Archive pour canada escroquerie indian trust fund

Résistance au colonialisme: L’escroquerie de l’entreprise Canada et du fond fiduciaire indien détourné…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 24 juillet 2014 by Résistance 71

La voie indienne

 

Mohawk Nation News

 

23 juillet 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/07/23/indian-way/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Au début des années 1970, les Mohawks de Kanahwake construisaient une école traditionnelle à l’arrière de notre communauté. Le projet fut à court d’argent. La longue maison (NdT: le conseil traditionnel) décida d’envoyer quelques personnes au bureau des affaires indiennes à Ottawa pour collecter quelque argent de notre fond fiduciaire indien.

Les Mohawks arrivèrent au bureau des affaires indiennes et dirent: “Notre peuple nous a envoyé pour récupérer nos fonds (fiduciaires)”. On leur refusa. Nos représentants dirent qu’ils reviendraient une semaine plus tard pour collecter.

La semaine d’après, les Mohawks arrivèrent avec du renfort. Les affaires indiennes les attendaient. Un employé leur dit que la police était en route pour les virer. Nos représentants se préparèrent pour la rencontre. Des tables et des chaises furent retournées et des meubles furent entassés. La police arriva, regarda et s’en alla.

Le ministre des affaires indiennes de l’époque, Jean Chrétien, envoya ses aides de camp indiens dire à nos représentants: “Ceci n’est pas la façon dont on procède”. Il lui fut dit: “Notre peuple nous envoie. Nous resterons tant que nous n’aurons pas l’argent de notre peuple !” Les aides les persuadèrent de quitter la salle de réunion et d’aller à l’hôtel Skyline. Quelques jours plus tard, un chèque fut présenté qui couvrait la quasi totalité des dépenses pour la nouvelle école.

Nous savions que chaque centime des revenus qui allèrent dans ce fond fiduciaire venait et vient toujours des dividendes de l’extraction de nos ressources volées. Ils étaient supposés placer la moitié de tout (de par les accords du traité Wampum Deux Rangées) ce qui avait jamais été fait sur notre terre avec nos ressources sur un compte pour nous les autochtones. La couronne (les actionnaires de l’entreprise Canada) prirent 100% et le mirent sur un fond de revenus consolidés sans que nous le sachions et bien sûr sans notre consentement. Avec l’avènement de la loi illégale sur les Indiens (Indian Act du Canada), ils se déclarèrent les “trustees”, fiduciaires de tous nos fonds, territoires et ressources. Le Canada, comme toute entreprise commerciale, est construite pour donner le maximum de bénéfices à ses actionnaires (la “couronne”, c’est à dire la City de Londres et sa banque d’Angleterre sous l’égide du Vatican). L’entreprise corporation Canada est construite sur notre fond fiduciaire indien. Tout l’argent en extra est déclaré bénéfices et distribués aux actionnaires comme dividendes.