Archive pour chômage Espagne France Europe

Nouvel Ordre Mondial et destruction des sociétés: 11,7 millions de pauvres en Espagne (1 Espagnol sur 4 vit dans la pauvreté)…

Posted in actualité, économie, crise mondiale, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , on 29 octobre 2014 by Résistance 71

L’époque est mûre camarades espagnols pour refaire 1936 et les communes libres anarchistes. Reprendre le modèle et corriger les erreurs faites alors, aujourd’hui plus de Franco pour faire le sale boulot de l’oligarchie… Bientôt le tour de la France avec le FMI et sa harpie de service qui pointent leur nez !

— Résistance 71 —

 

11,7 millions de personnes vivent dans la pauvreté en Espagne

 

Press TV

 

28 Octobre 2014

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2014/10/28/383970/1-in-4-spaniards-living-in-poverty/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une organisation caritative importante catholique a dit dans un rapport qu’un Espagnol sur quatre vit dans la pauvreté en Espagne.

D’après ce rapport par Caritas Mardi, le nombre d’Espagnols pauvres a augmenté de 4,4 millions depuis que le pays a été touché par la crise économique en 2008.

L’association rapporte plus avant que le nombre de personnes dans la pauvreté a maintenant atteint les 11,7 millions soit une personne sur 4 (25% de la population). De ce nombre 77% sont au chômage et 61% ont d’énormes difficultés pour avoir un endroit où vivre.

Le rapport note également que 25,1% des Espagnols vivaient en mode d’exclusion sociale depuis la mi-2013.

L’Espagne, population d’environ 46,5 millions d’habitants est touchée par un taux de chômage de 23,7%.

“Sans entrer dans le débat économique pour savoir si nous sommes dans une nouvelle période de croissnce ou non, nous devons noter qu’il n’y a aucun signe pour dire que la tendance vers une situation qui empire a stoppé”, a ajouté le rapport.

Depuis 6 ans au creux de la vague, l’Espagne cherche a diminuer son déficit à 5,5% de son PIB pour la fin de l’année. Le pays essaie aussi de réduire sa dette publique dans la limite fixée par l’UE de 3% du PIB pour 2016.

“La croissance économique par elle-même ne mène pas à l’égalité.” A dit le secrétaire général de l’association Caritas Sebastian Mora, ajoutant: “Ce qui est clair, c’est que pour combattre la pauvreté et l’exclusion sociale, vous devez doper la protection sociale. C’est vrai qu’il y a eu des programmes et des plans… mais ces efforts sont absolument insuffisants.”

Le rapport a ajouté qu’environ 500 000 familles en Espagne n’ont aucune source de revenus.

Caritas a aussi suggéré que la crise économique en Espagne a aussi affecté négativement les immigrants, spécialement ceux qui arrivent du dehors de l’UE.

Le gouvernement du premier ministre Mariano Rajoy a augmenté les impôts, gelé les salaires publics et limiter toutes les dépenses sur les services publics comme l’éducation, la sécurité sociale et l’assistance médicale.

Aggravation de la crise économique: 25% de chômage en Espagne… La France ? C’est pour demain…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, économie, crise mondiale, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, politique française, résistance politique, syndicalisme et anarchisme, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 27 octobre 2012 by Résistance 71

Grève Générale Illimitée à compter du 14 Novembre en Espagne, Portugal, Grèce, que les travailleurs français rejoignent le mouvement, car nous sommes les prochains sur la liste. C’est unis et coordonnés que les peuples vaincront.

Qu’on se le dise !

— Résistance 71 —

 

Un Espagnol sur quatre est sans emploi alors que le chômage atteint un taux record

 

RT

 

Le 26 Octobre 2012

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/spain-unemployment-record-high-312/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le taux de chômage espagnol a atteint un record à 25%. Le pays est actuellement en train de faire face à la plus grosse crise du chômage depuis les années 1970.

Le troisième quart de l’année 2012 a vu le chômage passer de 24,6 à 25,2% avec 85 000 personnes de plus cherchant un emploi, environ un cinquième de la population espagnole entre 15 et 64 ans.

La jeunesse du pays est la plus touchée avec plus de 50% de chômage dit l’Institut de Statistiques National espagnol. Par secteur d’activité les services, le bâtiment et les industries manufacturières enregistrent le plus gros taux de chômage. Avec ce taux, l’Espagne a maintenant le second plus haut taux de chômage de la zone euro derrière la Grèce où le taux avait atteint les 25% en Juillet dernier. Le chômage était en moyenne de 11,4% en Août à travers la zone euro. Les autorités espagnoles sont en train de débattre pour savoir si elles vont faire la demande d’un plan de sauvetage. Le gouvernement donne une prévision optimiste pour 2013, disant que cela sera la dernière année de récession et que le PIB ne chutera que de 0,5% et que le chômage diminuera. Quoi qu’il en soit, les experts prédisent eux, que le PIB espagnol chutera de manière bien plus signifiante et que le chômage augmentera à la fin de l’an prochain.

Grèves et grosses manifestations sont devenues des passes-temps favoris pour les Espagnols. Vendredi une grève partielle a perturbé les transports.

La prochaine grève nationale a été annoncée par le syndicat général des travailleurs et la fédération du travail pour se produire le 14 Novembre prochain (NdT: Grève générale illimitée). Les travailleurs grecs et portugais se joindront également à ce mouvement de grève. Une des façons de gérer ce haut taux de chômage est d’investir, a dit à RT Gabriele Zimmer, députée au parlement européen.

“Beaucoup de jeunes en Espagne, en Irlande, au Portugal ont quitté leur pays et en Espagne nous avons un taux de chômage de plus de 50% chez les jeunes qui n’ont pas de futur. Voilà pourquoi nous devons investir dans la sphère économique, nous devons donner aux gouvernements et aux PME, la possibilité d’investir”, a t’elle expliqué.

Les autorités de l’eurozone doivent complètement changer leur politiique et commencer à mettre les gens devant la stabilisation de l’Euro a estimé Zimmer. “Nous devons regarder ce que nous pouvons faire pour les citoyens dans nos pays, plus de 120 millions de personnes dans l’Union Européenne vivent dans la pauvreté et son socilaement exclus, ceci n’est pas un bon signe, ni un bon symbole pour l’UE qui a été honorée d’un prix Nobel de la Paix”, a t’elle dit.

L’auteur William Engdahl dit aussi que l’austérité est la source des troubles dans la zone euro, blâmant essentiellement les banques.

“Ces banques demeurent la source du problème. Il n’y a rien qui vient dans l’économie réelle et ceci est la racine même des 25% de chômage en Espagne et en Grèce et partout ailleurs dan l’UE” a t’il dit.