« Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique » Robert F. Kennedy Jr (Chapitre 8)

RFK_RealFauci

Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique

Larges extraits

Robert F. Kennedy Jr

Skyhorse Publishing, novembre 2021, 450 pages

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Janvier 2022

La présentation de ce projet de traduction (Résistance 71)

Introduction

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4

Chapitre 5

Chapitre 6

Chapitre 7

Chapitre 9

Chapitre 10

Chapitre 11

Chapitre 12

Chapitre 8 La malfaisance blanche : les atrocités africaines du Dr Fauci

Note des traducteurs :
Chapitre intéressant détaillant les méandres des turpitudes du dr Fauci pour tester en toute impunité en Afrique et notoirement en Ouganda ses médocs de prédilection et la corruption systémique mise en œuvre pour toute cette opération anti-SIDA et sa conclusion. Nous traduirons le début pour planter le décor et la conclusion du chapitre, les détails étant à lire dans le livre.

-[]- Comme le fait remarquer Vera Sharav, le racisme est une caractéristique intégrée à l’autoritarisme médical et l’expérimentation humaine. Le biologiste moléculaire Harvey Bialy, éditeur de la revue Nature Biotechnology a observé que la toile de fond raciale subtile et la bigoterie sexuelle ainsi que le harcèlement, sont les attributs très distinctifs de la recherche sur le SIDA : “La terrifiante fascination de la contagion fut amplifiée par le narratif officiel que la maladie avait pour origine l’Afrique et des Africains faisant des trucs bizarres avec des singes et qu’elle s’est propagée sur Haïti, vous savez ce royaume du vaudou et aussi que la sexualité dépravée des homosexuels a attiré la maladie aux Etats-Unis.

[…]

A partir de juin 2003, le NIH et le NIAID avaient mis en place 10 906 essais cliniques dans 90 pays du monde et la branche pionnière du dr Fauci, nouvellement rebaptisée DAIDS (pour Division of Acquired ImmunoDeficiency Syndrome), testait de nouvelles concoctions toxiques dans quelques 400 essais cliniques aux Etats-Unis et dans le monde. Les PI du dr Fauci ciblaient les nations en voie de développement qui n’avaient pas les structures institutionnelles suffisamment fortes pour protéger leurs citoyens appauvris des pratiques abusives de puissantes multinationales pharmaceutiques. D’après Vera Sharav, le dr Fauci demanda au NIAID et ses associés de l’industrie pharmaceutique de déplacer les études risquées et controversées à l’étranger, “parce que là-bas, ils pouvaient faire des trucs avec lesquels ici aux Etats-Unis, ils auraient bien du mal à ne pas être inquiétés…

[…]

L’Afrique a été une colonie pharmaceutique depuis plus d’un siècle. C’est l’endroit de prédilection pour les entreprises cherchant des officiels de gouvernement coopératifs, des populations obéissantes, les coûts les plus bas d’enrôlement par patient et une supervision médiatique et régulatrice des plus laxistes. Des volontaires quasi illettrés, soumis, impuissants et si nécessaires, sacrifiables, permettent aux PI de Big Pharma de gérer administrativement toute erreur ayant parfois des conséquences catastrophiques.

[…]

L’art et la manière avec lesquels le dr Fauci a obtenu le droit d’exploitation de la FDA pour l’AZT en 1988 avait lancé une véritable ruée vers l’or sur les médicaments contre le SIDA. Le nevirapine était le médicament tête de pont du géant allemand de la pharmacie Boehringer Ingelheim pour la course au remède “miracle”. Boehringer avait apparemment déniché ce nevirapine dans la même poubelle toxique où Burroughs Wellcome avait dégoté son AZT. Les régulateurs canadiens avaient rejeté le nevirapine en 1996 et 1998 à cause de sa très haute toxicité et son efficacité plus que douteuse.

[…]

Au début des années 1990, le dictateur ougandais Yoweri Museveni, déroula le tapis rouge pour Big Pharma. L’Ouganda devint une des nombreuses nations africaines recherchant l’argent facile de ce business lucratif des essais cliniques en faisant de son peuple une ferme à cobayes pharmaceutiques pour ce business des essais cliniques en plein boum.

En 1997, l’Ouganda accorda au PI du dr Fauci et de la John Hopkins Medical School, le dr Brooks Jackson, la permission de pratiquer des essais cliniques avec le nevirapine à Kampala.

[NdT : s’ensuivent ici 16 pages des détails de toute l’opération, de la corruption, de la falsification de données et des conséquences désastreuses sur les humains s’étant prêtés aux essais… De ce système émergea un lanceur d’alerte interne, le Dr Fishbein, qui déposa plainte contre le NIH en mars 2004, nous reprenons le narratif à ce moment et juste avant la conclusion du chapitre]

[…]

Le Dr Fishbein se plaça sous le système de protection des lanceurs d’alerte et demanda une enquête approfondie du congrès sur la corruption au grand large du NIAID.

[…]

En mai 2004, sous la pression des législateurs, le NIH s’est accordé pour recevoir une enquête de l’Institute of Medicine (IOM) pour son HIVNET 012 [NdT : nom de code donné par le NIAID à ses essais sur le nevirapine en Ouganda]. Cet institut est une branche de la National Academy of Sciences, indépendant du congrès et un conseiller de confiance sur les affaires scientifiques. L’IOM rassemble régulièrement des panels de scientifiques de haut niveau pour superviser et réviser la science des agences gouvernementales.. La présomption est celle qui veut qu’alors que les industries régulées capturent et compromettent facilement les agences fédérales, l’IOM est incorruptible. Les membres de l’IOM ne travaillent ni pour l’industrie, ni pour le gouvernement et le congrès des Etats-Unis s’attend à recevoir la merde brute, si elle existe, de l’IOM.

Mais, déjà à cette époque, le dr Fauci avait déjà compris comment contrôler l’IOM avec des fils invisibles. Les législateurs de Capitol Hill, D.C ne comprirent jamais que les PI du dr Fauci dominaient le panel de l’IOM qui s’assembla pour enquêter sur ses malversations. Six des neuf membres étaient des personnes qui recevaient des fonds du NIAID, qui faisaient alors des essais pour le dr Fauci, ces gens recevaient des bourses allant de 120 000 à 2 millions de dollars. L’étude de l’IOM sur les accusations du Dr Fishbein fut, de manière bien prévisible, un autre de ces blanchiments. L’IOM adopta de manière stratégique un mode d’enquête très restrictif qui n’a pas inclus les scandaleuses mal-pratiques de l’agence en Ouganda et dans l’état du Tennessee. Le 7 avril 2004, le panel de l’IOM rapporta ses trouvailles et déclara que les données du HIVNET 012 devraient être considérées comme valides. Le même jour, le Dr Fishbein reçut une lettre l’avertissant de la fin de ses fonctions.

[…]

Dans le même temps, une revue interne du NIH tenue secrète sur les essais du nevirapine confirma les pires accusations du Dr Fishbein au sujet du dr Fauci et du HIVNET 012. le 9 août 2004, la Dr Ruth Kirschstein, conseillère de Zerouhni, envoya les résultats de son enquête au directeur du NIH. Elle avertissait que les efforts du dr Fauci pour virer le Dr Fishbein donnait au mieux, “l’apparence de représailles” contre l’intéressé et elle ajouta que “Il est clair que [la branche du SIDA du dr Fauci] est une organisation trouble et que la plainte du Dr Fishbein “n’est clairement que l’amorce de problèmes plus profonds”. Zerhouni resta silencieux sur ces résultats incriminants des enquêtes internes de l’agence. Défiant le sénat, il licencia le Dr Fishbein le 4 juillet 2005.

A la suite  de son licenciement, le Dr Fishbein amena son cas devant le Merit Systems Protection Board (MSPB), assurant la protection contre toute représailles dans le cadre de la loi sur les lanceurs d’alerte. Le MSPB réinstalla le Dr Fishbein dans ses fonctions après avoir conclus que son licenciement était une “mauvaise rétribution”. Il était néanmoins très clair que le Dr Fishbein n’avait plus aucun futur au NIH. Il négocia donc un accord de fin de contrat. Les termes de cet accord entre le Dr Fishbein et le NIH sont secrets et l’accord lui-même lui interdit d’en discuter publiquement ou en privé des termes.

Le Dr Fishbein m’a dit que malgré sa victoire nominale, de principe, le dr Fauci a continué à le punir de loin, au gré de conséquences et de connexions allant bien au-delà du NIAID. “Je n’ai pas pu trouver de travail dans la fonction publique de la santé pendant cinq ans.” dit le Dr Fishbein de la vendetta du dr Fauci. “tout le monde dans le domaine de la science est terrifié à l’idée de le contredire et de se le mettre à dos. Il est comme un caïd de la mafia, un Don, il contrôle tout et tout le monde dans le domaine de la santé publique.” Il ajouta : “Il arrose avec tellement de fric aux alentours et tout le monde sait qu’il est vindicatif. J’avais un ami qui m’a dit ‘Je ne peux pas prendre le risque de t’employer parce que je ne peux pas me permettre le courroux de Fauci.’ Ceci fut ma première rencontre avec la “cancel culture”, la culture de l’annihilation.”

Il se rappela : “J’avais quitté le secteur privé et pris le boulot au NIH parce que je voulais faire du service public. Mais j’étais très naïf. Je croyais que le gouvernement pouvait trouver des solutions et que la justice prévaudrait toujours. Mon expérience dans cette Division du SIDA (DAIDS) m’a vraiment ouvert les yeux sur le comment le système opère réellement. Le budget fédéral est un vaste trou qui nourrit les intérêts de quelques groupes. Mais si vous devenez clairvoyant de tout cela, que vous en parlez et que vous vous retrouvez du mauvais côté de quelqu’un de vraiment très puissant, alors ils voudront votre peau. La meute des avocats œuvrant pour le gouvernement est à vos trousses et ils ont des ressources illimitées pour vous crâmer. La vérité n’est pas de leur côté, mais ils peuvent vous balancer quelque obstacle que ce soit et vous ne pouvez obtenir justice parce que les frais de justice et le temps vont vous pomper toute vos ressources, jusqu’à votre dernier dollar. Le système n’est pas fait pour aider la partie accablée. Je n’ai pas pu forcer Fauci à faire une déposition. Il était bien trop occupé à donner des interviews et à recevoir des récompenses. Il n’y eut jamais de conséquences pour les perpétrateurs de ces crimes. Ils ont continué leurs carrières tandis que moi j’ai du recommencer de zéro. S’ils sont déterminés à ruiner votre vie, ils peuvent le faire.

Farber est aussi désenchantée : “Ils lâchent une telle violence sur votre existence si vous les exposez. Vous ne marchez plus jamais de la même façon. Ils vous font ressentir comme si vous étiez mort, totalement dévalué. Ils ont mis beaucoup d’argent dans ces campagnes pour attaquer mon article. Ce fut nucléaire. Leur croisade pour me discréditer et me détruire a eu des effets permanents sur ma vie. Mais vous savez quoi ? Je n’ai pas été assassinée. Joyce [Hafford] l’a été. Je pense à elle tout le temps.

Et les vrais perdants dans toute cette bataille, furent les millions de femmes africaines et les bébés qui furent forcés de prendre du nevirapine, un médicament qui non seulement ne prévient pas du SIDA mais rend très malades et tue les personnes qui en prennent.  En fin de compte, le dr Fauci a réussi à bidouiller des essais cliniques, à cacher une triche systémique catastrophique et à manipuler les politiques pour faire accepter son médicament dangereux et inefficace sur le marché : le nevirapine.

En mars 2005, le Dr Valendar Turner, chirurgien  du ministère de la santé de Perth en Australie Occidentale, fit remarquer dans une lettre au magazine Nature : “Aucune des preuves disponibles concernant le nevirapine ne proviennent d’essais dans lesquels le médicament fut testé contre des placebo. Pourtant, comme l’a dit l’auteur principal de l’étude, un placebo est la seule façon pour un scientifique d’évaluer l’efficacité d’un médicament avec une réelle assurance scientifique.

Le Dr Turner a observé que “le ratio de transmission du VIH par le groupe du HIVNET 012 est de 13,1% et que ceci est au dessus du ratio de transmission de base. Le résultat de la transmission du VIH est supérieur au ratio de 12% rapporté dans une étude prospective préalable sur 561 femmes africaines n’ayant reçu aucun traitement antiviral. Ce de facto devient le groupe placebo.” Donc, tout ce qu’a fait le médicament de Fauci est d’aggraver plutôt que d’empêcher la transmission du VIH chez tous ces bébés africains qu’il prétendait sauver.

Farber argumente que, sous le dr Fauci, l’échec des chercheurs de proprement contrôler au moyen d’un groupe placebo “est peut-être la caractéristique primordiale de la recherche sur le SIDA en général.” Le trucage statistique pour se débarrasser du groupe de contrôle placebo inerte allait devenir un outil utilisé par Fauci pour obtenir des accords de mise sur le marché de centaines de nouveaux médicaments et vaccins et ce, du SIDA au COVID.

D’après Farber, “Il n’y avait pas de groupe placebo, ainsi les résultats des essais cliniques du HIVNET 012 sont un trucage statistique, un spectacle d’ombres chinoises, dans lequel le succès est mesuré à l’encontre d’un autre médicament et non pas en référence à un groupe placebo, qui est et demeure l’étalon or en matière d’essais cliniques.

[…]

Finalement, durant tout ce temps du dr Fauci au NIH, le Dr Zeke Emmanuel fut le directeur du département de bioéthique (DOB), le comité de supervision éthique de tout le NIH. L’adjointe d’Emmanuel fut l’épouse de Fauci, Christine Grady. En 2012, Grady est devenue directrice du DOB. Le département supervise la bioéthique des essais cliniques de toutes les succursales du NIH [dont le NIAID], incluant les responsabilités de supervision de problèmes éthiques dans des essais cliniques commissionnés par son mari, comme ceux sur les médicaments nevirapine et proleukin.

Grady a reconnu dans un entretien avec le magazine Vogue qu’elle était au courant de la réputation de Tony Fauci comme étant une personne très intimidante dès lors de leur première rencontre en 1983. “Tout le monde avait peur de lui et quand je l’ai vu la première fois, j’ai pensé : ‘De quoi parle t’il ? Il est jeune, charmant et ne paraît pas être intimidant ni faire peur.

Avoir à faire avec Tony Fauci, c’est comme avoir à faire avec le crime organisé”, dit le Dr Fishbein. “Il est comme un véritable parrain. Il a des connexions partout. Il arrive toujours à avoir des gens à qui il a donné de l’argent dans des positions de pouvoir important de façon à ce qu’il puisse toujours faire prévaloir sa façon, sa voie, qu’il puisse toujours avoir ce qu’il veut. Ces connexions lui donnent le pouvoir ultime de pouvoir tout arranger, de contrôler chaque narratif, d’échapper aux conséquences, et de pouvoir balayer toute la merde et les cadavres sous le paillasson, de terroriser et de détruire quiconque le double et expose sa malfaisance.

NdT: Compagnons, lecteurs, le chapitre 9 est long et très dense en information, cela prendra du temps à le publier, merci de votre patience et votre compréhension…

menace_nonvax

33 Réponses vers “« Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique » Robert F. Kennedy Jr (Chapitre 8)”

  1. Gaudefroy Says:

    Les chapitres 1 à 8 concaténés en epub pour liseuse :
    https://www15.zippyshare.com/v/3E6S6eVP/file.html

    La sortie de la traduction intégrale du livre est repoussée au 23 février.

  2. Tenez, cette info que l’on m’a transmise : Un juge de la Haute Cour décide que les parents n’ont pas besoin de connaître le nombre d’enfants morts à cause du vaccin Covid-19, car ils sont trop stupides pour comprendre les données.

    Les parents se sont vu refuser le droit de connaître le taux de réactions indésirables au vaccin Covid-19 chez les enfants.

    Un juge de la Haute Cour britannique s’est rangé du côté de la politique gouvernementale visant à garder secret le nombre d’enfants ayant subi des effets indésirables – y compris ceux qui sont décédés – à la suite de la vaccination.

    Source ► https://dailyexpose.uk/2022/02/01/judge-decides-kids-covid-vaccine-deaths-confidential/

    Donc, En Angleterre, une maman a voulu connaître le taux de réactions indésirables à la vaccination contre le Covid-19 chez les enfants, pour prendre une décision éclairée. Personne ne voulant lui donner, elle a porté l’affaire en justice devant la Haute Cour… Mais le juge Jonathan Swift a rejeté la demande, arguant que les parents n’avaient pas la capacité d’interpréter correctement les données. En fait on est trop cons quoi…..

    Espérons qu’elle n’en restera pas là et que d’autres se joindront à elle pour faire tomber cette DICTATURE COVIDISTE !

    • Anarchix Says:

      pas « vaccin » ou « vaccination » Jo.. mais injection ou injection OGM transgénique. La sémantique a toute son importance dans cette affaire, ne pas jouer le jeu de l’oligarchie en adoptant son vocabulaire. Il ne s’agit pas de « vaccins » mais d’injections OGM à ARNm expérimentales. Il faut que les injectés comprennent une fois pour toute qu’ils/elles sont des COBAYES, rien d’autres et que le but n’est en rien de prévenir ou de guérir quiconque de quoi que ce soit.
      😉

      • Gaudefroy Says:

        En lisant le Littré (1863) :

        INOCULATION

        Action de communiquer artificiellement une maladie contagieuse, en introduisant un virus ou principe matériel de maladie dans le corps.
        L’inoculation passa de Constantinople à Londres en 1721 et à Paris en 1755.

        INOCULATEUR

        Praticien de l’inoculation.

        INOCULISTE

        Partisan de l’inoculation.

        INJECTER

        Remplir d’un liquide à l’aide d’une seringue une cavité quelconque. Injecter les veines, les artères.
        Injecter les vaisseaux lymphatiques avec du mercure. Injecter un cadavre.

        INJECTION

        Le liquide que l’on injecte comme remède.

        VACCIN

        Lat. vaccinus, qui appartient à la vache, de vacca, vache.

        Virus vaccin, virus particulier, doué de la propriété de préserver de la variole, ainsi appelé parce qu’il a été recueilli primitivement dans des pustules qui surviennent quelquefois au pis des vaches.

        (Ne devrait donc rester qu’un adjectif et non remplacer par abus le terme inoculation.)

        VACCINE

        Signifie d’abord une maladie particulière de la vache, puis opération par laquelle on inocule le virus vaccin puis le fait d’être immunisé… au point de se confondre avec vaccination et immunisation.

        (Ne devrait donc rester qu’un substantif et non remplacer par abus le verbe immuniser.)

        VACCINELLE ou VACCINOÏDE

        Terme de médecine. Nom donné à des éruptions cutanées pustuleuses, de nature et d’apparence vaccinales, que l’insertion du virus vaccin produit quelquefois chez des individus qui ont eu précédemment la petite vérole ou qui ont été déjà vaccinés.

        Ce sont effectivement seulement des injections.

      • Tu as totalement raison, mais ce ne sont pas mes mots, mes mots à moi sont juste = voilà pourquoi ça urge ; le reste sont les mots à Marcel en 4-4-2 qui est le premier, sauf erreur, à avoir révéler la demande officielle de l’immonde Bourla d’injecter les enfants de 6mois à 4ans !

  3. Voilà pourquoi ça urge ;

    Pfizer demande l’autorisation de vacciner les bébés à partir de 6 mois !

    Et dire qu’on était des complotistes…

    Dans le monde de l’industrie pharmaceutique il n’y a pas de petits profits et comme Omicron casse les bénéfices de Pfizer, ce dernier avance ses pions en déposant auprès de la Food and Drug Administration une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence du vaccin pour les 6 mois à 4 ans aux Etats-Unis.

    Pfizer et son partenaire BioNTech, les fabricants du vaccin, comptent bien rafler ce segment de marché qui pèse des milliards d’euros. Les bambins se verront injecter trois doses afin de participer à l’effort mondial pour lutter contre le covid, bien qu’ils n’en souffrent pas. Albert Bourla ne perd pas le nord : « Nous pensons que trois doses de vaccin seront nécessaires pour les enfants de 6 mois à 4 ans afin d’atteindre un haut niveau de protection contre les variants actuels et futurs. »

    Évidemment, dans un premier temps, la vaccination se fera sur la base du volontariat des parents jusqu’au moment où l’obligation pointera son nez sous condition de ne pas accepter les enfants dans les crèches… La boucle sera bouclée. Quand vous verrez Le Monde, Libération, 20 Minutes… titrer « Faut-il vacciner les enfants de moins de 5 ans ? » comptez un mois pour une autorisation du gouvernement français… à moins que les Français se réveillent de cette longue léthargie !

    Le Média en 4-4-2 ► https://lemediaen442.fr/pfizer-demande-lautorisation-de-vacciner-les-bebes-a-partir-de-6-mois/

    Quand assez est-il assez ???

  4. […] Chapitre 8du livre dynamite deRobert F. Kennedy Jr. ► La malfaisance blanche : les atrocités africaines du […]

  5. Transmis par RIEN ce jour ;

    Je pense que ça vient du Québec !

  6. Perso j’ai trouvé celle-ci ;

    Totalement d’actualité !

  7. Et je viens de trouver celle-là !

    Ôglandmaitre !

    • Comprendre aussi que Klaus Schwab est juste ça : un gland, un guignol mis en avant par ses maîtres et un système, une idéologie datant de plus de 200 ans. C’est passé par la malthusianisme (du cureton rosbif Thomas Malthus au XVIIIème siècle) au néo-malthusianisme / trans humanisme du XX_XXIème en passant par le darwinisme social du XIXème…
      Schwab est un pion, c’est tout le système qu’il faut abattre. Ne pas se tromper de cible !! 😉

      • Ah mais tout à fait !…
        Pour moi, en voyant cela, j’ai pensé, c’est juste une tête de b*te ! Un gland qui se prend pour 1 Grand, 1 maitre du monde… Il n’a que l’importance qu’on lui donne, et le caricaturer en gros gland le remet à sa juste place, le gars !

  8. Beaucoup moins drôle de l’infâme Gilbert 2RAY ;

  9. Et cette tout dernière création de RIEN ;

  10. Hé ouais, et ça me rappelle furieusement ce qu’avait dit Russell Means que j’ai revu hier soir à la téloche sur ARTE dans le film de Raoul Peck…

  11. c’est la dictature de l’hygiène = dictature des nanoparticules graphène

    masque= nanoparticules graphène

    désinfectants aériens= nanoparticules graphène
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34313392/

    gel hydrooalcoolique = nanoparticules graphène
    https://www.graphenea.com/blogs/graphene-news/graphenea-starts-production-of-disinfectant-hydrogel

    gels hydrooalcoolique favoriseraient notamment l’absorption par notre peau de Bisphénol A et provoqueraient aussi des allergies, maux de tête…
    https://www.francetvinfo.fr/sante/gel-hydroalcoolique-des-effets-nocifs-en-cas-d-usage-intensif_1701183.html

    graphène dans les vax
    https://cv19.fr/2021/07/30/une-ancienne-employee-de-pfizer-confirme-la-presence-doxyde-de-graphene-dans-les-vaccins-covid/
    https://int.artloft.co/fr/democrate-graphene-comment-se-proteger-de-lempoisonnement-et-5g/

    le graphène transformé en antennes relais pour guider les nanoparticules (poussière intelligente) venant des autres sources masques des autres, vaccins des autres, gel hydrooalcique, désinfectant de l’air contenant le graphène

    ondes 5G+ graphène= teleguider toutes les nanoparticules de graphène poussières intelligentes vers les humains pour les intoxiquer de nanoparticules

    voilà pourquoi cela s’appelle poussière intelligente, car peut viser intelligemment les humains
    https://int.artloft.co/fr/les-nano-antennes-a-base-de-graphene-pourraient-elles-permettre-de-reduire-la-poussiere-de-smart/
    https://fr.prepareforchange.net/2017/12/08/nanopuces-et-poussiere-intelligente-le-dangereux-nouveau-visage-du-programme-des-micropuces-humaines/

  12. Le demi-Frère de Justin Trudeau dénonce l’Entier Complot contre l’Humanité. Vidéo.
    https://profidecatholica.com/2022/02/03/le-demi-frere-de-justin-trudeau-denonce-lentier-complot-contre-lhumanite-video/

    Juan Branco chez Eric Morillot dans son émission « Les Incorrectibles » : « Agnès Buzyn a monnayé son silence ! » Vidéo.
    https://profidecatholica.com/2022/02/03/juan-branco-chez-eric-morillot-dans-son-emission-les-incorrectibles-agnes-buzyn-a-monnaye-son-silence-video/

    les étudiants et prof en santé violent les étudiantes (un entrainement à la piqouze forcé des gens qui est un viol du corps humain aussi et laisser un traumatisme sur les étudiantes pour qu’elles piqouzent en vengeance de ce qu’elles ont du subir ?)
    https://profidecatholica.com/2022/02/03/agression-sexuelle-harcelement-le-calvaire-des-etudiantes-en-pharmacie/

    • un site catho qui dénonce des agressions sexuelles… « nom de dieu de bordel de merde ! » dirait « l’abbé / Jean Rochefort » de « Que la fête commence ! » Y aurait pas mieux comme source ?… 😀 😀

  13. […] et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique » Robert F. Kennedy Jr  ► Chapitre 8 – Malveillance blanche : les atrocités africaines du Dr […]

  14. […] créé cette image, ci-dessus, qui conclue ce chapitre. Le livre pour mémoire en contient 12 et R71 en a déjà traduit […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :