Rojava : Confédéralisme Démocratique vs Contrat Social à la sauce yankee sur fond de guerre impérialiste… En savoir plus avec le livre de Pierre Bance « La fascinante démocratie du Rojava »

 

 

 

Nous rappellerons ici la position de Résistance 71 sur le Rojava : Oui au Confédéralisme Démocratique originel… Non au compromis réformiste du Contrat Social du Rojava à la sauce yankee. Pour comprendre cela, il suffit de lire les deux textes, ils parlent d’eux-mêmes.
Nous y reviendrons…
~ Résistance 71 ~

 

Présentation du livre “La fascinante démocratie du Rojava” de Pierre Bance

 

Éditions Noir & Rouge

 

Janvier 2021

Le Rojava n’est pas seulement une épopée militaire des Kurdes de Syrie contre  l’État islamique, un havre d’émancipation pour les femmes, un imbroglio diplomatique digne de l’histoire moyen-orientale, un destin que l’on craint tragique,  c’est aussi et d’abord une expérience politique et sociale inédite et fascinante.
PIERRE BANCE

Inédite, car elle lie, dans un même contrat social, la démocratie directe et le parlementarisme. Alliage improbable de communes autonomes, d’assemblées législatives et de conseils exécutifs fédérés. Fascinante, parce que fondée sur les droits de  l’homme, les libertés fondamentales et l’écologie sociale, elle s’exprime au cœur  d’un Proche-Orient pétri de dictatures, de démocraties chaotiques, d’États-nations  aux visées hégémoniques, au milieu de sociétés aux coutumes patriarcales et aux pratiques religieuses conservatrices. Fascinante encore quand elle réussit à unir dans une même auto-administration, à égalité de droits et de devoirs, les peuples kurde, arabe, assyrien, chaldéen, turkmène, arménien, tchéchène, tcherkesse… de diverses confessions musulmanes, chrétiennes et yézidie, là où dominait la loi du plus fort.

Sans doute, tout ne fonctionne pas à merveille au nord de la Syrie. Comment  pourrait-il en aller autrement avec la guerre impérialiste ottomane d’Erdoğan, la pression des obscurantistes du djihad, les menaces d’Assad de réinvestir le territoire et les trahisons des alliés russes et occidentaux. Néanmoins, tant les avancées en matière de droits et libertés que les expériences institutionnelles originales menées au Rojava intéresseront tous les démocrates qui cherchent à refonder un système de représentation déconsidéré. Comme ceux qui, de par le monde, aspirent à une société libérée de toute domination, car l’Administration autonome de la Syrie du Nord et de l’Est soulève la question de fond: comment se passer de l’État et dépasser le capitalisme?

L’auteur

Pierre Bance, docteur d’État en droit, ancien directeur des Éditions Droit et Société, est l’auteur d’Un autre futur pour le Kurdistan ? Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique (Noir et Rouge, 2017). Ses travaux sont publiés sur le site Autre futur (http://www.autrefutur.net/).

Commander le livre :

https://editionsnoiretrouge.com/index.php?route=product/product&product_id=87

 

2 Réponses vers “Rojava : Confédéralisme Démocratique vs Contrat Social à la sauce yankee sur fond de guerre impérialiste… En savoir plus avec le livre de Pierre Bance « La fascinante démocratie du Rojava »”

  1. LOL.

    qui est venu aider les traitres en octobre 2019?

    https://english.iswnews.com/17197/syrian-army-and-sdf-conflict-in-hasakah/

    ISWNews Analysis Group: Russia demands extension of Syrian Army deadline to withdraw from Hasakah city by SDF forces.According to latest updates on Hasakah city, after the deadline of SDF given to Syrian Army to withdraw from Hasakah city has been reached on 20 January 2021, Russia demands to extend it to find good agreement between sides.Ghassan Khalil, governor of Hasakah , reported that the town is sieged by SDF and American occupiers since several days and Syrian Army has claimed to be ready to answer any assault by American led troops.

    • oui, ces SDF, créées fin 2015, juste avant la mise en place en 2016 du « contrat social du Rojava », la trahison du Confédéralisme Démocratique d’Ocalan où le YPG rejoignit d’autres groupes syriens (non kurdes) dans cette faction pro-yankee. Une fois de plus, les décisions ne sont plus prises par la base mais par des délégués élus, à partir de là, tout est dit.
      Le CD aurait gardé ses forces populaires hors d’une coalition impérialiste, le CS a été créé pour une intégration impérialiste… C’est comme ça que nous voyons les choses. Croire en une quelconque alliance viable avec les Yanks et d’une naïveté sans borne. Comme d’hab’ le peuple kurde paiera la facture de la trahison de quelques « leaders ». Pour les Yanks c’est simple: faire de la zone une antenne du « Kurdistan » irakien sauce Barzani en agitant le miroir aux alouettes. Certains y voit un moindre mal pour survivre politiquement. Bien triste tout ça.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.