Décadence continue et début de la fin pour la dictature marchande menant à l’avènement de la communauté humaine universelle (Guerre de Classe)

 

 

Les gouvernements changent, l’exploitation capitaliste demeure !

 

Collectif Guerre de Classe

 

Juillet 2020

 

Dans une économie mondiale en pleine débâcle et qui a vainement tenté de se cacher derrière le mensonge spectaculaire du Coronavirus, la déconfiture du capitalisme français est manifeste. Face à l’exacerbation de la concurrence et à la saturation du marché mondial, l’État capitaliste renforce donc l’exploitation du prolétariat afin d’en tirer le maximum de profit. Une telle situation est lourde de menaces d’explosion sociale. La question qui est aujourd‘hui posée est donc de savoir combien de temps, la gauche moribonde et les flics syndicaux et gauchistes de tous genres désormais cornaqués par les imposteurs écolos-bobos de la prison marchande reverdie pourront encore cadenasser la classe ouvrière pour empêcher le surgissement des luttes de classes sur une base réellement anti-capitaliste ? Les quelques changements de pantins ministériels, de Philippe à Castex – docte spécialiste du “dialogue social” – témoignent de la crainte des appareils politiques et syndicaux d’être débordés par un prolétariat qui comprendrait désormais que les mystifications Coronavirales, antiracistes et écologistes sont simplement les dernières cartes du Capital-monde afin de tenter d’échapper à sa propre crise mortelle.

Les taux très élevés d‘abstention aux dernières municipales, dans les zones ouvrières périphériques, démontrent qu’un nombre croissant de prolétaires commence à comprendre que toutes les sectes politiques n’ont qu’un objectif: nous faire accepter une cure de super-austérité depuis si longtemps fantasmée à droite comme à gauche mais désormais rendue absolument obligatoire par le niveau de crise accélérée actuelle. Ainsi se précise de plus en plus un véritable ras-le-bol du cirque électoral de la dictature démocratique du profit tout entier à mesure que la colère ouvrière monte en remettant en cause toute la merde capitaliste de l’exploitation laquelle n’a rien d’autre à nous offrir que la mort lente dans les bagnes salariaux de la misère sociale sans fin…

Le dernier plan de rigueur anti-prolétarienne mis en place par l’ancien gouvernement et nécessairement validé et accentué par le nouveau officialise l’entrée dans les débuts de la grande décomposition qui pourra conduire à la crise finale de l’économie de la servitude. Tous les gouvernements et tous les rackets politiques du Capital qui s’usent tous plus vite les uns que les autres tentent d’arborer de nouveaux visages pour masquer que le bordel électoral est tout entier déterminé par la crise généralisée de la loi de la valeur et du monde de la domestication… C’est ainsi que le capitalisme mondial qui s’est engagé dans la totale paralysie industrielle, bancaire et commerciale est en train d’avouer qu’il a commencé à ne plus pouvoir se reproduire. Ce qui va réaffirmer, dans toute sa force, le rôle essentiel de la crise catastrophique de l’univers de la marchandise comme véhicule de la subversion sociale et de la nécessaire guerre de classe qui mettra fin à la tyrannie de la civilisation de l’argent.

Les années qui viennent, ici comme partout ailleurs, seront celles où la décadence précipitée du monde de la monnaie et de l’échange fera surgir des affrontements de classe décisifs qui constitueront le prologue de l’alternative 3° guerre mondiale ou révolution sociale. C’est dès maintenant qu’il faut prendre l’offensive, non pour améliorer notre esclavage mais pour en abolir les fondements !

LE SALARIAT C’EST LA MORT DE L’ÊTRE HUMAIN !

À BAS L‘ÉCONOMIE NATIONALE ! À BAS TOUTES LES NATIONS DE LA RAISON MARCHANDE ! À BAS TOUS LES ETATS !

LES PROLÉTAIRES N’ONT PAS DE PATRIE !

AUTO-ORGANISATION du prolétariat pour la destruction de la production marchande pour l’émergence de la COMMUNAUTÉ HUMAINE UNIVERSELLE !

Juillet 2020 – Guerre de Classe

Source: https://guerredeclasse.fr/2020/07/04/les-gouvernements-changent-lexploitation-capitaliste-demeure-2/

Le texte sous forme de tract PDF:

Tract Guerre de Classe Juillet 2020

= = =

Textes complémentaires :

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 


Si tu ne sais pas où tu vas, arrête-toi
retourne-toi et regarde d’où tu viens
Proverbe Africain

7 Réponses to “Décadence continue et début de la fin pour la dictature marchande menant à l’avènement de la communauté humaine universelle (Guerre de Classe)”

  1. les riches volent les terres aux pauvres et veulent la réduction de la population Says:

    les riches volent les terres aux pauvres et veulent la réduction de la population via l’urbanisation et la dictature covid pass (vaccin, puce RFID, tatouage, système biométrique émettant les ondes cancérigènes 5G)

    3 milliards d’habitants sont urbanisés donc leurs ancêtres ont eu leurs terres volés par les ancêtres des riches
    https://ourworldindata.org/urbanization et donc ont pu être les victimes de la dictature du covid pass de 2020

    Donc Bill Gates qui dirige la dictature du covid pass et qui contrôle les villes urbanisés de la terre entière a pu confiner 3 milliards d’habitants par la force pour leur faire crever de faim en utilisant la dictature du covid pass pour la réduction de la population https://www.alterinfo.net/EUGENISME-Sterilisation-aujourd-hui-comme-hier_a156200.html https://www.alterinfo.net/Sterilisation-de-masse-des-medecins-kenyans-decouvrent-un-agent-anti-fertilite-dans-le-vaccin-contre-le-tetanos-de-l_a156260.html https://www.alterinfo.net/Bill-Gates-veut-modifier-la-Bible-pour-imposer-la-marque-de-la-bete-tatouage-appele-identite-numerique_a156309.html
    https://www.sudouest.fr/2020/03/25/3-milliards-de-gens-confines-7362682-10142.php

    le but des élites c’est d’urbaniser les 4 milliards d’habitants restants pour 2050, et une fois urbaniser ces 4 milliards d’habitants restants, ils pourront leur imposer la réduction de population via la dictature du covid pass
    les riches volent les terres aux pauvres et veulent la réduction de la population

    les multinationales et la banque mondiale s’accaparent de presque toutes les terres en Afrique http://rightsandresources.org/wp-content/exported-pdf/thesoutherntimeshowlandgrabshurtafrica.pdf http://www.reseau-foi-et-justice.fr/la-banque-mondiale-alimente-laccaparement-des-terres-en-afrique/ https://www.grain.org/article/entries/4653-land-grabbing-for-biofuels-must-stop https://capx.co/can-south-africas-catastrophic-land-grab-be-stopped/ https://www.youtube.com/watch?v=JDlkbdeNQKY https://www.youtube.com/watch?v=6yGkJsR7-HY , Europe (les gouvernements européens volent les terres aux paysanshttps://www.youtube.com/watch?v=UbLxyZm4jVk https://www.euronews.com/2020/01/17/land-grab-hungary-s-political-elite-accused-of-milking-the-system https://www.youtube.com/watch?v=zV-q8uFKdSM , en Asie l’accaparement de terres est fait par le gouvernement qui confine ensuite les victimes dans les smart cities https://www.youtube.com/playlist?list=PLJiMcMorsyG9nyzEfUd3XHy0G5jqsGCg8, en Amériquehttps://www.youtube.com/watch?v=klgZrZtppeE, et veulent confiner les 7 milliards d’habitants dans les smart cities pour 2050, déjà en 2020, 3 milliards d’habitants sont dans les smart cities, donc pour l’instant, ils ne peuvent utiliser le chantage du covid pass ( vous acceptez les vaccins et la marque de la bête ou vous crevez de faim) que sur les 3 milliards d’habitants dont les terres des ancêtres ont été volés par les ancêtres des riches
    https://ourworldindata.org/urbanization
    Au Sénégal, ce sont 60 000 hectares qui ont récemment été acquis par la Chine pour cultiver et exporter le sésame vers Pékin
    Entre 2005 et 2009, ce furent ainsi déjà pas moins de 470.000 kilomètres carrés qui furent achetés, l’équivalent de la taille de l’Espagne. Dans certains pays, notamment en Afrique, de grands pans des régions agricoles ont été vendus à des investisseurs étrangers, principalement d’Europe, d’Amérique du Nord, de Chine et du Moyen-Orient.https://www.consoglobe.com/land-grabbing-cg

    le plan de l’élite pour la réduction de population est le suivant:
    – utiliser les gouverneemnts corrompus pour voler les terres et les donner aux multinationales (depuis 1960 le plan d’urbanisation donc vol des terres aux paysans et obliger l’enfermement des paysans dans les villes pour leur faire perdre la souveraineté alimentaire a commencé jusqu’à maintenant https://ourworldindata.org/urbanization )
    – chasser les paysans dont les terres ont été volés dans les villes
    – breveter les semences pour empêcher que les paysans chassés des villes fassent des potagers dans les appartements
    – rendre la population dépendante pour sa nourriture aux magasins qui achètent aux multinationales qui ont volé les terres aux paysans, c’est à dire faire que les peuples du monde entier perdent leur souveraineté alimentaire
    – créer des smart cities big brother pour contrôler la population et élimner les rebelles, les paysans dont les terres ont été volés et qui pensent à se rebeller contre le système et non obéir à la smart city
    – une fois que Big Brother est en place, que la perte de souveraineté alimentaire grâce aux vols des terres, la brevetisation des semences, les compteurs intelligents dangereux qui peuvent faire des incendies à tout moment en étant piratés à distance et détruire les potagers survivalisme dans les appartements car les semences ne peuvent être qu’achetés en ligne, donc ils peuvent ficher tous ceux qui achètent des graines et les cibler en piratant leurs compteurs intelligents et les faisant exploser à distance, , alors ils inventent une pandémie bidon pour permettre d’installer une dictature encore plus féroce, imposer des vaccins dangereux, la 5G, la marque de la bête tatouage covid pass biométrique tous émettant des ondes 5G cancérigènes, afin d’accélérer la réduction de population

    les 7 milliards d’habitants peuvent être confinés en Guadeloupe, une île suffirait pour enfermer toute l’humanité
    https://positivr.fr/guadeloupe-humanite-demographie-superficie/

    bref, si les gens s’étaient assemblés pour chasser les multinationales des terres, et auraient gardé leur souveraineté alimentaire, les élites n’auraient pas pu utiliser la dictature du covid pass pour les affamer s’ils refusaient le covid pass, voilà pourquoi ils ont attendu des années à voler des terres aux paysans, ont attendu que 3 milliards de paysans qui se sont fait voler leurs terres depuis les années 1900 par les gouvernements soient emprisonnés dans les smart cities en 2020 (donc cela fait 3 milliards d’habitants confinés car enfermés dans les smart cities et privés de leurs terres agricoles https://www.sudouest.fr/2020/03/25/3-milliards-de-gens-confines-7362682-10142.php ) donc dépendent des gouvernements pour l’alimentation donc perdent leur souveraineté alimentaire (leur objectif c’est de voler les terres agricoles agricoles aux 3 milliards de paysans restants d’ici 2050) https://ourworldindata.org/urbanization afin que l’humanité toute entière se soumettent à la marque de la bête du covid pass

    le seul moyen de résister à la dictature du covid pass c’est de retrouver la souveraineté alimentaire, quitter les villes, retourner dans les campagnes, chasser les multinationales

    1% des riches possèdent plus que les 99% restants
    https://www.lepoint.fr/economie/les-1-les-plus-riches-au-monde-possedent-plus-que-les-99-autres-18-01-2016-2010951_28.php

    une fois que les élites n’auront plus le chantage de la souveraineté alimentaire en volant toutes les terres agricoles du monde, ils ne pourront plus imposer la dictature du covid pass (vaccins de bill gates, marque de la bête, monnaie virtuelle, puce RFID, données biométriques pouvant être piratés permettant l’usurpation d’identité à vie https://www.alterinfo.net/Le-systeme-biometrique-va-faciliter-l-usurpation-d-identite-et-le-piratage-de-vos-donnees-cartes-d-identite_a128753.html et tout cela émettant des ondes 5G cancérigènes)

  2. Patrice Sanchez Says:

    Hugh la 71 ème compagnie résistante !
    C’est la lutte finale, boutons et boudons ces pignoufs maîtres de l’imposture et de l’immondice, établissons notre propre système d’échange, la banque de Sisiphe avec les brouettes remplaçant les portefeuilles et les cailloux des montagnes et le sable des déserts en guise de monnaies d’échange plutôt que ce PQ mortifère qui n’a que trop duré !
    En sus les brouettes, bon moyen de transport du goudron et des plumes pour la rigolade !!!
    Nunca pasaran

    • Tout « moyen d’échange » devient « monnaie » et à terme recommence le cycle infernal. La seule solution est la GRATUITÉ totale. Une société sans étiquette de prix, l’échange commercial est une construction du maintien de la division sociale, il n’a aucun lieu d’être et doit être éradiqué.
      A chacun selon ses capacités à chacun selon ses besoins. Telle doit être la devise. Coopération, entraide, toute communauté entretient les siens et vice versa, et s’associe librement aux autres pour vivre en symbiose des associations libres, seule solution viable.
      A bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat !

      En parlant du sable des déserts et de technocratie, cette subtile analyse toujours si actuelle :
      « Les technocrates, c’est une nouvelle race de fainéants, les technocrates c’est des mecs.. tu leur donnes le Sahara, dans deux ans ils importent du sable ! » (Coluche)

      (Presque) tout était dit… 😉

      • Patrice Sanchez Says:

        Ah ce qu’ils nous manquent les Coluche, Desproges et toutes la bande d’esprit libre ! Je pense à l’os à moelle de Dac, et San Antonio !!! Aujourd’hui nous avons l’humour zombi que Rabelais en ferait des looping dans sa tombe !

        • oui, seul de nos jours Dieudonné est de leur niveau, sur scène il est bon. Hors de la scène, y a à boire et à manger et faut faire le tri, c’est fatigant à la longue. La question aussi qui se pose est celle-ci: aujourd’hui, Coluche, Desproges auraient-ils la même possibilité de carrière ? Où est passé un mec comme Prévost qui est moins subversif pour le système mais qui a le mérite de dire ce qu’il pense et d’envoyer chier les cons et les chiens de garde… Il est passé au placard pour ça semble t’il…
          La question fatidique est « peut-on rire de tout ? » et la réponse est « évidemment que oui ! » ce qui fait la différence c’est le talent et la façon de mettre toute affaire en scène. Un des meilleurs exemples français est l’excellent Albert Dupontel, qui ne reviendra malheureusement plus à la scène, mais dont l’univers déjanté caricaturant à peine des réalités du monde moderne, dézinguait à tout va. Il a transféré son univers au cinéma avec succès. Nous sommes à R71, des inconditionnels de Dupontel que nous considérons comme le Charles Chaplin français, ce qui n’est pas rien de le dire… 😉

          • Patrice Sanchez Says:

            Bernie ! je suis aussi un inconditionnel de Dupontel dont j’ai le dernier film en streaming sous le coude !C’est surtout un phénoméne d’autocensure des artistes sous le joug du systéme qui a tout vérolé, à un point tel qu’il est en phase autodestruction et dissolution face à ses inconséquences plus qu’orwellienne !
            Vous savez quoi, v’là t’y pas que l’Hugo se met de la partie, pas le dromadaire ni le méhari de Rommel, mais le Victor … qu’est-ce que je peux exhumer à la pelle et au marteau depuis quelques mois, Il est entré dans le jeu de ma démonstration, de mon projet quichottesque depuis trois ans, en me donnant des arguments imparables une nouvelle fois avec son plus que lumineux recueil,  » Les contemplations « , dont je me permets de vous recopier quelques extraits :

            XXIV
            Heureux l’homme, occupé de l’éternel destin, Qui, tel qu’un voyageur qui part de grand matin, Se réveille, l’esprit rempli de rêverie, Et, dès l’aube du jour, se met à lire et prie ! A mesure qu’il lit, le jour vient lentement Et se fait dans son âme ainsi qu’au firmament. Il voit distinctement, à cette clarté blême, Des choses dans sa chambre et d’autres en lui-même; Tout dort dans la maison; il est seul, il le croit; Et, cependant, fermant leur bouche de leur doigt, Derrière lui, tandis que l’extase l’enivre, Les anges souriants se penchent sur son livre. Paris, septembre 1842.

            contemplations, Les (French Edition) . Édition du Kindle.

            XXVII
            Oui, je suis le rêveur; je suis le camarade Des petites fleurs d’or du mur qui se dégrade, Et l’interlocuteur des arbres et du vent. Tout cela me connaît, voyez-vous. J’ai souvent, En mai, quand de parfums les branches sont gonflées, Des conversations avec les giroflées; Je reçois des conseils du lierre et du bleuet. L’être mystérieux, que vous croyez muet, Sur moi se penche, et vient avec ma plume écrire. J’entends ce qu’entendit Rabelais; je vois rire Et pleurer; et j’entends ce qu’Orphée entendit. Ne vous étonnez pas de tout ce que me dit La nature aux soupirs ineffables. Je cause Avec toutes les voix de la métempsycose. Avant de commencer le grand concert sacré, Le moineau, le buisson, l’eau vive dans le pré, La forêt, basse énorme, et l’aile et la corolle, Tous ces doux instruments, m’adressent la parole; Je suis l’habitué de l’orchestre divin; Si je n’étais songeur, j’aurais été sylvain. J’ai fini, grâce au calme en qui je me recueille, A force de parler doucement à la feuille, A la goutte de pluie, à la plume, au rayon, Par descendre à ce point dans la création, Cet abîme où frissonne un tremblement farouche, Que je ne fais plus même envoler une mouche Le brin d’herbe, vibrant d’un éternel émoi, S’apprivoise et devient familier avec moi, Et, sans s’apercevoir que je suis là, les roses Font avec les bourdons toutes sortes de choses; Quelquefois, à travers les doux rameaux bénis, J’avance largement ma face sur les nids, Et le petit oiseau, mère inquiète et sainte, N’a pas plus peur de moi que nous n’aurions de crainte, Nous, si l’oeil du bon Dieu regardait dans nos trous; Le lis prude me voit approcher sans courroux, Quand il s’ouvre aux baisers du jour; la violette La plus pudique fait devant moi sa toilette; Je suis pour ces beautés l’ami discret et sûr; Et le frais papillon, libertin de l’azur, Qui chiffonne gaîment une fleur demi-nue, Si je viens à passer dans l’ombre, continue, Et, si la fleur se veut cacher dans le gazon, Il lui dit : «Es-tu bête ! Il est de la maison.»
            Les Roches, août 1835. “

            Hugo écrit Les Contemplations en 1856 alors qu’il vit un exil politique (thème qu’il abordera dans Les Châtiments). Il vit aussi depuis plusieurs années un exil intérieur qui hante Les Contemplations. Composées de deux parties distinctes, « Autrefois » et « Aujourd’hui », Les Contemplations est la première œuvre poétique maîtresse d’Hugo, plus de dix mille signes jetés à la face de la mer et du ciel sur l’île de Jersey. Marqué à tout jamais par la mort de sa fille Léopoldine, Hugo annonce dans sa préface qu’on ne peut réconcilier ces deux parties : « un abîme les sépare, le tombeau ». Les plus beaux poèmes d’Hugo sur la force de la nature, la nostalgie de l’enfance et la fatalité de la mort se trouvent dans Les Contemplations. Ils sont indépassables. Dans cette œuvre en vers, Hugo joue d’une variété de rythme et de ton assez incroyable. Classique par moment, romantique, sage parfois, vénérant ses maîtres Gautier, Le Conte de L’Isle ou Banville, romantique déchaîné souvent comme dans « Réponse à un acte d’accusation » – poème que l’on peut considérer comme la profession de foi romantique d’Hugo – partout et tout le temps, Hugo réinvente l’acte de création poétique. Ce que dit « La bouche d’ombre », poème de huit cents vers, nous fait atteindre un degré supérieur dans l’ordre de la vision poétique. Le verbe d’Hugo se transforme en traité cosmogo-théologico-moral. « Dieu dictait, j’écrivais », constate logiquement Hugo à la fin du recueil. Aujourd’hui encore, après que Rimbaud, en lisant Les Contemplations, l’a considéré comme « le premier des voyants », que les surréalistes l’ont intronisé maître, Hugo continue d’impressionner par l’envergure de son génie protéiforme. –Denis Gombert —

            • +1 pour Victor Hugo Patrice !
              A la noel 2015 nous avions publié ceci
              Pour Dupontel : heureux que tu sois aussi conquis par son talent. Son dernier film « Adieu les cons » on l’a pas encore vu, mais ça va se faire.
              « Bernie » oui, devenu film culte, fixe le décor de son univers, ici on a une préférence pour « Le créateur » et pour « Le vilain ». Son « Au revoir là-haut » est très bien et il a passé le test de la difficulté des films à gros budget. Dupontel est devenu un maître de la symbiose: narration (histoire), personnages (acteurs), capture (du temps subjectif dans le plan).
              Toujours un régal et il se bonifie avec le temps. Il est encore jeune, que fera t’il dans 20 ans ? Le cinéma existera t’il encore dans 20 ans ?… 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.