Archive for the presse et média Category

« les séquences VIH dans le SARS-CoV-2 ne sont pas un hasard »… Le professeur Luc Montagnier persiste et signe dans un entretien avec France-Soir …

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, Internet et liberté, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 21 décembre 2020 by Résistance 71

 


« Ce sont des apprentis-sorciers » Luc Montagnier

 

Résistance 71

 

21 décembre 2020

 

Le prix Novel de médecine 2008  l’avait déjà dit il y a 6 ou 7 mois ; de nouvelles recherches, notamment avec une équipe de mathématiciens, viennent renforcer ses convictions précédentes ; il y a eu manipulation génétique du SARS-CoV-2 à qui on a inséré des séquences génétiques du VIH et du parasite paludéen… Pour le professeur Montagnier il ne fait aucun doute que ceci n’est pas arrivé par « hasard »…

Pour rappel nous avons publié ceci en mars 2020 (il y a 9 mois donc…)

Nous vivons dans un monde de la science détournée devenue folle et criminelle.

Nous continuons à être de plus en plus surpris de la prise de position d’un média de masse comme France-Soir contre la pensée et voix uniques dans cette affaire. Il est clair que certains sentent le vent qui tourne mieux que d’autres. Ne crachons pas dans la soupe, merci à eux de donner (enfin) la parole à ceux qui de toutes ´´évidences ont bien des choses à dire et à conseiller.

Bravo et merci au professeur Montagnier pour son courage, l’affaire Fourtillan est mentionnée dans l’entretien où Montagnier fustige le système qu’il qualifie de « stalinien ».

Rappelons au passage le vieux proverbe arabe: « Donne un cheval à l’homme qui dit la vérité, il en aura besoin pour s’enfuir. »

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

 

Dernières réflexions et analyses du pr. Raoult qui atomise une harpie du système au passage… Délectable !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , on 14 décembre 2020 by Résistance 71

Résistance 71

14 décembre 2020

Excellentissime entretien du Professeur Didier Raoult qui exprime ses réserves sur les vaccins et continue sa démolition en règle de la méthodologie pseudo-scientifique qui régit cette « crise coronavirus » du SRAS-CoV-2. Au passage, il démonte la harpie Ferrari, avec Raoult c’est du 2 en 1.

LF: « mais moi je vais me faire vacciner !… »

DR (hilare) : mais c’est très bien, allez-y !

A voir et diffuser sans aucune modération…

Et aussi… Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Vaccin CoV19 et stérilisation des populations ?…Des éléments plus que troublants

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , on 12 décembre 2020 by Résistance 71

 

 

Un vaccin covid qui stérilise la population pour un virus moins mortel que la grippe ?

 

Anonyme (reçu par courriel)

 

12 décembre 2020

 

La protéine d’origine virale du placenta et la protéine d’origine virale du sperme ressemblent à la protéine d’origine covid

vaccination covid= stérilisation des femmes et des hommes ?

8% de l’ADN humain est d’origine virale, les virus participent au système de reproduction humaine, si le covid ressemble au virus participant à la reproduction humaine, le vaccin covid s’attaquera à la fertilité humaine

https://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/28/le-placenta-invention-virale_1232882_3244.html

La protéine d’origine virale chargé de la création du  placenta ressemble à la protéine créé par le covid,  donc il y a un risque que le vaccin covid  va causer l’infertilité tant des femmes que des hommes, car la syncytine 1 est présent aussi dans le sperme

https://fr.sott.net/article/36362-Depeuplement-Les-docteurs-Wodarg-et-Yeadon-demandent-l-ARRET-immediat-de-toutes-les-etudes-vaccinales-anti-Covid-19-qu-ils-considerent-dangereuses

La syncytine 1 est une protéine d’origine virale joue un rôle essentiel lors de la formation du placenta au moment de la grossesse

La syncytine est une glycoprotéine d’enveloppe rétrovirale possédant des capacités fusogéniques induisant la formation de syncytium (cellules polynucléées découlant de fusion cellulaire). Elle est abondamment exprimée au niveau du placenta durant la grossesse. Chez l’humain les cytotrophoblastes jouent un rôle crucial dans le développement fœtal et placentaire. https://fr.wikipedia.org/wiki/Syncytine_1

« Qu’y a-t-il, dans ces protéines syncytines créés par les virus de l’ADN humain https://fr.wikipedia.org/wiki/Syncytine_1, de si nécessaire à la formation du placenta ? « Pour qu’ils puissent pénétrer dans la cellule hôte, les rétrovirus ont la faculté de faire fusionner la membrane de leur enveloppe avec la paroi cellulaire, explique M. Heidmann. Cette fusion de deux membranes est rendue possible par les syncytines puisque ce sont elles qui interagissent avec la surface de la cellule qui va être infectée. » Or ce mécanisme de fusion membranaire permet la formation de structures géantes appelées « syncytia » et constituées par la réunion de cellules individuelles… Une structure que l’on retrouve dans le placenta, à l’interface entre le foetus et la mère. »

https://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/28/le-placenta-invention-virale_1232882_3244.html

là une preuve que le covid 19 est en partie similaire au virus du placenta qui permet la création des bébés: 

« les protéines de pointe du COVID 19 contiennent également des protéines homologues à la syncytine protéine d’origine virale chargé de la formation du placenta »

.http://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccination-sars-cov-2-le-dr-wodarg-et-le-dr-yeadon-disent-stop

Pfizer admet que son vaccin peut causer la stérilisation des femmes

« Responsable de la recherche chez Pfizer : Le vaccin Covid entrainera la stérilisation des femmes

Le vaccin contient une protéine de pointe (voir image) appelée syncytine-1, vitale pour la formation du placenta humain chez la femme. 

Si le vaccin fonctionne de telle sorte que nous formons une réponse immunitaire CONTRE la protéine de pointe, nous entraînons également le corps féminin à attaquer la syncytine-1, ce qui pourrait entraîner une stérilité chez les femmes pour une durée indéterminée.

Après quelques recherches, il s’avère que la syncytine 1 est également présente dans le sperme, de sorte que ce ne sont pas seulement les femmes qui seront stérilisées, mais aussi les hommes

https://www.researchgate.net/publication/261257414_Syncytin-1_and_its_receptor_is_present_in_human_gametes

https://healthandmoneynews.wordpress.com/2020/12/02/head-of-pfizer-research-covid-vaccine-is-female-sterilization/

Contrairement aux trolls qui prétendent que l’ARN ne peut pas modifier notre génome car est dans le cytoplasme de la cellule, ils oublient que certains virus possèdent une enzyme appelés transcriptase inverse qui permet de transcrire de l’ARN à l’ADN, et donc de modifier l’ADN à partir de l’ARN
https://fr.wikipedia.org/wiki/Transcriptase_inverse

 

or le covid qui est un virus manipulé en laboratoire https://fort-russ.com/2020/05/major-researchers-uncover-new-evidence-showing-covid-19-was-lab-created/, possède des fragments du VIH selon Le prof luc Montaigner qui l’a étudié
https://youtu.be/Vx91DZTjNTI

 

or le VIH possède dans son génome l’enzyme transcriptase inverse
https://en.wikipedia.org/wiki/Reverse-transcriptase_inhibitor#Non-nucleoside_reverse-transcriptase_inhibitor

 

ainsi donc les vaccins à ARN pourront modifier notre génome mais rassurez vous, les virus à ARN seuls sans vaccins ne peuvent pas modifier votre génome
la raison est que les enzymes de nos corps ainsi que nos anticorps détruisent tout ARN étranger venant de l’extérieur
c’est la raison pour laquelle pour protéger leur ARN de virus, ils l’engloberont de nanoparticules lipides, afin que le corps l’identifie comme lui appartenant et ne l’attaque pas, et le laisse entrer dans ses cellules pour faire de la modification génétique à partir de la transcription inverse une fois que l’ARN sera dans le cytoplasme de la cellule, donc le vaccin à ARN modifiera le génome à partir de la transcriptase inverse (de l’ARN à l’ADN)
la transcriptase normal tout court dont parlent les trolls c’est de l’ADN à l’ARN, mais vu que le covid contient la fonction transcriptase inverse, leur théorie bidon que les vaccins à ARN ne peuvent pas modifier le génome ne fonctionnera pas
la preuve les fabricants de vaccins sont obligés d’englober leur précieux virus RNA (the mRNA) modifié de nanoparticules lipidiques (lipid nanoparticles), car sinon les enzymes secrétés par les mucus du nez, la salive, les muqueuses de l’estomac, et autres émetteurs d’enzymes présents partout dans le corps, anticorps tueraient leur précieux RNA virus modifié
citations:
« lipid nanoparticles can be synthesized with relative ease in a scalable manner, protect the mRNA against degradation, facilitate endosomal escape, can be targeted to the desired cell type by surface decoration with ligands, and as needed, can be codelivered with adjuvants.
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27075952/

As mRNA molecules are vulnerable to ribonuclease enzymes that widely exist in the biological systems and highly negatively charged, which compromise their internalization through cell membranes, suitable in vivo mRNA delivery systems are urgently needed (4). To protect and deliver mRNA, extensive efforts have been devoted to construct biocompatible carriers, such as LNPs, polymeric nanoparticles, peptides/protein-mRNA complexes, and other types of biomaterials (9, 22, 23). Among these reported platforms, lipid-like nanoparticles (LLNs) are one of the representative materials that have been extensively used for mRNAs delivery

https://advances.sciencemag.org/content/6/34/eabc2315.full

 

RNA molecules are also fragile molecules, easily degraded in the body https://www.pharmaceutical-journal.com/news-and-analysis/features/rna-interference-therapies-could-be-on-the-cusp-of-success/20204853.article?firstPass=false

le virus est composé d’un ARN, donc est facile à dégrader par le corps

il ne peut être protégé de la destruction du corps que si il est protégé et encapsulé à l’intérieur de nanoparticules biocompatibles dans le corps humain via le vaccin

Nanoparticle-based delivery systems protect RNA molecules from enzymatic degradation and immune system attacks https://www.biosyn.com/tew/Nanocarriers-for-RNA-delivery.aspx#!

la famine programmée par le gouvernement par les confinements meurtriers (morts de la faim à cause du chômage à cause de la fermeture des commerces non essentiels pour permettre à Amazon qui fraude sur la TVA de se remplir les pocheshttp://www.cielvoile.fr/2020/12/fraude-massive-a-la-tva-sur-les-places-de-marche-des-acteurs-du-e-commerce.html )http://www.cielvoile.fr/2020/12/james-corbett-a-propos-des-confinements.html,  future loi finance 2021https://strategika.fr/2020/12/04/appel-aux-francais-faites-pression-sur-vos-elus-afin-quils-sopposent-au-vote-de-la-prochaine-loi-de-finances-pour-2021/ et les compteurs linkyhttps://resistance71.wordpress.com/2020/10/27/hiver-2020-21-cov19-5g-chomage-famine-et-depopulation-programmee/   en revanche fait réduire la production d’enzymes pouvant détruire les virus d’où le fait que dans l’histoire de l’humanité, les épidémies n’ont lieu uniquement que dans les périodes de famines, et disparaissent automatiquement avec la fin de celles ci
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_famines

 

d’où le fait qu’ils font tout pour accroitre la crise économique avec les confinementshttp://www.cielvoile.fr/2020/12/james-corbett-a-propos-des-confinements.html

https://resistance71.wordpress.com/2020/10/27/hiver-2020-21-cov19-5g-chomage-famine-et-depopulation-programmee/  , fermeture des commerces non essentiels mettant en chomage des millions de personnes
les masques assèchent la bouche, donc réduction de la salive qui contient des enzymes tuant les virus

le Ribonucléase Rnase ennemi mortel du covid (RNA) et présent naturellement dans tout le corps humain
https://en.wikipedia.org/wiki/Ribonuclease

les vaccinateurs veulent nous imposer le covid à travers le vaccin obligatoire, en protégeant leur précieux virus à l’intérieur de nanoparticules lipidiques pour l’empêcher d’être détruits par nos méchants enzymes et méchants anticorps

La stérilité causé par les vaccinés sera-t-elle imputée au Covid19 ? Regardez ces liens ou faites votre propre recherche.

https://www.nationalheraldindia.com/health/coronavirus-can-cause-male-infertility-study

https://www.thailandmedical.news/news/breaking-male-infertility-research-shows-that-sars-cov-2-coronavirus-may-indirectly-cause-testicular-damage-in-male-covid-19-patients-and-also-orchiti

https://www.forbes.com/sites/victoriaforster/2020/11/15/covid-19-compromises-sperm-count-and-quality-in-recovering-patients/

https://www.urotoday.com/recent-abstracts/men-s-health/male-infertility/124144-male-fertility-and-the-covid-19-pandemic-systematic-review-of-the-literature-beyond-the-abstract.html

https://journals.physiology.org/doi/full/10.1152/ajpendo.00183.2020

https://www.bionews.org.uk/page_152485

https://healthandmoneynews.wordpress.com/2020/12/03/oxford-designer-of-covid-vaccine-admits-vaccine-will-only-sterilize-70-per-cent-of-the-population/

Les tests PCR sont bidons et à 90% d’asymptomatiques, leur objectif c’est de stériliser la jeunesse fertile via la vaccination

https://monde.taibaweb.com/index.php/2020/12/04/un-rapport-explose-le-test-pcr/

Autre preuve que le covid est bidon:
en l’année 2020 du covid 2019, la population mondiale augmente, donc aucun risque qu’un virus puisse faire que l’espèce humaine disparaisse, la vie continue normalement comme des millénaires avant
https://www.worldometers.info/fr/

Evidemment le gouvernement enrage que le virus covid n’arrive pas à dépeupler les gueux et ne les stérilise pas et ne leur fait aucun symptôme du tout, donc il a fait pondre la loi pour avorter les bébés à 9 mois dans le ventre et une autre loi pour euthanasier les vieux, et une autre loi pour baillonner tout le monde pour empêcher tout le monde de respirer, et une loi pour autoriser le glyphosate de Monsanto

https://www.ouest-france.fr/environnement/glyphosate/glyphosate-l-assemblee-refuse-d-inscrire-l-interdiction-de-l-herbicide-dans-la-loi-5789451

alors qu’on sait que les pesticides tout comme les autres polluants chimiques abiment les poumons donc entravent la respiration

https://observatoire-des-aliments.fr/sante/pesticides-et-problemes-respiratoires-chez-les-enfants
https://www.lefigaro.fr/vox/societe/img-jusqu-au-9e-mois-pour-detresse-psychosociale-le-danger-d-un-motif-imprecis-20200812

preuve que le covid n’a aucun impact sur la fertilité et n’empêche pas la naissance de bébés en excellente santé

https://indianexpress.com/article/cities/chandigarh/covid-positive-woman-delivers-healthy-baby-6552509/

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/14/38533480.html

En plus vu que la population mondiale augmente, on voit que le covid n’a aucun impact sur la fertilité des hommes et des femmes, que s’il y a une épidémie de gens stériles après, ce sera bien causé par la vaccination…

Mais ils feront croire que la stérilisation est causé par le covid pour pousser les gens à se vacciner, et bien sur, ils feront passer leurs exemples d’individus stériles à cause de la vaccination comme des gens qui n’ont jamais été vaccinés pour faire croire à leurs mensonges

Alors ne vous vaccinez pas, tant que les labos n’ont pas fait de garanties écrites et sont prêts à être responsables judiciairement si leurs vaccins causent un impact sur la fertilité et toute autre déraillement de la santé par effets secondaires mortifères !

Tests PCR sinon bidons du moins bien peu fiable en contexte clinique et dépistage thérapeutique

https://resistance71.wordpress.com/2020/12/10/cov19-test-pcr-et-falsification-des-chiffres-le-test-rt-pcr-ne-devrait-pas-etre-utilise-a-fins-therapeutiques-il-nest-quun-outil-de-fabrique-comme-concu-par-son-inventeur-kary-mullis/

https://resistance71.wordpress.com/2020/10/16/voix-de-la-raison-cov19-et-tests-rt-pcr-comprendre-le-comment-de-lenfumage-general-permettant-de-maintenir-un-etat-de-terreur-accepte-du-plus-grand-nombre-et-de-dire-non-a-la-dictature-sanitair/

https://monde.taibaweb.com/index.php/2020/12/04/un-rapport-explose-le-test-pcr/

= = =

A lire notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

 

 

Nouvel excellent documentaire « Mal Traités », à voir et diffuser sans relâche…

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , on 9 décembre 2020 by Résistance 71


Halte à la supercherie et à la politique anxiogène !…

Résistance 71

9 décembre 2020

Décidément !… Les Gaulois réfractaires d’un corps médical en rébellion mettent le paquet pour dénoncer ce crime d’État planétaire en collusion avec Big Pharma que constitue la « gestion » de la « pandémie » du SRAS-CoV-2 donnant la COVID-19
A voir et diffuser sans relâche, ce nouveau excellent documentaire « Mal Traités », qui après « Hold-Up » devrait enfoncer le clou définitif dans le cercueil de l’oligarchie eugéniste mettant en place la dictature sanitaire. Bravo à tous les intervenants qui disent ce qui doit être dit.
Dommage quand même que rien ne soit dit sur l’outil qui permet de générer les chiffres bidouillés divulgués en boucle et donc la peur 24/24 et 7/7 : le fameux test RT-PCR qui ne détecte en rien spécifiquement le SRAS-CoV-2 et qui ne peut donc être qu’approximatif et livrer bien des erreurs que le système exploite… Nous allons revenir très bientôt sur ce sujet… Traductions en cours.

Vidéo documentaire « Mal Traités » (durée : 1h27)

https://odysee.com/@Vivresainement:f/mal-traites-le-documentaire-choc-sur-la-covid-19:9

« Ce ne sont pas des vaccins mais de la thérapie génique » (Pr. Christian Perronne – Sud Radio)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, guerres hégémoniques, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 2 décembre 2020 by Résistance 71

 


Zombification par vaccins OGM…

 

Résistance 71

 

3 décembre 2020

 

Propos des plus pertinents du Pr. Perronne hier sur Sud Radio :

 

 

Lire notre page « Coronavirus, guerre biologique entre l’humanité »

A lire : Raoult-torpille-le-vaccin-cov19

MaJ 3/12/20 Rappel vidéo: Dr Carrie Madej sur le vaccin anti-CoV19, le transhumanisme et l’humain 2.0 planifié: https://odysee.com/carriemadej:7

MaJ du 4/12/20 : Dr Alexandra Henrion-Caude sur Sud Radio au sujet des vaccins CoV19:

 

Odysee (Lbry)… Une odyssée ou un cheval de Troy ?

Posted in actualité, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , on 1 décembre 2020 by Résistance 71

Resistance 71

1er décembre 2020

Toute la blogosphère dissidente attend une solution à la censure sur la toile. Tout le monde retient son souffle pour la venue d’un internet 2.0 open source qui ne pourrait plus être contrôlé par la horde marchande barbare de la censure. Surgit du fond de la nuit et courant vers l’aventure au galop, nous arrive une plate-forme de stockage et de partage vidéo des plus prometteuses, nous avons nommé : ODYSEE (ex-Lbry)
Qu’on nous pardonne notre esprit sans doute trop tordu après une décennie et plus à ne plus croire ce qu’on nous raconte, mais nous nous sommes fiés à ce vieil adage sceptique applicable en toute circonstance : « Si tu penses que c’est trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est sûrement »… Dans cet esprit, nous avons fait quelques recherches, pas bien longues, mais peut-être suffisantes qui sait ? Ce qui suit est ce que nous avons trouvé, agrémenté de questions extrapolatrices qui se doivent d’être posées. Ce ne sont que des questions, l’avenir dira…

Qu’en est-il donc d’ODYSEE ?

Acte I

En 2011, une entreprise de technologie de l’information de San Jose en Californie, Nimbuz, crée une application de stockage et de partage de vidéos (et de photos) pour téléphone Android : Odysee. La version 1.0.5 (5ème mise à jour de la première génération de l’app) avait ceci pour logo : craignos…

« L’œil était dans la tombe et regardait Caïn » nous disait déjà Victor Hugo… Est-ce nécessaire de revenir sur la symbolique de « l’œil » ?
En 2015, Odysee est racheté par Google via Google +

Acte II

Un jeune entrepreneur la technologie numérique, Jeremy Kauffman, sorti d’un institut polytechnique privé de Troy (ça ne s’invente pas…) de l’état de New York le Rensselaer Polytechnic Institute, spécialisé depuis quelques décennies dans la biotechnologie et la nanotechnologie, crée une autre application pour Android: LBRY. L’institut héberge la Tetherless World Constellation, une institution de recherche sur le world wide web (internet), financée, entre autre, par Bill Gates et sa fondation.
LBRY est aussi une application de stockage et de partage vidéo, qui très rapidement se lie avec YouTube. Lbry, via l’intérêt de son CEO Kauffman, se spécialise aussi dans les transactions blockchain, celles la même utilisées dans la création des cryptomonnaies. Kauffman est fasciné par les blockchains, les potentiels qu’ils fournissent, le Bitcoin et les cryptomonnaies.
Nous avons visionné quelques entretiens de Kauffman dont celui-ci où il fait preuve de beaucoup de confusion et admet (à partir de 16min) que Lbry collecte les données et les utilise.

Il parle aussi de « token » (cryptomonnaie). En septembre 2020, Google annonce qu’il bannit Lbry qui entre temps a lancé une nouvelle plateforme de partage vidéo : ODYSEE

Acte III

Odysee, lancée par Lbry, se propose d’être la solution contre la censure de YouTube et devient depuis quelques mois la « coqueluche » de la blogosphère dissidente à tel point que tout le monde (ou presque) ouvre un ou plusieurs comptes sur la plateforme, qui sur le papier se révèle effectivement intéressante. Mais est-ce trop beau pour être vrai ?

Autres questions :

  • L’original Odysee est racheté par Google en 2015 et « disparaît »… Un Odysee resurgit certes différent, arborant un logo différent, mais est-ce une coïncidence ? Google a certainement gardé les droits sur un tel nom porteur…
  • Lbry est associé avec YouTube, propriété de Google et lance Odysee se voulant « concurrent » de YT… vraiment ?
  • Vu les associations et intérêts des uns et des autres, Lbry / Odysee ne serait-il pas un cheval de Troy des GAFA dans la sphère open source, blockchain, cryptomonnaies?
  • Vu les intérêts de Kauffman dans les dits blockchains et son intérêt dans la création d’un « token » (cryptomonnaie) la base de données amassée par Lbry / Odysee ne sera t’elle pas utilisée à terme à des fins mercantiles ?
  • Y a t’il une relation profonde (cachée ?) entre Lbry / Odysee et Google / YouTube?

Juste quelques questions comme ça en passant, simplement parce que… quand ça paraît trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est sûrement…

Qu’en pensez-vous ?…

Mise à jour 1/12/20 : Nous avons traduit ceci depuis une édition du « Bitcoin Magazine », publié sur le site NASDAQ, datant de novembre 2017, de plus en février 2018, Kauffman a participé à la Superconference sur le Bitcoin, Ethereum et Blockchain d’Irving au Texas.

Les video streamers en ligne ont plus d’options avec ces nouvelles startups de la blockchain

Bitcoin Mag

17 novembre 2017

Source:

https://www.nasdaq.com/articles/video-streamers-have-more-options-with-these-new-blockchain-startups-2017-11-22 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

LBRY

D’après Jeremy Kauffman, co-fondateur et CEO de la plateforme de distribution au contenu basé sur la technologie blockchain LBRY, cette technologie pourrait bien transformer la monétisation  du contenu en ligne en altérant la façon dont les créateurs sont payés et éventuellement défier YouTube.

Le protocole LBRY permet à des créateurs de publier en ligne, rendant leur contenu visible et découvrable moyennant un petit paiement avec le propre token cryptomonnaie de LBRY Les visionneurs paient les créateurs en token LBRY pour voir leurs travaux.

“La technologie bockchain nous permet de construire une technologie qui est la propriété des utilisateurs plutôt que d’une tierce partie”, a dit Kauffman. “C’est le problème que résout la technologie de la blockchain”.

Kauffman a expliqué que sous le modèle LBRY, les créateurs sont payés sans intermédiaire prenant une grosse part inappropriée des revenus. Comme LBRY est un protocole, l’entreprise ne peut pas contrôler ce qui est découvert. Kauffman a dit que LBRY a recruté 4000 You Tubers au sein de groupes démographiques spécifiquement ciblés, plusieurs d’entre eux ont plus de 500 000 abonnés, ce qui semble être un bon point de départ vers le but de défier YouTube sur son propre terrain.

Nos questions à la lumière de ces propos de Kauffman : Ne peut-on pas légitimement voir LBRY / ODYSEE à terme séquestrer le contenu dissident gagné car ne pouvant être vu que moyennant finance (token crypto de leur invention) ? Ne serait-ce pas le meilleur moyen de museler toute dissidence dans une plateforme rendue « indispensable » (rappelez-vous le parcours de Google) et dont le contenu ne serait plus accessible qu’en « pay per view ». Une véritable dissidence ne prônerait-elle pas la GRATUITÉ d’un contenu de qualité, qu’elle protègerait par la technologie ? Ne s’agit-il pas ici d’un projet entrepreneurial ? Et donc à terme manipulable et contrôlable par la même mafia si ce n’est déjà fait ?
Qu’en pensez-vous compagnons lecteurs ?


Bouh !

Dictature sanitaire en marche : Du nazisme au covidisme (Dr Pascal Sacré)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, désinformation, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 15 octobre 2020 by Résistance 71

 


Notre projeeeeeeeet !

Le parallèle à faire devient de plus en plus évident, Macronus 1er vient de le démontrer une fois de plus avec l’annonce des sévères mesures de restriction sanitaire dans des endroits “à risque”… Un reconfinement 2.0 par épisode se met en place. Cet article du Dr Pascal Sacré intervient on ne peut plus à point.
En relation directe avec ce billet du Dr Sacré, le 17 mars dernier, jour de la mise en place du confinement “sanitaire” en macronie, nous écrivions : “Dictature en marche.. Nous y sommes ! La loi martiale médicale de contrôle de la population est en vigueur”. Manifestement, nous avons tiré le pompon et en est reparti pour un tour de manège…
On achève bien les chevaux… Quand assez est-il assez ?…
~ Résistance 71 ~

MaJ: Tract : Stop au Muselage Sanitaire

Dr Pascal Sacré 14/10/20 : « CoV19 et test RT-PCR ou comment on enfume toute l’humanité »


Après le nazisme… le covidisme


Dr Pascal Sacré


11 octobre 2020


Source:
https://www.mondialisation.ca/apres-le-nazisme-et-le-communisme-le-covidisme/5650048

En avril 1945, quiconque entrait à Berlin était frappé par l’étendue des destructions.

En plus de celles effectuées par les bombardiers, les mortiers et les tanks alliés, d’autres résultaient directement de la politique de la « terre brûlée » préconisée par le Führer. 

Dans les derniers jours de la guerre, le psychopathe avait décrété que les vainqueurs ne mettraient pas la main sur le moindre objet de valeur, que l’Allemagne devait être transformée en un désert de ruines et que pas une seule maison ne resterait debout pour abriter l’ennemi.

Naturellement la plupart des Allemands n’étaient pas prêts à faire ce plongeon final dans le néant, en-dehors d’une certaine minorité.

Les habitants dans les rues dévastées étaient des rescapés de la guerre certes, mais aussi et surtout du suicide fanatique d’une nation entière.

Le 8 mai 1945, au fur et à mesure que se précisait la reconstitution historique de l’holocauste et que l’on découvrait ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants envoyés dans les chambres à gaz, et des centaines de milliers d’autres tués d’une balle dans la nuque et enterrés dans des tranchées, comment trouver une explication à cette horreur glaçant l’esprit humain normal ?

Comment des êtres raisonnables, fondamentalement sensibles, avaient-ils pu accepter de mettre à exécution les obsessions diaboliques d’un malade mental et d’une poignée de détraqués à son service ?

Pourquoi des millions de gens s’étaient-ils laissés emmener avec si peu de résistance vers les camps de concentration et les chambres à gaz ?

Par quelles connaissances de la psychologie et de la manipulation des masses Adolf Hitler et ses sbires avaient-il réussi à acquérir un pouvoir aussi absolu ? 

Explorer les ouvrages sur le totalitarisme, le militarisme, la guerre froide, le sectarisme religieux, le racisme, la paranoïa, la psychologie des foules, la modification du comportement et le contrôle des cerveaux ne relève pas, pour ma part, d’une curiosité morbide, mais aide à répondre à cette question torturante.

Comment le peuple allemand, ces dizaines de millions de gens « normaux », ce peuple qui n’était en rien différent d’un autre peuple, en rien différent de nous aujourd’hui, en rien différent de ceux et celles qui habitent autour de nous, avaient pu basculer aussi facilement et rapidement dans l’horreur de masse ? 

Placés dans des circonstances identiques, combien d’entre nous seraient capables des mêmes atrocités [1] ?

À l’heure de l’hystérie covidienne, le « covidisme », de tous ses mensonges tolérés, de toutes ses exagérations officielles, prétextes à toujours plus de règles et d’intrusions des gouvernements dans la liberté citoyenne, avec manipulation de la pensée, trucages des chiffres, agitation mentale et peurs injustifiées entretenues par les médias, nous sommes en droit de frémir, non pas devant cette infection virale, mais devant tout ce qu’elle entraîne comme totalitarisme disproportionné

De toute façon, le totalitarisme est toujours disproportionné. 

Cette fois, l’utilisation non pas d’un terrorisme préfabriqué, mais d’une infection virale somme toute bien moins mortelle que nombre de maladies qui nous accompagnent depuis des décennies sans que cela n’émeuve nos gouvernements, montre combien l’esprit de la plupart des hommes et femmes « normaux » a été chloroformé, à nouveau.

Le processus de basculement est déjà bien avancé.

Car ce totalitarisme pavé de bonnes intentions (sauver des vies pour en réalité en tuer bien davantage) devient de plus en plus évident.

Dans ses rapports de correspondant de guerre à l’époque de la montée du nazisme, en 1933 en Allemagne, le journaliste William L. Shirer [2] dit quelque chose qui devrait tous nous faire réfléchir, aujourd’hui :

« La vitesse et la profondeur des mutations de la société allemande… » furent proprement impressionnante.

Il a pu assister à la façon dont tout un peuple avait cédé à une forme d’hypnose collective, avec prise en otage de ses capacités de réflexion, de ses facultés de discernement.

Lorsque le Führer se montrait au balcon, la foule rassemblée entrait en transe.

Lorsque les présentateurs et conseillers de sécurité parlent de courbes de nouveaux « cas », les populations entrent en transe.

La censure était omniprésente.

N’est-ce pas ce qu’il se passe, aujourd’hui, à propos des centaines, milliers de médecins, professionnels de la santé qui osent contester la propagande gouvernementale à propos du COVID-19 [3] ? 

Des professeurs d’université qui veulent réveiller l’esprit critique sont menacés de renvoi [4], des médecins, menacés de sanctions.

Cette censure permettait au régime nazi de garder le contrôle des esprits. Si on déviait de la ligne permise, plus ou moins visible, on était expulsé, voire pire.

La censure sur les réseaux sociaux ou les sites de vidéo en ligne, toujours en faveur des propagandes gouvernementales, sévit plus que jamais en 2020.

Voici un témoignage directement de la bouche de William L. Shirer, en Allemagne, à l’époque d’Hitler :

« X est venu me voir, écrit-il le 21/09/40. Après que nous eûmes débranché mon téléphone et que nous nous fûmes assurés que personne ne nous écoutait par la fente de la porte, il m’a raconté une histoire « fantastique ». Il dit que la Gestapo a commencé à faire disparaître systématiquement les gens qui souffrent d’aliénation mentale dans le Reich. »

À propos de la persécution des Juifs, Shirer s’étonnait d’entendre minimiser la détermination des nazis, minimisation venant surtout de gens aisés et instruits qui refusaient de voir l’évidence, qui croyaient que l’antisémitisme finirait par passer.

Aujourd’hui, dans la crise d’hystérie covidienne, c’est à nouveau le cas, beaucoup de gens pourtant instruits, aisés, fondamentalement sensibles, raisonnables attendent que tout cela passe, et minimisent la contestation.

La promesse d’un vaccin à la fois efficace et aux effets secondaires maîtrisés est irréaliste [5], en particulier en matière de coronavirus, et pourtant, de nombreuses personnes éduquées, raisonnables en d’autres circonstances sont prêtes à se laisser manipuler. 

À basculer.

N’avons-nous pas assisté, en quelques mois, à une phase de traumatismes répétés d’une bonne partie de la population humaine ?

La peur, l’angoisse, l’anxiété sont maintenus, entretenus, sans que les données médicales réelles ne viennent les justifier, comme cela est souligné par plusieurs médecins, spécialistes, de l’intérieur, pourtant rejetés, ignorés, censurés.

Aujourd’hui, ce qui nous entraîne dans le totalitarisme dont le nazisme et le communisme étaient jusqu’ici les expressions les plus meurtrières, n’est pas un homme en particulier, ni même un groupe précis, mais une clique de gens regroupée autour d’une idéologie mortifère basée sur la corruption et le mensonge, sur le travestissement de la réalité.

Le mensonge est partout et il censure la vérité par tous les moyens dont il dispose, médias, groupes scientifiques achetés ou aveuglés, vérificateurs de faits qui parasitent tout et ne font jamais que discréditer tout ce qui contredit la propagande officielle.

Mais ce qui rend tout cela possible, à nouveau, en 2020 comme dans les années 30 en Allemagne, c’est la sidération de centaines de millions de gens normaux, d’êtres fondamentalement sensibles qui ont sincèrement juré « plus jamais ça » et qui, pourtant, sont prêts à reproduire l’impensable, l’érection d’un nouveau totalitarisme, mondial cette fois.

Comment pensez-vous que les personnes lucides qui refuseront ce qui sera présenté comme un vaccin contre le SRAS-2 seront traitées ?

Seront-elles marquées, rassemblées dans des camps, isolées, stigmatisées, culpabilisées ?

Devront-elles porter un signe distinctif ?

La société totalitaire et ses serviteurs zélés, complices, les empêcheront-ils d’accéder à tout ce qui définit la liberté, la dignité : se rassembler, voyager, s’exprimer, s’embrasser, aimer, être aimé, rire sans masques pour le cacher ?

Le traitement des personnes qui refusent de porter des masques inutiles et néfastes pour la santé à longueur de journée est-il un avant-goût de l’ostracisme aveugle à venir ?

Nous sommes sur cette pente, de plus en plus raide, vers une nouvelle horreur.

Tous les signes le montrent.

Censure, « raisonnement » binaire : oui-non, pour-contre, monopole gouvernementale sur l’histoire qui est racontée aux gens, énorme passivité des gens, paralysie de la capacité à raisonner, débattre par la peur, l’intimidation, la simplification excessive, réductrice et stigmatisation de l’ « autre », celui qui n’est pas d’accord, auquel le système de contrôle refuse même le droit à s’exprimer librement.

Nous n’avons jamais autant baigné dans le mensonge maquillé en vérité.

Il n’est pas trop tard car la transe n’a pas touché tout le monde, au contraire, beaucoup de personnes se sentent de plus en plus dégoûtées par cette orgie de mauvaise foi et de faux-semblants.

Ce n’est pas étonnant que l’espoir nous vienne d’Allemagne, plus précisément de Berlin.

Le 29 août 2020, manifestation pour la liberté et pour la paix, Berlin [6].

Une ville qui a connu les deux totalitarismes les plus meurtriers de l’histoire, nazisme puis communisme, ne laissera pas passer le troisième, le covidisme.

Espérons-le.

Soyons tous, chacun à notre tour, des foyers de résistance.

Soyons tous des August Landmesser, l’homme qui, en 1936 à Hambourg, refusa de faire le salut nazi dans une foule en délire [7].

« Le Héros est celui qui relève le gant
Quand toutes les chances sont contre lui. »
Eschyle

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Tract : Stop au Muselage Sanitaire

 


Nous sommes manipulés…

Reprise 5 : faire céder les digues du mensonge historique tout azimut (avec Norman Finkelstein)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 3 septembre 2020 by Résistance 71

 

“Ce que l’histoire révisionniste nous enseigne est que notre inertie de citoyens à abandonner le pouvoir politique à une élite a coûté au monde quelques 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1945…”
~ Antony Sutton ~

“La mémoire, l’histoire sont des réminiscences de mensonges passés, de forfaitures et aussi une réminiscence que des gens en apparence impuissants peuvent vaincre ceux qui les dirigent, s’ils persistent.”
~ Howard Zinn ~

Ces citations de grands historiens et cet article ci-dessous pour aussi faire comprendre que si tous les négationnistes sont des révisionnistes, tous les révisionnistes ne sont pas négationnistes, loin s’en faut. Une fois de plus, halte à l’amalgame arrangeant les affaires du pouvoir en place et de ses pathétiques marionnettes du consensus du mensonge historique tout azimut.
Posons nous cette question essentielle : le fait de constamment réviser l’histoire à la lueur de nouvelles données et des archives pour nous rapprocher le plus possible de l’exactitude des faits historiques, n’est-il pas le fondement, le sens profond de l’histoire et de son étude, servant à accroître notre connaissance afin de constamment nous améliorer ?

~ Résistance 71 ~

 

 

Norman Finkelstein : “David Irving est un très bon historien”

 

Jonas E. Alexis

 

17 août 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/08/17/norman-finkelstein-david-irving-a-very-good-historian/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’establishment de l’holocauste est en train de paniquer parce que Norman Finkelstein a récemment dit quelque chose à laquelle ils ne s’attendaient pas du tout. Finkelstein a déclaré :

“David Irving est un bon historien. Je me fous de ce que dit Richard Evans (l’historien qui fut clef dans le procès en diffamation de Lipstadt). Il a produit des travaux très substantiels… Si vous n’aimez pas, vous n’êtes pas obligé de les lire. Dans le cas d’Irving, il sait une, deux ou trois choses…”

De manière évidente, Finkelstein a brisé un des sacro-saints dogmes prévalents de l’holocauste. Il a certainement franchi une ligne rouge parce que David Irving, en accord avec la vision du peuple élu de ce monde, n’est pas seulement un négationniste et un antisémite, mais il n’a jamais produit quoi que ce soit qui puisse susciter une quelconque envie ou intérêt de le lire. Comme Richard Evans le dit lui-même, le travail d’Irving est :

“Complètement inutile en tant qu’histoire parce qu’on ne peut pas faire confiance à Irving en quoi que ce soit, lui donner un quelconque crédit sur ce qu’il raconte ou écrit… Si on entend par historien quelqu’un qui est concerné par la découverte de la vérité au sujet du passé et d’en donner une représentation la plus précise possible, alors Irving n’est pas un historien.”[1] L’Anti Defamation League (ADL) appelle Irving “un des négationnistes le plus connu au monde”.[2]

Finkelstein, comme tout autre sérieux académique qui ont félicité Irving dans le passé (malgré le fait qu’il ne soit pas d’accord avec ses conclusions), pense différemment. Mais nous avons aussi ici un problème académique. Une personne est-elle même autorisée à utiliser les preuves archivées pour présenter son point de vue ? N’est-ce pas ce que les historiens sérieux sont supposés faire ? Rendons-nous vraiment service à l’histoire en étiquetant quiconque n’est pas d’accord avec nous comme raciste ou antisémite ?

Ceci est devenu si mauvais que Slavoj Zizek, entre tous, a eu quelque chose à dire sur le sujet, il écrit :

“Quelques juifs britanniques se sentent agressés par un certain antisémitisme dans le parti travailliste du RU. Mais combien de ceux qui se plaignent ont de l’empathie pour les plaintes en provenance des Palestiniens de Cisjordanie ?

Dans l’histoire, penser à des variantes de la ligne générale a toujours été impopulaire et risqué. Néanmoins, en bien des occasions, cela a été toléré à différents degrés. Aujourd’hui, cela est de moins en moins acceptable. Nous pouvons le voir clairement maintenant, alors que la règle non écrite déterminant les limites de ce qui est acceptable ou pas est en train de s’effriter et que des visions différentes entrent en concurrence pour imposer ce qu’elles perçoivent comme hégémonique.

Il y a des années, Noam Chomsky avait causé un scandale alors qu’il avait suivi la maxime de Voltaire jusqu’à son extrême : il avait défendu le droit au négationniste Robert Faurisson de publier son livre et son argumentation était même apparue dans la postface du livre de Faurisson. Aujourd’hui, un tel geste serait immédiatement identifié comme antisémite. Le négationnisme de l’holocauste n’est pas seulement aujourd’hui criminalisé, mais les termes de sa criminalisation sont même le plus souvent établis numériquement.”[3]

Ceci est tellement vrai. En continuant d’attaquer sans relâche la liberté d’expression et l’utilisation des documents d’archives, l’establishment de l’Holocauste creuse essentiellement sa propre tombe. Ils n’essaient pas de réduire les gens au silence. Non, ils essaient de réduire au silence des gens qui veulent poser des question profondes et essentielles au sujet du passé.

Le fait est qu’au bout de compte, personne ne peut réduire au silence la poursuite de la vérité. C’est impossible. C’est une des grandes raisons pour laquelle cet establishment de l’holocauste s’effondrera un jour.

 


Arrestation du dissident Norman Finkelstein
lors d’une manifestation pro BDS

Coronavirus et science en général : la révolte des intègres est-elle possible ?… L’exemple du professeur Christian Perronne

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique française, presse et média, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 29 juillet 2020 by Résistance 71

 

 

Resistance 71

 

29 juillet 2020

 

Tout d’abord, bravo au Pr. Perronne !
Poser la question d’une révolte des scientifiques intègres fait immanquablement poser la question de la fiabilité du système. La question est de ce fait : une révolte est-elle possible au sein de ce système de la corruption organisée à tous les étages ? Si c’est pour réorganiser la merdasse de ce système en pensant pouvoir le rendre « plus vertueux », la réponse est catégoriquement NON !

La seule façon pour que la science (entre autre…) reprenne sa juste position est qu’elle puisse s’exercer en dehors de toute contrainte marchande et financière, ce qui veut dire : changer radicalement de paradigme. Le cœur, l’essence même du système étatico-capitaliste en place est la marchandisation de tout, du politique à la vie organique elle-même. La science est déviante, elle ne sert plus que des intérêts particuliers. Ce n’est pas en changeant les hommes du haut ou en réformant le système qu’on changera quoi que ce soit, mais en abolissant l’État, la marchandise (le rapport marchand), l’argent et le salariat pour les remplacer par la Commune Universelle de notre être retrouvé et enfin réalisé. Toute réforme est impossible ! Y croire relève soit d’une naïveté sans borne, soit d’une complicité de crime en bande organisée…

La prise de position du Professeur Perronne est nécessaire et raisonnable, mais elle doit nous faire comprendre que cette merde de système est au-delà de toute réforme possible et imaginable. Il faut le mettre à bas et organiser les associations libres des communes émancipées du travail aliéné, de la pourriture inhérente au fric et à la marchandise et de la division politique en réintégrant le pouvoir dans le corps social, seul garant de la prévalence de l’intérêt commun. L’intervention de Perronne met sous les feux de la rampe pendant un moment les effets néfastes inéluctables de la vampirisation capitaliste de tout et en tout, mais ne nous dit rien de la solution, du remède de cheval à employer que voici:

A bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat ! Cessons de nous soumettre aux diktats sans fins de la dictature étatico-marchande, qui à terme, nous annihilera toutes et tous.

Tout le reste n’est que pisser dans un violon !…

 

L’excellent entretien du Professeur Perronne à Sud Radio :

 

Lectures complémentaires :

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

Illegalite_Amendes_non-port_masque

Bill-la-piquouze-Gates-et-son-empire-mondial-de-la-sante

Masque_Non-au-muselage-sanitaire

Résistance71 l’essentiel de 2010 à 2020

Comprendre d’où on vient pour savoir où on va :

Résistance 71-Du-chemin-de-la-société-vers-son-humanité-realisée

 


Pour que pètent les verrous…


et triomphe l’organique !

 

 

Coronavirus : La revue du « Lancet » de Big Pharma torpillée par l’hydroxychloroquine… Il est grand temps de sortir de la science falsifiée

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, désinformation, média et propagande, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 6 juin 2020 by Résistance 71

 


Big Pharma ou le serpent d’hypocrite…

 

Ce que l’affaire du Lancet et de l’hydroxychloroquine révèle de nos élites décadentes

 

Eric Verhaeghe

 

5 juin 2020

 

url de l’article original:

https://francais.rt.com/opinions/75697-que-affaire-lancet-hydroxychloroquine-revele

 

L’étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine constitue un excellent révélateur de ce qu’est notre nomenklatura, de ses travers et de ses limites systémiques dans un monde en mutation fulgurante. Nous savons désormais que sans un profond (et probablement très brutal) renouvellement des élites, la France accélèrera son long déclin. Quelques minutes à peine après la publication de l’étude du Lancet, dont on sait aujourd’hui qu’elle est bidonnée et faisandée, probablement par une officine d’influence, je recevais un message haineux et vengeur d’un camarade de promotion de l’ENA, haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur actuellement en poste à la représentation permanente de la France à Bruxelles, m’injuriant et ricanant avec un air pathétique de petit marquis à cette humiliation infligée à tous les partisans de Didier Raoult. Pour l’occasion, il les regroupait sous l’appellation délicate de «blaireaux». Que pensent les «blaireaux» de cette étude qui montre qu’ils ne sont que de petits Gaulois réfractaires, prêts à suivre n’importe quel gourou illuminé, alors que la science, Monsieur, la Science, c’est bien autre chose ? Dans la foulée de cette étude (et les délais de décision nourrissent l’idée que toute cette opération était téléphonée et prenait vraiment les «blaireaux» pour des lapins de six semaines), l’OMS et le gouvernement français interdisaient l’hydroxychloroquine. Maintenant que les auteurs de cette étude se sont rétractés et ont quasiment avoué la forgerie qu’ils ont accepté de cautionner pour discréditer un remède proposé par un savant français, il est intéressant d’analyser l’éthique de notre nomenklatura.  Lire aussi Trois des quatre auteurs de l’étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent Cette épisode croquignolesque offre la possibilité d’une superbe étude anatomique, et peut-être paléographique, sur ce qui se passe dans la tête de ceux qui composent la technostructure. Au fond, l’affaire du Lancet laisse sur le sol les mêmes traces que la mer qui se retire. Et nous pouvons sereinement analyser, disséquer, les sédiments abandonnés dans la cohue par cette élite si sûre d’elle-même qu’elle confond sans ciller des vessies et des lanternes.  La nomenklatura aime se soumette à l’autorité Et bien sûr, ce qui saute aux yeux, c’est la soumission à l’autorité. Cela nous saute aux yeux parce qu’il s’agit bien d’un éternel recommencement, d’une éternelle faiblesse enseignée doctement, patiemment, à Sciences Po, dans les grandes classes préparatoires, dans les grandes écoles, de l’ENA à HEC. The Lancet a écrit, donc c’est vrai, sans le moindre doute, sans la moindre précaution, sans la moindre réserve. Les Américains ont publié, donc c’est aussi infaillible qu’une bulle de Pie X. Cette abdication de tout esprit critique de la nomenklatura face à l’autorité, qu’elle porte une blouse blanche, une bure dominicaine, une bannière américaine ou un uniforme vert-de-gris, a fait le sel de la décision publique en France à travers les siècles. Les plus forts ont décidé, donc on obéit, et on pourfend tous ceux qui résistent. Il était évident ce jour-là que ne pas organiser un autodafé des œuvres de Didier Raoult, que prononcer son nom sans l’assortir d’un qualificatif injurieux devenait un crime contre l’humanité passible au minimum d’un bannissement immédiat de toutes les bonnes villes de France. Dans ce réflexe quasi-mécanique, on ne lira pas seulement la faillite complète de l’Education nationale dans la construction intellectuelle des meilleurs. On y lira comme dans le marc de café l’annonce de prochaines dictatures, de prochains décrets sur la race, de prochaines collaborations à Montoire ou ailleurs. Sur le fond, les membres de la nomenklatura se croient étalons. Ils ne sont que des veaux.  La vérité est un caprice moutonnier de la cour Le problème de notre nomenklatura ne réside pas seulement dans la haine qu’elle voue à l’esprit critique. Il réside encore plus dans le caractère moutonnier de cette haine. On déteste Raoult parce que la cour le déteste, parce qu’il est ridicule, parce qu’il a les cheveux longs, parce qu’il n’accepte ni l’étiquette, ni le protocole, ni les usages en vigueur sous les ors de la République. Il fallait voir le premier reportage que BFM TV lui a consacré pour comprendre le malaise.  Lire aussi Le médecin est-il le gourou tant attendu du XXIe siècle ? Raoult est un leader qui récompense les meilleurs dans ses équipes et gourmande les moins bons, les tire-aux-flanc, les syndicalistes acrimonieux. Il ne pratique pas le mensonge lisse et méprisant du «pas de vague» en vigueur dans la nomenklatura décadente qui ruine le pays. C’est bien la preuve qu’il est mauvais, qu’il est un escroc et un imposteur. Et la cour de le dénigrer. Il aurait harcelé des femmes. Il signerait des études qu’il n’a pas rédigées (point qui n’a jamais aucun oligarque pour les études publiées par The Lancet, bien entendu). Bref, tout est à jeter dans le Raoult. On ne sait pas forcément pourquoi, mais on l’a lu dans un journal américain, on l’a entendu dans un dîner du Siècle hier soir, donc c’est vrai. Qu’on dresse le bûcher pour Raoult ! De source sûre (mais on n’a pas le droit de dire laquelle), il le mérite dix fois, cent fois…  Ce qu’aime le peuple est forcément une escroquerie Il faut dire que Raoult a, dans son insupportable résistance à la nomenklatura, commis une grave faute : il a bénéficié d’un soutien spontané du petit peuple de Marseille, et de bien au-delà. Les files d’attente devant l’IHU, composées de petites gens qui patientaient plusieurs heures pour recevoir le traitement miracle du bon docteur Raoult ont à la fois ulcéré et effrayé la nomenklatura. L’ulcère est venu de la vulgarité de la démarche. Quoi ? Le bas peuple conteste l’index pontifical? La vérité ne serait plus décidée par une encyclique épiscopale ? L’idée qu’une autre vérité, reconnue, choisie par les Gaulois réfractaires puisse rivaliser avec la doctrine officielle des élites réunies en conclave, avec des documents préparatoires élaborés par un rédacteur contrôlé par un chef de bureau, corrigé par un sous-directeur, supervisé par un directeur, puis palabré sous le palétuvier par un comité Théodule où la parole est distribuée par ordre d’ancienneté, c’est tout simplement insupportable et horriblement vulgaire. L’effroi est venu de l’adhésion spontanée à un homme venu de nulle part. Alors que la nomenklatura fait l’objet d’une détestation, avec ses petits airs étriqués et anxiogènes de courtisans sans âme et sans volonté, ses airs de Jérôme Salamon qui comptabilisent les morts chaque soir comme des pots de yaourt, un homme bourru, fantasque, indiscipliné, pouvait s’attirer l’amour des foules. Il existe donc une menace pour l’ordre dominant, car la contestation ambiante n’est pas liée (la popularité de Raoult le prouve) au caractère ingouvernable des Français qui contesteraient tout, mais à l’incapacité des élites à lui parler. Et ça, c’est intolérable.  Ne jamais tolérer l’erreur Très souvent, Raoult a rappelé que sa démarche n’était pas de faire de la recherche, mais de trouver des solutions en tâtonnant. Cette affirmation a tapé là où la construction intellectuelle de nos élites souffre. Car notre nomenklatura n’est pas éduquée dans l’idée qu’un bon gouvernement consiste à soulager les misères du peuple.  Lire aussi Après une étude, Olivier Véran veut modifier les conditions de prescription de l’hydroxychloroquine Elle préfère l’idée qu’il faut protéger l’intérêt général, notion abstraite et théorique qui correspond aux canons élitistes de la rationalité kantienne. Nous ne sommes pas là pour régler les problèmes (par exemple le chômage) mais pour développer une théorie de l’intérêt général (en recourant à des solutions que personne ne comprend, mais que des scientifiques jugent utiles ou probantes dans des articles publiés par les meilleures revues scientifiques). Dans cette approche «intellectualiste», «rationaliste», les élites françaises ont une peur envahissante : se tromper. Il ne faut surtout pas paraître ridicule en proposant un plan non abouti (sur le papier), non fondé théoriquement. Il faut être reconnu comme sérieux par les autres membres de l’élite. Et si ça ne marche pas, il faut plaider qu’on a respecté la méthode, le protocole (pour reprendre ce qui est reproché à Raoult). Or on sait que la recherche passe par du tâtonnement empirique, de l’erreur, de l’audace, de la prise de risque. Et soudain nous comprenons que ce n’est pas avec cette élite-là que nous allons disrompre, que nous allons nous renouveler.  Une nomenklatura simplement médiocre. Bien entendu, pris individuellement, les membres de la nomenklatura française sont «brillants» : ils font de belles dissertations. Ils parlent bien. Ils balancent merveilleusement leurs raisonnements, sont très éduqués, parfois très cultivés, et disposent d’une patine intellectuelle tout à fait respectable. Le problème est que cette forme d’intelligence appelée le «brillant» ne correspond plus aux exigences de l’intelligence pragmatique imposée par la révolution numérique que nous vivons. Au XXIe siècle, il faut savoir écouter, tout remettre en cause, dénicher la perle sous un tas d’ordures, mettre les mains dans le cambouis, et savoir dire «je me suis trompé» devant des gens souvent moins éduqués que soi. Notre nomenklatura, de ce point de vue, n’est pas nulle. Elle est ordinairement médiocre et obsolète. Elle a perdu sa légitimité intellectuelle à gouverner. Son problème est qu’elle ne l’a pas compris et qu’elle réagit aujourd’hui avec virulence pour conserver ses privilèges. Ses ancêtres de 1788 avaient commis la même erreur.

= = =

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

A lire aussi: ”C’en est assez du ‘consensus’ «