Archive pour biométrique dictature technotronique

Dictature technologique en marche : La Palestine occupée comme laboratoire de terrain pour une grille de contrôle 5G reconnaissance faciale répressive planétaire…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, Internet et liberté, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 21 novembre 2019 by Résistance 71


De l’œuf…

 

Comment les technologies israéliennes d’espionnage finissent par impacter notre vie quotidienne

 

Jonathan Cook

 

20 novembre 2019

 

Source de l’article en français:

https://www.chroniquepalestine.com/technologies-israeliennes-espionnage-finissent-par-impacter-notre-vie-quotidienne/

 

Le monde des logiciels israéliens exploités contre les Palestiniens produit de nouvelles armes cybernétiques qui sont rapidement intégrées aux plateformes numériques à l’échelle mondiale.

Les armes de l’ère numérique développées par Israël pour opprimer les Palestiniens sont rapidement réutilisées pour des applications beaucoup plus larges, contre les populations occidentales qui ont longtemps considérés leurs libertés pour acquises.

Le statut d’Israël en tant que « nation startup » a été établi il y a plusieurs décennies. Mais sa réputation d’innovation en haute technologie a toujours reposé sur une face obscure, de plus en plus difficile à ignorer.

Il y a quelques années, le critique israélien Jeff Halper a averti qu’Israël avait joué un rôle central dans la fusion des nouvelles technologies numériques avec l’industrie de la sécurité intérieure. Le danger était que nous devenions tous progressivement des Palestiniens.

Israël, a-t-il noté, a traité efficacement – comme des cobayes dans des laboratoires à ciel ouvert – les millions de Palestiniens soumis à son régime militaire. Ils ont servi de banc d’essai pour mettre au point non seulement de nouveaux systèmes d’armes classiques, mais également de nouveaux outils de surveillance et de contrôle de masse.

Comme l’a récemment signalé un rapport publié sur Haaretz, l’opération de surveillance menée par Israël contre les Palestiniens est « parmi les plus vastes du genre au monde. Cela inclut la surveillance des médias, des médias sociaux et de la population dans son ensemble ».

Commercialiser Big Brother

Mais ce qui a commencé dans les territoires occupés ne va jamais rester confiné en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et à Gaza. Il y avait tout simplement trop d’argent et d’influence à gagner d’un commerce de ces nouvelles formes hybrides de technologie numérique agressive.

Aussi petit soit-il, Israël est depuis longtemps un chef de file mondial dans un commerce [trafic] d’armes extrêmement lucratif, vendant à des régimes autoritaires du monde entier ses systèmes d’armes testés sur le champ de bataille des Palestiniens.

Ce commerce de matériel militaire est de plus en plus éclipsé par un marché de logiciels agressifs : des outils pour mener une guerre cybernétique.

Ces armes de nouvelle génération sont très demandées par les États, non seulement contre les ennemis extérieurs, mais aussi contre des citoyens et des militants des droits de l’homme considérés comme dissidents.

Israël peut légitimement prétendre être une autorité mondiale en la matière, contrôlant et opprimant les populations placées sous son autorité militaire. Mais il a tenu à marquer ses empreintes digitales sur une grande partie de cette nouvelle technologie à la « Big Brother », en externalisant le développement de ces outils informatiques au profit de diplômés de ses infâmes unités de sécurité et de renseignement militaire.

Néanmoins, Israël valide implicitement ces activités en fournissant des licences d’exportation à ces entreprises – et les plus hauts responsables de la sécurité du pays sont souvent étroitement associés à leurs travaux.

Tensions avec la Silicon Valley

Une fois abandonné l’uniforme, les Israéliens peuvent tirer profit des années d’expérience acquises grâce à l’espionnage des Palestiniens en créant des sociétés développant des logiciels similaires pour des applications à plus grande échelle.

Les applications utilisant une technologie de surveillance sophistiquée d’origine israélienne sont de plus en plus courantes dans nos vies quotidiennes et numériques. Certaines ont été utilisées pour des usages relativement [et prétendument] bénins. Waze, qui surveille la congestion du trafic, permet aux conducteurs d’atteindre les destinations plus rapidement, tandis que Gett met les clients en liaison avec les taxis à proximité via leur téléphone.

Mais certaines des technologies les plus secrètes produites par les développeurs israéliens restent beaucoup plus proches de leur objectif militaire initial.

Ce logiciel agressif est vendu à la fois aux pays qui souhaitent espionner leurs propres citoyens ou des États rivaux, et à des sociétés privées qui espèrent gagner un avantage sur leurs concurrents ou mieux exploiter et manipuler commercialement leurs clients.

Une fois intégrés aux plateformes de médias sociaux comptant des milliards d’utilisateurs, ces logiciels espions offrent aux agences de sécurité des États une portée potentielle quasi mondiale. Cela explique la relation parfois difficile entre les sociétés de technologie israéliennes et la Silicon Valley, cette dernière luttant pour prendre le contrôle de ce malware [ensemble des logiciels sur le réseau considérés comme nocifs] – comme le montrent deux exemples récents et assez contrastés.

« Kit d’espionnage » pour téléphone portable

Signe des tensions, WhatsApp, une plate-forme de médias sociaux appartenant à Facebook, a engagé la semaine dernière un premier recours de ce type devant un tribunal californien contre NSO, la plus grande société de surveillance israélienne.

WhatsApp accuse NSO de cyberattaques. Au cours d’une courte période de deux semaines se terminant début mai et scrutée par WhatsApp, NSO aurait sphonné les téléphones mobiles de plus de 1400 utilisateurs dans 20 pays.

Le logiciel espion de la NSO, appelé Pegasus, a été utilisé contre des défenseurs des droits de l’homme, des avocats, des responsables religieux, des journalistes et des travailleurs humanitaires. Reuters a révélé la semaine dernière que de hauts responsables de pays alliés des États-Unis avaient également été pris pour cibles par la NSO.

Après avoir pris le contrôle du téléphone de l’utilisateur à son insu, Pegasus copie les données et active le microphone pour enregistrer les conversations. Le magazine Forbes l’a décrit comme « le kit d’espionnage mobile le plus intrusif au monde ».

La NSO a octroyé une licence d’utilisation de ce logiciel à des dizaines de gouvernements, notamment à des régimes réputés pour violer les droits de l’homme, tels que l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Kazakhstan, le Mexique et le Maroc.

Amnesty International s’est plaint de ce que son personnel figure parmi les personnes visées par les logiciels espions de la NSO. Il soutient actuellement une action en justice contre le gouvernement israélien pour avoir délivré une licence d’exportation à cette même société.

Liens avec les services du renseignement israélien

NSO a été fondée en 2010 par Omri Lavie et Shalev Hulio, tous deux censés être des diplômés de la fameuse unité de renseignement militaire 8200 d’Israël.

En 2014, des lanceurs d’alerte ont révélé que l’unité espionnait régulièrement les Palestiniens, cherchant des preuves d’inconduites sexuelles, de problèmes de santé ou de difficultés financières pouvant les obliger à collaborer avec les autorités militaires israéliennes d’occupation.

Ces lanceurs d’alerte [des soldats] écrivaient que les Palestiniens étaient « complètement soumis à l’espionnage et à la surveillance par les services du renseignement israélien, à des fins de persécution politique et pour créer des divisions au sein de la société palestinienne en recrutant des collaborateurs et en incitant des membres de la société palestinienne contre elle-même. »

Alors que ce sont les autorités qui ont délivré des licences d’exportation à la NSO, le ministre israélien Zeev Elkin a nié la semaine dernière « l’implication du gouvernement israélien » dans le piratage de WhatsApp. Il a prétendu à la radio israélienne : « Tout le monde comprend que cela n’a rien à voir avec l’État d’Israël. »

Traqués par les caméras

La même semaine, la chaîne de télévision américaine NBC a révélé que la Silicon Valley souhaitait s’impliquer dans des start-up israéliennes profondément impliquées dans les exactions liées à l’occupation.

Microsoft a beaucoup investi dans AnyVision afin d’acquérir de nouvelles compétences dans une technologie de reconnaissance faciale sophistiquée qui aide déjà l’armée israélienne à opprimer les Palestiniens.

Les connexions entre AnyVision et les services de sécurité israéliens sont à peine cachées. Son comité consultatif comprend Tamir Pardo, ancien chef de l’agence d’espionnage israélienne du Mossad. Le président de la société, Amir Kain, était auparavant à la tête de Malmab, le département de la sécurité du ministère de la Défense.

Le logiciel principal d’AnyVision, Better Tomorrow, a été surnommé « Occupation Google », car il prétend pouvoir identifier et suivre tout Palestinien en recherchant des images dans le vaste réseau de caméras de surveillance de l’armée israélienne dans les territoires occupés.

Graves préoccupations

En dépit de problèmes éthiques évidents, l’investissement de Microsoft donne à penser que son objectif pourrait être d’intégrer le logiciel dans ses propres programmes. Cela a causé de graves préoccupations parmi les groupes de défense des droits de l’homme.

Shankar Narayan de l’American Civil Liberties Union a mis en garde contre un avenir déjà trop familier pour les Palestiniens vivant sous le régime israélien : « Le recours généralisé à la reconnaissance du visage fait basculer le principe de la liberté sur sa tête, et vous commencez à vous transformer en une société dans laquelle tout le monde est en permanence traqué, quoi que les gens fassent », a déclaré Narayan à NBC.

« La reconnaissance des visages est peut-être l’outil le plus parfait pour un contrôle gouvernemental complet sur les espaces publics. »

Selon Yael Berda, chercheur à l’université de Harvard, Israël gère une liste de quelque 200 000 Palestiniens en Cisjordanie qu’il souhaite surveiller de près 24h sur 24. Des technologies telles que AnyVision sont considérées comme essentielles pour garder ce large groupe d’individus sous surveillance constante.

Un ancien employé d’AnyVision a déclaré à NBC que les Palestiniens étaient traités comme un terrain d’essai. « La technologie a été testée sur le terrain dans l’un des environnements de sécurité les plus exigeants au monde et nous la déployons maintenant sur le reste du marché », a-t-il déclaré.

Intervenir dans des élections

Le gouvernement israélien lui-même a un intérêt croissant pour l’utilisation de ces technologies d’espionnage aux États-Unis et en Europe, son occupation militaire faisant l’objet d’une controverse et d’un suivi minutieux dans le discours politique.

Au Royaume-Uni, le changement de climat politique a été mis en évidence par l’élection de Jeremy Corbyn, un défenseur de longue date des droits des Palestiniens, à la tête du parti travailliste dans l’opposition. Aux États-Unis, un petit groupe de députés qui soutiennent de façon publique la cause palestinienne sont récemment entrés au Congrès, dont Rashida Tlaib, la première femme américano-palestinienne à occuper ce poste.

Plus généralement, Israël craint le mouvement de solidarité international en plein essor BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), qui appelle à un boycott d’Israël – inspiré de celui mené contre l’Afrique du Sud de l’apartheid – jusqu’à ce que ce pays cesse d’opprimer les Palestiniens. Le mouvement BDS s’est fortement développé sur de nombreux campus américains.

En conséquence, les cyber-entreprises israéliennes ont été de plus en plus imbriquées dans les initiatives visant à manipuler le discours public concernant Israël, notamment en se mêlant des élections à l’étranger.

Un « Mossad privé à louer »

Deux exemples notoires de ce genre d’entreprise ont un court moment fait les manchettes. La société Psy-Group, qui s’est présentée comme un « Mossad privé à louer« , a été fermée l’année dernière après que le FBI a ouvert une enquête pour ingérence dans l’élection présidentielle américaine de 2016. Son « Project Butterfly » [projet papillon], selon le New Yorker, visait à « déstabiliser et perturber les mouvements anti-israéliens de l’intérieur ».

Black Cube, quant à elle, a fait parler d’elle l’année dernière pour avoir exercé une surveillance hostile sur les principaux membres de la précédente administration américaine alors dirigée par Barack Obama. Cette entreprise semble étroitement lié aux services de sécurité israéliens et a été basée pour un temps sur une base militaire israélienne.

Interdit par Apple

Il existe d’autres entreprises israéliennes qui s’escriment à faire disparaître la distinction entre espace privé et espace public.

Onavo, une société israélienne de collecte de données créée par deux vétérans de l’Unité 8200, a été rachetée par Facebook en 2013. Apple a interdit Onavo, son application VPN [communication point à point encryptée] l’année dernière, révélant qu’elle permettait un accès illimité aux données des utilisateurs.

Le ministre israélien des Affaires stratégiques, Gilad Erdan, qui dirige une campagne secrète visant à diaboliser les militants du BDS à l’étranger, a rencontré régulièrement l’an passé une autre entreprise, Concert, selon un rapport publié par Haaretz. Ce groupe clandestin, qui est exempté des lois israéliennes sur la liberté d’information, a reçu environ 36 millions de dollars de financement du gouvernement israélien. Ses administrateurs et ses actionnaires sont un « who’s who » de l’élite israélienne de la sécurité et du renseignement.

Une autre société israélienne de premier plan, Candiru, doit son nom à un petit poisson amazonien réputé pour envahir secrètement le corps humain où il devient un parasite. Candiru vend ses outils de piratage principalement aux gouvernements occidentaux, bien que ses opérations soient entourées de secret.

Son personnel provient presque exclusivement de l’unité 8200. Preuve de l’étroitesse des liens entre les technologies publiques et les technologies secrètes développées par les entreprises israéliennes, le directeur général de Candiru, Eitan Achlow, dirigeait auparavant Gett, l’application de service de taxi.

Un avenir cauchemardesque

L’élite de la sécurité israélienne tire profit de ce nouveau marché de la cyberguerre, exploitant – comme elle l’a fait pour le commerce des armes classiques – une population palestinienne totalement captive, sur laquelle il peut tester sa technologie.

Il n’est pas surprenant qu’Israël normalise progressivement dans les pays occidentaux des technologies intrusives et oppressives subies depuis longtemps par les Palestiniens.

Les logiciels de reconnaissance faciale permettent un profilage racial et politique toujours plus sophistiqué. La collecte et la surveillance secrètes de données effacent les frontières traditionnelles entre les espaces privés et publics. Et les campagnes de doxxing [divulgation sur Internet de données privées avec la volonté de nuire] qui en résultent permettent d’intimider, de menacer et de fragiliser ceux qui sont dans l’opposition ou qui veulent – comme ceux qui défendent les droits de l’homme – que les puissants rendent des comptes.

Si cet avenir de cauchemar continue de se concrétiser, New York, Londres, Berlin et Paris ressembleront de plus en plus à Naplouse, Hébron, Jérusalem-Est et Gaza. Et nous comprendrons tous ce que cela signifie que vivre dans un État de surveillance, engagé dans une guerre cybernétique contre ceux qu’il a sous sa férule.

 


… à la bête


Il ne tient qu’à nous de dire NON !…

Dictature technotronique: Stop au biométrique et sa dérive Big Brother !

Posted in actualité, altermondialisme, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 11 octobre 2019 by Résistance 71

 

Stop à tout ce qui est biométrique et électronique et ses antennes relais GSM

 

Anonyme

 

Reçu par courriel

 

11 octobre 2019

 

Israel, le leader mondial de la cybersécurité refuse de signer un contrat d’assurance pour sa base nationale de données biométriques, car Israel reconnaît que sa base de données biométriques peut être piraté

Citation :

« Un représentant de l’autorité de gestion de la base de données biométriques a admis mardi que la base de données de ses cartes d’identité n’était pas sécurisée, reconnaissant le risque de violation de la base de données lors d’un débat sur la question au sein du Comité de la constitution, du droit et de la justice de la Knesset
Le porte-parole du comité israélien , Shimon Malka, a déclaré que les autorités iraéliennes avaient confirmé: « Personne ne signera un formulaire d’assurance indiquant que la base nationale de données biométriques ne sera jamais piratée. » «

https://www.jpost.com/Israel-News/IDs-can-be-hacked-biometric-database-authority-reveals-448889

Toutes les technologies cybersécurité biométriques sont faites pour être hackées Avant la parution de chaque technologie, des hackers vérifient que le système peut être facilement hacké à distance ainsi que les données biométriques des utilisateurs.

Le permis de conduire biométrique, passeports biométriques électroniques, smartphones, cartes identités biométriques pourront être piratés à l’aide d’antennes GSM (ou imitateur GSM)

6 universités du Royaume-Uni délivrent des diplômes de cyber-espions pour voler les données biométriques des gens à distance pour ouvrir les objets connectés biométriques des gens à distance en usurpant leur identité, car les données biométriques des gens sont faciles à copier et à pirater par les espions pour ouvrir les smartphones biométriques des gens en utilisant leurs propres données biométriques, bref, le système biométrique c’est l’usurpation d’identité à vie par les espions du Royaume -Uni de la City de Londres.

Source http://security.onestopclick.com/technology_news/6-uk-universities-to-offer-%e2%80%98cyber-spy%e2%80%99-degrees_625.htm (article censuré bien entendu)

La NASA veut créer une base mondiale de données biométriques à votre insu la NASA veut exploiter vos données biométriques

https://thehackernews.com/2016/06/hacking-internet-of-things.html

6 raisons de vouloir stopper le système électronique biométrique et les antennes GSM :

  1. Le passeport biométrique et système biométrique électronique aux frontières que veut imposer Bruxelles de la commission européenne c’est pour empêcher Les militants des droits de l’homme de circuler en Europe et dans leur propre pays

https://www.zdnet.fr/actualites/bruxelles-veut-blinder-les-frontieres-de-l-ue-avec-la-biometrie-et-l-electronique-39378640.htm

Les élites utilisent déjà le système biométrique dans le monde pour interdire aux militants des droits de l’homme de voyager et de témoigner des corruptions des entreprises :

Egypte : militant des droits de l’homme interdit de voyage

https://www.lorientlejour.com/article/1031609/egypte-un-avocat-des-droits-de-lhomme-interdit-de-voyager.html

Egypte : militante des droits de l’homme interdit de voyage

https://consent.yahoo.com/collectConsent?sessionId=3_cc-session_2b86b73c-c75a-4cd9-a5cc-167afcefd3c3&lang=fr-ca&inline=false

La police égyptienne a arrêté mercredi une avocate et militante des droits de l’homme, Azza Soliman, après lui avoir interdit de voyager le mois dernier

https://www.lapresse.ca/international/afrique/201612/07/01-5048954-egypte-la-militante-des-droits-de-lhomme-azza-soliman-arretee.php?id=wcm:article:5048954

Israel utilise déjà le système biométrique en Palestine pour interdire aux palestiniens de voyager

http://www.info-palestine.eu/spip.php?article15059

L’Arabie Saudite utilise le système biométrique (passeport biométrique, visa biométrique, carte identité biométrique) pour traquer ses opposants touristes ou nationaux et les mettre en prison

Grâce à l’entreprise française néerlandaise américaine Gemalto

https://www.gemalto.com/govt/customer-cases/biometric-borders-saudi-arabia

Prison pour un militant des droits de l’Homme en Arabie Saoudite

Un militant des droits de l’homme a été condamné à six ans de prison mercredi en Arabie saoudite pour avoir écrit des tweets critiques envers le gouvernement

htps://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/28/97001-20180228FILWWW00373-arabie-saoudite-6-ans-de-prison-pour-un-militant-des-droits-de-l-homme.php

Un tribunal saoudien a condamné à de lourdes peines de prison deux défenseurs des droits de l’Homme :Mohammed al-Otaibi et Abdallah al-Attawi ont été condamnés respectivement à 14 et sept ans de prison, indique dans un communiqué l’organisation de défense des droits de l’Homme basée à Londres. « Ces condamnations sévères (…) viennent confirmer nos craintes que le nouveau leadership de Mohammed ben Salmane (le prince héritier, ndlr) est déterminé à museler la société civile et les défenseurs des droits de l’Homme dans le royaume »,

htps://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/25/97001-20180125FILWWW00251-arabie-saoudite-prison-pour-2-militants-des-droits-de-l-homme.php

On voit que les dictatures utilisent le système biométrique pour opprimer le peuple et faire taire toute sorte d’opposition et interdire tout voyage et circulation d’un individu

En Allemagne, une entreprise pirate les smartphones biométriques pour créer un business : proposer son service aux personnes qui veulent surveiller leur conjoint en permanence

https://www.zdnet.fr/actualites/sus-aux-adulteres-l-infidelite-e-trackee-39362650.htm

En 2007, Sarkozy a fait que la France dépense 45 millions d’euros pour installer le système biométrique, (carte identité biométrique, etc…)

https://www.zdnet.fr/actualites/l-agence-nationale-des-titres-securises-est-creee-39367417.htm

voir plus sur les lois big brother de Sarkozy dans l’article-blog pdf inclus dans le grand article sur la folie des ondes http://stoplinky28.blogg.org/la-folie-des-ondes-5g-a161753442

Sarkozy qui veut la réduction de la population https://www.24matins.fr/sarkozy-prefere-reduire-population-plutot-faire-de-lecologie-399410 a voté une loi en 2011 avec l’autorisation de la CNIL traitre pour annuler la loi informatique et libertés de 1978, en effet cette loi de 2011 de Sarkozy permet à l’Etat de récolter toutes les infos venant des compteurs intelligents big brother. 

voir source ici http://www.myprivacyspace.net/compteurs-intelligents-des-consequences-lourdes-a-la-consommation-denergie-excessive/ 

Et comme le montre ces 2 liens http://www.myprivacyspace.net/compteurs-intelligents-des-consequences-lourdes-a-la-consommation-denergie-excessive/ 

https://www.levif.be/actualite/belgique/controle-de-la-consommation-energetique-des-chomeurs-et-allocataires-sociaux/article-normal-388551.html?cookie_check=1553371141, 

les compteurs intelligents permettent de connaitre le moindre détail sur la vie privée des français, (le nombre d’occupants, leurs activités quotidiennes, 24h/24, 7j/7,etc…)

Les permis de conduire biométriques pourront vous tracer avec des drônes sur les routes

http://www.letempsdz.com/index.php/132-actualite/180260-permis-de-conduire-biom%C3%A9trique-ce-sera-pour-d%C3%A9cembre (article censuré bien entendu)

Peut-être même bientôt des bornes où passer son permis biométrique seront obligatoires, et le conducteur nécessitera une autorisation pour passer d’une ville à l’autre. Mais le pire est que ces permis de conduire biométrique peuvent être piratés et copiés.

Une américaine interdite de circuler dans son pays pour avoir créer un compte twitter critiquant le gouvernement américain. Cette américaine courageuse avait osé porté plainte contre le permis biométrique qui dit elle, viole les droits de l’homme les plus élémentaires. On avait essayé de lui imposer le permis biométrique lors de son renouvellement de permis de conduire, où on lui a demandé de faire un permis de conduire biométrique car elle ne supportait pas se faire enregistrer sa face et ses empreintes digitales et elle a appelé le système biométrique « la marque de la bête » et dénonce sur son site https://axiomamuse.wordpress.com/ et compte twitter https://twitter.com/AxXiom , les abus du système biométrique, les logiciels de recognition faciale, les drônes. source https://www.upi.com/Odd_News/2013/07/26/Mark-of-the-Beast-Woman-sues-over-drivers-license-biometrics/3921374840049/

2)Les permis de conduire biométrique, passeports biométriques électroniques, smartphones, cartes identités biométriques pourront être piratés à l’aide d’antennes GSM (ou imitateur GSM) :

« Les antennes IMSI catchers qui permettent à n’importe qui (hacker, criminel, gouvernement) d’intercepter des communications téléphoniques GSM en clair et bien sûr de les écouter. Cette antenne IMSI catcher imite une antenne GSM classique, et grâce à un signal un peu plus fort que celui de l’antenne officielle de l’opérateur, les téléphones portables aux alentours se connectent automatiquement dessus. » https://korben.info/comment-fonctionne-une-antenne-gsm-espionne.html

« Des reporters avaient entrepris de vérifier la fiabilité des nouvelles cartes d’identité biométriques allemandes, généralisées en novembre, et qui emploient les mêmes puces que le passeport français. Ce test fut réalisé avec des hackers informatiques du Chaos Computer Club (CCC), institution européenne implantée à Hambourg et célèbre pour ses attaques contre des serveurs gouvernementaux dans les années 1990. A l’aide d’un scanner de fréquences, d’une antenne émettrice et d’un ordinateur portable, les bidouilleurs ont réussi à intercepter et à stocker clandestinement les données enregistrées dans la carte d’identité d’un volontaire, qui marchait à quelques mètres d’eux. Cela ne prit que quelques clics et sans aucun contact avec la carte d’identité de la personne. D’autres expériences confirment ce résultat. Nous sommes ainsi entrés en relation avec le hacker qui passe pour le meilleur casseur de puces RFID en Europe, le Britannique Adam Laurie. Verdict : « Je peux confirmer que j’ai cassé plusieurs passeports biométriques, mais pas spécialement le passeport français. Mais tous relèvent des mêmes standards. » Le Conseil d’Etat a jusqu’au mois de décembre pour se prononcer sur le bien-fondé de ces dispositifs sécuritaires

https://www.lesinrocks.com/2010/11/07/actualite/actualite/le-passeport-biometrique-un-pretexte-au-fichage/

Les antennes GSM sont utilisés pour les compteurs intelligents, les cartes d’identité, les passeports, les permis de conduire, smartphones qui sont électroniques et biométriques. Donc toutes ces antennes ITSI catchers pourront pirater et copier à distance toutes ces infos. Sans compter que les antennes GSM sont cancérigènes https://www.robindestoits.org/ETUDE-UKRAINIENNE-LIEN-ENTRE-L-EXPOSITION-A-900-MHz-COMPTEUR-INTELLIGENT-ET-CELLULAIRES-ET-LE-CANCER-2013_a2115.html

3) Avec vos données biométriques volées avec le nouveau système électronique biométrique, on peut se faire passer pour vous à tout jamais à votre insu :

La cybersécurité électronique biométrique technologie va faciliter les usurpations d’identité. Plus besoin de se déplacer pour piquer vos documents à domicile, tout se fait par internet et iphone et carte d’identité biométrique, passeport biométrique etc… Usurpation d’identité moderne en seulement quelques minutes, toutes vos données biométriques peuvent vous être volées à tout jamais, et utilisés à votre insu.

« Un passeport et un passeport biométrique, les deux peuvent être volés. Seulement le passeport normal peut être changé, tandis que le passeport biométrique, c’est volé à vie, puisque ce sont vos données biométriques, et elles ne peuvent pas être changées » Cowan dit que dans un monde où tout peut être piraté, le coût du biométrique est trop élevé https://www.wgbh.org/news/post/biometrics-may-ditch-password-not-hackers

Et là, il s’agit des données biométriques, si elles sont volées, elles ne peuvent pas être changées. Si c’est un simple mot de passe qui est piraté, on s’en fout, on le change et point barre, on en parle plus. Mais si vos données biométriques sont collectées quelque part, et que quelqu’un s’en sert à de tristes fins, votre identité sera usurpée à vie et vous ne pourrez même pas vous défendre car personne ne voudra reconnaître que votre identité a été usurpée.

Des passeports biométriques de citoyens de plusieurs pays ont été piratés révélant des informations comme le visage, les empreintes digitales et l’iris. Donc les hackers ont volé et copié à distance les les visages, les empreintes digitales et l’iris pour ensuite usurper l’identité de leurs victimes et utiliser les copies des visages de leurs victimes pour pénétrer les systèmes à reconnaissance faciale, copier leurs empreintes digitales pour pénétrer les systèmes à reconnaissance empreinte digitale, copier leurs iris pour pénétrer les systèmes à reconnaissance iris

Un hacker montre que de faux passeports biométriques peuvent être créés en volant les données biométriques des gens, en piratant leurs passeports biométriques et en copiant leurs données biométriques de l’iris, de l’empreinte digitale, de la face à distance. citation: « Hi-tech biometric passports used by Britain and other countries have been hacked by a computer expert, throwing into doubt fundamental parts of the UK’s £415m scheme to load passports with information such as fingerprints, facial scans and iris patterns

Data can be transferred onto blank chips, which could then be implanted in fake passport »

https://www.theguardian.com/technology/2006/aug/07/hacking.security

Avec le système biométrique, c’est le piratage à gogo !!

Il suffit juste de quelques minutes pour que des passeports biométriques de citoyens du monde entier soient piratés et copiés ce qu’a révélé plusieurs tests

https://gizmodo.com/e-passports-can-be-hacked-and-cloned-in-minutes-5033923 

N’importe qui, dans n’importe quel pays peut pirater votre passeport biométrique.source

http://security.onestopclick.com/technology_news/biometric-passport-hacked_17448335.htm (article censuré bien entendu)

Imaginer que quelqu’un pirate votre passeport biométrique et fasse croire que vous avez voyagé dans des pays considérés comme terroristes par le gouvernement. (on peut imaginer que ce soit le gouvernement lui-même qui embauche un hacker pour mettre un pays dans la liste historique d’un opposant politique pour ensuite le faire accuser faussement d’avoir voyager dans un X ou Y pays). Comment rendre justice dans un monde où tout est trafiqué et vos données biométriques volées à tout jamais et utilisées sans que vous le sachiez ? Et Imaginer que quelqu’un pirate votre permis de conduire biométrique et fasse croire que vous ayez eu un accident à tel endroit comme c’est le cas ici http://atlanticfreepress.com/news/1/6065-driving-your-liberties-away-biometrics-and-enhanced-drivers-licenses-.html (article censuré)?

Voltaire a écrit : Il vaut mieux prendre le risque de sauver un coupable que de condamner un innocent.

Mais dans une société où tout est trafiqué, et où un individu est coupable jusqu’à preuve de son innocence, comment justice peut être faite surtout avec toutes ces fausses preuves que permettent le piratage des données biométriques ?

En effet, déjà, pirater les données de l’IRIS très facile à pirater tout comme pirater les données des empreintes digitales qui déjà très facile à faire. or les systèmes biométriques de l’IRIS sont très utilisés dans les aéroports et les buildings hautement sécurisés.

https://thehackernews.com/2015/03/iris-biometric-security-bypass.html

Toutes les données biométriques sont enregistrés dans les smartphones, que l’on sait être piratés continuellement par toutes sortes d’organismes, état et FBI pour raisons d’état d’urgence, entreprises de smartphone pour raisons commerciales et hackers dont certains n’hésitent pas également à vendre ces données à des organismes lucratifs. Les données biométriques sont à la base des données publics, tout le monde les voit, tout le monde peut les copier et les utiliser.

Il pirate l’empreinte digitale du premier ministre de défense allemand à partir d’une simple photo à partir d’une caméra standard. Donc il a copié l’empreinte digitale de son ministre et a ensuite utilisé l’empreinte digitale de son ministre pour ouvrir un smartphone biométrique.

Source pour voir tous les détails de sa technique de hackage, piratage et copiage, et usurpation d’identité https://thehackernews.com/2014/12/hacker-clone-fingerprint-scanner.html

Mais le hacker peut également directement avoir accès à vos données biométriques en piratant votre smartphone à distance, car les smartphones contiennent des caméras qui peuvent être hackées à distance, et le hacker peut copier et pirater votre visage, empreintes digitales, iris à travers le piratage de la caméra de votre smartphone à distance :

« Les applications de smartphone Iphone5s de Apple enregistrent vos empreintes digitales sans besoin d’interaction (camera intégrée) et sont accessibles aux hackers. La NASA veut créer une base mondiale de données digitales. (…) Est-ce que les utilisateurs d’Iphone 5S sont trompés par LA NASA et Apple ou ces hackers qui sont occupés à pirater les dernières technologies ont déjà été ordonnées pour nous espionner à notre insu ? »

https://thehackernews.com/2014/12/hacker-clone-fingerprint-scanner.html

Un hacker se vante d’avoir piraté plusieurs passeports biométriques de plusieurs pays européens. Donc il a usurpé l’identité de plusieurs européens en piratant et copiant les données biométriques des européens à distance et en fabriquant de faux passeports biométriques avec les données biométriques qu’il a volé aux européens visés

https://www.lesinrocks.com/2010/11/07/actualite/actualite/le-passeport-biometrique-un-pretexte-au-fichage/ (article à enregistrer avant la censure)

Un hacker peut déjà modifier vos propres messages sur votre propre compte facebook

https://thehackernews.com/2016/06/delete-facebook.html

la nouvelle carte d’identité biométrique britannique piratée (c’est à dire qu’il a volé les données biométriques de la personne puis ensuite créer une nouvelle carte d’identité biométrique de la victime avec les données biométriques de la victime pour usurper son identité)

https://www.numerama.com/magazine/13618-la-nouvelle-carte-d-identite-britannique-deja-piratee.html

Un hacker a piraté la carte d’identité biométrique britannique en seulement 12 minutes

https://www.lemonde.fr/blog/bugbrother/2009/08/06/la-carte-didentite-uk-piratee-en-12/

Les passeports électroniques belges piratés

https://www.zdnet.fr/actualites/la-securite-des-passeports-electroniques-belges-mises-en-defaut-39370005.htm

La nouvelle carte d’identité biométrique allemande piratée

https://www.numerama.com/magazine/16663-la-nouvelle-carte-d-identite-allemande-piratee-par-le-chaos-computer-club-maj.html

vidéo BBTV : carte biométrique allemande piratée https://youtu.be/vmajlKJlT3U Un groupe de hackers allemands ont piraté une empreinte digitale à partir de Apple Iphone 5 s et l’ont utilisé pour ouvrir le Iphone 5 s.https://www.zdnet.com/article/apples-advanced-fingerprint-technology-is-hacked-should-you-worry/#!

Iphone 6 s qui a été créé ensuite présente le même problème que l’Iphone 5s. Son système biométrique digitale peut être également piraté. Iphone 6 s qui permet d’utiliser Apple pay, a été piraté par des hackers qui ont copié une empreinte digitale.

https://www.zdnet.com/article/apples-advanced-fingerprint-technology-is-hacked-should-you-worry/

3) Le passeport électronique facilement piratable :

« Avec l’aide de Adam Laurie, un responsable de sécurité chez Bunker Secure Hosting, le Guardian a éprouvé le système de protection utilisé dans le nouveau passeport britannique. Conclusion : « Cracked it ! »*

Quand l’on sait que déjà 3 millions de citoyens anglais ont en leur possession ce nouveau passeport qui incorpore des puces microscopiques contenant les informations et la biométrie de son propriétaire, on est en droit de s’interroger sur les aptitudes décisionnelles des gouvernants et des ingénieurs informatiques britanniques.

Pour l’information, ces passeports « ultra sécurisés » (sic), ont été fabriqués en 2003 selon les critères de sécurité de l’aviation civile internationale (ICAO ou International Civil Aviation Organization). Ces spécifications ont par ailleurs été publiées sur le net. Ce qui relève de l’inconscience…

Tu me passes ta clé stp ’ En se rendant sur le site de l’ICAO, Adam Laurie s’est rendu compte que la puce incorporée n’était tout simplement pas cryptée. Afin d’avoir accès aux données stockées, il lui restait à démarrer une communication cryptée entre le lecteur et la puce d’identification du passeport.

Et, pour y arriver, il n’a fait qu’entrer les numéros qui figurent… sur le passeport lui-même !’ !! Ironiquement, l’opération a duré 48h car c’était le temps qu’a mis le pirate pour écrire quelques lignes de code qui ont donné sens aux données cryptées…

En bon citoyen qu’il est, Adam Laurie a révélé que malgré l’adoption de l’algorithme de cryptage militaire 3DES, le système demeure vulnérable dans la mesure où les informations nécessaires à la reconstruction de la clé sont accessibles au grand public.

Ainsi, le Guardian a montré que dupliquer un passeport à la perfection est donné à presque « tout le monde ». Alors, l’avenir appartient à la paranoïa aiguë ou aux pirates doués ’

* « Piraté, sauté, déverrouillé » »https://www.generation-nt.com/passeport-britannique-protection-securite-pirate-the-guardian-actualite-19193.html

Le système biométrique crée une société inégalitaire: Passer entièrement au numérique va créer deux catégories de personnes : Ceux qui passent leur vie à gagner de l’argent jusqu’à la dépression et raconter leur dépressive vie dans les réseaux sociaux, et ceux qui passent leur vie à hacker les cartes bancaires des autres, Bitcoin, les réseaux sociaux et créer des fausses preuves pour piquer de l’argent et des biens aux gens via la justice entraînant leur suppression économique et sociale totale. Source Hacking your money : Cloning credit cards, stealing bitcoin and spoofing Verified by Visa https://youtu.be/zgbGuZCm2ag

où sera l’égalité, quand le système biométrique permettra un monde d’exploités (les novices en informatiques) et d’exploitants ( les experts en informatique, pirates, hackers qui peuvent violer notre vie privée, usurper notre identité, voler notre argent, et vendre nos données) ? On sait déjà que le FBI a exigé d’Apple que les smartphones diminuent leur sécurité à cause d’un évènement majeur et a exigé de la sécurité américaine qu’elle en fasse une loi générale pour tous les smartphones pour que les smartphones puissent facilement être piratables à distance par le FBI. htp://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/03/01/iphone-chiffre-qu-est-ce-que-le-all-writs-act-le-texte-de-loi-sur-lequel-s-appuie-le-fbi_4874376_4408996.html Or si les smartphones baissent leur sécurité, alors non seulement le FBI mais d’autres hackers pourront plus facilement accéder à nos données. Et que se passera-t-il puisque le smartphone est déjà considéré comme la carte bancaire biométrique du futur, la carte vital biométrique du futur ? http://www.atlantico.fr/decryptage/telephone-portable-carte-bancaire-futur-robin-rivaton-226366.html http://www.numerama.com/magazine/29531-samsung-simband-sami-medecine-big-data-sante-donnees.html Et que les entreprises de smartphones vendent les données de santé collectées ? (voir article tout en bas du message) La NSA surveille les transactions bancaires mondiales http://www.clubic.com/pro/it-business/securite-et-donnees/actualite-584968-nsa-surveillance-transactions-bancaires-snowden.html La NSA et le FBI ont déjà le projet de faire une base de donnée biométrique mondiale et collectent nos données à notre insu. htp://www.europe1.fr/international/vos-selfies-interessent-la-nsa-2139647 http://www.industrie-techno.com/biometrie-le-fbi-fiche-52-millions-de-visages.29490 Est-ce normal d’être contrôlé à ce point par des organismes anonymes et secrètes sur lesquelles on a aucun contrôle et qui prennent nos données les plus intimes (biométriques) sans notre autorisation ?

Une entreprise de sécurité informatique pirate ses propres clients htp://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/05/11/32001-20150511ARTFIG00003-une-entreprise-de-securite-informatique-aurait-pirate-ses-propres-clients.php

les failles de sécurité sont laissés exprès pour pouvoir contrôler et accéder aux données à l’insu de l’usager. Une société de contrôle. Car si c’était vraiment à notre service, alors pourquoi toute cette guerre du FBI contre Apple pour diminuer les sécurités dans les appareils technologiques ? Même l’ONU veut sa base mondiale de données biométriques d’ici à 2030, elle veut avoir les données biométriques de tous les humains sur terre. http://news360x.fr/loeil-de-lonu-dans-tous-ses-etats/

Apple a donc crée le smartphone biomérique pour que le FBI qui collecte toutes les données biométriques des gens de la planète à travers l’ONU puisse pirater les smartphones biométriques des gens du monde entier en usurpant leurs identités car ils utilisent les données biométriques des gens pour pirater leurs smartphones biométriques

En effet, le FBI n’arrive pas avant des années ou des mois à ouvrir dans certains cas les smartphones avec code PIN

https://matzav.com/fbi-cant-hack-into-dayton-shooter-connor-betts-phone/

Quand les technologies ne sont pas assez vulnérables à leur goût, le FBI fait un rappel à l’ordre : « le directeur du FBI a récemment demandé d’interdire le chiffrement des données sur smartphone » http://www.nikopik.com/2015/03/le-fbi-tente-de-faire-interdire-le-cryptage-des-smartphones.html

Mais avec les smartphones biométriques, le FBI peut pirater votre smartphone biométrique en quelques minutes

le smartphone biométrique c’est pour permettre le piratage de votre smartphone plus aisément en quelques minutes, alors que le smartphone avec code PIN prend des mois, voir des années dans certains cas comme ici https://matzav.com/fbi-cant-hack-into-dayton-shooter-connor-betts-phone/

  1. Si la carte bancaire est remplacée par la carte biométrique , la carte biométrique pourra éliminer des milliards d’êtres humains: Par le hackage informatique en leur enlevant tout leur argent et ou en détruisant toute leur réputation par de fausses preuves et les envoyer crever dans les prisons où les laboratoires du NVO empoisonnent les prisonniers avec le SIDA et l’hépatite
    https://www.vice.com/fr/article/xdb4nz/sida-hepatite-prisons-france-666

Une banque vole l’argent de son client en usurpant son identité en utilisant les données biométriques de son client. Donc la carte bancaire biométrique c’est pour permettre aux banques d’usurper l’identité de leurs clients et leur voler leur argent en utilisant les données biométriques de leurs clients

source à enregistrer en cas de censure de l’article http://www.india.com/technology/aadhaar-card-biometrics-duplicated-by-axis-bank-2-other-firms-uidai-files-criminal-complaint-with-cyber-crime-cell-1880994/

5) On doit avoir le droit à une vie privée pour notre protéger notre sécurité : Il serait temps de faire un boycott mondial pour exiger le retrait de tous ces compteurs intelligents, les antennes GMS (comme cela plus de risques avec les ITSI catchers), cartes d’identité biométrique, passeport biométrique, permis de conduire biométrique carte vitale biométrique, et les nouveaux smartphones de Google (Lenovo ou Phab2pro) qui mettent en danger la vie privée des autres en filmant tout le monde dans la rue à l’insu de l’utilisateur et violent le droit à l’image pour tous source

http://www.japantoday.com/category/technology/view/lenovo-google-unveil-phone-that-knows-its-way-around-a-room (article censuré bien entendu)

ainsi que Iphone 5 s et Iphone 6 s qui enregistrent vos empreintes digitales à votre insu, Et les smartphones de Docomo qui donnent les données de localisation de leurs utilisateurs sans leur autorisation au gouvernement japonais qui veut traquer ses citoyens avec les smartphones espions suivants : Les 5 modèles Android de Docomo sont : Xperia X Performance, Galaxy S7 Edge, the Aquos Zeta, Arrows SV , Disney Mobile, Galaxy S7 Edge .

https://www.japantimes.co.jp/news/2016/05/17/business/corporate-business/new-docomo-smartphone-models-will-covertly-trackable-japanese-authorities/#.XZ63lGcUmpf

6)

Le système biométrique nuit à la santé humaine car il requiert des antennes relais et des ondes partout pour son fonctionnement :

Ils ont censuré un lien http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/06/23/24559427.html qui contenait ceci:

« Alors que l’activité électromagnétique du corps était considérée par les chimistes comme un sous-produit biochimique, le bioélectromagnétisme s’impose comme une source de réaction puissante : – L’act … »

Une banque du Royaume-Uni a commencé le payement mobile qui utilise le battement de coeur comme système de sécurité biométrique (un mesureur de battement de cœur connecté qui est connecté au smartphone biométrique qui enregistre le battement de cœur pour confirmer l’achat en ligne)
même le système soit disant libre Ubuntu veut dans un lointain futur le battement de coeur comme système biométrique d’identification

http://www.planetbiometrics.com/article-details/i/2803/

Voilà pourquoi ils veulent connaitre les données biométriques des êtres humains (ils veulent même les données biométriques du battement de cœur pour ouvrir les banques et les portes des appart dans les smart cities et les voitures connectées http://www.alterinfo.net/Totalitarisme-technologique-Les-banques-veulent-votre-coeur-comme-moyen-de-paiement-biometrique-%E2%80%A8_a124734.html) pour essayer de détruire le bioélectromagnétisme de chaque être humain et en même temps voler leurs données biométriques pour usurper leur identité et les accuser à tort

Quand on sait que les ondes peuvent provoquer des attaques cardiaques. Donc avoir un mesureur connecté de battement de cœur peut causer des crises cardiaques chez les humains. Tout cela pour payer en banque. Pour l’instant, ils utilisent les données biométriques superficielles (empreintes digitales, iris, main, etc…), ensuite après les piratages, ils diront que pour plus de sécurité, ils voudront les données biométriques à l’intérieur des humains, (les veines des doigts, le battement de cœur), en sachant que tout est piratable, car les veines des doigts et battement de cœur sont enregistrés dans un ordinateur, et tout ce qui est à l’intérieur d’un ordinateur peut être recopié et être piraté.

En plus un type qui tombe malade du cœur à cause des ondes, ne pourra plus ouvrir son compte en banque qui ne s’ouvrira qu’à partir de ses battements de cœur enregistrés avant sa maladie.

C’est un moyen pour les banques de fermer les comptes et les rendre inaccessibles aux mourants. Après la spéculation sur la mort de leurs clients

https://www.francetvinfo.fr/economie/video-quand-les-banques-speculent-sur-la-mort_316453.html

en espérant qu’ils meurent au plus vite pour bénéficier de leur assurance décès au plus vite

https://fasozinfo.wordpress.com/2013/05/17/video-quand-les-banques-speculent-sur-la-mort-banquiers-ils-avaient-promis-de-changer-pieces-a-conviction-15-mai-2013/

, maintenant, ils voudront les battements de cœur comme moyen de paiement pour accélérer le génocide de la société et rendre le plus de gens mourants possibles. Cet article dénonçant le système biométrique par battement de coeur à l’essai dans certaines banques en Chine, USA, Canada, Grande Bretagne a été rendu inaccessible un certain temps, http://www.alterinfo.net/Totalitarisme-technologique-Les-banques-veulent-votre-coeur-comme-moyen-de-paiement-biometrique-%E2%80%A8_a124734.html

Ils veulent créer des Smartphones à identification biométrique avec battements de cœur. Mais ils savent qu’ils doivent procéder étape par étape. Alors ils commenceront à faire croire aux moutons que le smartphone peut être utilisé sans risque pour mesurer ses battements de cœur pour envoyer les données au médecin (télémédecine à distance).

En télé-médecine, le patient doit réaliser lui-même les données médicales avec le smartphone cancérigène biométrique tueur à petit feu avant de l’envoyer au médecin à distance qui analyse (évidemment, tous les patients en télé-médecine attraperont le cancer à cause du contact permanent avec le smartphone biométrique carte vitale collé sur le corps humain pour faire des mesures).

Cela permet aux lobbys du smartphone (Samsung, Apple, Lenovo. L’hôpital connecté by Samsung Business

https://youtu.be/LZLyO6wS5O0

en plus de tuer les patients, de faire du business avant leur mort prématuré causée par le cancer des Smartphones de la télémédecine, car ils rêvent de faire un bon big data sur les patients et ensuite de communiquer les données de santé (mort) des clients aux banques qui spéculent sur la mort.

Les lobbys du smartphone vont créer des tas d’application pour mesurer les données de santé du corps humain en obligeant l’humain à coller son smartphone sur son corps pour le tuer à petit feu plus aisément, car le cerveau en contact avec le portable chauffe déjà et peut causer le cancer dans le cerveau, donc coller le smartphone à une autre partie du corps reviendra au même, cela provoquera le cancer à une autre partie du corps.

La Télémédecine c’est pour tuer les patients au plus vite, en obligeant les patients à utiliser leurs Smartphones sur leur propre corps pour collecter des données sur eux sans savoir que le smartphone est la raison de la maladie de leurs corps et cancer. Les lobbys du smartphone veulent un big data des données médicales de tous les patients, Samsung, Apple investissent dans les hôpitaux connectés.

Après que le smartphone soit utilisé en carte vitale biométrique et pour les analyses médicales sur le corps humain ( ce qui provoquera bien sûr le cancer partout où le smartphone sera appliqué sur le corps humain), ils imposeront le smartphone par battement de cœur biométrique, en disant que vu que le smartphone a été utilisé pour mesurer les battements de cœur des patients, ils peuvent l’utiliser maintenant le battement de cœur comme authentification biométrique qui est bien sûr piratable comme toutes les données biométriques.

C’est la raison pour laquelle, les flics peuvent ouvrir tous les objets connectés biométriques avec vos données biométriques (battement de cœur compris) à votre insu, et la raison pour laquelle le NVO veut supprimer le mot de passe et code PIN pour le remplacer par le système biométrique pour supprimer la vie privée et pirater la vie privée de n’importe quel personne sur Terre.

Le cœur donc mourra plus vite, car il aura sans cesse le smartphone cancérigène sur lui (comme dans le monde de Death Note, où tout le monde crève de crise cardiaque), et la réduction de la population mondiale s’accéléra.

Les opposants au NVO auront leurs données biométriques piratés car toutes les données biométriques sont piratables, ils pourront usurper l’identité de n’importe quel opposant du NVO pour les accuser à tort.

Leur objectif est de supprimer le mot de passe ou code PIN car cela les bloque pour accéder aux portables des gens. Il y a même une loi qui veut obliger les gilets jaunes à donner leur mot de passe ou code PIN aux flics pour qu’ils puissent accéder aux portables des manifestants.

La preuve que le NVO ne peut pas accéder à un portable protégé par un code PIN, le NVO réclame le code PIN du portable dans la fin du site dans la section « objets trouvés »http://www.ville-cancale.fr/securite_reglementation.html. Donc quand la police trouve un portable, elle ne peut pas l’ouvrir si il est protégé par un code PIN, voilà pourquoi ils disent dans ce site, que si un individu veut récupérer son portable dans un poste de police il doit d’abord fournir son code PIN aux policiers pour qu’ils ouvrent son portable.

Donc le smartphone biométrique, c’est pour que les flics aient accès au smartphone sans avoir besoin de demander le code PIN aux français, CQFD.

En effet, avec le smartphone biométrique et la base nationale biométrique des français accessible à tout flic, les flics pourront accéder aux Smartphones biométriques des gilets jaunes sans avoir besoin de leur demander leurs données biométriques pour ouvrir, car les données biométriques de la population (battement de cœur, veine de doigt, empreinte digitale, main, iris..) seront dans la base de données nationales, donc même si le manifestant s’oppose, vu que le flic a toutes les données biométriques du manifestant, il ouvrira quand même le smartphone biométrique même si le manifestant ne veut pas.

Le smartphone biométrique est fait pour être piraté par le NVO et supprimer totalement la vie privée.

Voilà pourquoi ils veulent le smartphone biométrique car c’est beaucoup plus facile à pirater qu’un smartphone avec mot de passe ou code PIN qui peut être changé tout le temps et est impossible à deviner, alors que les données biométriques sont un mot de passe fixe connu par le NVO qui ne pourront jamais être changé et que le NVO peut alors utiliser les données biométriques d’un individu pour ouvrir les objets connectés de ce même individu et connaitre tout de sa vie privée de A à Z à son insu.

La preuve que le Code PIN et mot de passe sont impossibles à deviner et protége la vie privée des gens et que c’est la raison pour laquelle ils veulent imposer le système biométrique:

– Nancy : une loi antiterroriste utilisée contre le mouvement étudiant opposant à la loi ORE

À Nancy, un étudiant est poursuivi pour n’avoir pas donné le code PIN de son téléphone portable pendant sa garde à vue faisant suite à l’intervention de la police sur le campus le 3 mai

https://www.revolutionpermanente.fr/Nancy-une-loi-antiterroriste-utilisee-contre-le-mouvement-etudiant

– Obligation aux manifestants arrêtés en garde à vue de donner son code PIN de portable en garde à vue sous peine de 3 ans de prison

https://www.revolutionpermanente.fr/Obligation-de-donner-son-code-mobile-en-garde-a-vue-sous-peine-de-3-ans-de-prison

Voilà pourquoi ils veulent supprimer le code PIN des portables et rendre les portables biométriques à la place, c’est pour y accéder à souhait sans l’autorisation de l’individu

Encore une preuve que le NVO a peur du code PIN et que c’est pour cela qu’il veut remplacer par le système biométrique car plus facile à pirater:

-Aux USA, comme le FBI n’arrive pas à ouvrir les portables et ordinateurs des gens avec code PIN et mots de passe à leur entrée dans l’aéroport, ils réclament les mots de passe des ordinateurs et code PIN des portables aux voyageurs qui entrent aux USA.https://www.slate.fr/story/142820/etats-unis-telephone-mot-de-passe

Pareil le Canada est obligé de demander le mot de passe aux voyageurs pour accéder à leurs ordinateurs et portables aux aéroports

https://www.numerama.com/magazine/32417-vous-allez-au-canada-les-douanes-peuvent-exiger-vos-mots-de-passe.html

Voilà pourquoi l’ONU veut tout rendre biométrique, car sans mot de passe et avec uniquement les données biométriques pour accéder aux portables et ordi biométriques, les pays big brother pourront accéder aux portables et ordis biométriques de chaque individu de la planète sans difficulté

Voilà pourquoi les multinationales USA veulent du biométrique partout dans les portables et ordinateurs dotés de lecteurs biométriques ou scan biométrique, pour supprimer le mot de passe actuel changeable des gens dans les portables et ordinateurs actuels normaux anciens sans biométrique, et pouvoir accéder aux ordinateurs et portables devenus accessibles au FBI grâce au système biométrique qui est ultra facile à pirater quelques que soient les données biométriques. Voilà pourquoi le FBI veut le battement de cœur biométrique, la veine de doigt biométrique et autres… Pour pirater à souhait les objets connectés de n’importe quel individu opposant du NVO

Bientôt même les compteurs intelligents risquent d’être connectés aux données biométriques (ils changeront les compteurs intelligents tous les 20 ans en rendant à chaque fois le compteur intelligent plus big brother que le précédent)http://www.alterinfo.net/Le-FN-et-l-UMP-capitalistes-d-extreme-droite-et-droite-veulent-le-systeme-biometrique-un-marche-a-plusieurs_a128314.html . le compte du client sera connecté aux données biométriques pour ouvrir le compte et analyser la consommation. Quiconque piratera un linky, pourra pirater les données biométriques d’un individu et usurper son identité à vie à son insu.

Le smartphone biométrique est fait pour être piraté par le NVO et supprimer totalement la vie privée.

Voilà pourquoi ils veulent le smartphone biométrique car c’est beaucoup plus facile à pirater qu’un smartphone avec mot de passe ou code PIN qui peut être changé tout le temps et est impossible à deviner, alors que les données biométriques sont un mot de passe fixe connu par le NVO qui ne pourront jamais être changé et que le NVO peut alors utiliser les données biométriques d’un individu pour ouvrir les objets connectés de ce même individu et connaitre tout de sa vie privée de A à Z à son insu.

La preuve que le Code PIN et mot de passe sont impossibles à deviner et protègent la vie privée des gens et que c’est la raison pour laquelle ils veulent imposer le système biométrique:

– Nancy : une loi antiterroriste utilisée contre le mouvement étudiant opposant à la loi ORE

À Nancy, un étudiant est poursuivi pour n’avoir pas donné le code PIN de son téléphone portable pendant sa garde à vue faisant suite à l’intervention de la police sur le campus le 3 mai

https://www.revolutionpermanente.fr/Nancy-une-loi-antiterroriste-utilisee-contre-le-mouvement-etudiant

– Obligation aux manifestants arrêtés en garde à vue de donner son code PIN de portable en garde à vue sous peine de 3 ans de prison

https://www.revolutionpermanente.fr/Obligation-de-donner-son-code-mobile-en-garde-a-vue-sous-peine-de-3-ans-de-prison

Voilà pourquoi ils veulent supprimer le code PIN des portables et rendre les portables biométriques à la place, c’est pour y accéder à souhait sans l’autorisation de l’individu

Encore une preuve que le NVO a peur du code PIN et que c’est pour cela qu’il veut remplacer par le système biométrique car plus facile à pirater:

-Aux USA, comme le FBI n’arrive pas à ouvrir les portables et ordinateurs des gens avec code PIN et mots de passe à leur entrée dans l’aéroport, ils réclament les mots de passe des ordinateurs et code PIN des portables aux voyageurs qui entrent aux USA.https://www.slate.fr/story/142820/etats-unis-telephone-mot-de-passe

Pareil le Canada est obligé de demander le mot de passe aux voyageurs pour accéder à leurs ordinateurs et portables aux aéroports

https://www.numerama.com/magazine/32417-vous-allez-au-canada-les-douanes-peuvent-exiger-vos-mots-de-passe.html

Voilà pourquoi l’ONU veut tout rendre biométrique, car sans mot de passe et avec uniquement les données biométriques pour accéder aux portables et ordi biométriques, les pays big brother pourront accéder aux portables et ordis biométriques de chaque individu de la planète sans difficulté

Voilà pourquoi les multinationales USA veulent du biométrique partout dans les portables et ordinateurs dotés de lecteurs biométriques ou scan biométrique, pour supprimer le mot de passe actuel changeable des gens dans les portables et ordinateurs actuels normaux anciens sans biométrique, et pouvoir accéder aux ordinateurs et portables devenus accessibles au FBI grâce au système biométrique qui est ultra facile à pirater quelques que soient les données biométriques. Voilà pourquoi le FBI veut le battement de cœur biométrique, la veine de doigt biométrique et autres… Pour pirater à souhait les objets connectés de n’importe quel individu opposant du NVO

Bientôt même les compteurs intelligents risquent d’être connectés aux données biométriques

https://www.newstoprotect.axa/#x3LYiGmDoOJscfzi.99

(ils changeront les compteurs intelligents tous les 20 ans en rendant à chaque fois le compteur intelligent plus big brother que le précédent) http://www.alterinfo.net/Le-FN-et-l-UMP-capitalistes-d-extreme-droite-et-droite-veulent-le-systeme-biometrique-un-marche-a-plusieurs_a128314.html . le compte du client sera connecté aux données biométriques pour ouvrir le compte et analyser la consommation. Quiconque piratera un compteur intelligent linky, pourra pirater les données biométriques d’un individu et usurper son identité à vie à son insu.

= = =

Lectures complémentaires:

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

Alerte_scientifiques_medecins_5G

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

 


Il suffit de dire NON !