Archive pour 11 septembre nouveau pearl harbor

11 septembre, fadaise du « clash des civilisations » et de la « guerre globale contre le terrorisme »: Le mensonge qui déclencha 17 ans de guerre en Afghanistan…

Posted in 11 septembre, actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 11 septembre 2018 by Résistance 71


11 septembre… 17 ans de mensonge !…

 

Le mensonge secret qui a déclenché la guerre en Afghanistan

 

James Corbett

 

Résumé de Résistance 71 depuis la vidéo originale en anglais (voir ci-dessous)

 

11 septembre 2018

 

Dans la vidéo que nous introduisons ci-dessous, le toujours excellent et pertinent James Corbett (Corbettreport.com) nous instruit de la teneur d’une note confidentielle classée secret défense aux Etats-Unis en octobre 2001 et qui servit de base à la prise de position de l’OTAN pour soutenir son “allié agressé” des Etats-Unis dans leur guerre contre le terrorisme global et plus particulièrement dans leur invasion déjà planifiée de longue date de l’Afghanistan.
Voici succintement ce qui est dit dans la vidéo que nous mettons en référence sous le texte pour visionnage intégral.
~ Résistance 71 ~

-[]- L’article 5 de la charte de l’OTAN, aussi connu sous le nom de “Traité de Washington”, stipule que si un membre de l’organisation est attaqué de l’extérieur, cette attaque équivaut à une attaque contre tous les membres de l’organisation et entraîne donc une réponse militaire collective envers l’agresseur. Cet article n’a jamais été invoqué.

Après les attaques du 11 septembre 2001, les Etats-Unis montrèrent des “preuves irréfutables” à leurs alliés que l’attaque avait été lancé par Al Qaïda depuis l’Afghanistan. Ainsi, l’OTAN s’est de facto retrouvée impliquée aux côtés des Etats-Unis dans la “guerre contre le terrorisme” et a aidé à envahir l’Afghanistan où ses troupes se trouvent toujours stationnées en force occupante depuis maintenant 17 ans !…

Tout ceci émane du rapport d’un conseiller à la sécurité du président Bush, Frank Taylor, qui fut présenté le 1er octobre 2001 à une réunion de l’OTAN et qui fut immédiatement classé “secret défense”. Le rapport ne fut donc présenté ni à la presse ni au public. Son contenu ne fut pas révélé. Ainsi, aucune preuve formelle n’a jamais été montré incriminant sans l’ombre d’un doute Oussama Ben Laden et Al Qaïda en Afghanistan.

Le document a été “fuité” en 2009 et celui-ci ne présente absolument aucune “preuve irréfutable” de l’implication de Ben Laden et d’Al Qaïda et de l’Afghanistan dans les attentats du 11 septembre 2001. Il ne présente que des suppositions spéculatrices. Le secrétaire général de l’OTAN de l’époque, Lord Robertson, avait déclaré dans sa conférence de presse du 2 octobre 2001, que les preuves montrées dans le rapport étaient irréfutables et que la décision de l’OTAN de suivre les Etats-Unis en Afghanistan était de fait basée sur ce document présenté.

Petit retour en arrière: en 1997, les Talibans au pouvoir en Afghanistan avaient refusé de laisser passer un oléoduc (pipeline) de l’entreprise américaine Unocal sur le territoire afghan (NdT: en 2009, Bachar al Assad refusera le passage d’un gazoduc en provenance du Qatar / Exxon-Mobil à travers la Syrie… tiens, tiens…)…

Une semaine avant les attentats du 11 septembre, un plan d’attaque de l’Afghanistan fut présenté au président W. Bush sous la forme du rapport NSPD 9… On connait la suite…

vidéos (en anglais):

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1529&v=Moz8hs2lJik 

https://www.bitchute.com/video/Q_LVbu7HCa0/

Lecture complémentaire:

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

Effondrer le colonialisme

911_History_english

 

11 Septembre: Les 28 pages manquantes vont-elles permettre de rouvrir l’affaire ?…

Posted in 11 septembre, 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 avril 2016 by Résistance 71

Les 15 pirates de l’air saoudiens du 11 septembre étaient des agents de la CIA travaillant pour les Etats-Unis

Avec Israël derrière le rideau

Kevin Barrett

14 Avril 2016

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2016/04/14/15saudis/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Note: Entretien de Kevin Barrett sur Press TV

Quinze des pirates de l’air des attentats du 11 septembre 2001 étaient saoudiens, agents de la CIA et travaillaient pour le gouvernement des Etats-Unis, qui cherchait à détruire le Moyen-Orient pour Israël et à doubler leur budget militaire, dit le Dr. Kevin Barrett, un académique qui a étudié les évènements du 11 septembre depuis la fin 2003.

Le Dr. Barrett est un membre fondateur de l’association the Scientific Panel for the Investigation of 9/11, et a fait ces remarques dans un entretien téléphonique avec Press Tv mercredi, après qu’un bon nombre de législateurs aient appelé la Maison Blanche à déclassifier des documents qui jettent la lumière sur la complicité possible de l’Arabie Saoudite dans les attentats terroristes du 11 septembre 2001.

Les anciens membres du congrès disent que le document classifié de 28 pages prouve que des citoyens saoudiens étaient derrière les attaques du 11/9 et reçurent le soutien et l’assistance depuis Riad alors qu’ils étaient aux Etats-Unis.

“Il apparaît que le mouvement pour la divulgation des 28 pages manquantes a eu un certain succès ou du moins est au bord du succès. Nous avons entendu lundi d’une source au sein du gouvernement Obama que le président planifie de finaliser le processus de révision, présumant qu’il déclassifierait les pages avant la fin de sa présidence,” a dit le Dr. Barrett.

“Maintenant c’est mercredi, et Nancy Pelosi a appelé pour la divulgation de ces 28 pages. Il apparaît que cela pourrait bien se produire très bientôt. Ceci est une nouvelle des plus fascinante. Cela va sans aucun doute causer plus de problèmes dans les relations entre les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite, parce qu’il apparaît que les 28 pages focalisent principalement sur le soutien des cercles du pouvoir saoudiens pour quelques uns des soi-disant 19 pirates de l’air, qui furent en fait faussement accusés des crimes liés au 11 septembre 2001,” a t’il ajouté.

La véritable affaire ici est de savoir si cela va finalement étaler au grand jour l’affaire complète de ces attentats ou si cela serait en fait une sorte de “limited hangout” ou une révélation contrôlée. Cela pourrait simplement être utilisé pour canaliser la colère populaire contre le gouvernement d’Arabie Saoudite, peut-être pour créer plus de distance entre les deux gouvernements et leur relation, mais ne rien changer vraiment”, a t’il déclaré.

“Ceci serait une tragédie, parce que nous avons grandement besoin de rouvrir toute cette affaire du 11 septembre. La relation actuelle entre les Saoudiens et le 11/9 n’est certainement pas celle d’avoir cette famille royale régnante saoudienne complètement en contrôle des attaques du 11/9 et en charge du complot, ceci est ridicule. L’Arabie Saoudite est une marionnette des Etats-Unis.”

Les 15 Saoudiens pirates de l’air n’étaient que des hommes de paille

“Nous savons que 15 des pirates étaient saoudiens, les supposés pirates, parce qu’ils n’étaient pas dans les avions, aucun des 19 pirates, ou quelque arabe que ce soit ne se trouvait dans les quatre avions détournés, ce d’après la liste des passagers et d’après toutes les preuves qu’il y aurait s’ils avaient été dans les avions, mais rien n’a été produit,” a dit Barrett.

“Donc, ces 15 hommes de paille saoudiens, qui furent cadrés pour encaisser le blâme des attentats, étaient en fait des agents de la CIA. Nous savons cela, j’ai eu ceci confirmé directement par une source de la CIA, que ces 15 Saoudiens, entrèrent et réentrèrent de manière répétitive sur des soi-disants visas de travail, mais il y a un numéro spécial de visas de travail, qui ne sont donnés qu’aux agents de la CIA en récompense de leurs services pour l’agence de renseignement centrale et ces visas leur permet de venir aux Etats-Unis. Typiquement, ils sont payés pour leur travail pour la CIA en Arabie Saoudite, et on leur donne ce type spécial de visa qui est maquillé comme visa de travail mais qui est d’un type particulier,” a t’il déclaré.

“L’ensemble de ces 15 types possédaient ce genre de visa. Ceci montre qu’ils étaient tous en fait des agents de la CIA. Certains d’entre eux vivaient avec des personnels du FBI en Californie. Ces 15 personnes ne travaillaient pas contre le gouvernement des Etats-Unis mais pour lui et ils furent spécifiquement cadrés de manière à ce que l’Arabie Saoudite puisse être éventuellemet blâmée pour les attaques du 11 septembre, qui furent en fait perpétrées par Israël et ses sbires américains,” a t’il fait remarquer.

“Le but était de s’assurer que l’Arabie Saoudite ne puisse pas sortir de l’orbite gravitationnelle américaine, comme le roi l’avait menacé en Août 2001. Similairement, le Pakistan fut aussi cadré. Le patron des services de renseignements pakistanais, l’ISI, fut trompé, ou on lui donna l’ordre, quoi qu’il en soit, d’envoyer de l’argent à Mohamed Atta, puis ceci fut révélé dans un canard indien. De la même manière, le Pakistan menaçait de quitter l’orbite américaine en 2001.”

“Bien évidemment, l’appareil impérialiste, dominé par les sionistes ici aux Etats-Unis, ne voulaient pas du tout d’un Pakistan nucléaire et d’une Arabie Saoudite riche en pétrole tous deux indépendants. Alors, il a utilisé le 11/9 pour les ramener dans l’orbite impérialiste, ce n’est qu’un des éléments,” a observé l’expert.

Quel fut le but du 11 septembre ?

“Bien sûr le but du 11/9 fut de détruire sept pays en cinq ans comme en a déjà parlé l’ancien général Wesley Clark, pays qui étaient des ennemis ou des menaces perçues pour Israël. Toute cette vérité fera t’elle surface lors de la publication des 28 pages manquantes, ce qui pourrait mener à la réouverture de l’affaire des attentats ?” a dit le Dr. Barrett.

“Bien si cela rouvre le fait que le bâtiment 7; la plus évidente des démolitions contrôlées de New York fut celle du bâtiment 7 du WTC, mais les deux tours jumelles furent, elles aussi, des démolitions contrôlées. Il n’y a eu aucun pirate de l’air dans aucun de ces avions. Pas un seul nom arabe dans ces avions. Pas un gramme de preuve qu’aucun de ces gars ne fut dans les avions”, a t’il dit.

“Si ces faits ressortent et que nous apprenons que le 11 septembre fut une opération de couverture et d’enfumage menée par Israël et ses agents américains, ceci incluant les quasi-agents comme le sont les George W. Bush, Dick Cheney et Donald Rumsfeld etc, une opération qui fut agencée comme un nouveau Pearl Harbor, non seulement pour détruire le Moyen-Orient pour le “Grand Israël”, mais aussi pour permettre de plus que doubler le budget militaire et revigorer l’empire américains (NdT: via son complexe militaro-industriel et de la sécurité qui engrange le fric depuis lors…) et bien cela s’est terminé par tuer l’empire américain,” a t’il continué.

“Cela a certainement aidé Israël; ils ont virtuellement détruit tous leurs voisins. Mais les Etats-Unis sont maintenant dans un triste état. Pour faire tourner la table, nous avons besoin de promesses comme celle de Trump de révéler au peuple qui a vraiment effondré les tours jumelles du WTC et ce fut les sionsites,” a noté l’analyste.

“Une fois que nous saurons tout cela, nous serons peut-être dans une position de revamper radicalement la structure du pouvoir ici aux Etats-Unis, le reprendre de cette structure corporatiste dominée par les sionistes, les banques, l’industrie de l’investissement et l’appareil médiatique et ainsi de pouvoir rendre l’Amérique à son peuple, mettre fin à l’empire américain et nous presser dans une nouvelle ère de paix multi-polaire,” a conclu le Dr. Barrett.

11 Septembre… 14 ans de mensonge propagandiste d’état !

Posted in 11 septembre, 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 11 septembre 2015 by Résistance 71

Le 11 Septembre 14 ans plus tard

 

Paul Craig Roberts

 

11 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://www.paulcraigroberts.org/2015/09/10/911-fourteen-years-later/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Des millions de réfugiés des guerres de Washington sont en train de submerger l’Europe. Le massacre de 14 ans et continuel des musulmans par Washington et la destruction de leurs pays sont des crimes de guerre duquel la théorie conspirationniste officielle du gouvernement américain des attentats du 11 Septembre 2001 à New York fut le catalyseur. Les évidences factuelles ainsi que la science ne soutiennent aucunement la théorie conspirationniste de Washington. La commission sur le 11 Septembre n’a pas du tout mené une enquête. Elle ne fut pas autorisée à enquêter. La commission s’est réunie pour écouter l’histoire officielle du gouvernement et l’a couché sur le papier. Par la suite, le président et le vice-président de cette commission ont tous deux affirmé qu’elle “fut créée pour échouer.”

Pour une explication factuelle des attentats du 11 Septembre, regardez ce documentaire: http://www.youtube.com/watch?v=OsoY3AIRUGA&feature=youtu.be

Ici vous avez un exposé fait par l’association “Pilotes pour la vérité sur le 11 Septembre”: http://www.youtube.com/watch?v=-Laaq44SDgg

Ici, vous avez un examen extensif de bien des aspects des évènements ayant eu lieu en ce 11 Septembre 2001: http://www.luogocomune.net/site/modules/sections/index.php?op=viewarticle&artid=167

Phil Restino, de la branche de Floride de l’association Veterans for Peace (“Les Anciens combattants pour la Paix”), veut savoir pourquoi les organisations nationales anti-guerre adhèrent à la version officielle du gouvernement sur le 11 Septembre, alors que cette même histoire officielle est la fondation même des guerres auxquelles s’opposent les organisations anti-guerre à travers le pays. Certains commencent sérieusement à se demander si ces groupes pacifistes particulièrement inefficaces ne seraient pas des devantures pour la CIA et le DHS (NdT: département de la sécurité de la patrie: la Stasi du pays du goulag levant…) ?

Le compte-rendu ci-dessous des attentats du 11 septembre selon la théorie de la conspiration officielle du gouvernement se lit comme une véritable parodie certes, mais cela est aussi un résumé très concis de cette théorie conspirationniste officielle gouvernementale. Elle a été postée en tant que commentaire sur la version internet du quotidien The Telegraph du Royaume-Uni le 12 Septembre 2009, en réponse à la requête d’alors de l’acteur Charlie Sheen au président Obama d’établir une véritable commission d’enquête pour savoir ce qu’il s’est vraiment passé ce 11 Septembre 2001.

http://www.telegraph.co.uk/news/celebritynews/6177194/Charlie-Sheen-urges-Barack-Obama-to-reopen-911-investigation-in-video-message.html#disqus_thread

La version officielle du 11 Septembre peut se lire ainsi:

Dirigés par un barbu depuis sa grotte en Afghanistan, 19 musulmans dévôts, picolant comme des fous, sniffant de la cocaïne et appréciant particulièrement les filles dansant sur leurs genoux avant de partir en mission pour Allah et n’utilisant que des cutters, ont pris possession et détourné quatre avions en menaçant les personnels de cabine, les pilotes et tous les passagers.

Avec ou sans gueule de bois, ils ont réussi dans la foulée, à baiser le système de défense anti-aérien le plus sophistiqué au monde.

Aucunement perturbés après avoir laissé leur petit bouquin sur le “Comment faire voler un avion de ligne” dans la voiture à l’aéroport, ils maîtrisent le contrôle des appareils en un temps record et tapent dans le mille sur deux tours du World Trade Center, provoquant la chute complète de TROIS tours avec deux avions.

C’est alors que les lois de la physique cessent d’exister et le monde observe alors avec ébahissement des dégâts asymétriques et des feux à basse température éparpillés dans les bâtiments, provoquer un effondrement parfaitement symétrique de gigantesques bâtiments d’acier et de béton au travers de leur propre masse et à une vitesse très proche de la chute libre et ce pour la toute première fois dans l’histoire.

Malgré leur planification incroyablement subtile des attentats, ils donnent leur identité en utilisant des passeports résistant aux explosion, qui survivent la destruction totale de tours d’acier et de béton et tombent au sol quasi intacts, au-dessus d’une masse énorme de débris, où ils sont rapidement découverts.

Pendant ce temps à Washington…

Hani Hanjour, ayant au préalable lamentablement échoué une école de pilotage sur petit Cessna, se surpasse et décroche la timbale du jour lorsqu’il se découvre soudainement des capacités de pilotage exceptionnelles au contrôle d’un avion commercial de ligne. Au lieu de voler et de piquer directement au travers du toit du Pentagone, il décide de se la jouer un peu. Exécutant une incroyable et parfaite spirale descendante à 270o, il stabilise l’appareil en radada pour aller percuter la basse façade du Pentagone, ceci sans bousiller la pelouse fraîchement tondue et à une vitesse trop rapide pour être captée par les caméras vidéos de surveillance extérieures.

Dans le ciel au dessus de la Pennsylvanie

Désespérés de parler à leurs familles avant de mourir, quelques passagers utilisent leur force mentale pour connecter des coups de téléphones cellulaires qui ne seront possibles à bord que des années plus tard.

A la suite d’une tentative héroïque de quelques passagers de reprendre le contrôle du vol 93, l’avion s’écrase dans un champ de Pennsylvanie, ne laissant aucune trace de ses moteurs, de son fuselage ou même de ses occupants à l’exception du bandana musulman standard de tout terroriste qui se respecte.

Pendant ces évènements…

Le président Bush continue de lire “My Pet Goat” à une classe d’école primaire en Floride

A New York

Le détenteur du contrat de World Trade Center, Larry Silverstein, ne peut que louer son intuition d’avoir fait assurer les bâtiments contre une attaque terroriste six semaines seulement avant les évènements.

A Washington

Les néo-conservateurs sont remplis de joie de voir enfin arriver leur “Nouveau Pearl Harbor”, le catalyseur nécessaire afin de pouvoir lancer leurs guerres pré-planifiées…