Archive pour campagne manipulée contre armes a feu USA

Nouvel Ordre Mondial: L’agenda du contrôle des armes à Yankland… Pas de goulag possible sans désarmer le peuple (Paul Craig Roberts)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 31 mars 2018 by Résistance 71

“Avant qu’une armée ne puisse diriger, le peuple doit d’abord être désarmé.”
~ Noah Webster ~

De fait, toutes les “révolutions” ne substituant qu’une oligarchie à une autre, prennent toujours le soin de désarmer le peuple dès que possible et au plus tôt le plus souvent. La révolution française ne fit pas exception à cette règle et si le peuple  ne rendit pas les armes, on l’enrôla dans la plus grande armée de l’époque et l’envoya guerroyer pour préserver la révolution bourgeoise. Seule la véritable révolution, celle de la France des sections où le peuple restait en arme, eut un véritable impact révolutionnaire, mais la “république” s’empressa d’y mettre fin en noyautant le processus révolutionnaire de la base et en éliminant ses leaders.

Qu’on le veuille ou non, le simple fait que les Etats-Unis aujourd’hui ne soient pas encore un goulag actif est dû au fait que le peuple est armé et préservé de la sorte par le second amendement de leur constitution. Le peuple en arme et responsable préserve de l’ultime tyrannie de l’État, monstre froid ayant le “monopole de la violence dite légitime”: celle du goulag. En cela, nous donnons raison à PCR dans son billet que nous avons traduit ci-dessous.

~ Résistance 71 ~

 

Toujours plus de mensonges en provenance de la pressetituée

 

Paul Craig Roberts

 

27 mars 2018

 

Url de l’article original:

https://www.paulcraigroberts.org/2018/03/27/61962/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les menteurs sans scrupules qui composent les merdias américains ont exagéré intentionnellement les manifestations contre “la violence par armes à feu” d’environ 4 fois le chiffre réel. Pourquoi ?

Pourquoi la pressetituée est-elle impliquée dans la défense des agendas privés et non pas dans le fait de rapporter des informations factuelles ?

De récents sondages montrent que la majorité des Américains pensent que la possession d’armes augmente la sécurité des gens. Les Américains ne pensent pas que le peuple doit se voir refuser la sécurité par leurs armes du fait d’un barjot occasionnel qui pète un plomb ou d’évènements de flinguages manipulés pour faire avancer un agenda de contrôle des armes à feu.. En fait, les gens se demandent qui se cache derrière l’agenda du contrôle des armes pour le peuple. Ils se préoccupent de tous ces connards qui manifestent contre le second amendement au lieu de protester contre la course folle de Washington pour une guerre contre la Russie.

Il ne fait aucun doute pour moi que les groupes en faveur du contrôle des armes sont organisés par des agents de l’état policier. Les Etats-Unis partent en sucette. Toute l’augmentation des revenus et de la richesse ne va exclusivement qu’au 1% de l’oligarchie. Tout le reste d’entre nous souffre toujours plus, jour après jour.

La grande majorité des Américains est écrasé sous la botte du gouvernement à tous les niveaux. Il n’y a aucune démocratie. Il n’y a que pillage. Le 1% tremble à l’idée que tôt ou tard même les plus insouciants des Américains ne se soulèvent, mais ils ne pourront pas le faire s’ils sont désarmés. C’est ça le nœud de l’affaire du contrôle des armes à feu, rien d’autre.

Les décès par ce que les propagandistes moutons du système et de l’état policier appellent “la violence par armes à feu” et qu’ils montent en épingle comme étant un terrible problème, ne sont qu’un très très faible pourcentage de tous les décès aux Etats-Unis, des chiffres si minuscules qu’ils n’apparaissent même pas d’habitude dans les statistiques de mortalité ; et pourtant maintenant nous avons sur les bras toutes ces manifestations pour un chiffre infinitésimal de morts et absolument aucune protestation par ceux qui s’opposent à la “violence pas armes à feu”, contre les assassinats commis par la police, qui représentent pourtant plus de morts par an que les statistiques d’agressions et de morts par armes à feu en général, ni n’avons nous de manifestations contre le massacre de masse perpétré par les Etats-Unis dans le monde. Où sont les manifestations contre la “violence par armes à feu” quand il s’agit des millions de morts et des millions de personnes déplacées en Irak, en Libye, en Somalie, en Syrie, au Yémen, en Afghanistan, au Pakistan ?… Où sont les manifestations contre la “violence par armes à feu” contre le choix de Trump dans son conseiller à la sécurité nationale en la personne de John Bolton qui planifie de bombarder et de ramener à l’âge de pierre des pays comme l’Iran et la Corée du Nord ? On ne les voit pas du tout… Quelle preuve de plus voulez-vous pour comprendre que la clique des personnes contre la “violence par armes à feu” est en fait tout à fait insensible à la véritable violence et ne font que servir l’agenda bien défini d’un état policier ?

[…]

Note de R71: S’ensuit ici dans l’article original, la reproduction d’un commentaire de lecteur de PCR sur les RS, détaillant des statistiques américaines sur les décès et décès par armes à feu aux Etats-Unis. Nous n’avons pas traduit ces données car PCR demande à ses lecteurs de vérifier si les chiffres sont corrects, lui n’ayant pas le temps (ou l’envie…) de le faire. Nous avons donc décidé de ne pas traduire cette portion de l’article… pour l’heure… Si besoin était nous ferions un addendum.

Publicités