Escroquerie au Coronavirus et dictature sanitaire : Merde à tous les rackets du capital ! (Collectif Guerre de Classe)

poster4

A Résistance 71, nous adhérons sans restriction à ce communiqué de Guerre de Classe. Il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir ! Comme nous l’avions dit au moment du mouvement des Gilets Jaunes… Devenons S.U.P.R.A Gilets Jaunes (Solidarité Union Persévérance Réflexion Action) !
Dans l’esprit de Cheval Fou
Hoka Hey !
~ Résistance 71 ~

Merde à tous les rackets du Capital !

Collectif Guerre de Classe

Juillet 2021

Source :
http://guerredeclasse.fr/2021/07/07/mobilisation-generale/

Le point le plus fort de l’ennemi devient immédiatement son point le plus faible aussitôt qu’il se trouve en position d’être historiquement dé-masqué

Toute vérité officielle est par essence une mystification gouvernementaliste de l’ordre capitaliste…

Derrière le mensonge étatique sans fin du Coronavirus, un spectre hante l’Europe : le spectre du communisme. Toutes les puissances de la pourriture démocratique de la vieille Europe se sont unies en une Sainte-Alliance pour traquer ce spectre : le pape et le Kremlin, l’Otan et le forum de Davos, toutes les gauches immigrationnistes de France et toutes les polices écolo-boboïstes de la marchandise mondiale.

La tromperie capitaliste des impostures du variant Delta est la forme supérieure de la crise historique de la baisse du taux de profit…

Par un appel solennel lancé dans le Journal du dimanche du 4 juillet 2021, deux des plus grands dirigeants syndicaux gouvernementaux de la police capitaliste du travail, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, ont décidé de s’engager activement pour une vaccination flicarde massive des salariés dans l’ensemble des entreprises. “Nous appelons solennellement les salariés qui ne sont pas protégés à se faire vacciner sans tarder”, commandent-ils dans la tribune du JDD. Rappelant qu’ils avaient déjà “attiré l’attention de l’opinion publique sur la nécessité d’accélérer la vaccination” au moment où il y avait des retards de livraison, les deux permanents parasitaires syndicaux subventionnés demandent une nouvelle fois – pour retarder le réveil des colères ouvrières – une accélération de l’enfumage médicaliste et du contrôle social numérique de la peur éternelle.

“Si nous reprenons ensemble la parole, c’est pour faire encore bouger les lignes”, insistent les deux contre-révolutionnaires professionnels alors même que la mystification pandémique étatique ne cesse de se renforcer et que le nombre de vaccinés ralentit cependant de plus en plus à mesure qu’une conscience récalcitrante commence son surgissement à proportion de la gigantesque décomposition économique qui se profile. Geoffroy Roux de Bézieux et Laurent Berger disent observer “un relâchement chez nos concitoyens”. La vaccination est donc pour eux “un acte d’engagement individuel tout autant qu’une démarche de responsabilité”.

Et si ces deux piètres patrons loufoques se disent bien sûr hypocritement attachés aux principes de “volontariat et de secret médical”, la frontière avec la contrainte d’obligation tyrannique risque d’être très fragile en ce qui concerne notamment “les salariés en contact avec du public”. Un appel donc au conditionnement lourdement aggravé selon la chanson habituelle du “réveil du sens civique de chacun” et l’affirmation idolâtre: “La vaccination est la seule manière de retrouver une vie normale, une vie sociale. Se protéger les uns les autres est la seule solution.”

Un appel lancé aux salariés mais également aux chefs d’entreprise afin de quadriller et d’asservir de plus belle en faisant “le maximum de pédagogie auprès des salariés pour les informer”. Selon les deux chargés d’affaires du spectacle totalitaire de la marchandise, la vaccination ne progresse plus assez vite face au mythologique variant Delta “qui menace” et c’est ainsi “que nous pourrons casser le plafond de verre”, alertent-ils. Un “appel au sursaut” et un “devoir de responsable syndical” alors que le pays a payé un “lourd tribut” déjà. Malgré les divergences, les Français doivent faire en sorte de se retrouver sur ce qu’il y a “de plus important” car “la solution est une affaire de volonté” et est “entre les mains de chacun d’entre nous”, terminent les deux crétins, Geoffroy Roux de Bézieux et Laurent Berger.

Dans le même temps et comme d’habitude, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, relayé par la boutique FO, joue lui la partition de duplicité complémentaire qui consiste à dire la même chose mais selon un langage de fourberie plus visqueuse… Il a donc exprimé toutes ses réticences simulées à l’encontre du principe de la vaccination despotique du prolétariat soignant. “Je ne suis pas favorable à la vaccination obligatoire des soignants”, a indiqué le PDG du syndicat. “Il vaut mieux convaincre plutôt que contraindre, discuter plutôt que d’imposer.”

Tout ce lamentable cirque grotesque autour de la production idéologique de la tyrannie sanitaire étatique mise en place pour dissimuler l’effondrement capitaliste planétaire qui approche est bien normal puisque toutes les formes d’organisation syndicales, des plus grandes aux plus petites, n’ont jamais servi historiquement qu’à encadrer et briser les irruptions ouvrières radicales, de Barcelone 1937 à Paris 1968, ceci afin de museler le combat prolétarien en faisant tout pour saboter ses indisciplines… Tous ces bordels dégueulasses de planqués corrompus au service serviliste de la classe capitaliste et de l’Etat consti­tuent simplement la gauche de l’appareil politique de la tyrannie démocratique du Marché lequel ne sert qu’à endiguer et égarer la lutte du proléta­riat… Toujours et partout, les partis de la gauche du Capital, leurs syndicats financés et leurs larbins gauchistes, du Nouveau Parti Anti-Communiste à l’Union Capitaliste Libertaire, se sont systématiquement montrés comme de simples organes de l’ordre capi­taliste au sein du prolétariat. C’est pourquoi ces derniers aujourd’hui, bien loin de dénoncer les bobards des foutaises de la charlatanerie Coronavirale, s’emploient sans cesse – en pauvres couillons idiots utiles du marché – à faire écho non seulement à tous les dogmes sans-papiéristes des multinationales mais à toutes les directives pharmaceutiques du diktat mondialiste de l’argent en répétant le slogan abruti: Il faut créer les conditions d’une vaccination sûre et réussie !

Dès aujourd’hui et face à l’immense dévastation industrielle, commerciale et bancaire qui se prépare, œuvrons radicalement à préparer l’insoumission sociale… Rassemblons-nous et organisons-nous contre les fabulations épidémiques du Coronavirus étatique qui a artificiellement voilé le blocage de la machinerie capitaliste afin d’empêcher que l’on voie justement que le processus d’exploitation mondiale ne parvient plus à pouvoir reproduire sa production…

Pour commencer à préparer le Futur qui arrive, Anticipons aujourd’hui, la considérable explosion sociale qui approche ! Depuis des années de restructuration hospitalière intensive, l’État s’essaye – sous mille prétextes – à casser la lutte sans relâche des soignants qui persistent à résister… Désormais, la guerre sociale va rebondir… Les premiers tumultes contre la vaccination hystérique de la tromperie étatique généralisée qui vient ne sont qu’un début… Continuons donc sans répit, le combat de la dénonciation subversive de la servitude délirante programmée !

Le pouvoir morbide du Capital ne pourra continuer d’imposer son autorité que si la lutte de classe qui va s’engager ne permet pas au prolétariat d’intervenir de manière autonome, sauvage et maximaliste

MOBILISATION GÉNÉRALE CONTRE LA TROMPERIE CAPITALISTE DU VIRUS INTERMINABLE !

À bas la tyrannie sanitaire des mensonges du spectacle étatique de la crise finale du Capital !

Vive la Guerre de Classe mondiale du Prolétariat contre tous les Partis et Syndicats de la planète-marchandise et pour un monde sans exploitation ni aliénation !

VIVE LA COMMUNE UNIVERSELLE POUR UN MONDE SANS ARGENT NI ÉTAT !

Commune_1871-2021

10 Réponses vers “Escroquerie au Coronavirus et dictature sanitaire : Merde à tous les rackets du capital ! (Collectif Guerre de Classe)”

  1. Comment lutter contre cette « covidémence » ?
    Manifester pacifiquement, dans la rue, finalement, n’apporte plus rien.
    D’autant qu’aujourd’hui, la police devenue politique, sur ordre d’un Etat de plus en plus totalitaire ne prend plus de gants, et ne fait plus de différences entre les revendications, qu’elles soient légitimes ou pas, faite par des vieux, des femmes et des enfants ou des casseurs : tous aveuglément gazés, flashballisés, matraqués.
    Peut-être que la revendication de votre désaccord doit trouver d’autres alternatives, une nouvelle façon de s’exprimer.
    Mais pour cela, il faut changer ses petites habitudes, abandonner son petit confort matérialiste, il faut avoir la ferme volonté de changer radicalement sa façon de voir les choses, sa façon de vivre surtout et donc son état d’esprit.
    Le « Pass sanitaire » ne vous empêche pas de vivre, il sclérose un peu plus l’individu déjà bien formaté par tous les pièges tendus par cette Société « humaniste » et « égalitaire », déténue par une poignée de fous qui, à terme, veulent transformer l’humanité en robots (esclaves), pour les servir. C’est, entre autres, ce que cache le voile de tous les discours prosélytes du « progrès » par le transhumanisme, tels que ceux, par exemple, de l’agent du systéme, Laurent Alexandre.
    Donc, au lieu de perdre votre temps et de courir des risques dans les manifestations, réinventez votre vie.
    N’obligez pas vos enfants à porter un masque : ne les mettez plus dans les écoles qui l’obligent. De toutes façon, l’école n’est plus qu’un lieu de désinstruction. Quel que soit votre niveau, des parents aimants seront toujours, pour l’essentiel, de meilleurs enseignants pour leurs enfants.
    Ne portez plus de masque vous mêmes, sauf dans le cas, malheureusement, où vous êtes obligés de prendre les transports en commun qui l’imposent, en raison de l’éloignement de votre lieu travail.
    Il est vrai que le problème du masque reste entier si vous devez consulter un charlatan et se rendre chez un pharmacien ou dans un labo, ces nouveaux millionnaires et complices du Covid qui ne souhaitent pas que le « jackpot » s’arrête.
    Vous ne pouvez plus aller au théatre au cinema, au musée, ça n’est pas grave d’autant que la culture actuelle c’est de la M…. ! En attendant que ça aille mieux, faites votre programme vous-même et sans déplacement ni pub avec le net : vous trouverez un choix immense et de véritables trésors en surfant un peu.
    Ne faites plus vos courses alimentaires sur place, cela évitera une épreuve psychologique, souvent intense d’ailleurs : faites-vous livrer.
    Sortez de ce formatage de « l’homo consommatus » qui a été mis en place depuis la révolution ténébreuse, matérialiste et marchande du XVIIIème siècle et amplifié par les temps de cerveaux rendus disponibles durant des décennies de publicités audio-visuelle.
    En même temps, vous ferez des économies en arrêtant de cumuler incessamment toutes les conn..ies inutiles que vous achetez sans savoir réellement pourquoi, et qui remplissent vos maisons et vident votre compte en banque.
    Avec tous les « temples » de la consommation qui ont fleuri un peu partout, les gens ont oublié les promenades en forêt qui ne coutent rien, au mileu de cette belle Nature qui fait du bien à l’âme, et préfèrent passer leurs week-end (c’est le « progrès » du travail le dimanche) dans les centres commerciaux.
    La Société est le reflet de l’humanité.
    Changez votre manière de voir, révolutionnez vos vies, et vous changerez la Société.

    • tout a fait d’accord avec RIEN sur son commentaire sur l’oxyde de graphène. Très suspicieux pour l’heure et faut pas s’emballer là-dessus pour ce qu’on en a lu. La question peut se poser, mas de là à affirmer quoi que ce soit… les preuves manquent encore… bien vu T’ché 😉

      • Merci ! Toujours pas de spectre Raman aujourd’hui !
        Donc ? Un leurre, un de plus ? Et que devient les très embarrassants Fauxsi et consorts ?
        Bonne nouvelle malgré tout, la peur change de camp !
        fraternellement

        • oui et c’est bien un des problèmes récurrents qui induit le cercle vicieux depuis quelques 5000 ans… On s’explique : la peur induit la chaîne néfaste et antagoniste action-réaction. Ce qu’il faut c’est justement mettre la peur à la poubelle avec le reste de la construction sociale, lâcher prise pour « voir » et agir pleinement. Il faut comprendre qu’il ne faut pas « faire changer la peur de camp », mais qu’il fat éradiquer la peur. Sans elle, le brouillard se lève, tout devient clair… tant que la peur règne, l’harmonie ne peut pas être, La société de l’être radical profond s’apaise dans l’affranchissement de la peur, elle est amour. La société de l’avoir génère la peur par nécessité, le cercle vicieux caractéristique action-réaction est entretenu par la peur.Celle-ci ne doit donc pas changer de camp, mais elle doit disparaître, comment ? En l’abolissant par le lâcher prise des antagonismes. Une crise comme celle (factice) du COVID doit nous faire entrevoir et vaincre la peur ultime, quelle est-elle ? Celle de la mort… Elle génère la sclérose ultime, la société marchande ne résout pas l’affaire, elle ne fait que le masquer. Cette crise donne l’opportunité de recadrer le mental et d’aller à l’essentiel. Tel doit être à notre sens le message à faire passer avec toute solution proposée se devant d’être par nécessité absolue hors du système imposé et subi.
          Tout est là : prendre la tangente du cercle vicieux historique mesquin pour entrer dans le cercle vertueux de notre humanité enfin réalisée, ce que Nietzsche appelait le « surhumain » et qui offre un « éternel retour » par la grâce du cercle vertueux des êtres en harmonie et la fin de l’Histoire par la même occasion.

  2. 5ème DAN de judo… je connais !
    Non, ILS avaient oublié leur peur, celle de tout perdre, aveuglé par leur vouloir tout contrôler. Ce n’est pas à nous en effet de faire changer la peur de camp. ça se fait tout seul, comme tu le répètes souvent, TOUT est en train de leur péter à la tronche. Ils savent que NOUS SAVONS ! Pour le reste accord total.
    Peur de la mort ? Mon point de vue est différent, j’ai écrit sur ce sujet, si tu veux je t’envoie de la lecture…
    Yandex ou proton ?

  3. Offert par RIEN… Ou presque !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :