Mensonge et falsification : La science marchande et la gangrène de l’humanité, de la vraie fausse pandémie COVID à l’escroquerie climatique en passant par la philanthropie milliardaire… tout est à jeter, le plus tôt sera le mieux !

QR_inventaire

Les scientifiques ne sont pas plus crédibles que nos gouvernants

Jean-Yves Jézéquel

10 mai 2022

url de l’article original :
https://www.mondialisation.ca/les-scientifiques-ne-sont-pas-plus-credibles-que-nos-gouvernants/5667976

1- Les scientifiques qui se sont répandus dans les médias inféodés au système mondialiste, à l’occasion de la fausse pandémie  du SRAS Cov 2 – que personne n’a encore jamais été capable d’isoler – et à l’occasion de la campagne mensongère pour une fausse « vaccination » elle aussi, aujourd’hui largement remise en cause par ses résultats désastreux évidents, mais toujours niés par les fanatiques des injections à ARNm graphénisées et truffées de parasites inconnus, ont perdu toute crédibilité aux yeux de millions de personnes qui ne peuvent plus les voir en peinture !

https://nobulart.com/covid-19-vaccine-ingredients/# 

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-1er-avril-2021

Dans ce document de « Santé Publique France », mis en référence ci-dessus, il est clairement affirmé, sans ambiguïté, qu’il n’y a jamais eu ni « pandémie » ni même épidémie de Coronavirus !

Ces scientifiques ont perdu toute crédibilité parce que leurs « conflits d’intérêts » ont été plus importants à leurs yeux que « l’objectivité » scientifique elle-même et que la vérité ou l’honnêteté intellectuelle ! Pour l’argent, des scientifiques, des médecins, des patrons de services hospitaliers ont été capables de « vendre père et mère », de tuer vieillards, femmes et enfants, sans la moindre hésitation : des traitements qui marchaient très bien, comme cela a été largement démontré, (Cf., les références des nombreux documents publiés depuis deux ans et demi dans http://www.mondialisation.ca), étaient déclarés nocifs, dangereux, interdits à la vente, prohibés, pourchassés, censurés, simplement pour promotionner les produits hautement toxiques et inefficaces des laboratoires, comme le Remdesivir, brassant des milliards sur le dos des braves gens pris en otage dans ce chantage odieux pour lequel ces criminels en cols blancs devront rendre des comptes tôt ou tard, car le boomerang retourne sans faute à son envoyeur. 

2 – Parmi les experts virologues, épidémiologistes, vaccinologues et autres chercheurs liés à ce domaine de compétence, le grand nombre qui n’était pas concerné par « les conflits d’intérêts » s’est tu, car ces scientifiques-là ou ces médecins-là ont été directement menacés pour l’avenir de leur carrière, d’abord par les chancelleries des étatismes autoritaires, mobilisées contre les intérêts collectifs des Etats Nations, puis par les « ordres de médecins » complices ou par les « Conseils scientifiques » qui étaient plutôt des « Conseils pharmaceutiques » aux ordres d’une industrie génocidaire ne se sentant plus concernée par aucune limite, se vautrant dans le copinage explicite avec les décideurs politiques des Union Européenne et autres, organisées sans l’approbation des peuples priés de la fermer. 

Ces scientifiques et médecins muets ont encore été menacés par les grands patrons de laboratoires ou des organismes publics de la recherche. Les grands maîtres du mondialisme, ceux qui ont pris en otage le pouvoir et qui décident désormais librement, sans jamais rendre de comptes à personne, qui a le droit de vivre et qui doit mourir, ont directement menacé le grand nombre des scientifiques et médecins honnêtes de les suspendre, de briser leur carrière, de leur enlever leur gagne-pain, de les sanctionner ou de les censurer, de les réduire au silence par la coercition, par le mensonge omniprésent, par tous les moyens de pression détenus entre leurs seules mains devenues celles des ordures qui conduisent ce monde vers sa chute finale…

(Cf., covid 19 – Une autre vision de l’épidémie, Les vérités d’un épidémiologiste, Laurent Toubiana, éditions L’Artilleur, 20 avril 2022)

Ce livre est une remise à sa juste place de la vérité scientifique sur toutes ces questions concernant la Covid-19, ses variantes et les « vaccinations »…

Dans un document de 700 pages « FORM 20-F » de BioNtech, nous pouvons lire en anglais un certain nombre de choses sidérantes comme par exemple ces deux extraits : 

« Il se peut que nous ne soyons pas en mesure de démontrer l’efficacité ou l’innocuité suffisante de notre vaccin COVID-19 et/ou des formulations spécifiques aux variantes pour obtenir une approbation réglementaire permanente aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe, dans l’Union Européenne ou dans d’autres pays où il a été autorisé pour une utilisation d’urgence, ou a obtenu une autorisation de mise sur le marché, conditionnelle. »

« Des événements indésirables importants peuvent survenir au cours de nos essais cliniques ou même après avoir reçu l’approbation réglementaire, ce qui pourrait retarder ou mettre fin aux essais cliniques, retarder ou empêcher l’approbation réglementaire ou l’acceptation par le marché de l’un de nos produits candidats. » 

HK_NSSM200_nourriture_arme
La nourriture… arme de contrôle

https://www.sec.gov/Archives/edgar/data/1776985/000156459021016723/bntx-20f_20201231.htm

Et pourtant, les « Young Global Leaders » placés à la tête des Etats de l’Union Européenne, continuent leur mission génocidaire, tranquillement, avec des élections truquées, la manipulation du dressage ou fabrique du consentement, sur des peuples complétement désarmés, dépouillés de leur souveraineté… Pfizer BioNtech peut carrément dire que ses produits sont mortels et pas du tout prévus pour la finalité annoncée, cela laisse de glace les dirigeants qui sont les complices acharnés du seul plan qui les motive : celui du « Great Reset », du « piratage des animaux humains » et d’un passage obligé au transhumanisme. Bien entendu, ils ne tiennent aucun compte de toutes ces publications qui démentent, qui corrigent et qui rétablissent la vérité sur la question sanitaire, puisqu’ils savent pertinemment que toute cette histoire n’est qu’une « fenêtre d’opportunité » qui n’a été exploitée que pour le plan du « Great Reset » et en aucun cas pour résoudre un problème sanitaire inexistant, volontairement monté en épingle pour l’objectif recherché mais non avoué. 

Répétons-le : il n’y a aucune raison médicale dans cette histoire tombée entre les mains des laboratoires de l’industrie pharmaceutique et du financier propriétaire prioritaire de l’OMS ! Des scientifiques et des médecins ont été ravis de profiter de l’aubaine financière, et de leur côté, la gouvernance mondialiste a été ravis de pouvoir installer enfin sa domination à perpétuité sur des peuples « piratés » et enfermés dans l’impossibilité d’échapper à la soumission… Sarközy de Nagy-Bocsa avait bien prophétisé le 1er septembre 2021 : « On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial. Et personne, je dis bien, personne, ne pourra s’y opposer. »

La violence de ce propos menaçant est sidérante, car il veut dire que des individus non identifiés ont décidé de dominer les populations dans leur ensemble, sans leur demander leur avis : c’est quelque chose qui est imposé de force à tout le monde. Des « élites » ayant en mains tous les moyens coercitifs nécessaires, s’estiment en droit d’imposer leur loi au reste de l’humanité qui doit s’y soumettre, « personne ne pouvant s’y opposer » !

3 – Et puis, nous avons entendu, malgré le tumulte du mensonge qui s’en donnait à cœur joie, la voix des scientifiques, des médecins et des soignants sérieux, brillants, compétents, honnêtes, courageux, objectifs, libres, critiques, résistants. Ces médecins, ces chercheurs et ces soignants ont osé protester et se lever pour critiquer, remettre en cause les mensonges devenus la « vérité », en s’opposant frontalement à toutes cette vermine de l’humanité qui osait les traîner dans la boue en les humiliant, en les condamnant, en les poursuivant, en faisant de leur vie un cauchemar, en mobilisant tous les moyens que la perversion a pu imaginer pour les neutraliser enfin, car « personne ne pouvait s’opposer » à ce projet !

L’occident est tombé entre les mains des mondialistes, des Léo Straussiens, des idéologues du « Great Reset », des criminels génocidaires qui veulent ouvertement la mort de plusieurs milliards d’êtres humains, sans se cacher, sans avoir peur de le dire ou de l’écrire explicitement car ils sont tout-puissants ayant eu tout le temps de concocter une législation en leur seule faveur, comme l’exemplaire Traité de Lisbonne ! On en est là figurez-vous ! 

Ne prêtez plus attention aux hurlements hystériques des pantins qui s’agitent en criant au « complotisme », ceux-là, chaque fois qu’on les entend, on devrait s’inspirer de l’exemple du village gaulois qui ligote, bâillonne et suspend son barde à une branche de chêne, pour l’empêcher de lui casser les oreilles avec sa rengaine habituelle ! 

Dans la suite logique de ce délire collectif survenu en Occident désireux de garder la main sur la gouvernance mondiale, la pratique du mensonge est devenue habituelle. Il est devenu impossible de séparer l’ivraie du bon grain ; il est devenu inutile de chercher un seul endroit en occident qui ne serait pas corrompu par le mensonge ! L’occident et son empire totalitaire orwellien est le territoire du mensonge, il se caractérise par le mensonge : l’occident est menteur, en lui règne le mensonge. Cette perversion fait la pluie et le beau temps. Or, le mensonge n’est pas possible sans le « père du mensonge » qui le fait exister sur tous les plans ; il n’est pas possible sans celui qui est « menteur dès l’origine », sans la Bête qui l’inspire !

L’occident est décadent, perverti, menteur, dégénéré et il veut avec une violence inouïe, précipiter le monde entier dans son mensonge, dans sa perversion et dans sa pulsion de mort, car le mensonge est destructeur et la destruction en soi !

4 – Et voilà qu’une autre cohorte de scientifiques vient maintenant nous mettre à l’épreuve en tenant un discours déroutant. Les « experts » inter-gouvernementaux regroupés sous le nom de GIEC, exigent, dans leur dernier rapport sur les mesures climatiques, des initiatives surprenantes ! Au milieu de très bonnes choses utiles et peut-être même nécessaires, les scientifiques du GIEC ont également fait des propositions, comme celle qui consiste à « aspirer le dioxyde de carbone de l’atmosphère afin d’obscurcir le soleil par des nuages de poussière artificiels ! » On apprend dans ce dernier rapport, que la technologie permettant d’aspirer le dioxyde de carbone de l’atmosphère a été développée et qu’elle se nomme même la technique du « Captage et du Stockage du Carbone » le CSC.

On apprend également, comme ce fut le cas pour la promotion de la Covid-19 et des « vaccins » à l’OMS par Bill Gates, que ce même milliardaire misanthrope a financé ce projet du captage et du stockage du carbone ! 

https://www.thetimes.co.uk/article/bill-gates-invests-in-verdoxs-carbon-capture-technology-62z5jcw9z

Des scientifiques de l’Université de Harvard, ont créé de leur côté « l’expérience de perturbation stratosphérique contrôlée » (ScoPEx), grâce au financement encore assuré par Bill Gates. Cette expérience tente de réfléchir les rayons du soleil dans l’espace. C’est en imaginant de telles choses que les « scientifiques » prétendent contrôler le « réchauffement climatique ». Un journal allemand nous révèle que les chercheurs de Harvard désirent, quant à eux, répandre dans l’atmosphère, des particules de carbonate de calcium, ou plus précisément de l’acide carbonique et qu’ils se livrent déjà à ce genre d’expérimentation !

https://www.bbc.com/afrique/monde-61096472

Personne ne sait ce que deviendra la couche d’ozone dans ces conditions. Personne ne sait également les perturbations météorologiques extrêmes que cela va provoquer. En combinant les initiatives du GIEC et de Harvard, sans compter les expérimentations faites en grand secret par le Pentagone, et les opérations désormais abondamment documentées sur la pratique « discrète », mais non moins réelle, des « chemtrails », on peut logiquement s’attendre à de futurs désastres, puisque l’oxygène dont nous avons grand besoin se fabrique à partir de la photosynthèse notamment. En « obscurcissant le soleil », que peut-il se passer objectivement sur Terre ?

De plus, les plantes, des bactéries, des micro éléments du biotope utilisent la lumière et l’eau comme le dioxyde de carbone pour produire du glucose et de l’oxygène. En atténuant la lumière du soleil et en renvoyant le dioxyde de carbone dans la stratosphère, la production d’oxygène devrait forcément chuter sur Terre. Les scientifiques savent théoriquement tout cela et pourtant ils courent ce risque. Pourquoi ? 

Pourquoi Bill Gates se retrouve encore ici dans le financement de ces nouvelles initiatives, sachant que la Fondation Bill Gates n’est jamais déficitaire dans « l’aide » qu’elle accorde à tous ces milieux : santé, écologie, agriculture, alimentaire… Elle retire toujours des bénéfices importants de ses actions financières de grande pilleuse d’épaves dans ces domaines devenus les hauts-lieux de la flibuste…

https://www.ipcc.ch/sr15/

Peut-être pourrons-nous enfin comprendre ! De mémoire d’homme, jamais personne n’avait encore vu un phénomène de cette importance : un nuage de poussière du Sahara qui allait retomber sur toute l’Europe, imprégnant les pierres, les plantes sur des milliers de kilomètres et déposant un voile rouge sur tout objet statique…

Il était très normal que chacun se posât la question de bon sens : pourquoi ce phénomène dit « naturel » n’avait-il jamais existé avant maintenant ? Pourquoi maintenant et pas avant, s’il était naturel ? Pourquoi ce « naturel » ne s’était-il jamais manifesté auparavant ? « C’est normal, ce n’est que de la poussière du Sahara soulevée par les vents violents et qui retombe ensuite sur l’Europe » ! Oui, mais pourquoi avec cette importance, pourquoi dans de telles proportions, allant jusqu’à obscurcir le ciel empêchant le soleil de donner sa lumière ? Les vents n’avaient-ils jamais été violents auparavant ? Il n’y avait pas encore suffisamment de poussière dans le Sahara ? Dans le sud de l’Espagne, tout avait disparu pendant plusieurs jours dans le nuage de poussière rougeâtre et l’on ne voyait plus au-delà de 50 mètres ! En plein jour on se retrouvait comme si nous étions dans la nuit polaire ! 

Le « CSC » avec le « ScoPEx » plus les « chemtrails » et autres expérimentations « HAARP, mystérieux projet de la Force Aérienne Nord-américaine (HAARP, High Frequency Advanced Auroral Research Project), seraient-ils par hasard la bonne réponse à nos questions légitimes ?

https://www.tiempo.com/ram/2487/el-proyecto-haarp/

Jamais cela n’était encore arrivé et pourtant, des personnes théoriquement intelligentes, ne voyaient pas où était le problème et trouvaient assurément ce phénomène – tout à fait inhabituel et donc anormal – comme quelque chose de tout à fait normal ! Exactement comme elles trouvaient qu’une moyenne habituelle, au pic le plus fort de la grippe saisonnière, étant entre 500 et 600 malades pour 100.000 habitants par semaine, n’avait pas lieu d’alerter le monde entier en le traumatisant ! En revanche, la covid-19 qui a atteint, au pic le plus fort de sa manifestation, la moyenne de 142 malades pour 100.000 habitants par semaine, elle devait déclencher la déclaration de « pandémie » par l’OMS et provoquer une surenchère invraisemblable de mesures tout à fait injustifiées et clairement mensongères, n’ayant pour but que de faire peur et d’imposer des contraintes arbitraires et théâtrales aux populations, prises en otages dans un chantage odieux et parfaitement criminel, mais justifiant une finalité, encore non avouée à ce jour par les auteurs de ce génocide planétaire, pour un grand nombre, et un « piratage » pour les survivants ! (Cf., op.cit., Laurent Toubiana, Covid-19, une autre vision de l’épidémie…)

Conclusion

La servitude volontaire restera pour moi une question relevant d’une extrême naïveté ou retard mental ! La servitude volontaire serait ainsi la manifestation ou le symptôme d’une transgression des limites de la distinction entre le malheur d’une soumission imposée de l’extérieur et le vice d’un assujettissement volontaire, consenti dans le for intérieur à défaut de désirer la liberté. Selon La Boétie, les régimes politiques sont fondés sur la peur, laquelle sert à dissimuler l’absence de légitimité des gouvernants. Ainsi, le peuple s’auto-soumet aux pouvoirs en place, par simple habitude, par récurrence historique. 

Je pense qu’il y a plus à dire que ce que postule La Boétie : oser contester la légitimité des Gouvernants en les accusant de fomenter le génocide et l’esclavage des survivants, n’est pas soutenable, car dans la tête d’un occidental formaté à la théocratie, toute la légitimité des pouvoirs non démocratiques – comme c’est le cas de tous les pouvoirs politiques en occident – est basée sur l’innocence sacralisée de ces pouvoirs. Les gouvernants sont regroupés dans « l’État profond » ; celui-ci est le Pontife de la société laïque ne pouvant que vouloir le bien commun, il est impossible d’imaginer que les gouvernants puissent se tromper et la tromper ou avoir des intentions perverses, voire mauvaises et criminelles. La vérité et la vertu font partie de leurs attributs et ils sont gratifiés d’une sorte « d’infaillibilité pontificale » de par la fonction étatique reliée à la légitimité théocratique. Remettre cela en cause, c’est enlever toute légitimité au pouvoir légitimé par le divin et sombrer dans l’anarchie ! C’est cette arriération mentale qui explique, à mon sens, la soumission des personnes rendues, sourdes, aveugles et muettes, face à tout régime politique organisé hors des principes de la démocratie. En démocratie, c’est le peuple qui commande et c’est l’État qui obéit… En théocratie, c’est l’État qui représente dieu et qui commande le peuple prié de se soumettre à ses volontés, à ses lois, à ses décrets, à ses décisions. Il sait où est le bien des uns et des autres mieux que les uns et les autres ! Désobéir à un tel État est quasi blasphématoire et passible de répression, de sanctions, de punitions… C’est cela qui se passe chez nous et qui explique cette passivité grégaire de la majorité face au totalitarisme théocratique de nos sociétés archaïques et de leurs Gouvernants… Ainsi, chacun peut imaginer où se trouve le remède à une telle maladie de civilisation : dans la fin de cette civilisation, le plus tôt possible, ce que nous appelons de nos vœux…

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

===

Deux communiqués sur la guerre en Ukraine à diffuser sans modération :

on_vous_emmerde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :