(R)évolution sociale, la censure assassine ou comprendre notre réalité profonde pour une action radicale (Guerre de Classe)

 

 

La censure assassine

 

Guerre de Classe

 

Juillet 2020

19 Juillet 1936 : Les milices ouvrières victorieuses contre Franco acceptent l’encerclement républicain et se mobilisent, au nom du front antifasciste, sous l’étendard démocratique du Front Populaire du Capital.

4 Mai 1937 : Massacre à Barcelone des ouvriers réfractaires par les puissances officielles progressistes, anarchistes et antifascistes.

« Les fronts militaires : une nécessité imposée par les situations ? Non ! Une nécessité pour le Capitalisme afin d’encercler et d’écraser les ouvriers ! […]

le fils du front antifasciste espagnol, des « socialisations », des milices « prolétariennes », c’est le carnage de Barcelone du 4 mai 1937. » – Bilan N°41

IL EST INTERDIT D’INTERDIRE :

LA CENSURE ASSASSINE !

Un spectre hante l’Europe : le spectre de la lutte de classe radicale du prolétariat. Toutes les puissances démocratiques de la dictature du profit se sont unies en une Sainte-Alliance pour traquer ce spectre : les tribunaux et censeurs républicains, les gauchistes immigrationnistes, les kapos syndicalistes et féministes, les barbouzes antifascistes et les policiers antiracistes.

Quelle est l’opposition aux mythes contemporains qui n’a pas reçu comme seule réponse la censure, la diffamation et la répression ?

Quels doutes au son de ralliement du progressisme de la marchandise n’ont pas été accusés de l’épithète diffamant de fasciste, raciste ou antisémite ?

En cette période de crise mondiale du capitalisme, le pouvoir de la reconduction du spectacle de la marchandise ne laisse au prolétariat indocile que l’ultimatum suivant : poser genoux à terre devant les totems sociétaux de l’arc-en-ciel esclavagiste du capitalisme sans fin pour que la guerre ethnique encercle la lutte révolutionnaire qui vient et ainsi l’incarcérer – dans le silence macabre de la servitude sociale constamment recomposée – ou combattre debout la répression de toutes les puissances politico-médiatico-policières sur le chemin de la guerre sociale menant à l’abolition des classes.

L’anti-fascisme qui a légitimé le massacre de millions de prolétaires durant la seconde grande boucherie impérialiste est la religion sanguinaire de la totale domestication des masses… Du carnage des journées de mai 37 aux tribunaux censeurs contemporains les plus mafieux pour qui douter est un crime, la mystification anti- fasciste est bel et bien le pire produit du fascisme pendant que l’antiracisme comme standard de la communauté du contrôle social accompli est bien quant à lui le pire produit du racisme et le parfait mobile de censure contre les groupes prolétariens essayant, vaille que vaille, de substituer à l’ethnicisation réactionnaire du social la socialisation révolutionnaire de l’ethnie.

Cet odieux chantage du front anti-raciste, ce perfide enfermement  n’a qu’un seul but : désarmer le prolétariat de plus en plus offensif en grand-remplaçant, par tous les moyens de régression possibles, la vérité de son contenu révolutionnaire propre par des fronts capitalistes de diversion, inoffensifs et recomposables à souhait.

PROLÉTAIRES !*

La lutte émancipatrice de demain se décide d’abord contre les prises d’otages mythologiques du présent !

À bas la censure, outil par essence contre-révolutionnaire pour maintenir la dictature capitaliste du mensonge étatique.

Vive le doute révolutionnaire infini, vive le désir de vraie vie consciente illimitée et sans entraves vers l’abolition du salariat, de l’argent et de l’État !

Demeurons incontrôlables et dés-encerclés !

Source: https://guerredeclasse.fr/2020/07/11/la-censure-assassine/

= = =

(*) Note de R71 : Qu’est-ce qu’un prolétaire ? Est prolétaire toute personne qui doit vendre sa force de travail pour assurer sa survie en dictature étatico-capitaliste. L’erreur commise par bien des gens de « gauche » est de penser le prolétaire comme l’ouvrier. C’est faux ! Et il est important de le comprendre car dans la réalité sociale qui est la nôtre et celle de toute l’humanité sous le joug, 99,9% des humains sont des prolétaires. La stratification induite est un leurre qui nous maintient dans la division  ses;e condition de la survie oligarchique. Cette réalité doit s’ancrer dans les consciences car elle est la source nécessaire de notre union vers la seule évolution sociale possible… l’avènement de la société des sociétés.

2ème note de Résistance 71 :

Nous tenons ici à préciser ceci : Les anarchistes n’ont pas trahi la révolution sociale en Espagne 36, c’est la hiérarchie qui s’en est dégagée dans un contexte de gouvernement de “front populaire” qui l’a fait. La question demeurera : pourquoi des anarchistes ont-ils participé à un gouvernement quel qu’il soit ? Pourquoi quelqu’un comme Proudhon, déjà en son temps, s’était-il fait élire député même s’il n’y est resté que 6 mois avant de partir, pourquoi ? Tout anarchiste doit être clair dans sa tête : participer à un gouvernement institutionnalisé ne peut-être que trahison de la révolution sociale !

Nin (POUM) et Berneri (figure anarchiste italien) furent arrêtés, torturés et exécutés non pas par les franquistes mais par les staliniens jouant le jeu du système en bon chiens de garde. Berneri, comme le plus vaste nombre de la base anarchiste de terrain étaient contre la participation de la CNT-FAI aux gouvernements républicains. Pour la base cénétiste, la révolution sociale était la priorité, mais pour une minorité (comme à l’accoutumée dans le milieu étatique), devenue “cadres républicains”, l’erreur fut de penser à vaincre Franco et le fascisme et de remettre la révolution sociale à plus tard, alors qu’il doit être évident que la révolution sociale se charge de tout fascisme et autre stalinisme en place, de fait elle se charge de tout le système institutionnel centralisé en le mettant à bas une fois pour toute.

En mai 1937 à Barcelone, la masse ouvrière cénétiste (n’oublions pas qu’à cette époque la CNT avait plus d’un million de membres en Espagne et que le Parti Communiste Espagnol était quasiment inexistant et n’avait qu’une audience très restreinte) se révolte avec les POUM (marxistes anti-stalinistes) contre le joug staliniste.

Les ministres de la CNT demandent de ne plus combattre les stalinistes (à ce moment tous les niveaux gouvernementaux ont été infiltrés par le NKVD et ses commissaires politiques) et dénoncent les barricadiers anarchistes de la base, amalgamant les collectifs agricoles aragonais et du Levant dans une vaste campagne propagandiste, comme des “collaborateurs de Franco”… Des massacres s’ensuivent. Il y a eu trahison de la révolution sociale et la base a été lâchée par ce qui était devenu sa hiérarchie, bref, un classique une fois de plus…

Ainsi les “ouvriers réfractaires” mentionnés en exergue du tract de GDC étaient aussi et surtout des anarchistes. Une fois de plus, les petites mains du système divisèrent pour mieux régner et préserver l’État et le capitalisme coûte que coûte. C’est ce qu’il faut bien comprendre au delà de toutes les guerres de clochers mises en place par le système. Ces guéguerres sont le garant de sa survie et de sa perpétuation.

Qu’on se le dise.

= = =

A lire:

“La révolution espagnole étranglée par Staline”

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.