Archive for the technologie et totalitarisme Category

Comprendre, lutter contre et vaincre la dictature technotronique 5G (PDF)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, chine colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 1 novembre 2019 by Résistance 71


« L’œil était dans la tombe et regardait Caïn »

 

Résistance 71

 

1er novembre 2019

 

Jo a réalisé cette compilation et analyse utiles et nécessaires pour comprendre et lutter contre la grille de contrôle planétaire qui se met en place pour réduire l’humanité en esclavage et commettre un génocide d’une ampleur cataclysmique à seule fin de réaliser le triomphe final de la dictature marchande fusionnant dans la singularité transhumaniste, fontaine de jouvence tant désirée par le plus petit nombre oligarchique.

Éteignez les écrans et rallumez les cerveaux !…

A lire, diffuser et intégrer absolument sans aucune modération !…

Version PDF

Dire-NON-a-la-dictature-technotronique

 

Dictature technotronique 5G et le matériau biologique humain (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , on 30 octobre 2019 by Résistance 71


L’humain… chair à canon 5G….

 

Le matériau biologique humain et l’arme 5G informatique

 

Dean Henderson

 

25 octobre 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/10/25/human-wetware-the-5g-computer-weapon/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En 1963, Les régulateurs fédéraux ont dit à IBM que l’entreprise ne pourrait pas commercialiser son nouvel ordinateur au public parce qu’il était une arme dangereuse par laquelle la désinformation pourrait être utilisée pour retourner des populations entières.

Quelques décennies de dérégulations plus tard, IBM eut finalement l’autorisation de vendre son système d’armement au monde. Dès 1993, la National Security Agency (NSA) avait installé des portes dérobées électroniques sous la forme d’un microprocesseur dérobé dans ces ordinateurs armés, leur donnant un monopole sur le processus d’encryptage.  Ceux qui furent inclus dans cet effort furent des gens comme John Podesta, Larry Summers, James Comey, Robert Mueller, Rod Rosenstein et George H. W. Bush (senior), via le groupe Carlyle (NdT: qui employa aussi le frère de Sarkozy…)

L’entreprise CISCO, connue pour être “l’enfant chéri” de la NSA, fut un partenaire clef dans cet effort. L’agent de la couronne / City de Londres, General Electrics (GE) fut aussi instrumental pour fournir le logiciel requis et volé PROMIS. Intel s’est joint à l’effort, installant une “commande à distance agressive” sur tous les microprocesseurs connus comme contrôleur moteur mécanique. C’est par son nouveau Point Focal Node Trusted Remote Access Control (PFNTRAC), que la NSA peut maintenant tout TRACer.

Hillary Clinton et toute la cohorte de sa firme légale de la Rose Law Firm a aidé en cela par neutralisation des litiges pour outre-passement constant des réglementations de patentes au profit de Big Tech, alors que les sponsors de la City et de l’armée savaient déjà que patentes et innovation seraient très importantes dans la domination totale qu’ils recherchaient avec leur nouvel arme informatique.

Tandis que le gouverneur d’alors de l’Arkansas, un certain Bill Clinton, utilisait l’aéroport de Mena comme centre d’importation de la cocaïne et que Jackson Stephens de Little Rock utilisait sa banque de Worthen Bank pour aider la BCCI (NdT: banque de la CIA) à laver plus blanc l’argent sale détourné du FMI depuis quelques pays pauvres du monde, Hillary Clinton quant à elle aidait l’IBM Eclipse Foundation à voler un logiciel clef de Leader Technologies qui deviendra éventuellement par la suite… Facebook.

Des gyroscopes crystal QRS-11 furent aussi envoyés depuis Little Rock à la NSA, ceux-ci seront vitaux pour le monopole de l’agence sur l’encryptage. Bientôt ceux-ci seront installés sur tous les engins volants des jumbo jets aux missiles en passant aussi par les véhicules routiers. Avec cette capacité à être allumés ou éteints par les contrôleurs de la NSA, les QRS-11 crystals deviendront dès lors la base fondamentale pour ériger l’internet des choses.

L’Agent de la couronne / City de Londres SERCO a reçu le contrat pour gérer le bureau des patentes américain et ainsi toutes les patentes liées à la 5G deviennant dès lors mystérieusement sous le contrôle du fondateur de l’entreprise Agilent et ex-exécutif de Hewlett Packard (HP), Richard P. Walker.

(https://resistance71.wordpress.com/2019/09/09/tyrannie-technotronique-qui-est-derriere-le-projet-de-genocide-planetaire-par-la-5g-dean-henderson/)

Au moment où le membre militaire d’AT&T et ancien de Bell Labs Eric Schmidt devint le CEO de Google, l’Eclipse Foundation d’IBM avait organisé sa sous-traitance de la Silicon Valley pour mettre en œuvre son rêve armé de technologie de 5ème Génération ou 5G. Ceci impliquerait du hardware informatique qu’ils avaient déjà et des logiciels qui allaient sortir au plus tôt des tiroirs des entités de la NSA de la Silicon Valley maintenant très bien financées, ainsi que la matériau biologique humain. (NdT: appelé aussi en jargon technotronique le “wetware” ou matériau humide…)

Le “matériau biologique / wetware” voulait dire des humains et autres créatures vivantes qui seraient ionisés et programmés sur la base d’une ADN hautement individualisée avec le hardware et le software informatiques pour créer une grille 5G complètement intégrée et contrôlable, armée pour être un système de domination totale de l’humanité. L’Intelligence Artificielle (IA) infiltrerait la grille, cherchant à s’auto-répliquer tout en éteignant pas à pas le matériel humain.

Ce fut peu après que Schmidt fut arrivé à Google que furent lancés les outils de collectes de données que sont Gmail, Facebook, Instagram et autres outils collecteurs de la NSA ; la Banque des Règlements Internationaux (BRI) de Bâle avec une faction renégate de la CIA sous son contrôle opérant depuis le CERN. Il était maintenant temps de personnaliser le wetware. Pour se faire, tout le monde devrait être émotionnellement, spirituellement, physiquement profilé et fiché.

Le parent de Google “Alphabet” écopa Boston Dynamics, la première entreprise à developper la robotique. L’attaque terroriste faux-drapeau du 11 septembre 2001 sur le territoire américain allait fournir le prétexte pour faire votre le “Patriot Act”, qui fut pensé par Robert Mueller (FBI) et sa cohorte de sbire traître à la solde de la City de Londres. Avec la constitution des Etats-Unis effectivement en suspend, les humains n’auraient dès lors plus de base légale pour résister à la grille de contrôle 5G prévue pour leur mise en esclavage finale.

L’entité du renseignement britannique de la couronne / City de Londres, le GCHQ, a maintenant ouvert un bureau avec pignon sur rue à Fort Meade dans l’état du Maryland, donnant une toute nouvelle signification à tout mandat de la Foreign Intelligence Surveillance Authority (FISA). Toutes les communications doivent maintenant être surveillées par le Board of Broadcasting Governors (BBG). Plus tard, le président Obama allait établir le Global Engagement Center  (GEC) au sein du ministère des affaires étrangères (State Department) pour servir en quelque sorte de “ministère de la vérité” très orwellien.

Le lieutenant des Rothschild, George Soros, attendit dans les travées pour mettre en scène sa révolution colorée si nécessaire. Ceci impliquerait le renversement du président Trump s’il n’obéissait pas à l’agenda de la couronne pour la mise en esclavage. Elle serait appelée la révolution pourpre, le pourpre étant la couleur des “royaux”.

Utilisant le marteau climatique de l’Agenda 21, les humains reçurent le rôle de méchant, de vilain, de l’histoire, pavant ainsi la route Rothschild pour un nouveau système de crédit social à l’empreinte carbone, fondé sur une monnaie numérique qui serait utilisée au sein de la grille 5G. Avec Big Brother ainsi totalement en place, tous les dissidents opérant sur une plateforme ordinateur/internet pourraient ainsi être retirés de la plateforme et des sites de collectes de donnés de la NSA. Facebook et Twitter ont banni les individus radicaux, YouTube a chassé les vidéos critiquant la 5G et les chemtrails et Amazon a banni les livres anti-vaccinations.

La diffusion des dossiers d’Edward Snowden fut arrêtée en mars dernier alors que le milliardaire s’en occupant se plaignait de problèmes d’argent… Julian Assange fut donné par le traître et nouveau président équatorien Lenin Moreno en échange d’un prêt conséquent du FMI. Les plus avisés auront noté qu’Assange n’a pas été emporté de l’ambassade équatorienne dans une voiture de police, mais dans un van propriété de l’Agent de la Couronne SERCO. 

= = =

Lectures complémentaires:

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

Naval-Medical-Research-Institute-1972-Full-Bibliography

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

stop-linky-gazpar-5G

Dean Henderson NOM 4 cavaliers apocalypse pétrolière et familles banquières de l’oligarchie

 

Dictature technotronique 5G, crypto-monnaies, internet des choses, puce RFID : Comment lutter ?…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 25 octobre 2019 by Résistance 71

 


Tuons dans l’œuf…

 

Résistance 71

 

25 octobre 2019

 

Par l’information et sa diffusion tout azimut !…

 

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

stop-linky-gazpar-5G

 


… la grille de contrôle du N.O.M

Le piège de la 5G et des crypto-monnaies ou l’éclosion du monstre technotronique (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, économie, chine colonialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 22 octobre 2019 by Résistance 71

Monstre technotronique…

 

Le plan blockchain 5G de mise en esclavage de la Fed

 

Dean Henderson

 

20 octobre 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/10/20/the-feds-5g-blockchain-enslavement-plan/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Dans mon dernier article, je posais la question de la possibilité de ce que les crypto-monnaies et la technologie du blockchain puissent servir de leurre pour la mise en place d’une monnaie globale électronique implantable (sous forme de puce électronique) gérée par la 5G et contrôlée par les mêmes banquiers centraux, emmenés par la famille Rothschild, qui contrôlent l’ensemble des bien monétaires de la planète.

Un rapide coup d’œil au site internet d’une entreprise appelée Digital Currency Group ou DCG pourrait bien vous convaincre que ceci est juste. Il apparaît qu’ils possèdent leur propre espace entier de blockchain et de crypto-monnaies.

D’après son site internet, DCG est “L’épicentre de l’industrie du Bitcoin et de la blockchain”. L’ancien secrétaire à la trésorerie américaine (ministère des finances) et membre de la banque fédérale de New York, Larry Summers, est un conseiller du comité directeur de DCG, dont les membres incluent Lawrence Lenihan, Glenn Hutchins et Barry Silbert.

Lenihan est un ancien d’IBM, qui développa les premiers produits kiosk logiciel multimedia interactif transactionnel. Il fut le président du Duke University Pratt School of Engineering Devil Venture Fund. Il est aussi aux comités directeurs de Body Labs et de TraceLink.

Body Lab est un fournisseur de logiciel d’intelligence artificielle “consciente” qui comprend la forme du corps humain en 3D ainsi que le mouvement depuis des photos ou des videos RGB. Lenihan a fourni un capital de départ pour Body Labs depuis son fond de FirstMark Capital, qu’il a commencé après son passage chez IBM (NdT: N’oublions pas qu’IBM a mis au point le premier système comptable informatique, mis en application par les nazis dans leur gestion concentrationnaire…). Leur point de focalisation est la gestion de banques de données et l’Intelligence Artificielle. Body Labs a été rachetée par Amazon en 2017 et jouera un rôle clef dans le développement des caméras de surveillance 5G.


5G + crypto-monnaies = esclavage planétaire 

TraceLink s’appelle elle-même un “nuage des sciences de la vie” qui se spécialise dans “la recherche et le pistage global”, “”l’obéissance globale” et la “chaîne d’accès numérique”. L’entreprise travaille étroitement avec Big Pharma et les chaînes hospitalières. TraceLink possède la technologie qui pourrait être utilisée pour “rechercher et pister” les porteurs de puces électroniques humains.

Glenn Hutchins est membre du bureau directeur de la banque fédérale de New York (NdT: qui n’a de “fédérale” que le nom, il s’agit comme le reste, d’un cartel de banques privées…), la branche la plus puissante des banques fédérales. Hutchins est aussi un directeur à AT&T, qui met en place son affaire de la 5G Evolution. Hutchins est le co-chairman du Brookings Institute et directeur adjoint du puissant Economic Club de New York.

Hutchins est le co-fondateur de Silver Lake, un leader mondial technologique qui a investi plus de 43 milliards de dollars en avoirs combinés. Son leadership consiste en d’anciens banquiers d’affaire de la Goldman Sachs de la JP Morgan Chase, du Crédit Suisse et de la Morgan Stanley. Ses associés incluent le NASDAQ, Motorola Solutions, Skype, Ancestry.com, Alibaba (Chine), Dell, Intelsat et Tesla. Elle a des bases dans la Silicon Valley, New York, Londres et Hong Kong.

Hutchins est propriétaire associé de l’équipe de Basket Ball de la NBA des Boston Celtics et co-préside la campagne du capital de Harvard, il est membre du comité directeur du Center for American Progress et de la Fondation Obama et ancien membre du comité directeur du NASDAQ, de SunGard Data Systems et d’Instinet. Il siège aussi au comité exécutif du New York Presbyterian Hospital, qui est connecté avec l’église anglicane basée à la City de Londres.

En 2004, Barry Silbert fonda SecondMarket Inc., qui est maintenant connu sous le nom de NASDAQ Private Market. En 2015, il lança le Digital Currency Group, DCG. En 2016, DCG s’associe avec Amazon Web Services pour créer un environnement dans lequel les entreprises pourront utiliser des technologies blockchain.

La liste des entreprises de blockchain et de crypto-monnaies que possède DCG est tout simplement époustoufflante. Il apparaît que le culte du Bitcoin fut façonné par personne d’autre que la banques de la réserve fédérale de New York inféodée et contrôlée par le gang Rothschild / Rockefeller, qui apparaît piloter la locomotive blockchain. Ceci explique probablement pourquoi pratiquement toute “l’extraction” de Bitcoin s’est déplacée en Chine ; et aussi pourquoi le modèle de “crédit-social chinois” pondu par David Rockefeller, est en train de mener la danse vers une mise en esclavage mondiale un bloc et une chaîne à la fois…

= = =

Lectures complémentaires:

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

Naval-Medical-Research-Institute-1972-Full-Bibliography

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

stop-linky-gazpar-5G

Dean Henderson NOM 4 cavaliers apocalypse pétrolière et familles banquières de l’oligarchie

 


Chine, N.O.M, 5G et Blockchain

A lire: pourquoi le renégat, escroc, homme de main de David Rockefeller, le canadien Maurice Strong, s’est-il exilé en Chine ?

Lubrizol : Scandale d’état et omerta ripoublicaine…

Posted in actualité, écologie & climat, désinformation, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, santé, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 21 octobre 2019 by Résistance 71


Lubrizol: toxique inique…

 

La colère d’un pompier intervenu dès les premiers instants sur l’incendie de Lubrizol à Rouen

 

Paris-Normandie

 

20 octobre 2019

 

url de l’article original:

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/la-colere-d-un-pompier-intervenu-des-les-premiers-instants-sur-l-incendie-de-lubrizol-a-rouen-EF15767333

 

Lubrizol. Alors que la pression s’intensifie sur l’État pour mettre en place un suivi au long cours des victimes potentielles du nuage toxique, un pompier décrit les conditions ubuesques d’intervention le 26 septembre sur le site rouennais en flammes.

« J’ai la sensation d’avoir été inutile sur le terrain. On a laissé brûler de la m…. toute la journée. » Samuel (*) est pompier professionnel. Il fait partie des premiers intervenants, au matin du 26 septembre, qui ont tenté de circonscrire.

Plus de trois semaines après le sinistre, le soldat du feu est amer. Amer et agacé par la façon dont la crise a été gérée, du décalage entre la réalité du terrain et la communication qui a suivi.

« On ne savait pas » ce qu’il y avait dans les fûts

Au matin du 26 septembre, quand Samuel arrive sur les lieux avec ses collègues, il est surpris par l’ampleur de l’incendie. Ils tentent de brancher leurs tuyaux sur une borne d’incendie pourtant répertoriée. « Il n’y avait pas d’eau. On a appris plus tard que le réseau était en travaux, qu’elle n’était pas alimentée. » Ils trouvent une seconde borne, « un poteau » dans le jargon des pompiers. « Là, il n’y avait pas beaucoup de pression. »

Ils parviennent tout de même à mettre en service deux lances-canons qui arrosent le fameux hangar de stockage en feu. « Il y avait des fûts partout, des fûts de 200 litres et de 1 000 litres. On ne savait pas ce qu’il y avait dedans. Il y avait juste un code-barre pour les identifier. Personne sur place ne savait non plus que la toiture était en amiante. »

« On a perdu la maîtrise du feu »

Samuel et ses collègues ne portent pas leur ARI (Appareil respiratoire isolant). « Nous n’étions pas sous les fumées. » Une chance car « nous n’avons que 35 à 40 minutes d’autonomie » et aucune cellule d’assistance respiratoire sur place, un équipement qui permet de recharger les bouteilles d’air lors d’une intervention de longue durée.

« Les lances-canons ont été mises en place en vingt minutes, mais rapidement, nous n’avons rien pu faire d’autre. On a perdu la maîtrise du feu. À ce moment-là, nous avons manqué d’un engin capable de fabriquer de la mousse, la seule solution pour éteindre un feu d’hydrocarbure. On ne pouvait que reculer. » Selon Samuel, il a fallu attendre plusieurs heures pour qu’un fourgon mousse arrive sur les lieux, venu d’un autre département.

Puis c’est l’heure de la relève. « On a fait si peu de choses pendant l’intervention, on s’est sentis démunis. Avec plus de moyens humains et techniques, ce ne serait peut-être pas parti en sucette ! On avait l’impression de n’être que des spectateurs, de regarder un film catastrophe en 3 D, » se désole Samuel. « De retour à la caserne, quand on a vu les images à la télé, on a constaté l’ampleur des dégâts. »

« Une fierté ? Une honte, oui ! »

Un dépit partagé par une partie de ses collègues qui se transforme en colère quand il découvre quelques jours plus tard le courrier du colonel des pompiers affiché dans sa caserne. « Vous avez fait ce qu’il fallait, je suis fier de vous », écrit notamment alors le directeur départemental du Sdis 76.

« Une honte oui ! C’est la première fois de ma carrière de pompier que je quitte les lieux d’un incendie en les laissant dans un pire état que celui où je les ai trouvés. La première fois de toute ma carrière que je me replie. Le feu, dans la nuit, il a fini par mourir par manque de combustible », assène le pompier.

Nous avons tenté sans succès vendredi d’interroger le président du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis de Seine-Maritime), et vice-président du Conseil départemental, André Gautier.

(*) Le prénom a été modifié

Il a encore un sparadrap blanc à l’avant-bras. Celui de la prise de sang qu’il a effectuée le matin même dans un laboratoire d’analyses. 

« Cela fait trois semaines que j’ai l’ordonnance. J’ai toujours cru en ma bonne étoile. Mais bon, il y a des premiers résultats qui sont arrivés il y a quelques jours et il commence à y avoir des retours inquiétants. À la caserne, c’est un peu la sinistrose. Ma femme m’a poussé à aller faire la prise de sang. »

Samuel sort de sa poche l’ordonnance à en-tête des sapeurs-pompiers signé par le médecin du 3SM, le service de santé et de secours médical. Le courrier est daté du 30 septembre, quatre jours après l’incendie. Il invite tous ceux qui sont intervenus sur le sinistre de Lubrizol à effectuer la prise de sang. Dans le courrier qui accompagne l’ordonnance, le médecin explique notamment que « le passage dans la circulation sanguine est possible et peut à moyen terme avoir des conséquences sur la formule sanguine, le foie, les reins ».

Pourtant l’ordonnance ne comporte que quelques lignes : NFS, Créatinine, DFG, TGO, TGP. « Pourquoi ne recherche-t-on pas la présence de métaux lourds ? » s’étonne le pompier. Pas de plombémie (recherche de plomb dans l’organisme), pas de dosage urinaire pour déceler la présence de benzène, de toluène ou de sulfate comme certains médecins généralistes le prescrivent à Rouen. « Pourquoi n’a-t-on pas été soumis à une analyse d’urines dans les 48 h, » se demande également Samuel. Et comme pour les autres soldats du feu, les résultats seront envoyés sous pli confidentiel directement au Sdis. « Les laboratoires ne sont pas censés le faire, mais la plupart donneront aussi les résultats en direct à ceux qui leur demanderont. »

Pendant une dizaine de jours après l’incendie, Samuel constate des troubles intestinaux, des migraines et un mal de gorge. « Certains de mes collègues, sous les fumées, ont été pris de nausées et de vomissements sur place. Comme certains policiers chargés d’assurer la sécurité aux abords du site. » Qui continuent sûrement eux-aussi à se poser des questions.

 

Crypto-monnaies + 5G = Dictature Technotronique (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , , , on 19 octobre 2019 by Résistance 71


Crypto-monnaies + 5G = Dictature Technotronique

 

Bitcoin : la pierre de faîte 5G de l’élite mondialiste

 

Dean Henderson

 

18 octobre 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/10/18/bitcoin-illuminati-5g-capstone/#more-3982

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La plus grande victime de cette époque post-réalité à laquelle nous sommes soumis par une élite globale et ses mignons lècheurs de bottes de son management avec l’avènement de ce qui est appelé “les données illimitées”, est en fait la vérité.

Ceux qui défendent la vérité se retrouvent purgés des médias sociaux en masse. Ceux qui expriment les plus gros mensonges reçoivent de plus grandes plateformes médiatiques pour diffuser leur diarrhée verbale. Alex Jones ne fut qu’un leurre. La véritable cible est la gauche révolutionnaire.

L’an dernier des centaines d’Iraniens furent virés de Facebook et de Twitter, tandis que les loyaux au Shah d’Iran, le groupe terroriste du MEK (L’Organisation des Moudjahidines du Peuple), financés depuis des décennies par le MI6 britannique, le Mossad et la CIA, a trouvé que les algorithmes sont très généreux à son égard lorsqu’il s’agit de répandre leurs mensonges aristocratiques.

L’internet, création du DARPA (Defense Avanced Research Program Agency, Pentagone), demeure fermement entre les mains du complexe militaro-industriel et de la sécurité et ils utilisent une opération massive de lavage de cerveau pour parvenir à un contrôle total au travers d’un processus qui consiste en transformer les mensonges en une sorte de consensus bisounours remplissant des “standards de communauté”. Wikipedia fait partie de cette sorcellerie élitiste New Age Wiccan.

Les mensonges sont le plus souvent vigoureusement défendus par les soi-disants “facts checkers” ou “vérificateurs d’info”, qui sont soit des agents du renseignement ou des étudiants de niveau C-, seuvrés d’affection par leurs parents. Cette dernière variété de mignon est la plus insidieuse des deux car ils n’auront jamais suffisamment d’attention et de tape sympathique sur l’épaule, ce qui fait de ces personnes de parfaits Stormtroopers impériaux à vie pour le ministère de la vérité.

Beaucoup de bonnes personnes, comme par exemple Max Keiser, ont même poussé, voire même ont pris le train en marche de la crypto-monnaie en la voyant comme le sauveur de l’humanité des griffes des huit familles banquières privées du cartel du système de la banque centrale.

Ceci est un autre mensonge.

Emmenées par la Bank of America, JP Morgan Chase et Goldman Sachs, les grosses banques des huit familles, sont en train d’acheter les crypto-monnaies comme s’il n’y avait pas de lendemain, tout en investissant des milliards de dollars dans la technologie du blockchain et des technologies d’encryptage et de chiffrage. La grande nouvelle sur Wall Street est que le blockchain va amener une 4ème révolution industrielle.

Plus tôt ce moi-ci, des rumeurs disant que Goldman Sachs avait suspendu ses plans de lancer un bureau d’échange de produits dérivés du Bitcoin a provoqué la chute de la valeur de la crypto-monnaie. Goldman a plus tard nié les faits. Mais pourquoi Goldman Sachs négocierait-elle avec une monnaie dont Keiser et toutes les pom-pom girls du Bitcoin disent qu’elle va remplacer le cartel des banques privées de l’oligarchie ?

Quand on parle d’opération bancaire, financière, il importe peu quel type de moyen d’échange est utilisé, que ce soit en papier, en métaux précieux, en crypto-monnaies ou en miches de pain. Ce qui importe est QUI émet la monnaie d’échange.

Depuis bien des années, une monnaie numérique mondiale a été le rêve des architectes banquiers du Nouvel Ordre Mondial. Voilà ce qu’est le Bitcoin. Les banquiers ont semé leur idée, ils la laissent développer par quelques petits génies de l’informatique, puis ils la récupéreront.

Ils la connecteront avec leur 5G qui vient, leur “internet des choses” et cela deviendra une micro-puce implantée dans le corps humain pour être une “monnaie intelligente”. Ceci sera accepté partout dans le monde, sera traçable et pourra facilement être éteinte si son propriétaire décide qu’il/elle en a assez du fascisme. Bitcoin peut facilement devenir ce qui a été appelé “la marque de la bête” dans le livre des révélations. Si ça l’est, alors cela voudra dire que l’internet sous sa forme d’Intelligence Artificielle, est la bête elle-même.

= = =

Lectures complémentaires:

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

stop-linky-gazpar-5G

Dean Henderson NOM 4 cavaliers apocalypse pétrolière et familles banquières de l’oligarchie

 

 

Dictature technotronique: Stop au biométrique et sa dérive Big Brother !

Posted in actualité, altermondialisme, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 11 octobre 2019 by Résistance 71

 

Stop à tout ce qui est biométrique et électronique et ses antennes relais GSM

 

Anonyme

 

Reçu par courriel

 

11 octobre 2019

 

Israel, le leader mondial de la cybersécurité refuse de signer un contrat d’assurance pour sa base nationale de données biométriques, car Israel reconnaît que sa base de données biométriques peut être piraté

Citation :

« Un représentant de l’autorité de gestion de la base de données biométriques a admis mardi que la base de données de ses cartes d’identité n’était pas sécurisée, reconnaissant le risque de violation de la base de données lors d’un débat sur la question au sein du Comité de la constitution, du droit et de la justice de la Knesset
Le porte-parole du comité israélien , Shimon Malka, a déclaré que les autorités iraéliennes avaient confirmé: « Personne ne signera un formulaire d’assurance indiquant que la base nationale de données biométriques ne sera jamais piratée. » «

https://www.jpost.com/Israel-News/IDs-can-be-hacked-biometric-database-authority-reveals-448889

Toutes les technologies cybersécurité biométriques sont faites pour être hackées Avant la parution de chaque technologie, des hackers vérifient que le système peut être facilement hacké à distance ainsi que les données biométriques des utilisateurs.

Le permis de conduire biométrique, passeports biométriques électroniques, smartphones, cartes identités biométriques pourront être piratés à l’aide d’antennes GSM (ou imitateur GSM)

6 universités du Royaume-Uni délivrent des diplômes de cyber-espions pour voler les données biométriques des gens à distance pour ouvrir les objets connectés biométriques des gens à distance en usurpant leur identité, car les données biométriques des gens sont faciles à copier et à pirater par les espions pour ouvrir les smartphones biométriques des gens en utilisant leurs propres données biométriques, bref, le système biométrique c’est l’usurpation d’identité à vie par les espions du Royaume -Uni de la City de Londres.

Source http://security.onestopclick.com/technology_news/6-uk-universities-to-offer-%e2%80%98cyber-spy%e2%80%99-degrees_625.htm (article censuré bien entendu)

La NASA veut créer une base mondiale de données biométriques à votre insu la NASA veut exploiter vos données biométriques

https://thehackernews.com/2016/06/hacking-internet-of-things.html

6 raisons de vouloir stopper le système électronique biométrique et les antennes GSM :

  1. Le passeport biométrique et système biométrique électronique aux frontières que veut imposer Bruxelles de la commission européenne c’est pour empêcher Les militants des droits de l’homme de circuler en Europe et dans leur propre pays

https://www.zdnet.fr/actualites/bruxelles-veut-blinder-les-frontieres-de-l-ue-avec-la-biometrie-et-l-electronique-39378640.htm

Les élites utilisent déjà le système biométrique dans le monde pour interdire aux militants des droits de l’homme de voyager et de témoigner des corruptions des entreprises :

Egypte : militant des droits de l’homme interdit de voyage

https://www.lorientlejour.com/article/1031609/egypte-un-avocat-des-droits-de-lhomme-interdit-de-voyager.html

Egypte : militante des droits de l’homme interdit de voyage

https://consent.yahoo.com/collectConsent?sessionId=3_cc-session_2b86b73c-c75a-4cd9-a5cc-167afcefd3c3&lang=fr-ca&inline=false

La police égyptienne a arrêté mercredi une avocate et militante des droits de l’homme, Azza Soliman, après lui avoir interdit de voyager le mois dernier

https://www.lapresse.ca/international/afrique/201612/07/01-5048954-egypte-la-militante-des-droits-de-lhomme-azza-soliman-arretee.php?id=wcm:article:5048954

Israel utilise déjà le système biométrique en Palestine pour interdire aux palestiniens de voyager

http://www.info-palestine.eu/spip.php?article15059

L’Arabie Saudite utilise le système biométrique (passeport biométrique, visa biométrique, carte identité biométrique) pour traquer ses opposants touristes ou nationaux et les mettre en prison

Grâce à l’entreprise française néerlandaise américaine Gemalto

https://www.gemalto.com/govt/customer-cases/biometric-borders-saudi-arabia

Prison pour un militant des droits de l’Homme en Arabie Saoudite

Un militant des droits de l’homme a été condamné à six ans de prison mercredi en Arabie saoudite pour avoir écrit des tweets critiques envers le gouvernement

htps://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/28/97001-20180228FILWWW00373-arabie-saoudite-6-ans-de-prison-pour-un-militant-des-droits-de-l-homme.php

Un tribunal saoudien a condamné à de lourdes peines de prison deux défenseurs des droits de l’Homme :Mohammed al-Otaibi et Abdallah al-Attawi ont été condamnés respectivement à 14 et sept ans de prison, indique dans un communiqué l’organisation de défense des droits de l’Homme basée à Londres. « Ces condamnations sévères (…) viennent confirmer nos craintes que le nouveau leadership de Mohammed ben Salmane (le prince héritier, ndlr) est déterminé à museler la société civile et les défenseurs des droits de l’Homme dans le royaume »,

htps://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/25/97001-20180125FILWWW00251-arabie-saoudite-prison-pour-2-militants-des-droits-de-l-homme.php

On voit que les dictatures utilisent le système biométrique pour opprimer le peuple et faire taire toute sorte d’opposition et interdire tout voyage et circulation d’un individu

En Allemagne, une entreprise pirate les smartphones biométriques pour créer un business : proposer son service aux personnes qui veulent surveiller leur conjoint en permanence

https://www.zdnet.fr/actualites/sus-aux-adulteres-l-infidelite-e-trackee-39362650.htm

En 2007, Sarkozy a fait que la France dépense 45 millions d’euros pour installer le système biométrique, (carte identité biométrique, etc…)

https://www.zdnet.fr/actualites/l-agence-nationale-des-titres-securises-est-creee-39367417.htm

voir plus sur les lois big brother de Sarkozy dans l’article-blog pdf inclus dans le grand article sur la folie des ondes http://stoplinky28.blogg.org/la-folie-des-ondes-5g-a161753442

Sarkozy qui veut la réduction de la population https://www.24matins.fr/sarkozy-prefere-reduire-population-plutot-faire-de-lecologie-399410 a voté une loi en 2011 avec l’autorisation de la CNIL traitre pour annuler la loi informatique et libertés de 1978, en effet cette loi de 2011 de Sarkozy permet à l’Etat de récolter toutes les infos venant des compteurs intelligents big brother. 

voir source ici http://www.myprivacyspace.net/compteurs-intelligents-des-consequences-lourdes-a-la-consommation-denergie-excessive/ 

Et comme le montre ces 2 liens http://www.myprivacyspace.net/compteurs-intelligents-des-consequences-lourdes-a-la-consommation-denergie-excessive/ 

https://www.levif.be/actualite/belgique/controle-de-la-consommation-energetique-des-chomeurs-et-allocataires-sociaux/article-normal-388551.html?cookie_check=1553371141, 

les compteurs intelligents permettent de connaitre le moindre détail sur la vie privée des français, (le nombre d’occupants, leurs activités quotidiennes, 24h/24, 7j/7,etc…)

Les permis de conduire biométriques pourront vous tracer avec des drônes sur les routes

http://www.letempsdz.com/index.php/132-actualite/180260-permis-de-conduire-biom%C3%A9trique-ce-sera-pour-d%C3%A9cembre (article censuré bien entendu)

Peut-être même bientôt des bornes où passer son permis biométrique seront obligatoires, et le conducteur nécessitera une autorisation pour passer d’une ville à l’autre. Mais le pire est que ces permis de conduire biométrique peuvent être piratés et copiés.

Une américaine interdite de circuler dans son pays pour avoir créer un compte twitter critiquant le gouvernement américain. Cette américaine courageuse avait osé porté plainte contre le permis biométrique qui dit elle, viole les droits de l’homme les plus élémentaires. On avait essayé de lui imposer le permis biométrique lors de son renouvellement de permis de conduire, où on lui a demandé de faire un permis de conduire biométrique car elle ne supportait pas se faire enregistrer sa face et ses empreintes digitales et elle a appelé le système biométrique « la marque de la bête » et dénonce sur son site https://axiomamuse.wordpress.com/ et compte twitter https://twitter.com/AxXiom , les abus du système biométrique, les logiciels de recognition faciale, les drônes. source https://www.upi.com/Odd_News/2013/07/26/Mark-of-the-Beast-Woman-sues-over-drivers-license-biometrics/3921374840049/

2)Les permis de conduire biométrique, passeports biométriques électroniques, smartphones, cartes identités biométriques pourront être piratés à l’aide d’antennes GSM (ou imitateur GSM) :

« Les antennes IMSI catchers qui permettent à n’importe qui (hacker, criminel, gouvernement) d’intercepter des communications téléphoniques GSM en clair et bien sûr de les écouter. Cette antenne IMSI catcher imite une antenne GSM classique, et grâce à un signal un peu plus fort que celui de l’antenne officielle de l’opérateur, les téléphones portables aux alentours se connectent automatiquement dessus. » https://korben.info/comment-fonctionne-une-antenne-gsm-espionne.html

« Des reporters avaient entrepris de vérifier la fiabilité des nouvelles cartes d’identité biométriques allemandes, généralisées en novembre, et qui emploient les mêmes puces que le passeport français. Ce test fut réalisé avec des hackers informatiques du Chaos Computer Club (CCC), institution européenne implantée à Hambourg et célèbre pour ses attaques contre des serveurs gouvernementaux dans les années 1990. A l’aide d’un scanner de fréquences, d’une antenne émettrice et d’un ordinateur portable, les bidouilleurs ont réussi à intercepter et à stocker clandestinement les données enregistrées dans la carte d’identité d’un volontaire, qui marchait à quelques mètres d’eux. Cela ne prit que quelques clics et sans aucun contact avec la carte d’identité de la personne. D’autres expériences confirment ce résultat. Nous sommes ainsi entrés en relation avec le hacker qui passe pour le meilleur casseur de puces RFID en Europe, le Britannique Adam Laurie. Verdict : « Je peux confirmer que j’ai cassé plusieurs passeports biométriques, mais pas spécialement le passeport français. Mais tous relèvent des mêmes standards. » Le Conseil d’Etat a jusqu’au mois de décembre pour se prononcer sur le bien-fondé de ces dispositifs sécuritaires

https://www.lesinrocks.com/2010/11/07/actualite/actualite/le-passeport-biometrique-un-pretexte-au-fichage/

Les antennes GSM sont utilisés pour les compteurs intelligents, les cartes d’identité, les passeports, les permis de conduire, smartphones qui sont électroniques et biométriques. Donc toutes ces antennes ITSI catchers pourront pirater et copier à distance toutes ces infos. Sans compter que les antennes GSM sont cancérigènes https://www.robindestoits.org/ETUDE-UKRAINIENNE-LIEN-ENTRE-L-EXPOSITION-A-900-MHz-COMPTEUR-INTELLIGENT-ET-CELLULAIRES-ET-LE-CANCER-2013_a2115.html

3) Avec vos données biométriques volées avec le nouveau système électronique biométrique, on peut se faire passer pour vous à tout jamais à votre insu :

La cybersécurité électronique biométrique technologie va faciliter les usurpations d’identité. Plus besoin de se déplacer pour piquer vos documents à domicile, tout se fait par internet et iphone et carte d’identité biométrique, passeport biométrique etc… Usurpation d’identité moderne en seulement quelques minutes, toutes vos données biométriques peuvent vous être volées à tout jamais, et utilisés à votre insu.

« Un passeport et un passeport biométrique, les deux peuvent être volés. Seulement le passeport normal peut être changé, tandis que le passeport biométrique, c’est volé à vie, puisque ce sont vos données biométriques, et elles ne peuvent pas être changées » Cowan dit que dans un monde où tout peut être piraté, le coût du biométrique est trop élevé https://www.wgbh.org/news/post/biometrics-may-ditch-password-not-hackers

Et là, il s’agit des données biométriques, si elles sont volées, elles ne peuvent pas être changées. Si c’est un simple mot de passe qui est piraté, on s’en fout, on le change et point barre, on en parle plus. Mais si vos données biométriques sont collectées quelque part, et que quelqu’un s’en sert à de tristes fins, votre identité sera usurpée à vie et vous ne pourrez même pas vous défendre car personne ne voudra reconnaître que votre identité a été usurpée.

Des passeports biométriques de citoyens de plusieurs pays ont été piratés révélant des informations comme le visage, les empreintes digitales et l’iris. Donc les hackers ont volé et copié à distance les les visages, les empreintes digitales et l’iris pour ensuite usurper l’identité de leurs victimes et utiliser les copies des visages de leurs victimes pour pénétrer les systèmes à reconnaissance faciale, copier leurs empreintes digitales pour pénétrer les systèmes à reconnaissance empreinte digitale, copier leurs iris pour pénétrer les systèmes à reconnaissance iris

Un hacker montre que de faux passeports biométriques peuvent être créés en volant les données biométriques des gens, en piratant leurs passeports biométriques et en copiant leurs données biométriques de l’iris, de l’empreinte digitale, de la face à distance. citation: « Hi-tech biometric passports used by Britain and other countries have been hacked by a computer expert, throwing into doubt fundamental parts of the UK’s £415m scheme to load passports with information such as fingerprints, facial scans and iris patterns

Data can be transferred onto blank chips, which could then be implanted in fake passport »

https://www.theguardian.com/technology/2006/aug/07/hacking.security

Avec le système biométrique, c’est le piratage à gogo !!

Il suffit juste de quelques minutes pour que des passeports biométriques de citoyens du monde entier soient piratés et copiés ce qu’a révélé plusieurs tests

https://gizmodo.com/e-passports-can-be-hacked-and-cloned-in-minutes-5033923 

N’importe qui, dans n’importe quel pays peut pirater votre passeport biométrique.source

http://security.onestopclick.com/technology_news/biometric-passport-hacked_17448335.htm (article censuré bien entendu)

Imaginer que quelqu’un pirate votre passeport biométrique et fasse croire que vous avez voyagé dans des pays considérés comme terroristes par le gouvernement. (on peut imaginer que ce soit le gouvernement lui-même qui embauche un hacker pour mettre un pays dans la liste historique d’un opposant politique pour ensuite le faire accuser faussement d’avoir voyager dans un X ou Y pays). Comment rendre justice dans un monde où tout est trafiqué et vos données biométriques volées à tout jamais et utilisées sans que vous le sachiez ? Et Imaginer que quelqu’un pirate votre permis de conduire biométrique et fasse croire que vous ayez eu un accident à tel endroit comme c’est le cas ici http://atlanticfreepress.com/news/1/6065-driving-your-liberties-away-biometrics-and-enhanced-drivers-licenses-.html (article censuré)?

Voltaire a écrit : Il vaut mieux prendre le risque de sauver un coupable que de condamner un innocent.

Mais dans une société où tout est trafiqué, et où un individu est coupable jusqu’à preuve de son innocence, comment justice peut être faite surtout avec toutes ces fausses preuves que permettent le piratage des données biométriques ?

En effet, déjà, pirater les données de l’IRIS très facile à pirater tout comme pirater les données des empreintes digitales qui déjà très facile à faire. or les systèmes biométriques de l’IRIS sont très utilisés dans les aéroports et les buildings hautement sécurisés.

https://thehackernews.com/2015/03/iris-biometric-security-bypass.html

Toutes les données biométriques sont enregistrés dans les smartphones, que l’on sait être piratés continuellement par toutes sortes d’organismes, état et FBI pour raisons d’état d’urgence, entreprises de smartphone pour raisons commerciales et hackers dont certains n’hésitent pas également à vendre ces données à des organismes lucratifs. Les données biométriques sont à la base des données publics, tout le monde les voit, tout le monde peut les copier et les utiliser.

Il pirate l’empreinte digitale du premier ministre de défense allemand à partir d’une simple photo à partir d’une caméra standard. Donc il a copié l’empreinte digitale de son ministre et a ensuite utilisé l’empreinte digitale de son ministre pour ouvrir un smartphone biométrique.

Source pour voir tous les détails de sa technique de hackage, piratage et copiage, et usurpation d’identité https://thehackernews.com/2014/12/hacker-clone-fingerprint-scanner.html

Mais le hacker peut également directement avoir accès à vos données biométriques en piratant votre smartphone à distance, car les smartphones contiennent des caméras qui peuvent être hackées à distance, et le hacker peut copier et pirater votre visage, empreintes digitales, iris à travers le piratage de la caméra de votre smartphone à distance :

« Les applications de smartphone Iphone5s de Apple enregistrent vos empreintes digitales sans besoin d’interaction (camera intégrée) et sont accessibles aux hackers. La NASA veut créer une base mondiale de données digitales. (…) Est-ce que les utilisateurs d’Iphone 5S sont trompés par LA NASA et Apple ou ces hackers qui sont occupés à pirater les dernières technologies ont déjà été ordonnées pour nous espionner à notre insu ? »

https://thehackernews.com/2014/12/hacker-clone-fingerprint-scanner.html

Un hacker se vante d’avoir piraté plusieurs passeports biométriques de plusieurs pays européens. Donc il a usurpé l’identité de plusieurs européens en piratant et copiant les données biométriques des européens à distance et en fabriquant de faux passeports biométriques avec les données biométriques qu’il a volé aux européens visés

https://www.lesinrocks.com/2010/11/07/actualite/actualite/le-passeport-biometrique-un-pretexte-au-fichage/ (article à enregistrer avant la censure)

Un hacker peut déjà modifier vos propres messages sur votre propre compte facebook

https://thehackernews.com/2016/06/delete-facebook.html

la nouvelle carte d’identité biométrique britannique piratée (c’est à dire qu’il a volé les données biométriques de la personne puis ensuite créer une nouvelle carte d’identité biométrique de la victime avec les données biométriques de la victime pour usurper son identité)

https://www.numerama.com/magazine/13618-la-nouvelle-carte-d-identite-britannique-deja-piratee.html

Un hacker a piraté la carte d’identité biométrique britannique en seulement 12 minutes

https://www.lemonde.fr/blog/bugbrother/2009/08/06/la-carte-didentite-uk-piratee-en-12/

Les passeports électroniques belges piratés

https://www.zdnet.fr/actualites/la-securite-des-passeports-electroniques-belges-mises-en-defaut-39370005.htm

La nouvelle carte d’identité biométrique allemande piratée

https://www.numerama.com/magazine/16663-la-nouvelle-carte-d-identite-allemande-piratee-par-le-chaos-computer-club-maj.html

vidéo BBTV : carte biométrique allemande piratée https://youtu.be/vmajlKJlT3U Un groupe de hackers allemands ont piraté une empreinte digitale à partir de Apple Iphone 5 s et l’ont utilisé pour ouvrir le Iphone 5 s.https://www.zdnet.com/article/apples-advanced-fingerprint-technology-is-hacked-should-you-worry/#!

Iphone 6 s qui a été créé ensuite présente le même problème que l’Iphone 5s. Son système biométrique digitale peut être également piraté. Iphone 6 s qui permet d’utiliser Apple pay, a été piraté par des hackers qui ont copié une empreinte digitale.

https://www.zdnet.com/article/apples-advanced-fingerprint-technology-is-hacked-should-you-worry/

3) Le passeport électronique facilement piratable :

« Avec l’aide de Adam Laurie, un responsable de sécurité chez Bunker Secure Hosting, le Guardian a éprouvé le système de protection utilisé dans le nouveau passeport britannique. Conclusion : « Cracked it ! »*

Quand l’on sait que déjà 3 millions de citoyens anglais ont en leur possession ce nouveau passeport qui incorpore des puces microscopiques contenant les informations et la biométrie de son propriétaire, on est en droit de s’interroger sur les aptitudes décisionnelles des gouvernants et des ingénieurs informatiques britanniques.

Pour l’information, ces passeports « ultra sécurisés » (sic), ont été fabriqués en 2003 selon les critères de sécurité de l’aviation civile internationale (ICAO ou International Civil Aviation Organization). Ces spécifications ont par ailleurs été publiées sur le net. Ce qui relève de l’inconscience…

Tu me passes ta clé stp ’ En se rendant sur le site de l’ICAO, Adam Laurie s’est rendu compte que la puce incorporée n’était tout simplement pas cryptée. Afin d’avoir accès aux données stockées, il lui restait à démarrer une communication cryptée entre le lecteur et la puce d’identification du passeport.

Et, pour y arriver, il n’a fait qu’entrer les numéros qui figurent… sur le passeport lui-même !’ !! Ironiquement, l’opération a duré 48h car c’était le temps qu’a mis le pirate pour écrire quelques lignes de code qui ont donné sens aux données cryptées…

En bon citoyen qu’il est, Adam Laurie a révélé que malgré l’adoption de l’algorithme de cryptage militaire 3DES, le système demeure vulnérable dans la mesure où les informations nécessaires à la reconstruction de la clé sont accessibles au grand public.

Ainsi, le Guardian a montré que dupliquer un passeport à la perfection est donné à presque « tout le monde ». Alors, l’avenir appartient à la paranoïa aiguë ou aux pirates doués ’

* « Piraté, sauté, déverrouillé » »https://www.generation-nt.com/passeport-britannique-protection-securite-pirate-the-guardian-actualite-19193.html

Le système biométrique crée une société inégalitaire: Passer entièrement au numérique va créer deux catégories de personnes : Ceux qui passent leur vie à gagner de l’argent jusqu’à la dépression et raconter leur dépressive vie dans les réseaux sociaux, et ceux qui passent leur vie à hacker les cartes bancaires des autres, Bitcoin, les réseaux sociaux et créer des fausses preuves pour piquer de l’argent et des biens aux gens via la justice entraînant leur suppression économique et sociale totale. Source Hacking your money : Cloning credit cards, stealing bitcoin and spoofing Verified by Visa https://youtu.be/zgbGuZCm2ag

où sera l’égalité, quand le système biométrique permettra un monde d’exploités (les novices en informatiques) et d’exploitants ( les experts en informatique, pirates, hackers qui peuvent violer notre vie privée, usurper notre identité, voler notre argent, et vendre nos données) ? On sait déjà que le FBI a exigé d’Apple que les smartphones diminuent leur sécurité à cause d’un évènement majeur et a exigé de la sécurité américaine qu’elle en fasse une loi générale pour tous les smartphones pour que les smartphones puissent facilement être piratables à distance par le FBI. htp://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/03/01/iphone-chiffre-qu-est-ce-que-le-all-writs-act-le-texte-de-loi-sur-lequel-s-appuie-le-fbi_4874376_4408996.html Or si les smartphones baissent leur sécurité, alors non seulement le FBI mais d’autres hackers pourront plus facilement accéder à nos données. Et que se passera-t-il puisque le smartphone est déjà considéré comme la carte bancaire biométrique du futur, la carte vital biométrique du futur ? http://www.atlantico.fr/decryptage/telephone-portable-carte-bancaire-futur-robin-rivaton-226366.html http://www.numerama.com/magazine/29531-samsung-simband-sami-medecine-big-data-sante-donnees.html Et que les entreprises de smartphones vendent les données de santé collectées ? (voir article tout en bas du message) La NSA surveille les transactions bancaires mondiales http://www.clubic.com/pro/it-business/securite-et-donnees/actualite-584968-nsa-surveillance-transactions-bancaires-snowden.html La NSA et le FBI ont déjà le projet de faire une base de donnée biométrique mondiale et collectent nos données à notre insu. htp://www.europe1.fr/international/vos-selfies-interessent-la-nsa-2139647 http://www.industrie-techno.com/biometrie-le-fbi-fiche-52-millions-de-visages.29490 Est-ce normal d’être contrôlé à ce point par des organismes anonymes et secrètes sur lesquelles on a aucun contrôle et qui prennent nos données les plus intimes (biométriques) sans notre autorisation ?

Une entreprise de sécurité informatique pirate ses propres clients htp://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/05/11/32001-20150511ARTFIG00003-une-entreprise-de-securite-informatique-aurait-pirate-ses-propres-clients.php

les failles de sécurité sont laissés exprès pour pouvoir contrôler et accéder aux données à l’insu de l’usager. Une société de contrôle. Car si c’était vraiment à notre service, alors pourquoi toute cette guerre du FBI contre Apple pour diminuer les sécurités dans les appareils technologiques ? Même l’ONU veut sa base mondiale de données biométriques d’ici à 2030, elle veut avoir les données biométriques de tous les humains sur terre. http://news360x.fr/loeil-de-lonu-dans-tous-ses-etats/

Apple a donc crée le smartphone biomérique pour que le FBI qui collecte toutes les données biométriques des gens de la planète à travers l’ONU puisse pirater les smartphones biométriques des gens du monde entier en usurpant leurs identités car ils utilisent les données biométriques des gens pour pirater leurs smartphones biométriques

En effet, le FBI n’arrive pas avant des années ou des mois à ouvrir dans certains cas les smartphones avec code PIN

https://matzav.com/fbi-cant-hack-into-dayton-shooter-connor-betts-phone/

Quand les technologies ne sont pas assez vulnérables à leur goût, le FBI fait un rappel à l’ordre : « le directeur du FBI a récemment demandé d’interdire le chiffrement des données sur smartphone » http://www.nikopik.com/2015/03/le-fbi-tente-de-faire-interdire-le-cryptage-des-smartphones.html

Mais avec les smartphones biométriques, le FBI peut pirater votre smartphone biométrique en quelques minutes

le smartphone biométrique c’est pour permettre le piratage de votre smartphone plus aisément en quelques minutes, alors que le smartphone avec code PIN prend des mois, voir des années dans certains cas comme ici https://matzav.com/fbi-cant-hack-into-dayton-shooter-connor-betts-phone/

  1. Si la carte bancaire est remplacée par la carte biométrique , la carte biométrique pourra éliminer des milliards d’êtres humains: Par le hackage informatique en leur enlevant tout leur argent et ou en détruisant toute leur réputation par de fausses preuves et les envoyer crever dans les prisons où les laboratoires du NVO empoisonnent les prisonniers avec le SIDA et l’hépatite
    https://www.vice.com/fr/article/xdb4nz/sida-hepatite-prisons-france-666

Une banque vole l’argent de son client en usurpant son identité en utilisant les données biométriques de son client. Donc la carte bancaire biométrique c’est pour permettre aux banques d’usurper l’identité de leurs clients et leur voler leur argent en utilisant les données biométriques de leurs clients

source à enregistrer en cas de censure de l’article http://www.india.com/technology/aadhaar-card-biometrics-duplicated-by-axis-bank-2-other-firms-uidai-files-criminal-complaint-with-cyber-crime-cell-1880994/

5) On doit avoir le droit à une vie privée pour notre protéger notre sécurité : Il serait temps de faire un boycott mondial pour exiger le retrait de tous ces compteurs intelligents, les antennes GMS (comme cela plus de risques avec les ITSI catchers), cartes d’identité biométrique, passeport biométrique, permis de conduire biométrique carte vitale biométrique, et les nouveaux smartphones de Google (Lenovo ou Phab2pro) qui mettent en danger la vie privée des autres en filmant tout le monde dans la rue à l’insu de l’utilisateur et violent le droit à l’image pour tous source

http://www.japantoday.com/category/technology/view/lenovo-google-unveil-phone-that-knows-its-way-around-a-room (article censuré bien entendu)

ainsi que Iphone 5 s et Iphone 6 s qui enregistrent vos empreintes digitales à votre insu, Et les smartphones de Docomo qui donnent les données de localisation de leurs utilisateurs sans leur autorisation au gouvernement japonais qui veut traquer ses citoyens avec les smartphones espions suivants : Les 5 modèles Android de Docomo sont : Xperia X Performance, Galaxy S7 Edge, the Aquos Zeta, Arrows SV , Disney Mobile, Galaxy S7 Edge .

https://www.japantimes.co.jp/news/2016/05/17/business/corporate-business/new-docomo-smartphone-models-will-covertly-trackable-japanese-authorities/#.XZ63lGcUmpf

6)

Le système biométrique nuit à la santé humaine car il requiert des antennes relais et des ondes partout pour son fonctionnement :

Ils ont censuré un lien http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/06/23/24559427.html qui contenait ceci:

« Alors que l’activité électromagnétique du corps était considérée par les chimistes comme un sous-produit biochimique, le bioélectromagnétisme s’impose comme une source de réaction puissante : – L’act … »

Une banque du Royaume-Uni a commencé le payement mobile qui utilise le battement de coeur comme système de sécurité biométrique (un mesureur de battement de cœur connecté qui est connecté au smartphone biométrique qui enregistre le battement de cœur pour confirmer l’achat en ligne)
même le système soit disant libre Ubuntu veut dans un lointain futur le battement de coeur comme système biométrique d’identification

http://www.planetbiometrics.com/article-details/i/2803/

Voilà pourquoi ils veulent connaitre les données biométriques des êtres humains (ils veulent même les données biométriques du battement de cœur pour ouvrir les banques et les portes des appart dans les smart cities et les voitures connectées http://www.alterinfo.net/Totalitarisme-technologique-Les-banques-veulent-votre-coeur-comme-moyen-de-paiement-biometrique-%E2%80%A8_a124734.html) pour essayer de détruire le bioélectromagnétisme de chaque être humain et en même temps voler leurs données biométriques pour usurper leur identité et les accuser à tort

Quand on sait que les ondes peuvent provoquer des attaques cardiaques. Donc avoir un mesureur connecté de battement de cœur peut causer des crises cardiaques chez les humains. Tout cela pour payer en banque. Pour l’instant, ils utilisent les données biométriques superficielles (empreintes digitales, iris, main, etc…), ensuite après les piratages, ils diront que pour plus de sécurité, ils voudront les données biométriques à l’intérieur des humains, (les veines des doigts, le battement de cœur), en sachant que tout est piratable, car les veines des doigts et battement de cœur sont enregistrés dans un ordinateur, et tout ce qui est à l’intérieur d’un ordinateur peut être recopié et être piraté.

En plus un type qui tombe malade du cœur à cause des ondes, ne pourra plus ouvrir son compte en banque qui ne s’ouvrira qu’à partir de ses battements de cœur enregistrés avant sa maladie.

C’est un moyen pour les banques de fermer les comptes et les rendre inaccessibles aux mourants. Après la spéculation sur la mort de leurs clients

https://www.francetvinfo.fr/economie/video-quand-les-banques-speculent-sur-la-mort_316453.html

en espérant qu’ils meurent au plus vite pour bénéficier de leur assurance décès au plus vite

https://fasozinfo.wordpress.com/2013/05/17/video-quand-les-banques-speculent-sur-la-mort-banquiers-ils-avaient-promis-de-changer-pieces-a-conviction-15-mai-2013/

, maintenant, ils voudront les battements de cœur comme moyen de paiement pour accélérer le génocide de la société et rendre le plus de gens mourants possibles. Cet article dénonçant le système biométrique par battement de coeur à l’essai dans certaines banques en Chine, USA, Canada, Grande Bretagne a été rendu inaccessible un certain temps, http://www.alterinfo.net/Totalitarisme-technologique-Les-banques-veulent-votre-coeur-comme-moyen-de-paiement-biometrique-%E2%80%A8_a124734.html

Ils veulent créer des Smartphones à identification biométrique avec battements de cœur. Mais ils savent qu’ils doivent procéder étape par étape. Alors ils commenceront à faire croire aux moutons que le smartphone peut être utilisé sans risque pour mesurer ses battements de cœur pour envoyer les données au médecin (télémédecine à distance).

En télé-médecine, le patient doit réaliser lui-même les données médicales avec le smartphone cancérigène biométrique tueur à petit feu avant de l’envoyer au médecin à distance qui analyse (évidemment, tous les patients en télé-médecine attraperont le cancer à cause du contact permanent avec le smartphone biométrique carte vitale collé sur le corps humain pour faire des mesures).

Cela permet aux lobbys du smartphone (Samsung, Apple, Lenovo. L’hôpital connecté by Samsung Business

https://youtu.be/LZLyO6wS5O0

en plus de tuer les patients, de faire du business avant leur mort prématuré causée par le cancer des Smartphones de la télémédecine, car ils rêvent de faire un bon big data sur les patients et ensuite de communiquer les données de santé (mort) des clients aux banques qui spéculent sur la mort.

Les lobbys du smartphone vont créer des tas d’application pour mesurer les données de santé du corps humain en obligeant l’humain à coller son smartphone sur son corps pour le tuer à petit feu plus aisément, car le cerveau en contact avec le portable chauffe déjà et peut causer le cancer dans le cerveau, donc coller le smartphone à une autre partie du corps reviendra au même, cela provoquera le cancer à une autre partie du corps.

La Télémédecine c’est pour tuer les patients au plus vite, en obligeant les patients à utiliser leurs Smartphones sur leur propre corps pour collecter des données sur eux sans savoir que le smartphone est la raison de la maladie de leurs corps et cancer. Les lobbys du smartphone veulent un big data des données médicales de tous les patients, Samsung, Apple investissent dans les hôpitaux connectés.

Après que le smartphone soit utilisé en carte vitale biométrique et pour les analyses médicales sur le corps humain ( ce qui provoquera bien sûr le cancer partout où le smartphone sera appliqué sur le corps humain), ils imposeront le smartphone par battement de cœur biométrique, en disant que vu que le smartphone a été utilisé pour mesurer les battements de cœur des patients, ils peuvent l’utiliser maintenant le battement de cœur comme authentification biométrique qui est bien sûr piratable comme toutes les données biométriques.

C’est la raison pour laquelle, les flics peuvent ouvrir tous les objets connectés biométriques avec vos données biométriques (battement de cœur compris) à votre insu, et la raison pour laquelle le NVO veut supprimer le mot de passe et code PIN pour le remplacer par le système biométrique pour supprimer la vie privée et pirater la vie privée de n’importe quel personne sur Terre.

Le cœur donc mourra plus vite, car il aura sans cesse le smartphone cancérigène sur lui (comme dans le monde de Death Note, où tout le monde crève de crise cardiaque), et la réduction de la population mondiale s’accéléra.

Les opposants au NVO auront leurs données biométriques piratés car toutes les données biométriques sont piratables, ils pourront usurper l’identité de n’importe quel opposant du NVO pour les accuser à tort.

Leur objectif est de supprimer le mot de passe ou code PIN car cela les bloque pour accéder aux portables des gens. Il y a même une loi qui veut obliger les gilets jaunes à donner leur mot de passe ou code PIN aux flics pour qu’ils puissent accéder aux portables des manifestants.

La preuve que le NVO ne peut pas accéder à un portable protégé par un code PIN, le NVO réclame le code PIN du portable dans la fin du site dans la section « objets trouvés »http://www.ville-cancale.fr/securite_reglementation.html. Donc quand la police trouve un portable, elle ne peut pas l’ouvrir si il est protégé par un code PIN, voilà pourquoi ils disent dans ce site, que si un individu veut récupérer son portable dans un poste de police il doit d’abord fournir son code PIN aux policiers pour qu’ils ouvrent son portable.

Donc le smartphone biométrique, c’est pour que les flics aient accès au smartphone sans avoir besoin de demander le code PIN aux français, CQFD.

En effet, avec le smartphone biométrique et la base nationale biométrique des français accessible à tout flic, les flics pourront accéder aux Smartphones biométriques des gilets jaunes sans avoir besoin de leur demander leurs données biométriques pour ouvrir, car les données biométriques de la population (battement de cœur, veine de doigt, empreinte digitale, main, iris..) seront dans la base de données nationales, donc même si le manifestant s’oppose, vu que le flic a toutes les données biométriques du manifestant, il ouvrira quand même le smartphone biométrique même si le manifestant ne veut pas.

Le smartphone biométrique est fait pour être piraté par le NVO et supprimer totalement la vie privée.

Voilà pourquoi ils veulent le smartphone biométrique car c’est beaucoup plus facile à pirater qu’un smartphone avec mot de passe ou code PIN qui peut être changé tout le temps et est impossible à deviner, alors que les données biométriques sont un mot de passe fixe connu par le NVO qui ne pourront jamais être changé et que le NVO peut alors utiliser les données biométriques d’un individu pour ouvrir les objets connectés de ce même individu et connaitre tout de sa vie privée de A à Z à son insu.

La preuve que le Code PIN et mot de passe sont impossibles à deviner et protége la vie privée des gens et que c’est la raison pour laquelle ils veulent imposer le système biométrique:

– Nancy : une loi antiterroriste utilisée contre le mouvement étudiant opposant à la loi ORE

À Nancy, un étudiant est poursuivi pour n’avoir pas donné le code PIN de son téléphone portable pendant sa garde à vue faisant suite à l’intervention de la police sur le campus le 3 mai

https://www.revolutionpermanente.fr/Nancy-une-loi-antiterroriste-utilisee-contre-le-mouvement-etudiant

– Obligation aux manifestants arrêtés en garde à vue de donner son code PIN de portable en garde à vue sous peine de 3 ans de prison

https://www.revolutionpermanente.fr/Obligation-de-donner-son-code-mobile-en-garde-a-vue-sous-peine-de-3-ans-de-prison

Voilà pourquoi ils veulent supprimer le code PIN des portables et rendre les portables biométriques à la place, c’est pour y accéder à souhait sans l’autorisation de l’individu

Encore une preuve que le NVO a peur du code PIN et que c’est pour cela qu’il veut remplacer par le système biométrique car plus facile à pirater:

-Aux USA, comme le FBI n’arrive pas à ouvrir les portables et ordinateurs des gens avec code PIN et mots de passe à leur entrée dans l’aéroport, ils réclament les mots de passe des ordinateurs et code PIN des portables aux voyageurs qui entrent aux USA.https://www.slate.fr/story/142820/etats-unis-telephone-mot-de-passe

Pareil le Canada est obligé de demander le mot de passe aux voyageurs pour accéder à leurs ordinateurs et portables aux aéroports

https://www.numerama.com/magazine/32417-vous-allez-au-canada-les-douanes-peuvent-exiger-vos-mots-de-passe.html

Voilà pourquoi l’ONU veut tout rendre biométrique, car sans mot de passe et avec uniquement les données biométriques pour accéder aux portables et ordi biométriques, les pays big brother pourront accéder aux portables et ordis biométriques de chaque individu de la planète sans difficulté

Voilà pourquoi les multinationales USA veulent du biométrique partout dans les portables et ordinateurs dotés de lecteurs biométriques ou scan biométrique, pour supprimer le mot de passe actuel changeable des gens dans les portables et ordinateurs actuels normaux anciens sans biométrique, et pouvoir accéder aux ordinateurs et portables devenus accessibles au FBI grâce au système biométrique qui est ultra facile à pirater quelques que soient les données biométriques. Voilà pourquoi le FBI veut le battement de cœur biométrique, la veine de doigt biométrique et autres… Pour pirater à souhait les objets connectés de n’importe quel individu opposant du NVO

Bientôt même les compteurs intelligents risquent d’être connectés aux données biométriques (ils changeront les compteurs intelligents tous les 20 ans en rendant à chaque fois le compteur intelligent plus big brother que le précédent)http://www.alterinfo.net/Le-FN-et-l-UMP-capitalistes-d-extreme-droite-et-droite-veulent-le-systeme-biometrique-un-marche-a-plusieurs_a128314.html . le compte du client sera connecté aux données biométriques pour ouvrir le compte et analyser la consommation. Quiconque piratera un linky, pourra pirater les données biométriques d’un individu et usurper son identité à vie à son insu.

Le smartphone biométrique est fait pour être piraté par le NVO et supprimer totalement la vie privée.

Voilà pourquoi ils veulent le smartphone biométrique car c’est beaucoup plus facile à pirater qu’un smartphone avec mot de passe ou code PIN qui peut être changé tout le temps et est impossible à deviner, alors que les données biométriques sont un mot de passe fixe connu par le NVO qui ne pourront jamais être changé et que le NVO peut alors utiliser les données biométriques d’un individu pour ouvrir les objets connectés de ce même individu et connaitre tout de sa vie privée de A à Z à son insu.

La preuve que le Code PIN et mot de passe sont impossibles à deviner et protègent la vie privée des gens et que c’est la raison pour laquelle ils veulent imposer le système biométrique:

– Nancy : une loi antiterroriste utilisée contre le mouvement étudiant opposant à la loi ORE

À Nancy, un étudiant est poursuivi pour n’avoir pas donné le code PIN de son téléphone portable pendant sa garde à vue faisant suite à l’intervention de la police sur le campus le 3 mai

https://www.revolutionpermanente.fr/Nancy-une-loi-antiterroriste-utilisee-contre-le-mouvement-etudiant

– Obligation aux manifestants arrêtés en garde à vue de donner son code PIN de portable en garde à vue sous peine de 3 ans de prison

https://www.revolutionpermanente.fr/Obligation-de-donner-son-code-mobile-en-garde-a-vue-sous-peine-de-3-ans-de-prison

Voilà pourquoi ils veulent supprimer le code PIN des portables et rendre les portables biométriques à la place, c’est pour y accéder à souhait sans l’autorisation de l’individu

Encore une preuve que le NVO a peur du code PIN et que c’est pour cela qu’il veut remplacer par le système biométrique car plus facile à pirater:

-Aux USA, comme le FBI n’arrive pas à ouvrir les portables et ordinateurs des gens avec code PIN et mots de passe à leur entrée dans l’aéroport, ils réclament les mots de passe des ordinateurs et code PIN des portables aux voyageurs qui entrent aux USA.https://www.slate.fr/story/142820/etats-unis-telephone-mot-de-passe

Pareil le Canada est obligé de demander le mot de passe aux voyageurs pour accéder à leurs ordinateurs et portables aux aéroports

https://www.numerama.com/magazine/32417-vous-allez-au-canada-les-douanes-peuvent-exiger-vos-mots-de-passe.html

Voilà pourquoi l’ONU veut tout rendre biométrique, car sans mot de passe et avec uniquement les données biométriques pour accéder aux portables et ordi biométriques, les pays big brother pourront accéder aux portables et ordis biométriques de chaque individu de la planète sans difficulté

Voilà pourquoi les multinationales USA veulent du biométrique partout dans les portables et ordinateurs dotés de lecteurs biométriques ou scan biométrique, pour supprimer le mot de passe actuel changeable des gens dans les portables et ordinateurs actuels normaux anciens sans biométrique, et pouvoir accéder aux ordinateurs et portables devenus accessibles au FBI grâce au système biométrique qui est ultra facile à pirater quelques que soient les données biométriques. Voilà pourquoi le FBI veut le battement de cœur biométrique, la veine de doigt biométrique et autres… Pour pirater à souhait les objets connectés de n’importe quel individu opposant du NVO

Bientôt même les compteurs intelligents risquent d’être connectés aux données biométriques

https://www.newstoprotect.axa/#x3LYiGmDoOJscfzi.99

(ils changeront les compteurs intelligents tous les 20 ans en rendant à chaque fois le compteur intelligent plus big brother que le précédent) http://www.alterinfo.net/Le-FN-et-l-UMP-capitalistes-d-extreme-droite-et-droite-veulent-le-systeme-biometrique-un-marche-a-plusieurs_a128314.html . le compte du client sera connecté aux données biométriques pour ouvrir le compte et analyser la consommation. Quiconque piratera un compteur intelligent linky, pourra pirater les données biométriques d’un individu et usurper son identité à vie à son insu.

= = =

Lectures complémentaires:

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

Alerte_scientifiques_medecins_5G

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

 


Il suffit de dire NON !