En 2017, le vice-président de Pfizer lançait l’alerte sur la létalité du vaccin Gardasil… Survol de la falsification scientifique à tous les étages…

La pseudo-science est rampante elle existe partout et  a phagocyté l’essentiel de la recherche scientifique. Dans un monde qui est métamorphosé pas à pas en dictature technotronique, la science devient l’outil du contrôle et de l’oppression des masses. La falsification, facilitée par l’avènement de la science des « modèles informatiques » au détriment de la science de l’observation, sévit dans bien des domaines : du médical et de la santé au climat en passant par les théories régissant l’exploitation de l’énergie hydrocarbonée, quasiment tout est falsifié au profit de la pensée dominante et de ses dogmes eugénistes néo-malthusianistes toujours en filigrane chez les « bien-pensants » de cette communauté scientifique sous influence.
La science a été kidnappée il y a un bon moment au XIXème siècle et les effets de la falsification se font de plus en plus lourdement sentir. Comme pour tout, retirons le facteur marchand et financier de cette affaire et nous en reprendrons le contrôle pour le bien commun. Aujourd’hui, la science ne sert que des intérêts particuliers toxiques qui mènent l’humanité au désastre.
~ Résistance 71 ~

Ces pensées du grand visionnaire qu’était Bakounine : qui ne peut pas voir, 130 ans plus tard, l’inquiétante actualité de ces analyses ?…

« Un corps scientifique auquel on aurait confié le gouvernement de la société finirait bientôt par ne plus s’occuper du tout de science, mais d’une toute autre affaire ; et cette affaire, l’affaire de tous les pouvoirs établis, serait de s’éterniser en rendant la société confiée à ses soins toujours plus stupide et par conséquent toujours plus nécessiteuse de son gouvernement et de sa direction. […] Nous reconnaissons l’autorité absolue de la science mais nous repoussons l’infaillibilité et l’universalité des représentants de la science. […] La science a pour mission unique d’éclairer la vie, non de la gouverner. Le gouvernement de la science et des hommes de la science, s’appelassent-ils même des positivistes, des disciples d’Auguste Comte, ou même des disciples de l’école doctrinaire du communisme allemand, ne peut être qu’impuissant, ridicule, inhumain, cruel, oppressif, exploiteur et malfaisant. »
(Dieu et l’État, compilation d’écrits posthumes, 1892)

fraude_scientifique
Douter de tout… même du « meilleur » est la voix de la raison

Le vice-président de Pfizer lance l’alerte sur le vaccin Gardasil : “Le vaccin est mortel”

NewsPunch

23 septembre 2017

url de l’article original: https://newspunch.com/pfizer-gardasil-vaccine/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

30 mars 2021

L’ancien vice président de Pfizer, le Dr Peter Rost, a sonné l’alerte sur les dangers du vaccin Gardasil et affirme au passage que le but de Big Pharma est de maintenir les gens en mauvaise santé.

Dessous (dans l’article original en anglais) se trouve un clip tiré du documentaire “One More Girl”, un film où figure le Dr Rost et dans lequel il révèle comment les vaccins et les médicaments de Big Pharma sont faits pour maintenir les gens dans un état de maladie constant.

Il est l’auteur du livre “The Whistleblower, Confessions of a Healthcare Hitman.” Considérant son expérience professionnelle, ce serait sous-estimer grandement que de dire qu’il est un expert de l7intérieur sur Big harma et ses techniques de marketing et de vente.

Ci-dessous figures quelques citations d’un ancien et courant rédacteurs en chef de deux des plus gros magazines médicaux au monde, considérés comme être les plus crédibles [Le New England Medical Journal et le Lancet]. Il n’est pas hors sujet de les inclure dans cet article car ils sont connectés avec ce que dit le Dr Rost dans la vidéo (NdT: en anglais, sur l’article original).

“On ne peut tout simplement plus croire la recherche clinique qui est publiée, ou se fier aux jugements de médecins connus ou de lignes de conduite médicales faisant autorité. Je ne prend aucun plaisir à conclure de la sorte. conclusion à laquellle je suis graduellement parvenue et à reculons durant mes deux décennies en tant qu’éditrice au New England Journal of Medicine.” (Dr Marcia Angell, médecin et longtemps éditrice en chef du New England Medical Journal (NEMJ).

Le cas contre la science est sans équivoque : la plupart de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est sans doute fausse. Affligée de recherches ne prenant en compte que de petits échantillons, des effets minuscules, des analyses exploratrices invalides, et de flagrants conflits d’intérêt, de concert avec une véritable obsession de poursuivre une mode d’importance plus que douteuse, la science a pris un sévère virage vers l’obscurantisme et les ténèbres.” ~ Dr Richard Horton, éditeur en chef actuel [2017] du magazine The Lancet, considéré comme un des journaux médicaux les plus respectés au monde. (source)

Il est plus que grand temps de repenser la recherche médicale actuelle et de rechercher une véritable vision panoramique de l’affaire

En 2005, le Dr John P.A Ioannidis, en ce moment professeur de prévention pathogène à l’université de Stanford en Californie, a publié l’article le plus téléchargé de l’histoire de la Librairie Publique de Sciences, Public Library of Science (PLoS) et intitulé :  Why Most Published Research Findings Are False.

Dans ce rapport il déclare :

“Il y a une préoccupation croissante sur le fait que la plupart des trouvailles de recherches courantes sont fausses.”

Nous avons maintenant un grand nombre de preuves et de déclarations d’experts qui viennent directement du terrain et qui nous dépeignent une figure des plus préoccupantes. La science utilisée pour éduquer, former les médecins et développer la médecine est falsifiée. Nous ne sommes exposés qu’à des études et recherches qui ont été financées par Big Pharma et ses grands laboratoires pharmaceutiques, mais ces études ne sont pas faites pour rechercher en profondeur, dans le détail. Elles ne sont pas faites pour détecter les problèmes qui peuvent se produire des années voire des décennies après la prise d’un traitement, ni d’examiner les risques de prendre ces médicaments sur le long terme. Personne ne semble mentionner ou reconnaître le bon nombre d’études qui montrent très clairement les risques associés avec un grand nombre de produits que les laboratoires pharmaceutiques fabriquent pour aider à combattre la maladie.

Ce qui est encore plus préoccupant est que la population au grand large manque singulièrement d’attention et de connaissance sur ces problèmes. tout ceci ne sera certainement pas mentionné dans les infos de masse et malgré beaucoup de preuves qui soutiennent ce fait, certaines personnes vont refuser de regarder ou même reconnaître que cela existe. Ceci est un énorme problème, notre monde est en train de changer et nous devons garder l’esprit ouvert envers de nouvelles possibilités en regard de sa nature. Nous sommes en 2015 et alors que nous continuons à aller de l’avant, toujours plus d’informations vont venir défier les systèmes de croyance ancrés dans l’esprit de beaucoup. Il est bien de regarder des informations qui vont à l’encontre de ce que vous croyez, en fait, c’est même un besoin si vous voulez continuer à aller de l’avant et créer un meilleur monde pour vous mêmes, vos proches et le reste de l’humanité.

Vous penseriez que les déclarations placées ci-dessus, en provenance d’éditeurs de longue date de tels journaux scientifiques connus et de renom (en apparence considérer comme les meilleurs du monde), recevraient au moins une certaine couverture médiatique…

Quand le Dr Rost travaillait toujours chez Pfizer, il a fait quelques apparitions dans les médias. Il a fait des entretiens avec le Wall Street Journal par exemple, il y a 10 ans, avant qu’il ne décide de lancer l’alerte.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

KP_science_et_pseudo-science

2 Réponses vers “En 2017, le vice-président de Pfizer lançait l’alerte sur la létalité du vaccin Gardasil… Survol de la falsification scientifique à tous les étages…”

  1. […] En 2017, le vice-président de Pfizer lançait l’alerte sur la létalité du vaccin Gardasil… Survol de la falsification scientifique à tous les étages… NewsPunch – 23 septembre 2017 – URL de l’article original :  https://newspunch.com/pfizer-gardasil-vaccine/ – Traduction R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2021/03/31/en-2017-le-vice-president-de-pfizer-lancais-lalerte-su… […]

  2. Vidéo d’Elsa Mittmanngruber, rédactrice en chef du magazine autrichien Wochenblick (WB) sur la vaccination anti-COVID :

    https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Elsa:9

    A diffuser au grand large

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.