Archive pour canada état-unis génocide

Canada entité coloniale… Le pillage continue (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 3 mai 2019 by Résistance 71

 

Cadre d’accord: Un vol éhonté

 

Mohawk Nation News

 

1er mai 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/05/01/framework-a-barefaced-robbery/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’Île de la Grande Tortue est la terre de ratinakeri, le peuple naturel placé dans notre cadre naturel. Aucune race n’a un droit naturel quelconque de venir, d’envahir un endroit et d’exterminer d’autres races. (Wampum 73). Les étrangers ne suivent pas les préceptes de teohateh ou Wampum Deux rangées. Le Canada crée des pertes, agit de manière malfaisante, cause la souffrance d’onkwehonweh (peuple naturel d’onowaregeh, Île de la Grande Tortue), seul et véritable peuple originel du continent. Les étrangers furent instruits de ne pas contrôler, de ne pas interférer ni de faire de mal au rotinoshonni’onweh. Le peuple peut appeler Aserakowa ou le chef de guerre pour expulser les offenseurs en leur disant ce message: “Vous devez trouver un chemin et devez emmener tous vos gens loin d’ici.” (wampum 74)

URGENT/REGISTERED MAIL

April 30, 2019

TO: Assembly of First Nations, 55 Metcalfe Street Suite 1600, Ottawa, Ontario K1P 6L5. Phone: 613-241-6789. Toll Free: 1-866-869-6789. Fax: 613-241-5808. jyoungcastro@afn.ca 

RE: A l’attention du gouvernement colonial du Canada et son Assemblée des Nations Premières (AFN/ANP)

Sego.

Je suis une Onkwehonweh souveraine, membre du véritable peuple à tout jamais d’Onowaregeh, l’Île de la Grande Tortue. Mon nom, dans l’entreprise coloniale, est Audrey Horn. Mon véritable nom Kanionkehaka’onweh est Kahentinetha. Le Canada et l’ANP est le processus mis en place pour m’exterminer alors que j’ai été placée sur l’Île de la Grande Tortue par la nature/création.

L’AFN/ANP et les conseils de bandes coloniaux sont des agents payés par l’entreprise coloniale du “gouvernement du Canada”. Trudeau a menacé les premières nations que s’ils ne signaient pas ce qu’on leur demandait, il couperait leur financement. l’AFN/ANP a usurpé la juridiction de manière illégale sur moi et ma propriété sans mon consentement ni même m’avertir de quoi que ce soit. L’identification d’enregistrement de l’ANP entrepreneuriale est: NATIONAL INDIAN BROTHERHOOD 053108-1. BUSINESS # 133649848RC0001 Date modified 2019-04.  Ceci est un abandon volontaire et illégal personnel au Canada.

Le Canada et l’ANP n’ont jamais obtenu ma permission pour parler en mon nom ou me représenter en quoi que ce soit, ce qui viole ouvertement Kaianerokowa, la Grande Loi de la Paix ainsi que la loi internationale.

Un certificat de statut indien No 0—-1 m’a été imposé par l’entreprise coloniale privée appelée “gouvernement du Canada”. l’ANP et les Premières Nations mènent des affaires secrètes au nom du Canada pour anéantir mon droit de naissance sur ce continent sans m’en rendre compte et sans mon consentement explicite. Ces entités signent un cadre d’accord légal frauduleux pour m’exterminer et pour affirmer un titre de propriété de la Couronne (NdT City de Londres) sur ma propriété connue sous le nom d’onowaregeh, l’Île de la Grande Tortue (le sous-continent nord-américain).

Je ne vote pas pour l’ANP ni pour le Conseil Mohawk de Kanawakeh (CMK) car ce sont des entités illégales qui tentent d’exercer un pouvoir dictatorial sur moi. On ne m’a jamais rendu compte des dépenses illégales de l’ANP sur mon compte ou de ma propriété ni sur leur désintérêt complet de mes droits souverains, violant de ce fait, mes droits fiduciaires. Je désire discuter de ces actions illégales avec vous face à face au plus tôt. Je fais la demande officielle qu’un rapport de ces activités me soit adressé, rapport où figurera la liste des actionnaires de l’entreprise de l’ANP comme j’en ai le droit.

Afin de protéger ma souveraineté, j’ai le droit de parler et de me représenter moi-même à toutes les réunions de l’ANP avec le gouvernement du Canada ainsi que d’obtenir toute information me concernant. Je suis en ce moment particulièrement préoccupée par l’entreprise privée canadienne se faisant appelée “Assemblée des Nations Premières” qui signe le cadre d’accord légal frauduleux. En tant qu’onkwehonweh souveraine, je suis tout à fait opposée à cette dernière tentative de m’exterminer moi et tous les onkwehonweh et de nous voler le titre de propriété inhérent sur l’Île de la Grande Tortue.

Peuple présent, passé et futur

Audrey Horn Indian Status number 0——1

= = =

Lectures complémentaires:

Effondrer-les-empires-coloniaux-par-apostasie-collective-de-jo-busta-lally

3ri-et-societe-des-societes-du-chiapas-zapatistes-aux-gilets-jaunes-en-passant-par-le-rojava-fevrier-2019

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

James-C-Scott-Contre-le-Grain-une-histoire-profonde-des-premiers-etats

James_C_Scott_L’art_de_ne_pas_être_gouverné

Manifeste pour la Société des Sociétés

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Effondrer le colonialisme

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

6ème_déclaration_forêt.lacandon

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

si-vous-avez-oublie-le-nom-des-nuages-vous-avez-oublie-votre-chemin

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

 

Colonialisme occidental: Quelques noms des plus de 50 000 enfants autochtones victimes du génocide canadien…

Posted in actualité, colonialisme, documentaire, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 décembre 2015 by Résistance 71

“La force, même cachée, induit la résistance.”

~ Proverbe Lakota (Sioux) ~

 “Attention, les chrétiens viennent pour vous choper et ce ne sont pas des gens sympas…”

~ George Carlin ~

 “Notre nation est née dans le génocide lorsqu’elle embrassa la doctrine que l’américain originel, l’Indien, était un être inférieur. Avant même qu’il y ait eu un grand nombre de nègres sur nos côtes, la balafre de la haine raciale avait déjà défiguré la société coloniale.”

~ Martin Luther King ~

En ces fêtes de fin d’année, beaucoup commémorent les disparus. Nos médias nous remémorent en boucle les assassinés du Bataclan. Il n’y a pas de différences entre ces innocents et la foule d’innocents assassinés chaque jour dans le monde par la veulerie occidentale et notre approche systémique arrogante et violente dans nos rapports avec autrui.

En ce moment particulier de fin d’année, de ces fêtes paragon de la société mercantile et futile, nous tenons à commémorer quelques-uns des plus de 50 000 enfants assassinés, disparus dans ce nettoyage ethnique de masse qui s’est tenu dans les pensionnats pour Indiens au Canada (et aux Etats-Unis) entre 1889 et 1996. Certains de ces enfants ont été assassinés de notre vivant. Ceci n’est pas de “l’histoire ancienne”. L’empire est bâti sur un gigantesque génocide de plus de 100 millions de personnes. L’empire a volé, usurpé tout ce qu’il possède. L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie coloniale se tenant main dans la main avec les peuples et nations originels des 4 autres continents, balayant la pyramide oligarchique qui ne fait que semer mort, terreur, misère et chaos sur cette planète qui ne nous appartient mullement mais que nous ne faisons qu’emprunter à nos enfants et petits-enfants.

L’éveil, c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité: le colonialisme et ce par quoi il arrive – l’État !

Noël 2015 et le nouvel an 2016 se feront sous la loi martiale et sous une dictature qui sort du bois, Noël 2016 sera t’il au goulag ? Méditez bien là dessus avant de vous empiffrer durant les fêtes et commencez sérieusement à penser à ce que vous allez faire pour que çà change vraiment… Ce n’est plus l’heure des résolutions petit bras de nouvel an.

Union + Organisation = Action Directe Efficace

~ Résistance 71 ~

 

Quelques uns des disparus du Canada

 

La culpabilité de leurs assassins demeure !

 

Kevin Annett

 

21 décembre 2015

 

url de l’article original:

http://itccs.org/2015/12/21/some-of-the-disappeared-of-canada/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Maisie Shaw, 14 ans, poussée à coup de pied dans les escaliers de la cave par le principal du pensionnat le révérend Alfred Caldwell de l’église unifiée du Canada, pensionnat d’Albeni, dans la nuit du 24 décembre 1946. Lieu de sépulture inconnu.

Albert Gray, 11 ans, battu à mort par ce même révérend Alfred Caldwell, pour avoir pri des prunes d’un bocal au pensionnat pour Indiens d’ Ahousaht United Church le 13 janvier 1938. Lieu de sépulture inconnu.

Vicky Steward, 9 ans, décédée de traumatisme cérébral suite à des coups reçus par la matronne Ann Knizky, du pensionnat United Church Edmonton le 9 Avril 1958. Enterrée à Waglisla après qu’un faux certificat de décès ait été délivré.

Richard Thomas, 15 ans, battu à mort par le frère Terrance McNamara à la Kuper Island catholic indian school, en avril 1964. Enterré dans la partie sud de la propriété de l’école dans une fosse commune avec d’autres enfants.

Joey Lavallee, 5 ans, assassiné au moyen de torture par chocs électriques administrés par un aiguillon à bétail électrique manié par un prêtre catholique à la prairie catholic school en Juin 1966. Lieu de sépulture inconnu.

Elaine Dick, 6 ans, rouée de coups et piétinée à mort par une sœur à la St. Paul’s catholic day school du nord de Vancouver au printemps 1966. Enterrée au cimetière Squamish sous un faux nom.

Margaret Sepass, 9 ans, fouettée à mort par un surveillant de dortoir à la St. Michael’s Anglican Indian school, Albert Bay, en décembre 1961. Lieu de sépulture inconnu.

Joseph Jones, 11 ans, sodomisé à mort par un membre du personnel de la St. Michael’s Anglican Indian school, Albert Bay, le 2 Octobre 1949. Lieu de sépulture inconnu.

Albert Hance, 14 ans, mort de faim dans une pièce de réserve froide en punition pour s’être endui de l’école St. George’s Anglican Indian school, Lytton, Enterré près de l’école dans une fosse commune.

Nora Jones, 4 ans, disparue à tout jamais du pensionnat de l’United Church D’Albeni le 5 Avril 1970.

Sally Gardiner, 16 ans, décédée au cours d’un avortement forcé après avoir été violée par un membre du personnel du pensionnat de l’ United Church Alberni en février 1966. Enterrée avec son fœtus dans la forêt à l’ouest du bâtiment de l’école dans une fosse commune.

Albert Baptiste, 9 ans, décédé par électrocution suite à des chocs électriques administrés au moyen d’un aiguillon à bétail électrique par un prêtre catholique à la St. Eugene catholic Indian school, Cranbrook, le jour de Noël 1951. Enterré au cimetière indien local.

Clifford Tale, étranglé par un membre du personnel du pensionnat d’Alberni le 3 février 1965. Lieu de sépulture inconnu.

Nouveau né de sexe féminin brûlée vive dans une chaudière à la Muscowequan catholic Indian school dans le Sakatchewan par un prêtre en Novembre 1944. Les cendres furent éparpillées dans la nature.

Maggie Seward, 13 ans, défenestrée par une sœur à la Kuper Island catholic school, en janvier 1930. Lieu de sépulture inconnu.

Sandy Mitchell, 10 ans, décédé après avoir servi de cobaye médical pour des médecins parlant allemand à la Kuper Island catholic school, en janvier 1939. Enterré secrètement au cimetière de l’hôpital Coqualeetza, Sardis.

Quinze garçons et filles Mohawk abattus par arme à feu par des soldats canadiens près du pensionnat de l’église anglicane de Brantford, Ontario à l’été 1943. Enterrés dans une fosse commune dans le parc Glebe tout proche.

Il y a plus de 60 000 enfants entre 4 et 16 ans, garçons et filles, décédés de causes inconnues et non enregistrées dans les pensionnats pour Indiens sous le gardiennage et la responsabilité légaux des églises catholique, anglicane et unifiée du Canada entre les années 1889 et 1996. Ces enfants ont été massivement enterrés dans des fosses communes au moins au nombre de 28 ou brûlés dans les chaudières des école et leurs cendres disséminées.

Johnny Bingo Dawson, 53 ans, survivant des pensionnats pour Indiens et leader de l’association Friends and Relatives of the Disappeared (FRD) est mort des suites d’un passage à tabac brutal aux mains de trois policiers de la ville de Vancouver le 6 décembre 2009. Les causes du décès ont été falsifiées sur l’acte de décès. Il a été inhumé dans un lieu inconnu.

Ricky Lavallee, 47 ans, survivant des pensionnats pour Indiens et leader de la FRD et témoin occulaire de la mort de Bingo Dawson est décédé des suites d’un coup reçu à la poitrine par un assaillant inconnu le 3 janvier 2012.

William Arnold Combes, 56 ans, survivant des pensionnats pour Indiens et aussi leader de FRD, témoin occulaire de l’enlèvement et de la disparition de 10 enfants par la reine Elizabeth II d’Angleterre en 1964, est mort suite à une injection mortelle et un retrait prématuré du système de réanimation qui le maintenanait en vie à l’hôpital catholique St Paul de Vancouver le 26 février 2011. Lieu d’inhumation inconnu.

Harry Wilson, 53 ans, survivant des pensionnats pour Indiens et premier témoin occulaire à avoir trouvé les restes d’un cadavre au pensionnat d’Alberni est décédé des suites de coups et blessures reçus à la tête et à la poitrine le 3 Mars 2012 à Vancouver. Lieu d’inhumation inconnu.