Vidéo: Entretien avec le Dr Robert Malone, inventeur de la technologie d’injection ARNm « La protéine spike du SRAS-CoV-2 est cytotoxique, la FDA le savait » et elle nous est injectée…

Vaccin-Covid

COVID19 : la protéine spike est très dangereuse, elle est cytoxique*

Entretien de Bret Weinstein (Ph.D en Biologie Évolutionniste) avec le Dr Robert Malone (inventeur de la technologie de vaccination ARNm) et Steve Kirsh (Entrepeneur)

Dark Horse Podcast

14 juin 2021

Ceci est la traduction du sous-titrage anglais de la séquence vidéo de 14 minutes par Résistance 71

La vidéo de la séquence sur YT est reproduite ci-dessous, elle est également visible sur Bitchute dans son intégralité (3h16):

https://www.bitchute.com/video/TH2HAmTp40xq/

(*) cytoxique : toxique pour les cellules envahie ou infectée.

BW : Steve j’ai pris connaissance de vous après avoir lu votre article sur le site Trial News de ce qui est en fait un article vivant qui est mis à jour à la lumière de ce qui vient à notre connaissance et je dois dire que je suis toujours un peu perdu dans cette utilisation du terme de “pilule rouge” pour des buts variés dont je ne pense pas qu’ils soient légitimes, mais cet article fonctionne vraiment comme une pilule rouge, si vous l’avez lu et pensez que soit quelque chose n’aille pas chez vous et que vous avez complètement mal interprété les données et il n’y a aucun problème et que quelque chose va vraiment mal chez vous ou alors que l’interprétation des données est vraiment telle que vous la présentez et cela est en fait très claire et absolument stupéfiant ; donc je vais juste dire que ce sur quoi vous avez mis le doigt est juste et le mot alarmant est juste une sous-estimation. Allez lire l’article par vous-même. […]

SK : Le retour que j’en ai est que les gens lisent pendant 30 secondes et disent qu’ils n’y croient pas et nous sommes en plein dans la dissonance cognitive, vous savez ces gens qui ont pris la pilule bleue et qui vivent dans la matrice là où tout est bon et bien et se disent que tout ceci ne peut pas être vrai et ils balaient ça de la main de suite mais ils ne peuvent pas citer une chose qui soit fausse et alors ils vont se résoudre à des attaques ad hominem et ils vont dire bah tout ça a été écrit par un ingénieur qui n’y connaît rien et pour moi cela est une victoire car ils ne peuvent rien contredire factuellement de ce que j’avance et la dernière chose qu’il leur reste c’est d’attaquer et attaquer une personne quand vous ne pouvez pas attaquer les arguments présentés et c’est ce que font les gens…

BW : Oui et même si de toute façon ce que vous avez écrit ratisse bien large, vous allez commettre quelques erreurs, c’est normal et obligé, mais disons que si même 50% de ce que vous dites est vrai, cela demeure particulièrement alarmant et la réponse devrait être la même à savoir que quelque chose s’est vraiment mal passé, qu’il y a un danger et que nous ne nous comportons pas de manière rationnelle. SVP, donnez-nous les 10 points clef de votre propos.

SK : C’est si difficile parce que c’est une histoire incroyable. Laissez-moi vous dire comment ça fonctionne. ça a commencé quand la personne qui vient nettoyer les tapis et moquettes chez moi est venue, portant un masque et se faisant vacciner pour pouvoir l’enlever et il m’a dit : “vous savez, j’ai juste reçu le vaccin Pfizer et j’ai fait une crise cardiaque deux minutes plus tard.” Il a donc passé la nuit à l’hôpital et me dit qu’il est toujours en train de récupérer de ça et il mentionna que sa femme aussi a commencé à sévèrement trembler après la vaccination et qu’elle ne peut plus tenir un verre sans renverser. elle n’avait rien auparavant et était en bonne santé. Donc je me retrouve avec ces deux personnes et peu de gens viennent chez moi en ce moment à cause du COVID et il y a aussi le gars de l’aquarium, la femme de ménage et le nettoyeur de tapis et donc rien que là dans un entourage très limité il y a déjà deux personnes touchées par des effets négatifs et si ces vaccins étaient vraiment sains, on ne verrait pas de choses comme ça, donc ça m’a titillé et puis j’ai participé à cette émission avec le Dr canadien Byram Brittle qui montra ces graphiques. Normalement quand vous vaccinez les gens, le vaccin est injecté dans l’épaule et il y reste et les anticorps sont fabriqués et ils attaquent cet antigène dans l’épaule et l’élimine. Le Dr Brittle a fait une demande FOIA au gouvernement japonais pour avoir quelques données et il s’est aperçu que cela ne reste pas dans l’épaule comme ça le devrait, mais que cela va dans tout le corps, le cerveau, le cœur…

BW : donc il y a deux problèmes, un est qu’il ne reste pas là où il est supposé rester et le second et cela est plus de votre expertise (le Dr Malone), est qu’est-ce que font ces vaccins, ils codent seulement la protéine spike de façon à ce que le système immunitaire apprenne à la reconnaître et la combattre. Mais maintenant nous savons que la protéine spike elle-même est dangereuse, elle est cytotoxique. Est-ce une bonne description ?…

RM : oui ça l’est et j’ai averti la FDA (Federal Drug Administration) à ce sujet et sur ce risque il y a des mois en arrière.

SK : Et pour être précis, la FDA n’a pas cru que la sub-unité s1 et la protéine spike étaient toxiques. La FDA savait au sujet de la bio-distribution et ce qui est très effrayant à ce sujet est que cette bio-distribution atteint son pic dans les ovaires des femmes.

NdR71 : la même équipe de Black Horse a fait une vidéo le 19 juin courant disant qu’une étude obtenue du japon par FOIA montre que les lipo-nanoparticules (celles qui délivrent le message ARN qui peut intégrer l’ADN par transcriptase inverse) se retrouvent en grande concentration à la fois dans les OVAIRES des femmes et dans la MOELLE OSSEUSE, ce qui n’est pas rien, ni sans doute “innocent”… N’oublions pas que tout ça est un “message génétique” exogène, une programmation introduite artificiellement dans le corps des soi-disants “vaccinés”, c’est à dire que rien n’arrive “par hasard”… Les gens qui ont mis ça au point savent PARFAITEMENT de quoi il retourne, c’est un crime contre l’humanité, rien n’est “accidentel”… L’humanité doit finalement comprendre qu’elle est sous attaque massive, la 3ème guerre mondiale a été déclenchée en phase active, il s’agit d’une guerre sans merci entre l’oligarchie étatico-capitaliste contre les peuples du monde. Il est grand temps d’ouvrir les yeux et de cesser de nier l’évidence.

RM : donc pour le dire clairement, ils savaient, ils savaient. Je leur ai envoyé la doc et ils ont pensé qu’il n’y avait pas suffisamment d’infos pour s’alarmer et penser que la protéine spike était biologiquement active.

SK : Ce fut la grosse erreur…

BW : Maintenant nous savons que la protéine spike est très dangereuse et biologiquement active et nous savons aussi, mais elle a fait ce que les brochures de ces vaccins disaient à savoir de se loger dans les membranes des cellules qui font la transcription et qu’elle serait moins destructive…

RM : Oui je pense que c’est juste. Ce n’est pas seulement la littérature des vaccins mais celle qui fut éditée et publiée par ceux qui ont développé ces clones. Ils étaient parfaitement au courant qu’il y avait un risque que la protéine spike soit biologiquement active et qu’elle aurait des effets adverses si elle ne restait pas collée aux cellules qui étaient transinfectées par l’ARN et ils ont utilisé une méthode d’ingénierie génétique pour lui mettre un domaine de transmembrane pour assurer son ancrage et qu’elle ne bouge plus. Et ils ont fait des études non-cliniques limitées pour dire elle ne bouge pas, nous l’avons faite pour qu’elle ne bouge pas et ils ont publié tout ça…

BW : c’est ça, c’est spécifiquement artificiellement créé…

RM : Mais en général cela n’est pas suffisamment bon dans les packages de données non-cliniques alors avant que nous ne lâchions le produit pour une utilisation humaine et normalement, quand nous ne sommes pas sous stress de temps, nous faisons de très sérieux tests sur des animaux. Et le fait que la protéine spike puisse se libérer et évoluer librement est quelque chose qui aurait du être observé, connu et compris bien avant que cela ne soit mis en pratique avec les humains. Je vais m’arrêter là.

BW : [récapitule en d’autres termes ce qui a été dit…]

RM : la vraie raison du pourquoi on utilise un vecteur d’adénovirus ou un messager ARN (ARNm) n’est pas pour juste fabriquer des anticorps mais ce qui il y a de profond dans ces données c’est la manière dont ils produisent la protection à savoir par une cytotoxicité (toxicité cellulaire) donc vous montez les ctls contre et c’est la raison pour utiliser cette technologie basée sur la génétique, ce n’est pas pour générer des anticorps mais pour générer une cytotoxicité des lymphocytes.

BW : Ok donc vous et moi sommes sur le point de descendre dans le terrier du lapin blanc… Vous venez de dire q’utiliser le vecteur ADN par l’ARN des vaccins ARN dont nous venons de parler…

RM : Je l’appellerais.. Ce n’est pas un vaccin ADN, c’est un vaccin à vecteur ADN…

BW : Correct

RM : Ce n’est pas un virus recombinant qui est un virus ADN, mais c’est la même idée, c’est une technologie de thérapie génique appliquée aux vaccins.

BW : OK, c’est la même technologie, et les choses en aval de la protéine spike c’est la même chose…

SK : Au fait, nous n’avons aucun problème avec les vaccins ARNm, mais juste de ce vaccin en particulier et de la protéine spike et aussi parce qu’elle se détache de la cellule et se balade dans tout le corps, dans votre cerveau, votre cœur, partout en fait et vous pouvez avoir tous ces symptômes qui sont si différents, que ce soit un gamin de 16 ans qui ne peut plus parler ou voir 48 heures après l’injection ou quelqu’un qui tremble de manière incontrôlée ou quelqu’un comme mon nettoyeur de tapis maintenant qui est dorénavant handicapé, il a perdu 30 000 US$ en frais hospitaliers et il va faire une épidurale parce qu’il souffre tellement. Les victimes de ces vaccins ne peuvent pas raconter leur histoire à la presse, comme Tim mon nettoyeur m’a dit que la presse ignore son histoire et tous ces groupes de personnes qui sont incapables d’attirer une quelconque attention sur leur sort.

BW : et il y a plein de gens qui ne peuvent pas attirer l’attention et qui en plus ont vu leur compte Facebook fermé, il y a vraiment un effort de…

SK : il y a plus de 200 000 personnes aux Etats-Unis qui se sont vus disparaître de la planète…

RM : Il y a une censure qui s’exerce depuis plus d’un an qui est très bien documentée et qui est sans équivoque. Mon avis est le suivant ; en mettant en place une censure, les signaux ne peuvent pas être détectés, la voix des gens affectés ne peut pas être entendue ; je pense que nous devons avoir une discussion des plus ouvertes et que nous devons dévoiler tous les risques encourus et quand vous censurez… vois ne pouvez pas avoir cela.

SK : cela change la façon de penser des gens… Les gens ne veulent simplement pas y croire. Quand un médecin voit un fœtus après une fausse couche couvert de sang, le cerveau divisé en deux et dit qu’il n’a jamais vu un truc pareil dans toute sa carrière et que la femme, la mère avait été vaccinée un mois auparavant et qu’elle est enceinte de 25 semaines, quand ce type de chose se passe, le docteur dit que ça ne peut pas être le vaccin parce que le vaccin est sûr, alors il dit, bon ça doit être une malformation génétique, il le rapporte comme tel et ne le rapporte même pas dans le système de données VERA, donc on ne voit jamais ces signaux de sécurité parce que tout le monde est formaté pour penser c’est sûr et que ça ne peut pas être à cause du vaccin.

BW : oui, c’est juste je pense que cela est un véritable problème. Voilà ce qu’ils vont dire et je veux expliquer comment cela fonctionne. Je peux prendre votre histoire : je suis Steve et j’ai reçu chez moi quelques personnes qui m’ont raconté leurs expériences particulièrement alarmantes, mais ceci et tout le monde à cette table sera d’accord, pourrait être interprété comme une erreur d’échantillonnage. Comment savoir si tout ça n’est pas une de ces erreurs, vous essayez de savoir ce que disent d’autres personnes… J’ai eu un autre type d’expérience, j’ai parlé à pas mal de gens de ma vie quotidienne, je leur demande s’ils ont été vaccinés, la plupart disent oui, je leur demande leur expérience et là je me rends compte que la vaste majorité de ces gens ont eu une expérience terrifiante à un niveau alarmant pour eux ou des gens de leur entourage, en fait je peux dire que les seules personnes  a qui j’ai parlé et qui n’ont pas eu d’effets négatifs à rapporter sont mes parents et la mère de Heather (NdT: l’épouse de Bret), le reste… des erreurs d’échantillonnage ? Peut-être l’âge, je ne sais pas… mais le fait est qu’il y avait des histoires dont je n’ai jamais entendu parlé avec des vaccins, des gens qui avaient une sensation de brûlure intense dans le bras pendant des semaines, des maux de tête infernaux qui ne partaient pas, de la fièvre…

RM : Je suis un professionnel de la régulation, je parle souvent à la FDA au sein de laquelle j’ai de bons amis qui sont à des postes très élevés. Ils étaient au courant lorsque nous faisions des tests cliniques randomisés que ces effets néfastes se produisaient, certains de ces effets étaient très retardés et très atypiques en ce qui concerne des essais cliniques de vaccins. Ceci est une technologie nouvelle et cela est le cœur de l’affaire. Je pense qu’un des problèmes est que nous pensons que tout cela est comme tous les autres vaccins et leurs effets que nous avons vus auparavant ; ce n’est pas le cas ceci est une technologie très très différente qui donne des symptômes des plus bizarres…

[Fin de l’extrait]

17 Réponses vers “Vidéo: Entretien avec le Dr Robert Malone, inventeur de la technologie d’injection ARNm « La protéine spike du SRAS-CoV-2 est cytotoxique, la FDA le savait » et elle nous est injectée…”

  1. La vidéo du 19 juin que nous avons mentionnée: « La protéine spike s’agglomère dans les ovaires et la moelle osseuse »

  2. les multinationales fichent les vaccinés employés et préparent leur remplacement d’ici 3 ans
    preuve que l’espérance de vie d’un piqouzé, même s’il survit à la piqouze, ne peut pas durer plus de 3 ans
    https://www.cielvoile.fr/2021/06/temoignage-d-une-recruteuse-dans-les-secteurs-gazier-et-petrolier.html#comments

    2 multinationales ont déjà remplacé tous leurs employés par des robots
    https://www.latribune.fr/economie/international/adidas-et-foxconn-remplacent-leurs-employes-par-des-robots-574648.html

  3. En complément, on me transmet la vidéo de Christian Velot (16 juin) qui explique pourquoi il est urgent de ne pas vacciner les enfants !

  4. Question : C’est le Dr. Byram Brittle ou Bridle ?

    • Professeur Byram Bridle, spécialiste de l’immunologie virale à l’Université de Guelph qui contribue à expliquer les lacunes des vaccins en ce qui concerne les effets indésirables graves qui se manifestent en masse : « La conclusion est la suivante : nous avons fait une grosse erreur… nous ne nous en sommes pas rendu compte jusqu’à maintenant… nous pensions que la protéine spike était un excellent antigène cible… Nous ne savions pas que la protéine spike elle-même était une toxine et une protéine pathogène… Donc, en vaccinant les gens, nous leur inoculons une toxine, qui entre dans la circulation, et lorsque cela se produit, elle peut causer des dommages, en particulier dans le système cardio-vasculaire. Et il existe de nombreuses autres questions légitimes sur la sécurité à long terme de ce vaccin. Par exemple, comme il s’accumule dans les ovaires, ma question est la suivante : allons-nous rendre les jeunes gens infertiles ? »

      • De deux choses l’une : c’est un neuneu de la pire espèce auquel cas que fait-il à avoir de quelconques responsabilités ? ou c’est un arrondisseur d’angles de l’oligarchie plaidant le classique « Oups, on ne savait pas, désolé on le fera plus ! »
        Tous ces criminels savaient ce qu’ils faisaient en « sautant » les étapes des tests animaux et autres… On peut résumer tout ça de cette manière :
        Création d’un virus en labo => dissémination dans un endroit qu’on peut accuser plus tard de crime au pire ou de négligence au moins : La Chine => mise en place d’une censure et élimination de toute velléité de soigner en diabolisant les remèdes existant => ce qui mène à faire croire que seul le vaccin est la solution => entretenir la peur des gens en maintenant la censure => faire passer des « mesures d’urgence » d’utilisation « exceptionnelle » d’une merde génique sur le public =>mise en place de la grille de contrôle et de la dictature technotronique sous couvert « sanitaire » avec la complicité des merdias…
        Voilà où on en est… en un an et demi.
        L’affaire leur pète à la tronche, mais des millions d personnes se sont déjà faites inoculées volontairement, par peur et obéissance / confiance aveugles en une structure en phase terminale de métamorphose dictatoriale.
        Foutre tout ça par dessus bord et mener ces ordures devant des tribunaux populaires, après les avoir toutes et tous injecté avec leur merde transgénique bien entendu… 😉

  5. […] Vidéo : Entretien avec le Dr Robert Malone, inventeur de la technologie d’injection ARNm « La protéine spike du SRAS-CoV-2 est cytotoxique, la FDA le savait » et elle nous est injectée… Par Résistance 71 le 20 juin 2021 ► https://resistance71.wordpress.com/2021/06/20/video-entretien-avec-le-dr-robert-malone-inventeur-de-… […]

  6. les médecins piqouzeurs n’ont qu’une chose en tête la dépopulation

    voilà l’article du journal Quotidien du Médecin qui le prouve

    https://www.lequotidiendumedecin.fr/courriers-des-lecteurs/rechauffement-climatique-trop-de-monde-sur-la-planete

    le Reich n’a jamais pris fin

    Pétain a donné tout pouvoir à Big Pharma à l’époque en supprimant le métier d’herboriste pour créer l’ordre des pharmaciens à la place https://www.lepoint.fr/societe/supprimee-sous-petain-la-profession-d-herboriste-s-organise-18-05-2014-1824859_23.php et faisant la création de l’ordre des médecinshttps://www.revue-internationale.com/2013/05/lordre-des-medecins-une-institution-nee-sous-le-regime-de-vichy/

    et personne n’a supprimé ses décrets depuis

    donc les acquis de la France de Vichy (ordre des médecins, ordre des pharmaciens, suppression du métier d’herboriste) a toujours persisté jusqu’à nos jours

    Big pharma à qui ils ont donné tout pouvoir en 1942 pour l’holocauste nazi et qui a toujours conservé son pouvoir jusqu’à maintenant afin de pouvoir recommencer leur holocauste nazi de Docteur Mengele (source lire le livre « les médecins maudits »https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_médecins_maudits)

    Témoin de l’holocauste, survivante du régime nazi, Vera Sherav nous avertis des dangers de ce que nous vivons actuellement avec ces vagues de tyrannie totalitaire, d’absurdité médicale, politique, économique et sociale qui se sont abattues sur les populations dans le monde entier.

    « Ce qui distingue l’holocauste de tous les autres génocides de masse est le rôle central joué par le système médical. L’ensemble du système à chaque étape du processus meurtrier a été approuvé par la médecine universitaire et professionnelle. Des médecins, institutions, sociétés médicales prestigieuses ont permis de légitimer les meurtres de masse des civils«

    https://www.lesbelgessereveillent.be/holocauste-mondial-entretien-de-vera-sharav-avec-r-fuellmich-avocat-allemand/

    maintenant on s’étonne que l’Académie de Médecine veut imposer de force faux vaccins mortifères qui ont déjà causé des morts…

    https://cv19.fr/2021/03/21/au-moins-7019-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

    et ont l’immunité juridique en plus comme par hasard

    https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-de-medecine-francaise-refuse-toute-responsabilite-dans-les-effets-nefastes-des-injections-geniques-anti-covid-en-violation-du-serment-dhippocrate-et-pousse-a-lobligation-vaccinale/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.