Archive pour AIPAC guerres et ingérence

Syrie et 3ème guerre mondiale: La guerre sioniste d’Obama (Press TV)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 8 septembre 2013 by Résistance 71

Obama va faire une guerre “sioniste” en Syrie (Analyste)

 

Press TV

 

8 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2013/09/08/322716/obama-waging-zionists-war-on-syria/

 

~ Traduit de l’anglais ar Résistance 71 ~

 

Un analyste prominent dit qu’en tombant dans le piège sioniste de la guerre contre la Syrie, le président américain Obama va provoquer une “crise irréversible” au Moyen-Orient, ajoutant encore à son palmarès criminel, rapporte Press TV.

Dans un article publié sur le site internet de Press TV samedi, l’universitaire et écricain iranien Dr. Ismail Salami a dit que le lobby sioniste, incluant l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), l’Anti-Defamation League (ADL) et la Republican Jewish Coalition (RJC), sont derrière la campagne de guerre d’Obama contre la Syrie.

“Obama devrait y réfléchir à deux fois plutôt que de suivre n’importe quel appel du pied des sionistes. La liste de ses crimes s’allonge de jour en jour et la corde sioniste qu’il tient dans les mains est en fait une corde pourrie”, a écrit Salami

Salami a villipendé le fait que le président américain réagisse au doigt et à l’œil lorsque ses maîtres sionistes, qui n’ont aucune limite à infliger des pertes humaines et à plonger la région entière dans une crise éternelle et irréversible, le sifflent.

La réthorique de guerre contre la Syrie s’est intensifiée après que les forces d’opposition soutenues par l’étranger aient accusé le président Bachar Al-Assad d’avoir lancé une attaque chimique sur un fief militant dans la banlieue de Damas le 21 août.

Damas a véhémentement nié les accusations, disant que cette attaque a été perpétrée par les militants eux-mêmes comme opération fausse-bannière.

Le 31 août, Obama a dit qu’il avait décidé que Washington devait prendre des mesures militaires contre le gouvernement syrien, ce qui voudrait dire des frappes militaires unilatérales sans mandat de l’ONU.

Obama a dit que malgré qu’il ait pris sa décision, il mènerait le cas devant le congrès des Etats-Unis, mais il a ajouté qu’il était prêt à ordonner une action militaire contre la Syrie et son gouvernement à tout moment.

Mercredi, le comité du sénat pour les afffaires étrangères a voté à 10 contre 7 en faveur d’une résolution autorisant Obama et son gouvernement à attaquer la Syrie.

Les officiels du gouvernement Obama se sont embarqués dans une campagne de lobbying extensive à Capitol Hill. Quelques 250 membres et leaders de l’AIPAC sont en train de planifier de prendre d’assaut les couloirs du congrès la semaine qui vient pour persuader les parlementaires américains de voter une résolution autorisant d’attaquer la Syrie.

Salami a réfuté les proclamations humanitaires d’Obama vis à vis de la Syrie en argumentant que le président américain ne peut montrer aucune sympathie pour le peuple syrien “tout en étant parfaitement au courant de qui sont les véritables coupables derrière les récentes attaques chimiques d’un côté et de l’autre, il est totalement froid et indifférent envers la destinée tragique de femmes et d’enfants tués sur son ordre en Afghanistan, au Pakistan, en Somalie, au Yémen, etc…”

L’analyste a noté l’escalade dans les assassinats par attaques de drones depuis qu’Obama est président, disant: “La guerre des drones d’Obama s’est accélérée à un degré devenu maintenant ridicule et déplorable et ceci est assez pour en faire un criminel de guerre dans une cour de justice équitable.”

“Sardoniquement, lorsque Obama a accepté son prix Nobel de la Paix en 2009, il a autorisé encore plus d’attaques de drones que George W. Bush n’avait approuvé durant sa présidence.” A écrit Salami.

Les Etats-Unis utilisent souvent le moyen de l’assassinat par drones pour atteindre des cibles au Pakistan et dans d’autres pays incluant le Yémen et l’Afghanistan.

Washington affirme que ses attaques ne touchent que des cibles militantes, néanmoins la liste des victimes montre que des civils pakistanais et autres sont très souvent victimes de ces attaques non légiférées par l’ONU.

Obama a récemment défendu le fait que l’utilisation controversée de ses drones ne se fait qu’en état de “légitime defense”.

L’ONU quant à elle dit que les attaques de drones américains au Pakistan sont devenus un défi croissant au droit international.

Guerre en Syrie: Obama, le congrès… et le lobby juif (AIPAC)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 4 septembre 2013 by Résistance 71

Israël et le lobby juif (AIPAC) seront certainement impliqués dans le débat au congrès américain sur la Syrie

 

Gilad Atzmon

 

2 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.gilad.co.uk/writings/israel-and-the-jewish-lobby-likely-to-get-embroiled-in-congr.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’écrivain israélien Chemi Shalev prédit aujourd’hui dans le quotidien Hareetz qu’Israël et le lobby juif vont mettre une grosses pression sur les membres du congrès américain. En pratique, ils vont pousser pour une guerre contre la Syrie.

“Les supporteurs d’Israël entendront sûrement qu’à ce moment critique, la neutralité est un luxe que ni le lobby (AIPAC), ni le gouvernement ne peut se permettre. Il est temps d’y aller ou de la fermer, de descendre  de la barrière et de dépenser un peu de ce capital politique précieux que les supporteurs d’Istaël ont amassé afin de se battre dans les tranchées de Washington pour quelque chose qui est vu par la plupart des Israéliens comme étant crucial à leur intérêt national.”

Et le verdict est clair, Si vous avez un puissant lobby juif dans votre pays, vous n’avez pas vraiment besoin d’ennemis, vous finirez de toute façon par vous battre dans une guerre dans fin…

 

 

L’empire sous influence: le rôle du lobby sioniste américain dans l’animosité envers l’Iran

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 31 janvier 2012 by Résistance 71

Israël maître marionnettiste dans l’offensive américaine contre l’Iran

 

 

RT

 

Le 30 Janvier 2012,

 

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/us-policies-aipac-israel-015/

 

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

L’acharnement frénétique des Etats-Unis contre l’Iran “diabolique” n’a pas ses racines sur les bords du Potmac, mais plutôt sur les rives de la rivière Yarkon de Tel-Aviv, car apaiser la communauté juive américaine est devenu la particularité de la campagne présidentielle américaine.

Quand l’Amérique bat les tambours de guerre contre l’Iran, cela n’est pas toujours motivé par les soi-disantes intentions nucléaires de l’état islamique.

Les protagonistes à la candidature pour la présidence des Etats-Unis ne sont pas timides quand vient le temps de faire part de leur réthorique anti-iranienne devant la communauté influente juive américaine. Et l’Amérique ne manque jamais non plus une occasion de féliciter son meilleur allié. “Notre implication en béton armé, et je pense béton-armé, à la sécurité d’Israël nous a valu la plus proche collaboration militaire de l’histoire de nos deux pays.” A annoncé le président Barack Obama depuis une estrade de Washington; et le président américain n’a pas oublié de porter un coup proverbial au plus grand adversaire d’Israël.

“Qu’il n’y ait pas de doutes: l’Amérique est déterminée à prévenir de ce que l’Iran n’obtienne l’arme nucléaire et elle ne retirera aucune option de la table pour parvenir à ce but.”, a insisté Barack Obama.

Mais quoi qu’il en soit, pour beaucoup de juifs américains et de supporteurs d’Israël, la guerre des mots d’Obama avec Téhéran ne va pas assez loin.

Le président de la Zionist Organisation of America, Morton A. Klein, a partagé ses vues avec RT et a dit: “Ce n’est pas suffisant que de dire que l’on est motivé pour la sécurité d’Israël. Vous devez promouvoir une politique qui montre que vous êtes sérieux à propos de la sécurité d’Israël.”

“Israêl, aux travers de ses actions, sent qu’Obama n’est pas motivé pour faire tout ce qui est en son pouvoir pour arrêter l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire. L’Iran est une menace existentielle pour Israël et Obama devrait le dire publiquement et qu’il supportera Israël dans une action militaire si nécessaire”, a dit Klein. Klein dit qu’un nombre sans précédent de juifs américains et d’Israéliens partagent son animosité, un sentiment qui n’est pas désavoué par le gouvernement israélien. D’après des rapports publiés, Tel Aviv ne donnerait à Washington que 12 heures de préavis avant une attaque contre l’Iran.

“Je pense que sa (Barack Obama) politique est une des plus hostile à Israël pour un président des Etats-Unis, qu’il m’ait été donné de voir durant  le cours de ma vie”, a confessé Morton A. Klein.

Récemment, une menace sur la vie du président Obama a été écrite par le propriétaire du Atlanta Jewish Time. Dans un article intitulé “Que feriez-vous?” le rédacteur en chef du journal Andrew Adler, lista l’assassinat d’Obama comme étant une des mesures pour assurer la sécurité d’Israël.

“Donner le feu vert pour les agents du Mossad opérant aux Etats-Unis pour éliminer un président reconnu comme non amical à Israël et ce afin que le vice-président actuel prenne sa place, dictant ainsi de manière forte la politique des Etats-Unis pour aider l’état juif à oblitérer ses ennemis.”, écrit-il.

Mark Glenn, un journaliste de Theuglytruth.com a dit à RT: “Je pense que la menace faite à Obama du soit vous jouez de notre côté ou soit nous allons vous tuer politiquement ou physiquement, je pense que cela est une menace sérieuse que nous devons prendre très sérieusement.”

“Le président américain dépend de l’argent pour sa réélection, ainsi que tous les membres du congrès et l’AIPAC (l’American Israel Public Affairs Committee) est le plus puissant lobby aux Etats-Unis. Il est le roi de la construction ou le roi de la destruction.”, conclut Glenn.

L’AIPAC a refusé d’être interviewé par RT. Ainsi, Obama se retrouve face à une nouvelle élection et une cabale d’opposants républicains qui frappent les tambours de la guerre contre l’Iran plus  fort que lui

“En ce qui concerne l’Iran, qui représente peut-être la plus grande menace existentielle pour Israël, nous devons être très clair sur le fait qu’il est inacceptable que l’Iran devienne un nation nucléaire”, a proclamé le candidate à l’investiture républicain pour la présidentielle Mitt Romney.

“Si nous ré-élisons Obama, l’Iran aura l’arme atomique”, a dédclaré Romney. “Et si vous élisez Mitt Romney, l’Iran n’aura pas d’arme nucléaire”. “Quand Rick Santorum sera président, l’Iran n’aura pas l’arme nucléaire, parce que le monde tel que nous le connaissons n’existera plus” a promis un autre candidat républicain Rick Santorum.

Le troisième aspirant républicain à l’investiture, Newt Gingrich, a dit à CNN: “Je suis un allié tres clair d’Israël, je suis tres proche du président israélien Benjamin Natanhyaou. J’ai dit publiquement, je préfèrerais rejoindre une opération conventionnelle, que de pousser les Israéliens à un point où ils attaqueront à l’arme nucléaire.”

A un moment où les Etats-Unis ont une économie ruinée qui mènent à plus de troubles sociaux et de conflits militaires, beaucoup d’experts insistent que commencer une guerre contre l’Iran ne serait pas du tout dans les meilleurs intértêts de l’Amérique. Mais pour garder son meilleur ami, beaucoup pensent que le président Obama sera forcé de faire prévaloir la sécurité nationale d’Israél.