Au 1984 du larbin rothschildien Macron, répondons par la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !!

 

 

communarde
1871-2021 Vive la Commune Universelle !

 

Résistance 71

 

13 juillet 2021

 

Enfin le pouvoir usurpateur met bas le masque ! Les nazillons de service au service de la dictature marchande se montrent tels qu’ils sont et le peuple trahi pour la énième fois par les larbins pathétiques et criminels à qui il délègue son pouvoir depuis des siècles n’a plus de raison de mettre de gants avec la pourriture qui nous gouverne de l’extrême gauche à l’extrême droite de cette pitrerie étatique, 1000 fois vendue et rachetée par le capital qui la subjugue.
Nous le disons depuis début 2020 : la falsification et l’escroquerie de cette « pandémie COVID » ne sert qu’à mettre en place les rouages de la dictature technotronique. Ceci est une guerre biologique contre l’humanité, jusqu’à quand les laisserons-nous faire ? Quand assez est-il assez ?

Il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir !

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat ! Tout le reste n’est que pisser dans un violon !
L’heure est venue de reprendre la barre du bateau ivre…

Vive la Commune de notre humanité enfin réalisée !

 

GJ_vive_la_commune

5 Réponses vers “Au 1984 du larbin rothschildien Macron, répondons par la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !!”

  1. les collabos nazis n’auront pas la piqouze
    les forces de l’ordre ne sont, pour le moment, pas concernées par l’obligation vaccinale.
    https://www.cnews.fr/france/2021-07-13/pass-sanitaire-pourquoi-les-policiers-et-les-gendarmes-ne-sont-ils-pas-concernes

    Macron a donc l’armée de son côté vu qu’il n’imposera pas le poison OGM de Bill Gates à son armée

    donc il utilisera l’armée pour piqouzer/euthanasier la population civile française

    que peut faire la population contre une armée super entrainée?

    Cela fait 2 jours que je n’arrête pas d’entendre les hélicoptères survoler mon quartier ou à proximité de mon quartier

  2. (Commentaire un peu long : mille excuses d’avance)
    « Il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir ! »
    Faut-il alors destituer le président ? Faire une nouvelle révolution ? Non.
    Par les révoltes et les massacres, on n’arrive jamais à quoi que ce soit. Très peu de temps après, c’est encore pire. Après chaque révolution, ce sont les mêmes désordres, les mêmes malhonnêtetés, les mêmes gaspillages, les mêmes injustice. Les victimes et les bourreaux ont changé de camp, mais il y a toujours des victimes et des bourreaux. Alors où est le progrès ?
    Rappelons tout d’abord que Macron, qui n’est d’ailleurs qu’un simple exécutant comme tous les gouvernants occidentaux, a été élu « démocratiquement » par une majorité de français.
    Ceci est le principe de la démocratie, régime politique dans lequel le pouvoir est sensé être exercé par le peuple, par l’ensemble des citoyens.
    Mais là où le bât blesse, c’est qu’en réalité la démocratie n’existe pas, n’a jamais existé et n’existera jamais.
    Mais la grande habileté de nos dirigeants est de faire croire au peuple qu’il se gouverne lui-même. Et le peuple se laisse persuader d’autant plus volontiers qu’il en est flatté et que d’ailleurs il est incapable de réfléchir assez pour voir ce qu’il y a là d’impossible.
    C’est pour créer cette illusion qu’on a inventé le « suffrage universel » qui est l’opinion de la majorité supposée faire la loi. Mais ce dont on ne s’aperçoit pas, c’est que l’opinion est quelque chose que l’on peut très facilement diriger et modifier (sondages, attentats, pandémies, etc.). C’est pour cela qu’on a pu dire que l’opinion, c’est l’erreur du plus grand nombre ; « L’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence », dit également René Guénon.
    Mikhaïl Bakounine disait que « le suffrage universel, considéré à lui tout seul et agissant dans une société fondée sur l’inégalité économique et sociale, ne sera jamais pour le peuple qu’un leurre ; de la part des démocrates bourgeois, il ne sera jamais rien qu’un odieux mensonge, l’instrument le plus sûr pour consolider, avec une apparence de libéralisme et de justice, au détriment des intérêts et de la liberté populaires ».
    En conséquence, le libre arbitre, que nous avons cru si longtemps être le dernier mot du progrès, est, au contraire, une cause de désordre et de discorde si on le donne à ceux qui ne savent pas s’en servir.
    Donc, si le peuple, comme vous dites, est « trahi pour la énième fois par les larbins pathétiques et criminels à qui il délègue son pouvoir depuis des siècles » c’est uniquement de sa faute, le résultat de son ignorance.
    Et si l’ignorant a pu se soumettre à des préceptes imposés arbitrairement, c’est parce que, sentant sa faiblesse, il a eu confiance dans ceux qu’il a accepté pour maîtres, dans ceux à qui il a laissé le soin de penser pour lui. Mais celui qui se sent fort veut savoir le pourquoi des actes qu’on lui impose.
    Donc, la solution n’est pas de destituer Macron, puisque le problème n’est pas humain mais systémique : mettre quelqu’un d’autre à la place de Macron ne changera rien, cela ira même en empirant : voyez le constat sur l’évolution économique, sociale et morale de décennies du régime démocratique.
    Le système politique actuel, la démocratie, qui consiste en un choix fait par une majorités de plus en plus ignorantes et abêties, permet de mettre à la tête de l’État des individus de moins en moins compétents, mais de plus en plus corrompues et dégénérées. Voyez encore l’évolution des présidents de la 5ème république ? Faisons remarquer qu’ils sont de plus en plus jeune : en effet, rien n’est plus étranger à la sagesse que la jeunesse. Elle est le bras séculier de tous les despotes, la matière première de tout militantisme extrême. Dans notre société démocratique et humaniste on encense la jeunesse, alors qu’elle est avant tout grégaire. C’est pour quoi les tyrans on tant besoin d’elle. (Young Leaders, Emmanuel Macron, Mark Zuckerberg, Greta Thunberg, etc.)
    La phrase qui dit : le peuple n’a que les dirigeants qu’il mérite, est la vérité.
    En définitive, la démocratie ne peut s’instaurer que là où la pure intellectualité n’existe plus.
    C’est pourquoi le pouvoir politique (et religieux d’ailleurs) s’est toujours fondé volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
    La solution réside peut-être dans la fin de « l’alimentation » de ce système démocratique, c’est-à-dire dans son désinterressement et l’absence de vote, ainsi qu’un nombre grandissant de citoyens l’ont compris, lorsqu’on voit le taux d’abstention aux dernières élections régionales.
    De plus, précisons que toute élévation du type humain demande un régime aristocratique, non celui que l’histoire nous montre, issu du pouvoir de la force et de l’audace ou du hasard de l’hérédité centralisée en une seule main, et qui peut être despotique ou imbécile, mais dans celui d’une « Aristocratie de l’Esprit ».
    La démocratie avilit en abaissant les bons, c’est une tyrannie qui s’exerce par un mouvement de traction morale, de bas en haut ; elle fait descendre, elle empêche les meilleurs de s’élever, elle abat les têtes qui dépassent le niveau des médiocres, empêchant ainsi l’éclosion des types supérieurs, elle supprime le respect et rend les petits insolents. C’est pour quoi la conception « égalitaire » si chère au monde moderne, c’est-à-dire la négation de toute hiérarchie, est intimement liée à la démocratie ; le fond même de l’idée « démocratique » c’est qu’un individu quelconque en vaut un autre, parce qu’ils sont égaux numériquement, et bien qu’ils ne puissent jamais l’être que numériquement.
    Et de l’égalité nous passons à l’uniformité, si désirée actuellement par ceux qui, paradoxalement, nous rappellent perpétuellement les « heures les plus sombres de l’histoire ». Et de l’uniformité nous arrivons à « l’homme-robot » si fantasmer des « maitres du monde », et, finalement, nous aboutissons au transhumanisme dont certains prozélites du système oligarchiques actuel font la promotion, tel que Laurent Alexandre.
    Voilà vers quoi nous allons si nous ne changeons pas notre manière de voir.
    Le temps est donc venu de se redresser, de se mettre debout, non plus pour le « choc des épées », mais pour les luttes fécondes de la pensée.
    Debout ! pour la lutte contre une invasion plus redoutable que celle de l’étranger, la lutte contre le matérialisme, le sensualisme, le laxisme, l’ignorance, l’immoralisme, et toutes leurs conséquences : l’abus des jouissances, la ruine de tout idéal contre tout ce qui, lentement, nous déprime, nous énerve, nous affaiblit, nous prépare à l’abaissement, à la chute.
    Debout ! travaillez et luttez pour le salut intellectuel de notre pays et le relèvement de l’humanité !
    Cordialement.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/lebienetlemal.html

    • Merci de ton analyse. On n’est pas d’accord sur tout, mais il y a de très bonnes choses.
      Dans cette veine, les 3 maximes socratiques:
      « Je sais que je ne sais rien », « Connais-toi toi-même » et « Nul n’est méchant volontairement  » (en rapport des deux premières)
      et si ce n’est déjà fait, nous te référons à notre analyse:

      Cliquer pour accéder à resistance71-du-chemin-de-la-societe-vers-son-humanite-realisee.pdf


      fraternellement

    • j’ai pas parlé de destituer Macron
      moi je pense plutot à réfléchir sur comment se défendre quand des milices viendront faire des rafles

      qui pour nous défendre contre les rafles?

      Sinon la solution c’est récupérer la souveraineté alimentaire pour le peuple
      qui contrôle l’approvisionnement contrôle le peuple

      faudrait donc récupérer les terres accaparés par les multinationales

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :