Archive pour cartel banquier blanchiment argent

Nouvel Ordre Mondial: Les 8 familles du cartel banquier transnational… Origine et fonctionnement (vidéo entretien Dean Henderson)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, économie, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 10 juillet 2018 by Résistance 71


La City de Londres, « Couronne »

 

Résistance 71

 

10 juillet 2018

 

Excellent entretien de Dean Henderson avec Zain Khan (media alternatif du journaliste écrivain hôte de Zain Khan Live ex-Tactical Talks, Khan est un transfuge des merdias de masse) sur les huit familles du cartel banquier, de leur origine à leur mode de contrôle du système de gouvernance mondial.

Vidéo (en anglais avec sous-titrage), durée: 22 minutes:

 

 

Lectures complémentaires:

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Les huit familles derrière le cartel banquier transnational

Manifeste pour la Société des Sociétés

Que faire ?

Sutton_Wall_Street_et_la_montée_d’Hitler

Sutton_Wall-Street_et_la_Révolution_Bolchévique

 

Publicités

Oligarchie financière: Le cas HSBC ou quand la haute finance criminelle…

Posted in actualité, économie, CIA et traffic de drogue, crise mondiale, N.O.M with tags , , , , , on 7 janvier 2013 by Résistance 71

… Lave toujours plus blanc l’argent sale de la drogue et des trafics illicites en toute impunité. Nous avions traduit le mois dernier un excellent article d’Andrew Gavin Marshall à ce sujet. Les cartels transnationaux de la haute finance et celui de l’industrie sont les instigateurs de toujours plus de crimes à l’échelle planétaire, en effet, pourquoi arrêteraient-ils alors que pour les banques les frais de négociations ne représentent qu’un très faible pourcentage des profits engrangés.

Le dealer de hashich du coin de la rue fera de la prison, tandis que ceux qui blanchissent le fric gagné sur la misère humaine en amont et en aval du processus, non seulement ne risquent rien, mais sont en plus présentés comme les modèles de respectabilité de la société pathétiquement et pathologiquement décadente.

A force de marcher sur les mains la société a perdu ses repères. Effarant !

— Résistance 71 —

 

Comment les banquiers aident les trafiquants de drogue et les terroristes

 

Cryptogon

 

Le 5 Janvier 2013

 

url de l’article original:

http://www.cryptogon.com/?p=33062

 

~ Traduit de l’anglais par résistance 71 ~

 

 

Le mois dernier, HSBC a admis devant une cour de justice qu’elle avait autorisé de gros cartels de la drogue mexicain et colombien de blanchie au moins 881 millions de dollars. La banque a également admis avoir utilisé différents moyens techniques pour transférer des centaines de millions de dollars vers des nations sujettes à des sanctions commerciales incluant l’Iran, Cuba et le Soudan en violation de la loi Trading with the Enemy (Commercer avec l’ennemi). “En au moins une occasion, HSBC a informé une banque en Iran sur la manière de formater ses messages de paiement afin que les transactions ne soient pas bloquées ou rejetées par les Etats-Unis”, a dit l’assistant du ministre de la justice américain Lanny A. Breuer.

Ceci représente quelques unes des transgressions découvertes pendnat une enquête de deux ans menées par les ministères de la justice et des finances et reconnues par la banque HSBC lors d’un arrangement hors cour, connu sous le nom d’accord de report de poursuite, qui a été enregistré dans une cour de justice fédérale en Décembre.

Pas un seul responsable exécutif de la banque n’a été mis en accusation pour crime. Au lieu de cela, la banque a payé 1,9 milliards de dollars d’amendes et de renoncement, ou environ 10% des bénéfices bruts qu’elle a gagnés juste en 2010, une des cinq années pendant lesquelles la banque a admis avoir eu une conduite criminelle.

 

Related:

 

Banks Financing Mexico Gangs Admitted in Wells Fargo Deal

DEA Launders Mexican Profits of Drug Cartels