Archive pour canada city de londres

Résistance au colonialisme: Rouge-X et la psychose coloniale… (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 mai 2017 by Résistance 71

Qui allez vous appeler ?

 

Mohawk Nation News

 

1er mai 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/05/01/who-you-gonna-call/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les bourreaux coloniaux, appelés conseils de bandes (Canada) ou de tribus (USA), se retrouvent confrontés à certains problèmes. Leur boulot n’est pas de se préoccuper de leur peuple, seulement d’eux-mêmes et de leurs familles. S’ils ne prennent pas ces pots-de-vin, ils sont alors ciblés par les chacals pour assassinat. S’ils y survivent, l’armée est envoyée pour terminer le boulot. Ce fut le cas au Panama, à la Grenade, au Nicaragua etc… en ce moment même la réserve de Pine Ridge (Lakota) est ciblée par la même “stratégie du tueur à gage économique”.

Nous sommes rotino’shonni’onwe (peuple iroquois). Si quiconque ou un groupe essaie d’établir quelque chose qui soit contraire à Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, ils sont reconnus pour s’être aliénés. La corporation coloniale ne peut pas passer des lois au dessus de la création (nature). La vibration de notre terre-mère est maintenant bien haute dans la zone des 90 Hz. Elle avait pour habitude de chanter un doh bien plus bas à 7,83 Hz.

Lorsque les actionnaires de la corporation coloniale deviennent responsables des crimes de leur entreprise, alors la guerre sera finalement terminée. Comme dit toujours l’aveugle: “voyons voir !” La peur est une maladie. Elle va ramper dans votre esprit, dans l’âme de quiconque l‘engageant. Elle a taché notre paix. La nature ne nous élève pas pour vivre dans la peur. Celle-ci vient de nos esprits. La peur n’existe pas dans le monde naturel, tout comme tout fungus ne peut pas exister en milieu alcalin.

Nous avons cultivé ici. Nous avons chassé ici. Nous avons pêché ici. Jusqu’à ce que nos plus jeunes frères viennent depuis l’autre côté de la grande mare, tout était parfaitement durable au sein du monde naturel, en accord avec les instructions originelles.

= = =

Rouge-X: la psychose coloniale

 

Mohawk Mation News

 

2 mai 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/05/02/red-x-colonial-psychosis/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Rouge-X, l’homme médecine mohawk, depuis le futur, le passé et le présent communique télépathiquement avec tout le peuple onkwe’hon:weh (originel de l’Île de la Grande Tortue). Il déclare: “Les immigrants sont venus voler notre terre et s’enrichir ainsi que leurs familles. Ils suivent toute loi que leur pouvoir pyromane, structuré pour la succession leur dicte.

Leur plus grande peur est lorsque leurs plus hauts initiés se rendent compte qu’on leur a menti. Alors le voile est levé.Tout le monde va savoir qui nous sommes et personne ne nous abritera plus ; nous serons des parias pour l’éternité.

Le véritable éléphant dans le salon est ce grand holocauste perpétré par la Couronne (NdT: La City de Londres et sa figure marionnette de la famille royale..) contre nous. 100 millions d’onkwe’honweh génocidés. “Ils seront balayés pour toujours”. Decanavida a dit “Le serpent noir verra la lumière Il aura peur et il nagera vers le sud pour ne plus jamais être revu par onkwe’honweh.

Au cours de leur visite, ils ont toujours essayé de nous effrayer, de façon à pouvoir garder ce qu’ils nous ont volé. Ils ont posé des pièges le long du chemin pour nous faire taire, mais au bout du compte la vérité prévaut toujours, quand bien même ils ont constamment réécrit l’histoire pour cacher la responsabilité de leurs actionnaires, qui les possèdent.

Au début, nous pensions que nous pourrions être amis. Nous les avons accueilli comme nos “jeunes frères” en leur offrant de les aider. Ce n’était pas dans leur nature. Au lieu de cela, ils ont créé un état policier selon leur propre structure, leur propre loi statutaire contrôlée au travers les tribunaux de l’amirauté.

Nous les surprenons constamment à mentir et à voler. Maintenant ils s’en foutent. Le chien qui mord la main qui le nourrit finit par devenir un chien fou finalement et doit être abattu.

Partout où le colonialisme a frappé, il a endoctriné ses victimes à penser que la Couronne ne sera pas inquiétée pour ses assassinats, ses vols ou toute autre brutalité. La politique étrangère de la couronne est fondée sur “la fin justifie les moyens”. La Couronne a admis ses crimes en disant: “Je suis désolé d’avoir tué vos enfants.” La couronne ne va pas se traduire elle-même devant la justice de ses tribunaux de l’amirauté.

Rouge-X dit qu’is devront passer par notre gauntlet (l’épreuve de force) comme le prescrit Kaianerekowa.

Rouge-X nous rappelle qu’”ils ont choisi un leader qui est un comédien qui sait pertinemment comment faire marcher son audience. On a déjà vu ces charlatans vendeurs d’élixirs qui ont des suiveurs enragés.

Comme les arbres et les pierres, nous sommes ici, observant, depuis bien avant qu’ils n’arrivent. La terre-mère chante une nouvelle note et nous rappelle des changements à venir.” Puis, Rouge-X chevaucha ses aigles argentés et nous laissa sur un air de Ted Nugent alors qu’il s’envolait de retour vers la 5ème dimension.

Lecture complémentaire: « Nous sommes tous des colonisés » (Résistance 71, mai 2013)

Publicités

Résistance au colonialisme: Le Canada n’est qu’une entreprise commerciale à la botte de la City de Londres…

Posted in actualité, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 17 mai 2016 by Résistance 71

Démocratie tire-lire

 

Mohawk Nation News

 

15 Mai 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/05/15/piggy-bank-democracy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une constitution est la volonté d’un peuple libre (NdT: ou du moins devrait l’être…). Kaiane’re:kowa, la Grande Loi de la Paix, favorise la Nature. Elle représente le design de la création pour que tout le vivant vive en harmonie avec le monde naturel. Notre titre à la terre est fondé sur ce que nous sommes les détenteurs/gardiens de la terre pour les générations non encore nées. Celles-ci possèdent tous les biens et ont tout le pouvoir. Le Canada n’est pas un pays. Il n’a pas de constitution, il a une charte d’entreprise. Le mot constitution n’est jamais mentionné à la Chambre des Communs (parlement). La charte entrepreneuriale coloniale du Canada est appelée le “British North America Act of 1867” ou la loi sur l’Amérique du Nord Britannique de 1867 ou BNAA 1867 (NdT: il est tout a fait intéressant de noter ici que souvent au Canada on voit l’expression suivante accolée au mot “Canada”: “Established 1867”, tout comme on peut voir au dessus des vieux frontons en briques des usines “Established 1867 ou 1888”… Ceci apparaît souvent sur les T-shirts vendus au Canada pour les touristes… Bref, dans l’inconscient populaire, on réfère au pays avec sa date de fondation entrepreneuriale… bizarre…) ; cette charte gère une entreprise qui utilise les ressources naturelles des générations futures des peuples originels de l’endroit. La charte du Canada concerne la finance et la banque, les chemins de fer, les asurances, le pétrole, le gaz, les oléoducs/gazoducs, la propriété foncière etc… choses qui sont des abus pour l’avenir de nos enfants. Il n’y a aucun statut sur la limitation du meurtre de masse.

Lorsque l’entreprise est dissoute, les créditeurs doivent être compensés. Toute entreprise commerciale future sera fondée sur Kaiane’re:kowa qui assure que tout le monde sert proprement la Nature.

Aujourd’hui les entités entrepreneuriales doivent obtenir notre consentement préalable et informé pour utiliser la terre et les ressources de nos enfants à venir. En fait, nous, peuple naturel, ne pouvons pas nous assoir à la table des négociations avec des entités illégales subordonnées créées artificiellement pour violer notre terre.

La corporation/entreprise Canada a une durée limitée, d’une élection à l’autre. Le Canada peut-être dissout lorsque plus personne ne vote. Le Parti Libéral est maintenant en train de passer en force une loi pour changer les lois électorales sans aucun referendum du peuple.

Une dictature existe lorsque les règles d’engagement dans une démocratie sont changées sans que le peuple n’ait son mot à dire. Personne ne sait comment les bulletins de vote sont comptés au Canada. Les politiciens ne sont pas élus, mais sélectionnés dans tous les rangs possibles: les conseils de bandes/tribus, les municipalités, les gouvernements provinciaux et f´édéral etc…

Le plan d’action commercial est d’essayer de mettre à exécution la solution finale au problème INDIEN avant 2024. Ceci est dirigé depuis l’état-major de guerre se tenant dans une pièce au ministère des Affaires Indiennes d’Ottawa. Nos esprits sont supposés être totalement colonisés et nous devons être assimilés dans le corps politique entrepreneurial. A la fin, ils espèrent pouvoir se saisir de la totalité de nos biens, terres, territoires et ressources.

Le corporatisme s’arrête lorsque le pouvoir retourne à la terre. Pour rester sur Ono’ware:geh, l’Île de la Grande Tortue, tout le monde doit suivre Kaiane’re:kowa, la Grande Loi de la Paix. La majorité entrepreneuriale des 51% de ceux qui votent permet à la guerre de continuer. Le système contrôlé par une élite dot-être erradiqué.

L’entreprise Canada est une entreprise privée/corporation propriété de la COURONNE (NdT: de la City de Londes et sa banque d’Angleterre/Vatican dont la famille royale n’est que la marionnette d’apparat…). Trudeau, en tant que nouveau premier ministre, a prêté serment à la reine d’Angleterre et non pas au peuple ou à la terre, ainsi la COURONNE peut continuer son numéro d’illusionniste sur la liberté dans son entreprise militaire appelée Canada.