Archive pour assassinat nemtsov déstabilisation russie

Russie, assassinat de Nemtsov et fin de l’empire britannique…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 2 mars 2015 by Résistance 71

Nemtsov et la fin de l’empire britannique

 

Dean Henderson

 

28 Février 2015

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2015/02/28/nemtsov-the-end-of-the-british-empire/#more-1256

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’assassinat hier du leader de l’opposition russe et ancien vice-premier ministre Boris Nemtsov, alors qu’il traversait un pont près du Kremlin, sera sûrement utilisé à bon escient par les médias à la botte occidentaux dans leur effort incessant de calominer Vladimir Poutine et la Russie.

Mais toute personne pensante saura que cet assassinat professionnel n’a pas été commandité par Poutine qui par ailleurs a déclaré qu’une enquête en profondeur sera diligentée sur cette affaire. Ceci est en fait et le plus vraisemblablement une autre action désespérée dans une série existante, menée par les services britanniques du MI6, qui travaillent pour la Couronne et donc les banquiers de la City de Londres menés par la famille Rothschild. (NdT: Tout comme la CIA travaille pour Wall Street…)

L’assassinat s’est produit juste trois jours après que la Grande-Bretagne ait annoncé qu’elle allait envoyer des conseillers militaires en Ukraine pour entrainer l’armée de Kiev, qui ces dernières semaines s’est faite considérablement fesser par les révolutionnaires du Donbass, forçant le régime de Kiev à signer les accords de paix de Minsk (NdT; dit de “Minsk II”)

Tandis que les combattants du Donbass ont honoré le cessez-le-feu, l’annonce par la GB d’envoyer ses conseillers des services spéciaux du SAS est une tentative de torpillage des accords de Minsk. Normalement, la Couronne (NdT: La City de Londres et sa Banque d’Angleterre…) reste dans l’ombre et laisse œuvrer les Etats-Unis et Israël pour faire le sale boulot militaire pour les intérêts Rothschild. Qu’ils aient repris le manche dans cette situation se détériorant en dit long sur l’état des choses…

A la fois le contrat sur Nemtsov et l’envoi des conseillers militaires en Ukraine indiquent un certain désespoir de la part de l’empire britannique, qui en fait n’a jamais pris fin. Il s’est juste calmé, est rentré dans sa coquille mais est devenu bien plus sophistiqué dans sa manière de régner sur le monde. (NdT: Comme nous, Henderson pense que l’empire britannique continue de régner sur le monde, de fait comme nous l’avons maintes fois souligner ici-même, Wall Street existe par la City de Londres et non pas l’inverse… Le cœur de l’empire de la haute finance est la City de Londres et la reine pondeuse des atroctités mondiales est la Banque d’Angleterre et ses intérêts appelés… LA COURONNE)

Le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande font toujours partie intégrante de la Couronne. Le Commonwealth, qui comprend 53 nations incluant l’Inde, l’Afrique du Sud (NdT: membres des BRICS, tiens tiens, la bonne vieille technique du cheval de Troie serait-elle de nouveau appliquée ??…) et les trois nations ci-dessus mentionnées, le Commonwealth donc, est une terminologie orwellienne qui sert la Couronne au travers de ressources bon marché, tandis que la plupart des autres nations de cette entité, comme le Bangladesh, le Nigéria, la Papouasie Nouvelle-Guinée etc… demeurent désespérément pauvres.

Israël (par la déclaration de Balfour de 1917) et l’Arabie Saoudite (par le traité de Djeddah de 1922) sont deux pays qui ont été conçus par l’empire britannique à partir de 1917. Ils servent les intérêts pétroliers des Rothschild (NdT: via la Royal Dutch Shell sans oublier que la famille Rockefeller est la représentante des Rothschild au “nouveau monde” avec sa Standard Oil devenue Exxon-Mobil…) au Moyen-Orient, tout en brouillant les cartes du plan colonialiste avec la religion. Mais l’Arabie Saoudite et Israël ne sont pas des nations musulmane et juive respectivement ; ce sont les outils impérialistes des intérêts de la Couronne/Rothschild. La même chose peut-ête dite au sujet du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

Même les Etats-Unis, qui ont combattu une guerre révolutionnaire contre l’empire britannique, demeure sous le joug de la Couronne/Rothschild au travers de sa Réserve Fédérale, la Société des Pèlerins et la Virginia Corporation. Les Etats-Unis sont utilisés par la Couronne/Rothschild comme une force de mercenaires hessois pour protéger leur vaste empire financier. (NdT: Lors de la guerre d’indépendance des Etats-Unis, les Anglais employèrent plus de 30 000 mercenaires hessois/allemands pour lutter contre les 13 colonies en rébellion. Ces mercenaires étaient basés essentiellement au Canada dans ses provinces loyalistes de l’Est…)

Lorsque Netanyahou et Boehner vont s’acoquiner à Washington très bientôt, cela marque en fait une réunion de serviteurs courbés devant la City de Londres. Tous deux sont des traîtres à leurs peuples. (NdT: John Boehner est président de la chambre des représentants américaine, élu Republicain de l’Ohio)

Au contraire de précédemment annoncé, le refus d’Obama de rencontrer Netanyahou représente une autre faille dans la cuirasse de la City de Londres. Il y en a eu plusieurs dernièrement.

Le Yémen, la Hongrie et la Grèce sont les derniers en date à avoir quitté le camp Rothschild, rejoignant la grande partie de l’Amérique du Sud et une partie de l’Afrique.

La Russie a mené une fureur diplomatique pour créer la banque de développement du groupe des BRICS et lance un contre-pouvoir au cartel des banques centrales privées de la Couronne. Obama est en train de parler aux Iraniens. Les Chinois soutiennent la position des Russes sur l’Ukraine et les Iraniens ont développé une arme qui peut couler les portes-avions américains…

Ces trous fait dans le mur de briques franc-maçon se propagent et la City de Londres devient de plus en plus désespérée. L’EIIL, l’assassinat de Nemtsov et la tentative de couler les accords de Minsk peuvent-être vus comme des tentatives de dernier ressort pour éviter l’inévitable: LE COMMENCEMENT DE LA FIN POUR L’EMPIRE BRITANNIQUE.