Mise à jour de « L’essentiel de Résistance 71 de 2010 à 2020 » (PDF)

Résistance 71

3 janvier 2021

Une mise à jour de Jo de l’essentiel de nos publications 2010-2020 en format PDF, qui comprend quelques écrits / publications supplémentaires d’août 2020 au 1er janvier 2021.

Resistance71_L_essentiel_2010-2020_MaJanv-2021
(format PDF)

Les PDF à lire et diffuser sans modération…

8 Réponses vers “Mise à jour de « L’essentiel de Résistance 71 de 2010 à 2020 » (PDF)”

  1. […] PDF N° 82 C qui passe à 186 pages de l’Essentiel de Résistance71 2010-2020 & […]

  2. Delpharm l’entreprise française a fait un accord avec Pfizer pour lui fournir des nanoparticules lipidiques, rappel sans les nanoparticules lipidiques, l’ARN m de Pfizer ne peut pas entrer dans vos cellules et modifier votre génome
    https://jcmarot.files.wordpress.com/2020/12/nanoparticules-lipidiques.pdf car serait aussitot dégradé par les enzymes:
    , lipid nanoparticles can be synthesized with relative ease in a scalable manner, protect the mRNA against degradation (contre les enzymes du corps humain), facilitate endosomal escape, can be targeted to the desired cell type by surface decoration with ligands, and as needed, can be codelivered with adjuvants. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27075952/

    19 novembre 2020
    « comment les sous-traitants français s’activent pour la production du vaccin
    L’entreprise tricolore Delpharm a été choisie pour produire une partie des vaccins de Pfizer contre le coronavirus. En juin dernier, c’est Novasep qui avait été sélectionné par le laboratoire AstraZeneca. Depuis plusieurs années, les sous-traitants sont devenus des pierres angulaires de la pharmacie.

    C’est donc à Saint-Rémy-sur-Avre, petite commune normande de 4000 habitants, que sera (en partie) produit le vaccin tant attendu contre le coronavirus. Jeudi, le groupe français Delpharm a annoncé dans un communiqué avoir conclu un accord avec BioNTech pour produire dès le mois d’avril prochain « plusieurs dizaines de millions de doses » du vaccin développé par la biotech allemande et le géant américain Pfizer.
    Delpharm ne sera pas seul fabricant du vaccin. Pfizer va mobiliser quatre usines dont trois aux Etats-Unis et une à Puurs, dans le nord de la Belgique tandis que BioNTech, dans une moindre mesure, pourra le produire dans ses installations allemandes de Mayence et de Marburg,
    Sommairement, Delpharm devrait s’occuper de combiner le vaccin BNT162b2 de BioNTech avec des nanoparticules lipidiques, chargées de le protéger pour assurer son conditionnement. Puis il sera question de remplir les fameuses fioles, prêtes à être expédiées.
    htps://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/coronavirus-comment-les-sous-traitants-francais-s-activent-pour-la-production-du-vaccin_AN-202011190252.html

    Chine, un vaccin ARN messager (ARCoV) a été développé par l’académie militaire de l’Armée populaire de libération, en association avec les sociétés de biotechnologie Suzhou Abogen Biosciences et Walvax Biotechnology

    Ces vaccins sont constitués d’ARN (ou acide ribonucléique). Plus précisément, ils renferment une molécule d’ARN messager qui renferme le code génétique de fabrication de l’antigène viral x.
    Encapsulation de l’ARN messager (ARNm), codant la protéine Spike du coronavirus SARS-CoV-2, dans une nanoparticule lipidique. L’ARN messager est traduit dans le cytoplasme au niveau des ribosomes en protéine vaccinale.

    C’est donc une stratégie vaccinale, jamais employée auparavant en médecine humaine, qui sera donc utilisée pour la première fois

    Le vaccin de Pfizer/BioNTech (BNT162b2), comme celui de Moderna (mRNA-1273), repose sur l’injection intramusculaire d’un ARN messager codant la protéine S (Spike) de l’enveloppe du SARS-CoV-2.

    La firme allemande CureVac (Tübingen) a également développé un vaccin ARN messager (CVnCoV) contre la Covid-19. Une dose de 12 microgrammes d’ARN messager, encapsulée dans des nanoparticules lipidiques, a été retenue pour un essai de phase II/III qui devrait débuter prochainement.

    En Chine, un vaccin ARN messager (ARCoV) a été développé par l’académie militaire de l’Armée populaire de libération, en association avec les sociétés de biotechnologie Suzhou Abogen Biosciences et Walvax Biotechnology.

    cellules présentatrices d’antigènes « professionnelles » (CPA).

    Alors que les vaccins conventionnels consistent à injecter l’antigène à la personne vaccinée, le principe d’un vaccin à ARN est que des cellules de son organisme produisent elles-mêmes cet antigène.htps://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/12/14/laventure-scientifique-des-vaccins-a-arn-messager/

    les points faibles de ces nanoparticules lipidiques
    « matrice lipidique, plus ou moins cristallisée, est stabilisée par une couche de tensioactifs (le plus souvent non ioniques). »
    https://biologiedelapeau.fr/spip.php?mot258

    Tout dépend du type de vaccin. La plupart d’entre eux pourront être conservés dans un frigo normal à une température comprise entre 2 et 8 degrés. C’est le cas des vaccins de Johnson&Johnson, de Sanofi…

    Un problème se pose avec les vaccins à ARN messager, qui nécessitent des températures plus basse
    https://plus.lesoir.be/338320/article/2020-11-17/coronavirus-quelle-temperature-faudra-t-il-conserver-les-vaccins

    donc tous les vaccins ont besoin d’être conservés à une température froide -80 degrés pour Pfizer, -20 degrés pour Moderna, 2 et 8 degrés pour sanofi et johnson

    donc s’ils veulent utiliser l’armée pour imposer les vaccins chez les gens, ils devront couper l’électricité avec le compteur linky à distance, au cas où les gens auraient actionné le chauffage de leur maison à plus de 30 degrés celcius

    Mais ils vont plus vraisemblablement enfermer les gens dans les hôtels non chauffés pour leur imposer le vaccin car leurs nanoparticules lipidiques utilisent des tensions actifs pour rester stable quelques temps à la température ambiante

    donc à moins d’avoir des décapeurs thermiques
    (utilisés par les plombiers pour dégivrer les tuyaux) pour viser discrètement les nanoparticules lipidiques de la séringue, comme cela, même si le type injecte, si les nanoparticules lipidiques sont déjà dégradés dans la séringue, l’ARN du vaccin sera automatiquement détruit par les enzymes de votre corps

    rappel les décapeurs thermiques se vendaient dans les magasins de bricolage, mais comme par hasard, avec le confinement (dont le but est de forcer le vaccin à ARN) qui ferme les boutiques de non nécessité, vous ne pouvez plus en acheter dans les magasins physiques

    les vaccins ARN sont OGM
    https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/eu-goes-easy-on-gmos-in-race-for-covid-19-vaccine/:l’ADN contient des rétrovirus contenant l’enzyme transcriptase inverse qui permet à l’ARN contenu dans le vaccin de mettre son code dans l’ADN, ce qui a été révélé par un autre professeur Perronne non dépendant des labos:
    « Normalement, dans nos cellules, le message se fait de l’ADN vers l’ARN, mais l’inverse est possible dans certaines circonstances, d’autant que nos cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes » intégrés dans l’ADN de nos chromosomes. Ces rétrovirus « domestiqués » qui nous habitent sont habituellement inoffensifs, mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l’envers, de l’ARN vers l’ADN.
    Ainsi un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s’intégrer dans nos chromosomes.
    Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. »
    http://www.francesoir.fr/opinions-societe-sante/vaccin-arnm-lappel-solennel-du-pr-perronne
    l’ADN humain est composé de 8% de rétrovirus
    http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/evolution/accompagnement-pedagogique/accompagnement-au-lycee/terminale-2012/diversification-genetique-des-etres-vivants/transfert-viral/retrovirus
    donc l’ARN du vaccin peut bien modifier notre génome en utilisant la transcriptase inverse des rétrovirus de notre ADN
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Transcriptase_inverse
    http://www.francesoir.fr/opinions-societe-sante/vaccin-arnm-lappel-solennel-du-pr-perronne
    preuve que les vaccins à ARNm vont changer votre génome, l’ARNm est déjà utilisé dans les thérapies à modification de génome
    https://fr.medical-diag.com/1922-reprogramming-adult-cells-breakthrough-by-harvard-stem-cell-institute

    Le but donc des vaccins à ARNm c’est d’entrer dans les cellules de votre corps, et pousser les cellules de votre corps à reproduire le virus ARN m du vaccin, c’est la définition même de la modification du génome humain
    Certains trolls ont osé prétendre que l’ARNm ne peuvent modifier que les embryons ou fœtus humains pas encore formés et pas les cellules des humains adultes ce qui est un mensonge
    Comme le prouve cet article scientifique à enregistrer avant censure :
    « Les scientifiques ont découvert une nouvelle façon de créer des cellules souches à partir de la peau d’un adulte dans un rapport dans le journal Cellule souche cellulaire c’est un énorme bond en avant dans la reprogrammation des cellules adultes adultes que Harvard Stem Cell Institute commencera à utiliser leur nouvelle méthode pour créer des cellules souches pluripotentes induites Les cellules souches pluripotentes peuvent se transformer en toutes sortes de cellules humaines.
    Derrick Rossi et l’équipe de l’Institut de la maladie immunitaire de l’Hôpital pour enfants de Boston ont utilisé l’ARNm synthétique pour reprogrammer les fibroblastes (cellules adultes de la peau humaine) et les convertit en cellules qui semblent être identiques aux cellules souches embryonnaires humaines. Les cellules souches embryonnaires peuvent se transformer en n’importe quel type de cellule, elles constituent les éléments constitutifs de tous les organes et tissus humains. Les chercheurs ont ensuite utilisé d’autres ARNm pour programmer de nouvelles cellules, qu’ils ont appelé ARN-iPS (RiPS), et créé des cellules musculaires. Ces cellules devraient pouvoir se transformer en n’importe quel type de cellule. cela nous permet de programmer et de diriger directement le devenir (développement) des cellules iPS vers des types cellulaires cliniquement utiles.» ces expériences nécessitaient qu’un virus porteur de gènes soit placé à l’intérieur de la cellule cible, a déclaré Ross (maintenant on comprends mieux tout le cirque sur les vaccins à ARN covid pour pouvoir mieux modifier notre génome)
    https://fr.medical-diag.com/1922-reprogramming-adult-cells-breakthrough-by-harvard-stem-cell-institute

    Les scientifiques ont déterminé qu’il existe approximativement :
    • 30 milliards de milliards de cellules dans un corps humain de taille moyenne ;
    • 40 milliards de milliards de bactéries sur et dans le corps humain ;
    • 380 milliards de milliards de virus sur et dans le corps humain ;
    Ainsi, et à en juger par les chiffres, il semblerait que les virus soient de loin le plus grand nombre d’organismes présents sur et dans notre corps, quoique nous fassions pour les éviter ou les éliminer. Ils font partie de notre constitution.
    https://fr.sott.net/article/35861-Les-preuves-irrefutables-de-l-origine-humaine-du-Sras-Cov-2

    Presque 100% des personnes qui ont accepté ce vaccin ARN lors des essais cliniques ont eu de très fortes réactions indésirables à celui-ci. Certaines sont mortes !
    TOUS les essais de ce vaccin sur les animaux ont dû être arrêtés parce que TOUS les animaux sont morts.
    Au lieu de prendre cela comme un signal d’alarme, les autorités ont simplement « renoncé » à l’expérimentation animale et sont passées directement à l’expérimentation humaine !
    Comme indiqué précédemment, presque 100% des personnes qui ont reçu le vaccin lors des essais ont souffert de réactions indésirables TRÈS FORTES.
    https://humansarefree.com/2020/11/brazilian-president-says-he-will-not-take-a-coronavirus-vaccine-neither-should-you.html

  3. Tenez, je pense que vous pourrez vous en resservir :

    «… Que dire d’une société lorsqu’un fou vous dit ce qu’il y a à faire ?…» ► Andreï Tarkovski, «Nostalgia», 1983

    Qu’il est grand temps d’en changer, non ?

    Si !

    Cadeau du Presque Dr. T’Ché-Rien, en rajout du soir… Bonsoir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :