Ukraine : quand la pourriture va t’en guerre sioniste BHL s’affiche à Odessa avec un ex-commandant de bataillon néo-nazi (Aïdar), criminel de guerre (Al Manar avec RT)

MalcomX

BHL, le degré zéro de l’anti-philosophie et de l’inversion propagandiste. Cette pourriture de l’humanité paiera ses crimes en temps et en heure… Chaque chose en son temps …
~ Résistance 71 ~

Ukraine : BHL s’affiche à Odessa avec l’ex-commandant d’un bataillon (Aïdar) accusé de crimes de guerre

Al Manar avec RT

16 mars 2022

url de l’article original : https://french.almanar.com.lb/2277948

Le 15 mars, le militant franco-sioniste, Bernard-Henri Lévy, a revendiqué s’être affiché avec Maxim Marchenko, actuel gouverneur de la région d’Odessa. Ce dernier a dirigé pendant deux ans le bataillon Aïdar, une unité militaire ukrainienne accusée d’avoir commis des crimes de guerre dans le Donbass.

Dans une publication sur Twitter accompagnée de plusieurs hashtags – l’un d’eux signifiant «dénazifier Poutine» – Bernard-Henri Lévy s’est exprimé en ces termes : «Oui, bien sûr, je suis avec le gouverneur Maxim Marchenko. Un homme courageux. Je l’ai rencontré dans les tranchées du Donbass, où il combattait les chiens de guerre de Poutine qui attaquaient l’Ukraine. Aujourd’hui, il défend Odessa. Donc l’Europe et les valeurs démocratiques».

Le colonel Maxim Marchenko a été nommé gouverneur de l’oblast (région) d’Odessa, au sud-est de l’Ukraine, le 1er mars 2022.

De 2015 à 2017, il avait occupé le poste de commandant du bataillon Aïdar, une unité militaire spéciale formée de volontaires ukrainiens intégrée à l’armée de terre ukrainienne.

Ce bataillon avait été créé en 2014 pour mater l’insurrection des séparatistes de l’est ukrainien, qui refusaient de reconnaître les nouvelles autorités de Kiev, issues du coup d’Etat du Maïdan.

BHL_odessa
BHL & Marchenko à Odessa

Un bataillon de volontaires accusés d’exécutions, d’enlèvements, de vols…

Cette même année, un rapport d’Amnesty International intitulé «Ukraine : Abus et crimes de guerre commis par le bataillon de volontaires Aïdar dans le nord de la région de Lougansk» déclarait que les membres de ce bataillon avaient «été impliqués dans des abus généralisés, notamment des enlèvements, des détentions illégales, des mauvais traitements, des vols, des extorsions et possiblement des exécutions».

En introduction de ce rapport figure cette citation attribuée au «commandant du bataillon Aïdar», à savoir le prédécesseur de Maxim Marchenko : «Ce n’est pas l’Europe. C’est un peu différent… Il y a une guerre ici. La loi a changé, les procédures ont été simplifiées… Si je le décide, je peux vous faire arrêter tout de suite, vous mettre un sac sur la tête et vous enfermer dans une cave pendant 30 jours en vous soupçonnant d’aider les séparatistes.»

Le rapport d’Amnesty indique par ailleurs que la réglementation de Kiev sur les groupes de volontaires est peu contraignante et que leurs membres «agissent pratiquement sans surveillance ni contrôle».

L’ONG demande par conséquent à Kiev de clarifier le statut juridique et l’affiliation de ces bataillons et de les intégrer pleinement dans des «chaînes de commandement claires», de sensibiliser tous ses militaires au droit international et de mettre en œuvre des «enquêtes efficaces» sur les violations des droits de l’Homme.

L’OSCE avait également relevé des accusations de telles violations commises par le bataillon Aïdar. Comme le soulignait Newsweek en 2014, le bataillon Aïdar bénéficiait du soutien de l’oligarque ukrainien Igor Kolomoïsky, qui financerait aussi les bataillons de volontaires Azov, Donbas, Dnepr 1 et Dnepr 2, opérant sous les ordres de Kiev. Un mandat d’arrêt a été lancé en juillet 2014 en Russie contre le milliardaire pour avoir «organisé le meurtre de civils» en finançant ces combattants.

Et pour cause, les bataillons ukrainiens sont soupçonnés de nombreuses exactions. A titre d’exemple, comme le rapportait Newsweek, peu après la publication du rapport d’Amnesty International précité, étaient publié sur les réseaux sociaux des images de ce qui semble être les têtes coupées de deux civils.

La chaîne d’information russe NTV les avait identifiées comme étant des têtes d’otages rebelles. Peu de temps après, Pravilnoe TV – une chaîne d’information basée à Kiev – avait indiqué avoir parlé avec la mère de l’une des victimes, qui avait confirmé que son fils était un rebelle capturé lors de combats à Donetsk.

Elle avait également affirmé avoir reçu par la poste la tête de son fils dans une boîte en bois.

Bernard-Henri Levy avait apporté son soutien au coup d’Etat de 2014, qui s’était soldé par la chute du président Viktor Ianoukovitch, en se rendant notamment parmi les manifestants du Maïdan.

A la suite de celui-ci, les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (dans le Donbass, dans l’est ukrainien) avaient fait sécession, au regard notamment de la tonalité antirusse du nouveau pouvoir de Kiev.

S’en est suivi un conflit entre l’armée ukrainienne et les séparatistes, qui a fait plus de 13 000 morts en huit ans, dont de nombreux civils de cette région en majorité russophone.

Le 24 février 2022, le président russe Vladimir Poutine, après avoir reconnu l’indépendance des républiques du Donbass, a annoncé le lancement d’une opération militaire visant selon ses termes à «démilitariser» et «dénazifier» l’Ukraine.

Kiev et ses alliés occidentaux dénoncent cette offensive comme une guerre d’invasion.

Selon des chiffres de l’ONU en date du 15 mars, 636 civils sont morts depuis le début de l’intervention russe. Moscou assure viser exclusivement les infrastructures militaires, mais les autorités ukrainiennes font régulièrement état de victimes civiles.

= = =

Note de R71 : le bataillon Aïdar a été créé en 2014, groupe paramilitaire de forces ultra-nationalistes ukrainiennnes occidentales, proches du parti politique du “Secteur Droit” (néo-nazi). Intégré aux forces militaires ukrainiennes, il a été assigné aux alentours de Loughansk et a commis de nombreuses exactions répertoriées, arrestations arbitraires, passages à tabac et tortures de civils. Que BHL le “faiseur de guerre”, va t’en guerre des autres et en bon sioniste, en soit un fervent soutien n’a absolument rien d’étonnant. N’oublions pas non plus que ce même dégénéré s’afficha en 2014 sur les podiums de Maïdan, entouré de néo-nazis locaux notoires, protégé qu’il était par des milices néo-nazies déployées sur la place et qui furent instrumentales dans le carnage qui s’en suivit. Voir à ce sujet l’excellent documentaire d’Oliver Stone “Ukraine on Fire” (2016).

A lire aussi, ce document officiel de la DIDR de l’OFPRA française sur les violences en Ukraine des groupes ultra-nationalistes (doux euphémisme pour ne pas dire néo-nazis…) contre les populations séparatistes et autonomes du Donbass. Format PDF :
ukr_violences_groupes_ultranationalistes_0

Deux communiqués sur la guerre en Ukraine à diffuser sans modération :

QR_inventaire

tyrannie_rebellion
« Quand la tyrannie devient loi…
La rébellion devient un devoir »

ukraine2014

15 Réponses vers “Ukraine : quand la pourriture va t’en guerre sioniste BHL s’affiche à Odessa avec un ex-commandant de bataillon néo-nazi (Aïdar), criminel de guerre (Al Manar avec RT)”

  1. MERCI pour cet article – terrible de ne pouvoir le dire haut et fort sans être taxée de sale nom ….

    • Rien à foutre de toutes ces conneries de protection/refuge factice !…. La vérité resplendit et brille à la lumière…
      Une pourriture est une pourriture, sioniste, nazie, juive, chrétienne, musulmane ou autre… et le devoir du juste est de non seulement dénoncer tout ça, mais combattre la pourriture, assainir le monde… c’est une manœuvre de salubrité publique ! 😉

  2. Et en même temps, les cons se sont mis sur orbite tous seuls !

    Mira ; Des politiciens européens demandent le prix Nobel de la paix pour … Zelensky…

    Si si !

    Le prix nobel de la paix, qui a toujours été très idéologique, s’est fortement discrédité ces dernières années. Il pourrait toucher le fond si l’appel de politiciens européens, principalement hollandais, était entendu et que Zelensky puisse même être nominé. D’un autre côté, ce serait la parfaite illustration de ce monde et de sa vision de la « paix ».

    Le prix nobel de la paix a été initialement prévu pour récompenser « la communauté ou la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ».

    Dans ce cadre, des politiciens européens appellent à la nomination de Zelensky et du peuple ukrainien dans une lettre ouverte adressée au Comité du prix Nobel.

    Source Réseau International

  3. Et Vlad nous repaSSe l’éponge…

    L’armée russe a utilisé des missiles hypersoniques pour la première fois dans l’opération spéciale ► https://reseauinternational.net/larmee-russe-a-utilise-des-missiles-hypersoniques-pour-la-premiere-fois-dans-loperation-speciale/

    Voilà, voilà, voilà…

  4. BHL himself = Attention ça pique, ça tache et ça fait saigner les yeux et les oreilles…

    • Tout ce qu’il fait et dit est une inversion orwellienne, quand cette pourriture mentionne ces mots, ils veulent dire : esclavage, inégalité, haine.
      Il a trouvé son créneau dans la doctrine de l’inversion systématique. Ce mec est un dégueulis ambulant, rien d’autre pour le qualifier.

  5. […] R71 à propos de BHL à Odessa : Tout ce qu’il fait et dit est une inversion orwellienne, quand cette pourriture mentionne ces mots (LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ), ils veulent dire : esclavage, inégalité, haine. Il a trouvé son créneau dans la doctrine de l’inversion systématique. Ce mec est un dégueulis ambulant, rien d’autre pour le qualifier. […]

  6. groovegroove19 Says:

    Excellent article sur la pourriture innommable ! Je me suis permis de le partager sur YT .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :