Paroles d’un grand résistant : discours de Hassan Nasrallah à l’occasion du second anniversaire de l’assassinat par l’empire de Qassem Soleimani

QS1

“J’appartiens à l’armée qui ne dort jamais et ne doit pas dormir de façon à ce que les autres dorment en paix. Que ma paix soit sacrifiée pour leur paix et qu’ils dorment paisiblement.”
~ Gen. Qassem Soleimani ~

Conclusion du discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 3 janvier 2022, à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de l’assassinat de Qassem Soleimani et d’Abu Mahdi al-Muhandis

Source : video.moqawama.org

Traduction : lecridespeuples.fr

9 janvier 2022

Transcription :

[…] La leçon sur laquelle je veux m’arrêter dans ce discours consacré à l’identification des assassins [les Etats-Unis] et des martyrs [Soleimani et al-Muhandis] est que le sang du martyr Qassem Soleimani, le grand et noble dirigeant, et le sang du martyr Abu Mahdi al-Muhandis, le grand et noble dirigeant, et le sang des martyrs qui ont été tués à leurs côtés, ce sang opprimé et combattant, les principes et les forces que représentent ces martyrs, tout ce qui fait leur identité en tant qu’hommes de Dieu, sincères, honnêtes, façonneurs de victoires, porteurs d’éveil, de conscience et d’enthousiasme dans cette Nation (arabo-musulmane), appellent avec force toutes les consciences, tous les cœurs et toutes les intelligences, dans tout le monde arabo-musulman, et s’écrient face aux peuples, aux élites, aux personnalités culturelles, aux hommes politiques, au commun des gens : « O les gens, notre sang versé vous déclare que votre véritable ennemi, le véritable tyran, le véritable despote arrogant, le véritable oppresseur, le véritable corrupteur, le cœur de l’agression, la base de l’occupation, l’origine de la corruption et de la tyrannie dans notre région est les États-Unis d’Amérique. C’est notre ennemi à tous, donc considérez-le comme un ennemi. » Tel est le message du sang pur versé à l’aéroport de Bagdad il y a deux ans. Et l’erreur stratégique fatale est de prendre l’ennemi pour un ami et de se précipiter vers lui (pour lui demander de l’aide), de se complaire à sa présence, et de mettre pour ainsi dire entre les mains de ces loups son épouse, ses enfants et ses nourrissons. Y a-t-il quelqu’un de raisonnable qui ferait une telle chose ? Le message vous invite à connaître vos ennemis et à les démasquer (pour ce qu’ils sont), à leur faire face et à ne pas se livrer à eux, à ne pas faire appel à eux mais à les combattre, à leur faire la guerre, à lutter contre eux de toutes les manières.

O mes frères et sœurs, ce sang nous affirme que tant que les États-Unis feront peser leur hégémonie sur notre région et que nous continuerons à les considérer comme des amis, l’oppression, la tyrannie et l’exploitation continueront, de même que l’occupation et les lignes rouges qui empêcheront la libération de nos terres, de nos lieux saints, de nos ressources, de nos choix et de nos richesses. Une partie de cette bataille est la bataille de la conscientisation (des masses), la bataille des médias et des réseaux sociaux. Il ne faut pas sous-estimer l’importance de cette bataille, qui transforme le combattant djihadiste honorable qui défend (ses terres, ses proches et ses biens) en terroriste, en bandit, en corrompu, en criminel, en voleur, en dealeur de drogue. Et l’absence de preuves (pour soutenir ces accusations calomnieuses contre les mouvements de résistance et les pays qui les soutiennent) ne leur pose aucun problème, pas plus que la contradiction avec les faits avérés. Ils n’ont aucun scrupule à mentir, mentir, mentir, mentir, mentir, même si leurs propos sont ridicules, grotesques et ont été révélés comme tels. Leur principe bien connu est de mentir, mentir, mentir, mentir, jusqu’à ce qu’on finisse par les croire.

MalcomX

A en croire les médias et les réseaux sociaux, l’ambassadeur américain à Bagdad est une colombe de paix, un partisan de la réconciliation, un défenseur de l’unité, et un facteur de stabilité en Irak. Et selon ces mêmes sources, Qassem Soleimani serait un criminel et un assassin dont la photo doit être brûlée. Bien sûr, ceux qui répandent ces mensonges sont très peu nombreux et leur présence est limitée, car ce sont des agents de l’ambassade américaine qui ne représentent en rien la volonté du peuple irakien. La volonté du peuple irakien a été exprimée (par les manifestations massives) après le martyre (de Soleimani et d’al-Muhandis), durant les deux dernières années et durant ces derniers jours. Mais en fin de compte, oui, il y a des efforts, il y a des armées électroniques (stipendiées). Ne croyez pas un mot lorsqu’on vous affirme qu’il y a des réactions massives sur les réseaux sociaux (en faveur de telle ou telle position pro-américaine) : ce ne sont que des mensonges ! En vérité, il n’y a que deux ou trois personnes derrière ces mouvements, qui lancent des armées (de bots) électroniques et manipulent les réseaux sociaux pour influencer (l’opinion) et impressionner les foules (avec des tendances fabriquées de toutes pièces). Ils ne représentent ni des centaines de milliers de personnes, ni des millions de personnes contrairement à ce qu’ils prétendent (alors qu’on peut tous voir des millions de personnes dans les manifestations dénonçant l’assassinat de Soleimani et al-Muhandis).

Jusqu’à présent, il faut rechercher les opinions et la volonté véritables des peuples, de la Nation (musulmane) et des gens (du quotidien) en dépassant les manipulations et les illusions. Beaucoup de données qui nous sont présentées dans les sondages, les estimations et les chiffres (publiés ici ou là) ne sont que des mensonges, et font partie de la guerre psychologique qui vise à égarer, accabler et désespérer (les opposants au projet américain). Certes, les croyants (véritables) en Dieu le Très-Haut et l’Exalté se moquent bien des nombres, et peu importe à leurs yeux s’ils sont une poignée ou beaucoup ; mais la plupart des gens se laissent influencer. Tout cela fait partie de la bataille que nous devons mener, médiatiquement, politiquement, sur le terrain, économiquement, sur les plans sécuritaire et militaire, etc. Telle est la véritable bataille qu’a imposée l’ennemi, avant et après le martyre (de Soleimani et al-Muhandis). Ce n’est pas nous qui avons imposé cette bataille.

Aujourd’hui, lorsque certaines personnes viennent nous dire « Vous, le Hezbollah, vous détruisez les relations du Liban avec les pays arabes et à l’international ». Nous serions la cause de la détérioration des relations du Liban avec d’autres pays. Mais de quels pays parle-t-on ? Des Etats-Unis, au sujet desquels j’ai rappelé, démontré et expliqué maintes fois (qu’ils sont notre plus grand ennemi, et la cause de la majorité de nos maux) ? Je ne remonte pas à l’histoire d’il y a plusieurs décennies, mais je parle de faits que les Libanais contemporains ont vécus, qu’il s’agisse des martyrs, des familles de martyrs, des prisonniers qui ont été libérés des prisons (israéliennes), des blessés, des maisons détruites, etc. Les traces des crimes américains et israéliens sont encore présents sous nos yeux, et les générations actuelles peuvent les constater. Ce sont les relations du Liban avec cet ennemi que vous nous accusez de détériorer ?

Permettez-moi de m’adresser spécifiquement aux Libanais. Tous les Libanais, ou plutôt la grande majorité des Libanais sont unanimes pour dire que Daech et les groupes takfiris représentaient un grand danger pour le Liban. Et tous les Libanais, ou du moins une grande majorité, savent quel aurait été le destin du Liban si Daech et les groupes takfiris s’étaient emparés de la Syrie. Certains Libanais prétendent que nous (le Hezbollah) avons certes pris l’initiative de combattre Daech, mais que si les terroristes étaient arrivés au Liban, ils les auraient combattus eux-mêmes. Très bien. C’est quand même tant mieux qu’ils ne soient jamais arrivés jusqu’au Liban, et que vous n’ayez pas dû faire face à ce défi, n’est-ce pas ? Mais il y a quand même une quasi-unanimité pour dire que Daech représentait un grand danger pour l’existence du Liban, pour son identité, pour sa dignité, pour sa survie, pour le sang, l’honneur, les mosquées et les églises, les husseiniyats, les grands et les petits au Liban, n’est-ce pas ? N’est-ce pas la vérité ?

Qui se tenait derrière Daech et les groupes takfiris en Syrie ? Qui a soutenu ces groupes terroristes qui, s’ils avaient réussi et triomphé, auraient plongé le Liban dans une catastrophe historique ? Les États-Unis sont-ils les seuls à avoir soutenus ces groupes armés ? Aucunement. Qu’en est-il de l’Arabie Saoudite ? Qu’en est-il de l’Arabie Saoudite ? Certains vont encore s’écrier : « O Sayed [Nasrallah], tu détériores nos relations avec l’Arabie Saoudite. » Non, je ne fais que décrire la réalité ! Les Libanais doivent dire la vérité, et agir en se basant sur la vérité. Si quelqu’un me dit : « Oui, l’Arabie Saoudite est complice de la mort (de Libanais), du blocus et de la destruction (contre le Liban), et des massacres perpétrés (au Liban et en Syrie), mais nous sommes contraints d’avoir des relations avec eux », c’est un autre propos. Mais ne prétendez pas qu’ils sont nos frères, nos amis, nos très-chers, et que nous voulons avoir des relations avec eux. Il faut commencer par les décrire tels qu’ils sont. Durant les 10 ans de guerre en Syrie, et dans le Jurd d’Ersal, dans le Jurd de la Bekaa, la Résistance et l’armée (libanaises) ont combattu (les groupes terroristes), de même qu’en Syrie. Qui soutenait ces groupes takfiris qui, s’ils avaient triomphé, auraient mis le Liban à feu et à sang ? Ces pays sont bien connus (pays occidentaux, Turquie, Qatar…), et l’Arabie Saoudite est à leur tête. Ce n’est pas nous qui avons attaqué l’Arabie Saoudite et l’avons agressée, mais c’est bien l’Arabie Saoudite qui était complice du grand complot de guerre totale visant à détruire la région. Et nous avons eu l’honneur de combattre ces assassins qui complotaient contre nos pays, nos peuples, et contre le sang et l’honneur des hommes et des femmes au Liban. Ce n’est pas nous qui avons détérioré les relations (entre le Liban et l’Arabie Saoudite). Qui est l’agresseur ? Qui a commencé les hostilités ? Qui a lancé la guerre et a comploté contre qui ?

HN_MBS
Droiture et fourberie en une photo

Dans le dernier discours du roi saoudien, au sujet duquel il se dit que c’est un important discours annuel, le roi Salmane s’est adressé aux Libanais et aux dirigeants libanais et leur a demandé de « faire face à l’hégémonie du Hezbollah terroriste ». Si, dans ce pays, il y a des gens qui ont peur d’ouvrir la bouche, ce n’est pas notre cas. Nous avons notre dignité. Monsieur le roi, le terroriste est celui qui est à l’origine de la pensée wahhabite et daechiste et qui l’a propagée dans le monde, et c’est vous. Le terroriste est celui qui a envoyé des milliers de Saoudiens réaliser des opérations kamikazes en Irak et en Syrie, et c’est vous. Le terroriste est celui qui mène une guerre de 7 ans contre le peuple opprimé du Yémen, tuant femmes et enfants et tuant indistinctement les êtres humains et rasant les édifices, et c’est vous. Le terroriste est celui qui se tient aux côtés des États-Unis d’Amérique dans toutes leurs guerres et met à leur disposition son territoire et ses bases militaires pour qu’ils puissent perpétrer leurs crimes contre l’humanité, et c’est vous. Le terroriste est celui qui finance tous les groupes séditieux de guerre civile au Liban et dans la région, et c’est vous.

Quant au Hezbollah, il n’est pas terroriste. Le Hezbollah est un mouvement de Résistance, qui se défend, un mouvement national, humanitaire, digne, qui protège son pays, sa Nation (musulmane), sa famille, son peuple et ses lieux saints. Le Hezbollah est le compagnon de Qassem Soleimani qui façonne les victoires face aux terroristes. Tel est le Hezbollah.

Et je veux ajouter, car je sais que demain va retentir le jour du jugement dernier [les personnalités & médias pro-saoudiens vont faire éclater leur indignation face à ces déclarations] et que les accusations de détériorer les relations du Liban avec l’Arabie Saoudite (vont fuser de toutes parts). Le terroriste, ô Libanais, écoutez-moi un peu : le terroriste est celui qui prend en otage des dizaines de milliers, ou des centaines de milliers de Libanais (selon les diverses estimations) présents en Arabie Saoudite et dans les pays du Golfe, et menace le Liban et l’État libanais en instrumentalisant quotidiennement (ces civils innocents), et en menaçant de les expulser et de les exproprier si quiconque au Liban s’exprime conte l’Arabie Saoudite. Menacer de jeter ces Libanais expatriés en prison si (le Hezbollah) s’exprime contre l’Arabie Saoudite, n’est-ce pas du terrorisme ? Sur quel principe se base un tel comportement ? Est-ce que la religion, est-ce que les lois célestes ou terrestres le permettent ? Même les lois tribales et celles de l’Age de l’ignorance anté-islamique n’avaient rien de si barbare ! Tel est le terroriste. Et ce n’est pas nouveau ! Dès les années 1960, l’Arabie Saoudite se comportait ainsi avec le Liban ! Et ils font cela tous les jours avec le Liban !

Et si quelqu’un s’imagine que faire pression sur un ministre pour qu’il démissionne, se taire, avaler les couleuvres et accepter les injures pourra modifier quoi que ce soir aux décisions et actions de l’Arabie Saoudite, il se fait des illusions ! Ça ne changera rien ! Car le vrai problème de l’Arabie Saoudite est clair : ils n’acceptent pas que le Liban n’ait pas été transformé en émirat saoudien après la (révolution de couleur de) 2005. Leur problème est ceux qui font face sérieusement à l’Accord du Siècle dont les trois piliers étaient Trump, Netanyahou et Muhammad b. Salmane. Leur problème est ceux qui ont vaincu leur projet en Syrie et en Irak qui, s’il avait triomphé, aurait mis le Liban, ses régions, ses mosquées et ses églises à feu et à sang ! Ce problème persiste, et ne sera résolu ni par des déclarations positives et élogieuses (à l’égard de l’Arabie Saoudite), ni par le silence, ni par les illusions. Parlons vrai et soyons réalistes.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, nous au Hezbollah, en cette deuxième commémoration annuelle des dirigeants martyrs de la Résistance et de l’Axe de la Résistance, les façonneurs des victoires (contre Daech et les projets américano-israéliens), à savoir le Hajj Qassem Soleimani et le Hajj Abu Mahdi al-Muhandis, nous confirmons notre attachement à cette conscience, à cette ligne, à cette voie. Nous appelons les peuples (arabo-musulmans) et nos chers Libanais sinon à rejoindre cet Axe, du moins à bien identifier l’ennemi et à le considérer comme tel, et à ne pas faire l’erreur de le prendre pour un ami qui les poignarderait dans le dos et comploterait contre eux. Tel est le message du jour. Et ce sang continuera à vibrer dans nos veines, dans celles de nos enfants et de nos petits-enfants, jusqu’à la Libération complète de nos terres, de la Palestine et du Moyen-Orient de toute occupation américaine et israélienne, avec la grâce de Dieu.

Que la paix soit sur vous, ainsi que la Miséricorde de Dieu et ses bénédictions.

= = =

Lecture complémentaire :

“Le Hezbollah, son histoire de l’intérieur”, Naïm Qassem

resistance1

jeuechecs_fondnoir

13 Réponses vers “Paroles d’un grand résistant : discours de Hassan Nasrallah à l’occasion du second anniversaire de l’assassinat par l’empire de Qassem Soleimani”

  1. Honte à vous et à votre site de faire l éloge d un tel personnage et l éloge du chiisme en général. et de les faire passer pour des héros. ils n ont fait que propager la haine et la terreur sous couvert de nationalisme et de bonne intention. les chiites n ont fait que déverser le sang de musulmans innocents et semer le trouble dans des pays où la paix était encore présente avant leur arrivée.
    question simple: qui a fait émerger l iran et qui l a implanté dans la région? ça ne serait les juifs , eux qui ont toujours besoin de se créer un ennemi pour justifier leurs crimes et se faire passer pour des victimes.
    les chiites ne se contentent pas d autoriser l homosexualité, la pédophilie à toute âge, et autres barbaries imprononcables mais c est pour eux un rapprochement vers leurs idoles et une adoration .il suffit d écouter les questions réponses ( fatwa) donner par leur MOLA ,savants ou autre plouque chiites. à vomir. de quoi avoir les cheveux blanc ils autorisent TOUT, jusqu à se mettre des explosif dans le derrière pour la bonne cause. Seul quelqu un qui à perdu la raison peut les suivre et croire à leurs mensonges. Coté croyances : ils insultent la femme du prophète Muhammad Aicha et tout ses compagnons sauf une poignée, il disent que l ange Jibril ( le plus honorable des anges) est un traitre et qui la trahi le message. De quel islam on est entrain de parler!!!! ils n ont rien d islamique se sont des charlatans qui sont là pour détruire l islam aux noms de l islam et faire le sale boulot, des bons soldats aux services des mondialistes, tout comme l état islamique, on finance des deux cotés, on change pas une équipe qui gagne.
    Biden a enlever les houtis de la liste des organisations terroristes au début de son mandat. c est normal ils font tellement du bon boulot dans la régions. toujours le même scénario.

  2. le hezbollah . traduction : le partie d Allah. en ce qui concerne les chiites ca serait plutot le partie du diable. mais tu disait que la religion n est que mythologie. ils defendent pourtant bien une croyance tes amis qassim et hassan ou c est leur coté Resistance qui t empêche d ouvrir les yeux. ils sont bien loin de votre société des sociétes vos mercenaires.
    cordialement

    • on ne dit pas le contraire, comme dans notre intro de la traduction du reste. Néanmoins il y a certains passages, si on les sort du contexte et on les poste sans dire qui les a écrit, ça ressemble à une ligne anar par moment. Bien évidemment, leur ligne est religieuse, pas notre tasse de thé bien entendu, mais de grands résistants à l’empire du véritable mal, l’étatico-marchand représenté par l’axe anglo-américano-sioniste (qui inclut toutes ces ordures wahabbites, qui sont enfin sortis du placard sioniste pour s’affirmer comme tels) qui pille et massacre tout sur cette planète. Les alliés peuvent venir en bien des circonstances de là où on les attend le moins… Le terrorisme est étatique et marchand, il est la condition sine qua non de la survie d système en place, il ne fait que prendre des formes adaptées à ses besoins, depuis la fin du XXème siècle, c’est la doctrine du « choc des civilisations » fabriqué par l’empire, qui tente de dresser l’occident contre le monde musulman avec l’aide de ces ordures wahabbites, mais la sauce ne prend plus fort heureusement.
      Lis le bouquin de Qassem, va au-delà de ton antagonisme de clan…
      Cordialement également

      • ok donc c est des beaux parleurs ces chiites. point barre. coté religieux, il y a un echantillon de leurs infamies cité plus haut. ils n ont aucun libre arbitre, leur republique tout sauf islamique est complètement noyauté. il n y a rien à attendre d eux à quoi bon les citer si ce n est salir votre image. ce remettre en question ça fait pas de mal

        • mais on se fout de tous les « -ismes » bidule truc… les infamies ?… ça reste `a voir, on va pas défendre quelque secte que ce soit, mais de toute façon au niveau infamie TOUTES LES RELIGIONS quelles qu’elles soient en tiennent une sacrée couche de cette infamie !! Ce qu’on voit c’est la capacité à la fois de résister aux agressions perpétuelles et de s’organiser non seulement de façon efficace mais d’une façon qui fait que ceux d’en face font dans leurs frocs dès qu’il faut aller au charbon face à des groupes organisés, motivés et incorruptibles que ce soit le Hezbollah ou les YPG / YPJ du Rojava du début… pour ne parler que de cette zone du monde.
          Lis le bouquin de Qassem, on le met en lien, mais les prompts de la gâchette critique ne veulent jamais lire, puisque tu parles de se remettre en question… 😉

      • vous croyez encore au combat iran contre usa . russie/ usa . chine/ usa . que des foutèses tous vendu tous des acteurs…
        comment vous voulez comprendre la politique sans comprendre la religion et en particulier l islam qui est au centre de tout les conflits car c est la religion qui derange le plus les mondialistes

        • Oula, on te sent bien venir faire la propagande zémour gentiment non ? le gugusse zémour lance ses hordes comme l’autre tâcheron d’asselineau l’avait fait en son temps ?…
          C’est toi qui demeure engoncé dans des leurres politico-étatico-communautaro-religieux de la division fabriquée. Lâche prise de toute cette merde, tu y verras bien plus clair.
          L’islam n’est en rien au centre de tous les conflits, rien compris au film… ce qui est depuis des siècles au centre de tous les conflits c’est la perpétuation de la séparation du pouvoir hors du corps social, de l’avènement et de la perpétuation du pouvoir coercitif étatico-marchand et ce quelques soient la culture dans laquelle l’État et le rapport marchand sont implantés.
          Si on veut sortir du marasme politico-social induit et fabriqué => pas de solution au sein du système, y en a jamais eu et ne saurait y en avoir.
          A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent et à bas le salariat !
          Tout le reste ira à l’avenant, c’est le chemin du rétablissement de l’équilibre humanité / nature, de la réalisation de notre humanité pleine et complémentaire dans sa diversité au delà des fictions et impostures mythologiques et politiques. Il n’y en a pas d’autre.

          • propagande zemmour?
            les infamies chiites n ont pas degale. il serait temps d ouvrir les yeux et de sortir de votre grotte.
            pas d argent pas de marchandises, alors je veux de la farine, je te donne des pommes de terre bio de mon jardin, c est pratique. vous avez surement une solution plus adequate. l argent et l or on toujours était utilisé depuis la nuit des temps. il serait absurde de sans passer. mais vous avez l aire convaincu .vous avez bien lacher prise peut etre un peu trop.attendant le grand sauveur venant d iran

            • pas absurde, absolument incontournable ! 😉
              L’Iran ne sauvera rien ni personne, elle -même peut-être devant les agressions perpétuelles à son égard, pas sûr…
              Si l’Iran tombe dans l’escarcelle impérialiste, ce ne sera pas par défaite militaire mais par la pourriture marchande intérieure de tous ceux qui partout, pas seulement en Iran, partout, succombent au miroir aux alouettes marchand.
              Rappel histoire, l’Iran (Perse) n’est pas sortie de ses frontières pour agresser quiconque depuis la fin du XVIIIème siècle. Le Liban est un pays agressé depuis l’empire ottoman et sa chute…
              L’agression étatico-marchande est permanente, les peuples sont en état de légitime défense tout aussi permanent. Le HB, les combattants du Rojava, les Zapatistes et autres ne font que mettre tout ça en pratique, il est temps que nous leur emboitions le pas et foutions toute cette merdasse systémique par dessus bord !… 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :