pourra l’oublier et il est impossible d’en dire trop sur la douleur que les gens ressentent maintenant et vont continuer à ressentir dans les années à venir.”

Et oui, non seulement il assimile la lutte contre cet “ennemi invisible” à la seconde guerre mondiale, comme tous les politiciens et “experts” semblent vouloir le faire dernièrement, mais il va même jusqu’à qualifier cette crise de “pandémie #1”, comme dans “1ère partie”. L’implication évidente ici est que, juste comme la première guerre mondiale fut suivie par la seconde, également, la “pandémie #1” sera suivie de la “pandémie #2”.

On se demande vraiment ce qu’il a encore comme tour dans son sac à nous montrer non ?…

= = =

L’article le plus lu sur R71 ces 30 derniers jours:
« Coronavirus * L’oligarchie lance une guerre biologique contre les peuples »

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

Notre dossier « Dictature technotronique »

Dossier spécial CoV19, ingénierie sociale & dictature technotronique

5 textes modernes pour mieux comprendre et agir :

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 


L’humanité vaincra…

Coronavirus CoV19 = SARS-CoV-2, créé à l’ Université de Caroline du Nord (Résistance 71 et Veterans Today)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 20 avril 2020 by Résistance 71

 


CoV19 Caroline du Nord

 

Université de Caroline du Nord : preuve documentaire de la fabrication du CoV19 depuis 2003

Article précurseur de 2006 précédent la création du CoV en 2017

 

VT

 

17 avril 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/04/17/university-of-north-carolina-evidence-cv19-in-design-since-2003-2006-paper-precursor-to-2017-creation/

 

~ Traduit de l’anglais et note de Résistance 71 ~

 

VT: En 2017, une recherche financée par une vitrine de la CIA, a créé le virus CoV19 à l’université de Caroline du Nord ; il fut créé depuis un échantillon de virus reçu de la ville de Wuhan en Chine. En remontant la filière, nous avons trouvé cette recherche datant de 2006 sur le comment recréer le plus mortel mais moins efficace virus du SRAS en quelque chose d’exactement comme le CoV19, la recherche fut publié sous forme d’article scientifique par l’Université de Caroline du Nord en 2006. Il y a d’autres choses remontant à 2006, choses qui firent parties d’un programme secret de l’ère Bush, visant à renouveler la capacité de guerre biologique de l’Amérique.

Résistance 71 : Ci-dessous, l’article de VT contenant la documentation photographique (pas en pdf) de l’article de recherche scientifique sur la création génétique en laboratoire du CoV19 en passant par un virus SARS-CoV de chauve-souris chinoise. Nous avons récupéré l’article en format PDF que nous publions aussi ci-dessous, cliquez sur le lien (article en anglais) pour téléchargement.

Il est à noter que depuis quelques semaines où VT a commencé à sortir cette documentation en recherche génétique militaro-universitaire, des membres clef de VT ont été directement menacés. C’est du lourd et la vérité a pointé le bout de son nez il y a déjà un petit moment pour qui désire rechercher en dehors du carcan de la pensée propagandiste.

Alors que dire de l’intervention très récente du Professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine 2008, impliquant une fabrication en labo d’un virus CoV contenant une séquence ARN du virus VIH qu’il connait si bien, confirmant ainsi une étude préalable indienne sur le sujet et accusant la labo P4 de Wuhan d’être à l’origine de la « fuite accidentelle » de la bestiole dans la nature ? Nous pensons que ce n’est absolument pas incompatible avec cette confirmation de la création du CoV19 au labo de l’UNC, elle est en fait une parfaite couverture…. Un excellent pare-feu, qui jette le discrédit sur la Chine et le labo de Wuhan (dont la France est partenaire ne l’oublions pas…) et pendant que les chiens des merdias se jettent là-dessus, personne ne vérifiera plus la piste yankee de Caroline du Nord et des labos du Pentagone d’Ukraine et de république de Georgie qui auraient mis ce nouveau virus sous forme d’arme biologique pour être dispersé.. en Chine, à Wuhan par une équipe militaire participant aux Jeux Sportifs inter-armés en octobre 2019 dans cette même ville de Wuhan, comme par hasard….

La crise mondiale du coronavirus CoV19 ou plus exactement :
SARS-CoV-2 « Caroline du Nord » est ni plus ni moins que la 3ème guerre mondiale déclenchée entre l’oligarchie et l’humanité. Il est très important, vital même d’en prendre conscience et d’agir en conséquence tant qu’il en est encore temps… Nous sommes en état de légitime défense ! Nous sommes 99,9% il s ne sont que 0,1% Nous ne sommes le pot de terre que par notre consentement… Il suffit de retirer notre consentement massivement et à tout jamais et le système s’écroule une bonne fois pour toute pour que nous le remplacions par cette coopération et entraide  profondément ancrées dans notre nature, c’est à dire RADICALES, formant le socle fondamental d’une société des sociétés universelle menant l’humanité à sa réalisation définitive. Qu’on se le dise !

L’article original de VT:

https://www.veteranstoday.com/2020/04/17/university-of-north-carolina-evidence-cv19-in-design-since-2003-2006-paper-precursor-to-2017-creation/

L’article scientifique dans son format PDF, cliquez ici…

Titre de l’article en français: « Reprogrammer le circuit de transcription du coronavirus du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, l’ingénierie d’un génome de recombinaison résistant »
article soumis pour révision et publication  le 15 mai 2006 par B. Yount, R. Roberts, L. Lindesmith et R. Baric du département d’épidémiologie, programme des maladies infectieuses, Ecole de Santé Publique, département de microbiologie et d’immunologie, Ecole de Médecine, Centre de Vaccination de l’état de Caroline, Université de Caroline du Nord, Chapel Hill, NC 27599
A noter pour l’anecdote qui n’en est peut-être pas une… en page 2 de l’article scientifique dont nous fournissons le PDF ci-dessus, un gène du nouveau virus y est appelé « Remilla luciferase ». On ne peut pas inventer des trucs pareils !… Allez le lire par vous-même.

Autre article sur le CoV19 créé à l’université de Caroline du Nord

« Coronavirus, le monde selon la fondation Bill & Melinda Gates »

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

 


CoV19… Guerre contre l’humanité
Résistance 71 du 27/3/20