Archive for the écologie & climat Category

Resistance au colonialisme et à la force de coercition de la chrétienté (empire chrétien): La résistance sioux Standing Rock se développe…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 septembre 2016 by Résistance 71

Le Dakota Access Pipeline et la loi de la chrétienté

 

Steven Newcomb

 

28 août 2016

 

url de l’article original:

http://indiancountrytodaymedianetwork.com/2016/08/28/dakota-access-pipeline-and-law-christendom

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Article connexe sur le sujet:

https://resistance71.wordpress.com/2016/08/28/resistance-au-colonialisme-sioux-standing-rock-contre-le-viol-de-leurs-terres-ancestrales-au-nom-du-sacro-saint-petrole/

 

Doctrine chrétienne de la découverte / Bulles pontificales

 

L’approuvement du projet Dakota Access Pipeline colonisateur par le corps du génie de l’armée américaine et le conflit résultant avec la nation sioux Standing Rock a un contexte historique. Ce contexte consiste en les idées et les schémas mentaux de la chrétienté occidentale que les Etats-Unis ont utilisé et continuent à utiliser contre nos nations et nos peuples. Ces idées et schémas d’argumentation sont maintenant tacitement utilisés contre les Dakota Standing Rock et l’Oceti Sakowin (Le conseil des sept feux de la nation Teton) dans cette controverse sur fond de pipeline/oléoduc.

Les idées et arguments les plus fondamentaux utilisés par les Etats-Unis contre nos nations ont pour origine la chrétienté occidentale (l’empire occidental chrétien) et le langage de domination que l’on trouve dans les bulles pontificales et les chartes royales des XVème et XVIème siècles. Les Etats-Unis traitent les Dakota Standing Rock et l’Oceti Sakowin de manière irrespectueuse et coercitive, fondée sur les concepts établis initiaux religieux et les arguments dérivés de ce qui fut appelé la “loi internationale de la chrétienté” ou “la loi des nations chrétiennes”. Ces idées du passé continuent de contrôler le présent pour toutes nos nations originelles.

Un exemple de pensée ancienne qui continue dans le présent peut-être trouvé dans le “Report On Indian Affairs,” de Jedediah Morse, publié en 1822. Morse, un membre du clergé et du congrès délivra son rapport au secrétaire d’état à la guerre John C. Calhoun, au congrès des Etats-Unis et au président James Monroe (NdT: non pas l’arrière grand-père de Marilyn… mais l’instigateur de la doctrine portant son nom, celle qui fit de l’Amérique du Sud le “pré carré” et le “jardin exotique” de l’ogre impérialiste américain…). Dans la conclusion de son rapport en page 93, Morse caractérisa le peuple indien comme “partie valable de ce large corps païen de notre monde, qui va devenir sous peu l’héritage de notre rédempteur,” à ce point il cita le psaume 2:8 de la bible qui lit: “Enquiert à mon sujet et je te donnerai le païen en héritage [propriété] et mettrai les plus belles parties de la terre en ta possession.”

Dans une section préalable du document (p.67) Morse discutait “de la nature des titres de proriété indiens sur leurs terres”. Il ouvrait cette section avec ceci: “La relation qu’entretiennent les Indiens avec le gouvernement des Etats-Unis est péculier dans sa nature même. Leur indépendance, leurs droits, leur titre sur la terre qu’ils occupent, sont tous imparfaits dans leur genre.”

Imparfait est défini comme “pas fini, incomplet, manquant quelque chose”. Pourquoi, du point de vue de Morse, pensait-il que l’indépendance de nos nations originelles était supposée avoir quelque chose en moins ? Morse l’explique de cette façon: “La juridiction de tout le pays dans lequel habitent les Indiens, d’après la loi établie des nations, appartient au gouvernemnt des Etats-Unis et le droit à disposer des sols se rattache au pouvoir qui détient cette juridiction”.

Ce que Morse a appelé “la loi établie des nations” est ce que Henry Wheaton, dans ses “Elements of International Law (1836), a appelé “la loi internationale de la chrétienté”. Un an avant la publication du livre de Wheaton, le juge John Caltron de la cour suprême de l’état du Tennessee, exprima les idées suivantes au sujet de la “loi des nations” et de la “loi de la chrétienté”, idées qui sont maintenant utilisées par les Etats-Unis pour assumer la souveraineté et la domination (droit de domination) sur la nation sioux Standing Rock et sur le territoire d’Oceti Sakowin:

“Nous maintenons que le principe déclaré au XVème siècle comme étant la loi de la chrétienté, que la découverte qui donna le titre et l’assurance de la souveraineté (un droit de domination) sur et de gouverner les peuples natifs infidèles et non convertis d’Afrique, d’Asie et des Amériques du Nord et du Sud, a été reconnue comme faisant partie la la loi nationale (loi des nations) depuis plus de quatre siècles et cela est maintenant reconnu par toutes les puissances chrétiennes dans leur département politique et légal… Notre affirmation est basée sur le droit de forcer à l’obéissance (coercition).”

(State v. Foreman, Supreme Court of Tennessee, 1835)

Sur la base des idées trouvées dans la loi internationale de la chrétienté (loi des nations), Morse a affirmé que le titre de propriété iniden des non-convertis (non-baptisés) n’était qu’un vague titre “d’occupation des sols”.

Le rapport de Morse fut délivré au ministère de la guerre US et à d’autres secteurs du gouvernement américain, peu de temps avant que la cour suprême des Etats-Unis ne prennent sa décision dans l’affaire Johnson vs M’Intoshe en 1823. Dans la décision de Johnson, le juge de la cour suprême Marshall phrasa le titre indien à la terre précisément comme Morse l’avait fait, comme un “titre d’occupation des sols”. Marshall le fit dans son compte-rendu de la décision unanime de la CS, décision prise sur la base des chartes royales qui donnait les droits de subjugation et de domination sur les terres non-chrétiennes au “peuple chrétien”, que Marshall pour la CS des USA mit en italique pour insister sur le point et pour contraster avec les “natifs, qui étaient des païens”. Clairement ce langage biblique, spécifiquement en rapport avec la définition anglaise du dictionnaire d’Oxford du mot “païen”, comme étant un mot “d’origine chrétienne”.

Morse écrivit en supplément dans son rapport: “le titre complet de leurs terres (indiennes), demeure entre les mains du gouvernement des Etats-Unis.” Notez que l’utilisation du mot “complet” par Morse contraste avec ce qu’il a écrit au sujet du titre indien sur la terre étant “imparfait”, c’est à dire “incomplet”. Le titre [de propriété] de nations de la chrétienté que le juge Catron a nommé “toutes les puissances chrétiennes”, était regardé comme “complet” ou parfait (comme dans “domination parfaite”, tandis que le titre et l’indépendance des nations non-chrétiennes “païennes et infidèles” était vu comme “imparfait” et incomplet par les puissances chrétiennes.

Aussi loin que le gouvernement américain, incluant le corps du génie de l’armée, est concerné, la “tribu païenne et infidèle” sioux Standing Rock et l’Oceti Sakowin (la grande nation Sioux), ne peuvent pas contredire ce que les Etats-Unis veulent faire avec le territoire réorganisé par traité, d’Oceti Sakowin. Et ce parce que, basé sur les idées issues de la loi fédérale indienne qu’on peut remonter jusqu’à la loi des nations de la chrétienté, le titre original de propriété de quelque nation “païenne-infidèle” que ce soit n’est seulement “qu’imparfait” et n’est qu’une “simple occupation des sols”, sols sur lesquels les Etats-Unis ont clâmé une “domination chrétienne ultime”.

Le juge Joseph Story dans ses Commentaries on the Constitution of the United States a expliqué le requis religieux de la façon de penser utilisée contre nos nations: “Parce qu’ils sont infidèles, païens, et sauvages, ils ne furent pas permis de posséder les prérogatives appartenant à des nations absolues, souveraines et indépendantes.” Story dans ses “Commentaires” cita la langue latine d’une des bulles pontificales de 1493. Ce que les Etats-Unis n’admettent jamais ouvertement est que la doctrine de la “simple occupation des sols” et de “l’indépendance imparfaite” des nations indigènes est fondée sur l’ancienne loi de la chrétienté qu’on peut retracer jusqu’à la bible et les bulles pontificales du Vatican.

Lorsque le grand shaman, homme sacré Oglala sioux Black Elk (Élan Noir) rappelait comment lui et son peuple s’enfuirent devant les soldats américains en traversant la frontière canado-américaine pour aller là où le légendaire leader sioux Hunkpapa Sitting Bull campait, Black Elk dit alors ceci: “Les soldats américains ne pouvaient pas venir nous tuer là-bas.” En accord avec la loi des nations de la chrétienté, l’armée américaine devait respecter comme inviolable le territoire colonial tenu en domination chrétienne par la couronne britannique. Un tel respect n’a jamais été accordé à nos nations natives “païennes et infidèles” et à nos territoires par les nations de la chrétienté, comme les Etats-Unis et le Canada.

De mon point de vue, Dave Archambault II, le leader de la nation sioux Standing Rock, a été arrêté par la police de l’état du Dakota du Nord en tant qu’exercice de ce que le juge de la CS du Tennessee Catron a appelé “le droit de forcer à l’obéissance” ou droit de coercition. Comme le juge Catron l’a déclaré plus avant sur ce droit à la coercition dans son rendu de State c. Foreman: “L’affirmation peut bien être dénoncée comme moraliste. Nous répondons que ceci est la loi de la terre. Sans sa reconnaissance et sa mise en application vigoureuse, ce continent n’aurait jamais pu être habité par nos ancêtres. Abandonner le principe maintenant, c’est supposer que nos ancêtres étaient d’injustes usurpateurs.

Note de R71: Mais c’est toute la problématique… Ils n’étaient que des criminels, voleurs, usurpateurs et génocidaires coloniaux, dont les descendants aujourd’hui sont les membres, volontaires ou non, d’un empire sans terre. Ce que nous affirmons en soutien inconditionnel des nations indigènes non seulement du continent américain, mais des peuples autochtones du monde entier.
UN EMPIRE SANS TERRE EST UN EMPIRE A TERRE ! Un géant aux pieds d’argile, littéralement…
Qu’on se le dise !

Ce droit supposé de forcer l’obéissance au paradigme de domination est conceptuellement enraciné dans l’ancien système politique et de pensée de la chrétienté occidentale. La résistance Dakota, alliée à bon nombre de nations, fournit l’opportunité d’amener à l’attention du monde le fait qu’une forme religieuse bigotte de raisonnement et d’argumentation est toujours utilisée contre nos nations originelles libres et indépendantes par les Etats-Unis (NdT: et le Canada..), dans ce cas présent dans un effort de forcer le passage de l’oléoduc du Dakota Access Pipeline à travers le territoire de la nation Dakota, la tribu sioux Standing Rock et l’Oceti Sakowin ou “La Grande Nation Sioux” et ce, sans leur consentement.

Résistance croissante au colonialisme: Nation Sioux Standing Rock contre l’industrie pétrolière

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 29 août 2016 by Résistance 71

Debout comme une pierre

 

Mohawk Nation News

 

28 août 2016

 

url de l’article original:

 

http://mohawknationnews.com/blog/2016/08/28/standing-like-a-rock/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

standing-rock

 

Tout le monde se tient debout comme une pierre à Standing rock. La création nous rappelle de notre instruction originelle en tant qu’êtres humains lorsque nous fûmes placés ici. Nos instructions sont de survivre et de co-exister avec la Nature en tant que frères et sœurs sur notre terre-mère. Nous nous dressons ensemble où que ce soit dans le monde contre l’entreprise, qui n’est pas humaine et qui a plus de droits que les êtres humains et le monde naturel !

En 1917, lorsque le peuple de Russie en a eu assez et s’est dressé en protestation contre l’entreprise, le tsar Nicolas II envoya la police pour attaquer le peuple. Après quelques mois, la police a dit “Nous faisons partie du peuple” et elle le rejoignit, puis l’armée jejoignit également le peuple et ils tuèrent le tsar (entreprise corporatiste)

Le peuple se dresse fortement à Standing Rock, La police l’affame, stoppant les apports en ravitaillement de nourriture, d’eau, de nécessités de base et menace notre liberté. Le temps viendra où la police réalisera qu’elle fait partie du peuple, cela signalera la fin de l’entreprise coloniale corporatrice et nous retrouveroans la paix ici sur l’Île de la Grande Tortue.

Thahoketoteh chante au sujet de la rébellion: “I speak to you now, proud and brave, remembering the lessons my ancestor gave. About acknowledgement and respect, and the four races as they intersect. … Power to the people, real people. Power to the people, all people. Power to the people, onkwe’hon:weh”.

Disons leur ce que nous pensons:

Energy East Pipeline Ltd. [EEPL] and Energy East Pipeline Ltd. [EEPL]; 517 Tenth Avenue SW, Calgary, Alberta, T2R 0A8;

National Energy Board, Marc-Andre Plouffe, Montreal Office, 505 De Maisonneuve Blvd., West, Suite 230, Montreal, Québec H3A 3C2;

Montreal Mayor Denis Coderre, City Hall, 275 Notre Dame St. E., Montreal QC H2Y 1C8, 514-872-3101 Fax 514-872-4059; Hon. Justin Trudeau,

Prime minister, Parliament of Canada
Ottawa, Ontario K1A 0A9 [email]; Carolyn Bennett,

Minister Aboriginal Affairs and Northern Development Canada,
10 Wellington, Ottawa, Ontario
K1A 0H4 [email]; Governor General, Rideau Hall, 1 Sussex Drive, Ottawa, Ontario K1A 0A1 [email]; Queen Elizabeth, Buckingham Palace +44 303 123 7300;

Band & Tribal Councils and sell-outs that are cooperating with pipeline companies;

ENERGY TRANSFER PARTNERS OF HOUSTON http://energytransfer.com/contact_us.aspx

=*=

Article connexe sur la résistance à Standing Rock

Résistance au colonialisme: Sioux Standing Rock contre le viol de leurs terres ancestrales au nom du sacro-saint pétrole

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 28 août 2016 by Résistance 71

“Journaliste à Gandhi: Que pensez-vous de la civilisation occidentale ?
Gandhi: C’est une bonne idée…”

 

La nation Sioux Standing Rock contre l’oléoduc

 

Steven Newcomb

 

23 août 2016

 

url de l’article original:

http://indiancountrytodaymedianetwork.com/2016/08/23/standing-rock-sioux-nation-vs-pipeline

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Mon amie Navajo Valerie Taliman a écrit un excellent article au sujet du blocage en cours de l’oléoduc du Dakota Access et la récente arrestation du président de l’association contre l’oléoduc Dave Archambault II de la nation Sioux Standing Rock: Standing Rock Sioux Nation at the pipeline protest.

Lorsque j’ai vu l’info de son arrestation, cela m’a fait penser à quelque chose que notre grand leader Shawnee Tecumseh avait dit durant une audience avec le peuple natif:

“Le Grand Esprit dans sa sagesse vous a placé ici et vous a donné cette terre, à vous et à vos enfants pour que vous la défendiez. Mais hélas ! la race qui s’en vient, comme un grand serpent, vous enserre de plus en plus dans ses anneaux.”

Au sujet de l’oléoduc, Archambault dit: “Nous ne voulons pas de ce serpent noir au sein des frontières de notre traité.” Continuant: “Nous devons stopper cet oléoduc qui menace notre eau. Nous l’avons dit encore et encore que nous n’en voulons pas ici. Nous voulons que le corps du génie de l’armée honore les mêmes droits et les mêmes protections qui furent accordés aux autres, des droits qui ne nous furent jamais accordés concernant nos territoires. Nous demandons un arrêt de la construction de cet oléoduc et que celui-ci soit maintenu en dehors des frontières de notre traité.

Cette proposition d’oléoduc va transporter des millions de barrils de pétrole brut. Il suffit d’une seule fuite et une quantité massive d’hydrocarbures va empoisonner les eaux sacrées de la nation Sioux Standing Rock par sa toxicité. Les Hunkpapa Standing Rock savent que l’eau est la base fondamentale de la vie et doit être traitée avec le plus grand des respects.

Mlle Taliman dit que le conflit se situe en “territoire Hunkpapa près de Cannon Ball”. En fait, tout en arrive à savoir: à qui appartient ce territoire ? Quelles valeurs doivent prévaloir sur ce territoire ? Les valeurs de l’empire américain ? ou les valeurs spirtituelles et écologiques des nations originelles comme celles de la nation Sioux Standing Rock ?

Article connexe sur le rachat de la Louisane à la France et la doctrine chrétienne de la « découverte »:

https://resistance71.wordpress.com/2014/03/12/france-et-colonialisme-quand-une-boutade-entre-obama-et-hollande-remet-la-doctrine-chretienne-de-la-decouverte-sur-la-table/

La nation Hunkpapa, qui inclut les Sioux Standing Rock, fait partie du plus vaste Oceti Sakowin ou conseil des dept feux de la nation Teton, parfois connue sous le nom de “Grande Nation Sioux”. Les Etats-Unis regardent la totalité géographique de la zone Dakota, Lakota et Nakota (Oceti Sakowin) et leur territoire comme partie du territoire national des Etats-Unis.

Les Etats-Unis se voient comme une nation qui possède le territoire des nations natives originelles “avec pleine souveraineté et dominion” et comme l’a dit la juge Sandra Day O’Conner de la cour suprême des Etats-Unis en 1988 dans l’affaire Lyng v. Northwest Indian Cemetery Protective Association en ce qui concerne la valeur spirituelle de la place des nations originelles sur la terre: “Quelques soient les droits qu’ont les Indiens d’utiliser l’endroit, ceux-ci quoi qu’il en soit, n’empêche pas le gouvernement d’utiliser ce qui est, après tout, sa terre.

L’argument du gouvernement, ceci incluant également le corps du génie de l’armée, peut faire ce qu’il veut sur une terre qu’il affirme être le territoire national des Etats-Unis parce que prendre de telles décisions lourdes de conséquences est une prérogative de la “souveraineté nationale” américaine, qui va au-delà de la “souveraineté tribale”. Dans son livre “Captives of Sovereignty”, Jonathan Havercroft liste un bon nombre de philosophes de la politique qui ont conclu qu’une telle “souveraineté” est une “forme injuste de domination qui limite la liberté humaine.

On doit ici refaire un peu d’histoire: La France, par voie du traité de vente de la Louisiane en 1803, est dite avoir transféré aux Etats-Unis les droits que la France affirmait sur cette très vaste zone (NdT: le territoire de la “Louisiane” s’étendait bien au nord et dans toutes les directions, jusqu’aux montagnes rocheuses…)

La France déclara dans ce traité de cession de terre qu’elle “cédait aux Etats-Unis, au nom de la République Française, à perpétuité et en pleine souveraineté, le dit territoire avec tous ses droits, privilèges et prérogatives.”

Cette zone inclut le territoire de l’Oceti Sakowin, dont Standing Rock, qui est maintenant dressé contre l’affirmation par les Etats-Unis d’un droit d’ascendance et de domination en relation à la terre. La décision de l’affaire Johnson contre M’Intosh de 1823, qui est vue comme la pierre angulaire de la loi foncière des Etats-Unis, appelle ceci “le pouvoir de donner la terre pourtant toujours en possession des Indiens.” Étendez cela au pouvoir de donner la permission à des projets comme ceux du Dakota Access Pipeline, un projet d’investissement de 3,7 milliards de dollars.

Une fois que la France eut prétendûment cédé aux etats-Unis une zone considérée inclusive des territoires d’Oceti Sakowin, les Etats-Unis ont alors considéré qu’ils avaient le droit de clâmer la “souveraineté”, et par là-même une domination injuste, sur le territoire et les ressources inhérentes d’Oceti Sakowin et ce comme étant “le territoire des Etats-Unis” sur la base de la doctrine chrétienne de la découverte et de la domination.

Le président Thomas Jefferson lui, considérait le territoire de l’achat de la Louisiane comme étant principalement espagnol d’origine, car possession coloniale sur un continent entier clâmé par l’Espagne. La couronne espagnole est dite avoir eu possession du territoire de la Louisiane de 1762 à 1800, territoire qui fut ensuite rétrocédé à la France. Nous parlons d’une période d’environ 40 ans sous la couronne d’Espagne, fondée sur le don du pape Alexandre VI (Rodrigo Borgia) à la couronne de Castille de terres “non-chrétiennes découvertes et à découvrir.

Ce à quoi le président Archambault II et la nation Sioux Standing Rock doivent maintenant faire face est, en d’autres termes, un système de langage de la domination qui est maintenant utilisé par les Etats-Unis. Le système de langage remonte à l’affirmation des Français sur le continent, ainsi que celle des Espagnols basées sur la fondation de documents pontificaux émis par des papes au XVème siècle.

Le différent au sujet de l’oléoduc est un conflit causé en 2016 par la tradition occidentale de la chrétienté de dominer ces nations et ces peuples considérés être “païens” et “infidèles”. L’Oceti Sakowin est une nation originellement libre et indépendante. Elle est une des nations que le juge de la cour supême Marshall caractérisa dans le rendu de l’affaire Johnson vs M’Intosh comme “indépendante de fait” dans le territoire de la Louisiane.

Mais, comme le fit remarquer un autre juge de la cour suprême, Joseph Story, du point de vue du monde chrétien, les Amérindiens étaient vus comme “des animaux brutaux” et n’étaient pas “permis” de demeurer des nations libres et indépendantes. “En tant qu’infidèles, païens et sauvages, les Indiens ne sont pas autorisés à posséder les prérogatives (supériorités) appartenant aux nations absolues, souveraines et indépendantes.”

Ce raisonnement préalable religieux au sujet des “païens et infidèles” démontré dans cette citation du juge Story, est la base sur laquelle se fonde le gouvernement des Etats-Unis et son corps du génie militaire pour affirmer maintenant un droit supérieur sur le territoire et les eaux de la nation Oceti Sakowin. L’histoire du système de référence qui est utilisé contre la nation Sioux Standing Rock peut être tracée à la mentatilté même de la chrétienté.

Cette mentalité a clâmé que le “peuple chrétien” (comme cité dans Johnson contre M’Intosh) a le droit divin de “diminuer” et de “soumettre” les nations non-chrétiennes “païennes” et “barbares” et de les forcer sous un système de domination prévalent “chrétien” et “humain”. Dans ce cas, ce système, par euphémisme, est appelé la “civilisation américaine”. C’est ce que Tecumseh appela “un énorme serpent” et il a un appétit insatiable pour le pétrole…

Organismes Génétiquement Modifiés pour un contrôle totalitaire planétaire

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, chine colonialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 26 août 2016 by Résistance 71

Ou la métamorphose chinoise de l’empire anglo-américain

 

Résistance 71

 

26 août 2016

 

“Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez les nations ; si vous contrôlez la nourriture, vous contrôlez les peuples.”

~ Henry Kissinger ~

 

“Nous possédons environ 50% de la richesse mondiale, mais nous ne représentons que 6,3% de la population… Notre véritable tâche dans la période à venir est de mettre en place un système de relation qui nous permettra de maintenir cette position de disparité sans détriment à notre sécurité nationale. Pour ce faire nous devrons nous départir de tout sentimentalisme et de tout rêve éveillé et nous devrons concentrer toute notre attention sur nos objectifs nationaux. Nous ne devons pas nous tromper et penser que nous pouvons nous permettre aujourd’hui le luxe de l’altruisme et de faire bénéficier le monde.”

~ George Kennan, planificateur en chef du ministère des affaires étrangères des Etats-Unis, 1948 ~

 “En fait, l’histoire des OGM est celle de l’évolution du pouvoir aux mains d’une élite déterminée quel qu’en soit le prix, à amener le monde sous sa coupe.”

~ F. William Engdahl ~

=*=

Les choses ces derniers mois, se sont particulièrement accélérées en faveur de l’oligarchie mondialiste en quête d’avènement de son Nouvel Ordre Mondial fasciste supra-national ; de sa grille de contrôle gérée via la structure (provisoire) existante de l’ONU et de l’OTAN, pour une fusion des états impérialistes (USA, UE et affiliés) avec la grande entreprise transnationale (industrielle et financière), remplissant ainsi la pure définition du fascisme édictée par Mussolini.

Nous avons publié en détail le cheminement de la doctrine eugéniste depuis plus d’un siècle à plusieurs reprises et surtout à l’occasion de cet exposé (publié en premier lieu sur le blog du “Gaulois Déchaîné” en Avril 2010): “L’élite globaliste, l’eugénisme et le contrôle des populations”. Cet article fournit un grand nombre de détails et nous encourageons nos lecteurs à lire ou relire cette analyse pour mieux comprendre ce qui suit. Nous n’entrerons plus ici dans les détails, mais dans le vif du sujet.

La génétique est le nouveau terme de l’eugénisme et il devrait-être alarmant pour tout le monde de voir que ce secteur particulier de la science est totalement sous contrôle d’une clique de milliardaires qui jouent en ce moment au très dangereux jeu de l’apprenti sorcier. Que des Rockefeller, Bill Gates, et autres fondations, banques et grosses entreprises industrielles de l’agro-business et de la chimie, issues des crimes de capitalistes monopolistes forcenés au fil du temps, puissent contrôler le patrimoine génétique de la planète, devrait être quelque chose placardé en une de tous les journaux possibles et imaginables, les peuples demandant de sérieux comptes à ces psychopathes mégalomaniaques aux mains sales et… bien trop libres.

L’eugénisme, domaine appliquée de “l’amélioration génétique de l’espèce humaine et le contrôle de la population” (sous des critères le plus souvent totalement arbitraires édictés par une pseudo-élite qui a acheté la science pas à pas depuis le début du XXême siècle) n’est pas une chose récente. Il a toujours existé depuis qu’une soi-disante élite (auto-proclamée) sévit, mais il a pris un essort particulier depuis la seconde moitié du XIXème siècle et l’avènement du darwinisme-social mâtiné de malthusianisme, deux doctrines pseudo-scientifiques fondamentalement erronées.

Ainsi donc, au travers de la recherche génétique s’est établi un nouveau dogme de “perfectionnement” du vivant dans l’intérêt particulier du plus petit nombre.

Dans cette course effrenée au contrôle du vivant par sa génétique, course au profit et par delà, à la main mise sur les ressources alimentaires de l’humanité pour une mise sous tutelle des plus totalitaires du vaste nombre, l’empire hégémonique qui a émergé de la seconde guerre mondiale pour devenir l’empire anglo-américain, pesant sur le terrain de tout son poids coercitif pour ses maîtres banquiers de la City de Londres et de sa banque d’Angletrre/Vatican, est en train de fusionner avec son modèle structurel de contrôle: la Chine, supposée “communiste”, marxiste et donc capitaliste d’état.

L’empire donne accès à la Chine à de vastes zones géographiques d’exploitation minière, énergétique (1er élément de la doctrine Rockefeller/Kissinger) en Afrique et au Canada par exemple et maintenant met en place une convergence d’intérêt sur le contrôle des ressources alimentaires chimériques et mortifères que sont les OGM.

Les Fondations Rockefeller, Gates, Carnegie, Ford possèdent des stocks de graines naturelles planqués dans des dépôts en zones froides et de gros investissements dans les géants des OGM, de la chimie et de l’agro-business tels Monsanto, Dow Chemical, Dupont de Nemours et viennent de permettre une collaboration avec la Chine, dont la vaste entreprise capitaliste d’état China Chem, vient d’acquérir en début d’année, le géant suisse des OGM: Syngenta pour plus de 43 milliards de dollars.

Tout comme l’industrie de l’énergie pétrolière et gazière est partagée entre quatre cavaliers de l’apocalypse (Exxon-Mobil, Chevron-Texaco, intérêts Rockefeller, BP-Amoco, Rockefeller/Rothschild et Royal Dutch-Shell, intérêts Rothschild), l’apocalypse des OGM possède aussi ses quatre cavaliers de la désolation:

  • Monsanto de St Louis dans le Missouri est le leader mondial des semences génétiquement modifiées et producteur du poison herbicide universellement répandu dans le monde, le glyphosate, appelé commercialement le RoundUp. Le PDG de Monsanto a établi une stratégie globale en 1999 qui est de fusionner les trois plus grosses industries au monde: l’agriculture, l’alimentaire et la chimie, qui jusque là opérait en trois entités séparées. Monsanto, fondée en 1901, manufacturier de produits chimiques comme l’acide sulfurique à échelle industrielle, a produit la quasi totalité des Polychlorinated Biphenyls ou PCBs, responsables de dégâts cérébraux multiples, d’infirmités de naissance et de cancers. Bardé de ces exploits criminels, comme son association dans la productin du tristement célèbre “Agent Orange”, défoliant utilisé durant la guerre du Vietnam, Monsanto est entré dans l’ère de la transformation génétique et se moque comme d’une guigne de la santé humaine et publique…
  • DuPont (de Nemours) Pioneer Hi-Bred International Inc. a émergé à la fin des années 1990 dans le monde de la génétique. DuPont à cet effet, fusionna avec un protégé des Rockefeller: Pioneer Hi-Bred, fondé dans les années 1930 par Henry Wallace, qui devint un collaborateur des Rockefeller et leur fondation dans la criminelle “révolution verte” des années 1960. Pioneer Hi-Bred fut racheté par DuPont (Delaware) en 1999. A cette époque, Pioneer Hi-Bred était propriétaire de la plus grande banque de graines au monde. L’entreprise se spécialisait dans les graines de maïs. Pioneer s’engagea dans la recherche génétique dans les années 1980. Dès 1999, DuPont créa un complexe industriel chimique de graines investissant dans la recherche génétique.
  • Dow AgroSciences est le 3ème géant de la génétique, conglomérat à la valeur de 3,5 milliards de dollars actif dans 66 pays du monde. Créé en 1997 après l’achat par Dow Chemical du labo pharmaceutique Dow Elanco. Dow Chemical est la seconde industrie chimique au monde au chiffre d’affaire modial de 24 milliards de dollars (chiffre du début des années 2000) et opérant dans 168 pays.
    A l’instar de ses alliés dans le crime planétaire Monsanto et DuPont, Dow possède une triste réputation en ce qui concerne la santé publique. Dow est le responsable de nombreuses pollutions et intoxications à la dioxine, un des pires composants chimiques jamais utilisé pas l’Homme. La dioxine est présente en grande quantité dans l’agent orange (défoliant) utilisé en quantité industrielle lors de la guerre du Vietnam. Dow est à l’origine de la création du napalm, utilisé à profusion contre des populations civiles au Vietnam et pour la première fois dans l’histoire dans le bombardement de la ville de Royan en France par les alliés (et oui) en 1945 (cf le témoignage de l’historien Howard Zinn qui fut un des personnels navigant des bombardiers durant la guerre en mission au dessus de la ville..).
    Dow AgroSciences a pour mission avec les OGM de “protéger les cultures de manière innovative, ainsi que les semences et d’apporter des solutions biotechnologiques au service de la croissance de la population mondiale…
  • Enfin, le 4ème cavalier de l’apocalypse génétique est le géant suisse de Bâle Syngenta, qui s’est développé à partir de la fusion en 2000 des divisions agricoles de la firme Novartis et d’AstraZeneca, pour devenir un complexe agro-chimique de 7 milliards de dollars. En 2005, Syngenta était la plus grosse entreprise agrochimique et la 3ème entreprise semencière au monde. Bien que basée en Suisse, Syngenta était en bien des aspects comtrôlée depuis le Royaume-Uni, son PDG et ses directeurs exécutifs venant de ce pays. Syngenta est devenue tristement célèbre suite à l’affaire en 2004 du maïs génétiquement modifié Bt-176, qui fut inventé pour produire une toxine du Bacille thuringiensis (Bt), avéré mortel pour bien des insectes (dont les abeilles). Le maïs Syngenta Bt-176 fut responsable de la contamination de bétail en Allemagne à partir de 1997. Une longue procédure judicaire s’en est suivie.
    En 2005, Syngenta commença à développer des semences dites “terminator”, empêchant les agriculteurs de collecter les graines pour semences alors que celles-ci s’auto-détruisaient par induction génétique. Syngenta est impliqué dans la production OGM des riz dits “riz dorés” et Syngenta siège comme membre consultant du Consultative Group on International Agricultural Research (CGIAR).
    [Source: “Seeds of Destruction”, F. William Engdahl, Global Research, 2007]

En mars 2016 donc, China Chem a acheté Syngenta pour un peu plus de 40 milliards de dollars… La Chine est donc entrée de plein pied dans la production et le contrôle des OGM en devenant propriétaire du second semencier OGM au monde, d’aucuns disent aujourd’hui, le premier.

Ainsi, l’industrie des OGM, contrôlée mondialement par quelques entreprises multi-milliardaires, œuvrant la main dans la main avec leurs commanditaires tout aussi milliardaires des fondations de tout poil, et maintenant de l’entreprise capitaliste d’état chinoise China Chem/Syngenta, a pour mission eugéniste extrême, le contrôle de la population mondiale, par l’orchestration de famines, le pouvoir de décision du plus petit nombre de qui mangera et qui ne mangera pas, c’est à dire de qui vivra et qui mourra. De ceux qui seront autorisés à vivre, ce ne sera que pour remplir les fonctions assignés par les “maîtres” de céant et au prix d’une lente agonie dûe aux ingestions répétées de produits génétiquement modifiées hautement toxiques et carcinogènes à terme. Ceci est un autre sujet, mais il est intéressant de noter la courbe exponentielle galopante de la pandémie mondiale de cancers en relation avec la malbouffe générée par l’agro-business dopé aux OGM.

Si nous devions gérer le danger de l’intérieur du monde occidental en mettant sous pression les géants criminels de l’agro-génétiques les plus connus, aujourd ‘hui donc, un des cavaliers de l’apocalypse OGM est chinois avec Syngenta, c’est à dire que cela échappe totalement au relatif contrôle encore en possession des peuples occidentaux en la matière. Une fois les traités criminels oligarchiques et monopolistes transatlantique et transpacifique signés et mis en application, China Chem-Syngenta et Monsanto vont inonder de plus belle et sans restriction désormais, le marché mondial de leurs saloperies transgéniques mortifères, sans que nous n’ayons plus aucun recours légal tant les corporations dicteront leur loi dans les tribunaux administratifs prévus à cet effet et contrôlés par elles-mêmes, éradiquant de facto tout pouvoir légal des états-nations devenus définitivement obsolètes.

Pour terminer cette analyse des plus alarmantes s’il en est, laissons la parole à l’excellent William Engdahl qui écrivait en 2007 déjà:

La poursuite sans relâche du contrôle global sur le pétrole a été la marque de fabrique du gouvernement Bush-Cheney. Peu ont réalisé que la poursuite du second objectif de la doctrine Kissinger, le contrôle sur la nourriture, était déjà bien avancé et à un point devenu dangereux pour le futur de la population mondiale. Peut-être que l’outil le plus efficace dans l’effort de cette élite arrogante derriere l’expansion des OGM par l’agro-business , était leur calcul du mythe dangereux que la “science” dans l’absolu, est toujours un “progrès”. La croyance populaire naïve dans l’idée du progrès scientifique comme axiome du progrès en général, a été un des outils essentiels dans le processus de prendre le contrôle sur la nourriture mondiale alors que la première décennie de ce nouveau millénaire touche à sa fin… La réduction de la population et les cultures génétiquement modifiées font partie de la même large stratégie: une réduction drastique de la population mondiale comme objectif principal, un génocide, l’élimination systématique de groupes entiers de la population, ceci est le résultat d’une politique volontariste, promulguée sous le vocable de la ‘résolution du problème de la faim dans le monde.’… Rappelons-nous des mots de Kissinger: ‘contrôlez le pétrole et vous contrôlez une terre, contrôlez la nourriture et vous contrôlez les peuples.”…

Monsanto/USA + Syngenta/Chine = Grand Bond en Avant

Vraiment ? Qui peut-y croire ? Surtout quand on nous fait miroiter la “rivalité” entre les USA et la Chine. Poudre aux yeux et mascarade. Copains comme cochons…

En 1980, à Elbert County dans l’état de Georgie aux Etats-Unis, à 140km à l’Est de la ville d’Atlanta, furent érigées par un ou des anonymes, des pierres guides sur lesquelles 10 commandements furent gravés. Le premier de ces commandements lit:

Maintenir l’humanité à une population de moins de 500 millions de personnes en état d’équilibre avec la nature.

Ceci représente une réduction de plus de 90% de la population mondiale actuelle… De là à penser aux OGM comme arme de destruction super-massive, il n’y a qu’un pas.

Y a t’il un psychopathe dans la salle ?

… de nombreuses mains se lèvent…

(Rideau)

=*=*=

“Quel que soit le prix de la révolution chinoise, elle a été manifestement remplie de succès pas seulement en produisant une administration plus efficace et plus motivée, mais aussi en poussant haut le moral et en accomplissant un objectif de communauté. L’expérience sociale en Chine sous la conduite du président Mao est une des plus importantes et réussies de l’histoire de l’humanité.

~ David Rockefeller, New York Times, 1973 ~

 

Note de Résistance 71: David Rockefeller envoya son protégé et homme de terrain géopolitique Henry Kissinger dès 1971 en Chine pour préparer la reconnaissance officielle de la RPC par l’admnistration Nixon. Cet évènement (la visite officielle de Nixon en Chine) vint à point pour entériner ce que l’empire avait aidé à créer, puisque les Etats-Unis larguèrent les nationalistes de Chang Kaï Chek (Kuomintang) en rase campagne vers 1946, lui laissèrent Formose (Taïwan) pour refuge et le fric du traffic de drogue dont le Kuomintang était responsable pour l’OSS (prédécesseur de la CIA), les Etats-Unis soutinrent Mao et la révolution d’état, voyant un plus grand potentiel pour le futur impérialiste. Ceci ne devrait surprendre personne, car étant dans la continuité du financement de la révolution bolchévique en Russie (Lénine et Trotsky) par la City de Londres et sa succursale de Wall Street (cf. les recherches de l’historien Antony Sutton).

La réalité, que bon nombre refuse toujours aujourd’hui par dissonnace cognitive, est la suivante: les banquiers, les grandes familles de la finance ont toujours financé les régimes dictatoriaux et les dictateurs, des monarques européens au XVIIIème siècle aux pires dictateurs du XXème siècle (Lénine, Trotsky, Staline, Mussolini, Hitler, Mao, Pinochet, Videla, Pol Pot, monarchies rétrogrades du Golfe, en passant par l’entité sioniste, nos pseudo-démocraties libérales, dictatures douces, se durcissant à volonté pour faire place au totalitarisme monopoliste étatico-industrio-financier, le véritable fascisme répondant à la définition même émise par Mussolini.

La Chine ne fait que suivre le cursus que lui a imposé la City de Londres depuis les deux guerres de l’opium du XIXème siècle, qui l’ont dévastée. Elle a été érigée en modèle pour l’infrastructure de contrôle des populations à étrendre à l’humanité. L’ingénierie sociale élitiste et eugéniste est une fois encore à l’œuvre derrière le “modèle” chinois.

Cela ne veut bien évidemment pas dire que l’ensemble du peuple chinois est derrière ce projet comme l’ensemble du peuple américain n’est pas derrière le projet du Nouvel Ordre Mondial hégémonique ; mais l’ensemble de ces populations est suffisamment distrait, suffisamment endoctriné, pour ne pas vraiment se rendre compte de ce qui se passe et de ne réagir que par “patriotisme” pavlovien..

Espérons pour l’humanité que la Chine finisse par s’éveiller… dans le bon sens…

Vers un Nouvel Ordre Mondial eugéniste nucléaire + OGM d’un empire fusionné américano-chinois ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, chine colonialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 22 août 2016 by Résistance 71

Nous avons reçu cet exposé/analyse d’un correspondant anonyme qui soulève quelques points particulièrement intéressants. Nous pensons également que la Chine est partie prenante du projet de Nouvel Ordre Mondial crypto-fasciste en cours de développement, il suffit de regarder les mouvements financiers, de suivre le fric, pour constater qu’il s’opère une fusion anglo-américano-chinoise au plus haut niveau et que le fameux « pivot vers l’Asie » amorcé par l’administration Obama n’est en rien ce pseudo pivot militaire de façade qu’on étale dans toute la pressetituée à la botte, mais bel et bien un « pivot financier » de convergence et de domination à terme, le tout géré par la City de Londres et sa succursale de Wall Street.

Dans cet imbroglio, l’affaire des OGM est cruciale, car selon la doctrine Kissinger, pour contrôler le monde il faut deux choses:

  1. Contrôler l’énergie (pétrole, gaz, nucléaire pour l’heure)
  2. Contrôler la nourriture (agro-business mondial)

Observons bien ce qui se passe depuis plusieurs décennies… Nous y reviendrons sous peu, car l’achat du géant suisse des OGM Syngenta par la Chine n’est pas un hasard…

— Résistance 71 —

 

Les USA et la Chine veulent une guerre nucléaire mondiale pour que les peuples soient dépendants de Monsanto/USA et Syngenta/Chine



 

Source: Correspondant anonyme

 

21 août 2016

 

Ils sont en train de préparer cette guerre nucléaire mondiale en prévoyant d’installer des réacteurs nucléaires à proximité de chaque ville pour 2021.



Bill Gates en plus de sa propre entreprise de nucléaire TerraPower investit aussi dans le nucléaire chinois, il a signé le contrat avec l’entreprise publique chinoise en présence du lieutenant-gouverneur de l’État de Washington

https://reporterre.net/Bill-Gates-investit-dans-le-nucleaire-chinois




Pour deux puissances USA/Chine prêtes à déclencher une guerre nucléaire mondiale, cela paraît bizarre de les voir ainsi s’entraider l’un l’autre dans leurs entreprises nucléaires respectives.

voir plus sur https://resistance71.wordpress.com/2016/08/18/totalitarisme-technologique-pour-un-nouvel-ordre-mondial-emmene-par-la-chine-et-sous-controle-de-la-city-de-londres/#comments

Les compteurs intelligents initiés par l’ONU dirigé par les USA et la Chine seront utilisés pour manipuler les réacteurs nucléaires à distance et les faire exploser dans n’importe quelle ville qu’ils souhaitent. 
Ainsi toute l’agriculture des paysans libres étant détruite, seuls Syngenta et Monsanto resteront pour fournir la population mondiale.

Monsanto et Syngenta ont déjà créé ensemble une banque commune de graines venant du monde entier dans une île en Arctique!

 Bill Gates, Monsanto des USA, Syngenta acheté récemment par la Chine, Rockfeller, le président de Norvège ont construit une banque des semences mondiales appelé Banque de Spitzberg dans l’archipel arctique de Svalbard, sur l’île de Spitzberg, à environ 1.000 kilomètres du pôle Nord, une « Arche de Noé »

http://www.arte.tv/sites/robin/2008/09/03/la-banque-de-semences-de-spitzberg-norvege-1/

Et pour atteindre leur objectif, ils vont commencer à partir de 2021 en complicité avec d’autres puissances nucléaires Royaume-Uni, Corée du Sud, Argentine, Japon, Russie, Canada, France à implanter des réacteurs nucléaires à proximité de chaque ville du monde entier!

Ces réacteurs nucléaires seront connectés aux compteurs intelligents qui auront déjà été installés par la COP21 ! (COP21=2021)

Que les peuples du monde entier s’unissent tous pour lutter contre le nucléaire et les compteurs intelligents! La fin immédiate du nucléaire civile est une question de survie pour l’humanité pour arrêter leur complot de destruction de l’agriculture libre des semences mondiales!

 Le peuple Chinois a compris et ont commencé à se battre contre les projets nucléaires de la Chine

http://www.lemonde.fr/energies/article/2016/08/09/violentes-manifestations-en-chine-contre-un-projet-nucleaire-d-areva_4980341_1653054.html

Le peuple britannique a compris et a commencé à se battre contre les projets nucléaires des puissances France, Royaume-Uni, Chine

http://www.lesechos.fr/23/08/1995/LesEchos/16966-029-ECH_les-anti-nucleaires-britanniques-lancent-une-campagne-contre-le-vin-francais.htm

http://www.rfi.fr/europe/20160227-royaume-uni-manifestation-bouclier-anti-missiles-nucleaires-trident

la Chine veut être le leader mondial du brevet des semences en achetant Syngenta


 »La Chine vient d’acquérir la société suisse Syngenta, l’un des leaders mondiaux des pesticides et des plantes génétiquement modifiées, pour la somme astronomique de 46 milliards de dollars. Cet achat, réalisé via l’entreprise publique China National Chemical Corp est le plus grand de toute l’histoire de la Chine. »

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201602081021580142-chine-nourriture-syngenta/



http://mai68.org/spip/spip.php?article11116

http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/la-chine-imperialiste-et-les-brevets/

voir les sources aussi sur:

https://resistance71.wordpress.com/2016/08/18/totalitarisme-technologique-pour-un-nouvel-ordre-mondial-emmene-par-la-chine-et-sous-controle-de-la-city-de-londres/#comments

la Chine a fait de nombreux partenariat avec Monsanto, Bayer, et Dupont Corporation.

http://www.novethic.fr/empreinte-terre/agriculture/isr-rse/la-chine-controle-t-elle-ses-ogm-135819.html

CHINE – Nouvelle loi sur les semences, plus ouverte sur le privé

http://www.infogm.org/5830-Chine-developpement-marche-semence

Chine : sanctions plus sévères pour la violation de brevets

http://french.xinhuanet.com/2015-12/02/c_134878154.htm

Ils attendent un cataclysme nucléaire pour que tous les paysans du monde dépendent d’eux!

 Les compteurs intelligents lancés mondialement dans tous les pays du monde entier (Europe, Amérique, Chine, Russie, Inde, Afrique, etc.) c’est pour soutenir l’industrie nucléaire mondiale.

« Par ailleurs, en France, Linky a aussi pour objet de « lisser » les violents pics de consommation générés par l’option absurde « centrales nucléaires + chauffages électriques », de façon à prolonger la main mise de l’industrie nucléaire sur la production française d’électricité, aggravant continuellement le risque d’un Fukushima français et la quantité de déchets radioactifs produits. » 
http://www.robindestoits.org/Compteurs-Linky-et-Gazpar-pretendus-intelligents-pour-berner-les-citoyens-Observatoire-du-nucleaire-02-12-2015_a2356.html

C’est le représentant de la Chine, Houlin Zhao, qui est directeur de l’Union Internationale des télécommunications (UIT)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_internationale_des_t%C3%A9l%C3%A9communications

 

et qui est à l’origine du lancement du smart grid planétaire et des compteurs intelligents.

 « L’Union internationale des télécommunications (UIT) dirigé par le Chinois Houlin Zhao , agence chapeautée par l’ONU, vient de lancer le 18 Janvier 2016 un site communautaire World Smart City qui s’est fixé pour objectif de soutenir et accompagner les différents acteurs urbains dans le développement des « smart cities ».

Le concept de « smart city » permet de réunir les moyens technologiques et stratégiques nécessaires pour honorer les ambitions écologiques définies par la communauté internationale, notamment lors de la COP21. 

« La prise en compte du potentiel des villes intelligentes va de pair avec la prise de conscience suivante : introduire des éléments d’intelligence dans une ville existante, ou encore créer à partir de rien une ville intelligente.

C’est une tâche complexe qui nécessite de renforcer la coopération et d’harmoniser la prise de décision entre les différents acteurs de la ville et les organismes internationaux de normalisation […]. », déclare Houlin Zhao, secrétaire général de l’UIT, par voie de communiqué.
»

http://www.les-smartgrids.fr/innovation-et-vie-quotidienne/18012016,l-onu-lance-un-site-collaboratif-pour-developper-les-smart-cities-,1362.html

Pour l’Organisation du développement industriel dirigé par le représentant de la Chine Li Yong chargé de la promotion du développement industriel dans les pays en développement et les économies en transition, pour la réduction de la pauvreté et le développement durable

https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies_pour_le_d%C3%A9veloppement_industriel

http://www.delegfrance-onu-vienne.org/ONUDI-965:

« Le nucléaire est une énergie qui émet très peu de CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre à l’origine du changement climatique.

Elle est particulièrement prisée des grands pays émergents, comme la Chine ou l’Inde, mais elle a aussi retrouvé les faveurs de certains dirigeants en Europe. Les autorités britanniques ont indiqué fin février qu’elles devraient donner leur feu vert provisoire à l’utilisation de la technologie EPR pour la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a, elle, décidé en 2009 de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires alors que son prédécesseur voulait les fermer au plus tard vers 2020. »

En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/03/13/les-anti-nucleaires-donnent-de-la-voix-apres-l-accident-de-fukushima_1492556_3244.html#Ki5aVf4VsY9sxlfX.99

Rosa Koire déclare que les compteurs intelligents ne sont que l’arbre qui cache la forêt ; que l’objectif c’est de chasser les ruraux et ceux qui vivent encore dans les campagnes pour obliger tout le monde à vivre dans les villes où ils seront surveillés 24H/24, 7 jours sur 7. Sous prétexte que les campagnes doivent être des zones protégés sauvages où les humains seront interdits. 

Si les compteurs intelligents ont fini d’être installés, ils vont ensuite créer des appareils ménagers munis de puces qui ne pourront fonctionner que si vous avez vos compteurs intelligents ou puces intelligentes.

Tout sera doté de puce RFID. (les compteurs intelligents Linky contiennent la puce RFID aussi). Les gens se dénonceront également les uns les autres. Pas un seul geste, même le plus anodin n’échappera à Big Brother.


Source https://youtu.be/Gy4jB21sNnM



« Rosa Koire est une légiste commercial évaluateur d’immbolier spécialisée dans l’évaluation du domaine. Au court d’une contestation juridique, Koire a pris connaissance de la source de révolution de la planification qu’elle avait observé depuis plus de 10 ans: l’agenda 21.

http://www.coasttocoastam.com/guest/koire-rosa/59617

La Chine , lors du COP21, s’est posé en chef des nations à travers son président chinois Xi Jinping qui a dit: “Les pays développés devraient honorer leur engagement à mobiliser 100 milliards d’euros chaque année d’ici 2020 et fournir ensuite un soutien financier plus fort aux pays en voie de développement, a-t-il déclaré.

Faire face au changement climatique ne devrait pas revenir à nier les besoins légitimes des pays en voie de développement de réduire la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie des gens.“

http://fr.euronews.com/2015/11/30/cop-21-la-chine-rappelle-les-pays-developpes-a-leurs-devoirs/

Google est content de la COP 21 de l’ONU et travaille déjà comment exploiter les compteurs intelligents à distance et investit en Chine dans les industries de recherche de technologie Chinoises

https://www.roboticsbusinessreview.com/google_invests_in_chinese_ai_company/




Google saura et connaîtra chacun des gestes de tous les citoyens du monde à chaque seconde près grâce aux compteurs intelligents, et tous les objets intelligents qui suivront remplis de pleins de mouchards intelligents (vidéo intégré, micro intégré).

En savoir plus:

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/nous_sommes_le_gibier_linky_le_filet-2.pdf

« La Chine tire le marché des compteurs d’électricité intelligents
. Selon ABI Research, la base installée de compteurs intelligents devrait atteindre 780 millions d’unités à l’horizon 2020. Notamment grâce à une forte implantation en Chine.

Dans une récente étude, ABI Research évalue à 780 millions le nombre de compteurs électriques intelligents qui seront déployés en 2020, contre 210 millions d’unités en 2014.

Selon le cabinet d’analystes, avec près de 65% de la base installée, la région Asie-Pacifique, essentiellement la Chine, sera à l’origine de cette forte croissance.

Mais l’Europe devrait aussi tirer son épingle du jeu et arriver en seconde position, devant l’Amérique du Nord.

 Pour l’heure les technologies par courants porteurs en ligne (CPL), telles que PLAN, Prime et G3-PLC, sont dominantes.

Elles ont en effet été précocement adoptées dans des pays comme l’Espagne, l’Italie et la Chine pour le déploiement des compteurs intelligents. »
http://www.electroniques.biz/component/k2/item/54350-la-chine-tire-le-marche-des-compteurs-d-electricite-intelligents

La Russie a le projet de déployer les compteurs intelligents pour tous ses habitants Russes dans tout son pays de la Russie d’ici à 2030.

source page 11:

http://www.rvo.nl/sites/default/files/Final%20report%20DNV%20KEMA%20Market%20scan%20smart%20grids%20and%20smart%20meters%20in%20Russia.pdf

et elle invite des multinationales américaines sur son territoire pour installer ses compteurs intelligents.

Les USA et la Russie ne sont – ils pas en guerre froide en ce moment? Pourquoi la Russie fait confiance aux Etats-Unis pour installer les compteurs intelligents chez elle, c’est magique tout d’un coup, tout le monde est copain quand il s’agit des compteurs intelligents?

 La Russie commande 80 000 compteurs intelligents supplémentaires de l’entreprise des Etats-Unis Echelon

http://www.automatedbuildings.com/releases/jun08/080612115205echelon.htm

le gouvernement Russe a signé un partenariat avec une entreprise des Etats-Unis pour installer le réseau des compteurs intelligents en Russie !

http://earthtechling.com/2011/04/russian-smart-meter-project-announced/

La Russie fait un contrat avec l’entreprise des Etats-Unis Waviot pour installer des compteurs intelligents d’eau en Russie

http://waviot.com/newsroom/in-the-web/mete.html

Everspin la multinationale des Etats-Unis a elle aussi eu l’autorisation de la Russie pour y déployer ses compteurs intelligents : « RIM 3-phase smart meters are GOST 52320-2005 certified in Russia, specified to deploy for 30 years »

http://www.everspin.com/smart-energy

« 
A cet égard, des pirates informatiques allemands, Dario Carluccio et Stephan Brinkhaus, sont parvenus non seulement à intercepter mais également à modifier les données émises par un compteur appartenant à un fournisseur d’énergie américain Discovergy. Ils ont pu à cette occasion constater la précision des informations relayées par le boitier en question, puisqu’il était possible d’identifier jusqu’à la chaine de télévision visionnée. »

http://www.myprivacyspace.net/notre-vie-privee/

N’Est-ce pas bizarre que la Russie accepte les compteurs intelligents américains sachant que les compteurs intelligents sont des outils d’espionnages et que les multinationales américaines peuvent espionner le peuple Russe ainsi?

 Saft l’entreprise française a déjà fabriqué des batteries en lithium pour les compteurs intelligents de gaz et d’eau en Chine


« Saft wins major lithium battery orders for smart gas and water meter projects in China »

http://www.saftbatteries.com/press/press-releases/saft-wins-major-lithium-battery-orders-smart-gas-and-water-meter-projects-chi-0

Les compteurs intelligents de chauffage de la multinationale allemande ISTA obligatoires à partir de 31 décembre 2016. »

https://www.ista.com/fr/solutions/repartition-des-frais-de-chauffage/



ISTA l’entreprise allemande de compteurs intelligents est présent en Chine, en Russie, en France, en Europe, en Thailande, au Danemark, aux émirats arabe unis dans 24 pays au total

https://www.ista.com/corporate/company/what-we-do/?et_cid=1&et_lid=1&et_sub=/corporate/ 



Elster , la multinationale allemande des compteurs intelligents, outre l’amérique du nord et du sud a aussi conquis la Russie et la Géorgie dans le marché des compteurs intelligents

http://www.elster.com/en/elster-grouphttp://www.elstersolutions.com/en/smart-metering-for-residential

Bon, là encore cela dérange pas la Chine et la Russie de laisser leur population être surveillée par les entreprises allemandes ISTA ou Elster.

Alors que l’Allemagne joue le jeu des USA.

 C’est la multinationale Russe Gazprom entre autres qui est chargé d’installer les compteurs intelligents de gaz en France:

« Gazprom, après avoir installé ses compteurs intelligents de gaz au Royaume-Uni, c’est au tour de la France de tester les compteurs intelligents de Gazprom.

Depuis le 23 octobre 2010, Gazprom marketing & Trading France (GM&T), l’une des filiales de Gazprom, procède à l’installation de compteurs intelligents AMR (Automated Meter Reading) sur le territoire français.

http://selectra.info/Gazprom-lance-l-installation-de-compteurs-intelligents-en-France.html

Bon, là, la France est censée être russophobe mais cela ne la dérange pas de laisser sa population être surveillée par des entreprises russes au moyen des compteurs intelligents.

Pourquoi, avec les compteurs intelligents, tout le monde devient soudain copain?

Gazprom travaille avec GDF Suez et autres entreprises de gaz dans toute l’Europe

http://sputniknews.com/voiceofrussia/news/2013_06_21/Gazprom-and-GDF-SUEZ-to-study-the-possibility-of-expanding-the-Nord-Stream-6543/

En plus selon le Centre de recherche et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques CRIIREM reconnu par le gouvernement lui-même qui lui a demandé un rapport

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-58435QE.htm

les compteurs intelligents à gaz sont les plus dangereux car ils peuvent être considérés comme des bombes à retardement explosives !

Source citation du CRIIREM : « Les compteurs à gaz équipés de télérelevés sont à déconseiller, car les lieux où ils seront installés doivent être considérés comme des zones à atmosphère explosive (zones ATEX) en cas de fuite de gaz. De plus, l’installation de ces compteurs va encore entrainer la mise en place d’équipements supplémentaires, en antennes de réception et en répéteurs dont les émissions ne feront qu’augmenter le niveau de champ électromagnétique global dans les lieux de vie. »

http://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

Et pour les compteurs intelligents d’électricité en France, c’est la partenaire de la Russie, Toshiba qui s’occupe de construire les compteurs intelligents Linky ! 

Toshiba a acheté Landys-Gyr en 2011

http://www.landisgyr.com/careers/a-brighter-future-brought-to-you-by-landisgyr-and-toshiba/?redirected=1

« la filiale nucléaire public Russe Atomenergoprom a fait une grande alliance avec la filiale public japonaise Toshiba. »

http://www.lesechos.fr/21/03/2008/LesEchos/20136-140-ECH_nucleaire—toshiba-negocie-avec-la-russie-pour-rivaliser-avec-areva.htm

Et c’est ce cher Toshiba qui est chargé de construire nos compteurs intelligents Linky espions en France pour fliquer notre consommation d’électricité ! 

 »A l’issue d’un appel d’offre, Landis+Gyr, filiale du groupe Toshiba, a été choisie par ERDF pour fabriquer les compteurs Linky destinés à la première étape du déploiement en France. »

http://www.constructioncayola.com/reseaux/article/2014/09/05/94449/-toshiba-fabriquera-les-compteurs-linky-.php

Toshiba et Hitachi cachent leurs responsabilités de Fukushima

http://www.greenpeace.org/international/en/news/Blogs/makingwaves/how-can-the-nuclear-industry-profit-from-nucl/blog/44192/

Nucléaire: Toshiba et Tepco actionnaires

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/10/01011-20090210FILWWW00389-nucleaire-toshiba-et-tepco-actionnaires.php

En 2015 avant le Brexit, La Chine et le Royaume-Uni ont signé à Londres une série d’accords sur le nucléaire

http://reinformation.tv/chine-royaume-uni-accords-nucleaire-romee-44658/

AREVA jamais sans la Chine

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/05/04/areva-jamais-sans-la-chine_4626952_3234.html

Les actionnaires anglo-saxons ont des intérêts dans l’entreprise publique Chinoise qui a acheté Syngenta. Et ils se fichent si les intérêts viennent des impôts des citoyens Chinois.


https://www.letemps.ch/economie/2016/02/03/syngenta-choisi-se-vendre-aux-chinois




A partir de 2021 après l’installation de tous les compteurs intelligents, voici l’ étape suivante de leur agenda:

 Une usine de petits réacteurs nucléaires à proximité de chaque ville du monde entier!

Les industries nucléaires sont en train de dépenser des centaines de milliards depuis 2015 pour préparer ce projet.


Maintenant la COP21 veut construire des centrales nucléaires à proximité de chaque ville !

Les puissances du monde, les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, la France, l’Argentine font la course pour vendre leurs centrales nucléaires à travers le monde.

 Et ils vont tous construire leurs centrales nucléaires au Royaume-Uni, car le Royaume-Uni a une main d’oeuvre qualifié et une chaine d’approvisionnement longue pour le nucléaire.

Les puissances nucléaires (USA, Chine, Royaume-Uni, Russe, France, Japon, Argentine, Corée du Sud, etc…) sont en train de faire la recherche car ils veulent lancer une nouvelle génération de réacteurs nucléaires.

Les petits réacteurs nucléaires qui seraient selon eux moins coûteux et moins longs à construire et ils pourront le transporter par camion, par bâteau, par avion, pour les placer dans les villes du monde entier.

Et pourtant ils reconnaissent qu’un petit réacteur nucléaire fournira moins d’électricité qu’un grand.

Et ils reconnaissent qu’il faudra plusieurs petits réacteurs nucléaires pour fournir l’équivalent d’un seul grand réacteur nucléaire et que déjà il faut plusieurs grands réacteurs nucléaires pour fournir de l’énergie à la ville.

Ils reconnaissent que plusieurs petits réacteurs nucléaires présentent un risque plus élevé d’accident, car il faudrait encore plus de personnel de sécurité et de soutien que pour les grands réacteurs nucléaires, et comme les entrepreneurs ont justement choisi les petits réacteurs à cause de leur faible coût de construction, ils seront tentés par la même occasion de réduire le personnel de sécurité et de soutien aux réacteurs nucléaires et par conséquent, sinon l’énergie électrique ne serait plus rentable pour eux, et par conséquent, ils vont causer inévitablement des accidents.

Et cette fois-ci ce sera pire que les grands réacteurs nucléaires, car ils veulent à tout prix planter leur groupement de petits réacteurs nucléaires à proximité des villes, car selon eux c’est le seul moyen pour réduire les coûts d’électricité et augmenter la rentabilité de l’énergie.

Et pour faire accepter ces petits réacteurs nucléaires dangereux à la population, ils disent que ces réacteurs peuvent également se combiner avec de l’énergie renouvelable ! 

Alors qu’on voit que ce sont que des journaux nucléaires qui les promeuvent, et les industries nucléaires qui les fabriquent !

 Et de toute façon, quand on veut zéro nucléaire, on ne construit pas de réacteur.

Faire accepter le nucléaire en disant qu’il y aura un peu d’énergie renouvelable est un piège pour faire accepter aux écologistes le nucléaire sans que ceux-ci s’en aperçoivent.

 La Chine soutient les programmes nucléaires de France et du Royaume-Uni en avançant toujours l’argent dans les projets.



En 2013, Pour le Premier ministre français, Jean Marc Ayrault, le nucléaire est une «aventure industrielle commune» entre la France et la Chine.

http://www.leparisien.fr/international/ayrault-vante-le-nucleaire-en-chine-06-12-2013-3383061.php

« Pékin devient actionnaire du nucléaire français »

http://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/areva-pekin-devient-actionnaire-du-nucleaire-francais_1158175.html

Alors qu’EDF allait laisser tomber le projet d’Hinkley Point qui était crucial pour continuer son programme nucléaire, la Chine l’a sauvée de justesse en décidant de prendre de 30 à 40 % du projet d’EDF.

EDF ne peut plus fonctionner sans l’aide de l’investissement chinois :

Hinkley Point est vital pour la survie du nucléaire Français

http://www.liberation.fr/futurs/2016/07/29/hinkley-point-le-quitte-ou-double-d-edf_1469379

la Chine va investit de 30 à 40% dans le projet de centrales nucléaires d’EDF au Royaume-Uni dont Hinkley Point

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/nucleaire-un-pied-au-royaume-uni-la-chine-vise-l-international-24-10-2013-3255247.php

« le patron d’EDF Energy a répondu avec une tranquille assurance. « Nos équipes sont prêtes pour construire Hinkley Point C selon le calendrier et le budget prévus, a-t-il déclaré. Je suis confiant et fier car le projet correspond aux besoins britanniques d’une électricité abordable et bas-carbone. »

A ses côtés, Zhu Minhong, directeur de la filiale du groupe chinois CGN qui cofinance le projet, a manifesté la même confiance : « Notre partenariat avec EDF date de trente ans », a-t-il insisté. »
En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/03/23/edf-tente-de-rassurer-les-deputes-britanniques-sur-l-avenir-de-la-centrale-d-hinkley-point_4888823_3234.html#Z3ipIRfZtoyecgEx.99

C’est donc la Chine qui va sauver le lobby nucléaire Français. Et donc le plan d’installer des réacteurs nucléaires à côté de chaque ville de France!

 Pour le programme nucléaire du Royaume-Uni, elle a avancé l’argent pour la construction de ses centrales nucléaires.

Un an avant le Brexit, Le Royaume-Uni n’ayant plus de fonds publics pour assurer son programme nucléaire invite la Chine à produire ses centrales nucléaires chez elle.

« Le gouvernement conservateur du Royaume-Uni compte sur les investissements chinois pour suppléer les carences de l’Etat en matière de grands équipements. Il souhaite aussi faire de la City la tête de pont financière chinoise en Occident. »

En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/economie-mondiale/article/2015/10/20/grande-pompe-a-londres-pour-xi-jinping_4792770_1656941.html#FT1IDJxYDxmiQVcR.99

Le Brexit n’affecte pas le projet Hinkley Point, assure Londres

https://fr.news.yahoo.com/le-brexit-naffecte-pas-le-093047140.html



« Nucléaire: un pied au Royaume-Uni, la Chine vise l’international »

La Chine n’a pas choisi le Royaume-Uni par hasard, Le Royaume-Uni ayant des exigences les plus strictes d’Europe en matière de nucléaire, les réussir à implanter ses centrales nucléaires, lui permet au niveau mondial d’acquérir une crédibilité qui lui permet d’acquérir tous les marchés pour des prix peu chère, la Chine proposant les centrales nucléaires, les moins chères, tous les pays l’invitent pour installer des centrales nucléaires chez eux.

Son objectif après l’Europe et l’Afrique, c’est le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud :

« En accumulant des expériences hors de leur pays, les entreprises chinoises gagnent en crédibilité pour entrer en lice sur d’autres marchés » au Moyen-Orient ou en Amérique du sud, a abondé Zhou Xizhou, expert basé à Pékin d’IHS Global Insight. »

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/nucleaire-un-pied-au-royaume-uni-la-chine-vise-l-international-24-10-2013-3255247.php

« Huit réacteurs made in China pourraient être exportés d’ici 2020, selon les plans du gouvernement chinois.

« A ce rythme, la Chine pourrait rapidement devenir le premier constructeur mondial de centrales, assure George Borovas, responsable des dossiers nucléaires au cabinet PWSP. La puissance financière et industrielle de la Chine en fait un acteur incontournable pour les pays en développement. »

En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/09/14/le-nucleaire-chinois-a-la-conquete-de-l-afrique_4756877_3212.html#wdWqcuAw0y3A3IuP.99

Qu’on aime ou pas, Etats-Unis, Royaume-Uni, Chine, Russie, Argentine, etc… les puissances sont toutes les mêmes, quand elles ont du fric, la première chose qu’elles font c’est pour financer le nucléaire et tant pis pour les populations.

Maintenant, comme vous pouvez le constater, soutenir une puissance mondiale économique quel qu’elle soit, c’est comme inviter généreusement un groupe de réacteurs nucléaires multiples de s’installer près de votre ville.



Article d’un journal pro-nucléaire publié le 24 novembre 2015
source en anglais

https://www.theguardian.com/environment/2015/nov/24/mini-nuclear-reactors-answer-to-climate-change-crisis



« Les petits réacteurs nucléaires une solution au changement climatique ?

« Le Royaume-Uni pourrait être le centre mondial d’une nouvelle industrie nucléaire composée par des mini-réacteurs dont chacune serait transportée par camion et installée dans une ville de n’importe quel pays, votre ville par exemple pour pouvoir faire chauffer votre eau, ou livrer à tout pays qui veut brancher ces petits réacteurs dans leur réseau d’électricité à partir du quai.

Le Chancelier George Osbone a révélé mercredi que 250 millions de dollars seront dépensés d’ici à 2020 dans un programme ambitieux pour faire positionner le Royaume-Uni en tant que leader mondial des technologies nucléaires.

Les SMR (small reactor) visent à capturer les avantages de l’énergie nucléaire-toujours en service, énergie à faible émission de carbone- tout en évitant les problèmes, principalement le grand coût et le temps pour construire les grandes centrales nucléaires.

Les centrales nucléaires en cours comme le projet franco-chinois d’Hinkley Point dans le Sommerset prévu doivent être construits sur place, une tâche assimilée à « la construction d’une cathédrale dans une cathédrale ».

Au lieu de cela, les petits réacteurs nucléaires (SMR) seraient gérés par une douzaine d’employés dans l’usine, puis transportés vers des sites (villes) pour être branchés au réseau d’électricité de la ville, ce qui les rendraient en théorie moins cher.

Les entreprises du monde entier, y compris en Russie, en Corée du Sud et en Argentine tentent maintenant de transformer cette théorie en pratique et beaucoup cherchent à construire leurs petits réacteurs nucléaires à partir de chez leur ami nucléaire le Royaume-Uni.

En effet, il y a beaucoup de choses qui font que le Royaume-Uni est un lieu idéal pour n’importe quel entreprise au monde pour y construire des petits réacteurs nucléaires, la nouvelle génération de la nouvelle technologie nucléaire. Du point de vue législatif, le gouvernement voit dans le nucléaire une solution pour réduire l’effet de serre, et il a un héritage substantiel et pré-éminent pour ses lois sur les opérations nucléaires et de plus il a une main d’œuvre qualifiée et capable ainsi qu’une chaîne d’approvisionnement en source nucléaire bien organisée.

Un rapport financé par le laboratoire national nucléaire du gouvernement du Royaume-Uni en décembre 2014 a suggéré qu’il y avait potentiellement un marché « très important » pour des centaines de SMR (65-85 gigawatts) d’ici 2035, avec une douzaine de SMR (75W) situés au Royaume-Uni.

Le marché pourrait rapporter 250 à 400 milliards de dollars d’après les estimations du laboratoire national nucléaire disant que cela représenterait une opportunité économique pour le Royaume-Uni.

Les SMR sont des réacteurs qui produisent de 300MW (0.3GW) en électricité ce qui est beaucoup moins que les 1000 MW (1GW) produits par la plupart des centrales nucléaires existantes.

En plus, l’avantage est que les SMR (petits réacteurs nucléaires) peuvent varier la nature de leur production, ce qui signifie qu’ils pourraient être utilisés pour équilibrer le vent intermittent et l’énergie solaire à la différence des grandes centrales nucléaires. »


source en anglais https://www.theguardian.com/environment/2015/nov/24/mini-nuclear-reactors-answer-to-climate-change-crisis

article d’un journal pro-nucléaire publié le 12 avril 2016
source en anglais

http://www.climatechangenews.com/2016/04/12/are-small-nuclear-reactors-the-answer/

« Les petits réacteurs nucléaires une solution pour une énergie propre ?

Les entreprises nucléaires du monde entier se réunissent pour discuter des licences sur les réacteurs modulaires controversés devant coûter des milliards de dollars et être construits à proximité des villes.



Les préoccupations sont soulevés au sujet des milliards de dollar consacrés à la recherche pour construire des petits réacteurs nucléaires pour la production d’électricité.

Les grandes puissances de ce monde font la course pour construire une nouvelle génération de technologie nucléaire, les petits réacteurs modulaires nucléaires (SMR) qui, selon eux, pourraient se combiner avec les énergies renouvelables pour créer un avenir faible en carbone pour la planète.



Les petits réacteurs modulaires (SMR) sont à peine entendus parlés par le public, mais plusieurs milliards de dollar sont en train d’être dépensés aux Etats-Unis, en Chine, en Russie, au Royaume-Uni, en France, pour la recherche et le développement.

L’industrie nucléaire mondiale estime que les premiers réacteurs pourraient être déployés dès 2025, et le plan pour eux est de les installer à proximité des villes pour produire l’alimentation électrique locale.

Cette semaine, les dirigeants d’entreprises nucléaires du monde entier se réunissent à Atlanta, en Géorgie, pour évaluer les progrès sur les prototypes et répondre à la question cruciale sur la licence de ces nouveaux modèles pour la sécurité.

Le gouvernement américain a déjà placé 217 millions de dollars dans un seul design commercial et offre des milliards de dollars en garanties de prêts pour les autres pays.

Le gouvernement du Royaume-Uni vient d’annoncer un concours mondial pour obtenir le meilleur design de SMR et a mis 250 millions de dollars pour financer la recherche et le développement en cours des 5 prochaines années.

Les designs préférés seront choisis lors du concours mondial et le Royaume-Uni prévoit d’être le leader mondial dans la technologie et l’exportation des petits réacteurs à travers le monde, selon le ministère de l’Energie et du changement climatique.

L’industrie nucléaire affirme que les plus petits réacteurs pourraient être produits sur une ligne de production en usine et transportés en masse par des camions et que les plus grands pourraient être produits en tant que composants pré-fabriqués à assembler sur place.

Cela réduirait considérablement les coûts de construction et le temps de construction.

Dans un éditorial, le journal de l’Energie Nucléaire Insider exprime son enthousiasme pour la stratégie, mais appelle à « davantage de ressources pour accélérer le développement et l’approbation des conceptions design des SMR (Small modular reactor) afin que les consommateurs puissent bénéficier de coûts inférieurs et aussi permettre la renaissance du nucléaire au Royaume-Uni qui sera ainsi cimenté.

Les SMR(small modular reactor) multiples peuvent effectivement présenter un risque plus élevé qu’un seul grand réacteur, surtout si les propriétaires des centrales tentent de réduire les coûts en réduisent le personnel de soutien ou de sécurité par réacteur.

Les nouveaux réacteurs nucléaires de la nouvelle génération peuvent avoir une capacité de production de 10 à 300 mégawatts selon que la ville est grande ou petite.

Ils seront fabriqués selon les besoins prévus en énergie pour la ville, selon si la ville est grande ou petite.

Pour être rentables, les petits réacteurs nucléaires doivent être placés à proximité des villes, là où la production en électricité est nécessaire.

Ce que la population locale va dire d’avoir une centrale nucléaire au milieu de leur cadre de vie est difficile à dire- les parcs éoliens en Grande Bretagne ont soulevé une telle opposition que le gouvernement a permis aux gens d’utiliser le droit de veto.

Les critiques disent que si les petits réacteurs nucléaires (SMR) sont connus pour fonctionner car ils sont déjà utilisé dans le secteur militaire, les coûts ne sont pas connus, car dans le secteur militaire l’économie concernant le nucléaire n’est pas pris en considération.

Les membres du parlement britannique de la chambre des communes de l’énergie et le comité des changements climatiques sont enthousiastes sur les SMR.

 Leur rapport d’enthousiasme est que les SMR sont conçus d’une manière qui leur permettent d’être pré-fabriqués dans une usine, puis ensuite transporté par camion sur le site choisi et assembler les modules ce qui pourrait selon eux, améliorer l’efficacité de fabrication et les coûts de financement.

En revanche, l’Union des Scientifiques Concernés des Etats-Unis souligne les difficultés pour la mise en place des petits réacteurs à proximité des centres de population et les doutes qu’ils ont sur les capacités de ces réacteurs à produire de l’énergie à plus faible coût que les grands réacteurs. 
Il souligne que les réacteurs commerciaux qui existent actuellement sont obligés de devenir sans cesse plus large et plus grand pour produire une énergie électrique de bon marché à grande échelle.

La plupart des scientifiques acceptent les dires de l’industrie nucléaire qui affirme que les petits réacteurs (quand ils ne sont pas rassemblés en étant plusieurs au même endroit) sont moins dangereux que les plus grands mais déclarent : « Si cela est vrai en revanche, elles seront moins rentables, car les petits réacteurs produiront moins d’électricité que les plus grands lesquels sont plus nécessaires pour répondre aux besoins d’énergie électrique de la population. »

Commentaire : Le rapport dit qu’un groupe de petits réacteurs nucléaires au même endroit est plus dangereux qu’un seul réacteur. 

Qu’un seul petit réacteur est moins dangereux qu’un seul grand réacteur. 

Mais un petit réacteur fournit moins d’électricité qu’un grand réacteur.


Donc pour fournir la même production d’électricité qu’un grand réacteur, ils seront obligés de produire plusieurs petits réacteurs au même endroit.

Donc leur projet va foirer et causer des accidents nucléaires dans tous les endroits où ils installeront leur groupement multiple de petits réacteurs nucléaires.



Comme c’est à proximité des villes qu’ils installeront leurs petits réacteurs nucléaires multiples personne n’y échappera.

 Et avec le réseau intelligent sur lesquels ces réacteurs seront branchés, n’importe quel hacker peut couper l’électricité de toute une ville ou pire planter un virus car les réacteurs nucléaires sont tous liés à des programmes informatiques avec les réseaux intelligents et les compteurs intelligents, et donc c’est la catastrophe assuré.

 »Peur atomique sur l’Allemagne : les ordinateurs d’une centrale nucléaire infectés par un virus »

https://francais.rt.com/international/19688-allemagne–virus-dordinateur-trouve



Conclusion : Arrêter les compteurs intelligents, réseaux intelligents et le nucléaire.



Suite de l’article du journal pro-nucléaire d’avril 2016

http://www.climatechangenews.com/2016/04/12/are-small-nuclear-reactors-the-answer/:

« Les petits réacteurs modulaires (SMR) multiples peuvent effectivement présenter un risque plus élevé qu’un seul grand réacteur, surtout si les propriétaires des centrales tentent de réduire les coûts en réduisant le personnel de soutien ou de sécurité par réacteur.

Leur rapport conclut : « A moins qu’un certain nombre d’hypothèses optimistes des industriels se réalisent, les petits réacteurs modulaires (SMR) ne sont pas susceptibles d’être une solution viable face aux problèmes économiques et de sécurité rencontrés par l’énergie nucléaire »

http://www.climatechangenews.com/2016/04/12/are-small-nuclear-reactors-the-answer/

Résistance politique: De Babylone 2.0 au nécessaire lâcher-prise …

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , on 9 août 2016 by Résistance 71

“Traitons bien la terre, elle ne nous a pas été donnée par nos parents, elles nous a été prêtée par nos enfants. Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants.”

~ Proverbe Lakota ~

 

“Ce n’est plus d’être heureux que je souhaite maintenant, mais seulement d’être conscient.”

~ Albert Camus ~

 

“Caminante no hay camino, se hace camino al andar.”

~ Machado, poète espagnol anarchiste~

 

“La force, même cachée, induit la résistance.”

~ proverbe Lakota ~

 

“Ne prenez que ce dont vous avez besoin et laissez la terre comme vous l’avez trouvé.”

~ Proverbe Arapaho ~

 

“La nature de l’Homme est d’être libre et de vouloir l’être, mais il prend facilement un autre pli lorsque l’éducation le lui donne.”

~ Etienne de la Boétie ~

 

“La désobéisance civile n’est pas un problème quoi qu’en disent ceux qui prétendent qu’elle menace l’ordre et mène au chaos. Le vrai danger, c’est l’obéissance civile, la soumission de la conscience individuelle à l’autorité gouvernementale.”

~ Howard Zinn ~

 

Babylone 2.0

 

Zénon

 

Juillet 2016

 

Trente-et-unième étage du Ministère de l’Évolution. Salle A73. Un parterre d’officiels et autres sommités sapés en grande pompe assiste à la présentation de la nouvelle Charte internationale des Bastions-Unis contre les barbares. À l’écran 5D, le dernier programme d’intelligence artificielle autorisé par la Commission à l’usage des soldats-cyborgs… Sur fond de décombres et d’immeubles en ruine, un coucher de soleil en technicolor irise de reflets mauves l’horizon bordé de nuages synthétiques. Le capteur d’ondes mimétiques enregistre l’activité cérébrale des convives, tandis que des esclaves MK déambulent dans l’assemblée avec leurs plateaux de gommes de sérotonine à mâcher. Les bien-zélés du Grand Monarque auront droit, si Sa Magnanimité le permet, à un défilé de sauvages ou un dégusté de viande clonée en récompense à leurs bons et loyaux sévices. Privilèges de caste… Tel est l’avenir que nous vendent les liquidateurs de l’espèce humaine. Du moins, celui qu’ils promettent à leurs plus dévoués collaborateurs. Car ne nous y trompons pas : « beaucoup d’appelés, peu d’élus ». L’accès de ces derniers aux bienfaits du Nouvel Ordre Mondial dépendra directement de leur degré d’implication en son sens.

Les plus passifs résidus d’hommes encore utiles au bon fonctionnement de la Machine ne seront plus esclaves par le travail. Celui-ci se trouve déjà, dans sa forme actuelle, voué à l’obsolescence par l’impitoyable essor de la robotique. Par ailleurs, les corps seront d’ici quelque temps trop ravagés par les polluants chimiques et autres nanoparticules pour servir de main d’œuvre. Ce ne sera plus la sujétion au salariat qui déterminera la condition du nouvel esclave, mais au contraire son impotence absolue. Il sera pour cela isolé ; craignant de s’aventurer au-dehors et confiné devant son interface numérique individuelle. Maintenu malade et sous dépendance, perpétuellement abruti par un cocktail de drogues et de métaux lourds en intraveineuse. Inexploitable comme force productive, le nouvel esclave le sera néanmoins – et probablement à meilleur profit – comme consommateur. Car d’où tiennent leur pouvoir les distributeurs de machines, si ce n’est par le désir et la capacité du plus grand nombre à en faire usage ? Pour accroître au maximum la rentabilité du nouvel esclave, on lui cèdera tout le temps de cerveau nécessaire aux bonnes œuvres publicitaires, on peuplera son subconscient de messages subliminaux, la Bête binaire aspirera toute son attention et son moindre élan d’énergie vitale… Il n’y aura plus au sens strict d’ »exploitation de l’homme par l’homme », puisque la classe dominante sera, par vagues successives d’implantations génétiques, devenue déjà autre chose qu’humaine, tandis que les dominés continueront de perdre au fil des générations les aptitudes et qualités propres à notre espèce. Mais le plus incroyable et le plus pervers de cette histoire sera qu’en aucun cas, il ne pourra venir à l’esprit du nouvel esclave de remettre en cause sa liberté. Il sera le plus fermement du monde convaincu de s’appartenir. La finalité ultime, une fois le combustible épuisé, étant évidemment le recyclage… Développement durable, dis-moi ton N.O.M.

Cette vision de cauchemar n’est malheureusement pas tirée d’une anticipation d’Orwell ou d’Huxley. Il s’agit d’un présent bien réel, que nous voyons s’actualiser tous les jours. Peut-être qualifierez-vous mon discours de paranoïaque ou de complotiste. Examinons donc ensemble quelques aspects parmi les plus significatifs de notre modernité. Nous ne pourrons alors, au-delà du glaçant constat qu’elle sous-tend, qu’admettre notre part de responsabilité dans cet état de fait. Convenir que rien ici-bas n’arrive jamais sans notre consentement. Et que l’avenir, comme le reste, n’est avant tout et toujours qu’une affaire de choix.

Commençons par nous pencher sur le cas le plus banal et le plus symptomatique du téléphone portable. Il est communément admis que les ondes qu’il émet ou reçoit, ainsi que celles des antennes-relais, sont cancérigènes. Ceci ne concerne cependant que leurs conséquences physiques, et pourrait-on dire la partie émergée de l’iceberg. Car celles-ci agissent également sur la fréquence et l’activité cérébrales. Sur nos rythmes naturels de sommeil et alimentaire, sur notre humeur, nos pulsations cardiaques et sur la mémoire à court terme. Les ondes GSM peuvent induire chez un individu ou groupe ciblé n’importe quel état psychique ; de la pulsion suicidaire à l’extrême agressivité. Mais voyez surtout comment, sous couvert de nous connecter les uns aux autres, le portable en réalité nous aliène. Arpentez les rues de n’importe quel centre-ville, et regardez donc ces troupeaux de pantins déambulant de traviole, corps et âme coupés de ce qui les environne, ou ceux attablés ensemble et s’ignorant ; familles, soi-disant amis, chacun le regard engoncé dans son miroir virtuel. Croyez-vous naturel d’être à chaque instant potentiellement mobilisé ailleurs ; privés de votre immédiate présence à vous-mêmes ? C’est pourtant le quotidien de plus en plus de gens et de la plupart de ceux de ma génération.

J’ai choisi d’attaquer par le portable car il est l’exemple le plus emblématique de toutes les prothèses qui nous enchaînent. D’une part, son imposition massive dans la société a nécessité le concours, volontaire ou non, du plus grand nombre. Puis il s’est en à peine quinze ans interposé dans la quasi-totalité de nos interactions sociales, au point d’être devenu facteur d’exclusion pour ceux qui n’en possèdent pas. Mais cet outil n’est qu’un anneau d’une longue chaîne dont tous les maillons ne sont pas forcément reconnus. Si l’on se place du point de vue macroscopique, on constate que la planète est littéralement baignée des ondes émises et reçues par les satellites. Que celles-ci sont relayées par les tours hertziennes, paraboles, bornes Wi-Fi et autres antennes. Qu’en plus des pollutions magnétiques, on observe partout en haute altitude, outre les perturbations classiques et nuées d’oxydes, de mystérieuses traînées de condensation persistante au passage de certains avions. Il suffit de quelques heures pour entièrement couvrir un grand ciel bleu matinal d’un voile opaque et laiteux, ne laissant subsister des rayons de soleil qu’une aveuglante luminosité uniforme. L’existence de ces traînées chimiques est officiellement niée, et controversée jusque parmi les alternatifs car personne au fond n’en connaît la finalité, mais le phénomène concerne toutes les zones habitées du globe. Et s’amplifie. Il suffit d’avoir les yeux ouverts et suffisamment de mémoire pour se souvenir qu’il n’en a pas toujours été ainsi. Les retombées de leurs composants ont été analysées par des labos indépendants de nombreux pays. On y a retrouvé des particules d’aluminium, de plomb, et de baryum pour n’en citer qu’un échantillon. La géo-ingénierie à des fins de contrôle climatique est certes une explication rassurante. Mais lorsque l’on sait que les résidus métalliques entraînent une dégénérescence de nos connexions neuronales et par suite, l’apparition de maladies auto-immunes entre autres pertes de facultés, on ne peut plus réfuter la thèse de l’empoisonnement.

Du côté microscopique de la lorgnette, on remarquera que les adjuvants aux plus récents vaccins comportent produits chimiques et dérivés de pétrole. Que le taux de troubles physiques et mentaux chez les enfants exposés in utero est en hausse exponentielle. Que ceux épargnés par leurs méfaits directs auront droit, toute leur croissance durant, à la calcification progressive de leur glande pinéale sous l’effet du fluor (dérivé industriel de l’exploitation d’aluminium) à la fois présent dans l’eau courante et dans leur dentifrice quotidien. Certains parents, bernés jusqu’à la moelle par la bonne parole du médecin de famille, vont jusqu’à leur en ajouter des pastilles ; croyant fortifier leurs dents. L’Ennemi aime à inverser le sens de chaque chose. C’est même la signature de ses crimes… Parlons maintenant de l’inénarrable et néanmoins bien connue puce RFID. Cette technologie se base sur la captation et la numérisation de nos données biologiques individuelles à des fins d’identification et de traçabilité. Son implantation corporelle, bien qu’elle puisse se répandre à titre récréatif pleinement consenti en boîte de nuit, ou de façon plus vicieuse dans certaines entreprises, reste relativement marginale. En revanche, sa diffusion sur l’ensemble des supports institutionnels – titre de transport, papiers d’identité, carte d’assurance maladie – s’opère à la sournoise mais de plus en plus sensiblement depuis une dizaine d’années. Il y a aussi les implants acceptés en guise de moyens contraceptifs. Ceux que se font injecter hackers ou soldats en vue d’élargir leur potentiel d’action. Et il y a désormais les nanoparticules. Leur floraison vénéneuse autorisée à s’insinuer dans le textile, dans les cosmétiques et dans notre nourriture. Capable de franchir nos tissus organiques et capsules cellulaires… Au plus extrême degré de subtilité de la chaîne, il y a enfin l’absorption toute entière de notre attention par l’omniprésence des écrans radars et tours de contrôle. De nos moindres photons d’énergie sous l’empire du numérique.

Je sais qu’il peut être terrifiant de l’admettre, mais en recoupant les éléments précités, il ne peut faire aucun doute que l’objectif de ces nouveautés couplées les unes aux autres est d’accroître la conductibilité de nos corps. De les rendre non seulement capteurs mais aussi vecteurs des impulsions électriques venues d’en-haut. De remplacer le continuum naturel entre les dimensions imbriquées de l’être par celui des relais du Faux-Messager, depuis les frontières de l’âme au plus profond de notre psyché. Mais il y a encore pire. Le décodage complet du génome humain offre aux détenteurs de ces armes la possibilité de moduler les fréquences émises pour obtenir n’importe quel effet sur nous. Le pouvoir de nous envoyer indifféremment à l’étreinte ou bien au combat. De nous stimuler à distance ou de nous éteindre. Outre de permettre notre contrôle physique et mental quasi-absolu, ces dispositifs réunis forment une grille électromagnétique retenant captifs nos esprits pour en empêcher l’élévation.

Lorsque l’on comprend la machiavélique finalité du projet, la façon dont s’articule son développement devient claire. La stérilisation générale par les pesticides, les organismes génétiquement modifiés ainsi que l’armada des perturbateurs endocriniens n’est pas un hasard. Corrélée avec le séquençage de notre ADN, la procréation médicalement assistée ou la gestation pour autrui, la perte de fécondité s’avère un élément-clef de la mécanique eugéniste d’ores et déjà fonctionnelle. Ils savent qu’une aptitude inexploitée se perd peu à peu. Alors, ils diffusent le GPS afin d’annihiler notre sens de l’orientation. Des bidules à roulettes au lieu de notre capacité à nous déplacer sur nos jambes. Et puis l’intelligence artificielle pour pallier à l’abrutissement général ; conséquence de tous ces facteurs cumulés avec beaucoup d’autres. La liste complète en serait trop longue mais vous aurez saisi le principe : il s’agit de remplacer, avec notre accord, toutes nos facultés naturelles par des substituts techniques correspondants. Le tout en se proposant bien évidemment de nous faciliter la vie. Toujours cet art de l’usurpation dont nous connaissons le maître et l’inspirateur. Ajoutez au tableau la réquisition d’office de nos organes en cas de décès brutal, la prochaine mise en service d’exosquelettes en terrain militaire ou la création de prothèses par des imprimantes 3D, vous aurez une image assez objective de la place de l’être humain dans un futur proche.

Il n’existe aucune échappatoire physique à cette condition. Aucun endroit sur Terre où fuir la destinée qui nous incombe. Il ne doit pourtant pas être question de s’effondrer ni de s’estimer vaincus d’avance devant cette perspective. Au contraire. Il faut considérer qu’ils font tout ceci pour nous asservir car en réalité, ils nous craignent. Alors que nous l’ignorons, eux savent que notre pouvoir est potentiellement illimité. Que de notre union naîtrait une force qu’ils ne sauraient concevoir. Une étincelle divine se trouve à la source de la conscience ; intermédiaire entre la densité matérielle et celle de l’Esprit. Nous sommes venus au monde afin d’éprouver la dualité. D’en incarner l’équilibre vivant et la transcender en retournant volontairement à l’Un. L’armée des clones de la Bête binaire est là pour nous en empêcher… Dès lors, la question de la lutte ne peut plus se poser comme possibilité optionnelle, mais comme imprescriptible devoir à remplir de façon la plus efficace. Cette mort que nous craignons tant ; l’inévitable disparition de notre « petit moi » n’est que passage. Franchissement des portes de l’Éternel. Le renoncement imposé toutes nos vies durant à notre nature, à notre intention d’amour et notre joie d’exister est en comparaison infiniment pire. Soit nous nous résignons à ce triste sort ; acceptons de nous laisser corrompre et asservir par l’impitoyable broyeuse transhumaniste, soit nous choisissons de refuser l’empire des machines sur nous et dans nos relations avec notre entourage. D’ignorer leurs injonctions permanentes au suicide collectif. De nous élever inlassablement contre toute forme de tyrannie. Et de rayonner…

Il ne tient qu’à nous de cesser d’alimenter la Machine de notre énergie. De lui concéder notre temps et notre attention. Celle-ci ne peut se nourrir que des émotions négatives auxquelles nous aurons ouvert la porte. Alors, il s’agit pour s’en libérer de nous élever dans la Joie. De nous recentrer sur notre présence à nous-mêmes et notre direct rapport à l’autre. De réapprendre le véritable échange ; qui ne saurait être une transaction. Il nous faut privilégier le local ainsi que l’immédiat. L’étroite fenêtre ouverte sur l’infini réside dans l’ici-et-maintenant. Renoncer au futile et au superflu. Réduire nos dépenses à nos plus simples besoins vitaux. Dans toute la mesure du possible, se passer d’argent. Surtout, nous devons cesser de chercher compulsivement vers l’extérieur les solutions ou réponses à nos maux, à la manière d’enfants appelant au secours leurs parents, mais au contraire sonder de l’intérieur la signification de notre souffrance. Apprendre à chaque pas. Progresser sans cesse pour enfin, au détour d’une expérience introspective, réaliser que la clef était en nous-mêmes. Nous pouvons, si nous le voulons, rendre en un clin d’œil leur libre-court à notre créativité et à nos élans. Il suffit d’ignorer les chemins déjà balisés de nos connexions neuronales pour en créer d’autres ; inédits et sauvages. Îlots de roches volcaniques au milieu des mers déchaînées. Ce n’est que par cet effort de détachement permanent vis-à-vis des manifestations connues que nous pourrons nous ouvrir à un monde nouveau. Libéré de toute croyance ou obsession. N’avez-vous jamais éprouvé, l’espace d’un instant, cet état de parfaite communion avec l’univers ? De félicité silencieuse et d’amour pour la Création toute entière ? Et n’avez-vous pas senti, à regret, qu’une fraction de seconde plus tard votre intellect reprenait le dessus ; que votre petit moi se réfugiait fissa derrière son échafaudage de remparts fictifs ? Nous qui prétendons à la recherche du bonheur, nous craignons par-dessus tout l’abandon total qu’il suppose. Abandon de nos certitudes et préjugés. De notre propension à réagir et répondre à tout. Abandon de l’idée de soi. De cette paroi sur laquelle nous projetons continuellement les rayons de lumière émis par notre centre intérieur, au lieu de les laisser percer la coquille de l’espace-temps… L’épreuve peut paraître insurmontable. Mais rien ne nous arrive jamais qui soit au-dessus de nos forces. La libération est l’enjeu et le sens, la vocation-même de notre espèce. Ne laissons plus nos craintes nous dérober à notre destin.

Une fois parvenus à ce lâcher-prise, il se produit quelque chose de merveilleux et de magique : nous découvrons que notre voix intérieure nous guide à faire instinctivement les choix les plus opportuns, et que le monde entier semble concourir à la réalisation de nos objectifs. Comme lorsque l’on se jette à l’eau pour la première fois et qu’on s’aperçoit que celle-ci nous porte. Si vous connaissez la peur du rejet et de la solitude, bientôt vous apercevrez-vous que l’isolement était un sentiment propre à votre vie quotidienne sous l’ancien système. Que de la même manière, nos peurs du manque, du lendemain et de la nouveauté nous montrent du doigt les remparts à faire sauter pour habiter pleinement le présent. Que ce n’est qu’une fois dépassée la peur de mourir qu’il devient possible de vraiment vivre. La Peur est cette part de conscience mammifère hurlant : douleur, sang, sacrifice. Tandis qu’à l’autre antipode se trouve l’Esprit ; nous susurrant la paix, l’amour, l’Unité. L’expérience humaine consiste à faire la jointure des deux. À extraire de la plus élémentaire de nos craintes une future bénédiction. La Peur est à la Foi ce que la chenille est au papillon. Crucifixion et renaissance. Ouverture sur l’univers de tous les possibles. Infante à la fois du singe et de l’ange, l’humanité danse comme une funambule entre deux abîmes. Elle peut rester ancrée dans son animalité matérielle ou elle peut puiser son élan à la source de l’intuition ; dans cette dimension de l’Esprit d’où tout procède et où résonnent jusqu’au fond des cieux la moindre parole, la moindre intention. La vérité peut être appréhendée par le cœur, non par la raison. Vous l’avez ressenti mille et une fois : toute idée qui s’exprime a toujours un train de retard. En fait, elle n’est déjà plus qu’interprétation. C’est cet éveil à la conscience de notre connexion à l’Intemporel et de l’infinie portée de nos actes que les « puissants » craignent de notre part. L’accélération vibratoire dans l’univers y participe et rend inéluctable leur fin. Observez comme ils se pressent et ils se bousculent : le voile du Mensonge ne les dissimule déjà plus.

Cette civilisation tente par tous les moyens de nous entraîner dans sa chute. C’est vers le haut qu’il faut regarder pour en esquiver les pierres qui s’écroulent. Commençons par ne plus nous laisser dicter nos actions par les décideurs de toutes sortes ni nos choix par la publicité ou la norme sociale. Ne plus nous laisser cheviller à la technologie par de faux besoins ni harceler par les injonctions, les mises à jour ou les échéances. Ne plus prêter la moindre attention au spectacle politico-médiatique. Autant que les circonstances nous le permettent, vivre et s’organiser de façon solidaire. Collectivement autonomes. Enfin, lorsque tout le reste n’est plus possible, ne pas hésiter à faire son paquetage et prendre le maquis. Où serait-il possible ailleurs de nous retrouver ; nous-autres êtres sensibles à ce qui papillonne et à ce qui vit ? N’entendez-vous pas que toute la Nature nous appelle ? Qu’elle nous attend ; qu’elle attend qu’on l’aime et qu’on la respecte ? Parmi toutes les créatures sur Terre, nous sommes la seule à pouvoir transformer ce qui nous entoure. Nous avions reçu pour mission la garde des troupeaux et de ce verger magnifique. Qu’en avons-nous fait ? Souillé les cours d’eau, rasé les forêts, massacré plus d’espèces vivantes que n’importe quelle grande extinction. Partout laissé pousser des villes comme autant de fleurs de génocide… Il n’est pas trop tard pour inverser le cours des choses. Mais il est plus que temps de se regarder bien en face. De considérer nos achats, nos emplois, nos factures et autres impôts ; d’observer en conscience jusqu’à nos ruades, jugements et petites compromissions pour y déceler ce à quoi réellement nous œuvrons. Nous avons la faculté d’inventer des couleurs et formes nouvelles. Des cascades incandescentes, des cristaux de Lune arrachés au ciel et des animaux fantastiques. D’aujourd’hui et par tous les temps donner naissance à la Beauté ; essence et destin de la Vie. Qu’attendons-nous pour en assumer l’opportunité ?

Je ne sais pas vous, mais je me rappelle d’une époque pas si lointaine où le soleil était jaune. Où l’on pouvait encore apercevoir la grande barrière de corail, le retour des oisillons au bercail et les neiges éternelles au sommet du Monde. Je ne sais pas vous, mais je refuse de voir décimés la faune et la flore au nom de l’exploitation marchande. Je refuse les castes, la hiérarchie, les procédures et la norme. Je refuse l’immortalité dans la chair et son cortège de fausses promesses. Je refuse de me laisser chaque jour un peu plus robotiser… Lorsque je vois le grand sourire d’un bambin émerveillé par tout ce qu’il touche et ce qu’il perçoit – envol de moineau ou écorce d’arbre – j’y retrouve le souvenir de la Grâce. La pureté de l’Amour indifférencié à l’origine de notre existence.  Je ne sais pas vous, mais je veux pouvoir encore pleurer d’émotion devant tant de beauté. Non de la tristesse infinie de la voir se perdre.

Mes frères, mes sœurs, nous sommes des enfants-rois errants, querelleurs et encore aveugles. Mais l’aube approche et déjà se lève l’épais brouillard de nos illusions. Bientôt verrons-nous pour ce qu’elles sont nos différentes opinions, cultures et croyances : fétus de paille comparées à l’universalité que chacun porte en lui. Nous découvrirons sous la poussière de nos vies passées la même lumière-source. Nos regards en seront les reflets. Et nous ne verrons plus seulement les étoiles : elles aussi verront par nos yeux. Nous connaîtrons la vraie liberté ; qui ne consiste pas à faire ce qu’on croit vouloir, mais en l’art de chercher le meilleur accord de l’acte avec la pensée. Non plus la justice, mais la justesse. Les sirènes et les haut-parleurs se seront tus. Nos descendants ne recevront plus l’onde mortifère télévisuelle, mais écouteront la merveilleuse histoire de la façon dont nous aurons appris la sérénité par l’action, la plénitude par le manque. Et dont, afin de triompher de nos mauvais sorts et tous nos malheurs, nous nous serons élevés pour terrasser l’hydre conçue de nos mains. Ce combat se déroule en nous-mêmes, à chaque instant. Quelle que soit la part que nous aurons réalisée dans cette courte vie, d’autres reprendront le flambeau. Tôt ou tard, la finalité devra s’accomplir. Nous aurons reçu la Joie en partage. Et nous serons unis dans l’Amour pour l’éternité.

Solution politique pour demain: Un exemple de commune fondée sur les associations libres…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, démocratie participative, documentaire, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 21 juillet 2016 by Résistance 71

germinal

 

Germinal de la Sierra ville anarchiste

 

Colonne Kropotkine

 

Espagne, libertaire

 

Note de Résistance 71: Nous tenons à préciser que cette description correspond à une expérience espagnole qui a réellement eut lieu dans les années 1930. Ceci néanmoins n’est qu’un exemple de ce qui peut se faire collectivement et n’est en rien un modèle à suivre à la lettre, mais une expérience qui peut être adaptée à notre vie plus moderne. L’argent et le salariat ayant été abolis, nous sommes en présence d’un modèle communal tel que le préconisait Pierre Kropotkine. Tout modèle se doit d’être adaptable et flexible pour être viable.

Le numérotage corespond à celui de la carte sur la photo du dessus.

A lire: Juillet 1936-Juillet 2016, 80ème anniversaire de la révolutions sociale espagnole

=*=

Nous voulons avec cette carte que ton esprit cesse de penser pour un moment au système où nous vivons et entame ainsi avec nous un beau voyage vers cette petite ville anarchiste appelée Germinal de la Sierra. Cette commune libre se forme après avoir fait triompher la Révolution Sociale, menée à bien par le peuple contre l’État, avec toute sa logique. Nous voulons dire que l’émancipation populaire n’est pas arrivée au moyen de la violence, bien qu’il y eut des cas où on est arrivé à la confrontation directe avec la bourgeoisie et ses défenseurs (policier, armée, église, etc….), qui n’ont pas voulu restituer les biens et les terres qu’ils ont volés, et qu’ont sués avec sang et larmes un millier de travailleurs ; cette émancipation n’a eu lieu que parce que le peuple est enfin  préparé, conscientisé et instruit pour mener à bien une nouvelle vie dans laquelle règne la plus haute expression de l’ordre naturel des choses: l’Anarchie. Nous nous fonderons sur le fonctionnement de Germinal de la Sierra, composé  de 5.000 habitants et où on a proclamé le Communisme Libertaire.

Les principes de cette ville sont la solidarité, l’appui mutuel, l’égalité et le respect.

Dans Germinal de la Sierra l’argent a été aboli. Ses habitants ont tous les mêmes droits et les mêmes devoirs, on travaille selon ses forces et on reçoit selon ses besoins. La propriété privée et tout privilège ont été abolis. Nous sommes tous des êtres humains qui ont le droit de jouir de la vie. Nous voulons souligner que les habitants de cette ville sont anarchistes, c’est-à-dire préparées à aimer leurs tâches quotidiennes et sont conscients que tout est pour le bien commun. Toutes les décisions sur le fonctionnement de la commune sont prises en assemblée et chaque habitant depuis sa branche d’activité.

Après avoir lu ce prologue, parcourons Germinal de la Sierra.

1 FÉDÉRATION LOCALE

C’est le siège où se réunissent les délégué-e-s des différentes branches pour voir de façon plénière les affaires qui concernent la commune, ou en séance plénière traiter les accords pris dans leurs assemblées respectives de branche. Les délégué-e-s sont choisi-e-s par chaque assemblée et leur mission est d’expliquer et de défendre les accords pris par leurs compagnons. Les délégué-e-s sont seulement une liaison entre la séance plénière et l’assemblée. Ils ne peuvent décider d’aucun changement dans les accords ; pour cela doivent les communiquer à leur branche et celle-ci, si l’accord est très urgent, convoquera rapidement une assemblée extraordinaire pour ne pas entraver le bon fonctionnement de la commune. La Fédération Locale est aussi le siège du Comité Local.

Celui-ci est nommé par toute la commune, sa fonction est administrative, non exécutive. Sa durée est à temporaire, remplaçé ensuite par un nouveau Comité. Le Comité Local se charge de mener à bien les fonctions confiées par les assemblées de branche et d’être en contact avec les Fédérations Locales des autres communes.

NOTE : Les Comités, sont de tout type (de branche, locaux, régionaux, etc….), ils ne peuvent pas décider par eux-mêmes ni prendre des accords. Leur durée est à court terme et peuvent être révoqués  à tout moment. Les Comités sont seulement un instrument administratif qui exerce les fonctions confiées par leur branche ou par la commune. Tous leurs membres, comme les autres habitants, sont consommateurs-producteurs et accomplissent quotidiennement leurs tâches dans la branche à à laquelle ils appartiennent.

2 HÔPITAL ISAAC PUENTE

Dans toutes les communes libres il y a un hôpital pour donner assistance sanitaire au peuple.

L’hôpital de Germinal de la Sierra est proportionné à l’importance démographique de la commune. Tous les habitants ont droit à l’assistance médicale, à n’importe quelle specialité. Les tâches de l’hôpital sont distribuées en sections. Chaque section a son assemblée propre, les sections marquent le fonctionnement de l’hôpital.

Tout est coordonné depuis l’assemblée générale, où chaque section envoie à ses délégué-e-s avec les propositions de leur section ou pour traiter tout problème qui est apparu. Il y a un Comité d’Administration dans l’hôpital nommé par toutes les sections, lequel se charge d’être en contact avec les autres hôpitaux et d’exercer les fonctions que leur confient les sections (voir note point n. 1).

3 THÉÂTRE/CINÉMA ELISÉE RECLUS

Les représentant-e-s du fonctionnement et du maintien du théâtre et du cinéma appartiennent à une section de la Branche de Spectacles (voir point n. 6 Branche de Spectacles).

4 ÉCOLE RATIONALISTE FRANCISCO FERRER Y GUARDIA

La base de la formation de l’être humain est l’éducation. Dans l’École Rationaliste ce qui est principal, en plus d’enseigner à lire, écrire, mathématiques, littérature, etc., est d’apprendre les principes de la commune nommés dans le  prologue. Les élèves préparent des débats sur différents sujets. Ils décident avec les professeurs de la façon dont ils veulent donner les classes. Les Écoles Rationalistes ou Libres sont mixtes.

Un des sujets très important dans l’école est l’éducation sexuelle. Dans l’École Rationaliste il n’y a pas d’examens, ni de prix, ni da punition. On essaie d’en faire sortir des jeunes gens totalement libres, parce qu’il connaissent la liberté absolue comme tu découvres le respect.

NOTE : Pour avoir plus d’information sur le fonctionnement d’une École Rationaliste vous pouvez lire l’oeuvre de Francisco Ferrer y Guardia «l’École Moderne» ou le livre «Paideia École Libre», écrit par Josefa Martín Luengo, appartenant au Paideia collectif.

5 SIÈGE DE LA BRANCHE CONSTRUCTION, MÉTAL ET BOIS

C’est le siège où les branches mentionnées se réunissent en assemblée et aussi leurs sections respectives.

Nous avons déjà nommé le mot section, mais, qu’est-ce qu’une section de branche ? Les sections sont les différents offices qui composent une branche, par exemple : la Branche du Métal est composée  de la section d’électriciens, la section plombiers et égouts, la section de forgerons, etc..

Ceci est un exemple, puisqu’elles sont au service de leur assemblée de section ou branche, qui décident de la manière de fonctionner, toujours en vue d’un meilleur rendement dans la tâche commune. La même chose se produit avec toutes les autres branches.

NOTE : Ce siège est partagé par ces trois branches. Au siège sont les archives et les différents secrétariats de chaque branche, où les comités exercent leurs fonctions et s’occupent des demandes de chaque section. Le siège, peu à peu, est devenu petit pour loger les trois branches et c’est pour cela on a convoqué une assemblée où, assistaient des délégué-e-s de toutes les sections appartenant à ces trois branches, chaque délégué-e apportant l’accord pris par sa section. À la fin de l’assemblée, l’accord pris par toutes les sections concernées a été le suivant : la construction d’un nouveau local où on transférerait la Branche de la Construction et le Métal, en laissant dans l’ancien siège la Branche du Bois. Cet accord a été communiqué à la Fédération Locale, où le Comité Local à son tour l’a envoyé à toutes les branches qui composent la commune et ceux-ci à leurs sections.  Dans la dernière séance plénière locale a été approuvé cet accord par toutes les branches de la commune, lequel est mis en pratique de nos jours (voir point n 41).

6 SIÈGE DE LA BRANCHE HÔTELLERIE ET ALIMENTATION, ET DE LA BRANCHE DE SPECTACLES

Ces deux branches se réunissent dans ce siège. La Branche Hôtellerie et Alimentation a la rôle suivante: il se charge du fonctionnement de l’hyper-magasin, de la cuisine de l’hôpital, du bar-restaurant, du magasin de grains, de la cafeteria de la salle de festivités, et de la cafeteria de l’Auditoire. Un groupe appartenant à une section se charge de l’agriculture écologique.

La Branche de Spectacles se charge de préparer et de coordonner les festivités populaires, les concerts, les pièces de théâtre, les projections de cinéma, etc..

Les heures de travail et les tours sont décidées dans leurs assemblées respectives, on fait de la même façon dans les autres branches.

NOTE : Un groupe appartenant aux Branches de Transports Publics et Sanitaires a formé une compagnie de théâtre et interprète différentes oeuvres. Dans l’école atelier on a formé différents groupes de musique, dans la Branche de l’Enseignement il y a quelques poètes, dans la Branche Paysan-ne-s ,il y a des personnes consacrées à la sculpture, peinture, chant, etc..

Tous ces gens sont consommateurs- producteurs et remplissent quotidiennement les tâches de leur branche, en se consacrant à ces penchants pendant son temps libre. Nous devons tenir compte que le capitalisme a disparu, aboli par la Révolution Sociale. Il n’y a déjà pas d’exploiteurs qui oppriment au peuple pour augmenter leur pouvoir et leur capital, en distribuant seulement de la misère entre les familles ouvrières. Tu vis maintenant dans une nouvelle société où il n’y a de maîtres auxquels obéir, personne n’est propriétaire de personne, mais les gens sont organisées entre eux et travaillent dans l’ensemble pour le bien de tous les êtres humains et de la nature qui nous entoure.

Le chômage, la faim, la misère, le racisme et la xénophobie créés par la propriété privée et par les frontières qui divisent les pays, ont été abolis dans cette société. Ici, dans les ateliers, dans les usines, dans les champs travaillent un maximum travailleur-se-s, chacun selon sa branche, en partageant le travail. Les machines, entre les mains des travailleur-se-s, se chargent des tâches les plus dures et plus risquées.  On travaille ainsi un minimum d’heures et en ayant du temps pour le repos, pour penser, pour lire, écrire, développer ses penchants décrits plus haut, enfin pour jouir des plaisirs de la vie en paix.

7 ATHÉNÉE LIBERTAIRE LOUISE MICHEL

L’Athénée, avec la bibliothèque-librairie et les écoles rationalistes est la principale source de culture. Dans l’Athénée on organise colloques, débats, conférences, etc.. On invite auteurs, philosophes, scientifiques, agriculteurs, constructeurs, écoles rationalistes, etc.., de différents endroits de la Terre appartenant à d’autres communes, lesquels montrent leur façon de fonctionner, en découvrant nouvelles méthodes pour faire avancer et améliorer les moyens d’éducation et de production.

L’Athénée organise des journées culturelles où on invite d’autres communes. Dans ces journées tu peux trouver des expositions et des excursions. L’Athénée est ouvert à toutes les personnes de la commune qui le souhaitent. On s’organise, on a ses assemblées, on a son groupe de travail, etc..

NOTE : L’imagination et le désir d’apprendre sont toujours présents dans Germinal de la Sierra.

8 RIVIÈRE LE SOLEIL

Il naît dans la Montagne d’Esperanto et aboutit la commune de Luz de Mar.

9 BAR – RESTAURANT

La Branche Hôtellerie et Alimentation en a la charge. Deux sections y exercent leur activité : serveurs et cuisiniers.

10 HYPER-MAGASIN

C’est ici où l’on stocke les produits alimentaires et autres ustensiles variés dont les habitants de la commune ont besoin pour leur vie quotidienne.

Tous les aliments et ustensiles sont bien organisés en rangs pour leur meilleure localisation. Les sections qui ont leur tâche dans l’hyper-magasin appartiennent à la Branche Hôtellerie et Alimentation. Ces sections sont les suivantes : fournisseurs, grossistes, boulangers, caissier-ère-s, et un Comité d’Administration.

Les habitants se fournissent à l’hyper-magasin selon leurs besoins. Au passage de ses caisses il est pris note des aliments et des produits qui sortent au moyen d’ordinateurs. Un rapport est établi pour le Comité d’Administration. Celui-ci se charge se réapprovisonner le magasin.

NOTE : Après avoir lu ce dernier texte, tu auras sans doute pensé avec ton éducation capitaliste: «Il y a pas de flics, et je peux  prendre tout ce que je 
veux. Alors, je prends tout.»  Les habitants de de Germinal de la Sierra te repondent : «Et pour quoi faire ?, si tu as besoin d’un kilo de tomates, pourquoi en prendre six ?. Ça va s’abimer a la maison. L’hyper-magasin ouvre tous les jours.»

11 ATELIERS DE MENUISERIE ET DÉRIVÉS

12 ATELIERS de FORGE, GALVANISÉS ET DÉRIVÉS

13 ATELIERS ÉLECTRICITÉ, MÉCANICIEN, PLOMBERIE ET DÉRIVÉS

Fonction des ateliers : C’est là où on effectue les tâches quotidiennes des différentes branches.

Certaines groupes réparent les pièces ou les fabriquent à l’atelier, d’autres, s’activent dans la commune, selon ce qui est décidé par leurs assemblées (par exemple : à la construction de bâtiments, à la réparation d’un pont dans la rivière ou à la réfection de câble téléphonique ou d’éclairage public). Il y a aussi des groupes qui travaillent dehors dans d’autres communes, en aidant à d’autres sections de leur même branche (ceci se produit quand la tâche est très importante et la branche qui doit l’effectuer insuffisante. Alors, des communes les plus proches arrivent des compagnons de la même branche. Voila un bon exemple d’appui mutuel).

Les branches sont toutes connectées entre elles et entièrement coordonnées. Quand elles doivent effectuer une certaine tâche qui incombe à un secteur, à une province ou à une région (par exemple, faire des routes, reboiser des montagnes, faire des ponts, etc..) celles-ci-ci ont leurs séances plénières où chaque délégation porte ses accords et ont le même fonctionnement, comme expliqué dans des points précédents.

14 ÉCOLE ATELIER

Les jeunes, à la fin de l’École Rationaliste, vont à l’École Atelier, où chacun choisit le métier qu’il aime. On peut même en choisir plus d’un. On enseigne ici théorie et pratique. Pour commencer à exercer leur art, on les charge de tâches simples, où peu à peu ils acquièrent de l’expérience. Au fur et à mesure que les jeunes deviennent plus expérimentés, ils sont incorporés aux branches qu’ils ont choisies, où ils terminent totalement l’apprentissage de leur métier.

NOTE : Il y a des métiers qu’on peut pas trouver dans cette commune, ce pourquoi beaucoup de jeunes choisissent d’aller dans d’autres communes où ils peuvent apprendre le métier qu’ils aiment. Certains entre eux restent à vivre là où ils ont été transférés et d’autres, s’ils sont dans une commune proche, font l’aller-retour tous les jours. Ils sont libres de choisir.

15 LOGEMENTS INDÉPENDANTS

Les logements indépendants sont destinées aux habitants plus jeunes ou à ceux qui n’ont pas de compagnon ou de compagne stable, ou n’ont pas formée une famille. Tous les habitants consommateurs-producteurs ont droit à un logement (on inclut ici aussi aux vieux qui, bien qu’ils soient maintenant seulement consommateurs, pendant toute sa vie ont été producteurs). A Germinal de la Sierra, les logements indépendants sont divisés en logements pour deux personnes et en logements pour quatre personnes.

Chaque habitant est libre de choisir où il veut vivre. Les logements de deux habitants sont préparés pour les personnes qui aiment la tranquillité. Les logements pour quatre personnes sont habités, la plupart, par des jeunes. Les logements sont partagés par les deux sexes, ils partagent les tâches : propreté, cuisine, etc..

NOTE : Les jeunes de Germinal de la Sierra, ayant passé les 16 /17 ans, sont libérés de leurs parents, en pouvant partager un logement indépendant. Ainsi le jeune, avec l’éducation reçue et son travail, se forme comme personne responsable, saine et indépendante.

16 LOGEMENTS FAMILIAUX

Dans ces logements, comme son nom l’indique bien, vivent les couples avec leurs enfants. Les citoyens qui habitent dans les logements indépendants, si en formant un couple stable, arrivent à former une famille, déménagent automatiquement vers les logements familiaux.  Les vides qu’ils ont laissés dans ces logements indépendants sont occupés par de nouveaux jeunes qui viennent d’être libérés ou qui viennent d’une autre commune vivre à Germinal. Dans chaque zone urbaine, il y a un Comité d’Administration qui se charge de constater les changements effectués, les logements libres, etc..

NOTE : Dans Germinal de la Sierra les couples sont libres de s’unir comme ils sont libres de se séparer.

17 EXPLOITATION AGRICOLE ÉCOLOGIQUE

Coexistent ici des êtres humains et animaux domestiques. Le traitement que reçoivent les animaux dans ta société est sauvage et irrationnel, on les exploite de la même façon que les êtres humains pour gagner de l’argent et du pouvoir, sans souci de la tristesse, la souffrance, l’agonie et la mort.  A Germinal de la 
Sierra les animaux sont traités avec grande affection, la Nature aussi. D’elle on prend seulement le nécessaire pour l’approvisionnement de la commune. A Germinal de la Sierra leurs habitants ont un régime végétarien, se nourrissant de leurs cultures et des fruits que donne la terre, même si on  ajoute quelques aliments que donnent les animaux, comme le lait, les oeufs, le miel, etc., toujours sans exploiter les animaux, ni leur faire de mal.

18 CHAMPS CULTIVÉS

La Branche Paysans se charge des champs. Ils y ont leurs locaux où ils gardent les machines et leurs outils de travail.

De là on approvisionne le magasin à grains, l’hyper-magasin. On exporte aussi les types d’aliments qui ne sont pas cultivés dans d’autres communes.

19 SERRES

Une section de la Branche Paysans et Paysans se charge de son entretien.

20 SIÈGE DE LA BRANCHE PAYSANS ET PAYSANNES

C’est le siège où se réunit cette branche. C’est celui qui comprend le plus de sections de toute la commune. Les bases de leur fonctionnement sont identiques à celles des autres branches. Dans le siège tu pourras trouver les différents secrétariats et le Comité d’Administration.

21 BIBLIOTHEQUE-LIBRAIRIE FEDERICA MONTSENY

De la bibliothèque-librairie se charge un groupe nommé par l’Athénée. Il est chargé de son organisation et de son entretien.

22 DÉPOT

Une section de la Branche de la Construction se charge de son fonctionnement.

On stocke ici les matériels qui manquent pour mener à bien les tâches des différentes branches.

23 MAGASIN de GRAINS. (Voir les N6)

24 GARAGES (CAMIONS ORDURES ET RECYCLAGE) (Voir les N35)

25 CONTAINERS DE RECYCLAGE

26 PROMENADE FRANCISCO ASCASO

27 PARCS (B. DURRUTI, M. BAKOUNINE, P. KROPOTKINE)

28 PLACE DU 1ER MAI

29 FONTAINES

30 AUDITORIUM ENRICO MALATESTA

Est chargée de son maintien une section de la Branche de Spectacles.

31 CIMETIÈRE- CRÉMATOIRE

Dans Germinal de la Sierra on pratique aucune religion. Ses habitants peuvent librement choisir s’ils veulent être enterrés, incinerés ou tout autre système.

32 JARDINS-POTAGERS

Les jardins fonctionnent de la même façon que les champs cultivés, coordonnés par la Branche Paysans et Paysanes.

33 PISCINES PUBLIQUES Et VILLE SPORTIVE

Ces installations sont au bénéfice de tous les habitants de la commune. À cinq kilomètres de la commune il y a aussi un lac avec une zone verte où beaucoup d’habitants passent leurs heures libres.

34 PÂTURES POUR le BÉTAIL (Branche Paysans et Paysans)

35 SIÈGE TRANSPORTS PUBLICS ET PROPRETÉ PUBLIQUE

C’est le siège où se réunissent en assemblée ces deux branches. La Branche du Transport se charge de coordonner les transferts à d’autres communes, soient personnes, d’aliments ou autres marchandises. Etc. se charge aussi des véhicules pour les excursions, séances plénières, congrès. La Branche de Propreté se charge la propreté urbaine, de containers d’ordures, recyclage, ville sportive et piscines publiques.

36 GARAGES DES TRANSPORTS PUBLICS

Dans les garages sont garés les véhicules de cinq à quatre-vingt passagers, ainsi que ceux de l’hôpital.

NOTE: En ce moment on construit une voie ferrée qui passera par Germinal de la Sierra.

37 SALLE DES FÊTES

C’est l’un des nombreux emplacements où se réunissent les habitants de la commune leurs heures de loisir pour écouter de la musique ou pour danser.

38 DÉLÉGATION ANTI-INCENDIES

Cette branche se charge de coordonner l’extinction d’un feu ainsi que les actions de sauvetage dans toute catastrophe naturelle. Ils donnent aussi des stages où les habitants apprennent à faire face à ces dangers et en cas d’urgence se soutenir les uns les autres pour aider à lutter contre ces fléaux.

39 ATELIERS VÊTEMENT ET CHAUSSURES

Son siège se trouve dans le plus haut étage des ateliers. Dans l’Avenue Teresa Claramunt, qui fait l’angle entre les ateliers vêtement et chaussures et l’hyper-magasin, on trouve divers locaux où les habitants sont approvisionnés des différents types chaussures et vêtements.

40 SALON DE COIFFURE

Comme dans les ateliers vêtement et chaussures, le siège trouve aussi sa place dans le même local, qui est assez vaste.

Par ce local passent les habitants chaque fois qu’ils veuillent une coupe cheveux, coiffure, rasage et autres prestations capillaires. De la même façon que dans les autres branches, les coiffeurs et les coiffeuses marquent leurs tours et leurs heures de travail.

41 BÂTIMENTS EN CONSTRUCTION

Logements et bâtiments de services.

42 STATION-SERVICE

L’entretien et le fonctionnement de la pompe à essence sont du ressort d’une section de la Branche de Transports Publics.

NOTE : Les énergies et les combustibles ne nuisent pas à notre santé ni à notre environnement.

43 USINE DE RECYCLAGE

L’usine n’est pas marquée sur le plan parce qu’elle est aux alentours de la ville, et est coordonnée par toutes les communes de cette region.