Lutte contre le colonialisme… La contre mesure de la recupération oligarchique de BLM avec Urgences Panafricanistes

 

 

Résistance 71

 

10 juillet 2020

 

Ci-dessous, la conférence de presse donnée à Paris le 26 juin 2020 par l’ONG Urgences Panafricanistes et son leader Kemi Seba dont nous suivons le travail depuis 2013 environ et avons suivi souvent avec grand intérêt ses interventions télévisées lors de l’émission sénégalaise de très grande écoute « Le Grand Rendez-Vous ».
Bien des points des plus valides abordés ici et il est particulièrement intéressant pour nous de remarquer que les propos tenus sont très très similaires à ceux tenus par des gens comme Russell Means, Denis Banks (AIM) ou le professeur Taiaiake Alfred pour les mouvements de résurgence amérindiens nés dans les années 1970 jusqu’à aujourd’hui.

La conférence de presse commence par un communiqué de l’ONG Urgences Panafricanistes sur la situation de la recupération du mouvement BLM (Black Lives Matter) par l’oligarchie aux Etats-Unis en France et partout à des fins de pilotage politique mondialiste de maintien de la doctrine du « diviser pour mieux régner » et laisse une grande part à une séance de questions-réponses.

« La lutte n’est pas une question de couleur, mais une question de douleur » nous dit Seba à juste titre.
Nous disons ceci depuis bien des années :
« L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! »

Conférence de presse à voir et diffuser sans aucune modération
Enregistrement réalisé par Mediapac TV :
Durée 50 minutes où on ne s’ennuie jamais…

 

 


ONG Urgences Panafricanistes

 

27 Réponses vers “Lutte contre le colonialisme… La contre mesure de la recupération oligarchique de BLM avec Urgences Panafricanistes”

  1. Il a effectivement la parole qui sonne juste.
    Ayant vu cette vidéo de 8 minutes 27, puis-je me permettre de rappeler celle-ci que France2 a tout simplement censurée, c’te bonne blague

    Pour l’émission COMPLÉMENT D’ENQUÊTE qui date de 2011 dans laquelle Kemi Seba explique que l’homme noir (qui n’était pas entré suffisamment dans l’histoire selon un certain Nicolas Sarkozy – Discours de Dakar, en juillet 2007) n’a jamais été concerné par l’adage « Liberté – Égalité – Fraternité » puisqu’il était soumis à l’esclavage.

    Alors, comme je l’avais expliquée je ne suis pas pleinement d’accord avec Kemi Seba notamment lorsqu’il parle d’arracher à la justice française une éventuelle compensation financière, comme cela a été fait pour la « shoah » bien qu’il ait raison de relever que pour l’holocauste des juifs on ne se pose aucune question alors que l’on ne parle jamais du génocide des Natifs/Amérindiens/Aborigène ; Parce que dans les mots d’Étienne de la Boétie dans le discours de la servitude volontaire je pense qu’il n’est nul besoin de rien arracher mais tout simplement de ne plus rien donner.

    Dans ce billet d’août 2017 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/08/12/le-temps-de-la-decolonisation-est-venu/

    Jo

    • oui mais ce qui est très intéressant avec lui c’est qu’il évolue le KS de 2020 n’est plus celui de 2011, il s’est raffiné politiquement, le fait d’être reparti vivre sur le continent et d’y a voir été politiquement actif l’a rendu plus crédible, il s’est dépouillé et a identifié la réalité ainsi que le chemin de la transformation. Personnalités certes bien différentes, mais le KS de 2020 est bien plus proche de ceux que nous citons dans le billet qu’il ne l’était en 2011 et avant, cela rend du reste son combat universel. Comme Taiaiake Alfred et Means, il a lâché prise de la victimisation. 😉
      Il commence aussi à parler d’une organisation hors système faite de solidarité et d’entraide… son de cloche familier non ?

      On n’a pas mis l’adage africain « Si tu ne sais pas où tu vas, arrête-toi, retourne-toi et regarde d’où tu viens » en exergue « Du chemin de la société vers son humanité réalisée » pour rien… Marrant non ces concours de circonstances parfois ?… 😉

    • la politique classique du deux poids deux mesures, c’est là-dessus que siège TOUT le système car le pillage du monde doit être justifié comme avec cette idiotie du « devoir de civilisation » de l’occident, commencé au XVème siècle et poursuivit jusqu’à aujourd’hui.
      Le pb aujourd’hui est que le mouvement d’éveil à cette réalité est déjà phagocyté par la fange oligarchique et ses chiens de garde du contrôle quand on voit BLM financé par Soros et les Fondations usuelles.
      KS tape juste et bien entendu sa lucidité dérange. Nous non plus on est pas d’accord avec tout ce qu’il dit, mais le temps des « guerres de clocher » est révolu. Le temps de l’union de la résistance est venu. Une certaine épuration a été faite, on y voit plus clair, c’est bien… 😉

  2. AUX PEUPLES DU MONDE : Soyez résolus de ne servir plus et vous serez libres !

    Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner ► Extrait du Discours de la servitude volontaire d’Étienne de la Boétie, 1548

    Que j’ai remis en forme, il y a peu, tant c’est parfaitement et toujours d’actualité…

    Cliquer pour accéder à discours-de-la-servitude-volontaire-detienne-de-la-boetie-1548-preambule-de-r71-et-franc3a7ois-rabelais-version-2020.pdf

    • oui et pourquoi est-ce toujours si poignant et d’actualité ?… 😉

      • Parce que la majorité, qui n’est pas à convaincre, la masse des moutruches est prête à sacrifier sa liberté pour plus de « protection » que nous savons être totalement illusoire de l’État. Mais comme nous le savons bien, la majorité n’est pas à convaincre, et heureusement comme aurait dit, Kropotkine à son poteau Landauer, parce qu’elle « suit »…
        C’est en nous organisant, nous, la minorité, càd 10 à 15% de la population mondiale, en France 15% ne sera pas du luxe, en associations libres et en œuvrant solidairement et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé aujourd’hui. Cette masse allant toujours dans le sens du meilleur courant comme un banc de poissons… pilote…

        Alors, à charge, pour nous qui auront sauté le pas, dans cet ICI et ce MAINTENANT et d’OÙ NOUS SOMMES de démontrer notre Complémentarité, notre Union, notre Résistance, notre Emancipation (C.U.R.E) afin que la masse n’est plus jamais l’envie de revenir à une société étatico-capitaliste…

        Utopie crieront beaucoup, mais l’utopie n’est-elle pas de croire qu’en faisant encore plus de ce qui ne fonctionne pas, cela fonctionnera mieux ?

        JBL

        • Une fois le passage fait et l’entité étatico-capitaliste passée à la trappe, elle ne pourra plus revenir, à ce titre, l’histoire effectivement ne repasse pas les plats… 😉

  3. Ah, qu’il fera bon vivre dans une société libre ! Si vous pouviez admirer les trognes réjouies du populo vous seriez convaincus subito. Les gueules misérables de rachitiques, de scrofuleux, d’anémiques, de tuberculeux sont des raretés qui disparaissent au fur et à mesure qu’on s’éloigne du passé.

    Extrait page 5 de la faramineuse consultation sur l’avenir, conversation (gouailleuse) du père Peinard sur la société organique égalitaire à venir, écrite et publiée en 1896 et que l’on pourrait croire, écrite hier, en spéciale dédicace à ce tout dernier gouvernement-qui-ment, comme tous les autres, dans la France de juillet 2020…

    C’est précisément les derniers événements en France, qui m’ont remis en mémoire ce jaspinage épastrouillant d’une Somnambule archi-lucide de la force de trente-six chevaux de fiacre à l’Émile Pouget, que m’est venue l’idée de le remettre en forme et rajouter les lectures complémentaires réalisées depuis lors.

    Tant nous sommes très près de pouvoir répondre à la question de conclusion de ce grand texte de Pouget ;

    «Quand ça viendra-t-il ?… Quand ça viendra-t-il ?…»

    Car il ne tient qu’à nous toutes et tous, unis et solidaires, (du moins 10 à 15% de la population mondiale) que ce soit dans cet ICI et ce MAINTENANT et d’OÙ NOUS SOMMES, sinon à fermer sa goule à tout jamais, ce qui pour ma part est juste impossible, et débrancher Macron, le cyborg, et son monde ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/07/10/faramineuse-consultation-sur-lavenir-par-emile-pouget-le-pere-peinard-1896-nouvelle-version-pdf-gratos/

    Cliquer pour accéder à faramineuse-consultation-sur-lavenir-emile-pouget-le-pere-peinard-1896.pdf

  4. Entretien de Kemi Seba en Belgique le 7 juillet 2020 sur le thème de son dernier bouquin: « Afrique, la liberté ou la mort »

  5. Tenez, je vous laisse apprécier la teneur de cette info : Les fermiers blancs zimbabwéens se sont vu proposer 3,5 milliards de dollars de la part du gouvernement en compensation de leurs terres confisquées au cours de la présidence Mugabe. Néanmoins, l’accord n’est pas encore scellé.

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/76789-zimbabwe-35-milliards-dollars-proposes-fermiers-blancs-expropries

    • Question : pourquoi des voleurs de terres seraient-ils dédommagés alors que les possesseurs naturels de cette terre ont retrouvé leur bien ?… Non seulement les mecs ont volé le truc à la base, mais en plus ils grattent encore un petit billet à la sortie ?… La logique voudrait que non seulement ils rendent ce qu’ils ont volé mais qu’en plus, dans ce monde marchand toujours en vigueur mais plus pour longtemps, qu’ils soient obligés de dédommager ceux qu’ils ont lésés pendant plus de 2 siècles … 😉 😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.