Crise et tyrannie alimentaires : Refuser les fermes verticales citadines pour un retour à une agriculture traditionnelle…

Le sujet de l’alimentation devient particulièrement pertinent au fil du temps tyrannique qui s’écoule. L’information présentée ci-dessous est une partie du problème auquel nous devons faire face en tant que population mondiale, où une solution logique, naturelle et saine est apportée.
Les mêmes ordures qui nous ont amené le SRAS-CoV-2 et sa COVID19 et autre “plandémies” précédentes comme banc d’essai, les Bill Gates, Bezos et consort, sont en tain de mettre en place une crise alimentaire planétaire afin de parfaire leur contrôle de la population mondiale, en accord avec la doctrine Kissinger du contrôle absolu de l’énergie et de la nourriture (voir NSSM 200 de 1974). Gates a investi des milliards chez Monsanto et toute la fine équipe oligarchique se retrouve dans le plan de mise en place des “fermes verticales” hors sol et à OGM qui seront implantées dans les villes et les ceintures de villes pour soi-disant, “palier à la pénurie alimentaire”, qu’ils ont eux-même déclenchée dans la bonne logique dialectique du “problème-réaction-solution” en contrôlant tous les éléments de la chaîne.
Nous engageons nos lecteurs à en apprendre plus sur ce futur dystopique alimentaire qui se met en place et qui verra par exemple, notre énième injection COVID destructrice de notre système immunitaire, remplacée par la consommation d’une laitue OGM de ferme verticale citadine, qui produira dans ses feuilles, les substances “vaccinales” synthétiques nécessaires pour notre dose pathogène quotidienne. La technologie existe, suffit de la mettre sur le marché et quoi de mieux qu’une crise alimentaire de grande amplitude pour que la masse des gens accepte la “Frankenbouffe” OGM que les ordures ne nous voulant que du bien vont nous forcer à ingurgiter en nous supprimant le choix.
Tout ceci n’est pas de la science-fiction, c’est en train de se mettre en place, la technologie existe, bouffe OGM et de substitution synthétique… On est plus bien loin de “Soleil Vert”, ce film de Science-fiction qui marqua les année ’70. La réalité le plus souvent dépasse la fiction. Les psychoses en charge nous le rappelle chaque jour un peu plus. Pour arrêter tout ça : Compréhension Réflexion Intervention
~ Résistance 71 ~

« Nous ne faisons plus de l’agriculture, nous ne faisons que de la gestion de pathologie… »
~ Claude Bourguignon, agronome spécialiste des sols vivants ~

systeme_alimentaire_controle
Tyrannie alimentaire technotronique : les fermes verticales OGM
… bientôt dans votre voisinage !

L’ignorance des peuples citadins sur comment faire des potagers et biocomposts est le pouvoir de l’élite

Anonyme

2 mai 2022

Comment les peuples peuvent reconquérir l’autonomie alimentaire dans les villes et dans les campagnes. Les peuples citadins peuvent donner en masse leur biocompost aux agriculteurs pour leurs grands champs

si les gens des villes apprenaient à fabriquer du biocompost et le donnaient aux associations des jardins partagés et agriculteurs, on résoudrait le problème de manque d’engrais posé le nouvel ordre mondial

https://tous-au-potager.fr/le-rapport-carbone-azote-pour-composter/

d’où le fait que notre ignorance est leur pouvoir

1) vous pouvez planter des pots de légumes ou fruits sur les bétons, ou cultivez dans les mini espaces verts des villes,  c’est l’idée du mouvement « Incroyables Comestibles  » en Angleterre de planter des fruits et légumes partout dans les villes:

Bienvenue dans mon potager lancé par le mouvement « Incroyables Comestibles » en Angleterre et repris en France par le mouvement Colibris

Cultiver des salades ou des plants de tomates devant chez soi, dans des jardinières à disposition des passants, et y planter une pancarte « Food to share » (nourriture à partager)…

L’idée, née à Todmorden, près de Manchester, a pris racine dans de nombreuses villes du Royaume-Uni et dans le monde sous le joli nom d’ « Incroyables Comestibles«  

En 2008, afin de recréer du lien social dans leur cité industrielle sinistrée, Mary et Pam plantent des pieds de rhubarbe près d’un arrêt de bus. Une soixantaine d’habitants jouent le jeu et installent des bacs de fruits et légumes partout dans la ville. Aujourd’hui, le Festival des récoltes accueille des visiteurs venus de tous horizons.  

Des groupes d’ Incroyables Comestibles entretiennent le buzz et font pousser menthe, aubergines et salades sur les trottoirs d’Ile-de-France (Essonne, Seine-et-Marne, Paris, notamment devant le Moulin à café, bar associatif du XIVe arrondissement), encouragés par le mouvement Colibris fondé par Pierre Rabhi. « Planter partout, même dans de tout petits bacs, note Cyril Dion, directeur de Colibris, est un moyen de sensibiliser le plus grand nombre à cette nécessité de se relier par un acte fort à la terre qui nous nourrit. »

https://www.cotemaison.fr/plantes-fleurs/troc-de-plantes-nourriture-a-partager-jardin-a-cultiver_19298.html

Ce mouvement dérange le NWO puisque même poser des pots de fruits et légumes sur du béton faut demander un permis de planter…

2) essayer de cultiver un jardin via une association ou prêté par un particulier pour cultiver dans un jardin vous pouvez adhérer à une association locale propriétaire de jardins, appelée communément « association jardins partagés » (en gros, un jardin coupé en plusieurs mini jardins chacun cultivé par un membre de l’association) et qui est géré nationalement par l’association national « Le jardin dans tous ses états »

http://jardins-partages.org/spip.php?page=presentation

Voici un site qui recense les jardins partagés sur Paris 19 arrondissement

https://www.cheminsdejardins.com/

Pour connaitre les jardins partagés dans votre ville, tapez jardin partagé en mot clé plus le nom de votre ville sur le moteur de recherche internet

Sinon vous pouvez repérer un espace vert proche de votre immeuble et demander à votre bailleur d’immeuble la permission de le cultiver avec l’accord de vos voisins

« Le jardin partagé est créé à l’initiative d’habitants qui désirent jardiner ensemble dans un lieu convivial. Pour aider les porteurs de projet, le Centre ressource pour les jardiniers urbains anime des rencontres et des ateliers d’information. »

https://www.paris.fr/pages/les-jardins-partages-203/

Le nouvel ordre mondial a peur vu qu’il oblige les gens qui veulent cultiver des espaces verts en ville de lui demander l’autorisation et de se regrouper en associations, bref des tas de paperasse compliqués.

Sinon il y a des propriétaires qui vous prêtent leur jardin gratuitement  sur les sites leboncoin.fr (en tapant jardin et prix 0 euros), https://www.pretersonjardin.com/, https://www.plantezcheznous.com/, mais faut là aussi faire gaffe au  prêt gratuit ou payant car le contrat peut être bourré de pièges comme ici

https://www.pretersonjardin.com/images/stories/contrat-psj.pdf

Si par exemple le propriétaire vous donne oralement la permission pour planter des tomates, mais plus tard dit qu’il n’a jamais dit cela, et qu’il dit que  vous avez gâché son terrain avec les tomates, que les tomates ont attrapé une maladie mildiou ou autre,  il pourra vous demander une compensation financière…

ou même ne pas vous laisser récolter le nombre de fruits et légumes que vous avez espéré avoir le droit de récolter

Sur le bon coin.fr et d’autres sites, ils prêtent leur jardin gratuitement, mais faut jamais faire sans un contrat bien défini sinon ils peuvent vous demander des compensations financières pour chaque culture ratée sur leur terrain…

3) soutenir les associations ou agriculteurs sur le point d’être expropriés par les multinationales:

Le NWO attaque directement les jardins des associations avec des engins de chantier pour les voler de leurs jardins avec la bénédiction de l’état expropriateur pour les empêcher de distribuer gratuitement à plein de monde des fruits et des légumes bio gratuits comme ici

https://www.papayoux.com/fr/cagnotte/collectif-de-defense-des-jardins-ouvriers-d-aubervilliers

billgates_monsanto

Bill Gates : « Je veux juste que le monde soit sain,
c’est pourquoi j’ai acheté 500 000 actions de Monsanto… »

Apparemment cela passe mieux si l’association fait passer le jardin pour un lieu pédagogique d’apprentissage pour les enfants, vu que les enfants font des erreurs, ils peuvent gâcher les plantations ce qui explique pourquoi le NWO n’a pas attaqué ces jardins ci

https://www.papayoux.com/fr/cagnotte/jardins-partages-millery

https://www.colibris-lafabrique.org/les-projets/lecovillage-de-pourgues

4) échanger les graines et les pots de fruits et légumes ou vos biocomposts contre les graines, pots de fruits, légumes dont vous avez besoin.

L’échange des graines dérange le NWO vu qu’il a censuré 2 liens

https://www.trocvert.fr/ (source censuré)

https://seeddating.grainesdetroc.fr/ (source censuré)

Troc de plantes ou de pots de fruits ou de légumes ou de graines ou semis ou boutures

vous pouvez organiser des évènements trocs de plante sur ce site ou voir ceux organisés par les autres associations sur ces sites

https://www.troc-aux-plantes.com/

https://labouture.fr/FETE-DES-JARDINS-MOROGUES-10202.html

https://www.jardinature.net/page_echanges.htm

https://www.pretersonjardin.com/reseau.html

https://www.letrocjardins.fr/Les-annonces-du-troc-jardins#forum479

N’allez pas dans les évènements qui demandent votre inscription pour se rendre au troc  et font du fichage (voilà pourquoi sur les sites en même temps qu’ils parlent de troc de plantes, ils parlent aussi de bourses de plantes et disent que c’est la même chose).

Certains évènements sont organisés dans les mairies pour ficher les propriétaires restants et ensuite les exproprier dans le plan de Klaus Schwab.

Vous pouvez par contre aller dans des petits évènements organisés dans les rues sans inscription par des petites associations non big brother.

Un troc de plantes, comment ça marche ?

Un troc de plantes est une manifestation des amoureux des jardins et des plantes. Ce type d’événement a lieu, le plus souvent, deux fois par an, en début de printemps et d’automne. L’objectif est de réunir des jardiniers au même endroit et de faciliter ainsi les échanges entre les passionnés et les amateurs.

Participer à un troc aux plantes, c’est l’occasion :

  • d’échanger des plantes, des graines, des semis, des boutures, des bulbes et bulbilles, des rejets, des drageons… mais aussi des plantes dont vous ne voulez plus. Il est possible d’échanger des plantes contre des savoir-faire, concernant des techniques de jardinage par exemple. Parfois, on peut vendre ou acheter mais ce n’est pas dans la philosophie de la bourse aux plantes.
  • de rencontrer d’autres jardiniers passionnés et de passer un moment convivial,
  • de revenir avec des nouvelles plantes à moindre frais,
  • de partager des connaissances, des expériences de jardinage,
  • de découvrir de plantes inconnues ou oubliées,
  • de dénicher des plantes introuvables dans le commerce.

Ces événements sont organisés par des associations, des collectivités ou des particuliers et le plus souvent, c’est gratuit.

Voici quelques conseils pour bien échanger vos plantes et être prêt pour le jour J

Pour proposer des plantes à l’échange :

  • Prévoyez plusieurs types de plantes : des vivaces ou arbustes de culture facile, à la portée des débutants mais aussi des plantes moins courantes qui raviront les jardiniers expérimentés et constitueront une bonne monnaie d’échange avec les passionnés. Évincez celles qui, trop dynamiques, posent problème dans votre jardin (celles qui drageonnent beaucoup ou se ressèment à outrance), ce serait un cadeau empoisonné !
  • Anticipez et préparez les plantes à échanger plusieurs semaines voir plusieurs mois à l’avance pour que les plantes soient bien enracinées et offrent une bonne reprise. Pour ce faire, pensez à garder tous vos surplus, vos excédents de semis ou les semis spontanés, divisions, etc. Par contre, si vous voulez proposer des plantes en racines nues en automne, attendez le dernier moment pour les prélever.
  • Fournissez le maximum d’information : essayez de mettre les noms, en français et si possible en latin, avec le nom du genre, de l’espèce et de la variété, si vous la connaissez (cherchez sur Internet ou demandez de l’aide sur les réseaux sociaux ou les forums jardins) sur chaque godet ou pot (si vous n’avez pas d’étiquettes, découpez-en dans des bouteilles de lait et utilisez un marqueur à pointe fine indélébile pour écrire le nom). Pour échanger des graines, récoltez puis mettez en sachets étiquetés avec le nom et si possible la date et le lieu de récolte. Vous pouvez noter quelques informations sur la plante et quelques conseils pour le semis afin d’aider les jardiniers débutants. Si vous n’avez pas de sachets, vous pouvez les fabriquer en papier, très facilement, vous trouverez des tutoriels sur Internet. S’il s’agit de plantules issues de semis, notez la date du semis et la couleur si vous la connaissez.
  • Soignez le conditionnement et le transport : pour transporter des plantes en racines nues, des boutures racinées sans dommage, disposez-les dans du papier journal ou de l’essuie-tout, sans trop serrer et manipulez-les avec délicatesse. Si vous n’avez pas de godet ou de pot, recyclez des pots de yaourts ou de fromage blanc, le cul de bouteilles plastiques, des boîtes de conserve (tout cela percés pour que vos plantules ne s’y noient pas), des rouleaux de papier toilette, des barquettes ou des boîtes à œufs pour les semis. Arrosez vos godets avant de partir et prévoyez un petit pulvérisateur si la journée s’annonce très chaude (utile pour les boutures et les jeunes semis). Enfin, prévoyez des cagettes ou des cartons pour le transport à l’aller et au retour !
  • Pour adopter de nouvelles plantes en toute sérénité :
  • Prenez le temps de discuter avec les participants pour en savoir plus sur les besoins de la plante, son comportement… C’est souvent la meilleure façon de savoir si elle se plaira dans votre jardin mais aussi de se faire de nouveaux amis jardiniers !
  • Soyez vigilant et n’échangez pas de plantes maladives ou de mauvaises qualités  
  • Prévoyez un stylo, un bloc-note et des étiquettes à remplir sur place ! C’est toujours utile pour noter des noms de plantes ou des conseils.

https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/ficheconseil/troc-ou-bourse-aux-plantes-nos-conseils-pour-sorganiser

NdR71 : des graines saines, naturelles et des idées sur le site de l’association Kokopelli :

https://kokopelli-semences.fr/fr/

Le blog Kokopelli :

https://blog.kokopelli-semences.fr

Nous avons relayé les écrits et informations du fondateur de Kokopelli Dominique Guillet depuis 2011 sur le blog Résistance 71. A lire ici 

MaJ 3 mai 2022 : Vidéo Greg Reese
« Big Pharma va contrôler l’alimentaire » :

fermes-verticales_GMO
Fermes verticales hors sols…

IA_agriculture
et IA : le cauchemar alimentaire dystopique de demain…

17 Réponses vers “Crise et tyrannie alimentaires : Refuser les fermes verticales citadines pour un retour à une agriculture traditionnelle…”

  1. RATUMA Says:

    VIVE le marché et les producteurs locaux – vive le LOMBRICOMPOST (et moins de viande ce serait pas mal)

    • la fin de la viande c’est justement dans le programme de Bill Gates
      645
      il distribue des tests PCR faux positifs pour abattre les animaux

      ou les incendies des fermes causés par le linky

      et les poules qui arrêtent de pondre à côté d’antennes relais

      la viande contient du zinc , fer et des protéines et acides aminés nécessaires pour le bon fonctionnement de l’être humain

      voilà pourquoi l’élite mange de la viande et veut interdire les gueux d’en manger

  2. et le stockage des récoltes dans des lieux sécurisés sans objets connectés est important

    Bill Gates le hackeur met le feu aux usines alimentaires par le piratage des ondes chauffant les circuits électriques

    comment les ondes électromagnétiques peuvent détruire les circuits électriques à distance et causer des incendies grâce aux compteurs intelligents récepteurs dans les usines alimentaires
    https://www.etresouverain.com/le-fbi-met-en-garde-contre-des-cyberattaques-ciblees-sur-des-usines-alimentaires-apres-une-serie-dincendies-mysterieux/#comment-3905

  3. la chose la plus raisonnable est de cultiver aux parterres des immeubles avec l’acceptation des voisins et du bailleur

    à Marseille, ils ont créé une association composé des voisins d’immeuble pour cultiver le parterre

    les flics fachos de Marseille ont essayé de coffrer l’un des membres les plus actifs jardinier potager de l’association en essayant d’exploiter ses origines arabes contre lui, ils n’ont pas réussi grâce au soutien de l’association qui a prouvé son innocence

    et un journal a même fait honneur à ce martyr en disant que son potager permettait de lutter contre la délinquance, en faisant le pied nez à cette flicaille fachiste qui arrête les français au faciès basané pour rien
    https://basta.media/Quand-l-ecologie-populaire-permet-de-lutter-contre-la-desesperance-sociale-et

  4. hors sujet
    ne pas prendre des médocs et autres produits chimiques avec du pamplemousse
    cela peut vous tuer car le pamplemousse augmente la concentration dans le sang des médocs ou produits chimiques
    https://www.medisite.fr/medicaments-et-risques-sante-la-liste-des-medicaments-a-ne-pas-prendre-avec-du-jus-de-pamplemousse.1526201.70.html

  5. kokopelli est excellent mais ils ne font pas toutes les graines

    vous pouvez trouver d’autres graines ici comme le phylianthus niruri (chanca piedra) plante médicinale qui casse les cailloux des reins et sauvent les reins des calculs biliaires
    https://www.rarepalmseeds.com/index.php?route=product/search&search=pamplemousse

  6. « L’Iran lance le rationnement alimentaire couplé à un système d’identification biométrique

    L’Iran devrait être le premier pays à mettre en place un système de rationnement alimentaire fondé sur de nouvelles cartes d’identité biométriques.

    Là où les passeports vaccinaux ont échoué, les passeports alimentaires seront désormais acceptés avec empressement par les personnes affamées qui ne peuvent pas supporter la hausse rapide des prix alimentaires. Il s’agit de la réalisation d’un programme de longue date de la clique Rockefeller/ONU/Davos.

    Comme l’a dit Kissinger, « contrôlez la nourriture et vous contrôlerez les gens ». »
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/05/19/liran-lance-le-rationnement-alimentaire-couple-a-un-systeme-didentification-biometrique/?unapproved=210836&moderation-hash=7b79315d0239bc50616a187241206e1b#comment-210836

    Il aurait été préférable d’ajouter
    l’Iran urbanisée à 76% lance le rationnement alimentaire couplé à un système d’identification biométrique

    comme cela les gens voient bien le lien entre le pourcentage d’urbanisation et le programme de davos de Klaus Schwab

    et voit que le plan n’aurait jamais pu se dérouler sans un fort taux d’urbanisation de la population iranienne

    donc que ce sera la même logique appliqué aux autres pays

    l’Italie qui parle aussi de rationnement alimentaire, est urbanisée à 71,04%
    https://www.statista.com/statistics/270471/urbanization-in-italy/
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/03/25/le-bankster-mario-draghi-premier-ministre-italien-propose-de-rationner-essence-et-denrees-alimentaires/

    et la France est urbanisée à 80,98%! donc 80,98% de la population est citadine.
    maintenant vous comprenez pourquoi ils cherchent à atteindre un taux d’injections OGM de 80%
    https://www.statista.com/statistics/270340/urbanization-in-france/
    https://www.bfmtv.com/sante/infographie-calendrier-nombre-de-doses-injectees-le-point-sur-la-campagne-de-vaccination-en-france_AN-202104210360.html

    parce que leur plan d’oppression pour la piqouze forcé ne peut marcher que pour les citadins, d’où le fait que 80% de citadins= 80% de la population française piqouzée de force via chantage de tickets de rations, fin du cash, monnaie numérique, dictature biométrique, etc…

    n’oublions pas que le but du confinement c’est d’appauvrir les paysans pour les forcer à céder leurs terres et à devenir citadins

    en effet, c’est le gouvernement le vrai propriétaire de terres vu que les paysans sont obligés de payer des taxes foncières et autres pour garder leurs terres

    d’où l’intérêt d’une révolution pour faire que les français soient les vrais propriétaires de leurs terres, et non à l’Etat qui peut le leur enlever à tout moment

    voilà pourquoi Klaus Schwab compte voler les terres agricoles en forçant les ruraux à la piqouze
    voilà pourquoi l’association des maires ruraux de France rêvent de la piqouze obligatoire dans les campagnes et ailleurs, pour tous
    https://www.20minutes.fr/politique/3079815-20210708-vaccination-president-association-maires-ruraux-france-favorable-vaccination-obligatoire-tous

    parce que les ruraux ne font que 20% de la population française, et dispersés, isolés, à travers tout le territoire français, ils sont une proie facile pour les attaques organisées militaires
    évidemment leurs assassinats par les mercenaires des multinationales sont camouflés en suicide
    https://www.francetvinfo.fr/societe/un-agriculteur-se-suicide-tous-les-deux-jours_1670371.html
    https://gregtabibian.com/video-le-paysan-qui-resistait-a-son-expropriation-tabasse-chez-lui-et-laisse-pour-mort/ (source censurée)
    https://jeune-nation.com/actualite/actu-france/25281-mafia-politico-footballistique-un-paysan-lyonnais-violemment-agresse-a-lyon

    cela ne serait pas le cas si 80% de la population française était ruralisée à la place.

  7. on peut faire pousser 16 légumes différents sur 1.2m de longueur * 1,2 m largeur
    https://www.radins.com/shopping/maison/que-peut-on-planter-dans-un-potager-en-carres/4006

    50 cm de profondeur pour les plus gourmands
    https://green-hero.info/comment-reussir-potager-appartement/

    donc l’idéal c’est 1 bac roulant de 50 cm de profondeur et 1.2*1.2 de surface donc 1.44 m carré pour faire pousser 16 légumes différents

    on peut mettre un bac de dimension identique en superposition à l’autre via des barres solides comme cela, on pourra faire pousser 32 légumes sur un espace de 1.44m2 dans son appartement

    mais le problème c’est le bricolage

    ou d’acheter ce genre de truc roulant pour faire pousser 32 légumes en meme temps avec suffisamment de terres pour qu’elles soient nutritives

    et j’ai cherché partout je n’ai pas encore trouvé ce schéma idéal que je me suis mis en tête.

    je regrette de ne pas avoir appris à bricoler

    je me rends compte que le bricolage est indissociable d’un bon rendement de potager en appartement

  8. Je suis tombé sur un article intéressant
    – il contient les légumes qu’on peut faire pousser en île de France, et indique qu’on peut cueillir des groseilles dans les forêts de fontainebleau, pas étonnant qu’ils ont interdit d’aller dans les forêts pendant les confinements de la famine et forcent les gens à être en quarantaine chez eux pour crever de faim

    – il contient le contact de gens prêts à vous conseiller pour bien planter en île de france
    https://www.semaille.com/fr/blog/fruits-legumes-iledefrance-paris-varietes-locales-semences-anciennes-n96

    peut être qu’il propose sur d’autres régions aussi, je n’ai pas encore exploré le site

  9. « Plus de 150 variétés de légumes portent le nom d’une commune d’Île-de-France.  »
    chou pommé plat de Paris
    carotte rouge à forcer parisienne,
    potiron jaune de Paris
    Le crosne
    le haricot sec dans les terres argilo-sableuses du sud-ouest francilien,
    le chou dans les terres argileuses du nord.
    : une dizaine de variétés de navets ont ainsi vu le jour en Île-de-France.
    Sur les 400 hectares de la Plaine de Croissy, Montesson et Chatou, on cultive navets, carottes et poireaux.
    Les 200 hectares de la Plaine de Bonneuil se spécialisent dans les choux, concombres ou pommes de terre.
    https://www.gpmetropole-infos.fr/lhistoire-du-legume-francilien-decryptee/

    faut que je trouve la liste exact des 150 légumes d’ile de france…
    si vous la trouver, pouvez vous la publier en commentaire ici?

    et faut faire des potagers sur de vrais terres pour qu’ils soient nutritifs…

    eux leur futur, c’est nous faire quelques bricoles sur un parking c’est ce qu’ils appellent bioponie pompeusement
    https://www.bfmtv.com/paris/replay-emissions/bonsoir-paris/sartrouville-un-parking-transforme-en-ferme-urbaine_VN-202203230613.html

  10. pas étonnant que les agriculteurs se suicident en masse https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/11/23/suicides-chez-les-agriculteurs-le-gouvernement-lance-une-mobilisation-collective_6103324_3224.html, si leurs exploitations sont petites, ils sont obligés de donner du fric au nouvel ordre mondial alors qu’ils ont déjà du mal à gagner leur vie et ne reçoivent aucune aide gouvernemental

    « Si vous exercez une activité agricole dont l’importance ne permet pas votre affiliation au régime de protection sociale des non salariés agricoles, vous êtes redevable, sous conditions, d’une cotisation de solidarité. »
    https://www.msa.fr/lfp/exploitant/statut-chef-exploitation

    on enlève le salaire à ces génocideurs de gouvernement et les donner aux agriculteurs à la place et la question est réglée

  11. la preuve que la famine est organisé, ils ont créé une organisation pour louer des terres agricoles aux agriculteurs en île de France, mais curieusement, cette organisation ne fait aucun appel à la candidature en ce moment
    https://www.aev-iledefrance.fr/offres-et-accompagnement/je-souhaite-minstaller-sur-des-terres-agricoles/

  12. dans le pire des cas, on peut bouffer des feuilles de pissenlit, cela pousse facilement partout en France, à tel point que c’est considéré comme une mauvaise herbe, mais au moins c’est une mauvaise herbe comestible qui a des vertus thérapeutiques pour les reins

    « Il faut savoir qu’un sol riche en potassium favorise la présence du pissenlit. Plus vous nourrissez le sol avec du compost ou du fumier décomposé et plus vous favorisez le bon développement des pissenlits
    A savoir : il faut savoir qu’un plant de pissenlit produit en moyenne 2500 graines qui sont viables dans la terre jusqu’à 30 ans et peuvent parcourir plusieurs kilomètres avec le vent. »

    voilà pourquoi les jardiniers du nouvel ordre mondial mettent des graminés dans la terre tous les jours pour empêcher les pissenlits de pousser et les faire disparaitre:
    »
    Ressemez régulièrement un mélange « graminées spécial pelouse » pour étouffer les pissenlits »
    https://www.jardinier-amateur.fr/reportages-jardin/le-pissenlit-plante-bio-indicatrice.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :