Dictature sanitaire eugéniste : Médecins, refusez d’être réquisitionnés pour cette injection OGM du peuple ! (Lettre type de refus)

nwo-covid-19-vaccin

Lettre type pour des médecins courageux refusant d’être réquisitionnés pour pratiquer l’injection!

Le Réseau

15 juin 2021

Les cinq vaccins COVID actuellement disponibles bénéficie d’une AMM conditionnelle de L’EMA délivrée pour un an, et sont encore actuellement officiellement en cours d’essai clinique de phase III.

Ces études de phase III se termineront, pour le premier d’entre eux à en sortir, au dernier trimestre 2022.

Cette situation soumet mécaniquement leur utilisation à la législation encadrant strictement la recherche biomédicale, à ce jour non suspendue ou abrogée par la représentation nationale.

Cette législation contraignante stipule, entre autres choses, l’obligation de recueillir le consentement éclairé de la personne qui accepte de participer à l’étude, au travers d’un document d’information exhaustif, visé et validé préalablement par le CPP, et signé en deux exemplaires par la personne sollicitée et le médecin expérimentateur.

Si le ministère a bien précisé dans une circulaire que, dans l’hypothèse d’une plainte instruite par les autorités judiciaires, tout accident vaccinal serait clairement pris en charge par l’ONIAM pour son volet civil, les conditions d’une éventuelle mise en cause du médecin sur le volet pénal sont beaucoup plus floues, et la notion de faute détachable de la mission de service public laissée à l’appréciation du juge souverain, qui, « généralement » ( sic) retient le défaut d’information dans les conditions réglementaires comme un élément suffisant pour caractériser la faute détachable de la mission de service public.

Les conditions éthiques et juridiques ne sont donc pas réunies pour que je vous donne mon accord de participation à la campagne vaccinale pour laquelle vous sollicitez.

= = =

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

approchez_pas_si_vaccines

21 Réponses vers “Dictature sanitaire eugéniste : Médecins, refusez d’être réquisitionnés pour cette injection OGM du peuple ! (Lettre type de refus)”

  1. Je le rajoute sous ma publication du jour, où vous êtes en lien, car parfaitement ad hoc !

    Castex et Bibi EtStrosi aussi, annoncent la fin du port du masque et des couvres-feux, dire s’ils ont chaud aux fesses les gonzes…

    • lettre postée par RIEN en commentaire, en provenance de ses contacts et que nous avons mise en billet…

    • Comme d’hab’ personne ne sera responsable de rien… toutes ces ordures vont s’auto-amnistier comme au bon vieux temps du sang contaminé… ou feront sauter quelques « fusibles » du système. Lacombe, Véran, Castex ont de bonnes têtes de fusibles… 😉
      Les commanditaires ne seront jamais inquiétés… sauf si le peuple s’en mêle en faisant tout passer par dessus bord.

  2. Étude mise en commentaire par RIEN dans ma dernière publication :

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32839670/

    L’hydroxychloroquine est protectrice pour le cœur, et non nuisible : une revue systématique

    Résumé

    Il a été démontré que l’hydroxychloroquine (HCQ) est au moins quelque peu efficace dans le traitement des patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

    Récemment, la US Food and Drug Administration et les Centers for Disease Control and Prevention ont émis des avertissements concernant une toxicité cardiaque fatale due à une arythmie de type torsades de pointes (TDP) lors de la prise d’HCQ, et ce malgré le fait que l’HCQ soit depuis longtemps utilisée en toute sécurité pour traiter le lupus et la polyarthrite rhumatoïde. Cela a entraîné un accès restreint à l’HCQ pour le traitement du COVID-19.

    Nous avons émis l’hypothèse que l’HCQ et l’azithromycine n’ont pas été rapportés comme causant une mortalité arythmique cardiaque aiguë significative. Nous avons effectué une recherche documentaire sur les effets de l’HCQ et de l’azithromycine sur le cœur. Nous n’avons trouvé aucun TDP ou décès lié à la réception d’HCQ et d’azithromycine dans la littérature évaluée par les pairs.

    Au contraire, il a été constaté que l’HCQ et l’azithromycine réduisaient tous deux de manière substantielle la mortalité cardiaque et diminuaient également la thrombose, l’arythmie et le cholestérol chez les patients traités dans des études récentes évaluées par des pairs et des présentations de réunions.

    HCQ et l’azithromycine ne provoquent pas la mortalité cardiaque du TDP ; au contraire, HCQ diminue les événements cardiaques. HCQ ne devrait pas être restreint chez les patients COVID-19 par crainte de la mortalité cardiaque.
    =*=
    Le Pr. Éric Caumes ayant déjà été placé en HP (véridique, hein ?) la Blonde à retardement va péter une durite…

    • oui sans oublier aussi que l’HCQ ou Plaquénil est un anti-paludéen utilisé depuis des décennies dans de nombreux pays du monde sans problème… Sa fonction primordiale est la prophylaxie anti paludéenne, il se trouve que la molécule s’avère efficace pour plein d’autres choses y compris maintenant la maladie issue de la contagion par le SRAS-CoV-2… Voilà un médicament typique qui fonctionne pour le bien commun et la santé publique mondiale et non pas pour engranger le flouze dans les poches des actionnaires et exécutifs de Big Pharma…
      Dans sa dernière (excellente) vidéo « Kill the messenger », le Pr. Raoul dit que l’état du New Jersey à Yankland a adopté le protocole de l’IHU de Marseille dans ses ICU hospitaliers et ils ont diminué la mortalité COVID par 5 !… comme à Marseille du reste, même chiffre.
      Cette affaire est en train de péter à la gueule des criminels-escrocs-eugénistes commanditaires qu’il faudra aller chercher jusque das leurs chiottes pour les traduire devant des tribunaux populaires, parce que la « justice » vérolée ne fera plus jamais son travail, du reste parler de justice dans un système étatico-capitaliste c’est comme parler d’amour sur un champ de bataille… 😉

      • Oui, sentent tous le vent du boulet en approche qui vont se prendre en plein face…

        L’équipe de REINFOCOVID m’a répondue concernant la dame qui ne peut plus voir sa mère en EHPAD parce que non vaccinée !

        C’est TOTALEMENT ILLÉGAL !

        J’en ferais un billet spécifique, en intégrant cette lettre-type.

        C’est vraiment, mais vraiment pas le moment de lâcher le kul du Bernie, hein ?

        Même les sans-dents, ça va de soi !

        • on a chopé leur fond de culotte et on liche plus… oui on relaiera illico to billet sur ce scandale et ce ne doit sûrement pas être le seul, peut-être que ça incitera les gens concernés à parler et à se liguer… c’est de ça dont il s’agit !
          UNION ! REBELLION ! ACTION !

  3. IN VIVO (transmis par mail)

    Je suis choquée et attristée.

    Je croyais que le PASS SANITAIRE serait réservé à l’entrée sur les foires et les salons, et non.

    Malheureusement, c’est exigé aussi pour visiter un proche dans une EHPAD…

    Ce qui a pour conséquence de priver les antivax de leur famille, je ne peux plus aller voir ma mère (95 ans) à l’EHAPD, déjà c’est limité à 1/2 h par semaine une fois par semaine et ma mère dit parfois aux soignants qu’elle se sent seule…
    =*=
    Je constitue un dossier car NON ce n’est ABSOLUMENT pas LÉGAL !

    À faire tourner, SVP et si possible à solutionner fissa !

  4. les médecins ont l’immunité juridique
    donc ils n’ont rien à perdre…Sauf leur âme…Mais les gens n’ont plus de conscience morale, il n’y a plus que le fric de Big Pharma
    https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-de-medecine-francaise-refuse-toute-responsabilite-dans-les-effets-nefastes-des-injections-geniques-anti-covid-en-violation-du-serment-dhippocrate-et-pousse-a-lobligation-vaccinale/

    l’avocat de la famille de l’étudiant de 24 mort d’Astrazeneca, n’a même pas porté plainte contre le labo, mais contre X et homicide involontaire
    et la plainte est classé sans suite

     »

    Un avocat de Saint-Nazaire a été saisi de plusieurs dossiers après les plaintes déposées par les proches de personnes décédées ces dernières semaines. Toutes avaient reçu une injection de vaccin AstraZeneca contre le Covid-19. D’autres plaignants se sont également manifestés pour des effets secondaires indésirables et graves.

    Le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 a-t-il causé la mort de plusieurs Français ces dernières semaines ? Selon les informations d’Europe 1, un avocat de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, a été saisi de neuf plaintes de familles pour des effets secondaires mortels liés au sérum. « Parmi les personnes qui sont décédées, aucune ne présentait un quelconque antécédent médical en relation avec la survenance d’une thrombose qui leur a été fatale », explique Maître Etienne Boittin à la radio. « Les plaintes qui ont été déposées l’ont été sur le fondement de l’homicide involontaire

    Parmi les plaignants défendus par l’avocat, on retrouve les proches d’un étudiant en médecine de 24 ans, retrouvé sans vie à Nantes, dix jours après avoir été vacciné à l’AstraZeneca. « Il n’avait aucun antécédent médical, aucune maladie, rien. Il était en parfaite santé. Alors ce vaccin, c’est la seule branche à laquelle on peut se raccrocher pour comprendre ce qui s’est passé », avait confié le frère du jeune homme à Ouest-France le 22 mars dernier.

    Maître Etienne Boittin indique à Europe 1 qu’il a également constitué une quinzaine de dossiers sur des effets indésirables mais non mortels. « Ce sont essentiellement des atteintes de nature vasculaire ou de nature neurologique », précise-t-il. L’avocat aurait par ailleurs été saisi pour des conséquences liées au vaccin Pfizer, avec des patients qui ont déploré un AVC et des tremblements inexpliqués.

    L’avocat de Saint-Nazaire n’est pas le seul à être confronté à ce type de plaintes. La famille d’une femme de 38 ans, morte d’une thrombose après avoir reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, a annoncé avoir déposé une plainte contre X auprès du parquet de Toulouse, vendredi 2 avril. Le même jour, les proches d’un homme de 63 ans, décédé en mars en Haute-Savoie de « multiples thromboses », ont également déposé plainte auprès de la gendarmerie.
    https://www.midilibre.fr/2021/04/14/vaccin-astrazeneca-une-serie-de-plaintes-deposees-apres-le-deces-de-plusieurs-personnes-en-france-9487338.php

    voilà comment ils envoient chier facilement les gens handicapés neurologiquement ou vasculairement suite à la piqouze ou les familles des gens décédés suite à la piqouze

    à part annuler l’immunité juridique que le gouvernement a donné aux médecins, il n’y a pas d’autre chose, pour les empêcher de piqouzer, tant qu’ils savent qu’ils seront responsables de leurs actes ils ne feront rien, c’est quand ils savent qu’ils ont l’immunité juridique, qu’ils imposeront la piqouze de force
    et l’immunité juridique, leur a déjà été donné dès le début de la campagne de la piqouze

    • Sans doute, mais le fait de publier et de faire tourner ce genre de « lettre type » fait que dans le temps, les médecins ne pourront plus ignorer qu’ils avaient le choix, cela les place devant leur responsabilité de soignant public et non pas de machine à générer du profit pour eux-mêmes et les ordures qui les commanditent et qui ont tout phagocyté.
      Comme mentionné par ailleurs, faudra aller débusquer toute cette pourriture jusque dans leurs chiottes et les traîner devant des tribunaux populaires parce que la justice vérolée ne fera jamais son travail, en fait, elle le fait très bien : protéger les privilèges des nantis « puissants » aux pieds d’argile de ce monde dégénéré et hors-nature. Celle-ci reprendra ses droits… bientôt…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.