Archive pour 8 août 2020

Horreur nucléaire à Beyrouth, mise à jour vitale de Veterans Today + MaJ des 13 et 16 août

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 8 août 2020 by Résistance 71

MaJ 16 août 2020 :
« Pentagone / Esper : ‘VT avait raison… Beyrouth est peut-être une attaque… nous nous sommes trompés’ « 
« Tout ce qu’a dit VT depuis le premier moment était totalement correct et il est temps d’accepter la vérité, ce que même le gouvernement américain a fait, même si temporairement. » (VT)

D’après VT et le Washington Post, le cratère de l’explosion du port de Beyrouth fait environ 12m de profondeur (ce qui est énorme).
VT confirme que et de demande:

  • Il y avait bien des avions israéliens dans le ciel de Beyrouth à ce moment
  • Il se peut qu’il y ait eu un stock de faux nitrate d’ammonium (implanté pour le narratif de l’histoire officielle)
  • Des vidéos de missiles furent publiées sur la toile et maintenant bloquées de partout
  • Y a t’il eu quelque chose d’autre ?

L’article explique ensuite la haute possibilité d’une mini arme nucléaire israélienne de la taille d’une cannette de bière pouvant être larguée depuis un drone. VT avait publié un article sur le sujet le 2 novembre 2019. Juste après l’explosion, le 5 août, le Réseau Voltaire avait parlé de l’utilisation d’une « nouvelle arme » à la fois dans le Golfe et sur Beyrouth…

 


Mini-nuke au Yémen…

 

= = =

Vu les évènements dramatiques récents, nous devons sortir de notre silence estival et traduire / publier ce rapport de mise à jour de VT sur l’attaque nucléaire subie par Beyrouth et le peuple libanais. Nous avions fait une MaJ succinte mais ceci ne suffit plus, voici donc ce qui peut être dit en l’état actuel des choses sur l’attaque meurtrière qu’a subie Beyrouth. A noter qu’une vidéo a déjà été censurée et retirée de YT et de FB à la demande expresse du gouvernement israélien selon VT.

Voici donc les dernières nouvelles que vous ne verrez ni n’entendrez bien entendu jamais dans les merdias de base, ne servant qu’à vomir le maquillage habituel et fournir la ligne et les frontières du narratif officiel et fustiger tous ceux qui n’y croient pas. Qui peut encore croire une seconde à ce que raconte médias et politiciens ?… Le journaliste Claud Cockburn ne nous disait-il déjà pas il y a des années : “Ne jamais rien croire tant que cela n’a pas été officiellement démenti…”

Ajoutons que VT est proche du renseignement russe, mais il semblerait qu’ils en aient un peu raz la casquette de voir les Russes ne jamais vraiment rien divulguer de tout ce qu’ils savent et en fait protéger la merde ambiante. Depuis la Syrie, les Russes ont une couverture totale de l’espace aérien de la Méditerranée à l’Iran. rien ne rentre ni ne sort de cet espace aérien sans que ce soit enregistré par le système de défense anti-aérien russe. Donc, comme pour bien d’autres choses, ils savent et comme d’habitude… ils ne diront rien, se servant de leurs données pour faire chanter les uns et les autres derrière le rideau, pour leurs intérêts.

A moins que les Russes ne fassent passer certaines données au Hezbollah… Ce serait intéressant, mais peut-on encore y croire ?

A lire et diffuser sans aucune modération, pour que le peuple libanais ait enfin justice des agressions perpétuelles qu’il subit depuis plus de 35 ans de la part de l’entité sioniste voisine, état colonial d’apartheid, voleur de terre et génocidaire du peuple autochtone qui l’habite depuis des millénaires…

~ Résistance 71 ~

 

MaJ du 13 août 2020:

D’autres preuves de l’attaque israélienne sur Beyrouth, des vidéos de témoins émergent avec le son et les images des F16 qui ont largué leur cargaison mortelle…
« Une nouvelle preuve irréfutable que le Liban a été attaqué par Israël, Google et Facebook (les avions, le son, nous avons tout…) » (en anglais, avec vidéos)

 

 

 

Rapport d’après l’attaque nucléaire sur Beyrouth, info de renseignement (mise à jour vitale)

 

Gordon Duff

 

6 août 2020

 

url de l’article original :

https://www.veteranstoday.com/2020/08/06/after-report-on-the-nuclear-attack-on-beirut-an-intel-drop-intel-drop-is-a-vt-copyright/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La vidéo ci-dessus (NdT: à voir l’empreinte sur l’article original, car elle a été censurée depuis par YT et FB…) résout toute cette affaire une bonne fois pour toute, mais elle établit aussi la frappe de Beyrouth au missile comme étant à la fois nucléaire et 10 fois plus importantes que ce qu’on a vu ailleurs.

A noter, sur la plus petite explosion (NdT: la 1ère que tout le monde semble avoir “oublié” et qui a occasionné la fumée qu’on voit sur toutes les images de la seconde explosion…), pourvu que ce soit une frappe confirmée d’Israël par missile (frappe sur laquelle VT n’enquête pas…), alors soit ce fut une grosse arme conventionnelle qui n’a pu être transportée que par un système lourd de lancement spatial (équivalent d’un système Saturne V) ou “quelque chose d’autre”. Notez que VT n’est pas responsable de la vidéo n’impliquant pas Beyrouth.


Le pic à 800 rads puis 400 rads pendant des heures en Sicile

Il y a quelques minutes, il fut annoncé que le site de contrôle des radiations utilisé par l’AIEA qui a détecté l’attaque nucléaire, avait en réalité, “mal fonctionné” et que le rapport reçu de l’agence AIEA n’était plus “valide”. Qu’est-ce que dit Jim déjà.. “on peut pas inventer des trucs pareils ?”

Beyrouth n’est pas construite sur du sable, elle est construite sur de la roche solide. Aujourd’hui, il y a un cratère de près de 200m creusé dans la roche du port de Beyrouth. Rien ne peut faire cela, presque rien.

Même une arme nucléaire standard ne ferait pas de tels dégâts. 12 000 tonnes de nitrate d’ammonium non plus, quand quelqu’un a fabriqué cette histoire, quelqu’un a aussi oublié de demander conseil à des experts en physique, explosifs et en démolition.

Nous recommandons que les lecteurs curieux, tirent avantage de la richesse d’information qui existe sur les cratères occasionnés par des tests nucléaires plutôt que de nous croire sur parole.

Où commence t’on ? Le dégoût semble être un bon endroit. Le Liban a demandé de l’aide à la Russie et une aide a été offerte. Soyons clairs ici ; 5 jours seulement auparavant, Israël avait menacé de faire sauter “l’infrastructure” du Liban. Maintenant, le port de Beyrouth a disparu. Fin de l’histoire ici.

Un drame a été créé, une histoire du renseignement russe et israélien, celle d’un navire moitié-épave et d’une cargaison oubliée qui a représenté la plus grande explosion qui n’ai jamais touché le Moyen-Orient, plus grande même que celle de l’explosion nucléaire de Damas en 2013 ou celles des attaques multiples aux armes nucléaires tactiques au Yémen.

Mais rien de tout cela ne s’est vraiment passé, il n’y a pas eu de navire poreux, pas de hangar rempli d’engrais, certainement pas à Beyrouth où, si cela avait existé, ça aurait été volé après quelques heures pour faire des voitures piégées ou même pour être utilisé… tenez-vous bien… comme engrais tout simplement. Rien à Beyrouth n’est en sécurité, un endroit qu’Israël a bombardé encore et encore, où des gens vivent des décennies dans des maisons démolies par des bombardements tandis que des gratte-ciels se construisent la porte à côté.

C’est le Liban, l’État foireux par excellence. Vous voulez atteindre le Hezbollah ? Atomisez Beyrouth, juste la bombarder ne fait que très “2006” (NdT: qui a vu du reste une cinglante défaite des sionistes face au Hezbollah dans la “guerre des 33 jours”) et toutes ces autres années durant lesquelles Israël a aussi bombardé.

En fait, Israël fait voler ses avions de combat au dessus du Liban, au dessus de Beyrouth, 24h/24 tout en tirant des missiles sur la Syrie, utilisant l’espace aérien non défendu du Liban pour se protéger de toute riposte, ça couplé avec la relation de lèche-cul réciproque entre Poutine et Netanyahou. (NdT: on sent GD et VT un chouïa énervés contre les Russes là…)

Oh, une raison supplémentaire, il y a plus de 100 manifestations se déroulant maintenant en Israël, leur version du BLM, demandant la démission du “criminel Netanyahou”. Sa réponse bien entendu est d’atomiser le Liban.

Maintenant la Russie affirme qu’ils ont abandonné un navire d’engrais qui a explosé, ceci fut rapporté à la fois sur Sputnik et RT avec des entretiens avec des membres de l’équipage. Un tel navire n’existe pas et n’a pas existé. Un bateau fut endommagé mais pas vaporisé, juste endommagé. La Russie a couru au secours d’Israël tout comme, depuis des mois maintenant, elle blâme Biden et Soros quand il pleut.

Très peu de temps après, des photos de sacs d’une tonne de nitrate d’ammonium ont commencé à apparaître, la même photo, d’abord par des trolls et maintenant dans les journaux à travers le pays, les imaginaires 2750 tonnes, attention… pas 2700, ni 3000, mais 2750, les mensonges doivent toujours paraître exacts, un gros paquet d’engrais vieux de 7 ans entreposé dans un  hangar alimentaire, là où une telle chose serait justement illégale.

Notre premier appel fut en provenance du Liban, un général de l’armée libanaise nous a dit qu’ils ont été attaqué, d’abord par une vedette de patrouille israélienne qui a touché le hangar sur le port avec un missile anti-navire, puis par un F-16. Le terme utilisé fut “arme nucléaire tactique”.

Puis, nous nous sommes renseignés auprès de l’AIEA qui avait rapporté un “évènement de fission” dans la “Méditerranée orientale”. Nous avons également publié leurs données. Nous savons que le renseignement saoudien à Beyrouth et ils y sont très puissants, une vaste ambassade proche de Ground Zero, a joint directement Donald Trump pour des raisons que nous connaissons tous trop bien. Trump a dit la vérité, laissant simplement le mot “nucléaire” hors de ses propos par peur des médias.

Il s’en tient à ça, ainsi va la vie…

= = =

Lectures complémentaires:

« Le Hezbollah, son histoire de l’intérieur », Naïm Qassem

« Au sujet d’un 11 septembre nucléaire », VT

 


Photo initiale analysée par VT et
estampillée authentique du missile