Archive pour attaque chimique idlib 2017

Guerre impérialiste en Syrie: Idlib… Faux drapeau La Ghouta 2.0 ??….

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 7 avril 2017 by Résistance 71

Poutine fustige des accusations inacceptables au sujet de la soi-disante attaque chimique d’Idlib

 

Press TV

 

6 avril 2017

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/Detail/2017/04/06/517010/Russia-Putin-slam-accusations-chemical-weapons-incident-Idlib-Israel-Netanyahu

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le président russe Vladimir Poutine a fustigé comme étant “inacceptable”, les “accusations infondées” au sujet d’une attaque chimique suspecté dans la province syrienne d’Idlib dans le nord-ouest du pays plus tôt cette semaine, appelant pour une enquête internationale.

Durant une conversation téléphonique avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou ce jeudi, “les deux camps ont échangé des vues sur l’incident chimique qui s’est déroulé le 4 avril”, a dit le Kremlin dans une déclaration officielle.

Poutine “a fait remarquer que c’était inacceptable que de proférer des accusations infondées contre quiconque sans avoir mené une enquête détaillée et impartiale.”

Plus tôt jeudi, le ministre israélien des AE Avigdor Lieberman avait dit au quotidien de langue hébreue le Yedioth Ahronoth qu’il était “sûr que les forces gouvernementales syriennes étaient derrière l’attaque par armes chimiques.”

Plus de 80 personnes ont été rapportées tuées dans un incident suspecté être chimique dans la ville de Khan Shaykhun dans la province nord-ouest de la Syrie d’dlib, mardi dernier. D’après le fond de l’enfance de l’ONU, au moins 27 enfants se trouvaient parmi les victimes de l’attaque.

Les Etats-Unis et leurs alliés ont mis le blâme sur le gouvernement syrien.

Le ministre des AE syrien Walid al-Muallem a réfuté toutes accusations disant que l’armée syrienne avait déployé des armes chimiques à Idlib.

Il a dit durant une conférence de presse qui s’est tenue à Damas jeudi que des groupes takfiris sponsorisés par des puissances étrangères continuent de stocker des armes chimiques dans les zones urbaines et résidentielles des villes qu’ils contrôlent.

Le Front Al Nosra (NdT: celui-là même qui “faisait du bon boulot” selon le ministre des AE Laurent Fabius), aussi connu sous le nom de Jabhat Fateh al-Sham (NdT: Al CIAda en Syrie…), Daesh et “d’autres organisations terroristes continuent de stocker des armes chimiques en zones urbaines et résidentielles.” a dit Muallem.

L’Organisation Internationale contre les Armes Chimiques (OIAC) et la Commission Internationale d’Enquête Indépendante de l’ONU pour la Syrie mènent toutes deux une enquête sur cette affaire.

Muallem a dit que la Syrie fournirait à l’OIAC et à l’ONU “le renseignement preuve faisant état du transfert de substances chimiques de l’Irak à la Syrie, ou de Turquie en Syrie.”

Il a dit que Damas avait besoin de l’assurance que toute mission d’enquête sur l’attaque d’Idlib ne serait pas politisé, ajoutant que l’expérience passée de son pays avec les enquêtes internationales n’a pas été encourageante…