Archive pour canada loi C-51 dictature

Résistance au colonialisme: la loi canadienne liberticide C-51 énième tentative ethnocidaire…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 mai 2015 by Résistance 71

Rejoignez le mouvement pour la répudiation des bulles papales colonialistes, plus nous mettrons de pression sur la hiérarchie cléricale jusqu’au Vatican et plus ces diktats papaux auront de chance à être répudiés.

— Résistance 71 ~

 

“La religion est pour ceux qui ont peur d’aller en enfer, la spiritualité est pour ceux qui y ont déjà été…”
~ Vine Deloria Jr, Lakota ~

 

La loi C-51 crée des criminels

 

Mohawk Nation News

 

29 Mai 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/05/29/creates-criminals-bill-c-51/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La loi C-51 de Stephen Harper met hors la loi la radicalisation de l’Islam, une religion. Le territoire Rotinoshonni est inondé de deux concepts de la “longue maison”, kaianereh:kowa et le code de Handsome Lake (gawaiio).

Kaia’nere:kowa est la loi de la terre de l’Île de la Grande Tortue (NdT: apellation de l’Amérique du Nord chez les nations indigènes), fondée sur la pensée de base et la connaissance du comment les humains s’articulent dans les fonctions de l’univers. La cérémonie de remerciements de commencement dénote un système interdépendant en relation avec tous les éléments de la nature, qui sont tous égaux ; les femmes ont du pouvoir dans la vie sociale, économique, politique et le peuple forme la véritable base du pouvoir. La Grande Loi de la Paix (kaiane’re:kowa) n’est pas une religion. C’est notre système politique de prise de décision consensuelle.

Les gens qui suivent le code décrivent Handsome Lake comme étant une religion. Elle est basée sur un ordre hiérarchique qui va à l’encontre de la Grande Loi de la Paix, qui elle, est égalitaire. Leur “créateur” est un concept hiérarchique mâle établi selon un modèle du Vatican. Leur “longue maison” est où ils “prient”, une église sans clocher. Ce code fut créé pour semer la division parmi les Rotinoshonni (Iroquois) afin de dominer et de renverser la loi de la terre, kaiane’re:kowa. Ils l’ont prouvé en permettant un agent de la COURONNE (NdT: City de Londres/Banque d’Angleterre/Vatican), Aaron Detlor, avocat du barreau, de les incorporer dans la matrice de l’amirauté.

La corporation Canada a développé une nouvelle façon pour essayer de détruire la Grande Paix. Le Canada fait la promotion et finance la religion de Handsome Lake dans la plupart des communautés Rotinoshonni en subventionnant la construction de leurs “longues maisons” et de leurs programmes.

Note du traducteur: Cette religion de Handsome Lake ou Gawaiio a été inventée vers 1799-1800 par un Iroquois de la nation Seneca qui affirma avoir eu des “révélations par visions” et les codifia. Il fut aidé par des prêtres jésuites dans sa démarche “mystico-propagandiste”. Les suiveurs de la religion, qi se développa plus avant dans les années 1820, ont abandonné le mode de vie traditionnel Iroquois ce qui était le but de la manœuvre: la division, le christianisme ne suffisant pas, il fallait une nouvelle religion empruntant à la fois du christianisme et de la tradition ancestrale: ils accouchèrent du code de Handsome Lake… Le texte tel qu’il est connu aujourd’hui fut écrit par Arthur C. Parker en 1913.
En comparaison, Kaiane’re:kowa, un des textes fondateurs de l’humanité, appelé “Constitution de la Confédération Iroquoise” et que nous avons traduit cette année entièrement en français, date du XIIème siècle et fut le fondement des traités de cohabitation entre les envahisseurs européens et les natifs Iroquois et leurs alliés depuis le XVIème siècle, même si tous les traités ont été bafouées par les colons. Kaiane’re:kowa est le seul texte ancestral traditionnel régissant les relations inter-nations sur l’ensemble du continent des Amériques. Point.

La loi C-51 a été passée pour mettre hors-la-loi la radicalisation de quelque religion que ce soit. Aaron Detlor a incorporé le conseil des chefs de la confédération iroquoise pour en faire une entité entrepreneuriale. La véritable cible de l’entreprise Canada est la Grande Loi de la Paix, notre forme ancestrale et légale de gouvernement, Il nous apparait qu’ils sont en train d’essayer de classer quiconque suivant la Grande Loi de la Paix (kaiane’re:kowa) comme la radicalisation de Handsome Lake code.

Kaiane’re:kowa n’est affilié avec aucun bâtiment, elle est notre constitution et elle réside dans nos esprits, pas dans un édifice. Notre source d’énergie est toute la création, le dénominateur commune de tout l’univers, nous parlons à notre mère, à nos parents et à personne d’autre. Pas besoin de médiateur, de prêtre ou de “gardien de la foi”.

Toute personne qui se soumet aux lois étrangères s’est aliéné. (wampum 58)*.

Ainsi se lamente REM: “That’s me in the corner. That’s me in the spotlight losing my religion. Trying to keep up with you. And I don’t know if I can do it.” [Losing my religion].

= = =

Note de Résistance 71:

Voici le Wampum 58 de Kaianereko:wa traduit par nos soins:

 »

  1. Les chefs des Cinq Nations se trouvent maintenant debout en cercle se tenant par les mains. Ceci signifie et garantit qui si un des chefs de la confédérations quitte le conseil et cette confédération, ses bois de cerf, emblème de son titre de chef, ainsi que ses droits de naissance, devront être hébergés sur les bras des chefs de l’union dont les mains sont jointes. Il renonce à son titre, les bois de cerf tombent de son front mais restent au sein de la confédération.

Une autre signification est que si à un moment donné, un des chefs de la confédération choisit de se soumettre à la loi d’un peuple étranger, il n’est plus dans, mais en dehors de la confédération et on devra dire des personnes de cette classe qu’ils “se sont aliénés”. De même, de telles personnes qui se soumettent aux lois de nations étrangères doivent abandonner leurs droits et appartenance à la confédération des Cinq Nations et son territoire.

Vous, les chefs de la confédération des Cinq Nations, demeurez ferme de façon à ce que si un arbre tombe sur vos bras joints, il ne pourra pas vous séparer ou affaiblir votre poigne. Ainsi se préservera la force de l’union. »

 

Résistance politique: Temps de se lever contre les lois liberticides… L’Occident se fascise à vu d’œil…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, crise mondiale, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société libertaire, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 22 avril 2015 by Résistance 71

“Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté pour plus de sécurité n’auront, ni ne méritent, ni l’un, ni l’autre.”
~ Benjamin Franklin ~

Ne trouvez-vous pas bizarre que d’un seul coup le Canada ait cette loi en stock, que la France ait passé en catimini la “loi sur le renseignement”, que les yanks aient leur Patriot Act et toutes leurs lois liberticides depuis 2001, idem au Royaume-Uni et dans le monde occidental ? Le durcicement vers la dictature occidentale est évident… L’oligarchie est passée en phase finale de mise en place de sa grille de contrôle du Nouvel Ordre Mondial.

N’oubliez jamais: NOUS SOMMES TOUS DES COLONISÉS !

C’est la main dans la main avec les peuples et nations indigènes colonisés et opprimés que nous en sortirons, ensemble et pas autrement ! Union et désobéissance civile !…

~ Résistance 71 ~

 

Le projet de loi canadienne liberticide C-51* est au sujet du contrôle de la population et pas du tout au sujet du terrorisme

 

Association des Iroquois et des Indiens Alliés (AIIA ou AIAI en anglais)

 

24 Mars 2015

 

url de l’article original:

http://www.aiai.on.ca/newsroom/opinion/bill-c-51-is-about-control-not-terrorism/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Note* du traducteur: Le projet de loi C-51 est une loi liberticide estampillée comme le “Patriot Act” canadien, de la même façon que l’est la loi récemment passée en France, en catimini dans une assemblée ne contenant que 30 députés votant pour la “loi sur le renseignement”, autre ignominie liberticide occidentale.

En tant que peuples indigènes nous avons fait l’expérience de l’oppression et du contrôle par le gouvernement colonial canadien ces derniers 150 ans. Nous avons souffert de politiques et de lois qui ont été faites pour nous éliminer, nous assimiler, nous opprimer et nous réduire au silence total. Ceci corespond à notre expérience, notre vécu sur nos propres terres et ceci continue jusqu’à aujourd’hui.

Nos peuples sont devenus des sujets de recherche rapides lorsqu’il convient d’évaluer les dangers sous-jacents qui sont cachés dans des morceaux de législation (liberticides). Nous sommes, et à juste titre, souvent très suspicieux et critiques des politiques et des lois qui sont empaquetées pour nous être vendues comme étant dans notre “meilleur intérêt” ou faites pour nous “protéger”. C’est du point de vue de cette vision sous loupe binoculaire que nous pouvons partager un appel de danger fort et clair à la fois pour les Canadiens et les peuples indigènes. La loi C-51, la loi anti-terrorisme, est au sujet du contrôle de la population et non pas au sujet du terrorisme.

La loi C-51 est faite pour nous maintenir dans la peur de quelque chose, le tout au nom de réduire au silence les citoyens et de contrôler la désobéissance civile. Le langage de terrorisme n’est que rhétorique utilisée pour vous vendre toujours plus de guerre et pour que vous achetiez toujours plus de ces mesures de sécurité économiques et autres. C’est le monstre de dessous le lit, celui du placard, monté en épingle par la propagande et la prise de position politique. Vous avez bien plus de chance de mourir dans un accident avec votre tondeuse à gazon que de mourir dans un “attentat terroriste” (NdT: qui dans la quasi totalité des cas sont perpétrés par les services d’état ou leurs mercenaires privés…)

Au travers du Canada ces dernières trois années, nous avons vu à maintes reprises le mouvement indigène et ses alliés canadiens Idle No More descendre dans les rues pour manifester contre les législations qui enfreignent sur les droits indigènes et qui affaiblissent la protection de l’environnement. Les peuples indigènes ont résisté au gouvernement pour notre futur collectif. Nous avons bloqué des voies de chemin de fer, des autoroutes, nous avons marché sur le parlement à Ottawa, nous avons fait des grèves de la faim et de manière générale, nous avons fait de notre mieux pour perturber le Canada et avoir nos voix entendues et nos droits inhérents de nations reconnus.

Il est déplorable que nous en soyons réduits à la désobéissance civile juste pour faire entendre nos voix, mais cela constitue la seule arme à notre disposition (et celle des peuples) lorsque le gouvernement fédéral n’a absolument aucune préoccupation pour honorer la couronne qui possède une responsabilité à la fois légale et constitutionnelle. La loi C-51 va nous retirer la seule arme que nous ayons et va nous étiqueter en tant que terroristes pour le simple fait de nous battre pour nos droits inhérents.

Cette loi C-51 donne au gouvernement les pouvoirs d’une force de police secrète, de conrôler ce qui se dit dans l’espace cybernétique et lui donne la possibilité de punir des citoyens pour le simple fait de protester ou de manifester.

Cette loi protège certaines choses, comme le capitalisme par exemple et elle met en priorité l’économie au dessus des droits civils. Elle protège le gouvernement d’un retour de bâton du public, lui permettant de prendre des décisions sans aucune juste supervision. Elle protège les idéologies impérialistes qui continuent de supprimer, d’opprimer et de contrôler les populations indigènes ainsi que nos terres et nos ressources.

Les Canadiens ont besoin de prendre et de lire une page des livres des peuples indigènes au travers du Canada et d’approcher cette loi C-51 avec toute la méfiance et le cynisme qui lui sont dûs. Faites-nous confiance, comme tant de législations avec celle-là qui ont œuvrées pour nous opprimer, cette loi est une loi pour vous contrôler et non pas pour vous protéger. Nous devons NOUS DRESSER COLLECTIVEMENT ET LA COMBATTRE.

Nous avons besoin d’un dialogue public ouvert entre tous les peuples et nations indigènes et tous les Canadiens. C’est ensemble que nous devons stopper ce projet maléfique avant qu’il ne devienne une loi applicable.